Interview : Leopard vu par Tri-Edre

Florian Innocente |
Avec l'arrivée de Mac OS X 10.5, nous avons interrogé plusieurs développeurs qui utilisent ce système depuis maintenant plusieurs mois. Ils étaient jusque là tenus au silence. Aujourd'hui ils expliquent en quoi le nouvel OS va transformer leurs applications et quels en seront les bénéfices ou les contraintes pour l'utilisateur. Thierry Rolland, patron de Tri-Edre démarre cette série d'interview.

Au vu du type d'applications que vous réalisez, en quoi Leopard apporte-t-il un changement ?

TR : Leopard apporte beaucoup de nouveautés pour les développeurs, à travers les outils de développement (Xcode, Interface Builder) et les API disponibles (parties du Système accessibles à toute application). Mais ça n'est pas réellement un avantage pour le développeur, car nombre de ces nouveautés nécessitent Leopard. Et sans lui impossible de les utiiser dans des applications prévues pour fonctionner avec les précédents systèmes. Il y aura donc une phase de transition pendant laquelle nous continuerons à utiliser nos propres bibliothèques au lieu des fonctions fournies par Apple.

applicationstri-edre


Comment ces changements vont-ils se traduire côté utilisateur ?

TR : A mon avis, mais c'est une réflexion d'ordre général et pas spécifique à Leopard (même si elle se renforce avec lui), les utilisateurs vont avoir de plus en plus de tâches s'exécutant simultanément. Certaines qu'ils contrôleront, d'autres qui se feront toutes seules (j'allais dire à leur insu). Il y aura de plus en plus besoin d'être informé sur ce qui se déroule, mais sans être interrompu ou bloqué par ces messages. C'est un de nos axes de réflexion.


Est-ce que vous avez des regrets vis à vis de ce qui a été fait dans Leopard ?

TR : Le principal problème du développement est de pouvoir visualiser ce qui se passe, en particulier lorsque de multiples tâches s'exécutent simultanément et de manière asynchrone. C'est un domaine où il y a encore une certaine marge d'évolution…


Cette version 10.5 est pour vous plus importante que les précédentes ?

TR : Techniquement, non. Mais je pense que c'est la version qui va faire basculer les utilisateurs PC vers le Mac. Toutes ces évolutions sont très puissantes et c'est une bonne chose. La contrepartie c'est que leur apprentissage prend beaucoup de temps pour parvenir à les utiliser au mieux. Nous nous sommes éloignés de la période où HyperCard (oui, c'est très ancien) permettait à chacun de se faire une petite application. Aujourd'hui développer est un métier de plus en plus complexe, d'autant plus que nous sommes maintenant habitués aux logiciels présentant des environnements attrayants. En tant qu'utilisateur, je suis très satisfait de cette évolution. En tant que développeur aussi, même si cela représente beaucoup de travail.


Certains développeurs ont déjà prévenu que leur prochaines applications ne fonctionneraient que sur Leopard. Qu'en est-il chez vous ?

TR : Nos applications, tout en étant adaptées à Leopard, continueront à être compatibles avec Tiger. Pour les utilisateurs de Mac, la transition vers Leopard se fera comme d'habitude sur une certaine période. Certains passant immédiatement à Leopard, d'autres prenant leur temps. Que ce soit à cause des applications qu'ils utilisent (et qui sont incompatibles avec le 10.5), de leur machine ou du temps à passer pour installer ce nouvel environnement. Comme nous fournissons des outils, entre autres de protection et de sécurité, il est important qu'ils puissent être utilisables par tous ceux qui en ont besoin, qu'ils soient restés sous Tiger ou qu'ils aient adopté Leopard.

Est-ce que Time Machine ne va pas être une gêne pour Tri-Backup ?

Time Machine est un concept très puissant (Tri-BACKUP avait intégré ce type de concept depuis longtemps avec les sauvegardes Evolutives), mais comme souvent avec les solutions fournies en standard sur les Mac, c'est une fonction très focalisée, qui laisse beaucoup d'espace aux autres solutions de sauvegarde. L'actuelle version 4 de Tri-BACKUP, entièrement compatible avec les Mac Intel et les derniers Systèmes - y compris Leopard, offre beaucoup de fonctions impossibles à réaliser avec Time Machine. Et Tri-BACKUP n'a pas fini d'évoluer, même s'il est encore un peu tôt pour parler de la prochaine version.


Cette fois en tant qu'utilisateur vous-même de Leopard, qu'est-ce qui vous plaît le plus dans ce nouvel OS ?

TR : En plus d'être développeurs, nous sommes avant tout utilisateurs de Macintosh. En cela, Leopard est une évolution de Mac OS X, apportant son lot de nouvelles fonctions et de modifications. Comme tout un chacun, certaines nous plaisent, d'autres moins. Avoir plus de liberté d'organisation (par exemple avec le nouveau Dock), avoir plusieurs espaces de travail (Spaces), avoir des outils de visualisation rapide des fichiers (Quick Look), etc. tout cela facilite la vie de tous les jours. Mais si je devais en choisir un, ce serait Spaces, car j'ai l'habitude de travailler simultanément sur des domaines très variés, nécessitant des environnements différents.

spacestri-edre








avatar fraisouil | 
Utilisant depuis bien longtemps les Applications développées par Tri Edre cet interview est de bonne facture vis à vis de Léopard car ce dernier fait de l'ombre à Tri-Backup. Que deviendra-t-il ?
avatar Florian Innocente | 
J'ai ajouté une réponse de Tri-Edre à propos de Tri-Backup.
avatar junior974 | 
Avec Time Machine aussi nous pouvons faire des back up ciblé exemple un dossier particulier et non tout le disque entier. Car pour tester time machine j'ai fait une sauvegarde de mon dossier image 3d et non tous mes dossiers images sur un disque dur externe en fire wire. Donc en plus d'une interface original cela reste un back up de bonne facture.

CONNEXION UTILISATEUR