Ils veulent être sur le Mac App Store

Christophe Laporte |
Plusieurs développeurs de renom ont fait savoir qu'ils seraient présents sur le Mac App Store. C'est le cas de The Omni Group qui a d'ores et déjà annoncé son intention de soumettre cinq de ses applications à la plate-forme d'Apple. Le logiciel de prise de note, Evernote, déjà disponible sur l'App Store sera aussi de la partie. Gravity Applications (Tags, SofaControl et Searchlight) et Celestial Teapot Software (Fake.app) veulent également y être dès que possible.

De manière générale, la plupart des développeurs voient le Mac App Store comme une belle opportunité. Cependant, ils se posent beaucoup de questions et espèrent obtenir rapidement des réponses d'Apple. Cela va du processus de validation, à la question des mises à jour payante, au support client en passant par certains problèmes techniques.

Beaucoup affirment en tout cas vouloir tenter l'expérience, mais attendent de voir à quelle sauce ils vont être mangés. Microsoft de son côté cherche à étudier l'impact qu'aura le Mac App Store avant éventuellement de songer à proposer Office 2011 dessus.

Sur le même sujet :
- Mac App Store : premières réactions

avatar misterbrown | 

Si avec TOUT ça les revendeurs APR s en sortent encore, je crois que ca tient du miracle...

avatar R1x_Fr1x | 

vu comme Apple nous a vendu la "qualité" d'Office durant le Keynote, Microsoft ne devrait pas réfléchir bien longtemps

avatar YenoIwesa | 

Les applications achetées via le Mac App Store seront licenciées pour tous les Mac de la maison, mais est-qu'il s'agit de tous les Mac connectés à un même identifiant Apple ? Si une autre personne dans mon foyer possède son propre compte iTunes, pourra-t-telle quand même avoir le logiciel ?

En plus niveau licence ça me paraît moyen leur système. Actuellement, chaque logiciel implémente sa propre gestion des licences, et donc chaque système doit être déjoué distinctement pour être piraté. Avec le Mac App Store, ça va être comme pour l'iPhone, on pourra accéder à tous les logiciels gratuitement une fois le système de licence du Store piraté.

avatar ZeLegolas | 

Pourra t on continuer à installer des applications qui ne seront pas dans le Mac App Store ?
Si je veux me faire une application pour mon usage personnel et que je souhaites pas la rendre publique serai je obligé quand même de la faire valider par Apple pour que je puisse la lancer sur ma machine ?
Apple autorisera t il lancer les applications qui ne seront pas signé par Apple ?
Apple nous laissera t il encore utiliser Finder ?

Personnellement ça me tente pas trop que mon Mac devienne une sorte de gros iPad !

avatar methos1435 | 

Ce serait étonnant de voir Microsoft proposer Office sur le mac app store. Reverser 30% des bénéfices sur chaque vente à Apple ? J'y crois pas trop.

avatar Arpee | 

@zelegolas : tu le fais exprès, ou t'es idiot de nature ?

avatar philonomis | 

@ Arpee

Vous êtes inutilement grossier. zelegolas exprime simplement de manière peut-être naïve la préoccupation que nous devrions tous avoir à propos de l'avenir du Mac en tant qu'ordinateur indépendant. Je pense que le fantasme de Jobs est qu'il ne devienne progressivement qu'une sorte de terminal, très joli et très cher de la firme Apple, qui en contrôlerait in fine l'intégralité du fonctionnement et du contenu. L'avenir nous dira assez vite quelle direction va prendre le mac app store, mais je crains que la possibilité d'installer des applications de la manière traditionnelle ne se heurte au fil des mises à jour à des difficultés de plus en plus nombreuses, par exemple sous prétexte de sécurité... Peut-être bientôt faudra-t-il jailbreaker son mac pour l'utiliser à sa guise (comme dit l'autre) ?
Et tant mieux si je me trompe...

avatar maximelortie | 

Je propose 30% de rabais si l'on se procure directement l'application chez l'éditeur.

