Qu'est-ce qu'un iPhone CDMA ?

Anthony Nelzin-Santos |
29062010-IMG_0120La rumeur revient régulièrement : Apple va bientôt lancer un iPhone CDMA. Mais qu'est-ce qu'un iPhone CDMA ? Et qu'est-ce que cela signifierait pour Apple ?

Pour résumer, il existe actuellement deux grandes normes de réseau : le GSM d'une part, et le CDMA d'autre part. La GSM Association est une association internationale vieille de 20 ans : la GSM est donc déployée mondialement, notamment en Europe. Le CDMA a été développé exclusivement par Qualcomm : il domine donc aux États-Unis, mais est aussi utilisé en Asie et en Afrique. Sur de nombreux marchés, GSM et CDMA cohabitent : c'est le cas aux États-Unis.

GSM et CDMA ont été améliorés au fil des années, pour apporter notamment des fonctions DATA. Le GSM a ainsi été dérivé en EDGE, et le CDMA en Ev-Do, aussi connut sous le nom de CDMA 2000, plus rapide que l'EDGE. Le CDMA 2000 s'est assez bien développé, notamment aux États unis, où l'EDGE est inexistant, et en Corée du Sud, où il est seul.

Le camp du GSM a donc dû évoluer, et est allé chercher dans le camp d'en face de quoi faire sa révolution : le W-CDMA a été transformé et a donné naissance à l'UMTS, qui n'est pas directement compatible avec le GSM (d'où l'installation de nouveaux relais), mais pas non plus compatible avec le CDMA 2000. Plus rapide que l'Ev-Do et avec un meilleur potentiel d'évolution, l'UMTS a été largement adopté : on le connaît notamment sous son appellation commerciale, la 3G.

La 3G est plus rapide que l'Ev-Do (384 kbs contre 275 kbs), et peut évoluer plus facilement : 3G+ (HDSPA) et 3,75G (HSUPA), de plus en plus rapides. Le CDMA est cependant plus optimisé, et offre une meilleure couverture réseau, plus stable et plus large (il avait été conçu pour des applications militaires).

Mais au quotidien, une différence de taille s'impose : les téléphones GSM/UMTS utilisent une carte SIM pour s'authentifier sur le réseau, alors que les téléphones CDMA sont en général à la place spécialement conçus pour établir un lien propriétaire avec le réseau sur lequel ils doivent fonctionner, sans carte. Il est donc facile de changer d'opérateur avec un téléphone GSM/UMTS (il suffit de changer la carte SIM), mais il faut changer de téléphone pour changer d'opérateur sur un réseau CDMA.

On comprend donc la complexité de concevoir un iPhone CDMA : Apple devrait concevoir un iPhone différent. Il existe pourtant une autre manière de faire. D'abord côté réseau : des puces hybrides GSM/UMTS/CDMA existent. Ensuite côté SIM : si Apple conçoit un iPhone avec une puce hybride, le logement microSIM ne servira à rien aux utilisateurs du CDMA.

Mais de la même manière qu'Apple est en train d'imposer le standard microSIM aux opérateurs GSM, Apple pourrait imposer le standard microSIM UICC R-UIM aux opérateurs CDMA. Ce standard permet de produire des cartes microSIM compatibles réseaux GSM, UMTS et CDMA, et apporte aux utilisateurs CDMA la même flexibilité qu'aux utilisateurs GSM, notamment la possibilité de changer d'opérateur facilement. En discutant avec les opérateurs-clefs pour utiliser ce standard plutôt que le lien propriétaire actuel, Apple résoudrait la quadrature du cercle.

L'opérateur avec lequel Apple discute très certainement est sans aucun doute Verizon, deuxième opérateur américain derrière AT&T, qui utilise la CDMA. Selon l'analyste Yair Reiner, l'iPhone pourrait arriver chez Verizon dès janvier 2011 : cela nécessite en effet la fin de l'exclusivité avec AT&T, qui termine justement en 2011.

On voit cependant mal Apple changer l'iPhone 4 en cours de route, et l'arrivée d'un iPhone CDMA pourrait devoir attendre l'iPhone 5 et l'été 2011. Elle pourrait alors intégrer aussi des fonctions 4G, la 4G LTE ayant semble-t-il mis tout le monde d'accord. La sortie d'un tel iPhone ouvrirait de nouvelles perspectives de ventes pour Apple, notamment en Asie, mais rien qu'aux États-Unis, ce seraient 12 millions d'iPhone supplémentaires qui pourraient ainsi être vendus. L'iPhone pourrait alors à nouveau creuser l'écart avec Android… dont Verizon est un grand supporter.

