Apple : l’enquête antitrust réclamée par Adobe ?

Christophe Laporte |
Les autorités antitrust américaines pourraient donc ouvrir une enquête contre Apple pour entrave à la concurrence (lire : Le cas Apple étudié par la justice américaine et la FTC). Pour l’heure, le ministère américain de la Justice et la Commission fédérale du commerce (FTC) n’ont arrêté aucune décision.

Toutefois, une source proche du dossier a confirmé ce que beaucoup pensaient à savoir que les autorités compétentes se sont saisi du dossier suite à une plainte d’Adobe. L’éditeur de San Jose juge apparemment que les modifications apportées par Apple dans son contrat d'utilisation reflète un comportement anticoncurrentiel. Apple chercherait ainsi à avoir la mainmise sur le développement des applications iPhone.

Cette révélation n’est pas une surprise en soi, des rumeurs laissaient entendre une action en justice d’Adobe bien avant la lettre ouverte de Steve Jobs (lire : Vers un procès Apple/Adobe ?).

Sur le même sujet :
- Apple/Adobe : petits massacres entre amis

avatar Makhno | 

Ben zut alors personne ne remarque rien ?

Depuis quand le propriétaire d'un magasin est obligé de vendre tout et n'importe quoi ?
Il y aurait pratique anticoncurrentielle si Apple interdisait aux autres marquent de créer leur propre boutique ! Or ce n'est pas le cas. Je ne vois rien de mauvais à ce que Apple décide de ce qu'elle vend et ce qu'elle vend pas.
Ou dans ce cas (exemples à la con) il faut obliger Renault à vendre des Peugeot neuves et les magasins bio à vendre aussi la bouffe non bio...

Pour iad par contre j'en sais rien...

avatar Stalmicmac | 

Je vois surtout une certaine "jalousie" et se genre d'enquête n'a pour but que de mettre la pression sur Apple. Vous ne pouvez pas jouer avec Zelda sur X-Box(?), et bien acheter une Nitendo.

C'est exactement la même chose avec l'iPhone... vous ne pouvez pas avoir Flash sur l'iPhone, achetez-vous un Androïd.

Adobe est capable de créer des logiciels puissants. Qu'ils s'y mettent! Ils ont inventé le postscript et lorsqu'il est arrivé à bout de souffle, ils ont développé le PDF.

Adobe a toutes les ressources pour créer un outil plus puissant et léger que Flash.

avatar pol2095 | 

Je crois que même si flash était parfait, il n'aurait pas été intégré, mais là ça porte sur l'ide flash qui devait générer des applications pour l'Apple store, donc ce n'est pas des swf, ils ont changé les conditions 5 jours avant la sortie de cs5.
Je crois simplement qu'Apple veut protéger sa poule aux œufs d'or, comme on sait que 50% des applis de l'Apple store ont leurs équivalents en Flash...
Crosoft en met une couche en disant qu'eux ne bloquerait jamais une technologie, ils sont pour la pluralité du web
Faut vous rendre à l'évidence, abus de position dominante, la condamnation est inéluctable.

avatar gto55 | 

si cela vient bien d'adobe, ipapy pourrait bien piquer une grosse crise de nerfs et lancer le développement d'une suite propre au mac ^^

rachat de pixelmator et autres très prochainement ?

avatar Macmmouth | 

L'aspect déloyal de la modification du contrat d'utilisation à la dernière minute est incontestable.
Si Apple avait tout interdit dès le départ, ça aurait été un peu plus juste.
Mais laisser croire aux concurrents qu'ils peuvent investir des millions dans du développement pour finalement leur dire au dernier moment quand tout est prêt qu'ils ont fait tout ça pour rien, c'est particulièrement dégueulasse.
Il est évident qu'Adobe ne peut pas laisser passer ça.

avatar kostoglotov | 

c'est juste une guerre de com' et rien d'autre : Apple déclare qu'Adobe est ringard et ne sait pas programmer, Adobe réplique en assimilant Apple au Grand Satan (abus de position dominante, enquête antitrust et compagnie). Chacun joue sa partition avec les instruments qu'il a à sa disposition.
Faut arrêtr de tout prendre au pied de la lettre, hein …

avatar ironseb | 

Et pendant ce temps la vrai raison de l'exclusion de flash de l'iPhone/iPad est occultée : le monopole des iAd sur la pub sur iPhone OS.

L'écran de fumée de jobs - et de ses adeptes - a parfaitement fonctionné.

avatar gazobu | 

@Newton Pippin
[quote]je pense que Apple a suffisamment de cash en banque pour racheter FTC[/quote]
j'ose espérer que c'est l'humour,
sinon tu relèves de la psychiatrie lourde.

avatar jm.leb | 

Il vaut mieux être juriste d'entreprise en nos jours.
Chacun essaie de tirer la couverture sachant que celui qui tisse (la couverture), c'est Apple. Une fois de plus, Apple est à suivre inexorablement. Une fois de plus, mais que fait la concurrence ???? Je suis pro-Apple mais là, ça devient lassant...

avatar ironseb | 

"Une fois de plus, mais que fait la concurrence ????"

La concurrence fait Seven, qui sera devant OS X sans aucun souci. La concurrence fait Chrome, qui a déjà torpillé Safari. La concurrence fait Android, qui ne tardera pas à passer devant iPhone 0S. La concurrence fait LR, Photoshop… qui sont de vrais best sellers…

Bref la concurrence se porte très bien. Et heureusement car c'est elle qui pousse Apple à innover et qui lui évite de trop dériver parfois.

avatar noAr | 

"Apple chercherait ainsi à avoir la mainmise sur le développement des applications iPhone"

Pratique anticoncurrentielle d'exiger un développement sans moulinettes pour traduire/compiler 10 fois une application et garantir une qualité de résultat ? Adobe a-t-il prouvé son adaptabilité avec Flash Mac au fait ? Ah oui non c'était la faute à Apple. Bon dos ce Apple.

Il n'empèche que sur le fond ce n'est que l'extension des standards de qualité qu'Apple se donne qui pose souci à ceux qui préfère ne pas se casser la tête. Jusqu'à présent ca ne touchait que les idées d'Apple, avec une traduction/design d'Apple et des ecosystème issues des visions d'Apple. Maintenant c'est "On vous a pas dit mais on exige certains standard et on souhaiterait rester au niveau qu'on s'est donné les moyens d'obtenir jusqu'ici. Et c'est là que ca coince.

C'est comme un recrutement. Là théoriquement la "justice" réclamée voudrait par certains qu'Apple accepte totu et n'importe quoi MAIS l'enjeu c'est elle et les standards qu'elle se donne. La "liberté" ne consiste pas à embucher n'importe quel branque qu centre d'appel ? Pourquoi ? Parce qu'il en va des exigences d'une boite. Bah désolés messieurs dame mais les joujous pour tricher sur du code qu'on connait ni d'Eve ni d'Adam bah non.

Et ?

avatar pol2095 | 

La concurrence est muselée, ce n'est plus la qualité des produits qui fait avancer Apple mais la com

avatar Ast2001 | 

@Macmmouth "L'aspect déloyal de la modification du contrat d'utilisation à la dernière minute est incontestable."

Je pense que c'est effectivement le point le plus fragile s'agissant de ce procès en ce qui concerne Apple. iPhone OS étant leur plateforme je pense qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent et interdire ou autoriser ce qu'ils veulent et si un client n'est pas d'accord avec leur choix, il en change (ce que j'ai fait - ce qui n'emp^che âs que je reviendrai peut-être). Par contre, le changement de dernière minute avec la clause de dessous les fagots qui ruine des mois de développement, c'est un peu plus chaud à défendre...

avatar jm.leb | 

Je l'ai déjà dit : "pas de bonne comm. sans bons produits" car la supercherie est alors vite révélée.

avatar codeX | 

[quote]Apple a réussi à se rendre aussi détestable que Microsoft en d'autres temps[/quote]
Sans doute pour ceux qui ont regardé le train passer et qui ne sont pas monter dedans à temps. Pour les autres, comme nous, je ne vois pas. Il y a assez d'alternatives à Apple pour éviter de perdre son temps à essayer de faire croire que Apple est le nouveau µSoft. Maintenant, si on a ça dans les gènes ......

avatar Frodon | 

@pol095

Si si dans CS5 c'est bien du vrai flash qui est encapsulée avec le Flash Player. Lorsque tu lances l'appli, c'est en réalité Flash Player qui est lancé et qui charge automatiquement le contenu Flash qui est dans le bundle de l'appli.

Ce qui explique d'ailleurs qu'un simple "Hello World" exporté en appli iPhone depuis Flash CS5, pèse 8Mo.

Quand aux conditions générales de l'Appstore, puisque c'est de cela qu'il s'agit, un revendeur (qu'il soit physique ou en ligne), a d'un point de vue légal, la totale liberté de choisir de distribuer ou non un produit. Donc cela me semble difficile de mettre en tord Apple sur ce point.

Franchement y'a beaucoup de développeurs Flash qui ont peur a ce point de s'adapter a un nouveau langage (Objective-C) et une nouvelle API (Cocoa Touch)? C'est pourtant une qualité nécessaire a tout développeur qui se respecte de s'avoir s'adapter de la sorte.

Sans compter qu'il est toujours judicieux,et même fortement recommandé, dans ce métier, d'avoir plusieurs cordes à son arc.

avatar Almux | 

L'industrie se réveille! Imaginez: se rendre compte, d'un seul coup, qu'un David peut devenir un Goliath en si peu de temps!... Ça fait un peu mal aux habitudes bien ancrées!...

@pol2095
Ah oui? Et que dire des lustres où un max de monde s'est contenté de la com de windaube?

avatar mediapress (non vérifié) | 

[b]Par contre, le changement de dernière minute avec la clause de dessous les fagots qui ruine des mois de développement, c'est un peu plus chaud à défendre.. [/b]

tout à fait... apple savait très bien que la CS5 pouvait exporter pour l'iphone, ils ont changé les conditions juste quelques jours avant la présentation de la CS5 pour torpiller adobe... adobe avait annoncé le portage du flash sur iphone en appli depuis des mois, pourquoi apple a attendu 4 jours avant le lancement de la CS5 pour réagir ?

avatar momo-fr | 

Quel feuilleton haletant cet Adobe vs Apple, quel perfide trublion va venir se glisser dans cette histoire ? Vous le saurez au prochain épisode… :-)

avatar Frodon | 

@Pol
"La concurrence est muselée, ce n'est plus la qualité des produits qui fait avancer Apple mais la com"

N'importe quoi! La com d'Apple empêcherait les concurrents (Android, Microsoft, Palm, Blackberry et autres), de faire des produits de qualité, c'est ça que tu veux nous faire croire?

Car si la qualité des produits d'Apple ne te satisfait pas, je te rappelle qu'il y a de nombreux produits concurrent qui sont, le semble t-il, de très bonne qualité.

Le marché des smartphone aujourd'hui est l'un des plus concurrentiel et le gain de parts de marché d'Android ce dernier mois en est une preuve indéniable.

Comment dans ce contexte ultra concurrentiel, peut on parler de concurrence muselée? Soyons sérieux!!!

avatar Almux | 

@mediapress
Cela a déjà été écrit.
Ce que nous ne savons pas toujours, ce sont TOUS les coups tordus que se jouent les uns les autres!
Que savons nous des renseignements qui filtrent d'un concurrent à l'autre?
C'est une guerre (ça l'a toujours été)! Et aussi un grand jeu d'échec... où chacun doit faire attention de ne JAMAIS faire mat, pour continuer à faire tourner le modèle financier aussi longtemps que possible.

avatar Macmmouth | 

[quote=l'hérétique]Cela me semble tellement logique que je ne vois même pas le problème.[/quote]

Le problème c'est le changement d'attitude.
Au lancement Apple l'a joué "ouvert" en autorisant les outils de développement tiers.
Comme une plateforme normale qui a besoin d'éditeurs pour étoffer son offre.
Et puis une fois le succès assuré, changement de cap.
- Circulez il n'y a rien à voir, Vous avez investi ? Ce n'est pas mon problème.
Ce n'est pas correct.
On ne peut pas tout avoir.
On ne peut pas jouer les censeur et avoir une image cool.
On ne peut pas interdire aux éditeurs de bosser et avoir leur produits.

L'argument souvent entendu selon lequel Apple fait ce qu'il veut sur sa plate-forme ne tient que si Apple est propriétaire de toutes les Applications.

Hors ce n'est pas le cas. Comme toute plateforme il s'agit d'une collaboration entre Apple et ceux qui créent les Applications.
Sans les applications, la plateforme n'a aucun intérêt.
Apple agit comme si il était le créateur et le propriétaire de tout ce qui tourne sur iPhone. Ce n'est pas le cas.

avatar Le Gognol | 

[quote=ironseb]La concurrence fait Seven, qui sera devant OS X sans aucun souci. La concurrence fait Chrome, qui a déjà torpillé Safari. La concurrence fait Android, qui ne tardera pas à passer devant iPhone 0S. La concurrence fait LR, Photoshop… qui sont de vrais best sellers…

Bref la concurrence se porte très bien. Et heureusement car c'est elle qui pousse Apple à innover et qui lui évite de trop dériver parfois.[/quote]

"Pousse Apple à innover" : ce ne serait pas plutôt l'inverse ? OS X était là bien avant Seven (et l'influence de l'un sur l'autre est indiscutable), Safari avant Chrome (qui reprend le même moteur, WebKit), iPhone OS avant Android (qui ne s'est pas franchement démarqué), et Aperture avant Lightroom, en étant tout simplement le premier logiciel de ce genre (derawtiseur-catalogueur "tout en un", principe du fichier original non modifié avec les ajustements générés et affichés en temps réel, etc.). Tant mieux si Apple est poussée à innover à son tour, mais il ne faudrait pas tout inverser...

avatar Frodon | 

@ironseb
"Et pendant ce temps la vrai raison de l'exclusion de flash de l'iPhone/iPad est occultée : le monopole des iAd sur la pub sur iPhone OS."

Un peu de sérieux, comme si Flash était indispensable pour faire des bonnes pubs. AdMob existe déjà sur iPhoneOS et continuera d'exister sur iPhone OS 4 comme concurrent d'iAd.

Rien n'empêche a un service de publicité de fournir son framework de pub avec autant de capacité qu'iAd en pur Objective-C. De plus l'HTML 5 (et les technos associées), sont des standards ouverts et si d'autres service de pub souhaitent en tirer partie, ils en ont parfaitement le droit. Ils ont même le droit de couper l'herbe sous le pied d'Apple et d'en tirer partie avant Apple en offrant un outil d'authoring signe de ce nom avant Apple.

D'ailleurs ils pouvaient déjà le faire depuis le tout début de l'existence des applis iPhone!

avatar jabial | 

@GerFault: Dans l'extrême libéralisme ;) il n'y a pas d'autorité de la concurrence à qui dénoncer, l'État ne s'occupant que de la police (meurtres, vols, viols, fraudes...), de la justice et de l'armée défensive. Le système américain peut paraître très libéral à un français mais il n'est pas l'"extrême libéralisme", au contraire il est très régulé - souvent au bénéfice de ceux qui ont les moyens d'acheter la régulation.

avatar Un Vrai Type | 

Ça reste une rumeur basée sur une autre rumeur...
Bref.

avatar markeron | 

@Makhno [quote]Je ne vois rien de mauvais à ce que Apple décide de ce qu'elle vend et ce qu'elle vend pas. [/quote]
T'inquiètes, c'est juste que la réussite d'Apple leur est insupportable. Comme souvent pour un produit (ou une marque) qui a le vent en poupe il y a les détracteurs qui essayent de récupérer un peu de son "aura" en se portant en faux. Ils sont persuadés d'être au dessus des autres car "[i]eux ne sont pas des moutons[/i]" mais c'est généralement le signe d'un manque évident de personnalité.

Regardes-les se délecter dès que l'entreprise rencontre un obstacle, ça n'a rien d'objectif, de raisonné. C'est juste bête et méchant.

avatar Florian Innocente | 

@ Un Vrai Type :
Justement non pour la première.

avatar GStepper | 

Ils sont vraiment très très méchants chez Apple... Oulalala qu'ils sont vilains... :)

Sérieusement c'est bien si cette enquête est dû à une plainte d'Adobe, cela démontrerait clairement que la "bête" a été blessée.
Apple a frappé très fort (mais pas encore assez) et a fait très mal à sa proie, (Adobe), toutefois la proie est encore en vie, maintenant il va falloir la travailler dans le temps, l'user, l'affaiblir...

J'ai vraiment hâte de voir quelles seront les conséquences de cette enquête pour Apple. Ce qu'elle sera contrainte de faire, et surtout, ce qu'elle fera pour a nouveau s'attaquer à Adobe ! Très intéressant tout ça ! :)

avatar ricchy | 

Apple aura bientôt plus de personnel dans son département juridique que de développeurs.

avatar lyca | 

Apple a annoncer des les debut qu'ils ne voilaient pas de flash sur iPhone, mais adobe a voulu jouer au plus malin en passant par derriere, chose qu'apple n'a pas apprecier du tout, alors ils leur a simplement fermer la porte comme on le fait avec un vrp emerdant. Looool

Non mais si adobe etaient intelligent et aimait faire du bon boulot ils se serait mit au travail pour creer un outil de Développement qui genere du HTML5 genre flash sans plugin. Alors ils pourraient continuer sur leur slogan "code one play everywhere." mais comme ce sont des faignasses il prefere dormir sur leur Lauriers et se plaindre quand leur technologies prend un coup de vieux car au fond c de ca qu'il s'agit. Du flash sans plugin c possible et adobe devait le faire avant qu'un autre le fasse. Ahh ok ils prefaire garde le plugin flash pour rester les seule a pourvoir fournir les outils de Développement.... C pas anticoncurrentiel ca ? Mais que fait la FTC

avatar Mabeille | 

@Calintz il n'y a là aucune jalouserie, il y a là des affaires de gros sous. Apple est là pour faire du fric tout comme Adobe.

avatar Mabeille | 

@Shenmue
[quote]Pour quelques haters de ta trempe, sans doute, mais ton avis ne compte pas ici.
[/quote]

Tu crois vraiment que ton avis compte plus? Tu prends des vitamine pour être aussi prétentieux? Tu ne doutes de rien toi.

avatar Mabeille | 

@Starbus A ta place je ferai attention à mon vocabulaire jeune freluquet!!

avatar Mabeille | 

@codeX Apple aime sa position de chalenger.

avatar Mac1978__old | 

"Apple est là pour faire du fric tout comme Adobe. " et comme toute entreprise privée.

La différence actuellement est qu'Apple fait proportionnellement plus de fric que les autres grâce à un business modèle tourné vers l'innovation apportée à l'utilisateur final.

Adobe et Microsoft, comme IBM il y a 15 ans, n'innovent plus et se contente de suivre avec des versions x+1 de leurs produits. C'est souvent (toujours ?) le cas lorsqu'on atteint une position dominante sur son marché. Il en sera très probablement de même pour Apple le jour où elle aura atteint une vraie position dominante sur un marché; d'ailleurs c'est un peu le cas sur celui de la musique en ligne où le rythme d'innovation a beaucoup chuté (iPod+iTunes > 70% pdm).

Personnellement, je trouve que plutôt que d'utiliser ses ressources à faire des procès ou à instrumentaliser le régulateur (FTC), Adobe ferait mieux de les utiliser à innover, mais c'est évidemment beaucoup plus difficile.

avatar Psylo | 

En 2004, Microsoft s'était vu infliger une amende de 497 millions d'euros pour avoir enfreint les règles du traité CE sur l'abus de position dominante.
Au vu du comportement similaire d'Apple en 2010, c'est tout à fait légitime que la Commission Fédérale du Commerce leur pose des questions.
Comme d'habitude, nos fanboys intégristes et décérébrés sortent leurs diplomes de juristes internationaux. Ils devraient plutot la fermer et appliquer la fatwa lancée contre Evil-Adobe par le grand Ayatollah Jobs en allant faire brûler des PC et des smartphone sous Android devant le siège d'Adobe, ça aurait plus d'impact que leurs arguments aussi solides que ceux d'un pilier de bar après 8 pastis.
Santé !

avatar sebastiano | 

Bravo Psylo, ton argumentaire totalement à côté de la plaque donne encore plus de poids aux fanboys sur qui tu lâches tes relents nauséabonds. Toi qui critique les petits juristes, force est de constater que tu as déjà tiré tes conclusions d'avocaillon tiré tout droit d'une série TV.

avatar GStepper | 

@ sebastiano

Faut pas s'énerver pour si peu... Déja qu'à jeun Psylo est... spécial ! Mais après huit pastis... Rien qu'en lisant son post je pouvais sentir l'anis... Ne lui accordes pas de temps (mais tu fais comme tu veux hein)! ;)

avatar Psylo | 

@sebastiano
Ce qui est nauséabond c'est l'attitude d'Apple qui rappelle les pires heures noires de l'informatique. [i]Un OS pour les gouverner tous. Un OS pour les trouver. Un OS pour les amener tous et dans les ténèbres les lier. Au Pays de Cupertino où s'étendent les ombres....[/i]

avatar divoli | 

Ca y est, l'autre zboub de shenmue nous a encore pété un câble.

@ Shenmue;

[quote]Et Adobe peut s'attendre à ce qu'Apple lance bientôt une suite graphique en représailles.[/quote]
Encore faut-il que la clientèle dans ce domaine d'activité suive Apple et les crises de Jobs plutôt de continuer avec les Suites d'Adobe. C'est pas gagné. Vraiment pas.

Et puis Apple s'est tellement diversifiée qu'elle n'arrive plus à suivre; on parle de OS 10.7 pas avant fin 2011, quant aux nouvelles versions d'iLife et d'iWorks on en a jamais vu la couleur, tout parait centré sur les appareils mobiles. Alors Apple sortir une Suite digne de ce nom de son chapeau... Apple cible essentiellement le grand public, si Adobe se barre du Mac il est vraisemblable que beaucoup de professionnels suivront.

Et les "haters", c'est dans ta tête. Tu m'expliqueras comment on peut dépenser son argent en achetant et en utilisant des produits Apple tout en étant un "hater", ça n'a AUCUN sens. Ceux que tu appelles des "haters", ce sont des MacUsers qui le sont souvent depuis de nombreuses années, qui ont acheté des produits Apple tel qu'ils pourraient en faire une liste longue comme le bras, et qui sont effarés par la politique menée par Apple depuis quelques années. Sauf que toi, le simple fait que l'on critique Apple t'insupporte, donc tu as trouvé un terme pour désigner et dénigrer tes contradicteurs: des "haters".

Ne confonds pas les "fans", c'est-à-dire les personnes qui apprécient les produits Apple à différents degrés tout en restant critiques et en rouspétant quand il le faut (et j'en fais partie, bien que je n'aime pas ce terme de "fan"), et les fanboys qui eux ne sont que des fanatiques prêts à suivre et à justifier les choix d'Apple quoi qu'il arrive, et dont tu représentes toi-même une véritable caricature.

C'est dur à dire, mais je me suis éloigné de Microsoft et ses méthodes discutables il y a de nombreuses années, et maintenant j'ai l'impression d'avoir contribué à financer un nouveau Microsoft.
Je suis d'ailleurs d'accord avec la conclusion de l'article de Lionel sur MacBidouille;
[quote]Nous ne vous cacherons pas que nous allons suivre de très près ces procédures. Apple donne en effet l'impression de s'être lancé avec d'autre, Google en tête dans une bataille hégémonique visant verrouiller au maximum leurs systèmes en thésaurisant sur chacun de leur succès pour en faire plus, pour résumer les choses, devenir le nouveau Microsoft.[/quote]
http://www.macbidouille.com/news/2010/05/05/l-enquete-de-la-ftc-va-aussi-concerner-le-service-iad

avatar Mac1978__old | 

@Psylo
"Microsoft risquait une amende susceptible d'atteindre 10% de son chiffre d'affaire annuel mondial (soit 5,8 milliards d'euros pour le dernier exercice) et qui aurait été d'autant plus lourde qu'il est récidiviste.
Bruxelles, en guerre depuis des années contre le groupe américain, lui a déjà infligé au total 1,676 milliard d'euros d'amende"
http://www.commentcamarche.net/news/5850690-microsoft-s-accorde-avec-la-commission-europeenne

M$ contrôle 95% du marché des systèmes d'exploitation pour ordinateurs individuels en Europe, ce qui en soi n'est ni un délit, ni un crime. Par contre, quand M$ bloque l'installation de navigateurs concurrents, voire quand elle veut interdire à ses partenaires en hardware la possibilité de livrer leurs produits avec Linux en lieu et place de Windows, M$ fait un abus qui explique les amendes infligées.

Pour l'instant Apple arrive à 15% du marché des OS pour SmartPhone et par conséquent ne peut en aucune façon commettre un abus, puisqu'elle n'est pas en position dominante. La preuve en est que ses concurrents ont tous annoncé le support de Flash dans leurs OS. Le consommateur choisira et l'une des parties s'adaptera.

avatar NicolasO | 

@Mac1978

IBM n'a jamais arrêté d'innover. C'est un grand labo de recherche. (totalement hors sujet)
Apple n'innove pas plus que MS sur le marché des OS desktop. Sur le marché de l'embarqué c'est un autre problème.

avatar GStepper | 

@ Mac1978
+1

J'espère sincerement que tu auras plus de succès que moi à leur faire entendre raison sur ces points. Quand on leur pose la question "Sur quel marché Apple est en position dominante et par quels agissements Apple est en situation d'abus de position dominante ?" il n'y a plus personne... Ils ne voient plus les posts... Bon courage à toi !
Cordialement

avatar YannK | 

Et c'est là qu'Apple se ramène avec des brevets logiciels d'il y des années et qui se retrouvent dans Flash... et hop, Adobe aura été le premier à installer le jeu sur le terrain judiciaire, Apple pourra en tout quiétude attaquer Adobe en représailles et demander l'interdiction pure et simple de Flash ^^ et là, un accord est trouvé en 6 heures pour les bases d'HTML5 dans la foulée, et HTML5 s'impose en 24 heures !!!

L'est malin iPapy, très malin ^^ Machiavélique même. Mais en même temps, il réaliserait le rêve des utilisateurs les plus érudits : la mort d'Adobe

avatar ironseb | 

Entre Gimli et Shenmue… on en tient deux bons. Ces deux là faut surtout pas les lâcher.

avatar Gimli fils de Gloin | 

Remarque a deux balles venant d'un des pires VRPs Windaube Store de MacGe.

avatar Achylle | 

Ma foi, si vous pensez une seule seconde qu'Apple pourrait être accusée de quoique ce soit concernant la modification de ses conditions générales....
L'appstore est sa plateforme, Iphone OS leur propriété, s'ils veulent interdire tel ou tel outil de développement, ou telle ou telle techno sur leurs produits, rien ne peut les en empêcher.
Car il n'est pas question de concurrence, tout appartient à Apple, ils peuvent donc décider de ce que l'on peut faire chez eux ou pas. Si tu n'es pas content, en tant que client, fournisseur ou concurrent, tu peux aller ailleurs, c'est aussi simple que ça.

J'ai lu des exemples tres bien choisis plus haut.
On ne peut pas forcer un supermarché bio à vendre du non bio, si l'on veut du non bio, on va sur le supermarché d' côté.
On ne peux pas non plus obliger Carrefour à vendre des produits Auchan ou encore plus parlant : obliger Apple à commercialiser des PC dans ses applestore physiques.
Par conséquent, on ne peut donc pas obliger Apple à distribuer des produits ne répondant pas à leurs critères de qualité/esthétisme/.... via l'appstore, c'est aussi simple que ça.

Adobe a perdu bcp d'argent dans un développement qu'ils savaient risqué. Mais pas de chance, c'est pas passé, ils veulent donc se venger. Mais, ils vont se faire démolir devant un juge.
En tout cas, jolie mentalité de la part d'Adobe... J'ai honte. On dirait des petits garçons allant se plaindre à la maitresse parce que le méchant Apple ne les laisse pas jouer avec eux dans la cour de récré.
C'est pitoyable. Qu'ils codent sous Xcode en Obj-C et il n'y aura plus de problème.

avatar daito | 

Achylle a tout à fait raison. Il n'y a absolument pas de comportement anti-concurrentiel (concurrence dans quoi???les outils de développement??) et Adobe est libre de développer l'application de leur choix avec Cocoa Touch. Et d'ailleurs c'est ce qu'ils vont faire :

https://www.igen.fr/app-store/adobe-abandonne-le-flash-pour-l-iphone-11294

Par ailleurs, comme je l'ai dit plus haut, Adobe a toujours la possibilité d'utiliser Flash en développant une WebApp.

Donc tout ça c'est du vent!!

p.s : il est toujours marrant de lire les PC fanatiques/antiApple qui nous disent que Seven est à la hauteur de Mac OS X.

avatar GStepper | 

@ Daito Achylle
+1

Pages

CONNEXION UTILISATEUR