iDefrag 2 se passe d'un disque dur externe

Christophe Laporte |
Coriolis Systems annonce une mise à jour de son logiciel de défragmentation. Par rapport à la version précédente, iDefrag 2 offre la possibilité de défragmenter votre disque dur sans devoir démarrer sur un volume externe. iDefrag boote dans un mode spécial qui donne au logiciel un accès exclusif au disque en question.



Cette mouture a été réécrite en 64 bits, possède une nouvelle interface, permet de défragmenter un seul fichier, comprend de nouveaux algorithmes, et se débrouille mieux avec les disques durs disposant de très peu d'espace libre.


Pour les possesseurs d'iDefrag, cette mise à jour est vendue 13,09 €. Une verson de démonstration est disponible au téléchargement [2.0 - 13 Mo - VF - Mac OS X 10.4 - 26 €].

avatar Gui Long Time | 

Je rêve ... Moi qui pensait qu'on avait pas besoin de défragmenter sous un système Linux ... Je l'ai même lu ... Plus on utilise le système (copier et effacer des fichiers) plus le système se gère lui même ...

avatar lemoustique | 

Pour la rédac : "Une verson de démonstration", manque pas un I par hasard ?

avatar lemoustique | 

et pour moi: "démonstration" ...
Corrigé

avatar iJohan | 

Mac OS X n'est pas Linux ... Tu voulais peut être écrire "Unix". Quant à l'absence de fragmentation sur OS X c'est bien un mythe ; il suffit de vouloir créer une partition à l'aide de bootcamp après plusieurs mois d'utilisation d'un mac pour constater qu'hfs+ est bien sujet à fragmentation : Bootcamp peut alors refuser de partitionner à cause d'une fragmentation excessive. Puis il suffit d'observer la fragmentation sur des outils comme iDefreg pour être fixé.

avatar divoli | 

La fragmentation concerne également Mac OS X, mais elle est mieux gérée et moins problématique que sous Windows, ce qui fait qu'il n'est généralement pas nécessaire de défragmenter.

Ensuite, défragmenter avec ce genre de logiciel est long et périlleux.

Autant effectuer un clone bootable sur un DD externe, reformater le DD interne (ce qui va tout effacer donc le défragmenter), puis tout réinstaller depuis le clone (on peut également utiliser une sauvegarde Time Machine, bien que perso je conseille de passer par un clone bootable). Ce sera plus économique, bien plus rapide et beaucoup moins hasardeux.

avatar noche84 | 

Si mes souvenirs sont bons, iDefrag est le seul logiciel qui respecte une zone réservée aux fichiers systèmes sur le disque... Donc c'est le seul à être efficace ET a laissé les fichiers du systeme là où ce dernier s'attend à les trouver ( mais une petite confirmation peut être sympa ;) )

avatar poco | 

Un mythe oui

J'ai eu beau passer des couches et des couches de maintenance avec ONYX (bon outil d'ailleurs), rien n'y fait plus au bout d'un moment. Le démarrage est super-long, les accès disque ralentis...

J'ai tout effacé, reformaté, installé OS X tout neuf... J'ai un nouveau MacBook Pro. Cà tombe bien puisqu'ils n'en finissent pas d'arriver les nouveaux.

avatar macintoshulator | 

Il y a effectivement de la fragmentation sur un système UNIX (pareil pour Linux), mais cette fragmentation est peut importante et ne nécessite pas de s'en occuper ..... sauf s'il ne reste plus beaucoup de place sur la ou les partitions. Dans ce cas, la fragmentation est inévitable.
Mais pour résumé, tant que tu laisse une 15aine de Go de libre, pas de ralentissement due à cette fragmentation somme toute très faible. On est pas sous Windows.

avatar TomCom | 

Si vous réservez une partition du disque de démarrage pour OS X et les applis, ça ne sert presque à rien de défragmenter, mais si vous mélangez vos fichiers personnels, c'est très utilie car on remplit le disque de musique et de vidéos, dont on efface certaines, et les mises à jour suivantes se retrouvent en bout de disque, là où il sera 50% moins rapide, et séparé des autres données système, ce qui va entraîner des latences importantes.

avatar Dark Horse | 

@ macintoshulator: "une 15aine de Go de libre, pas de ralentissement": quelle que soit la taille du disque?

avatar Shralldam | 

On est peut-être sous une déclinaison Unix, nos partitions n'en restent pas mois en HFS+… En tout cas moi j'ai flingué un disque en le défragmentant. Heureusement que j'avais une copie de la plupart des documents, et que le reste n'avait pas trop d'importance.

avatar jazzon | 

C'est 20 % du disque dur, si je ne m'abuse… ;-)

avatar bluesilence | 

en l'espace d'un peu plus d'un an ce logiciel m'a flingué 2 disques dur :( je n'oserai pas essayer cette version...

avatar GStepper | 

La fragmentation est surtout dépendante du système de fichier considéré (en plus de l'OS). Sous Linux/UNIX pas besoin de défragmentation ? Soyons un peu sérieux. UFS,NTFS, HFS+, ext2 ext3, ext4 sont autant de systèmes de fichier qui "générent" (à l'usage) de la fragmentation (externe), c'est plus ou moins rapide selon le système de fichier mais c'est inévitable !

avatar macintoshulator | 

@ Dark Horse

C'est surtout par rapport à l'usage, pas la taille du disque.
Quand le premier OS X est sorti, je ne laissais qu'environ 5 Go de libre, parceque mon disque système faisait 10 Go. Maintenant, je peux me permettre de laisser 10 à 15 Go. Ne pas oublier que la RAM utilisée est plus importante maintenant (donc le Swap aussi)

avatar oomu | 

linux et os x :

oui c'est vrai en pratique, on est LOIN des histoires de fragmentation de FAT (dos et windows 9x)

mais ce n'est pas MAGIQUE !

La fragmentation avec le temps peut arriver quand à force le système n'est pas en mesure de prendre la bonne décision (sans lourdement impacter l'utilisateur)

alors oui, la fragmentation est _très_ rarement un soucis pour l'utilisateur de os x (hfs+) ou linux (ext2/3/4 etc) . De même windows 2K/XP/7 (ntfs) est moins sensible à la fragmentation.

Ces systèmes de fichier prennent de meilleures décisions en amont. Ce n'est plus vraiment une considération importante. Vous ne verrez pas un gain sensible de performance.

Cela peut être intéressant à la rigueur si on suspecte qu'un fichier de montage vidéo n'a pas pu être stocké en un bout et que cela pénalise l'accès linéairement.

-

LA défragmentation elle même n'est pas dangereuse, ce sont des écritures et déplacements de données : le boulot habituel de votre disque dur

mais imaginez que vous faites cela sur un disque qui a 4 ans d'activité, presque plein, et beaucoup de choses à bouger pour bien être tout rangé, l'activité sera intense. il suffit que le disque soit fragilisé pour que cela soit la goute qui fasse déborder le vase de Soissons :) et pan, disque dur mort

ou re-pan, le système déclare plein de secteurs défectueux (ben vi, l'opération lui a fait rencontré ces secteurs, il les déclare)

-
notez bien que les disques SSD rendent caduques totalement toutes ces considérations de défragmentation.

les disques SSD sont des bêtes beaucoup + complexes. Le système est presque pas informé de la réalité du stockage sous-jacent. Les "firmware" des disques ssd font des choix et des optimisations en partie indépendamment du système.

Les réalités des mémoires flash sont différentes de nos bon vieux disques mécaniques avec des secteurs bien clairs.

avatar SupermariOSX | 

Question à deux sous !
En cas de réinstallation de MacOS, peut-on garder la partition bootcamp intacte ? Ou faut-il passer par une réinstallation de Windows Via BootCamp ? (ben oui,je suis Flight Simulatorien !!)

avatar thivi | 

[quote]@SupermariOSX
Question à deux sous !
En cas de réinstallation de MacOS, peut-on garder la partition bootcamp intacte ? Ou faut-il passer par une réinstallation de Windows Via BootCamp ? (ben oui,je suis Flight Simulatorien !!)[/quote]

Sans aucun problème, j'ai installé Windows 7 sur une seconde partition sans même utiliser BootCamp.

avatar Elcos | 

je viens de tester et la démo n'a aucun intérêt puisque il n'est pas foutu de défragmenter le disque système (il faut acheter pour pouvoir le faire) donc poubelle.

avatar ce78 | 

@ Elcos : aucun intérêt ce post. Par contre les autres me laissent une impression mitigée : alors faut-il oui ou non défragmenter ? Et pourquoi Apple ne le propose pas ?

avatar Le docteur | 

Je rêve :
- J'en vois qui défragmentent
- J'en vois qui partitionnent à la sauce ouinedose
- J'en vois qui réinstallent depuis 0 façon format C:

1- Sauvegarde sur disque ou TM (ou les deux) : obligatoire !
2. Pour "défragmenter" : reclonage ou réinstallation depuis TM.
-> ça s'appelle faire d'une pierre deux coups.

Pitié ! Vous avez un Mac, arrêtez de vouloir importer vos réflexes d'ailleurs...

avatar SupermariOSX | 

Très bien docteur !!

avatar thivi | 

[quote]@Le Docteur[/quote]

Tu as raison docteur, appliques tes méthodes, moi je conserve les miennes. mdr

avatar BitNic | 

@noche84 : "Defrag est le seul logiciel qui respecte une zone réservée aux fichiers systèmes sur le disque..."

Exact, il ne touche pas à la bande passante et du coup comme le dit très bien "oomu" "LA défragmentation elle même n'est pas dangereuse, ce sont des écritures et déplacements de données". Effectivement la défragmentation n'est qu'1 révélateur d'un disque dur qui allait lâcher. Le mieux pour ceux qui font beaucoup d'installations sur leur système étant de réinstaller celui-ci une fois par an. Ainsi vous serez toujours peinards. Mais pour ceux qui manipulent certains fichiers imposants (vidéo...), une ch'tite défragmentation 6 mois après la réinstall... ne fait que du bien. J'utilise iDéfrag sans problème. L'histoire de la fragmentation sous OS X est comme celle des Virus sur Mac... toujours sujette à 1 guerre fratricide...

avatar momo-fr | 

C'est vrai qu'un clonage et ré-installation ça fait la même chose… sauf qu'avec 320 Go de données c'est long.

avatar YARK | 

J'aurais pas dit mieux cher Docteur.
La sauvegarde étant tout aussi importante : avec l'âge, l'expérience se rapproche de la paranoïa, mais vaut mieux avoir 2 (voir 3) fois le même fichier que plus rien du tout.
De plus, sur un disque conséquent le temps passé à défragmenter correspond pratiquement à un clônage, mise à part le fait qu'il faut ensuite "retransvaser" sur le DD original mais bon...

avatar Le docteur | 

@Thivi : ce ne sont pas "mes" méthodes, mais les méthodes efficaces pour éviter de se retrouver dans la mouise. Ce sont les méthodes propres au Mac et qui marchent.

"Tes" méthodes, ce sont celles que les windowsiens sont contraints d'utiliser sur leur plate-forme, ce ne sont pas les tiennes ... Maintenant si tu considères comme un acte de liberté d'importer les rustines de Windows sur un système ayant une logique et des démarches bien définies pour sécuriser tes données, quitte à te retrouver dans des situations dignes du machin d'en face, libre à toi !

Un petit rappel néanmoins, pour ceux qui n'ont pas lu ce que quelques autres leur ont dit : "défragmenter" sans clone ou TM : allez-y si vous ne tenez pas à vos données, mais on vous aura prévenu !

avatar Le docteur | 

@ Yark
Oui, le mieux c'est sans doute d'avoir deux sauvegardes.
Pour changer de système, si on fait une "clean install" je pense même que c'est à avoir absolument :
1. On clone son système pour garder un double, le temps de tout importer tranquillement.
2. On fait un Time Machine rapidement pour sauvegarder le nouveau système.
Quand on a tout fini on peut effacer le clone... et repartir à zéro.

J'ai été content d'avoir un clone il y a quelques temps : je venais d'effacer mon disque Time Machine et j'avais foutu à la poubelle toutes ma bibliothèque iPhoto ... le même jour... Comme quoi ça arrive...

Ca me fait penser qu'il faut que je me rachète un DD pour continuer à doubler, j'en ai un qui est mort.

Accessoirement je vais jusqu'à doubler (tripler?) mes sauvegardes d'une copie en ligne sur Mobile Me pour mes outils de travail et mes photos sont la plupart du temps encore sur les cartes SD...

Oui, un chouia parano...

Il faut que les switchers réalisent : le premier achat à faire AVEC le Mac, c'est un DD externe simple d'emploi (moi je suis fan des externes alimentés par l'USB pour leur côté pratique : je branche, je bois un café, je démonte ...) Remarquez bien qu'avec Windows l'achat d'un Acronis s'impose (théoriquement Seven fait des images disques, mais je me méfies)...

avatar noche84 | 

Ah, j'allais le dire mais le Docteur vient d'en parler... Mobile Me ! ( ou pour ma part un serveur FTP... Etant WebMaster c'est plus dans ma culture )... + Time Machine... Et si je prends Mobile Me, ça fera 4 sauvegarde... Les données sensibles doivent être sauvegardées avant toute opération ( et même au quotidien en fait ;) )

Car un disque physique a une durée de vie limitée et, comme il a aussi été dit, la défragmentation est une opération assez lourde dans le sens ou le disque tourne non stop pendant X temps.

Avant de défragmenter : Sauvegardez :)

avatar Elcos | 

@ ce78 ben si il a de l'intérêt puisque une démo est censée te permettre de tester le soft et là ce n'est pas le cas, d'ou le "sans intérêt de la démo"

défragmenter un HDD de stockage, aucun intérêt, il serait plus intéressante de mesurer l'impact des performance aprés la défragmentation, mas là impossible, donc démo inutile.

avatar quantik2 | 

Bon, j'ai defragmenté
Mon disque system (très chargé) mettait 2 minutes 05 au demarrage pour afficher la bar de menu
Après defrag, 1 minutes 35.

Voila, la messe est dite !

avatar BitNic | 

@quantik2 : "Voila, la messe est dite !"

Ben je reprendrais bien un peu de vin de messe moi... oups... hips... vais aller me coucher !!!

avatar Feroce | 

"Ce sera plus économique, bien plus rapide et beaucoup moins hasardeux."

... et il faudra réactiver certains logiciels.

avatar divoli | 

@ Feroce;

Ah bon ? Et tu peux donner quelques exemples où il faudra réactiver, dans ce cas précis, et me dire pourquoi ? Je n'ai jamais lu quiconque ayant du réactiver suite à une réinstallation via un clone ou une sauvegarde TM, sur un même ordinateur. A ma connaissance, les réactivations ont lieu essentiellement lors de changements de CM (et bien sûr d'ordinateur, mais dans ce cas là la CM n'est également plus la même).

@ Le Docteur et Noche84;

Multiplier ses sauvegardes peut être justifié. Mais attention de ne pas tomber non plus dans la parano, ça peut vite devenir ingérable. :D
http://www.cuk.ch/articles/3799

avatar kikan | 

Moi j'ai défragmenté (ou plutôt compacté) avec iDefrag2 pour gagner de l'espace en fin de disque, afin de pouvoir le repartitionner.

Résultat : au bout de 5 h pour 250 Go, j'ai effectivement tassé mes fichiers sur le début du disque, mais l'utilitaire de disque n'arrive toujours pas à repartitionner :-(
Et en faisant ça, je pense avoir augmenté la fragmentation sur le début.

avatar kaisy | 

@ divoli : Little Snitch s'est comporté bizarrement lors d'un clonage mais rien en ce qui concerne les serials.

avatar divoli | 

@ kaisy;

Je pense savoir ce que tu veux dire (un message de LS au démarrage du clone comme quoi des paramètres ont pu être modifiés), c'est un "problème" connu qui n'en est pas un, il ne faut pas en tenir compte et passer outre en cliquant sur "continuer".

avatar foudeapple | 

ca marche avec les disques durs montés en RAID 0 ?

avatar Feroce | 

"Ah bon ? Et tu peux donner quelques exemples où il faudra réactiver, dans ce cas précis, et me dire pourquoi ?"

A tout hasard, Creative Suite et sous-produits, Quark Xpress, FileMaker 9...

CONNEXION UTILISATEUR