Tags
avatar Monsieur Albert | 
C'est quoi ces histoires de pop-up publicitaires quand on survole le mot "iphone" dans l'article ? Pas glop. [Rédaction] : ca n'a pas l'air normal. Tu peux envoyer une capture a redaction () macgeneration () com que l'on regarde ça
avatar zoufboss | 
Juste une précision, avec un téléphone CDMA il est facile de changer d'opérateur malgré tout, le téléphone a un identifiant unique et il suffit de le scanner chez le nouvel opérateur (au japon par exemple). De plus, pour les sim, tous les téléphones en France sont bloqués pour au moins 6 mois, mais concrètement combien de personnes le font débloquer et plus encore, combien de personnes (non-geek on s'entend) changent d'opérateur sans changer de portable ?
avatar iPadOne | 
Le iPhone 3G a deja existé en CDMA, j’en ai vu et testé un qui était dans les mains d’un très haut cadre de Sunning , mais a première vue China Telecom a mis son veto … un CDMA officiel ouvrirai surement la porte du marché chinois a Apple ainsi que quelques autre marché émergent , ou une frange importante de la population peu se payer un iPhone PS: Article très bien documenté et certainement facile a comprendre pour de nombreux néophyte
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@zoufboss : en effet, mais ça dépend grandement des réseaux. Il y aussi des problèmes quand tu veux changer de téléphone. En GSM, tu achètes un nouveau téléphone, tu mets ta SIM dedans, pouf. En CDMA, il faut acheter le nouveau téléphone, attendre la désactivation de l'ancien, et pouf — sauf si tu utilise une RUIM, ce qui n'est pas le cas aux Etats-Unis par exemple.
avatar ErGo_404 | 
Très bon article je trouve, qui résume assez bien les problèmes que rencontrent chaque constructeur. La plupart font d'ailleurs deux versions de leur téléphone, une CDMA, une GSM. Ce n'est pas la mort, mais c'est vrai que ça doit être pénible pour les utilisateurs qui veulent changer de réseau.
avatar hok | 
Ils ferraient mieux de le sortir le plus vite possible, chaque jour de passé c'est des milliers de gens qui vont chez android et la fidélité ca compte.
avatar bebaile | 
Hello, juste une petite précision, l'EVDO (en fait CDMA2000 1x EVDO) est plutôt l'équivalent de l'UMTS ou W-CDMA alors que l'équivalent CDMA de Edge est plutôt CDMA2000 1x RTT, parfois à tort considéré comme de la RTT. Concernant ensuite un iPhone incluant un chipset LTE pour 2011, cette hypothèse est très peu probable compte tenu 1°) de la couverture LTE à cette date 2°) du peu de maturité des chipsets disponibles actuellement pour ce type de terminal 3°) de la variété de bandes de fréquences utilisée dans le monde et l'incertitude concernant celle-ci sur les marché européen notamment 4°) des nouvelles contraintes que représente l'intégration du support du LTE dans un espace aussi restreint que celui de l'iPhone ou tout est optimisé au millimètre près ... En gros, ne pas s'attendre à un iPhone supportant la LTE (techniquement d'ailleurs plus 3.9G que 4G)avant 2012 voire 2013 Bien à vous
avatar bebaile | 
"à tort considéré comme de la RTT" oups, comprendre 3G à la place de RTT
avatar dvd | 
Et ils sont pas capables de sortir une norme unique aux States?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@bebaile : techniquement, c'est vrai. Commercialement, c'est faux : la 3G a été conçue comme une réponse à la CDMA 2000, à une époque où l'Ev-Do mettait la pâtée à l'EDGE. Merci pour les précisions sur la LTE.
avatar Oliviou | 
Ce qui doit faire plaisir aux actionnaires d'Apple, c'est que non seulement ils vendent beaucoup de téléphones, mais en plus, ils ont une très forte marge de progression, puisqu'ils n'occupent pas encore les plus gros marchés! (les nouveaux riches d'Inde et de Chine, et toute une partie des clients US... ça fait du monde).
avatar arcanomancer | 
Verizon est n°1 aux USA...
avatar Lemmings | 
"L'iPhone pourrait alors à nouveau creuser l'écart avec Android… dont Verizon est un grand supporter." A voir... Si l'iPhone arrive chez Verizon en juin/juillet prochain, Android a LARGEMENT le temps de grossir encore...
avatar ironseb | 
Et si Apple pensait d'abord à faire fonctionner l'iPhone 4 avant de penser au 5 ? Parce que plus que l'absence de CDMA, c'est l'absence de réseau sur l'iPhone 4 qui risque de pousser les clients sous Android. Y compris chez les clients GSM.
avatar GerFaut | 
P'tain, quel merdier ! J'ai rien compris même si c'est bien expliqué ! Comme tout MacUser de base, tout ce que je veux c'est une technologie optimale qui fonctionne au mieux.
avatar Workke | 
T'iquiète cette guéguerre de norme ne change pas grand chose à ton quotidien. EN France et plus largement en Europe c'est du GSM point barre. Si tu vas en balade dans "presque" tous les pays du monde tu as un oéprateur gsm qui traine (corée du sud, japon sont deux belles exceptions).
avatar Oncle Melchior | 
@ ironseb [02/07/2010 14:23] Et si Apple pensait d'abord à faire fonctionner l'iPhone 4 avant de penser au 5 ? Parce que plus que l'absence de CDMA, c'est l'absence de réseau sur l'iPhone 4 qui risque de pousser les clients sous Android. Y compris chez les clients GSM. Il ne faut pas confondre la carte et le territoire, l'affichage et la réalité, on se fout des barres affichées si le téléphone fonctionne.....
avatar ironseb | 
@ Oncle Melchior Je vais t'en mettre moi des barres quand dans la même pièce, au même moment le débit baisse sur un speedtest lorsque je positionne mes doigts au "mauvais" endroit. Apple essaye d'enfumer ses clients comme jamais ! C'est une honte, j'ai honte de sortir mon Mac.
avatar suppaiku | 
Je ne comprends pas bien dans ce papier cette histoire de carte SIM, qui n'existerait pas avec CDMA... Je vis au Japon et mon operateur est AU KDDI. Mon telephone a une carte SIM comme tous les telephones AU depuis 3 ans. C'est un CDMA WIN, de debit 2,4 (la norme CDMA 2000 s'arrete dans quelques mois). Bref, pour changer de tel, maintenant, c'est tres facile avec ces tel, on met la carte SIM et c'est fait. Donc, je ne vous pas ou est le probleme... Si iPhone etait compatible CDMA, il n'y aurait qu'a mettre une carte...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@suppaiku : c'est plus compliqué que ça. Certains opérateurs, notamment en Asie, utilisent en effet des cartes pour lier les téléphones au réseau, mais ce n'est pas le cas aux Etats-Unis, par exemple, où les téléphones CDMA n'utilisent pas de cartes. Ces cartes ne sont pas compatibles GSM, d'où l'obligation, si Apple conçoit un iPhone avec une puce hybride, d'utiliser une R-UIM, carte compatible GSM et CDMA.
avatar Jeldora | 
@ironseb : t'es vraiment un petit rigolo. Tu craches sur Apple depuis bien longtemps, et pourtant tu as visiblement déjà acheté l'iPhone 4, c'est énorme. La cohérence est l'ennemie de ta logique.
avatar minimat (non vérifié) | 
Marchent toujours pas vos iPhone 4? Je suis toujours preneur, pas cher, c'est juste pour prendre des photos (jaunes) :) Allez bon quoi oui c'est révoltant mais achetez un bumper sur eBay, expédié depuis HK, y'en a pour 5 euros avec le port et ça résout vos problèmes (de riches, rappelons-le, hein quand même).
avatar YGD | 
félicitation pour l'article de qualité.
avatar Pierre728 | 
Visiblement l'avenir s'oriente vers la SIM, même pour le CDMA, et surtout pour la 4G LTE. Certains journalistes (français) arguent que l'avantage du CDMA sans carte aux Etats-Unis a un avantage clair: les vols de portables sont plus rares car (contrairement à notre numéro IMEI sans véritable base centralisée), tout téléphone est clairement répertorié et peut être désactivé à jamais. Sauf que je n'ai pas les chiffres, si quelqu'un les a, je serais curieux!
avatar spl@shi | 
En fait, pour avoir vendu des portables CDMA lorsque je travaillais chez Bell et Telus au Canada (oui oui il n'y a pas que les États-Unis en Amérique du Nord...) les téléphone pouvant fonctionner sous les 2 normes sans fil avaient d'abord et avant tout un numéro de série CDMA (ESN ou IDEM) ET une fente d'insertion pour une carte SIM permettant l'itinérance internationale, donc c'est probablement ce qu'il va se retrouver au niveau du iPhone de Verizon... si iPhone il y a lol
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Merci pour l'articles, tres bonnes infos ! Petite precision je souhaite acquerir la version americaine du HTC Desire HD le EVO 4G du provider Sprint, donc si je comprends bien ce telephone n'aurai donc pas d'emplacement SIM disponible impossible de le faire fonctionner en France? Cordialement
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Coolshark Ben je suppose, s'il est uniquement CDMA... non ? En tout cas, très sympathique, cet article. Et pour moi qui suis aux avancées "smartphoniques et téléphoniques" ce que le zèbre est aux arts équestres, c'est assez instructif. Malgré tout cela je me pose encore une question : un iPhone qui comprendrait à la fois le CDMA et le SIM serait-il déverrouillable SIM (unSIMlockable) ? Et en supposant qu'il le soit, dans le cas où on l'aurait acheté à Orange si le côté SIM peut donc être déverouillé pour passer par exemple à SFR ou Bouygues Telecom, le côté CDMA sera-t-il définitivement bloqué à son opérateur avec lequel il fut originellement associé (sous-entendant ici Orange) ?

CONNEXION UTILISATEUR