Ah mais je rêves en couleur... Apple interdira ces pratiques sous peine d'être rejeter du Mac App Store. ;)

avatar bugman | 

Prochaine étape, iAd dans mes applications Mac ?

avatar Philactere | 

@ philonomis :
Avec l'iPhone puis l'iPad on était face à de nouveaux usages, pas d'habitude à bouleverser, pas de logitheque existante non plus. Pour rendre le Mac App Store obligatoire il va falloir se battre contre une grosse majorité d'utilisateurs qui ne le voudraient pas et au mépris des éditeurs et de leurs applications préexistantes ainsi qu'à leur modèle économique (même si c'est pour en proposer un autre).
Bref, je ne penses pas (mais je ne lis pas dans le marc de café et je peux me tromper) qu'Apple impose avant (très) longtemps ce mode de diffusion des logiciels.

avatar demenla971 | 

J'espère de tout coeur qu'au fil du temps nous ne serons pas obligés d'utiliser le mac App Store. C'est une très bonne idée pour les switchers ou pour ceux qui cherchent certains logiciels comme moi. Mais si le mac en est réduit à son store ça risque vraiment de me faire ch... Je ne me fais pas trop d'illusion à terme on y arrivera, il n' y a qu'à regarder les revenus générés par l'App Store, c'est sûr que si il y a des $ à se faire avec le Mac Store Steeve voudra contrôler le filon. Dommage pour nous.

avatar Philactere | 

@ methos1435 :
Gageons qu'avec les gros éditeurs qui font du volume ou qu'avec d'autres qui ont des logiciels chères (milliers voir dizaines de milliers d'€) la dime Apple soit négociée au cas par cas entre commerciaux dans de bobs restos. Les 30% de ticket d'entrée sans négociation c'est pour le tout-venant.

avatar domd | 

@Zegolas
+1
A quand Greenpo1son sous Lion pour pouvoir utiliser une appli Java ou voir une video en flash ....

avatar vimac | 

Apple cherche à accomplir ce que Microsoft n'a jamais pu réaliser avec Windows : la "location" automatique d'applications pour endiguer le piratage endémique des logiciels. Une sorte de "rente" annuelle pour utiliser des logiciels.
Contrainte d'installation chez le p'tit copain avec le même n° de série, impossibilité de revendre une ancienne version.

avatar ziggyspider | 

Avec 30% sur toutes les apps vendues, les bénefs de Apple n'ont pas fini de s'envoler.
Il y en a qui n'ont pas fini de se marrer avec la taxe Apple.

avatar terreaterre | 

Sur le Mac App Store, est-il prévu de disposer de version d'évaluation, comme ça existe pour de nombreux logiciels, bridés ou limités dans le temps, et rendus opérationnels par l'achat d'une licence ?

avatar majipoor | 

@philonomis
"Je pense que le fantasme de Jobs..."

Je pense surtout que c'est ton fantasme.

avatar majipoor | 

@terreaterre

Ce sera comme sur l'iOS App Store: soit il y aura deux versions de l'application, soit on pourra débloquer des fonctionnalités par un achat in-app.

avatar Un Vrai Type | 

@ ziggyspider : Taxe qui reste largement en dessous de la taxe Microsoft pour le moment. Donc y'a de la marge...

avatar pseudo714 | 

@arpee +1

avatar thierry61 | 

Certains fantasment sur des problèmes qui n'ont pas lieu d'être. Le cadre de mise en oeuvre de cet app store a été explicité lors de la présentation. Après, on verra. tout dépendra de l'intérêt des développeurs d'adhérer à ce système plus qu'à tout autre. ça ne me semble pas être demain la veille. Pour ma part, je trouve cette proposition très intéressante

avatar philonomis | 

@ Majipoor
Absolument, mais je constate que d'autres semblent partager mes craintes. De toute manière, comme déjà dit, je souhaite vraiment me tromper.
Je VOUS souhaite une bonne journée.

avatar XiliX | 

@SeLegolas
Jobs l'a clairement indiqué, lors du keynote, qu'on peut installer n'importe quelle application sans passer par MacStore. Si tu veux, et c'est mon avis personnel, le AppStore a été conçu pour simplifier l'installation des applications sur iPhone et iPad. S'il n'y avait pas AppStore, impossible d'installer des applications sans passer par un ordinateur.
Ce qui n'est pas du tout le cas pour les portables et fixes.

avatar majipoor | 

@philonomis

Le problème c'est que beaucoup interprètent mal les choix d'Apple je pense.

Bien entendu que le but final est de gagner de l'argent, mais le controle serré sur iOS et sur l'AppStore n'a pas pour objectif DIRECT de s'en mettre plein les poches avec leur 30% (qui couvre à peine leurs frais d'exploitation), mais a pour objectif de s'assurer que la plateforme iOS reste de haute qualité, ce qui sera un argument essentiel pour attirer les gens vers les iDevices et donc fera gagner de l'argent à Apple.

Apple n'exerce pas ce contrôle pour le sentiment de toute puissance que ceci pourrait donner à Steve Jobs. Encore un fantasme idiot.

Pour MacOS X, la situation est différente: ce n'est pas une nouvelle plateforme et l'AppStore MacOS X n'a pas les mêmes objectifs pour Apple. Je pense que la raison principale de son existence est d'abord que Steve Jobs considère que c'est quelque chose qui apporte un vrai plus pour l'utilisateur, et ensuite afin d'uniformiser autant que faire se peut l'OS mobile et l'OS de bureau.

En particulier, l'AppStore OS X n'est pas adapté à ces applications complexes comme la Creative Suite d'Adobe, des environnements de développement comme Eclipse ou même xCode et autres.

En d'autres termes, je ne vois aucun avantage pour Apple à empêcher l'installation d'applications en dehors de l'AppStore, bien au contraire: il y aurait beaucoup de désavantages.

Donc comme je pense que chez Apple ils sont très intelligents, ils ne le feront pas.

avatar Philactere | 

[quote=majipoor]En particulier, l'AppStore OS X n'est pas adapté à ces applications complexes comme la Creative Suite d'Adobe, des environnements de développement comme Eclipse ou même xCode et autres.[/quote]
C'est amusant ce que tu dis là car on a pris l'habitude de voir certains logiciels installer 12 millions de trucs de plusieurs Go dans tous les sens ! En effet dans ce cas là la suite Adobe va avoir du mal à s'installer "à la mode App Store".

Mais un exemple très récent démontre que même des usines à gaz peuvent faire une cure d'amaigrissement. Je parle d'AutoCAD. Alors que sur Windows ce logiciel met 3 plombes à s'installer, la version d'évaluation Mac (passé le gag de l'installeur qui télécharge un installeur...) est installée en quelque secondes ! Je ne connais pas le fondement de cette install, je constate juste qu'un logiciel mamouthesque a réussit une belle cure d'amaigrissement et de simplification de l'installation !

avatar majipoor | 

@Philactere

Eh ben si l'AppStore peut convaincre Adobe faire de la CS autre chose qu'une usine à gaz, ce serait la cerise sur le gâteau :)

avatar webjib | 

Une petite boite qui propose des logiciels payants a tout intérêt à être sur ce future Store, car cela va grandement accroître la visibilité de ses applications. Donc même en reversant 30% à Apple, je pense qu'elle sera gagnante (et au passage, elle augmentera un peu le prix de ses applications pour compenser lol). Et pour les Freewares, bcp vont devenir payants je pense...

avatar LeSteph | 

+1 Philactere
Autocad s'installe vraiment rapidement et ne crée pas trop de bordel sur le disque du Mac! Effectivement, rien à voir avec la version Windows!
Par contre, il faut décompacter le .app pour trouver les fichiers d'exemple ... pas vraiment accessible!

avatar Arpee | 

@majipoor: la voix de la réflexion intelligente. Vous devriez poster des réponses comme celles-là en tête de chaque article publié ici. On ne serait plus pollué par des trollers de bac à sable. Ou moins, en tous cas ;-)

avatar majipoor | 

@Arpee

Merci!

Mais je crois que tu sous-estime les trolleurs: leur capacité à ne pas voir ce qui ne les arrange pas est exceptionnelle :P

avatar USB09 | 

@ majipoor :
Je dirais plutôt le contraire c'est Adobe qui n'est pas adapté a osx. Rien qu'à regarder les dossier, même sur ce creneau MS fait beaucoup et vraiment mieux.10 ans qu'ils nous trainent une interface carbon.

Aujourd'hui toutes les applications Apple l'utilise pas le Finder. Adobe c'est l'inverse. Mais bon là c'est un autre débat

CONNEXION UTILISATEUR