Think Secret fait Pomme-Q

Florian Innocente |
Fin de route pour Think Secret l'un des principaux sites de rumeurs sur Apple avec AppleInsider.

Nick Ciarelli, dans un billet laconique, explique que le site stoppe toute publication. Dans le différent en justice qui l'opposait à Apple il affirme que les deux parties ont trouvé un accord décrit comme "positif".

Ciarelli indique que le nom de ses sources n'a pas été révélé et que de son côté il interrompt Think Secret et se consacrera désormais à ses études ainsi qu'au journalisme au sens large.

Think Secret avait essuyé plusieurs plaintes de la part d'Apple, il y a déjà trois ans, après avoir dévoilé des détails sur l'arrivée du Mac mini, d'iWork, d'iLife 05 mais également à propos d'un périphérique audio resté mystérieux et baptisé du nom de code Asteroid (résumé des affaires).

avatar biniou | 
Donc Apple censure bien ces sites en leur demandant de retirer des news sous la menace d'envoyer ses avocats (ce qui est une forme de pression).
avatar Anabys | 
Dans le différent en justice qui l'opposait à Apple => Dans le différend en justice qui l'opposait à Apple Différend. Contestation sur quelque point déterminé. (Littré)
avatar JackosKing | 
Quoi de nouveau? Apple efface les topics de son forum quand on révelle un defaut sur un de leurs produits Apple profite de la presse pour faire ses anonces, mais ne veut en aucun cas la liberté de celle-ci. Enfin on est dans le monde de SJ qui arrivent en france avec son jet pour demander 30% des abonnements de telephone... et qui sera éternellement défendu par des macfans. C'est sur que le monde de la pomme est moins joli sous cet angle là. Mais bien content que certains site de mac fan osent quand même en parler!
avatar Un Vrai Type | 
@Paipone :Je pense que la source a été identifié et licenciée (voir la chute d'infos ces derniers temps). Bon, très bien, je vais m'amuser à vous prendre en photo durant vos ébats et à faire un site web en publiant tout (avec plein de publicité. On verra qui changera de position. PS : Je vous signale que les photos de notre président avec Carla Bruni ont fait l'objet d'un accord de diffusion par N. Sarkozy. Si vous pensez que la presse a le droit de publier n'importe quelle photo, vous vous trompez...
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Je ne comprends pas l'attitude d'Apple. L'arrogance, oui, on connaît tous Steve Jobs, l'incarnation d'un Napoléon Bonaparte des temps modernes. Mais s'acharner contre tous ceux qui parlent de vous, bien souvent en bien, c'est un peu ingrat et déloyal. Les sites de rumeurs sont le meilleurs vecteurs des nouvelles, qu'elle soient justes ou non, l'important, c'est qu'on parle du Macintosh, non? Quitte à donner une importance plus grande que nature aux yeux du monde de l'informatique. Apple a fait des pas de géant pour être moins exclusif dans ses produits : quincaillerie partagée avec les PC, système d'exploitation sur base Unix, possibilités multimédias à la fine pointe de la technologie, toutes ces choses qui font d'Apple une des sociétés informatiques les plus dynamiques et les plus en santé qui soient. Mais elle ne devrait pas s'attaquer avec acharnement à tous ceux qui ont conservé la flamme, même pendant les années difficiles. Les sites de rumeurs sont ceux qui ont le plus contribué à maintenir l'engouement après des «Macniaques».
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Un Vrai Type Encore une fois, tu te trompes quelques peu ! Tu confonds vie privée et vie des sociétés (ou vie professionnelle) pour lesquelles le droit ne s'applique pas du tout de la même façon. En effet, en vie privée, le droit à son image est un droit prévu par la loi. Dans le cas d'Apple, il s'agit bien-sûr du droit des sociétés et tant qu'il n'est pas avéré qu'il y ait eu espionnage ou obtention d'informations de manière illégale (par la force, le chantage, etc.), les journalistes sont en mesure de faire leur boulot, en vue de glaner des infos sur les éventuels futurs produits de la marque. Il ne sert donc à rien de s'offusquer comme de jeunes gardons sur l'affaire qui a opposé ThinkSecret et le journaliste. Et d'un point de vue personnel, je trouve que ce jeune homme, compte tenu de son potentiel, possède un bel avenir dans la profession...
avatar Un Vrai Type | 
@Paipone : Un journaliste est donc pour toi une personne qui connaît des gens qui fraudent ? Belle image.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Un Vrai Type ??? Ton sens de la déduction fait peur !!!
avatar Kaneda Corp | 
@un vrai type J'espère sincèrement que c'tes interventions relèvent de l’humour. Je ne doute pas que tu en sache plus long que moi en matière commerciale, vente d'anchois concombre et autres produit du marché... mais arrête sérieusement de penser que tes raisonnements créés à partir de ta morale personnelle forme le corpus juridique de notre pays ou des autres... Déjà que tu en es encore à penser à lecture de l'article que Think Secret a perdu un procès...On va essayer d'abord de t'expliquer la situation, si ton élan fanboy n'a pas pris totalement le pas sur ta raison. + UN EMPLOYE d'Apple fait sortir des infos confidentielle (certainement excité par l'idée de faire connaître à toute la communauté les nouveauté d'Imac et Ilife 2005. Rien de bien grave, pas de recherche de profit personnel, pas l'intention d'aller de faire des révélations aux concurrents) + UN JOURNALISTE RESTRANSCRIT ces fuites dans son site sur apple. Site qui n'est pas antiapple. + APPLE attaque le journaliste non pas tant pour l'atteinte qu'a fait le site a dévoilé ces infos mais dans le but qu'il donne la personne qui a fait la fuite. + TOUT CE CONTENTIEUX REPRESENTE UN COUT fixe pour Apple mais variable et très important pour le journaliste. Qui doit en avoir marre de se faire taper par ceux dont il vente les mérite, et qui s'accorde avec Apple pour qu'ils mettent fin au procès sans qu'il ne donne l'informateur mais en mettant fin au site. PERSONNE IL A GAGNE ET PERSONNE IL A PERDU. D'ailleurs Apple n'avait aucune chance de gagner. Ils ont simplement jouer sur une des deux faiblesses du système juridique américain en matière de new technologie: + Les brevets en matière informatique qui engendre des conflits parce qu’un gars a breveté le procédé de " pouvoir écouter la musique de façon mobile". (avec des attaques débiles quotidienne pour Apple parfois relayées ici, mais Apple qui rappelons le fait malgré tout du lobbying intense pour maintenir les brevets informatique)
avatar Kaneda Corp | 
+ L’asphyxie. C’est la technique ici utilisée par Apple. On prend le département juridique de 100 juristes sortis de Yale et on commence par menacer n’importe quel petit qui nous fait un peu d’ombre ou qui ne fait pas ce qu’on lui dit de faire de lui faire de procès. Si ce petit n’obtempère pas alors là on envoi la grosse artillerie, on le noie sous les dossiers de 10.000 pages, on multiplie les demandes de type référés, puis on fait durer et durer et durer… Pour enfin proposer un règlement amiable car bien sûr toutes ces attaques n’ont aucune base légale. Le droit américain (avec peut être un petit bémol en matière terroriste avec les nouvelles lois) protège complètement les journalistes sur ce point. Idem en France. Ce genre de pratique c’est aussi nuisible à la société que les procès de petits malins qui brevètent tout mais surtout n’importe quoi. Ca l’est encore plus quant il s’agit de museler la presse. Maintenant que tout doit te paraître plus clair on va essayer de répondre en vrac a tes assertions et autres croyances… + Si n’importe quelle autre société fait ce genre de truc je suis contre que ce soit IBM, Microsoft … + As t’on le droit de dire que il y a des agissements pire au sein de la direction d’Apple qui mettent en jeu plus gravement la pérennité de l’entreprise. OUI. Puisque la mise en jeu de la pérennité de l’entreprise était mise en jeu pour toi par des petites révélations sur Ilife et Imac sur un site de fan Apple. + C’est toi qui a gagné la boite magique qui permet de distribuer les points Goldwin à qui tu veux???? Fais pas le rapace partage moi j'ai aussi des idées pour à qui que c'est qui faut les donner...
avatar Kaneda Corp | 
+ Si tu filmais mes ébats comme tu me le propose gentiment, ce serait différent… car j’en suis plutôt fiers… mais surtout c’est prohibé par la loi… La différence entre le droit d’information et le droit à l’image se fait en 1ère année de droit, fin décembre à la fin du semestre, donc dépêche de trouver un amphi, tu pourrais apprendre des choses. Et ça sans parler des différences entre prises d’image dans lieux publiques de personnes publiques se manifestant plus par leur vie privée qu’autre chose (spéciale dédicace à ton exemple sur NS et à l’acceptation tacite reconnue par la jurisprudence ) et le fait de venir chez moi me prendre en photo tout nu, d’ailleurs te brûle pas j’ai mis des bougies partout. + Tu te demandes si un journaliste est quelqu’un qui connaît des gens qui fraudent ??? Bonne question… c’est vrai que c’est pas moral donc moi je propose de faire des reportage sur la mafia avec les bisounours, sur les tournantes avec les schtrumpfs (bizarre il y a une seul schtrumpfette), sur les guerres avec les Télétubies… Plus sérieusement comment savoir ce qui se passe dans les milieux illégaux si on ne le infiltre pas, comment savoir si ce qui est classé secret défense le mérite ou si c’est classé pour cacher la corruption (affaire ELF) ou des lacunes graves (affaire Dasquié). Comme dirait Paipone ça fait peur de te lire que tu n’es jamais imprimé ce genre de considérations. Bonne nuit.
avatar Liam128 | 
Kaneda Corp : tu peux pas lui en vouloir. Déjà que la DST et le substitut du procureur de Paris ne connaissent pas le droit de protéger ses sources (reconnu comme un droit de l'homme fondamental par la Cour Européenne des Droits de l'Homme), alors un mec comme Un Vrai Type qui visiblement n'a jamais fait de droit de sa vie... D'ailleurs, il y a presque un an (29 Janvier 2007), Apple a été condamné à payer $700 000 USD pour avoir attaqué des sites/blogs qui faisaient état de l'Asteroid dans le but d'obtenir leurs sources.
avatar Un Vrai Type | 
@Kaneda Corp : Relis mes propos ! 1) Je n'ai jamais parlé de "mise en danger d'Apple". 2) Je n'ai pas affirmé qu'Apple avait raison de faire un procès, mais que je trouvais débile de défendre les fuites interne à une entreprise. 3) Je recadré le fait qu'il ne s'agissait pas d'une censure d'Apple puisque les fuites sont illégale (A moins que le droit Américain et Français autorisent les vols d'informations, comme tu sembles le penser dur comme fer. mais bon, google t'aidera). 4) J'ai dis que Dell, IBM and co réagiraient de la même manière qu'Apple, je n'ai pas parlé du statuts juridique du journaliste. 5) j'ai posé 3 questions (avec réponses) que voici : Est-ce qu'il y a eu "vol" et "publication" d'informations ? OUI ! Est-ce qu'il y a eu viol de contrat avec l'employeur ? Cela dépend de la source. Est-ce que les auteurs de ces fuites sont défendables ? Non. Et je n'ai pas posé la question : Est-ce que la personne qui publie est défendable ? Tu sembles croire que j'y ai répondu, RELIS MOI ! Effectivement, vu que tu ne semblais pas vouloir lire (et que tu ne cesses d'intégrer d'autres problèmes ou histoires qui n'ont rien à voir avec ce site, mais ma seconde réaction te le faisait DEJA remarqué...) et comme je ne pense pas que le sujet soit très important, j'ai joué la carte de la provocation (je suis là pour ça) mais dans le fond, tu affirmes que j'ai dis des choses et tu en déduit n'importe quoi dessus, je te demande de lire et comprendre ce que je dis... Et dans les attaques bas niveau en voilà une spéciale dédicace : Puisque tu sembles vouloir me renvoyer à la fac, je te conseille la maternelle, c'est là où on apprend à lire... @Paipone : Tu penses qu'il est forcément un bon journaliste parce qu'il connaît une personne qui fraude. C'est une déduction on ne peut plus logique.
avatar Kaneda Corp | 
@Un vrai type Sur tes contre arguments 1) Non t'as vaguement dit dans ton 1er post que ce n’était pas acceptable ce genre de divulgation dans un milieu concurrentiel. Désolé si j'ai poursuivi le raisonnement en disant que dans un milieu concurrentiel on a recourt au secret professionnel pour préserver les intérêts de la société, dans les news-tech leur avance. En fait pas besoin de réfléchir les divulgation c’est interdit point barre, sans raison. Désolé d’avoir cru détecter à un endroit un semblant de logique. Et puis t'as raison pas besoin de mettre cet évènement en perspective avec d'autre... on risquerait d’élever le débat. 2) Ca c’est un point de vue moral. Il y aura toujours des gens pour et des gens contre. 3) N'emploi pas des mots juridique comme vol... LE PROCES S'IL AVAIT EU LIEU N'AURAIT PAS PORTER SUR DES FAITS QUALIFIER DE VOL. Tu peux comprendre que ce que toi moralement tu considères comme un vol n'est pas un vol au sens juridique. Ce n’est pas faute de te l'expliquer... 4) T'as dit que les autres réagiraient pareil et même le comble que si c'était Dell ils gagneraient. Ce qui est faux, mais là on va arrêter de se répéter. Sans compter le petit coté Calimero, Dell ils gagneraient des procès que Apple ne gagneraient pas... bouh c'est trop injuste. (Un juge américain c'est vieux, ça doit à peine toucher les ordis, et c'est plus sensible aux participations de ses frais de campagne qu'aux guerres pro Apple contre pro Dell... et enfin contrairement à certain c’est sensible aux qualifications juridiques). Enfin moi et les autres aussi je pense on geulerait tout autant voir plus contre ces compagnies, pacque ces réactions mettent en jeu l’intégrité de la profession de journaliste.
avatar Kaneda Corp | 
5) Le bout du bout. + A ta question y a t il vol??? NON!!! JURIDIQUEMENT NON!!! Parles franches??? Verstandnis??? (si t’y croit tant que ça tu me donne à la limite le texte français réprimant le vol et tu me donne le raisonnement qui va avecte permettant d’incriminer l’acte de vol) + Après le « ça dépend de la source » pour la violation du contrat ... vachement juridique et très précis... OR JUSTEMENT C'EST LA, LE SEULE FONDEMENT A UNE ACTION POUR APPLE. Car c'est sûr qu'Apple a une clause de confidentialité. Et si un employé divulgue, Apple peut l'attaquer EN CIVIL, mais pas au pénal car ce n'est pas une infraction. AU LIEU DE CA ILS ONT ATTAQUE LE SITE, sie qui par rapport au contrat de travail est un tiers donc le contrat est inopposable au site, donc le site s'enfout de la clause. En plus si Apple lui demande qui c'est la taupe il peut opposer le "principe" de non divulgation des sources. Donc Apple lui a fait procès à lui pour rien, peanut... pour l'emmerder... pour qu’il ait les boules et qu’il dénonce. + Les fuites sont elles défendables. Juridiquement avec une clause de confidentialité non. Après moralement chacun voit midi à sa porte. Toi t’es contre moi ça ne me dérange pas tant que ça, il y a des trucs légaux moins moraux. Au final tout ca pour des petites infos sur la sorite d’Ilife et Imac… Mais le fait est qu’Apple n’a pas attaqué la taupe mais le journaliste c’est ce qui fait la différence, c’est sûr ça que les gens réagissent. Après si t’es convaincu de ton raisonnement, t’as qu’à proposer ta méthode révolutionnaire, du « Je qualifie les infractions en 3 questions » dans les facs de droit, tu risques de faire un tabac. Et continue à te former au droit sur google, c’est pas comme si il y avait des codes, un site qui s’appelle légifrance.fr…
avatar Kaneda Corp | 
Reste qu’avec toi, le journalisme c’est plus possible puisque il peut y avoir divulgation des sources. T’as par exemple un fonctionnaire qui veut dénoncer avec des documents à l’appui de la corruption dans son administration , ah ben ce brave gars il les a pris du bureaux… pacque les fraudes et leurs preuves elles sont au bureau … mais comme c’est balot il a une clause de confidentialité… oh ben mince alors… grâce au raisonnement d’Apple et si jamais Apple créait une nouvelle jurisprudence (impossible), les corrompus ils ont juste attaqué le journal pour savoir qui c’est…ils vont être heureux de le retrouvé… voir mieux le journal il a même pas le droit de publier… Je saute le cas concernant la mafia, les dossiers classé défense type Elf, les financements occultes des partis politique… Et même la vie n’est plus possible. Le gars il rentre de sa journée de travail chez Apple, sa femme lui demande qu’est ce t’as fait, forcément il doit lui répondre « rien » pacque sinon ben il y a divulgation d’infos, surtout si madame vient sur macgénération et nus apprend que son marié bosse sur le nouveau ultra-portable qui sort en Janvier… Tout ça pour dire que les clauses de confidentialités ça aussi ses limites même s’elles sont nécessaires ; Et le enfin du enfin si je suis acerbe, c’est que tu l’as mérité, tu parles de concept juridique alors que t’as même pas de vague notion de droit. Et si je veux mettre des news parues ici (pas sur un site anti-mac) libre à moi. La mise en parallèle ça ouvre des perspectives… ça permet de faire évoluer le débat… Bonne nuit. PS : je savais que t’adorerais ma dédicace et j’accepte la tienne avec un immense plaisir.
avatar Un Vrai Type | 
@Kaneda Corp : Mais pourquoi tu ne me parle que du côté juridique ? A quel moment j'ai dit qu'Apple aurai du gagner le procès, que le loi est mal faite etc ? Aucun ! Je n'ai fait que dire que ce que les réactions au dessus des miennes reprochaient à Apple, elle ne l'auraient pas reproché à M$. Pour le point 3), il ne s'agit pas d'une valeur morale, mais bien d 'une interdiction. Je n'ai pas affirmé que la publication de tel info était interdite, mais bien que divulguer (à un journaliste) de telles informations l'étaient. Et non, parler de "la mise en danger d'Apple" c'est pas une élévation de débat (surtout affirmer que j'en ai parlé...) mais bien du troll. Pour le débat sur le journaliste tout puissant pour sa "liberté", c'était pour mettre en avant qu'il y a eu FORCEMENT à la base une violation de DNA (si c'est un employé Apple) ou un espionnage (si c'est un lutin malin) et que donc FORCEMENT les informations que publiait ce journaliste "au potentiel si grand qu'il avait déjà un bel avenir dans sa profession" n'était pas dût à ses compétences de journaliste, mais à la connaissance d'une personne qui violait le DNA Apple. La non-divulgation des sources est une arme, l'étouffement juridique une autre. Globalement, puisque Apple n'a pas pu trouver rapidement l'employé qui est à l'origine des fuite, Apple a naturellement empêcher la publication des fuites (la manière est contestable, mais beaucoup entreprises en auraient fait autant). Je pense que tu as surtout voulu défendre bec et ongle le point de vue en apparence noble de la "liberté des informations" (et non pas "liberté de l'information") et que tu n'as pas accepté que je montre que Apple est une société qui a agit comme une autre pour conserver la maîtrise de sa communication.
avatar noAr | 
Merci Kaneda, là je pense qu'il reste assis.
avatar biniou | 
@Un Vrai Type : "Je pense que tu as surtout voulu défendre bec et ongle le point de vue en apparence noble de la "liberté des informations" (et non pas "liberté de l'information") et que tu n'as pas accepté que je montre que Apple est une société qui a agit comme une autre pour conserver la maîtrise de sa communication." Donc elle censure :-) CQFD MERCI
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Un Vrai Type Biniou a parfaitement résumé la situation en reprenant ta dernière citation, mais tu as visiblement volontairement (ou involontairement, ce qui serait moins grave:-)) beaucoup de mal à assimiler les enjeux. Ce n'est pas faute d'avoir essayé de t'expliquer les nuances, que ce soit moi ou Kaneda Corp. Je m'essaie pour une ultime tentative en la faisant très courte : L'action d'Apple aurait été beaucoup plus noble (pour ne pas dire honnête) si elle s'était contentée de colmater les fuites en menant une enquête en interne et non pas, en lançant un procès vers des personnes qui ont très bien exercé leur job ! (sans jeu de mots ;-) Allez, sur ce, Joyeuses Fêtes !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR