Le ras-le-bol de certains développeurs iPhone

Vincent Absous |
Ce n'est pas vraiment une surprise. L'attitude d'Apple à l'égard des développeurs qui veulent être référencés dans les rayons de l'App Store commence à agacer. Plus encore depuis que la Pomme leur a demandé d'arrêter de se plaindre et a placé les échanges qu'ell peut avoir avec ces développeurs sous NDA. Le feu couve et Apple donne le sentiment de vouloir jeter de l'huile dessus.

Du coup, certains contre-attaquent et lancent une pétition en ligne. Les termes employés au sujet d'Apple ne sont pas tendres : "arrogance", "ineptie", "confusion". Ils en appellent à plus de cohérence et à une meilleure communication et rappellent que l'attitude d'Apple pourrait conduire à ce que certains développeurs baissent les bras et désertent la plate-forme iPhone.

Et puisqu'on parle du ras-le-bol des développeurs, signalons ou rappelons les contributions de quelques ténors du monde Mac : Steven Frank, de Panic, Will Shipley, de Delicious Monster, Brent Simmons, de NewsGator ou encore celle de Craig Hockenberry. Ils parlent tous de la même chose : Apple étouffe dans l'œuf l'enthousiasme des développeurs. Brent Simmons a même du mal à y croire, ayant pensé à une blague.

Les caprices de la Pomme (le mot est de Will Shippley) sont jugés inacceptables, plus encore au moment où l'on peut voir à l'œuvre un tout autre modèle que celui retenu par Apple : Android. Certes, comme le rappelle encore le développeur de Delicious Library, Apple offre un environnement de développement très intéressant, certes le matériel est remarquable, mais cela ne peut suffire.

Sur le même sujet :
- App Store : même plus le droit de se plaindre
- iPhone : le NDA qui agace les développeurs
- Un secret trop pesant sur le SDK de l'iPhone

avatar pickwick | 
eh bien moi et sans blaguer, je trouve l'attitude d'Apple certainement à moyen terme compréhensible. Je pense que l'ordre que veut maintenir Apple chez elle a certainement de bonnes raisons d'être. Faisons confiance à Steeve !! et que ceux qui veulent faire qutre chose ne se plaignent pas, personne ne les oblige à travailler sur cette plateforme !! Je ne vois pas d'arrogance, je vois un chef... mais les français n'aiment pas les chefs...saufs s'ils peuvent en être un...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@ pickwick : ça n'est pas la question. Déjà, dans l'article, il ne s'agit que d'Anglo-saxons voire Étasuniens donc je ne vois pas ce que le côte français vient faire là-dedans. Ensuite, ce que ces développeurs disent, c'est que cette stratégie devient totalement contre-productive. Je ne suis pas développeur, mais je suppose qu'ils aiment discuter entre eux de leur programme, de la programmation, bref d'échanger à peu près librement. Ce qui n'empêche pas que certaines choses leur soient interdites par Apple (comme publier n'importe quoi sur l'AppStore) mais ils réclament plus de transparence (savoir exactement ce qui sera accepté ou refusé) et de liberté pour en parler.
avatar oomu | 
ben c'est à dire que les chiffres donnent raison à Apple Apple ne veut pas créer une plateforme pour que d'autres sociétés prospèrent dessus et que les haxors jouent et gambadent joyeusement en se tenant la main et jouissant du bonheur coloré et chamaré de cocoa mais bel et bien pour VENDRE DES ZIPHONES ! Apple n'est plus cette société d'abrutis congénitaux qui se laissaient bouffer comme des niais de bisounours en montrant des prototypes, en donnant les détails techniques de futur mac os, ou je ne sais quelle fariboles (qu'ibm ou microsoft n'ont jamais fait) bref, Apple maîtrise et contrôle sa technologie et fait des contrats TRES CLAIRS avec ses partenaires en affaire un développeur iphone n'est pas un gentil fan qui fait l'amour avec apple il est une relation d'affaire, après avoir accepté un fucking contrat avec apple. l'iphone n'est PAS une plateforme ouverte et Apple ne veut PAS que cela le devienne. Apple veut juste que des partenaires fassent des logiciels pour l'iphone, que ces dit partenaires recoivent leur part du gateau, normal, mais le but est de vendre des ziphons, vendre du matos , vendre du matos et encore vendre du matos le logiciel est ce qui permet de rendre ce matos encore plus sexy ,mais il n'est pas la fin l'itunes est ce qui permet de rendre les ziphon et les zipod encore plus sexy, mais ce n'est pas le but final - non les "gens" n'adopteront pas le "g-phone" parce que le g-phone n'existe pas. Android est une plateforme ouverte qui satisfera les haxxors, mais est ce que le produit final (un fucking téléphone avec de chouettes fonctions faciles) sera meilleur que l'iphone ? je n'en suis absolument pas convaincu (suffit de comparer l'horreur qu'est google Market avec l'itunes app store) - je ne veux pas d'une plateforme informatique ouverte dans ma poche je veux un bon appareil internet ! - et oui, je veux qu'apple ne fasse plus jamais ses conneries d'être faible et dilapider ses technos à d'autres sociétés qui pillent.
avatar eex | 
Apple a la une attitude de roi ou dictateur ayant droit de vie ou de mort sur tes applications, avec des justifications manifestement discutable puisqu'elles sont maintenant "a cacher". Ca va faire reflechir bon nombre de developpeur, car tous n'auront pas la possibilite de perdre des semaines ou mois de dev, tout ca parce que la pomme s'est levee du pied droit... Le controle a ce point d'une plateforme, c'est du jamais vu et c'est pas bon. En tous cas en tant que possesseur d'iPhone, j'en veux pas
avatar spleen | 
"et que ceux qui veulent faire autre chose ne se plaignent pas, personne ne les oblige à travailler sur cette plateforme" C'est vraiment un argument d'une intelligence très fine. Avec ce genre de raisonnement, on doit donc tout laisser faire. "Faisons confiance à Steve" Heu... non, rien.
avatar oomu | 
de plus, ils font ENCORE les vierges effarouchées (je vous rappelle qu'ils font TOUJOURS les vierges effarouchées, ces gens que vous cités, Brent SImmons, GRubr et Will Shipley sont des gens très intelligents et sympathiques, et cela depuis des années au travers de leurs blogs mais régulièrements ils réagissent comme des Amoureux déçus que leurs amoureuses , parfois, elle fait le MAL ! (ben vi, bisounours, parfois il faut, je sais tu as bobo a ton coeur) parce qu'ils font tout 3 la même erreur que tous les fanas d'apple : ils voient apple comme une personne, qu'ils ont aimé et qui devrait les aimer en retour. mais non, she's a bitch ! (et elle a raison) - c'est un partenaire économique, si le partenaire est nul on en change ! Mais ils arriveront pas à convaincre apple, parce que les chiffres de ventes sont éloquents : ils hurlent "ho mon dieu !!! vous avez raison depuis 1997 !!!!" - de plus, le NDA chez apple est ultra-cultivé depuis un bon moment, Gruber en a pourtant régulièrement parlé, pourquoi est il subitement si surpris ? parce qu'il pensait pas que sa fiancée pouvait être aussi intransigeante, mais enfin,il l'avait réguièrement expliqué avant!
avatar Atlante | 
Oui, c'est très inquiétant. Espérons qu'Apple ne reproduise pas les même erreurs qui ont conduit Windows à être majoritaire.
avatar james85 | 
Je propose que l'on place le NDA sous NDA. Comme ça, si les clauses de confidentialité deviennent elle-même confidentielles, personne ne saura qu'il y a des plaintes, y compris ceux qui se sont plaints. Dans le genre kafkaien, un ami qui bossait pour l'armée m'avait indiqué qu'il n'avait pas le droit de lire les rapports qu'il écrivait car il n'avait pas le niveau d'habilitation nécessaire. Un jour Apple comprendra que ce qui fait avancer la connaissance, c'est l'échange. Et pas uniquement de ce qui va bien, mais surtout les erreurs et les défauts.
avatar Jerry Khan | 
Que Shippley parle de "caprices" et "d'arrogance" c'est l'hopital qui se fout de toutes les organisations de charité de France et de Navarre....y compris les DOM-TOM. Par ailleurs, je vous encourage à aller voir la pétition: au moins la moitié, si ce n'est plus, sont des franchouillards..... De là, à y voir, un comportement bien typique, il n'y a qu'un pas.
avatar Eurylaime | 
Apple va relever les noms et faire abattre les rebelles :D
avatar boulifb | 
Le modèle économique de l'iPhone est une véritable arnaque. Les développeurs en sont pour leurs frais. S'il y en a qui sont assez stupides pour se jetter dans la gueule du loup, c'est qu'ils ont de l'argent à jeter par les fenêtres... C'est pathétique tout ça... C'est dommage car sur le plan technique l'iPhone est une prouesse malgré de nombreuses lacunes (manque d'ouverture entre autre, batterie, mémoire etc.) qui seront, je l'espère pour Apple, comblées rapidement. Apple semble avoir oublié son métier d'origine: faire des ordinateurs exceptionnels.
avatar Arpee | 
Dommage que tous les commentaires n'ont pas l'intelligence (en latin, intellegere = comprendre) de ceux d'oomu : on perdrait moins de temps à lire de conneries sur ces forums.
avatar DarkDestiny | 
Là je pense même aux développeurs, là je pense à moi utilisateurs..... Tout ceux qui ont achetés un iPhone 3G se contrefichent alors tous du GPS..Vous savez le truc qu'on a rajouter dans le 3G et qui ne sert à rien. Et bien grâce à Apple il ne servira sûrement jamais à rien, on voit bien qu'ils ont empêcher des softs tel TomTom de se produire sur l'App Store... Désolé je ne vois pas le but, déjà qu'ils se prennent 30%, qu'ils surveillent tout contenu, qu'est qui les emmerdent au point de ne pas vouloir le laisser sortir ? Il prépare leur propre soft ? Qui sera là après l'iPhone 3.... J'adore les commentaires genre en gros "on emmerde els développeurs, qu'ils se barrent ailleurs si ça leur va pas"....Oui mais après il reste quoi sur l'App Store.... Ce téléphone permettrait de supers softs mais si tous sont bloqués par Apple où est l'utilité.
avatar melaure | 
Il faudrait ajouter le raz-le-bol des utiliteurs. Parce qu'être obligé de passer par l'App Store, je suis absolument contre. Je déteste ce verrouillage de l'utilisation des produits. Je veux qu'on soit libre d'acheter des logiciels ailleurs et d'installer comme on veut ces applis, à la rigueur même sans passer par iTunes. Ca plus le bridage modem des iPhones, c'est vraiment prendre les clients pour des gogos. Pas la peine de traiter les gens pas content de non intelligent. Il suffit de ne pas acheter, c'est tout. Et c'est la meilleur réponse face à Apple. On est pas obliger d'être benêt (genre applemaniac niais) non plus.
avatar Tribal | 
J'aimerais bien une réponse d'Apple à ce sujet.
avatar kewell1983 | 
Moi je comprends Apple. Li'Phone est un véritable succès, beaucoup de personnes se l'arrachent et il est très facile de télécharger des programmes depuis l'iPhone même. Mais le développement sur ce téléphone est jeune (moins d'un an). Laisser s'installer tout et n'importe quoi sur ce téléphone peut remettre en cause la stabilité de l'appareil et que croyez vous, si le téléphone déconne, l'utilisateur lambda ne va pas se tourner vers le développeur mais bien vers Apple, sans compter la mauvaise pub qu'il peut faire. Après on va s'étonner de ne pas pouvoir installer Android, Windows Mobile ou Linux dessus !
avatar pickwick | 
@Spleen .... tu aimerais que les autres fassent n'importent quoi chez toi ? il ne s'agit pas d'intelligence fine ou pas fine. Mettre des règles chez soi est normal. @oomu : bravo, j'approuve totalement !!
avatar DarkDestiny | 
kewell1983, à mon avis les applis non acceptés ne le sotn pas à cause de leur instabilité, faut pas se leurrer. Sinon pourquoi vouloir cacher les causes du rejet de l'appli ?? Tu crois qu'Apple à peur de dire "Votre Appli n'ets pas stable", faut aps croire n'importe quoi, sosu prétexte que c'est Apple.
avatar iZorg | 
Mais il s'agit pas de laisser entrer tout et n'importe quoi, ce qui aurait pour conséquence que l'iPhone devienne instable (quoi que on n'aura pas eu besoin d'attendre les applications tierces pour ça^^), mais bien d'éviter une éventuelle concurrence... Ce qui agace c'est de savoir que Apple bloque des applications soit parce qu'elle concurrencerait une des leurs, soit parce qu'ils sont sur le point d'en développer une made in Cupertino et que, encore une fois, ils veulent pas de concurrence. Le message de Apple c'est: "faite nous des jolis truc (qui nous intéresses pas trop) qui vont attirer le client, mais n'osez jamais faire (mieux que nous) des truc que l'on veut faire." Maintenant tout aussi "méchant" que ça puisse sembler, Apple sait très bien que sans soft Mac/iPhone c'est juste un joli PC/téléphone. Alors ils vont certainement pas prendre le moindre risque pour faire plaisir à des fan boys qui croit encore que Apple va tout faire pour leur faire plaisir. Donc soit on accepte Apple qui est un modèle économique dont l'unique but est la satisfaction de ses actionnaires, soit on se retourne vers les logiciels et plateformes libres, mais dans tous les cas il faut arrêter de se faire des illusions, Apple n'a aucune vocation philanthropique et Steve Jobs ne travaille pas dans l'humanitaire...
avatar majipoor | 
Une chose importante à ne pas oublier: tous les bla bla que l'on peut lire et dont on parle concernant le développement sur iPhone ou Androide n'intéresse que nous qui fréquentons ces forums. Nous ne sommes pas représentatif du marché d'Apple et Apple doit avant tout se soucier de ses clients qui ne savent même pas ce qu'est un SDK ou un NDA et s'en fouttent. Alors certe si tous les développeurs quittent la plateforme iPhone ce serait bien dommage, mais est-ce vraiment réaliste? Apple serait l'Enfer et Androïd le Paradis? Soyons sérieux. Ce que je sais pour le moment c'est qu'il y a plus de 3500 applications sur l'AppStore et 3 qui ont été refusles un peu cavalièrement: 0.1% donc. Et finalement la seule chose que l'on peut probablement reprocher à Apple ce n'est pas le refus, mais le manque de communication et de clareté. Rien de bien terrible et très facile à corriger si Apple pense que c'est nécessaire. Apprenons à relativiser. Apple a fait un choix stratégique qui est à l'opposé de celui d'Androïde, le même choix qu'elle a toujours fait: le contrôle absolu de leur produits et de leur plateforme. Et c'est pour ça que nous aimons tous les Mac plus que les PC ne l'oublions pas.
avatar lukasmars | 
"Faisons confiance à Steeve !! " No comment !
avatar brume | 
Si seulement Apple s'en tenait juste à filtrer les programmes instables ou malicieux et pas à faire la chasse aux sorcières, au mauvais goût voir à la concurrence. Est-ce que l'iPhone va rester une plate-forme de jeux et de to-do lists ? Apple sera donc la seule à faire des vrais applis innovantes ? Ce n'est pas un problème amoureux comme le proclame oomu dans ses commentaires insipides, mais un problème de clarté. Apple a droit de vie ou de mort sur le travail d'un développeur, à son bon vouloir. Bref le développeur est plongé dans l'incertitude sur les méthodes opaques de rejet. Donc, à l'avenir celui-ci ne va plus s'emmerder à faire des applis léchées mais plutôt des "casual" games ou des listes de courses. Voilà ce qui est mauvais.
avatar majipoor | 
@ lukasmars Fait: Steve Jobs est un dictateur qui impose ses vues au sein d'Apple. Fait: Apple fait des produits que nous aimons tous (enfin, sauf les Trolls) Fait: Apple a toujours (depuis l'êre Steve Jobs) eu une politique très stricte et fermée en matière de communication technique. D'en conclure que Steve Jobs sait mieux que personne mener la barque Apple ou il faut pour nous sortir des produits que nous saurons apprécier n'est pas si idiot je pense ni si "fanboy". C'est une conclusion plutôt raisonnable et logique même je pense.
avatar fluxus | 
Moi je trouve ça inacceptable qu'on ne puisse pas installer Android ou Windows Mobile sur iPhone ! Ras le bol de la dictature de Apple ! :-) Sérieusement, pour une fois, je suis d'accord avec Oomu là dessus.
avatar majipoor | 
Et au passage, je ne crois pas vraiment au coup de la concurrence: Apple qui refuse une application par peur de la concurrence? Pas très crédible de la part d'une société qui est peut-être un de meilleur fabricant de soft de la planète et qui emploie des milliers de développeurs. Pas très crédible d'une société qui n'a jamais eu cette politique sur MacOS X mais qui dans des cas similaires soit reprenait les bonnes idées pour les implémenter dans ses logiciels ou rachetais et engageais le développeur de l'application "concurrente". Mais beaucoup plus crédible de penser que Apple considère que ces applications vont à l'encontre de l'intérêt de la plateforme iPhone. La question alors et de savoir précisément pourquoi Apple pense ça et sur ce point Apple ne communique pas parce que c'est un choix stratégique je pense. Raison technique? (bande passante du réseau 3G) Légale? (même raison: APple a peut-être donné des assurances contractuelles aux opérateur d'éviter la surcharge de leur réseau) Crainte que l'expérience utilisateur devienne à la longue moins bonne de par la multiplication des moyens de faire la même chose? Un peu de tout ça? En fait, nous n'en savons rien. Ce n'est pas une excuse pour imaginer n'importe quoi.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR