Xserve : la lente dégringolade

Christophe Laporte |
Après s’être retirée du marché des solutions de stockage avec Xserve RAID, on peut se demander si Apple ne va pas faire de même sur le marché des serveurs. La Pomme a vendu l’année dernière 9078 Xserve, ce qui lui confère une part de marché de 0,11 %, selon les données que nous avons obtenues auprès de Gartner.

Sur ce segment, les ventes d’Apple sont en constante baisse. La part de marché d’Apple était de 0,3 % en 2005 et de 0,2 % en 2006. Apple était pourtant bien partie sur ce segment. Elle avait réussi à se hisser au second trimestre 2005 à la dixième place des fabricants de serveurs avec une part de marché de 0,5 %. Mais il semble que la gamme ne parvienne pas à trouver ses marques depuis le passage à Intel. Il est vrai qu'avec le PowerPC, les serveurs d’Apple se distinguaient sur le marché des supercalculateurs.

À titre de comparaison, en 2007, Apple a vendu moitié moins de serveurs qu’en 2005.

[MAJ] [MAJ] Dans les réactions, certains pointent un article de DigiTimes un peu plus optimiste concernant l’offre d’Apple en matière de serveurs. Le papier s’appuie sur des chiffres d’IDC, que nous n’avons pas pu vérifier, contrairement à ceux que nous publions dans l’article. DigiTimes indiquait qu’Apple était dixième sur le marché des serveurs, avec 8700 machines vendues et une croissance de 73 % par rapport au dernier trimestre 2006. Une forte croissance en trompe-l’œil, les premiers Xserve Intel avaient été présentés en août 2006 et devaient sortir en octobre, mais Apple prit du retard dans la commercialisation de ses serveurs et les premiers modèles n’arrivèrent aux Etats-Unis qu’à la mi-novembre.

Alors qui qui croire ? Il est bien difficile de répondre à cette question, on notera tout juste que par le passé, Gartner a plus souvent communiqué sur les chiffres d’Apple dans ce domaine que son concurrent.

Tags
avatar iSteph | 

Quel en est la cause : le prix peut-être ???

avatar nlex | 

C'est clair que le passage Intel à fait mal sur ce domaine mais c'est avant tout le désintérêt d'Apple pour ce secteur, Apple est responsable de résultat : il parait clair qu'Apple à choisit son camps : Iphone, iPod, Mac grand public + le marché de la création.

avatar Brewenn | 

C'est historique,
APPLE ayant déjà planté quelques DSI, il y a quelques années, avec leurs serveurs.
Comme on dit "Chat échaudé craint l'eau froide".

avatar SylvainH | 

Bah ici au boulot je suis "responsable" d'un Xserve et de deux Xserve RAID. Ce sont de pures merveilles, jamais un problème, ça roule tout seul, et je comptais bien équiper ma future boîte avec ce matériel...

avatar Ziflame | 

@ Charlub

J'espère quand même que tu ne vois pas trop de rapport entre les Xserve et les softs Pages et Grapher :D

avatar Eurylaime | 

C'est comme avec toutes les machines, certains héritent de Xserve qui sont de pures sources de problèmes.

Enfin et c'est pas la moindre des choses quand vous appelez des personnes chez Apple pour des démarches commerciales et que l'on vous répond suivant l'intervenant "Des clients, on en a d'autres !" ou encore "Je vous connais pas !", on dira que l'humilité n'est pas la marque d'Apple. Commercialement ils ont tendance à faire preuve d'une attitude hautaine impressionnante. Pour pas dire qu'ils sont rendu à se ...

Trop fort les ventes d'Apple dans le monde l'entreprise ^^

avatar sekaijin | 

La cause est une incompréhension de ce marché par Apple
cela fait des années que je dis ici qu'apple n'est toujours pas en phase avec le marché pro. apple à tenté d'introduire sur le marché ses solution XServe en verrouillant le hard et le soft. dans un marchait qui était déjà largement orienté vers le tout virtuel.

il y a déjà pas mal de temps que les entreprise place leur serveur en data center. pour une moyenne entreprise cela lui évité d'avoir un support couteux à la maison.
les grosse boite elle font pareil en interne.

si une boite moyenne voulait du Mac la solution apple obligeais l'achat de serveurs apple alors que quelque soit l'os choisit autre que MacOS le data center est capable de fournir une machine virtuelle dans l'heure. c'est entre autre le cas de tous les hébergeurs dédié à coût réduit. on ne te mets pas une machine à dispos mais du temps et de l'espace dans une grappe. c'est ainsi depuis des années.

face à ça apple à voulu poser ses propre machine. mais bien évidement impossible de faire entrer les xserve dans une grape comme n'importe quel serveur.

depuis peu apple à revu sa copie et autorise la virtualisation de Macos X Serveur sur ...

Xserve !!!!

le marché attendait lui la possibilité d'intégrer des XServe comme n'importe quel serveur à des grappe de ressources. de pouvoir les gérer comme les autres. pouvoir y installer autant de machine virtuelle qu'ils ont envie et l'os de leur choix.

le marchait attendait aussi pour se lancer dans le mac de pouvoir créer une instance de machine virtuelle faisant tourner MacOS X Serveur comme n'importe quel OS sur n'importe quelle grappe.

Cet état du marché des serveur n'est pas né d'hier cela fait des années qu'il c'est organisé ainsi. et on le comprends.
lorsque un client se pointe on lui créé un espace virtuel par simple réplication. c'est quasi automatique. il suffit d'avoir une image de départ. à la rigueur on fait du paramétrage si le client veux un truc spécifique.

avatar sekaijin | 

Lorsque le nombre de machine virtuelle augmente il suffit d'en ajouter dans la grappe.
Lorsque un élément donne des signe de défaillance on l'isole et le change
les machine virtuelle migrant sur le reste de la grappe

tout cela sans d'éruptions de service.

L'introduction du XServe implque d'avoir des équipement à part avec un seul type d'OS dessus sans aucun de ces avantages.

Le XServe dans ce condition n'avait aucune chance de percer.
et si Apple ne ce décide pas rapidement à autoriser l'installation sur des machine virtuelle basées sur autre chose que XServe il ne va pas avoir beaucoup plus de chance.
A+JYT

avatar wicker | 

Ce ne sont pas de tres bonnes nouvelles tout ca. Cela est bien dommage car les Xserves couplé d"OS X server est une vrai merveille d'administration. Bordel meme pas 10 000 Xserves en 1 an ! ca fait pas lourd :-(
Il va etre interessant de voir comment Apple va reagir car c'est vrai que le trio iPod/iphone- Itunes - mac OS X (client) prends de plus en plus d importance dans la strategie Cupertinienne !

Je croise les doigts pour qu'Apple reagisse ... et vite :-p

avatar oomu | 

eurylaine : je n'ai pas ces retours de commerciaux apple

mais le gros problème avec apple c'est qu'ils ne font pas partie des marchés publiques pour des raisons fallacieuses.

-
globalement apple n'est pas une société de solutions serveurs, ils ne l'ont jamais été et ne le seront jamais.

sur l'intel il est impossible de lutter contre des noeuds de calculs en plastique sous linux. tout pourri mais résistant et pas cher

-
j'aurais des sous, j'achèterais 1 baril de xserve plutôt que 3 barils de noeuds sun mais vla j'en ai pas l'usage d'un xserve et dans mon travail on va prendre du pourriX, le configurer en faisant la grimace, le foutre dans la cave et ne plus vouloir en entendre parler en payant la maintenance sun (ou autre intégrateur oem) : parce qu'on me paye pour supporter du matos chiant à utiliser.

-
le fait est, encore et toujours et re-toujours, je le dirai encore dans 10 ans, y a aucune valeur ajoutée vendable dans un marché qui veut du bas de gamme. une société comme Apple ne peut pas s'imposer.
les xserves et autres os x servers sont là pour permettre l'existence des Stations de travail MAC. pas pour remplacer dell ou sun

--
le ppc était un processeur puissant qui à l'époque n'avait pas de comparaison avec intel. de par l'abandon d'ibm , intel a fini par rattraper. maintenant le xserve intel n'a comme qualité que sa finition, ses petits cotés agréables et son interface de management sous os X. agréable, et tout, mais mon chef me paye pour que je supporte de grimacer.

avatar titidundee | 

@sekaijin
oomu, sors de ce corps!

avatar Fab'Fab | 

j'ai géré un xserve pendant 2 ans et demi. Quel bonheur de passé d'un serveur Supermicro sous Suse à Os X Serveur!
Pas une réinstall.
On l'a posé. On l'a oublié...
J'ai quitté la boîte en question. Depuis 7 mois ils n'ont plus de DSI. La bête tourne toujours sans aucun souci d'après ce qu'on me dit...

avatar spleen | 

Une entreprise de type grand compte a t elle déja vu un commercial de chez Apple ?
C'est pas le tout de pleurer misère. Il faut aussi faire son boulot de temps en temps : aller voir des clients, faire des démos, prêter du matos, passer des accords stratégiques avec de grands éditeurs (SAP, Oracle, Siebel...)....
Enfin bref, faire le boulot que font tous les IC de chez HP ou Dell !!

avatar thierry61 | 

Sekaijin a en tout cas bien raison. La virtualisation de serveur est une évolution technologique forte du moment qui laisse Apple sur le bord de la route. j'en verrais une autre : la percée des serveurs en lame.
Le monde des serveurs a quand même pas mal évolué ces derniers temps. Il faudrait / aurait fallu qu'Apple soit plus agressif dans ses investissements technologiques.

avatar Brewenn | 

Net progrès de la part d'APPLE si ils ont des commerciaux "grands comptes".

avatar california | 

ça sent le sapin

avatar Nicky Larson | 

De toute façon le support entreprise d'Apple en dehors des US est proche de 0.

Qui va acheter des serveurs sans support ?

Sans compter que dans le monde de l'entreprise on a besoin d'une roadmap, par prévoir les investissements, les renouvellement de matos.

Parce que Steve qui se ramène sur scène pour faire son show, les entreprises s'en tapent...

avatar Brewenn | 

Un seul mot "disponibilité".

avatar Jean Claude Dusse | 

@ California

Eh mon bonhomme, tu crois que je ne t'ai pas repéré là , à sortir ta phrase sur tous les postes ? :^D
Mais si j'ai un conseil à te donner, vas-y , fonce, sait-on jamais, sur un malentendu, ça peut fonctionner.

avatar nlex | 

sekaijin, j'entrave rien à ce que tu dis mais ça à l'air chan-mé.

avatar melaure | 

Je le dis depuis longtemps qu'Apple est nulle en marketing sur le secteur pro. Il ne font rien en avant-vente, ils sont ultra-passifs, comme si les gens allaient sauter sur leurs solution juste en voyant le beau boitier. Mais on est pas dans le monde iPod !!!

En 11 ans de carrière, je n'ai vu un gars de chez Apple dans mes boites d'infos, ni une seule publicité de leur part. Ils sont mauvais c'est tout ! Et le coté difficilement intégrable n'est pas faux ...

avatar sedutom | 

Personnellement je ne vois pas pourquoi apple ne recommence pas un partenariat avec ibm pour adapter macos server sur les server ibm power 6 (Cell) déjà existant. Il me semble que les deux premiers supercalculateurs sont sur cette plate-forme. Apple a déjà un système fait pour power pc, ça ne devrait pas être difficile d'adapter le système sur cette plate-forme. Mais bon apple n'a pas l'habitude de confier la partie hardware a quelqu'un d'autre mais au pire des cas ils peuvent prendre les serveur d'ibm et les mettre dans une belle coque apple qui sera enfermée dans une armoire climatisée.

avatar Brewenn | 

Si le Mac dans la chambre du gamin tombe en panne et que le mac est à nouveau opérationnel que 3 ou 4 jours plus tard, c'est sur que la gamin va faire la "tronche" mais ce n'est pas catastrophique.
Pour une entreprise, il lui faut un réseau avec expertise et intervention +8 voir +4.

avatar Philactere | 

[i]tout cela sans d'éruptions de service.[/i]

Parfois j'ai vraiment l'impression que les mots n'ont plus aucune importance en français, seul le son compte... Et encore là il y a de la friture.

avatar pacou | 

Les certification Mac OS X Server, ça existe. Pourquoi des sociétés ne se lance pas dans la maintenance +8 voire +4. Moi ça m'intéresse, car un XServe, rien que pour Mac OS X Server ça m'intéresse.

Je suis totalement fou, mais ça m'intéresse.

J'espère simplement que Apple ne va pas abandonner ce secteur parce que j'ai des projets avec ce matos en outil principal...

avatar DrFatalis | 

Non, phil, c'est seulement l'irruption du surréalisme lexical (involontaire, ce qui le rend plus savoureux) en informatique...

Furieusement tendance !

avatar Brewenn | 

C'est justement la ou on tourne en rond, envoyer du personnel en formation chez APPLE (facturée un max), pour obtenir une certification ... faut être sur d'avoir un marché "maintenance" conséquent derrière pour amortir le personnel, les lots de rechange etc..
Or les sociétés de service qui maintiennent du SUN, et/ou autres, ne sont pas forcément intéressé par un marché microscopique.

avatar ispeed | 

Dernière GRANDE nouvelle.
On pourra se servir de l'iPhone et l'Apple TV comme serveur .
Steve va mettre tous ses ingé sur le coup

avatar paisley | 

Je me permet de réagir sur des réactions émotives ou fermées.
XServe s'est avant tout OSX Server, le reste n'est que du hard standard.
Pour administrer OSX Server sur les G$ bipro , G5 et Intel.... une pure merveille et depuis 3 ans... aucuns crash !
contrairement à un Dell (Win Server) qu'il faut relancer tous les mois par sécurité.
Pour ce qui est des service de Apple, ici au Canada, pas de problème, il y a des certification comme sous Win, et un service en ligne correct. Par ailleurs Apple sur les serveur préfère que l'on passe par un distributeur qui fera le suivi correct et même offrir un contrat de maintenance style DSI intégré. Ce qui pour une PME qui ne veut pas avoir 3 personnes sur la feuille de paie à regarder les mouches. Ce concept est difficile à vendre aux grandes entreprise très frileuses et dont les services des IT tiennent à leur sièges de pilote et ne pas être au chômage pour inutilité.
Ce qui peux se passer c'est peut-être une alliance avec IBM (déjà cité) pour fonctionner sur des PPC pour les grappe, mais pour le marché hors grappe peut-être un autre producteur de serveur.
De cette manière Apple éviterait des coûts des Xserves produits aux USA et se concentrerai sur le Soft car OSX server est un merveille à administrer pour un utilisateur moyen, les complément de fonctions très pointues se faisant par lignes de commandes.... et bien vous appelez un spécialiste qui vous programme ces quelques lignes de commande en quelques minutes.
C'est un problème de marché très fermé de la part des responsables en place.
Je tiens cette réflexion suite à une conférence que j'ai faite la semaine dernière à la chambre des notaires... qui m'ont vu arriver avec un MacBook 17 pour faire des démos avec OSX server dessus.
80% des notaires ne savaient pas que l'on pouvait faire rouler Oracle dessus !!!! grave.

avatar philalpha | 

D'ou viennenleur statistiques car au mois de juin Aplle etait passer en 10ème place confère http://www.gete.net/blog/2007/06/06/xserve-ventes-strategies-commerciales/
D'autre part, j'avais un serveur de fichiers Xserve sous raid avec contrat de maintenance APPLE.
Il y a eu une panne de disque. Difficile de comprendre la panne car seul une alerte s'est produite et un ralentissement.
Le changement de disque s'est fait en 24 Heures et un très bon service d'Apple

avatar Brewenn | 

Il est aussi à prendre en compte, le secteur d'activité de l'entreprise, sa dimension, ses localisations sur la planète, la "sensibilité" et le besoin de "disponibilité" des data stockées sur ses serveurs.
Les besoins et contraintes ne seront pas les mêmes pour une PME Régionale, dont les activités se cantonnent au marché intérieur ou quelques pays Européens, une PME Nationale et une Multinationale.
Certaines vont "externaliser" toute leur informatique, comme elles externalisent le nettoyage de leurs locaux, leur comptabilité, ou l'entretien de leurs pelouses, ce n'est pas leur métier. Par contre tout dépend du "contrat" négocié (- de 4h, 8h, 24h d'indisponibilité) et c'est à leurs prestataires d'avoir les ressources et le bon contrat avec APPLE, SUN, HP Compaq ou Dell (ou les sociétés de service certifiées).
Quand à la facilité d'OSX Server dans les domaines de l'administration, du support et de la maintenance c'est un petit plus confortable, mais on préfère une expertise UNIX à même de dépanner, relancer, redémarrer administrer à partir d'une simple console, la maîtrise du système est un plus, et qui dit serveur dit réseau et clients ...

avatar Hak | 

Je suis désolé mais les chiffres de Gartner sont pas consitents avec ce qui a été publié par IDC en Juin 2007.

Et d'ailleurs votre chronologie n'est pas vraiment complète. En effet, il faut préciser qu'Apple était sortie du top 10 des constructeurs de serveurs en 2006 du fait de la transition PPC -> Intel. C'est qu'aprés l'introduction des Xserve Intel qu'Apple est revenu dans le top 10. C'est donc ce que IDC a publié en Juin 2007, Apple était rentré dans le top 10 pendant le premier semestre 2007 avec 8700 unités vendues pendent cette seule période.

Sa me parait donc hautement improbable qu'Apple n'ait vendu que 378 ( 9078-8700) Xserves lors du second semestre 2007, alors même qu'Apple avait introduit du raid hardware et qu'OS X Server 10.5 est arrivé sur le marché pendant cette période. Et d'ailleurs qu'est ce qui pourrait expliqué une chute des ventes au second semestre 2007 alors même que les ventes étaient jsutement à la hausse pendant le premiser semestre. Sa tient pas la route tous ça...

Humm, je crois qu'il faut prendre ces chiffres de Gartner avec précaution, surtout avec de telle différences dans les chiffres.

Christophe, peut-être que tu pourrais relativiser ces chiffres en les mettant en comparaison avec les chiffres d'IDC. Merci!

http://www.digitimes.com/systems/a20070604PD204.html

avatar Hak | 

Juste quelques remarques supplementaires.

"Il est vrai qu'avec le PowerPC, les serveurs d’Apple se distinguaient sur le marché des supercalculateurs. "

Cette affirmation n'est pas vraie en soit, pour une raison simple. Certe le PowerPc (surtout le G5) a permit à Apple de réaliser des gros contrats dans le domains des clusters, il n'en reste que les processeurs dominants (en nombre) dans le top 500 des supercalculateurs sont des processeurs Intel.

"Mais il semble que la gamme ne parvienne pas à trouver ses marques depuis le passage à Intel. "

C'est pas vrai, cf mon précédent post, le passage à Intel a permit à Apple de revenir dans le top 10 lors du premier semestre 2007.

"Xserve : la lente dégringolade"

Je crois que le titre de la news est trop alarmiste, encore une fois cf post précédent. D'autres chiffres semblent montrer une situation tout à fait différente.

avatar Hak | 

Juste deux choses encore (promis).

- Est ce qu(il est possible d'avoir un lien vers la page web de Gartner où vous avez eu ces chiffres? Le lien actuel ne dirige que vers la page de garde de leur site web et il est difficile de trouver (leur site web est un bazard) l'info que vous relatez.

- J'ai lu sur ce forum que des personnes semblent dire que le support d'Apple est mauvais pour leurs produits serveurs. J'ai un collègue à la fac (nous sommes au Japon) qui a acheté un Apple Workgroup Cluster (un cluster de Xserves configurable sur le site d'Apple dans la section scientifique). De tous ce que j'ai pu voir, il a éte très satisfait du support, avec technicien sur site pour l'aide à l'assemblage et la configuration. Il a eu après quelques soucis avec l'utilsiation d'XGrid, le support l'a tout de suite orienté vers un ingénieur d'XGrid qui l'a aidé pour la configuration de son cluster. Donc, mauvais support, mauvais support, est ce vraiment vrai? C'est pas ce que mon expérience me dit... Après c'est peut-être que la qualité du support peut varier avec les pays.

avatar Brewenn | 

Bien sur, mais sur le marché Japonais APPLE est très appréciée, car la marque doit mettre le paquet en terme d'image car elle à un concurrent local : Sony (baladeur, téléphone, OI)
Et cela à probablement une incidence sur le marché soho

Bizarrement en France aussi la marque APPLE est appréciée mais plus sur le marché "grand public", et petites structures.

avatar Hak | 

Oui mais Sony n'est pas un concurrant d'Apple sur les serveurs. Apple pourrait bien soigner son image sur ses produits grands publics et pas sur les serveurs en offrant un mauvais support. Les deux marché ne se croisent pas, il est peu probable qu'une mauvaise image du support d'Apple pour les serveurs puisse influencer son image sur les produits grands publiques.

Après encore une fois, la manière de gérer le support varie avec les pays (politesse, disponibilité, etc...) mais je crois que si Apple décide de propsoer un support de qualité pour ses serveurs, elle ne va pas faire cela juste pour le Japon.

Je dis pas qu'il est impossible d'avoir une mauvais expérience avec le support d'Apple (loin de là), mais bon quand même est-ce que les gens qui disent que le support d'Apple pour les serveurs est systématiquement mauvais l'ont vécu personnellement où c'est juste une idée reçue sur le fait qu'Apple n'est pas (ne peut être) sérieux avec le marché serveur?
Mais bon, passons....

Juste un dernier chiffre pour enfoncer le clou (pour ceux qui ne se sentent pas motivés pour aller directement regarder le lien que j'ai donné pour les chiffres d'IDC), la croissance des ventes d'Apple sur le marché serveur lors du premier semestre 2007 a été de 73%!!! (les Xserves avec processeurs Intel sont arrivés sur le marché durant la fin de l'automne 2006, faites le lien). Si un chiffre de 73% de croissance peut-être assimilé å une lente dégringolade, Apple doit se sentir heureux de dégringoler.....

Quand même il y a quelque chose qui colle pas avec les chiffres de Gartner, non? Ou en tous cas, il faut vraiment relativiser leurs chiffres aux vues des disparités avec IDC.

avatar Brewenn | 

Réfléchissez
Au Japon le support des produits APPLE (pro) est assuré par qui...?

avatar duke_fsc | 

Bonjour à tous,
Pour les personnes qui sont en demande de compétences MacOS X Serveur, xServe et feu, xServe RAID, sachez que les sociétés certifiées existent. J'en fait partie. Et nous ne sommes pas prêts de laisser tomber ce marché. Le xServe n'est pas mort, n'en déplaise à Gartner. J'en ai déjà vendu 3 depuis le début de l'année. Dommage pour le xServe RAID, j'en ai vendu 3 (décidément ce chiffre me poursuit) l'année dernière et j'étais prêt à vendre mon premier cet année avant cette nouvelle.

Je laisse quelques informations pour celles et ceux qui recherchent des compétences à ce niveau :

http://www.apple.com/fr/buy/certifiedpartners/

Où on trouve les centres de compétences classées par certifications et régions. Petite erreur pour le 06, Welcome Informatique est certifiée ACSA et ma société n'est pas présente, certifiée ACSA aussi.
Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : contact [at] 10binaire.com (remplacer le [at] par @)

A l'adresse suivante, vous pouvez trouver dans n'importe quelle région du monde des personnes qualifiées et certifiées pour vos besoins :

http://www.apple.com/training/certification/certpros/index.php

J'espère avoir redonner espoir au personnes qui pensaient que le segment professionnel était laissé pour compte par Apple.

avatar JSIT99 | 

LA CAUSE EST TOUT SIMPLEMENT La fin du POWERPC

(…)Il y a d'autres facteurs techniques qui entre en ligne de compte. Un changement de processeur veut aussi dire un changement de carte mère. Par conséquent, la vitesse du FSB ("Front Side Bus") sera moins grande. Qu'est-ce que c'est ? La vitesse du FSB représente la vitesse avec laquelle le processeur peut échanger des données avec la mémoire RAM. Le G5 actuel utilise un vitesse de FSB équivalente à la moitié de la vitesse du processeur. Donc un 2Ghz a un FSB de 1Ghz. Intel, en ce moment, est bloqué a 800 Mhz, peut importe la vitesse du processeur. Bien sur, on ne sait pas ce qui se passera dans 2 ans, mais pour le moment, le G5 a un avantage.

64 bits versus 32 bits

Si vous avez écouter Steve Jobs parler depuis 2003, vous savez que Apple mise beaucoup sur le 64 bits. Tellement qu'il a réussi à convaincre que le 64 bits était bon pour tout le monde et que c'était essentiel. Petit problème : le Pentium 4 est 32 bits. Le pentium M aussi. Intel a des chips 64 bits, mais pour le moment, elles sont très cher et AMD a vraiment la position de tête dans le domaine. Le AMD64 de AMD est très populaire et performant (et abordable) alors que la solution Intel pour le moment n'est pas superbe. Reste à voir ce que nous donneront Intel.

Faut bien dire une chose par contre, le 64 bits ne change pas grand chose pour 99% des applications et pour 99% des gens.

Voir aussi US avec MACH5

avatar Hak | 

"Réfléchissez
Au Japon le support des produits APPLE (pro) est assuré par qui...?"

Je réfléchis merci!!! C'est pas la question, certe Apple assure le suppport des produits pro au Japon, mais sa veut pas dire que des centres agréés PAR Apple sont incompétents (cf. message de duke_fsc). Ce genre de raccourcis est dangereux.

@JSIT99

Je suis désolé de dire cela, mais tu es complétement à coté de la plaque.

Le Bus des Xeons actuels des Mac Pro et Xserves est de 1.6 ghz. D'ailleurs le FSB ne connecte pas le(s) processseur(s) avec la mémoire, il connecte le(s) processeur(s) au controleur système qui lui communique avec la RAM. La RAM est connectée au controleur système via un bus 256 bits de 800 mhz.

Les G5 utilisaient le même type d'architecture, avec un FSB vers le controleur système de 1.25 ghz pour les G5 dual core. Les G5 mono core 2.7 ghz avaient un bus de 1.35 ghz. Les G5 dual core à l'époque avaient une mémoire cadencée à 533 mhz avec un bus de 128 bits.

Les processeurs Intel sont totalement 64 bits du Core2Duo des mac minis au Xeons des Mac Pro/Xserve, en passant par les macbooks et macbooks air/pro.

avatar Brewenn | 

Ne pensez plus comme un employé venant de l'occident.
Et posez vous la question ?
Comment réagis un salarié, ouvrier, technicien, employé, ingénieur .. Japonais vis à vis de son employeur et de son entreprise.
Vous comprendrez pourquoi le support APPLE est a la hauteur.
Mr. Carlos Ghosn, dans son secteur avait tout compris.

Posez vous la même question pour le support APPLE en France ;-(

avatar Hak | 

"Ne pensez plus comme un employé venant de l'occident.
Et posez vous la question ?
Comment réagis un salarié, ouvrier, technicien, employé, ingénieur .. Japonais vis à vis de son employeur et de son entreprise.
Vous comprendrez pourquoi le support APPLE est a la hauteur.
Mr. Carlos Ghosn, dans son secteur avait tout compris.

Posez vous la même question pour le support APPLE en France ;-("

Mais sa n'a rien à voir. Vous confondez méthodes et compétences. Bien sûr qu'au Japon les méthodes seront différentes, je l'ai signalé en premier dans mon post. Cela ne veut pas dire que dans d'autres pays le support d'Apple est incompétent. Je vis au Japon depuis bien assez longtemps pour savoir que la qualité technique du support de certaines boites laissent à désirer alors même que leur méthode de communication avec le client est sans faille.

Mais bon je crois qu'on s'éloigne du sujet là, non?

avatar philalpha | 

Mon serveur n'était pas installé à TOKYO mais à PARIS.
L'assistance téléphonique a toujours été très correct mais sous contrat Apple CARE.
Il n'ont jamais refusé une de mes demandes.
Et l'envoi d'un disque de remplacement a été très rapide et sans discussion.
Une assistance très professionnelle pour les professionnels par Apple et pas un sous traitant. Je ne peux me prononcer sur eux.
Il serait intéressant que ceux qui nous dise avoir eu une mauvaise expérience la détaille

avatar Brewenn | 

> La première conception d'une méthode de travail est celle d'une marche à suivre pour réussir......
1- Acquérir les compétences
2- Formation
3- Expertise

Vous n'étiez pas né mais à une époque les produits made in Japan expédiés en Europe et aux USA n'étaient pas de qualité, ils ont repris leurs billes, ils ont appris, et sont revenus.... avec le succès que l'on connaît.
Et en plus un salarié Japonais mettra tout en oeuvre pour la réussite de son entreprise surtout si c'est une multinationale ...c'est dans leur culture.

Pour la France le marché des serveurs APPLE c'est peanuts, alors le support c'est un peu la loterie, mais à savoir qu'il y a une vingtaine d'année APPLE avait déjà commercialisé des serveurs pendant quelques années, puis délaissé ce marché, laissant en plan les clients. Sûrement pour cela qu'APPLE est interdit de séjour dans certaines entreprises.

avatar protheus | 

Bonjour,

J'ai choisi Apple pour mon entreprise il y a 5 ans de cela. Nous étions parmi les premiers clients Xserves en France et cela à même fait l'objet d'une "succes story" sur le site d'Apple.
A ce jours nous avons environs une 40aine de serveurs en production et pas mal de XServe RAID.

Les raison qui m'avait poussées à faire ce choix à l'époque étaient les suivantes :
- Un rapport prix / utilisabilité intéressant,
- Un rapport coût cognitif / puissance intéressant,
- Une interopérabilité totale (puisqu'Unix),
- Une équipe d'account manager très efficace,

Mais les choses changent et ce choix et en cours de remise en question.
En voici les raisons :
- Apple ne peut pas aborder le marché serveur comme elle aborde le marché iPod ou Mac.
En effet une entreprise a besoin de visibilité au minimum à 6 mois sur les technologie qui soutiennent son bussines, c'est totalement contraire à la stratégie de com d'Apple.
Apprendre qu'Apple arrête les XServe RAID le lendemain même d'une commande d'Xserves RAID est quelque peut ... déstabilisant.
- Apple malgré tout est un petit constructeur, voir très petit sur le marché serveur.
Si cela n'est pas un pb en soit, il en découle une très (trop) grande volatilité dans les évolutions produits (il suffit qu'un iPhone accapare les équipes d'ingénieurs pendant 6 mois pour les Xserves en prennes un coup...
Par ailleurs, comme cela a été expliqué plusieurs fois un professionnel n'a pas les même exigences... il est inconcevable qu'une machine qui tombe en panne ne soit pas réparé dans les 4 heures....cherchez l'erreur....
Un professionnel ne peut pas non plus arrêter, débrancher, dé-racker sont serveur pour l'apporter au "centre de réparation agréé" le plus proche dès qu'il à une panne.

- Enfin, le support l'utilisation en production d'un OS ou de produits comme Xsan ce fait à niveau bien plus exigent qu'iPhoto ou Mail .... les ingénieurs support doivent connaître par exemple l'OS (OSX Server) dans ces moindres détails ...

avatar protheus | 

... et c'est là qu'est l'OS (sans mauvais jeux de mots ;-)

Bref il y a très clairement depuis 6 à 8 mois un frein sinon un abandons des investissements serveurs chez Apple.

Je pense que c'est dommage, OSX Server est une merveille technologique et probablement un des seul OS à micro-noyaux aussi polyvalent et utilisable...

Je pense que l'offre serveur d'Apple est encore adaptée aux PME ... mais elle est trop réduite pour une multi-nationale et la promesse de sont élargissement n'a pas été tenue...

Alors voilà il y d'autres constructeurs innovant dont certain sont en véritable renaissance et bien mieux armé pour satisfaire un entreprise qui a de vrais besoins informatiques.

Apple reste éditeur logiciel innovant mais il s'arrête trop tôt, il vas dans trop de directions à la fois sans en avoir les moyens... et ne considère pas ces clients comme tel, et c'est bien dommage.

avatar Eurylaime | 

Aussi une autre chose amusant, Apple fait des réunions d'informations grand-comptes existants sur invitation. A Apple Expo, les réunions publiques ont été remplacées par ce modèle d'information. Autrement dit, pour tout nouveau venu ou personne qui cherche à développer un business Mac c'est pas gagné pour entrer dans la boucle... oO

avatar yayel2 | 

1 mois que j'essaie d'obtenir une démo avant l'achat d'un ou deux xserve (et je suis à Paris).... lente galère... et tout ça pour 2 fois plus cher que Dell...

avatar Nicky Larson | 

[quote]Le papier s’appuie sur des chiffres d’IDC, que nous n’avons pas pu vérifier, contrairement à ceux que nous publions dans l’article.[/quote]
Ha bon, vous êtes allé dans tous les datas center pour vérifier les chiffres ? ...

avatar Nicky Larson | 

[quote]Apple malgré tout est un petit constructeur, voir très petit sur le marché serveur.[/quote]
Oui, et c'est la raison pour laquel macosx server devrait pouvoir sur n'importe quel x86 et non pas seulement des macs.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR