Mac OS X à l'heure du multitouch

Christophe Laporte |
Intégrer le multitouch dans Mac OS X n'est pas chose aisée. Jusqu'à présent, les ingénieurs d'Apple ont utilisé cette technologie dans quelques d'applications pour effecteur des opérations de base : par exemple, aller à la page précédente dans Safari…

Dans l'état des choses, il est très difficile de rendre Mac OS X totalement multitouch. Le système d'exploitation d'Apple n'a pas été pensé pour cela à la base. Selon un ancien ingénieur d'Apple qui a participé à son développement, il faudrait revoir le code en profondeur pour pouvoir intégrer cette technologie à tous les étages.

Deux thèses sont évoquées pour inclure le multitouch dans nos ordinateurs. La première serait de repartir de zéro ou presque : bâtir une nouvelle génération de système d'exploitation qui serait pensé pour le multitouch. Pour Apple, cela serait un énorme chantier.

La seconde consisterait à développer une surcouche d'une manière similaire à ce qu'Apple a déjà fait avec Front Row. Selon un autre développeur qui a déjà travaillé pour la société californienne, cela serait la méthode la plus simple. Cette piste est à prendre au sérieux : un brevet publié récemment décrivait une méthode permettant de passer entre un mode d’entrée de haute résolution, tel qu’une interface à base de souris, et un mode d’entrée de faible résolution, tel qu’une interface tactile (lire : Nouveau brevet décrivant un iMac multitouch).



Ce n'est pas la seule problématique qui entre en ligne de compte. Apple pourrait songer également à proposer une interface unifiée entre ses différents appareils, ce qui pourrait grandement faciliter la vie des développeurs.

Sur le même sujet :
- Brevet : un écran tactile qui reconnait les formes

Tags
avatar jeje76 | 

peut etre la leur futur investissement dont laissait sous entendre JOBS...

avatar inick06 | 

Surement....

De toute facon, la couche de la sur-couche en sur-couche facon Windows, c'est pas du tout, mais alors pas du tout du gout de Steve jobs ni de ces acolytes...
La réécriture de l'OS en "profondeur" Full Multi-Touch a déja été faites avec l'iPhone et maintenant l'iPad...
Voir se profiler que l'OS aujourd'hui dévolue a l'iPhone est l'iPad encore a l'etat "d'adolescent" ne s'émancipe est inévitable, tant il ne demande qu'a grandir pour une nouvelle vie "d'adulte" sur des ordinateurs plus "Sérieux" et pus "Musclés"...

Plutot que de réinventer la roue en rajoutant une couche a MacOS X, celui-ci pourrait trés bien continuer sa route en version "Desktop", tout en laissant son petit frère de l'iPhone/iPad venir s'installer sur des futurs Macbook Touch ou des iMac Touch, toujours en // du grand frère...
Les fondations de l'iPhone OS étant exactement les memes que celles de MacOS X, je ne vois vraiment pas ce qui serait génant....
De plus, vouloir inventer des gestures giga complexes et trop nombreuse pour etre mémorisées, dans un environement aussi riche que MacOS X serait voué a un echec aussi cuisant que les Tablettes PC a stylets....

Avant tout, comme Steve l'a bien compris, il faut revoir la conception de ce qu'on demande a un ordinateur avant de modifier ce dernier:
En plus clair, ne pas proposer une interface pour modifier les comportement mais modifier les comportement pour proposer une interface...
Il faut distinguer chaque chose et a qui elle s'adresse...
un super pro de la video ou du graphisme, ou un dev de site web, n'a pas la meme approche que l'utilisateur Lambda qui consulte ses mail, ecoute sa musique, écrit son courrier, discute, navigue et consulte du facebook....

Une fois que nombre de comportement seront modifier petit a petit mais surement, les comportement s'accorderont de plus en plus a une utilisation en Multi-Touch...
Par exemple, la modification des comportements pour écouter de la musique ou gérer ses photos n'a plus rien a voir avec celle que nous avions il y a 10 ans.... Et de plus en plus, nous modifions nos comportement sans nous en rendre compte, comme la facon dont nous partageons nos données:

Prenons l'exemple des MMS:
Franchement, qui envoi encore des MMS aujourd'hui depuis son iPhone? Avec le Mail, les messagerie, Facebok, Flikr, Gallery, iDisk etc etc..... Le comportement a été modifié et l'interface a pu suivre, d'ou la nervosité des utilisateurs a la sortie de l'iPhone et du "pas de MMS"... Le comportement n'avait pas été modifié a l'époque, donc, l'interface et ses dérivés n'ont pas été éfficace ni adopté par les utilisateurs accrochés encore aux anciens reflexes...

Les comportement a modifier auxquels se penchent Steve Jobs est celui du stockage des données qui devient de plus en plus dématérialisé, et verra sont appogée quand Apple porposera toute sa quasi totalité des données, partant par sa propre Bibliotheque multimédia en Streaming ou en Cloud [Voir non pas la Ferme Celebrité mais La Ferme de serveurs en Caroline du Nord]...

A partir du moment ou le contenu sera dématérialisé et déstocké de l'ordinateur, et que les comportements auront evolués, l'interface pourra venir terminer le processus de migration vers le Multi-Touch... Faire le contraire serait une erreur et vue comment les choses se profile pour l'iPad c'est bien dans le sens Comportement- interface qu'Apple s'oriente....

Conclusion:
Se sera les évolutions de l'iPhoneOS qui seront l'OS majoritaire de demain, et non pas une transgénisation de MacOS X, génétiquement héritier du monde des OS a pointage...
Vouloir faire de MacOS X un OS Multi-Touch, engendra un résultat aussi navrant qu'a l'époque ou Microsoft, pour contrer le Mac, avait ajouté a l'interface TEXTE du DOS une souris et un pointeur graphic en forme de gros carré...

avatar Vince-mac | 

Mais si il faut regarder la ferme célébrité...
sinon moi je vais rentrer d'Afrique du Sud et même si aujourd'hui il y pleut comme vache qui pisse, j'ai pas envie de partir moi looool
ok, je sors !

avatar inick06 | 

Doter d'un OS comme l'iPhoneOS des ordinateurs parés de toutes les technologie dipsonnible sur les ordinateurs "de bureau" n'est pas si stupide ni incongru qu'il n'y parait.
Je verrai trés bien l'avantage d'un AppStore par exemple:
On selectionne, on choisi, et hop! ca s'installe... Et peu importe ou... du moment que l'appli est disponnible, correctement rangée et fonctionelle a 100% comme cela se passe dans l'iPhone/iPad...

Je sais, chacun aime faire son "petit ménage"... Mais de toute facon, meme aujourd'hui déplacer des Applis du dossier "Applications" n'est pas du tout recommandé, au cause des Mises-a-Jours qui ne 'seffectuent plus correctement si certaines applis ne s'y trouve plus [encore moins la réparation des autorisations]...

Déja, a l'époque du Switch de Classic vers OSX, moi-meme je me suis exclaffé:
Comment???? On ne peu plus gérer les Extensions? On ne peu plus "triffouiller" comme avant????
Ben oui! On ne peu plus... et franchement c'était pas plus mal... Ca évite le "gros n'importe quoi" que j'ai pu rencontrer durant ma carriere sous System 6, 7, 8 et 9, avec son lot de Dossier extensions en triple, dossier tableau de bord déplacé, voir supprimé, par des "Bricolos" du dimanche rendant le systeme indémarrable....
Bref...
Pour la gestion des fichiers, un Super-Spotlight couplé avec des rangements dédiés a chaque Appli ne serait que ce que nous faisons déja aujourd'hui sans nous en rendre compte, et le systeme est déja pensé pour nous y pousser...iTunes et son dossier Media, iPhoto et ses "Dossiers" déguisés en Fichier "Librairie", les Films dans le dossier "Films" etc... Nos courriers Word ou Page dans un beau dossier "Courriers" etc....
Toute ces manipulations de fichiers, rangement, trie etc,... sont dévolues au passé, tand nos utilisations sont trés mature aujourd'hui par rapport au début de l'interface graphique...

Notre interface a été pensée a l'époque pour des supports de 800Ko ou il n'était pas possible, meme si on le désirait, de stocker des milliers de fichiers... Aujourd'hui, la donne n'est plus la meme, nous manipulons des tonnes de fichiers, et dans la pluspart des cas, c'est le logiciel utilisé qui s'en charge pour nous comme iTunes ou iPhoto. Il serait rein de plus facile que de porter cette "vision" des choses a l'echelle de l'OS lui-meme...
A la facon dont les Applis s'installent et se désinstallent sur l'iPhone, les ordinateurs "Touch" de demain fonctioneront de la meme maniere, nous affranchissant d'une tonne de travaux "utilitaires" de rangement et netoyage a faire dans nos ordis, pour nous laisser l'esprit tranquille a utiliser la machine sans plus nous soucier de rien...

Restrictif????
Vraiment pas!!! Un nouveau pas vers une simplification...
Tout comme fut le mac a ses débuts: La super-simplification de l'interface Graphique par rapport aux lignes de commandes....
L'interface graphique fut tout aussi restrictive a l'époque, que l'iPhone OS [Evolué bien entendu] venant remplacer le MacOS X actuel... Preuve en est, certaine action ne sont disponnible encore aujourd'hui qu'en commandes via le Terminal ce qui prouve que l'interface graphique actuel ne permet pas encore tous...

La simplification restrictive de l'interface graphique, n'a pas freiner pour autant l'évolution, bien au contraire.... Mais si l'interface graphique a été une simplification a l'époque, elle est devenu d'une complication exagérée de par la multiplication des possibilités et fonctionnalité...
Un nouveau virage vers la simplification est amorcé avec l'iPhoneOS, surtout avec l'adoption du Multi-Touch qui a révolutioné nos comportement autant que la souris dans les années 80...
Tout comme le premier Mac fut un "jouet" par rapport a d'autres ordinateurs de l'époque, let vue ce qu'il est devenu en 25 ans, le tout nouveau "jouet" iPhoneOS a toute l'envergure pour nous surprendre durant ses prochaines évolutions des 25 prochaines années autant que MacOS le fut !!

avatar tdml | 

mouais... à moitié convaincu par le postulat de départ : mais qu'est-ce qu'un "OS multitouch" ???
Le multitouch, c'est, pour l'instant, rendre des actions déjà permises par la souris et le clavier accessible par des gestes sur un périphérique d'entrée multitouch (trackpad).
Je ne vois pas vraiment en quoi il faut tout chambouler pour ça. On peut même, si on veut vraiment, contrôler un mac avec une pompe à vélo. Suffit d'écrire le driver.

avatar inick06 | 

@tdml

Tout comme a l'époque, ou pouvait tout faire avec une interface texte et des commandes DOS...
La souris, ne faisait que remplacer ce qu'on pouvait deja faire avec des commandes texte...
Je verrait bien un Photoshop ou un Final Cut pro tout en commande Texte...
On est d'accord que seul la souris a put permettre ce genre d'application a voir le jour...
Le multi-touch ne fera que faire la meme chose...
Ce n'est pas parcequ'on ne sait pas aujourd'hui ce que l'avenir sera fait, qu'il ne faut rien faire pour lui permettre de voir le jour...
Il fallait en effet rien chambouler... On pouvait déja piloté les ordi avec une pompe a vélo, et écrire un Driver a rajouter dans la CONFIG.SYS et l'AUTOEXEC.BAT...
Heureusement que tout le monde n'a pas eu la meme vision des choses...
tout comme la souris en son temps, le multi-touch ne changera que notre facon d'inter-agir avec la machine, tout en ouvrant de nouvelle portes et de nouvelle perspective que la souris ne peu permettre...
Déja, rien que le fait de ne plus avoir un "bidule" suplémentaire a ballader...
Les portable n'ont plus de souris depuis longtemps, et les trackpad deviennent de plus en plus un outil Multi-Touch...

avatar DarkMoineau | 

Mouais, je vois pas iPhone OS ou un équivalent remplacer OS X, mais plutôt venir jouer les Front Row en offrant un autre moyen de consulter ses fichiers.

Enfin qui vivra verra hein, de toute façon on se plante toujours ou presque quand on essaye de deviner ce qu'Apple va faire.

avatar GStepper | 

"Dans l'état des choses, il est très difficile de rendre Mac OS X totalement multitouch"
- IphoneOS c'est OS X en full multi-touch...
Maintenant s'il s'agit de transformer la version desktop/laptop, là effectivement il y'a du boulot, mais pas besoin de réécrire un OS complet pour ça à mon avis. Tous les OS concurrents qui sont capables de multi-touch ne sont pas pour autant des "nouveaux" systèmes complètement inédits ! Si effectivement y'a des pilotes spécifiques (couches basses) le plus gros du travail sera sur l'implémentation de Quartz, Application Kit... bref tout ce qui touche de près ou de loin à l'interface. Ca fait du boulot, c'est vrai, mais il n'y a clairement pas besoin de réécrire un OS pour cela, d'autant que réécrire un OS cela veut dire perdre tout (ou presque) le patrimoine applicatif en vigueur sur nos machines. En ce qui concerne le "passage" ou plutôt la capacité de gérer le multi-touch en plus de l'interface actuelle, les applications (et donc pas l'OS) que nous utilisons sont beaucoup plus problèmatiques selon moi. C'est juste une possibilité de plus en terme d'interface comme le sont les CLI et GUI (clavier/souris). Quant a Front Row qui serait une "sur-couche"... euh c'est juste une appli qui se lance en plein écran...

avatar Un Vrai Type | 

@ tdml :
Une seule chose actuellement est sûr... La phrase [b] Le système d'exploitation d'Apple n'a pas été pensé pour cela à la base[/b] n'a AUCUN sens technique.
Parce que OUI Mac Os X est prévu à la base pour du multitouch, multiuser, cloud computing et j'en passe...
Parce qu'il ne s'agit pas de SURCOUCHE mais bien d'une couche intégrée ou non dans Quartz.

Or la voie d'Apple a DEJA ETE CHOISIE. L'intégration dans Quartz... Voir l'iPhone OS X, voir spotlight, les dossiers à graver et une bonne dizaine de petits détails que j'ai déjà énuméré lors de la sortie de l'iPhone.
(Dans iTunes, dans lecteur DVD, dans le dock -les piles notamment - dans QuickTime qui se confirme avec la version X, front row...)

Bref, tout ces détails donnent déjà des contrôles de taille importante, un visuel rendu par autre chose que les listes de fichiers (des ombres, couleurs, un rendu de police différent...)
Bizarrement on retrouve ce type de rendu dans safari et sur l'iPhone...
Bizarre ?
QuickLook est bizarre ? Ça permet quoi au juste ?
Minimiser les clics pour avoir un gros aperçu... Mais pourquoi ne pas avoir fait de gros aperçus comme sous Windows ?
Haaaa ça s'affiche "par dessus" comme si l'écran ne devait faire que 9" ou que les contrôles devaient quadrupler de taille ?
Ça me rappelle quelques technologies avec ce principe du "par dessus"... Qui a dit Front Row, Exposé, les Widgets, Time Machine...

Une cohérence qui va déjà largement dans le sens du multitouch, d'écran plus petits et de virtualisation du concept des fichiers.
Vous avez déjà presques tous désactivé CoverFlow parce que ça n'a AUCUN intérêt avec un contrôle clavier/souris (on navigue plus vite avec les ascenseurs). Réactivez le, imaginer pouvoir toucher votre écran.. Etrange, ce serait déjà prévu par Apple ?

avatar enzo1984 | 

Ouais vivement que iPhone os se retrouve sur nos MacBook iMac ... Comme ça on pourra vraiment plus rien faire avec. Si acheter des application trier par apple. Super cool tu mets 2000.- dans une machine et tu instal que ce que Monsieur jobs aura decidé!

avatar GStepper | 

@ Un Vrai Type
"Vous avez déjà presques tous désactivé CoverFlow parce que ça n'a AUCUN intérêt avec un contrôle clavier/souris"
- Suis-je le seul qui entre les premières lettres de l'objet que je veux (fichier, dossier...) avec CoverFlow ? Non parce que franchement je suis bien plus rapide (donc éfficace) en faisant comme ça qu'en faisant défiler avec mes petits doigts (sur mon iPhone par exemple)... Le clavier est très bien adapté à CoverFlow (Finder ou iTunes) !

avatar senghor | 

Vous pouvez oublier tout ce que vous connaissez sur l'interface homme machine. Voici l'avenir proche: http://www.ted.com/talks/lang/fre_fr/pranav_mistry_the_thrilling_potential_of_sixthsense_technology.html

avatar ben100 | 

D'ici 5 ans : disparition du clavier physique, remplacé par une surface multitouch. Autant de gain de place (ordinateurs moins épais...) Reste à résoudre la question de l'autonomie...

avatar bbibas | 

il est tout de même plus simple d'installer une app sur iphone que sur un PC/Mac, mais il est vrai que le multitouch oblige le dévelloppement d'application puissante mais simple d'utilisation.Même chose pour les fichiers, mais là, osiphone a encore de petites faiblesses....

avatar GStepper | 

@ senghor
+1 Ca c'est de l'innovation !!!

avatar Lemmings | 

Bha mince alors, comment a fait microsoft sur Win7 alors ? Mouhaha...

En tout cas il va falloir oublier ces ignobles boutons rouges/jaune/vert et le petit gris à droite... Toujours aussi peu explicites que possible depuis des siècles... Et surtout bien trop petit pour du tactile !

avatar Damze | 

Ouais, mais comme certains l'ont déjà dit : Vous vous voyez assis (ou debout) avec les bras tendu vers votre iMac pendant toute une journée de boulot ?
Si le multi-touch arrive, il faudra que le prix ne soit pas élévé et que l'ont puisse toujours utilisé un clavier (ou un clavier tactile, mais je doute que ça soit confortable ^^)

avatar inick06 | 

Partant de la constatation que l'iPhone OS a évolué plus en 3 ans que MacOS X depuis sa sortie...
Rajoutant la contatation que c'est l'iPhone OS qui est embarqué dans l'iPad !!!! et non pas MacOS X avec une surcouche Multi-Touch "a la windows"...
La déduction qu'Apple mise gros sur cet OS n'est pas si stupide...
90% de la communication d'Apple porte sur l'iPhone OS depuis 2 ans, et quand on parle de MacOS X c'est pour vanter son parallele avec l'iPhone OS...
Rajouter un FrontRow Multi-touch, Microsoft l'a déja fait avec le Media Center de Windows 7 avec un insuccès patent!!! Car c'est I-NU-TI-LI-SABLE
MacOS X Multi-Touch existe déja: il s'appelle iPhone OS version 3.1
C'est les fondations de MacOS X, tout ces Frameworks et ses extensions avec les Librairy CocoaTouch et le SpringBoard en guise de Finder....
Pourquoi Apple devrait refaire ce qui existe déja?
CoverFlow existe déja un peu partout dans les Applis de l'iPhone et notamment dans l'Appli iPod....
Front Row est parfait pour etre utiliser de loin sur un grand écran Tele de 40"... D'ailleur il a été créé pour ca...!!!
Front Row sur un ordi est totalement Useless, et je vois mal un iPhone avec Front row!!!!

Il est facile de prédire ce que va faire Apple, une fois qu'ils ont lancé la machine a pleine vitesse...
Si la machine est lancé plein gaz vers le Nord, inutile d'aller spéculer vers le Sud, Apple ne s'y trouvera pas...

Comme Steve Jobs n'aime pas du tout le concept du Multi-Touch a la microsoft sur les ordi d'aujourd'hui a écran vertical affublé de claver physique [Rapelons nous que Steve Ballmer prédisait la mort de l'iPhone a cause de son manque de clavier physique.. Microsoft aime ce qui ne change pas] et contrairement a Microsoft, Apple n'est pas une société accroc au "suivisme", et n'a pas pour habitude d'abandonner tout ses projets a mi-chemin, pour copier tel ou tel autre pour le suivre...

Prédire que l'iPhoneOS va devenir sinon plus important , au moins l'égal de MacOS X n'est pas une prédiction mais une évidence...

avatar inick06 | 

@ Lemmings

J'adore les Microsoft Zealots... Le Rouge/Jaune/vert pas explicite...
J'éspere que tu ne conduis pas!!!! Bonjour les dégats sinon.....

100% de la planete a adopté ce code de couleur pour les feux tricolors et toute sorte de signalisation sur les routes, les tableau de bord, les panneaux de signalisation en tout genre....
La plupart des mannetes de jeux on également le meme code de couleur et la meme signaletique X - +
Pas explicite????
A oui j'oubliait, c'est la grand nouveauté de Microsoft de tout écrire et de ne plus utiliser une seule icone, pardon j'oubliait...
Rouge: Attention!!!!! Ca stope!!!! Ca ferme... dans la vie de tout les jours, ca signifie qu'il y a un probleme et dans une salle de bain, ca brule!!!! :-)
Jaunes: Signal!!! Ca stope presque!!! Ca va minimiser la fenetre, et dans la vie de tout les jour, le jaune avertis...
Vert: C'est tout bon!!!! On peu passer!!! Ca va au pire mettre en plus grand la fenetre, et dans la vie de tout les jours ca signifie que tout va bien et que rien de grave ne se passe!

avatar Psylo | 

@inick06 [i]De toute facon, la couche de la sur-couche en sur-couche facon Windows, c'est pas du tout, mais alors pas du tout du gout de Steve jobs ni de ces acolytes...[/i]
Alors là... laisse moi rire ! Avec OSX on a quand même un micro noyau mach + une surcouche noyau BSD qui tourne en service. La plupart des services sont à l’extérieur du noyau et génèrent un très grand nombre d’appels système ; les interfaces de communication entre les services sont complexes et trop lourdes en temps de traitement.
Ce grand nombre d’appels système et la communication sous-jacente sont un défaut inhérent à la conception des micro-noyaux. N'oublions pas qu'un micro-noyau doit être accompagné d’un grand nombre de services pour fournir des fonctionnalités équivalentes à celles des noyaux monolithiques "Old School".

avatar Oliange | 

@inick06 :
"
Partant de la constatation que l'iPhone OS a évolué plus en 3 ans que MacOS X depuis sa sortie... "

C'est normal iPhone OS est super limité comparé à Mac OS X...
Sous Mac OS X tu peux quasi tout faire, périphériques, installer ce que tu veux, multitache, ...

avatar GStepper | 

@ Psylo

Petite clarification, la version utilisée dans OS X de Mach n'est pas un "micro noyau" à proprement parler (tout n'est pas que service en userland) c'est un hybride car comme tu le dis trop de "context switchs" anéantissent les performances. L'hybride ramène certains "services" essentiels du userland vers le kerneland pour améliorer les performances globales (cf la partie BSD d'OS X est en kerneland entre autre). C'est aussi le cas chez Windows. Chez xBSD/Linux ce n'est pas le cas puisque ce sont des noyaux monolithiques mais "modulaires". Bref tous les chemins ramènent vers l'hybride ! ;)

avatar Lemmings | 

inick06 : Ok alors prends n'importe quel débutant en informatique, un utilisateur lambda qui n'y carre quedalle. Met le devant plusieurs fenêtres Mac OS... Je te garanti qu'il ne pige rien. Dis lui de fermer la fenêtre, NATURELLEMENT il va vouloir cliquer le gros bouton gris à droite.

La sur-impression des X - et + déjà est très légère car uniquement quand la souris est dessus (impossible à utiliser en tactile donc), et loin d'être claire. Si le X peut à la limite se comprendre, le - et +... Tu m'excuseras mais ça reste très flou pour quelqu'un. Surtout quand le "+" réagit de manière assez peu logique... Selon les logiciels. Sous Firefox ou XCode ça va remplir tout l'écran à l'image de Windows, sur les fenêtres de l'OS ou Safari ça va déplacer et re-tailler la fenêtre sans trop comprendre le pourquoi de cette taille. Sur iTunes on se retrouve même avec le lecteur miniature (chose qu'on aurait pu attendre d'un bouton gris à droite comme dans les autres appli mais bon...).

Windows est pas parfait non plus, mais au moins les symboles sont plus explicites et tu as un popup contextuel qui s'ouvre et qui dit en toutes lettres ce que ça fait ! Et au moins d'un soft à l'autre ces boutons ont le même comportement.

Dingue tout de même de voir que les mac-addicts ne reconnaissent pas quand on pointe les légers défauts de leur OS...

avatar Lemmings | 

ps : le code couleur rouge/jaune/vert est simple, mais il le serait si les applications l'utilisaient de la même manière que les autres éléments réels, rouge : quitter l'application (et non juste fermeer la fenêtre), orange : fermer la fenêtre sans quitter, vert : minimiser/maximiser...

avatar JayTouCon | 

il ferait mieux de livrer des imacs 27' non défectueux et renouveler leur macbookpro (air?) plutôt que de tirer des plans sur la cométe

avatar sinbad21 | 

Bravo inick06 pour cette analyse. C'est clair que si l'on veut laisser tomber la souris et passer au touch, il faut revoir l'OS de fond en comble. Dès l'instant où l'on travaille avec des pointeurs aussi grossiers et imprécis que les doigts, il n'est plus question de Finder, de bureau, de fenêtres, avec des manipulations au millimètre. Déjà lors d'un glisser déposer de fichier avec une souris, il arrive qu'on relâche malencontreusement la bouton de la souris au mauvais moment, et qu'on soit obligé de rechercher le fichier (où est-il passé ? merci Spotlight et easyfind), qu'est-ce que ce serait avec une interface 100% tactile ?

A mon avis tu as raison, la révolution de l'interface est en route. Ça ne plaira pas à tout le monde, c'est clair, mais c'est bien la tendance. Déjà avec des logiciels comme iTunes et iPhoto on ne fait plus vraiment ce qu'on veut avec ses fichiers. Ce doit être pour ça que je n'utilise pas iPhoto, d'ailleurs, quand à iTunes j'ai fini par renoncer à lutter, à cause de la fonction de streaming via Airport dont je ne peux me passer. Mais ce soft est parfois à s'arracher les cheveux !

Donc il va falloir s'adapter à la logique iPad / iPhone, ou continuer à travailler avec un OS qui n'évoluera plus et va peut-être finir par mourir de sa belle mort.

avatar iDuplo | 

+1 Lemmings: mais en fait quand tu regardes personne n'utilise ces boutons... tu utilises soit les racourcis clavier, soit la barre d'état en haut...

avatar GStepper | 

@ sinbad21
"qu'est-ce que ce serait avec une interface 100% tactile ?"
- La même chose tu diras merci spotlight...

"la révolution de l'interface est en route"
- "révolution" c'est un bien grand mot quand même le multi-touch fait parti de la famille des interfaces tactiles qui exisent depuis pas mal d'années. Ce ne sera qu'une option de plus par rapport au CLI et GUI. Le GUI est parfaitement incapable de remplacer une CLI est vice versa, je vois pas par quelle magie le "multi-touch" (qui n'est pas une nouveauté) pourrait remplacer les interfaces existentes...

"Ce doit être pour ça que je n'utilise pas iPhoto, d'ailleurs, quand à iTunes j'ai fini par renoncer à lutter, à cause de la fonction de streaming via Airport dont je ne peux me passer. Mais ce soft est parfois à s'arracher les cheveux !"
- Arff ces softs sont loins d'être parfait mais les trouver compliqués là je ne sais pas quoi dire...

"ou continuer à travailler avec un OS qui n'évoluera plus et va peut-être finir par mourir de sa belle mort."
- Là encore puisque Mac OS X a deja 2 types d'interfaces natives (GUI et CLI) je ne vois aucune raison (technique, politique, économique) pour ne pas ajouter une option "multi-touch". Quand à l'évolution d'UNIX et de ses héritiés (dont bien sur OS X/iPhone OS, Linux, xBSD...)je ne connais de famille d'OS plus apte à s'adapter à des écosystèmes différents, du mainframe des années 70 aux smartphones d'aujourd'hui...

avatar Lemmings | 

GStepper : itunes est pas franchement évident. Si l'interface est devenue naturelle pour beaucoup avec le temps, je n'arrive toujours pas à m'y faire. Et je ne l'utilise que pour la synchro avec mon iPhone... Pour tout ce qui est lecture musicale, je lui préfère 1000x un "moche" VLC tout con avec une playlist basique et claire.

avatar Lemmings | 

iduplo : tout le monde... Non les habitués. Tous les mac addicts prônent la facilité d'utilisation des raccourcit clavier. Si ils sont effectivement simple une fois maîtrisé, cela reste totalement incongru et anti user-friendly au possible. Mais bien souvent c'est le seul moyen rapide pour switcher d'une fenêtre à l'autre en effet par exemple. Même si l'exposé par application via appui long sur le dock a apporté un énorme plus à ce problème.

Mac OS X est un OS fantastique à bien des points, beau, performant, stable... Mais l'ergonomie générale pourtant prônée par Apple sur tout le côté matériel ne se retrouve pas dans cette gestion des fenêtres et des interfaces. Surtout quand, malgré les efforts, les logiques ne sont pas unifiées dans l'ensemble de l'OS et de ses applications...

avatar BeePotato | 

@ Lemmings : «  prends n'importe quel débutant en informatique, un utilisateur lambda qui n'y carre quedalle. Met le devant plusieurs fenêtres Mac OS... Je te garanti qu'il ne pige rien. Dis lui de fermer la fenêtre, NATURELLEMENT il va vouloir cliquer le gros bouton gris à droite. »

Manifestement, là, tu ne nous parles pas d’un débutant en informatique, mais de quelqu’un habitué à l’interface de Windows (et n’ayant pas de compétences en informatique suffisamment poussées pour imaginer que d’autres systèmes puissent proposer une interface différente — ce que tu voulais probablement dire par « débutanté », bien que ce ne soit pas du tout la même chose).

Parce qu’un vrai débutant, je ne vois pas pourquoi il se précipiterait à droite plutôt qu’à gauche pour fermer la fenêtre : il n’y a rien qui dicte ce choix. Au contraire, à droite il n’a aucun bouton dans la plupart des fenêtres (celui dont tu parles, qui sert à masquer la barre d’outils, n’est évidemment pas présent dans les fenêtres n’ayant pas cette barre), et quand il y a un bouton il est juste transparent, se fondant presque avec le fond de la barre de titre (ce qui est normal puisqu’il est appelé à être discret, n’étant pas utilisé si souvent).
Alors qu’à gauche il y a un groupe de trois boutons très colorés et attirant donc l’attention (et le curseur).

Il est donc évident, contrairement à ce que tu affirmes, qu’un débutant voudra plutôt cliquer sur l’un des boutons de gauche.
En revanche, le choix du bouton à utiliser parmi ces trois ne lui sera pas forcément évident, mais là c’est un problème qu’on retrouve tout autant sous Windows et qu’un essai rapide de chacun des boutons suffit à régler.

avatar GStepper | 

@ lemmings
J'adore VLC pour la video et à condition que je n'utilise pas sa playlist (qui sera d'ailleurs l'objet d'évolutions majeures dixit les devs du projet que j'avais contacté). Pour la musique, si comme moi tu as plusieurs dizaines de gigas de musique alors là iTunes (ou autre soft avec une base de données pointant sur les fichiers) est nettement au dessus de la "simple" gestion des playlists à la VLC. Mais je suis d'accord qu'il faut un "apprentissage" et un temps d'adaptation.

avatar BeePotato | 

« Windows est pas parfait non plus, mais au moins les symboles sont plus explicites »

Absolument pas. Le symbole utilisé pour la fermeture (une croix) est exactement le même, n’étant donc en rien plus explicite. Les autres, en revanche, réussissent le tour de force d’être encore moins explicites que leurs homologues macossiens.

« le code couleur rouge/jaune/vert est simple, mais il le serait si les applications l'utilisaient de la même manière que les autres éléments réels, rouge : quitter l'application (et non juste fermer la fenêtre) »

En quoi un bouton rouge attaché à une FENÊTRE devrait-il logiquement indiquer qu’on va quitter une APPLICATION, plutôt que de juste fermer la fenêtre correspondante ?
Réponse : en rien, sauf dans le cas où la fenêtre et l’application sont tellement liées que fermer l’une implique de quitter l’autre. Tiens, ça tombe bien, c’est précisément ce que préconise Apple comme comportement. ;)

J’ai l’impression que tu as vraiment du mal à te détacher d’habitudes prises sous Windows…

« Surtout quand le "+" réagit de manière assez peu logique... Selon les logiciels. Sous Firefox ou XCode ça va remplir tout l'écran à l'image de Windows, sur les fenêtres de l'OS ou Safari »

Le comportement de ce bouton est assez cohérent… entre les applications écrites pour Mac OS. Ce n’est pas le cas de Firefox, qui n’arrive toujours pas à faire oublier qu’il n’est qu’une adaptation incomplète d’un logiciel multi-plateformes à l’interface pensée plus dans une logique windowsienne (d’où le comportement incorrect du bouton vert de ses fenêtres).
Dans Xcode, en revanche, le bouton vert remplit correctement son office chez moi : il ne met pas systématiquement la fenêtre en plein écran, mais la retaille pour afficher le plus de code possible. Si tu as du code avec de très longues lignes, il est normal que tes fenêtre Xcode finissent en plein écran, du coup.

avatar Lemmings | 

BeePotato : bha écoute, regarde sur TOUS les OS qui ont existé jusque là, quasiment tous avaient la fermeture de fenêtre en haut à droite (windows en effet, mais aussi XWindows sous Linux, AmigaOS, Atari GEM...).

Et de manière plus générale, le sens de lecture étant de gauche à droite (sauf certains pays mais bon...), on propose souvent le "non" ou le "annuler" en dernier choix. Chose inversée dans toutes les interfaces d'OSX.

Un téléphone aura toujours le décrocher à gauche, le raccrocher à droite...

Bref, il y a des tas de gens qui posent ces questions sur les forums, ce n'est donc pas vraiment un hasard. L'ergonomie d'OSX est critiquée et parfois à juste raison.

GStepper : c'est un non sens que de gérer ainsi. Si tu gères toi même tes fichiers, avec répertoires bien organisés (artistes/albums/musiques...) et avec l'indexation native du système, à quoi bon ajouter un doublon d'indexation ?

Je vais bien plus vite à faire Ctrl+Espace, chercher l'artiste ou l'album via  spotlight (ou menu démarrer sous windows) et lancer que d'aller fouiller dans la recherche non centralisée d'itunes...

Une base de donnée avait un sens quand les OS n'avaient pas ces fonctions d'indexation. Ou alors sur des appareils mobiles type iPod quand, de même, on doit avoir un accès rapide aux éléments. Mais avec l'indexation native, c'est redondant et inutile.

avatar Lemmings | 

ps : mea culpa, petite erreur, sur Amiga OS le bouton fermeture était à gauche, séparé des boutons de positions de fenêtres à droite.

avatar Lemmings | 

ps2 : sur le GEM aussi... Bon lol, j'ai rien dit :p

avatar GStepper | 

@ lemmings
Non spotlight ne remplace pas la base iTunes (normal c'est pas du tout son but).
Dans iTunes ça te permet de créer des listes intelligentes et autre (sur des critères liés à la musique genre mes morceaux de funk préférés des années 70 ect...) si tu peux faire ça avec Spotlight ou Windows Search ça m'interesse. D'autre part, si tu as des partitions (de musique bien entendu) ou autre documents du même artiste que tes albums, spotlight te sortira le tout, ce qui est un "non sens" puisque je voulais juste les fichiers de musique. Et ça, iTunes (et autres soft avec base de données) le fait très bien puisque c'est son but. De plus iTunes gère très bien tout seul et correctement toute l'arborescence des dossiers et fichiers et ce plus vite que toi et tes mains sur les souris/clavier. Et puis Spotlight étant arrivé après iTunes c'est lui le "doublon d'indexation" ! Maintenant si c'est plus logique d'utiliser 3 outils (Finder, VLC, Spotlight) pour pouvoir en faire moins qu'avec un seul outil (iTunes) c'est ton droit, pas de souci !
Pour ma part je vais rester dans le "non sens", le "redondant" et "l'inutile" jusqu'à ce qu'on fasse mieux... ;)

avatar BeePotato | 

@ Lemmings : « sur le GEM aussi... Bon lol, j'ai rien dit :p »

:)
Pour enfoncer le clou, on pourrait aussi citer GeoWorks, RISC OS, BeOS, Motif et le CDE (et oui, c’était surtout ça X Window, avant son invasion par des clones de l’interface de Windows 95), les premières version d’OS/2… ainsi que Windows lui-même durant ses dix premières années !
Ça faisait quand même du monde qui considérait que ce n’était pas ahurissant de viser en haut à gauche pour fermer une fenêtre.

Bref, loin de toute explication basée sur un sens d’écriture (qui dicterait en fait d’avoir le bouton de fermeture dans le coin en bas à droite), si tant de monde est aujourd’hui habitué à un bouton de fermeture de fenêtre en haut à droite, c’est juste parce qu’en 1995 Microsoft était dans sa phase NeXTStep au niveau de ses sources d’inspiration pour l’interface graphique et a donc repris de cet OS la position du bouton de fermeture de fenêtre.
Ensuite, l’écrasant succès de cette version de Windows et des suivantes a conduit plein de monde à se convaincre que c’était la seule position « naturelle », voire « logique », pour ce bouton.

avatar Lemmings | 

BeePotato : pour ce point tu as raison et je m'incline. Je reconnais mon erreur initiale.

CONNEXION UTILISATEUR