2008 : Les ventes d'Apple à la loupe

Christophe Laporte |
Tous les indicateurs semblent être au vert pour Apple. Encore un trimestre record avec un chiffre d'affaires de 7,9 milliards de dollars, contre 6,22 milliards un an plus tôt et un bénéfice net de 904 millions de dollars. Pourtant, Macintosh, iPod et iPhone connaissent des fortunes assez diverses.

Petit passage à vide pour le Mac ?


Jamais Apple n'a vendu autant de Macintosh sur un trimestre. La firme de Cupertino a écoulé 2,61 millions de Mac. C'est toutefois un peu moins que les prévisions des analystes qui tablaient sur des ventes comprises entre 2,7 et 3 millions d'unités. Pour expliquer ce ralentissement, Apple donne quelques explications : l'arrivée tardive des nouveaux portables, des coupes dans les budgets d'achat sur le marché de l'éducation aux États-Unis ainsi que peut-être le climat économique.



Le%20Mac%20%C3%A0%20la%20peine%20?


Quoi qu'il en soit, c'est le plus faible taux de croissance enregistré par Apple d'une année sur l'autre depuis longtemps. Il faut remonter au troisième trimestre fiscal 2006 pour trouver un taux de croissance inférieur. Apple était à l'époque en pleine transition vers Intel.

Les ventes de Macintosh au niveau mondial ont progressé de 21 %. Apple a fait beaucoup mieux par le passé mais aujourd'hui l'écart se resserre avec l'ensemble de l'industrie qui a enregistré une croissance de 15 %. Chez Apple, on se veut rassurant. Steve Jobs a déclaré que les nouveaux portables se vendaient comme des petits pains.

Sur l'ensemble de l'exercice 2008, le bilan est cependant positif pour le Macintosh qui a frôlé pour la première fois la barre des 10 millions d'unités.


Ventes%20de%20Mac


Lors de ce trimestre, c'est en Europe que les ventes de Macintosh ont le plus progressé (+ 22 % en un an). Apple a vendu 611 000 ordinateurs de notre côté de l'Atlantique.


Pas de blues pour l'iPod


L'iPod ne connait plus les mêmes taux de croissance d'antan, mais son déclin n'a pas pour autant commencé. Le lancement de la nouvelle gamme de produits a semble-t-il relancé les ventes de baladeurs d'Apple. La société californienne a écoulé 11,05 millions d'iPod. Si l'on excepte les fêtes de fin d'année, jamais la firme de Cupertino n'a vendu autant d'appareils durant un trimestre.

Par rapport à l'année dernière, ses ventes de baladeurs ont progressé de 8 % en volume et de 3 % en valeur. Toutefois, si l'on considère l'iPhone comme un iPod évolué, la croissance d'Apple reste solide. Elle a vendu au total 17,942 millions d'appareils mobiles, soit 6,6 millions de plus que l'année dernière.


ventes%20cumul%C3%A9es%20ipod%20&%20iphone


D'après les derniers chiffres de NPD, Apple dispose d'une part de marché supérieure à 70 % aux États-Unis. D'autre part, elle continue de gagner du terrain dans de nombreux pays. C'est le cas notamment en France, en Australie, au Canada, en Allemagne et au Japon.

iTunes se porte également très bien dixit Apple. La plate-forme de téléchargement dénombre désormais plus de 65 millions de clients.


L'iPhone 3G fait un carton


6,89 millions de téléphones écoulés en trois mois - Apple a d'ores et déjà vendu plus d'iPhone 3G que d'iPhone EDGE. La société californienne a déjà atteint son objectif de vendre 10 millions d'appareils pendant l'année calendaire 2008. Mieux encore, elle a vendu durant le trimestre dernier plus de smartphones que RIM (6,1 millions de BlackBerry).

Lors de la conférence de présentation des résultats financiers, Steve Jobs a livré une statistique étonnante : en matière de chiffre d'affaires, Apple est devenu le troisième plus gros vendeur de mobiles.

Avec un chiffre d'affaires dans ce segment de 4,6 milliards de dollars, Apple n'est devancée que par Nokia (12,7 milliards) et Samsung (5,9 milliards). La firme de Cupertino se paie le luxe de passer devant LG et Motorola.

Au premier abord cette statistique peut surprendre, pourtant elle s'explique aisément. Apple vend nettement moins d'appareils que les sociétés citées ci-dessus, mais le prix de vente d'un iPhone est bien plus élevé que le prix de vente moyen d'un téléphone que ce soit chez Nokia, Samsung ou Motorola.

L'iPhone est actuellement disponible à la vente dans 44 pays.

L'App Store connaît pour sa part un succès foudroyant. La boutique d'Apple a dépassé aujourd'hui le cap de la 200 millionième application téléchargée et dispose d'un catalogue de 5500 logiciels. Le nombre d'applications soumises par les éditeurs est en augmentation constante chaque semaine.

L'équivalent de l'Espagne dans 247 Apple Store


Crise ou pas crise, les boutiques Apple sont toujours aussi prisées par le grand public. Lors du dernier trimestre, elles ont accueilli 42,7 millions de personnes. C'est la plus forte affluence enregistrée par Apple. Le précédent record était de 38,4 millions de personnes et datait du début de l'année.

Entre juillet et septembre, la firme de Cupertino a inauguré 31 nouvelles boutiques, ce qui porte à 247 le nombre d'Apple Store. À elles seules, elles ont écoulé ces trois derniers mois 596 000 Mac et ont généré un chiffre d'affaires de 1,7 milliard de dollars. Cette division enregistre une croissance de 25 % par rapport à la même période l'année dernière.

Apple n'a pas indiqué le nombre de magasins qu'elle comptait ouvrir lors de son exercice 2009.

Sur le même sujet :
- Apple a vendu 2,6 millions de Mac
- Steve Jobs : "nous avons les meilleurs clients au monde"


Tags
avatar Hurrican | 

L'effet de mode est passé... Tout simplement.
Les gens attendaient plein de nouveautés (des vraies), et elles ne sont pas là. Plus d'innovation majeure, un prix toujours trop élevé pour un matériel qui ne se démarque pas vraiment des concurrents PC. La courbe est flagrante, depuis le 2ème trimestre, c'est le plongeon.

avatar le_magi61 | 

c'est une courbe de croissance, pas de vente...
Ils ont quand même 21% de croissance, c'est à dire 21% de vente d'ordinateurs de plus que sur la même période l'année dernière...

avatar pickwick | 

Grincheux...

avatar oomu | 

@Hurrican, nous sommes d'accord avec vous, c'est la FIN. Tout s"écroule, 20 ans de mauvaise gestion

10 ANS de produits pourris

et 25 MILLIARDS DE $ de DETTE !

heu, ha non, c'est 25Mds de $ de CASH en banque ! et des ventes toujours fortes et une des bénéfices toujours en hausse,
youhouhouhou...

bref, Apple va continuer pareil demain. Ca va énerver sec les macfans. Préparez vos dents, vous allez grincer.

-
non, y aura pas de xMac.

avatar ederntal | 

21% de croissance en ce moment on est loin de "la courbe plongeante!".
Ca cartonne sec dans l'univers de la pomme.

avatar vintz72 | 

Il faudrait un nouveau mac mini-maxi pour booster les ventes de fin d'année, c'est clair.
(Mouais, ça fait 4 ans que je le réclame, alors je doute qu'il arrive bientôt !)

avatar Steph-24 | 

Vous n'avez toujours pas compris que ce n'est pas le but d'Apple de vendre des ordinateurs à tous le monde.
Aujourd'hui, tous le monde pense qu'Apple devrait s'adapter aux besoins de chacun mais ce n'est pas leur but, et même plus, ce n'est pas leur vision.

En gros, la politique d'Apple consiste à proposer des produits. Ces produits correspondent à certaines personnes qui les achètent et les autres n'ont qu'à aller voir ailleurs. Ce n'est pas Apple qui va s'adapter à toute les demandes. Soit tu es d'accord avec ce que propose Apple et tu deviens clients, soit tu n'est pas d'accord et tu va voir ailleurs. Mais il ne faut pas demander à Apple de s'adapter au besoin de chacun. Ce n'est en tout cas pas la vision de l'entreprise

avatar majipoor | 

@Hurrican:

Quelle commentaire ridicule et aveugle!

Pour info, la courbe en question, celle qui plonge, n'est pas la courbe de vente, mais la courbe de croissance, une statistique que je trouve passablement ridicule également: à quand la courbe de croissance de la croissance de la croissance?

Avec 21% de croissance en des temps aussi troublés, je pense que n'importe quelle autre société en bave rien qu'à l'idée.

Alors Hurrican, quels seraient des bons chiffres pour toi? 100% de croissance, donc le doublement du chiffre d'affaire? Ou alors veux-tu simplement faire dire aux chiffres ce que tu as envie de dire?

Personnellement, je ne vois pas dans ces chiffres la moindre tache: Apple propose un résultat exceptionnel une fois de plus et les chiffres de l'iPhone sont impressionnant au point que je me réjouis d'avance de voir comment RIMM ou Microsoft vont réussir à tourner ça en leur faveur :)

avatar gonge | 

J'ai vu que l'Iphone s'était vendu à 13 millions d'exemplaires... C'est hallucinant !
Je pense qu'il y a encore 1 an ou 2, peu de gens auraient acheté un téléphone Apple, c'est une marque tellement méconnue du grand public en informatique alors en téléphonie... Il y a tellement d'à priori.
Je viens de franchir le pas avec le Macbook Pro et la majorité de mes amis font la grimace quand je leur dit que je n'ai pas acheté un PC portable
"C'est trop cher, trop verrouillé, c'est design, t'auras aucune compatibilité avec ça...". J'ai même eu un "Ca existe encore Apple ?"

Mais avec une bonne com et un bon produit, je vois que la majorité des gens que je côtoie en réunion possèdent un Iphone.
Plus fort encore, les entreprises se tournent vers l'Iphone pour équiper leurs cadres. Un ami m'a dit "Avant, on avait des HTC et on avait plein de problèmes pour lire nos mails et nos pièces jointes. Avec l'Iphone, aucun soucis".

Je pense que c'est une bonne porte d'entrée sur l'univers Apple qui risque bien de connaître un bon développement dans les années à venir...

avatar havigdort2 | 

Comme quoi, on fait vraiment dire aux chiffres ce que l'on veut. Une courbe de croissance qui plonge c'est toujours de la croissance ! En plus, s'agissant d'une courbe basée sur des pourcentages, pour qu'elle est un tant soit peu de signification, il faudrait à chaque fois ramener le taux de croissance sur une même base. Je ne suis pas un dieu des mathématiques, mais plus je vends d'ordinateurs et plus il faut en vendre pour atteindre le même taux de croissance non ?...

avatar thierry61 | 

Bon, c'est sur que le taux de croissance du Q1 2009 a peu de chance d'être flamboyant.
Mais pas besoin d'évoquer une quelconque inadéquation de la gamme pour celà. Le contexte économique suffit.

avatar Flibust007 | 

Qu'est-ce donc de comparer des pourcentages ?
Cela ne veut tout simplement rien dire.
On est en plein délire, là ?

avatar jodido | 

[quote]Une courbe de croissance qui plonge c'est toujours de la croissance ![/quote]
Pas si elle plonge dans le négatif

avatar cyberdeamon | 

Je pense qu'il faut prendre en compte constante: 1) Apple progresse, 2) le marché en general influence quand meme les ventes.

Ca donne Apple progresse encore mieu quand le marché se porte bien.

Personnellement et pour être dans l'info depuis longtemps. On peut sentir comment le marché est en train de muter. Je dis bien muter. J'ai toujours au mur la copie de la page 3 de SVM Micro qui titre "Un ordi a la maison: pourquoi faire ?". C'etait en 84. 24 ans apres, on surf sur Internet avec son iPhone.

L'outil est carrement en train de changer, la monté en puissance des machines fait maintenant que le software, l'intuitivité, l'ergonomie prenne à nouveau de plus en plus de place.

Bientot l'utilisateur de base n'aura plus besoin d'ordinateur pour consommer du software ;) ca sera la fin de l'ere des geeks :D (enfin on sera toujours la mais on inflencera moins les choses, afficher 1 Milliard ou 12 Milliard de couleurs, franchement, maman voit pas la difference ;)

avatar FredX | 

Bonne vision de l'entreprise en tout cas !
A quoi bon viser 90% du marché ? Si c'est pour faire baisser sa marge cela ne sert à rien. Autant vendre à bon prix à une partie du marché, c'est tout bénéfice pour Apple.
Ce qui explique le peu d'empressement à pousser le mini, trop peu d'argent à se faire avec ce modèle !
Pour reprendre l'analogie avec les marques de voitures, pourquoi Mercedes irait s'embêter à vendre des voitures à moins de 10000 euros ?? Ils vivent très bien sans...
On n'est sans doute pas prêt de voir un eeepc à la mode Apple et je les comprends...

avatar Tamaefx | 

Qd je pense à apple en 2002/2003, depuis cette période ils n'ont cessé de progresser... Et acheter un mac était vraiment marginal. Et effectivement apple était considéré encore comme une marque qui vivote... Maintenant on trouve des Mac ds des magasins où ils étaient absents il y a qq années, ils n'ont plus cette image ringarde et dépassée, au contraire. La mentalité des gens a évoluée.

avatar Eurylaime | 

@FredX : pour le eeePC, Apple est même capable de retourner son pantalon à la MacWorld.

Souvenez-vous... les processeurs Intel... les pires daubes de l'univers...

avatar spleen | 

Et si c'était tout simplement la fin de "l'effet Vista " ?

avatar Frenchie | 

Ne vous réjouissez pas pour Apple, les 25 Md$ de cash étaient chez Lehman Brothers !

avatar shenmue | 

Spleen dit:"Et si c'était tout simplement la fin de "l'effet Vista""

Super alors, toi aussi tu vas pouvoir aller t'acheter un PC sans honte...
Chouette !!! ;)

avatar Jean-Baptiste Leheup | 

>Eurylaime
Mais les processeurs Intel (Pentium IV) étaient VRAIMENT les pires daubes de l'univers ! Il a fallu que le PowerPC ne progresse plus et qu'Intel fasse un boulot énorme, pour qu'Apple change son fusil d'épaule... Souvenez-vous à quel point le Core Duo était plus puissant et moins gourmand que le P4...

avatar Eurylaime | 

@j-b.leheup : Ce que je veux dire, c'est que M. Jobs retournera son pantalon comme si de rien n'était.

Et il annoncera en fanfare "Le meilleur eeePC de l'Univers"... en disant qu'il y croit très fort.

avatar Obidjoule | 

@ptimac
t'as versé des droits d'auteur à ma copine pour l'utiliser celle là? :-)

avatar Yukiko | 

Chapeau aux auteurs de la courbe de taux de croissance des ventes trimestrielles. J'ai déjà vu pas mal de graphiques statistiques complètement aberrants, dans tous les domaines, mais celui-ci est bien placé pour décrocher le pompon !

Non mais franchement, relier des taux de croissance trimestriels sur une courbe, ça n'a aucun intérêt, à part induire en erreur le lecteur. Or en principe, le but d'un graphique est de faciliter l'analyse, non ?

C'est fou tout de même, le nombre de statisticiens qui ne comprennent pas eux-mêmes les chiffres qu'ils manipulent.

CONNEXION UTILISATEUR