Apple doit prendre le train du social en marche (Mark Zuckerberg)

Nicolas Furno |
À l'occasion du Web 2.0 Summit, Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, a évoqué Apple et son manque d'ambition concernant les réseaux sociaux. Il a notamment évoqué Ping, le réseau social d'iTunes qui avait été présenté avec une intégration à Facebook qui a finalement été supprimée suite à un désaccord entre Facebook et Apple. Steve Jobs avait expliqué que Facebook avait des exigences trop importantes (lire : Jobs s'exprime sur Ping et l'Apple TV), sans doute concernant l'accès aux données personnelles.

Le PDG de Facebook n'a pas vraiment remis en cause cette raison, mais explique qu'Apple doit s'adapter à une nouvelle réalité, celle des réseaux sociaux. Apple doit "prendre le train en marche" puisque, selon Zuckerberg, tout est social désormais. Il est vrai que les deux tentatives d'Apple vers les réseaux sociaux, que ce soit Ping ou le Game Center, n'ont pas vraiment connu le succès escompté. Néanmoins, Apple a réussi à signer un partenariat avec Twitter pour le réseau musical, la preuve que Facebook était effectivement trop gourmand ?

Facebook n'est pas contre le partage de ses informations avec des partenaires tels qu'Apple, ou encore Google pour qui l'accès aux données de Facebook est une priorité. L'entreprise veut cependant connaître précisément l'utilisation des données qu'elle propose, et entend surtout obtenir une contrepartie. Mark Zuckerberg voit son entreprise comme un composant social qui pourrait se greffer à différents services, ce qui rejoint les nouveautés présentées récemment (lire : Facebook : "l'iPad n'est pas une plateforme mobile, c'est un ordinateur").

avatar Thierry6 | 
Ref "Il est vrai que les deux tentatives de Google vers les réseaux sociaux, que ce soit Ping ou le Game Center" Apple, pas Google ?
avatar thefolken | 
Doit? En fait il aimerait bien qu'Apple le fasse. De là à parler de nécessité...
avatar Dark Phantom | 
Et dire qu'en France, la mode sur Facebook est de se défaire de ses faux amis pour ne garder que le véritable noyau, suite à de nombreux problèmes. Ne restent que les quiches, les kikoolol et les tarés dans cet enfer communautaire. Alors, partager les données pourquoi ? Pour vendre leurs merdes. Nous ne serions plus capables de choisir par nous-mêmes. Je regrette le temps du vinyle. ;) Tu avais ton disquaire et tu pouvais y écouter les nouveautés. C'était social, ça. Je ne plaisante qu'à moitié. Les nouvelles stars d'Internet sont des geeks. Leurs rêves sont sans émotions. Juste du flux d'infos inutiles.
avatar iPadOne | 
heu GAME CENTER OU PING c’est pas a google mais plutôt chez la pomme NAN ??
avatar thierry61 | 
social, social, social... la dernière mantra à la mode. et quel social en plus... ne passe t'-on déja pas trop de temps devant nos postes (à écrire des bêtises pour Macgé par ex :-) ) ? faut croire (je grossis le trait hein ?) qu'en dehors du iSocial, il n'y a plus de salut. Plus la peine de sortir de chez soi, c'est has been.
avatar jujuv71 | 
@dark phantom D'accord avec toi. Les réseaux sociaux vont disparaitre aussi vite qu'ils sont venus et eut du succces. Les gens ne savent communiquer que par Facebook ou Twitter. J'en ai fais l'experience et je la fais encore : ayant quitte Facebook, je n'ai plus eu aucune nouvelles de la plupart de mes "amis". Et ceux avec qui je suis encore en cotact, je ne recois que des 20% des news qu'ils peuvent écrire sur leur mur... Bref. C'est assez inquietant. J'espere que la plupart des utilisateurs de FB ou twitter redescendrons bien vite de leur nuages, sans que ca ne leur fasse trop mal, mais juste ce qu'il faut pour qu'ils realisent a quel point ils etaient "debiles".
avatar chantalp73 | 
Dans "réseau social" quel est le mot le plus important ? Pour moi c'est social. La vraie vie est un réseau social. Facebook n'est qu'un avatar. Une chose virtuelle avec, dans la grande majorité, des "amis" virtuels. Tant que les gens n'auront pas compris ça, Facebook aura encore de beaux jours devant lui en nous faisant croire qu'on a plein d'amis (et bien remplir les poches de Zuckerberg au passage). Ceci dit, bien utilisé, il peut être une interface pratique pour garder le contact avec nos vrais amis. Apple n'est pas obligé de prendre le train en marche. Je n'en vois pas l'utilité. Un jour FB et cie seront "has been" comme toute chose à la mode. Parce que nous sommes comme ça: on aime défaire ce qu'on a fait. Et ceci pourrait également s'appliquer à Apple.
avatar ToCo | 
@jujuv71 "ayant quitte Facebook, je n'ai plus eu aucune nouvelles de la plupart de mes "amis". Et ceux avec qui je suis encore en cotact, je ne recois que des 20% des news qu'ils peuvent écrire sur leur mur...J'espere que la plupart des utilisateurs de FB ou twitter redescendrons bien vite de leur nuages, sans que ca ne leur fasse trop mal, mais juste ce qu'il faut pour qu'ils realisent a quel point ils etaient "debiles"." Je suis sur Facebook encore, il est vrai que certains ne donnent aucune nouvelles sans facebook, je dirai normal dans mon cas car ceux qui ne me donne pas de nouvelles sont plus des connaissances que j'ai eu plus jeune que de veritables amis avec qui je partages des choses à l'heure d'aujourd'hui. En revanche mes veritables amis sur qui je peux compter et qui sont eux aussi sur facebook me donne des nouvelles par telephone, sms, etc... dire qu'ils sont débiles est un peu exagéré, ce n'es pas parce que ton experience d'utilisateur sur Facebook c'est passer moins bien (c'est a dire que tes amis ne te donnait pas forcement des nouvelles autre que par facebook) que ca fait d'eux des "debiles" comme tu dis !
avatar sebastiano | 
Bonjour le ramassis de clichés. Oui, il y a des geeks qui ne sortent pas de chez eux et qui utiliser Facebook/Twitter/autre 90% de leur journée. Mais faut pas croire que ça concerne une majorité. Vous avez globalement des avis trop tranchés sur le sujet, il y a 1 million d'utilisation de ces réseaux, du plus geeks au moins présent. Si Facebook remporte un tel succès, ce n'est pas seulement grâce à une poignée d'asociaux.
avatar jpetit2 (non vérifié) | 
J'espère qu'Apple ne transigera pas avec ces gens-là. Pourquoi? Facebook a une image bas de gamme très à l'opposé de celle d'Apple. Qui plus est, le comportement de Facebook (refus de signer la charte de bonne conduite et de respect de la vie privée proposée en France par la ministre NKM) en dit long sur leurs motivations. Ayant reçu une proposition de rejoindre Facebook (par le biais d'une erreur commise par un de mes correspondants), j'ai la preuve que ces gens-là utilisent les gens inscrits chez eux A LEUR INSU (nom, prénom, photo) pour vendre leur soupe à de nouveaux "clients" potentiels. En droit français cela s'appelle comment?
avatar Dark Phantom | 
Mais Facebook qui a balayé MySpace, a déjà été balayé par twitter. Et maintenant il y a Path, limité à 50 amis, donc ta famille et tes vrais amis. Alors, soyons sérieux, Facebook ne sert qu'au fric. Un espoir virtuel de monnayer un carnet d' adresse géant plein de potentiels acheteurs. Une grosse farce, quoi. Mais les entreprises, les communicants les artistes sont obligés de faire avec pour vendre. Pour tous les autres, c'est trop intrusif. Alors il faut appliquer des règles de confidentialités restrictives à certains et ne pas avoir peur qu une photo de soirée prise par le pote du pote serve à te virer quand tu étais sensé être en arrêt maladie. Plus grave, la calomnie dès que tu sors du politiquement correct : tes faux amis sont autant de petits flics qui contrôlent tes faits et gestes, et te jalousent, moquent ou chopent des renseignements utiles. Bref la nature humaine, sauf pour les neuneus naïfs et ceux qui n'y ont que 10 amis surs. D'ailleurs je suis surpris de voir l'effondrement des posts de photos et de statuts. Preuve que les gens y sont toujours ( au cas où, et puis le profil reste enregistré meme si tu supprimes ton compte : preuve que le nombre de profils est totalement surestimé) mais ne s'en servent plus. A part les kikoolol bien sur. Quant à MySpace, c'est mort de chez mort. A part aux états unis, où il y a encore des addicts
avatar jujuv71 | 
@ ToCo : J'ai pas dis que les gens étaient débiles par nature. Je veux dire : "Facebook rend les gens débiles dans leur manière de communiquer..." certains, même de mes meilleurs mais sur qui je peux compter ne savent plus ce que c'edt un telephone. Et quand ils decrochent, ils ne savent pratiquement plus parler...
avatar marc_os | 
@ dark phantom : Myspace est "mort" pour les gamins qui sautent comme des moutons sur le premier bonbon flashy acidulé, et j'allais dire que c'est tant mieux, mais pas pour les musiciens ! (enfin pas tous même si j'en connais qui ont switché pour fb.) Quant à Mr MontagneDeSucre, ce qui l'intéresse c'est vos données et le business qu'il fait avec !!
avatar Hari-seldon | 
A bon les gens communique sur Facebook. Moi qui croyait que ne servait qu a assouvir la soif de notoriété et de reconnaissance de personnes qui justement on des problèmes de communication... Les amis Facebook c comme ceux qui ont 200 "amis " dans le répertoire de tel : combien sont de vrai amis...? Y a pas je ne comprend pas cet engouement pour facedebouc
avatar Dark Phantom | 
@ marc_os : Oui ne restent que les musiciens. Mais ils sont mal en point avec le nouveau MySpace qui ne permet plus de rajouter du code html comme on veut ( comme avant, avec les pages customisees) donc ils vont partir par milliers. La politique de MySpace est déplorable d' obliger tout le monde à adopter les nouveaux profils. C est un bordel sans nom. Tout ça pour se rapprocher de Facebook, justement... Enfin donc fini de chez fini.
avatar michaelprovence | 
ping c'est vraiment de la daub par rapport à myspace... Game center j'ai pas compris se que ça pouvait m'apporter ! apple n'a jamais rien fait de bon dans l'internet ils ont raté le coche. facebook est pleins de défauts mais le site est assez facile d'accès pour les utilisateurs et permet pas mal de chose voila pourquoi ça marche !!
avatar MachX (non vérifié) | 
Je ne fais partie d'aucun de ces réseaux et je ne m'en porte pas plus mal, loin de là
avatar Alex56 | 
Rien à foutre de Fesse-bouc et de Pingre, mon réseau social est au troquet du coin.
avatar jodido | 
ces réseaux ne font qu'exacerber la connerie des gens c'est tout, ce n'est pas la faute de ces réseaux mais juste de la débilité humaine.
avatar Manu33 | 
On dirait le cri de celui qui va agoniser. Car franchement lorsque la mode de FaceBook sera passé chez les jeunes, qui va rester sur ce truc ? J'y ai mon entreprise dessus mais pour quoi faire ? Pour rameuter du monde, pas pour raconter ma vie. FaceBook est une mode et sera remplacé vite fait par autre chose. Mais la descente va être rude, vertigineuse pour FaceBook.
avatar ckfd | 
@marc_os :Montagnedesucre!!!! Excellent!!!! J'avais pas vu LOOL
avatar marc_os | 
@ dark phantom Les pages myspace faites avec l'ancien système marchent encore tel quel. Ceci dit, leur système était vraiment mal foutu, très mal foutu, surtout pour des musiciens qui en général sont à mille lieux du HTML ! Quant au nouveau système, je n'ai pas encore testé.
avatar Kahouane | 
[quote]"Kahouane mange des pâtes au citron et t'invite à faire le jeu du cochon"[/quote] C'est vrai que c'est un manque flagrant chez Apple :D
avatar gloupsy | 
Ça me fait bien rigoler d'entendre Zuckerberg dire qu'Apple doit prendre le train du social en marche : moi je le traduis par "Apple doit nous rejoindre en nous payant sa dime, surtout qu'apple c'est les meilleurs, ils sont populaires et ils sont devenus numéro un, et puis ça nous inquiète qu'ils s'essayent au social avec ping, même si c'est pas terrible, c'est inquiètant, on ne sait jamais" J'ai essayé Facebook et j'avoue que je n'ai pas vraiment accroché. Je trouve le site super mal fichu. Et en fin de compte être au courant du moindre petit truc de tes connaissances ça donne l'impression d'être dans un immense Loft Story : tout y est superficiel, on y concentre des informations sans valeur intellectuelle et si la communication y est spontanée, elle y est aussi irréfléchie et artificielle. Tout ça ressemble beaucoup à la société américaine. Bref c'est surtout destiné aux ados adeptes de le télé-réalité qui ont ainsi l'impression d'en faire partie. Finalement, facebook, c'est juste un des reflets de notre société. Mais cela n'empêche pas qu'il y ait aussi de bons côtés (dans la masse des mauvais ...)
avatar Halx | 
Attention, pour résilier son compte Facebook, il ne suffit pas de se «désinscrire» dans Facebook. Si vous faites cela, Facebook conservera toutes vos données personnelles. Cela m'est arrivé de recevoir de voir mon compte réactivé par magie alors que je n'avais rien demandé et de constater avec stupéfaction que tout était tel quel je l'avais laissé. Un conseil : pour vraiment vous désinscrire, il faut effacer manuellement toutes les infos, messages, amis, photos, etc. que vous avez entré ou reçu. Il faut aussi remplacer vos prénoms, noms, login/mdp par des infos bidons. Et pour finir remplacer l'e-mail de contact par un e-mail «poubelle».
avatar Philactere | 
Après Second Life, après MySpace, après Facebook, après Twitter, après qui viendra ? Les réseaux "sociaux" se succèdent en phagocytant leur prédécesseur. Je ne sais pas si ça correspond à un réel besoin, je ne suis pas sociologue, mais je constate que l'effet de mode joue à chaque fois à plein pot en attendant la mode suivante. Aujourd'hui je n'investirais pas un kopeck dans Facebook si j'avais des billes à placer, il a probablement mangé son pain blanc. Zuckerberg ne va pouvoir à l'avenir que contempler son bébé se déprécier (dans 1 an, 2 ans ou 5 ans peu importe). Venir faire du pied à Apple n'est pas désintéressé alors qu'il y a peut encore Facebook n'avait besoin de personne et ce discours d'une "nouvelle réalité, celle des réseaux sociaux" ressemble plutôt à la méthode Coué.
avatar jodido | 
ils sont marrant les gens qui prédisent la chute de facebook, encore plus marrant que les "experts analystes"
avatar Philactere | 
Je ne prédis rien je ne suis pas extralucide. Je dis que je n'investirais pas dans FB car au vu de la vitesse des changements sur internet ces 10 dernières années je n'ai pas confiance en son avenir à moyen ou long terme. Maintenant on peut en discuter, ça tombe bien macGé offre un espace de discussion pour ça.
avatar Dark Phantom | 
@ jodido Facebook est en train de se casser la gueule. Au cas où tu ne le saurais pas, il y a eu de très nombreuses affaires très graves à cause de facebook : des gens qui ont perdu leur emploi, des calomnies, des affaires de moeurs, de famille, des abus de confiance, affaires d'argents etc... Tout cela s'est su progressivement. Bien sûr, on peut toujours blâmer les usagers peu attentifs, ou peu à l'aise avec l'informatique (c'est très difficile d'avoir accès à tout facilement sur facebook, je ne sais pas si tu as remarqué, mais c'est labyrinthique et opaque au possible), mais je blâmerais plutôt l'interface et la logique de l'entreprise qui sous prétexte de "fun" et de "com" récupère toute ta vie privée et "viole" tes "affections" sans aucun scrupules pour placer ses jeux, pubs et autres commerces. C'est du commerce pur, très superficiel, ça marche à fond aux USA alors tout le monde a couru (comme à chaque fois qu'ils inventent une merde), mais profondément c'est totalement ignoble. En plus de cultiver la superficialité des changements de statuts, pour te "david guetta-iser", c'est extrêmement intrusif. Le moindre de tes contacts (qu'il est souvent difficile de refuser, eh oui c'est aussi ça le jeu : le côté cool, sois cool, mon pote) est au courant de tes moindres faits et gestes, et ce, parfois à ton insu (un contact poste une photo et te tag etc...). Je ne compte pas les centaines de problèmes que ça a engendré (et surtout professionnels et affectifs). Donc oui, une grande partie ne poste plus (même si le profil existe toujours) et ça, c'est plus de la moitié des profils... et une grande partie a migré sur twitter (qui n'est pas du tout intrusif)... Quant à l'avenir il y aura Path (imminent) et puis d'autres bien sûr.
avatar Kahouane | 
[quote]ils sont marrant les gens qui prédisent la chute de facebook, encore plus marrant que les "experts analystes"[/quote] Ce n'est pas une prédiction, c'est une évidence. Comme le dit [b]Philactere[/b] vu l'évolution du net en général et des prédécesseurs en particulier, il n'y a aucune raison que ça se passe autrement. Facebook va forcément stagner et par la force des choses il périclitera.
avatar Brewenn | 
Le réseau n'est pas social chez Apple mais marketing : MacGeneration, Macplus, iGeneration, Macbidouille, Mac4ever etc.... sont pas la par pur hasard ;-)
avatar rom54 | 
Antoine de Saint Exupéry ecrivait: "Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître, Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis" "A l'avenir, chacun aura son quart d'heure de célébrité mondiale" Andy Warhol Zuckerberg est devenu ce marchand d'ami en creant Facebook. Il a exploité cette solitude et l'isolement d'un monde façonné par le mercantilisme omniprésent, fournissant un produit élaboré sur du pur marketting et nommé "ami", produit aussi éphémère que superficiel. Il exploite la frustration d'un monde deshumanisé en faisant vendre les hommes par les hommes, lui, espérant récupérer l'argent des autres marchands de choses qui n'ont jamais assez de clients. Depuis 7 ans Facebook n'est toujours pas rentable, mais est sur-capitalisé de toute part. Zuckerberg est le patron milliardaire d'une entreprise économiquement vide, ne produisant rien, ne crée rien, n'apportant rien d'autre que de la frustration et des illusions. Contribuant a détourner les ressources de l'informatique et de l'Internet de leur objectif, les emmenant toujours plus dans le supermarché de la désinformation et de l'instantanéité de l'ignorance triomphante. Les vrais réseaux sociaux existent depuis la nuit des temps, qu'ils soient battis autour de passions, du travail, d'idéaux ou d'ideologies. Ils se sont tous constitués de la rencontre entre êtres humains partageant des points communs et voulant construire quelque chose ensemble. Les réseaux sociaux ont pour propriété aussi la sécurisation et la préservation de leurs membres. Tout l'inverse de Facebook qui précarise et expose ses clients. Facebbook exploite internet et le dénature. Internet est d'abord l'idee de rendre le savoir accessible a tous et libérer la communication au niveau planétaire. Ses outils sont l'email, les chats et les newsgroups, depuis son origine... Que voudrait faire Apple de Facebook? Apple invente et crée des outils informatique, vit de la vente de son materiel et de son logiciel, n'a pas de dette, n'a pas parasité d'autres entreprises pour se développer, et ne s'est pas développé en volant le travail des autres... Apple fait vivre des milliers de personnes, permet a des millions de gens d'exprimer leur créativité, de travailler plus efficacement et d'utiliser l'informatique toujours plus facilement. Apple est au sein d'une communauté croissante depuis la fin des année 70...
avatar demenla971 | 
Rien à foutre de sa connerie de Facebook au Marco moi mes amis je les appelle et ils m'appellent, quand je vois toutes ces personnes qui exposent leur vie privée et participent à ce phénomène de starification moi je moi je et ben je me dis qu'on est mal barré d'autant plus que le Marco en question la seule chose qui le préoccupe c'est le pognon ils peuvent se toucher pour que je m'y inscrive à leur connerie
avatar marc_os | 
@ Brewenn : [quote]Le réseau n'est pas social chez Apple mais marketing[/quote] De même, on peut dire de FaceBook que ce réseau n'est pas social, mais essentiellement un business très lucratif pour Mark Zuckerberg. C'est tout bénef, sans faire grand chose au final.
avatar zoubi2 | 
1) Moi je trouve que Zuckerberg se sucre un peu trop... 2) Franchement,vous ne trouvez pas que iPapy a eu raison d'envoyer cette merde aux pelotes? rom54 et bien d'autres ont raison, ce truc est une horreur.
avatar ghostlogos | 
Je ne savais pas qu'on avait des experts en réseaux sociaux ici! C'est assez impressionnant de lire autant de préjugés, stupidités et inepties en tout genre. Ce qu'il y a d'aussi stupide que le conformisme, c'est l'anti-conformisme. Vivre contre l'autre, contre les choses, ça ne prouve aucune liberté ou faculté de réflexion. Les gens qui crient à la fin des réseaux sociaux, sont les mêmes qui criaient à la mort d'Apple... Ceux qui sortent que ce n'est qu'une mode, sont les mêmes qui disaient que l'iPhone ou l'iPod sont des modes... Juste l'expression d'une haine et d'un mépris, avec une vision tronquée de la réalité. Les réseaux sociaux ne sont pas une mode. Ils fonctionnent parce qu'ils répondent à un besoin qui existe depuis toujours : partager et communiquer. Ces réseaux évolueront, certains disparaitront pour être remplacés par d'autres, mais aucune raison qu'ils disparaissent! Ce sont que des outils. Ensuite, dire que Facebook sera remplacé par Twitter, c'est comme dire que les avions remplaceront la marché à pied. C'est totalement stupide... Facebook et Twitter ne répondent pas aux mêmes besoins. Facebook permet de partager avec ses amis du contenu. Vous avez le choix de la qualité de ce contenu. C'est à vous de partager du contenu intéressant. Facebook n'est que le reflet de votre propre vie... Donc si vous avez des amis inintéressant, posez-vous la question de pourquoi vous êtes amis avec ;) Autre chose : Facebook n'est pas un truc de "jeune" (traduction: truc de crétins). La moyenne d'âge sur Facebook est de 38 ans! Encore une critique peut objective et teinté d'âgisme... On le sait tous, "c'était mieux avant".
avatar ghostlogos | 
Alors non, ce n'est pas un truc "pourri". On peut très bien utiliser Facebook. Pour partager du contenu intéressant, pour partager avec ses amis (si vous plaigniez d'amis parasites, libre à vous de les supprimer). Choses qu'on ne pouvait pas faire aussi bien que maintenant. Vous partez en voyage, et vous pouvez en direct partager avec vos amis, photos, impression, localisation, etc. Vous lisez un article intéressant, d’un clic il est partagé avec vos amis. Au lieu de prévenir individuellement chaque personne, ceux qui prenait beaucoup de temps, et qu’au final, on ne faisait plus… On n’est plus dans la communication par un unique moyen. On peut commencer à se parler à vive voix, continuer par sms, ensuite par Facebook, en finissant sur MSN ou Skype. Jujuv71 qui se plaint de n’avoir que 20% de ses amis qui lui parlent en dehors de Facebook. Et bien, ce sont ces 20% qui sont vraiment des amis. Les autres avant Facebook ne lui auraient jamais parlé… Tout simplement. Bien sûr, on sort toujours ces histoires de licenciement à cause de photos sur Facebook, calomnies, scandales etc. Sérieusement, vous croyez que c’est né avec Facebook?! C’est surtout la traduction d’une mauvaise utilisation de cette outil. Comme quand on se tape avec un marteau sur la main. Ça fait mal mais vous n’allez pas demander la suppression de tous les marteaux du monde…
avatar ghostlogos | 
Mark Zuckerber a raison de dire qu’Apple doit se lancer sur le terrain social. Il ne dit pas qu’Apple doit se lier à Facebook, partager sa base de données, etc. Non, c’est un fait qu’Apple est nul en réseau sociaux. Ping en est la preuve. Il est coincé dans iTunes, sans possibilité de partage avec l’extérieur (à part Twitter récemment). Il n’y a pas de page officiel d’Apple sur Facebook ou Twitter (seul iTunes est remplacé, mais ce n’est pas mieux qu’un flux RSS…). Donc, c’est vrai qu’Apple peut et doit mieux faire. On est dans un monde qui passe du marketing unilatéral au marketing conversationnel. Ne pas comprendre ça serait une grosse erreur. Enfin, il n’y a pas que Facebook. Une petite liste de réseaux sociaux : Twitter, Foursquare, Tumblr, Posterous, Empire Avenue, Plyce, Gowalla, LinkedIn, Viadeo, Vimeo, Meetup, Formspring, etc… Avant de critiquer et de parler de mort, renseignez vous ;)
avatar Brewenn | 
Il y a aussi les réseaux qui servent à promotionner ou endoctriner "Que voudrait faire Apple de Facebook? Apple invente et crée des outils informatique, vit de la vente de son materiel et de son logiciel, n'a pas de dette, n'a pas parasité d'autres entreprises pour se développer, et ne s'est pas développé en volant le travail des autres..." Une forme de parasitage verbal qui petit à petit fait son chemin dans les têtes...
avatar Manu33 | 
@ ghostlogos : 3 messages en faveur des réseaux sociaux et c'est nous qui sommes endoctrinés ? Il faut vous calmer mon vieux. FaceBook est une mode et ça passera, conservez ce message chez vous bien au chaud. J'ai 40 ans j'en ai vu passé des modes et j'ai été dans les premiers Français à dire qu'Internet n'était pas une mode (là où encore beaucoup de gens ne voyaient pas à quoi cela servait...). Comme l'on dit d'autres membres, Facebook sera remplacé, il ne mourra pas mais il disparaitra. Je peux me tromper...mais je suis certain que l'avenir me donnera raison. Tu devrais plutôt apprendre à Facebook à compter ses membres, ils ne sont pas 500 millions.
avatar Dark Phantom | 
@ ghostlogos : Facebook est intrusif dans sa façon de fonctionner. MySpace l'était moins et c'est étonnant que tu n'en parles pas. C'est bel et bien fini la mode de MySpace. Tout le monde s'excite sur Facebook depuis quatre ans. Quant à échanger des articles intéressants on peut justement le faire avec twitter, blogs et autres. Donc tu n'as rien compris et tu es de mauvaise foi. Le principe de Facebook, et sa mode finira un jour prochain, est l'intrusion, le rapprochement des intimités, des choses privées. Donc le potin. Donc les problèmes.
avatar rom54 | 
@Brewenn Une forme de parasitage verbal qui petit à petit fait son chemin dans les têtes... Ce qui fait son chemin dans les têtes, ce sont des arguments factuels. Apple est une entreprise saine économiquement, qui depuis les année 70 est à l'origine de l'avènement de la microinformatique et de sa popularisation. C'est une entreprise qui gagne de l'argent en vendant ses produits et dont la croissance provient uniquement de l'augmentation réelle du nombre de ses clients. Elle développe elle même ses produits, fruit d'investissements dans la R&D et l'ingénierie, investissements venant de ses bénéfices. Les Macs se vendent parce qu'ils permettent de faire ce qu'on en attend et l'utilisateur en est satisfait. Les iPod sont devenus une reference et se vendent parce qu'ils permettent de faire ce qu'on en attend. L'utilisateur est satisfait. Les iPhones sont devenus une reference et se vendent parce qu'ils permettent de faire ce qu'on en attend. L'utilisateur est satisfait. L'iPad se vend, alors que le marché des tablettes stagne depuis des années. Pourquoi? Parce qu'Apple l'a créé à partir de 10 and de R&D et qu'il permet de faire ce qu'on en attend... La force de vente d'Apple n'est pas des plans com, on l'a encore vu ces dernières semaines, cette entreprise est un modèle de mauvaise communication. Apple vend parce que ses produits sont créés pour satisfaire un réel besoin. Tout cela est factuel! Facebook est née du vol du travail d'un projet universitaire dans lequel Zuckerberg est arrivé. Facebook etait au départ une bonne idée, visant à maintenir et renforcer la tradition de lien social estudiantin des grandes universités américaine. Seulement voila, Zuckerberg, s'est accaparé cette réalisation, l'a détourné pour en faire un produit financier qu'il a vendu avec talent à de nombreux investisseurs, grâce à un habile montage financier. Facebook a le meme profil financier que les produits financiers toxiques ayant conduit au dernier crack financier ou même que Netscape avant l'explosion de la bulle financière spéculatrice "internet", à la différence prés que Facebook n'est même pas une startup qui développe un concept! Facebook, n'est pas rentable, Facebook ne produit rien, Facebook n'est que valeur spéculative. Ca aussi c'est factuel! Lorsque le cours de l'action va s'effondrer, que les investisseurs vont vouloir récupérer leurs mises, Zuckerberg se sera déjà dégagé de Facebook, avec ses milliards en banque. Il ne restera que les employés et les bases des clients qui seront vendues au plus offrant pour éponger les dettes... Je suis foncièrement pour l'idée d'utiliser l'Internet afin de permettre aux gens de maintenir un contact, découvrir d'autres personnes, d'échanger des connaissances et de l'information, de développer des projets,... Internet est fait pour relier les hommes et diffuser l'information! C'est pour ca qu'il a été créé, doté dés l'origine des puissants outils de communication que sont le chat, les newsgroups et l'email. Les seules vraies avancées furent le Web, créé au CERN sur un NeXT et la visioconférence qui commence à devenir une réalité. Depuis le début des années 2000 le mercantilisme ambiant tente d'exploiter et de détourner l'Internet de sa fonction. Et Facebook est le parangon de cette perversion, poussant le vice a transformer des humains en marchandise et a faire que des hommes vendent leurs relations, sans même s'en rendre compte.

CONNEXION UTILISATEUR