Palm Ares : développez depuis Safari

Christophe Laporte |
Au niveau des développeurs, le discours de Palm est identique à celui d'Apple lorsqu'elle a lancé l'iPhone : la société dirigée par Jon Rubinstein est persuadée que l'avenir est dans les applications web. Palm va plus loin qu'Apple en présentant Ares, un environnement de développement que l'on exécute directement depuis un navigateur web !



En développement depuis plusieurs mois, le projet Ares est enfin disponible en bêta. Il permet depuis Safari, Chrome ou encore Firefox de développer des applications web, de les tester puis de les soumettre sur le Palm's App Catalog. L'environnement de développement contient un éditeur de code, un débogueur, un émulateur ainsi qu'un outil permettant de créer l'interface de son logiciel.

Bref, c'est très séduisant sur le papier. Reste à voir si les outils proposés sont à la hauteur. En tout cas, Palm fait tout pour mettre des outils de développement à disposition du plus grand nombre.

Sur le même sujet :
- PastryKit : des applications web qui ressemblent à des applications natives

avatar melaure | 

Et si en plus on peut diffuser librement ses applis sans passer par un store ce serait le top ! :D

avatar inick06 | 

@@ melaure

Ouaiii ce serait Génial!
Tout le monde pourrait développer et distribuer n'importe quoi...
et surtout..
Tout le monde pourrait télécharger et installer n'importe quoi dans son Phone:
Comme un logiciel qui t'affiche une photo de Carla Bruni a oilpé pour rigoler, mais qui envoi depuis ton Phone 3000 SMS surtaxés en "BackGround" puisque le Palm est Multi-tache!!!!!

Et encore, ca c'est la version "soft"

Ce serai le top un monde totalement libre....

avatar Oliange | 

Bonne initiative !

avatar bompi | 

De nombreuses applications ont été disponibles sur les OS précédents de Palm, aisément installables (et désinstallables) sans avoir à passer par un péage de Palm et je n'ai pas souvenir de dérives préoccupantes, même lorsque Palm se débrouillait encore bien.
Et j'inclus les versions pour téléphone de ces OS.

Donc il est plutôt ballot de considérer qu'un autre système que celui mis en place par Apple conduirait nécessairement à une situation catastrophique pour l'utilisateur.

Bien entendu, si on préfère vivre dans la sécurité absolue [ou, à tout le moins, le croire], on peut se satisfaire de l'App Store. :-)

avatar Oliange | 

D'accord mais bon certains pensent que faire autre chose c'est mal.

avatar cookie | 

C'est une bonne initiative !
Ca resemble à Dashcode en version "on-line".
Ce qui serait bien, c'est qu'Apple permette de sauvegarder de page html5 pour pouvoir exécuter des scripts hors-ligne. On aurait alors affaire à de vrais applications web !

avatar Fid | 

"Ce serai le top un monde totalement libre...."

Si on met de côté ton sarcasme à deux balles : "bah oui", ça serait génial un monde totalement libre.

J'ai pas forcément envie d'être à la merci d'une seule grosse entreprise pour me dicter quelles applis j'ai le droit ou pas d'installer sur mes appareils. :)

avatar lolfr | 

Le problème ce sont les glissements sémantique constant. Ce n'est pas une seule grosse entreprise qui dicte quelles applis on a le droit d'installer sur nos appareils. Mais une grosse entreprise qui dicte quelles applications sont garantie d'avoir un fonctionnement optimale sur le modèle de téléphone qu'elle vendent (mode de fonctionnement dont l'entreprise en question fait étalage).
Juste un peut de mesure dans les réactions éviterais la tentation de donner des points Godwin après seulement 7 commentaires

CONNEXION UTILISATEUR