Apple : quel shopping avec 51 milliards de dollars ?

Florian Innocente |
Que peut faire Apple de ses 51 milliards de dollars de liquidités ? (36,8 milliards d'euros). Steve Jobs a laissé entendre durant la présentation des résultats de l'année fiscale 2010 qu'ils ne dormiraient peut-être pas éternellement dans un coffre. Pour mettre la somme en perspective, le produit intérieur brut du Luxembourg était estimé à 46 milliards de dollars en 2009.

Première précision de la part du patron d'Apple, les actionnaires peuvent continuer à s'asseoir sur un hypothétique versement de dividendes (et cela fait déjà quinze ans que ça dure). Il n'y a rien à attendre de ce côté.

À la suggestion de reverser une part de cet argent aux actionnaires, Jobs a en effet répondu investissements :

Nous pensons très sérieusement qu'une ou plusieurs opportunités très stratégiques pourraient se présenter, que nous sommes dans une position unique pour en tirer avantage du fait de nos importantes disponibilités en cash.”

Jobs avait déjà fourni une réponse similaire au début de l'année, parlant de cet argent comme d'une sorte d'assurance vie pour sa société ainsi que d'une manière de se préparer à l'éventualité de gros rachats (lire Apple : des milliards pour le Grand Soir).

Le ton employé hier soir laisse cette fois penser que cette perspective se dessine davantage “Vous savez, nous avons montré notre capacité à faire preuve de beaucoup de discipline dans la manière dont nous utilisons notre argent. Il ne nous brûle pas le fond des poches, et il ne nous pousse pas à faire de stupides acquisitions. Dès lors, je pense que nous allons continuer à “garder notre poudre au sec” car nous estimons qu'il va y avoir une ou plusieurs occasions stratégiques à l'avenir”.

Apple a fait plusieurs rachats ces derniers mois, mais à chaque fois de petites entreprises, comptant parfois quelques employés seulement. Cette fois on change de braquet et Apple semble avoir quelques gros morceaux en tête.

Lesquels ? Peter Kafka sur All Thing Digital liste quelques cibles possibles parmi les secteurs du contenu (musique, chaîne de télé, éditeur de jeux…) avant d'écarter ces hypothèses puisqu'Apple s'en est justement très bien sortie jusque-là sans avoir eu à investir directement dans ces secteurs. Et qui à l'heure actuelle voudrait investir dans une maison de disques… ?

Il suggère une autre piste : Facebook.

L'entreprise n'est pas cotée en Bourse, mais il s'agirait pour le coup d'une proie conséquente. À ce jour, observe Kafka, Apple et Facebook ne sont pas encore en concurrence directe, mais Apple aurait du mal à faire s'écarter Facebook de son chemin si la nécessité se présentait. Et Facebook se trouve être en concurrence avec Google ce qui aux yeux d'Apple n'est pas un désavantage.

Jobs et Zuckerberg se seraient justement rencontrés il y a peu. De là à y voir obligatoirement des négociations il y a (très) loin, d'autant que les deux géants ont un sujet de contentieux avec Ping dans iTunes qui pouvait à lui seul motiver cette rencontre (lire Ping : une rencontre entre Jobs et Zuckerberg). En outre, on voit mal ce qui motiverait le jeune Zuckerberg à revendre l'empire qu'il est en train de constituer sur Internet et qui ne cesse de se développer.

La question est aussi de voir dans quelle mesure Apple est capable d'avaler un autre poids lourd et de gérer la suite. La digestion, on l'a vu par le passé avec d'autres mégas fusions ratées, peut se révéler très difficile sinon impossible.

Apple est un géant dirigé à la manière d'une start-up avec une très forte culture pas forcément aisée à transmettre à une grosse entreprise extérieure. 51 milliards, cela ouvre à toutes les possibilités dans quantités de domaines.

Apple est aussi une société qui aime garder la maîtrise de son destin, exercer un contrôler étroit sur les choses et les gens. Peut-être a-t'elle repéré une activité qui, une fois dans son giron, lui permettrait d'affirmer encore plus cette autonomie sur les événements, vis à vis de ses partenaires et de tenir au large ses concurrents.

Mais comme l'a rappelé Jobs, l'argent de la maison n'est pas dépensé à tort et à travers. Un investissement de grande ampleur a donc des chances de se faire en gardant la tête froide.

S'il y a quelques spécialistes de la bourse parmi les lecteurs, on prend vos conseils de placements high-tech dans les réactions !

Sur le même sujet :
- Résultats Apple : 20 milliards de dollars !

Tags
#AAPL
avatar Sushiwa | 
Dans un monde parfait ils en auraient refilé une petite partie aux employés. Ne serait-ce que 100 millions distribué a tous les employé d'Apple ça ferait dans les 3000$ de prime.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Le plus exitant serait pour Apple de lancer son propre réseau de Satelittes pour permettre à l'ensemble de ses clients de communiquer "over ther air" partout sur le globe. Il mettraient ainsi fin à la mainmise des opérateurs. Le big data center de Caroline du Nord devenant le centre technique du système. Jobs ne fait rien comme les autres, alors qui sait...?
avatar lukasmars | 
Que ce soit Apple ou d'autres, je n'aime pas voir une firme devenir trop importante. L'ecosytéme de Apple a deja tendance a devenir etouffant et totalement verouillé, il ne manquerait plus que Apple fasse l'acquisition d'un Adobe et ça deviendrait vraiment irrespirable.
avatar BananaYatta | 
Ou sinon le lion sur l'invitation est en fait un clin d'œil aux difficultés financières de la MGM... Apple pourrait racheter la MGM et son catalogue (James Bond, Biblo le Hobbit bientôt, et je ne parle pas des séries...). Oui, je sais je rêve mais après tout, si Apple investit dans le contenu, c'est sans doute par là qu'il faut regarder plutôt que des maisons de disques... Steve Jobs a déjà un pied dans le contenu avec Disney et ABC ; et on sait combien il adore le parcours de Sony (cf. docu sur Bloomberg), Sony qui a investit dans la Columbia... Ça se tient, non ? EDIT : 4 milliards de dettes pour la MGM, une paille par rapport aux 51 milliards d'Apple... M'enfin, rien n'est dit...
avatar Ali Baba | 
Moi je verrais bien Adobe... La culture d'entreprise n'est pas très éloignée, ça permettrait d'avoir un poids lourd pour se garantir devenues chantages (si MS retire Office Mac, Apple retire Creative Suite Windows) et ça éviterait une menace de rachat par Google. Ça réglerait aussi le problème Flash. Ouais, moi ça me plairait bien, un rachat d'Adobe.
avatar Ali Baba | 
@ Ali Baba : A la place de "devenues", lire "d'éventuels"
avatar ricchy | 
"Que peut faire Apple de ses 51 milliards de dollars de liquidités ?" Faire fabriquer ses produits aux states'unis. ^,^
avatar Cratès | 
Les prédictions concernant un éventuel rachat de Facebook sont faites par un nommé Kafka... Intéressant !
avatar LeLaid | 
Je doute que Facebook soit une proie potentielle. Facebook est beaucoup trop exposé à la critique. Facebook est beaucoup trop vulnérable. Tant que la société reste indépendante elle reste courtisée. Si elle tombe dans le giron d'une méga entreprise elle deviendra la cible de critiques voir de sabotage. C'est trop risqué. Adobe me parait également peut probable. Le conflit avec Adobe au sujet de Flash a exacerbé les tensions. Je pense qu'une partie non négligeable des employés Adobe sont maintenant très anti-apple....
avatar toniof | 
Spotify, histoire d'être tranquille..? mais SJ aime bien la concurrence, ça permet à ses collaborateurs de sortir leur tripes. J'aime bien l'idée de Pantras. On sait qu'Apple aime bien maîtriser TOUS les maillons de la chaîne et le réseau en fait grandement partie maintenant. Une Pomme en orbite...héhé. Le pas est hautement symbolique et très puissant. Je ne crois pas au rachat de FaceBook, ils ont lancé Ping histoire de "voir" ce que ça pouvait donner. ils ont essayer de négocier avec eux mais ça n'a rien donné. Ce serait un aveux de faiblesse de passer par là. Puis SJ déteste les grosses structures...Sauf si elles sont redoutablement efficaces. CF:vision de SONY.
avatar Sushiwa | 
@ Ali Baba : Microsoft ne retirera jamais Office mac, ça représente 20% de leurs vente d'office. Ça serait se tirer un énorme boulet de canon dans le pied.
avatar vincefr | 
Personnellement j'y connais strictement rien dans tous ses secteurs mais je comprends pas trop pourquoi Apple ne créer pas ses propres usines pour fabriquer ses produits. Au moins il n'y aurait plus de fuite et moins de problème d'approvisionnement, elle pourrait gérer ses produits de A à Z. Mais bon peut-être que fabriquer des composants que pour une entreprise n'est pas assez rentable ?!
avatar fongi | 
Microsoft coute combien??? LOL Nan plus sérieusement je pense qu'il devrait se tourner vers les différentes technologies "in the clouds" pour pouvoir prendre un peu le monopole de tout ce qui est musique en streaming et même des films! Un reseautage exclusif Apple serait magnifique pour connecter tous les appareils idevice entre eux et avec les Mac sur un réseau réservé Apple! Mais on peut toujours se lancer dans des idées jobs a toujours un coup d'avance!
avatar Pierre H | 
Sushiwa tu as entièrement raison pour le monde idéal. Cela dit, dans le monde réel, la plupart des entreprises auraient grassement rémunéré leurs actionnaires qui n'ont aucun mérite à part celui d'avoir acheté des actions. Au moins, l'argent ici est réinvesti dans l'entreprise, pas juste dans les poches de ceux qui nous ont conduit à la crise financière actuelle.
avatar Florian Innocente | 
@ Sushiwa : 20% ? euh ce serait beaucoup. Mais alors beaucoup.
avatar philik | 
acheter un studio ou tout autre détenteur de droits présente un gros désavantage : pour fournir du contenu à ses apple tv et autres itunes store, apple a besoin d'être le partenaire des tous les studios. en acheter un reviendrai à devenir le concurrent direct de tous les autres. à mon avis, ce serait un mauvais calcul stratégique. facebook ? ok, mais pour en faire quoi ? en plus facebook est très loin d'être rentable. encore plus au sens que Jobs donne au mot "rentable". dans l'article d'ATD l'analyste ne donne aucune raison. c'est juste une accroche de fin d'article qui sent le buzz making à plein nez. il suffit de coller les mots Apple et Facebook sur la même page web pour voir les stats de consultation exploser ... :-) mais ça ne me semble ni sérieux, ni motivé. un réseau de satellite : ça, ça serait plus dans le genre Apple.être autonome jusque dans l'espace ! et pour le coup, quelle plus value pour un air play planétaire ... en restant plus raisonnable, et s'il faut imaginer une cible à dimension plus ... terrestre, je parie sur l'éventualité Adobe (la, les stats vont exploser !!! si on ajoute adobe en plus ...). depuis des mois, Steeve fait tout pour affaiblir le géant du web. du coup son action en a pris un sacré coup ... (http://www.zonebourse.com/ADOBE-SYST-4844/cotations/). une vrai bonne occase pour apple qui ferait une jolie concentration verticale en maitrisant le hard et le soft d'un pan entier de l'industrie : le design et la création. comme c'est depuis toujours leur cheval de bataille, je trouve que ça leur irait assez bien. et je crois le petit steeve assez malin pour avoir dézingué Adobe à outrance mais pas sans une idée derrière la tête.
avatar Gnomeaumaroil | 
La création d'une division spécialisée dans la fabrication de microprocesseurs ? Apple a déjà mis un pied dedans avec l'A4.
avatar niicoo76 | 
Est-ce que sa veut dire que Apple pourrait acheter Facebook ? si oui en on t-il les moyens ?
avatar nrolland | 
Je suis disponible pour 1 bUSD
avatar Samus | 
Moi aussi j'aime bien l'idée d'un reseau GSM et 4G (LTE) spécifique à Apple. Et là, bye bye, orange ou bouygues, vous n'etes pas pret de me revoir ! Maintenant le problème c'est que les gouvernements des pays ne lachent pas des licences comme ça. ça serait plus simple qu'Apple rachète un opérateur dans chaque pays, ou mieux encore, qu'Apple investisse dans une constellation de satellite...
avatar nrolland | 
@richy : + 1000 mais tant que les états ne remetttent pas des regles du jeu solides et continuent de trahir leurs peuples, ça parait branle. Alternativement, filer des salaires decents a leurs employés ?
avatar Ipader | 
ARM c'était déjà un peu à Apple, Steve va vouloir le reprendre.
avatar Elance | 
Adobe afin de mettre fin a flash et gérer la réalisation de contenu pour support numérique et faire en sorte que le html5 soit le leader.
avatar SolMJ | 
"Apple est aussi une société qui aime garder la maîtrise de son destin, exercer un contrôler étroit sur les choses et les gens." Faut pas pousser mémé dans les orties non plus : "un contrôle sur les gens" o_O
avatar nrolland | 
@philik tre pertinent comme analyse Il y a par ailleurs du boulot a faire sur la plateforme elle même. Outils de dev /langage Intégration de toute l'expérience numérique Etc..
avatar Louis XVI | 
Bah des pizzas et et des bières déjà. C'est un peu grâce à nous non !
avatar fongi | 
Peut être qu'il peut acheter une plate forme pétrolière et en envoyer en France?!? Pour la production au states faut pas rêver ton iPhone tu l'achètera a 1500€! Moi je veux une machine a voyager dans le temps c'est possible?
avatar w0ak | 
Avec le développement de tous ses produits mobiles, Apple aura toujours besoin de mémoires Flash. Pour ma part, je pense à SanDisk qui détient les brevets d'inventions des puces NAND Flash. Ces puces sont à la base de toutes cartes mémoires, clés USB mais surtout SSD. Apple ne pourra pas indéfiniment être dépendante de la volatilité des prix quand elle fait son marché en puces mémoires et pourrait surtout, en cas de rachat de SanDisk, mettre la pression sur Toshiba, Samsung et Intel, les principaux acteurs du moment, et les obliger à baisser les prix. SanDisk a déjà été dans le viseur de Samsung il y a quelques années. Après plusieurs OPA de le part de Samsung, SanDisk a décidé de s'allier à Toshiba dans une joint venture et les deux sociétés ont signé des accords de production pour partager des usines. La réaction de Samsung a été de lancer leurs propres cartes mémoires à la marque Samsung pour affaiblir SanDisk sur son propre marché et ainsi pouvoir racheté SanDisk, une fois celle-çi affaiblie en valorisation boursière (car le contentieux portait sur cela). Dès lors, on imaginerait bien Apple venir jouer les troubles fêtes sur ce secteur stratégique pour la Pomme. D'autant plus qu'Intel vient de racheter Infineon qui produit également des puces mémoires. Affaire à suivre ou à oublier ? A vous de juger !
avatar dariolym | 
@ Samus (et les autres sur le même sujet)> vous n'avez pas du souvent utiliser de réseau par satellite pour téléphoner... Entre les systèmes qui ne fonctionnent qu'à l'extérieur (tous) et ceux qui coupent très régulièrement parce que le satellite passe au delà de l'horizon (Iridium), ça n'est pas la panacée... Quelques idées derrière la tête, même si Apple n'en fera rien: [b]IBM[/b], parce que IBM sait quasiment tout faire dans l'informatique... [b]AMD[/b] qui pourrait apporter une très grande autonomie (CPU + GPU + chipsets + ...) [b]DELL[/b] une bouchée de pain ;) [b]ORACLE[/b] pour investir de nouveaux marchés
avatar fongi | 
@niicoo76 : Facebook vaut 27 b$ donc un peut plus que la moitié de largent de poche qu'a Jobs! Mais son système est totalement basé sur les revenus publicitaires et sur les applications disponibles dessus... Des applications? De la pub?!?!? C'est pas un peu les domaines que Jobs aimerait contrôler ou contrôle déjà? Donc a mon avis Facebook c'est clairement pas une option crédible!
avatar albert13 | 
et du côté de liquide métal... ils ont déjà acheté un licence exclusive matériel informatique pour quelques années... on ne sait jamais ;-)
avatar shaman97 | 
Il va racheter twitter loool !!! Plus sérieusement j'espère qu'il va déjà récompenser financièrement ses employés parce que sans leurs aides je suis pas sur que tt sa serait possible en partant de cupertino jusqu'aux stores à travers le monde !!!!
avatar Louis XVI | 
Pour Facebook, l'article de KAFKA est très pertinent là-dessus car il fait de FB un vecteur pour vendre du hardware mobile. Bien pensée l'argumentation
avatar Silverscreen | 
Un rachat d'Adobe : un morceau qui coûte cher, des softs à sabrer (flash, shockwave, première, lightroom) car concurrents avec ceux de la pomme ou poussant des formats propriétaires et des soft Windows-only dont on sait pas trop quoi faire… Sans compter qu'Adobe a déjà racheté Macromedia et que la digestion est pas encore finie. Dans l'absolu, j'aimerais bien une Creative Suite tarifée comme les softs Apple, capable de tirer le meilleur parti des technos de Mac OS X mais ce serait un plat indigeste pour Apple : s'ils tuent les softs concurrents, même en gardant la divison Windows (douteux), ils tuent autant de revenus d'Adobe… dévalorisant de beaucoup l'acquisition… Plutôt que de racheter Adobe, les concurrencer serait une solution : créer une suite concurrente à moitié prix basée sur les produits de concurrents historiques tels que Quark, ça pourrait le faire… La CS étant le secteur le plus rentable d'Adobe, créer une offre logicielle graphique complète ferait très très mal : même de qualité/finition moindre, ça obligerait Adobe a baisser ses prix, donc ses revenus… On imagine un soft de design web qui génère des sites sur des technos CSS+XHTML+Javascript avec un chouia de SVG pour le vectoriel ou encore un tout en un de création graphique qui mixe bitmap et vectoriel à la façon d'Indesign et génère des PDFs propres ou encore un autre de travail collaboratif (avec du FaceTime, du doc multimedia annotable façon pages, du cloud façon MobileMe etc)… Mais bon, à part tuer Flash, l'intérêt financier pour Apple serait très limité. Sinon, quelques candidats rigolos : - Amazon - Yahoo - RIM - Dell (pour la blague) - AMD - un gros éditeur de jeux (Activision-Blizzard ?) - TomTom - la Warner - CISCO
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Pour moi, une acquisition ne vaut que si elle permet de se renforcer sur une compétence que l'on n'a pas sur un marché que l'on juge essentiel pour l'avenir ou encore d'élargir l'offre produit/services sur les marchés actuels Quels sont les grands mouvements opérés par apple ces dernières années? Le contenu et l'élargissement de la gamme de produits numériques 1/ Pour vendre plus de contenu, il faudrait acquérir une société présente dans le marketing viral/communautaire. On voit bien que des fonctions comme genius dans itunes ou tout simplement les recommandations sur l'app store sont des bonnes idées mais il manque encore le petit plus qui permettrait de construire une communauté forte autours de contenus vendus par apple. Je ne suis pas banquier d'affaires aussi je ne connais pas le nom de cibles potentielles. 2/ Pour vendre plus de materiel, vous me direz qu'il suffit de lancer sans cess de nouveaux produits, OK. Mais l'apple TV, n'est que l'embryon d'un gigantesque marché de la domotique. On peut imaginer apple s'introduire dans tous les produits bruns (audio, video) présents à la maison et les faire communiquer entre eux. A ce titre, je vois bien une boite comme Bang and Olufsen, présent dans le son et l'audio et la demarche design tres proche de celle d'apple. Voila quelques idées au vol.
avatar bebert | 
Ils devraient fermer la boutique et rendre l'argent aux actionnaires hahaha :p
avatar Ipader | 
@ w0ak : +1 je pense plutôt qu'ils pourraient fabriquer une nouvelle technologie pouvant faire tenir 1to dans un iPad a moindre coût. Ça mettrait la concurrence sur les rotules. Et puis Steve n'a t'il pas dit dans le passé que le disque dur il n'en aurait pas besoin ?
avatar minimat (non vérifié) | 
J'ai pourtant déjà donné la réponse à plusieurs reprises: acheter, et donc sauvegarder, la forêt amazonienne, estimée à 50 milliards de dollars. Ca me paraît une mise en perspective plus parlante (et utile) que d'acheter le Luxembourg :)
avatar L'homme aux 50 Mac | 
Et Google ? Trop cher ? Nicolas
avatar L'homme aux 50 Mac | 
@bebert + 1
avatar Ipader | 
Achever et Breveter La technologie Ni-Li (Nickel-Lithium)
avatar macbob | 
Ouaip, acheter la forêt Amazonienne pour la raser et y construire un méga data-center alimenté par une centrale thermique... elle-même alimentée en bois de la forêt ! Acquisition hautement stratégique vu que l'indépendance énergétique sera un facteur déterminant dans le futur proche (très proche même), avec l'Amazonie ils ont du bois de chauffe pour 50 ans (à moins que...). En guise de récompense, ils pourrons toujours offrir des pommes aux autochtones... pour luter contre la famine :)
avatar Sushiwa | 
@ innocente : C'est un peu vieux donc je sais pas si c'est toujours d'actualité : http://www.pcinpact.com/actu/news/39353-microsoft-apple-ventes-office-vista.htm
avatar Faabb | 
Apple acheter AMD? Vu la crise des power-pc qui n'évoluaient pas face aux x86, s'ils achetent AMD, ils devront utiliser ces processeurs (sûrement bons). Seulement si jamais Intel fait mieux, ils seront face à un dilemne terrible : utiliser leurs chips AMD pour montrer bonne figure, mais subir un écart technologique ; ou bien utiliser les chipsets Intel, être à la page, mais désavouer AMD. Non : AMD n'est pas une option. Tout du moins globalement. Il peut s'agir de plusieurs participations importantes aux capitals de grandes entreprises stratégiques côté matériel : fondeurs, ARM, puces de télécommunications et d'autres développements basés sur l'avancée logicielle! Je pense ici à la domotique (comme plus haut) et au développement des capacités d'intelligence artificielle. Ca a été mentionné par Apple il y a quelques mois (l'IA), et ca serait un fondement moderne pour les developpements futurs de macOsx. Une façon de rappeler que l'OS est toujours la pièce maitresse de leur travail!
avatar Faabb | 
+ un iphone 5 ( :
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Économiser Dépenser juste Contrôler l'ambition Être égal à soi-même Investir dans un domaine, avec 1 milliard de dollars, et en rapporter 3. C'est le chemin continuel d'un capitalisme parfait. La seule raison exacte pour laquelle Apple devrait investir gros, ce sera sa liquidité, sa destruction, un procès fatal : la mort de Steve Jobs.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Parions sur l'avenir d'Apple lorsque SJ arrivera à sa fin. Le logo de la pomme sera modifié, entaillée peut-être, en honneur à SJ. Un logo qui sera automatiquement lancé dans les usines afin de sortir le jour de sa mort, des produits pommés entaillés. Et la roue continuera de rouler.
avatar Faabb | 
@ pierreburgi Je suis tout à fait d'accord : investir à bon escient, de façon raisonnée. Je ne comprend pas la fin de ton mes'sage cependant. 10 milliard de dollars : c'est une somme faramineuse. Il parait que toutes les très grosses acquisitions sont des échecs relatifs.
avatar Rigat0n | 
Apple a qu'a racheter Nintendo, et LA, on va se marrer. Mario sur iPhone :)
avatar w0ak | 
@Ipader : la technologie flash permettant de faire tenir 2To dans une surface limitée existe déjà, il s'agit de la SDXC, evoulution de la norme SD et SDHC. Brevets déposé par SanDisk. Ton objection devient en fait un argument de plus. That makes sense, non ? Sinon une bonne piste serait un spécialiste du broadcasting en cloud computing, mais a mon avis le marché n'est pas encore assez mature pour une acquisition.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR