Polestar va finalement pouvoir rouler en France

Stéphane Moussie |

Polestar va enfin pouvoir commercialiser ses voitures en France. L'activité française de la filiale 100 % électrique de Volvo était bloquée depuis des années par Citroën, qui lui reprochait d'avoir un logo trop proche du sien. Les deux marques viennent finalement de trouver un accord dont les termes ne sont pas connus. « Les plaintes ont été retirées. L’affaire est close », a indiqué un porte-parole de Citroën au journal Le Monde.

Logo Polestar sur la Polestar 2. Image Polestar.

Preuve que la situation est débloquée, le site de Polestar est finalement accessible en France. Le constructeur n'a pas encore fait d'annonce quant à l'arrivée de ses véhicules dans l'Hexagone, mais la voie est désormais libre.

Polestar 2. Image Polestar.

La Polestar 2, unique modèle au catalogue actuellement, est animée par Android Automotive, le système d'exploitation complet de Google pour les voitures, ce qui ne l'empêche pas d'être compatible avec CarPlay. Concurrente de la Tesla Model 3 ou de la Kia EV6, la Polestar 2 est une berline ayant une autonomie d'au moins 445 km WLTP. Elle est vendue dans les pays frontaliers à partir de 50 000 € environ.

Android Automotive : Google bien parti pour remporter la bataille des OS de voiture

Android Automotive : Google bien parti pour remporter la bataille des OS de voiture


Tags
avatar pagaupa | 

@Adodane

Il ne me semble pas qu’on parle de camion dans cet article. Donc Volvo cars se dégage complètement de Geely comme le dit l’article que je cite.

avatar Adodane | 

les parts sont juste transférées de la société mère à la filiale, mais Volvo cars reste une filiale à 100% de Geely.

avatar fredsoo | 

@Adodane

La finition dans les poids lourds reste exemplaire. Avec Scania, c’est ce qu’il se fait de mieux. Largement au dessus de la concurrence.

avatar Adodane | 

Oui mais les camions c'est une autre entreprise distincte même si la marque reste Volvo, on parle des voitures ici.

avatar fredsoo | 

J’avais bien compris c’était juste histoire de ramener mon grain de sel 🧂😁👍🏻

avatar pagaupa | 

@Adodane

Il me semble que lorsqu’on rachète les 50% détenus par un actionnaire, on devient de fait propriétaire, non?

avatar Adodane | 

Oui Volvo cars devient propriétaire de nouvelles structures tout en restant lui-même filiale à 100% de Geely.

avatar Jacalbert | 

@pagaupa
« Il faut s’informer avant d’affirmer »

https://www.media.volvocars.com/ca/fr-ca/corporate/this-is-volvo 😉

avatar marc_os | 

Je me permets de mettre les points sur les «i» :
Volvo Car Group (Volvo Cars) appartient à Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) de Chine. Volvo Cars faisait partie du groupe suédois Volvo jusqu’en 1999, quand l’entreprise a été achetée par la Ford Motor Company. En 2010, Volvo Cars été acquise par Geely Holding.

avatar Jacalbert | 

@marc_os
C’est bien expliqué dans l’article
« Volvo Car Group (Volvo Cars) appartient à Zhejiang Geely Holding (Geely Holding) de Chine. Volvo Cars faisait partie du groupe suédois Volvo jusqu’en 1999, quand l’entreprise a été achetée par la Ford Motor Company. En 2010, Volvo Cars été acquise par Geely Holding. »

N’oubliez pas que début des années 2000 Volvo n’était pas loin de la faillite

Donné pour mort en 2010 au moment de son rachat par le chinois Geely, le suédois Volvo connaît une spectaculaire renaissance, illustrée par le lancement de son break V60 cette semaine au Salon de Genève. Refinancé, autonomisé, responsabilisé par son actionnaire le chinois Li Shufu, le constructeur a renoué avec son ADN et prépare intelligemment le futur.

Puis chapeau bas au groupe Geely

Le groupe est fondé en 1986 par Li Shufu et est entré dans l'industrie automobile en 1997 avec sa marque Geely Auto. Il vend ses véhicules sous les marques Geely Auto, Lotus, Lynk & Co, Proton et Volvo. En 2018, le groupe a vendu plus de 1,5 million de voitures.

Le groupe Geely a effectué de nombreux rachats de constructeurs automobiles tels que Volvo Cars en 2010 auprès de Ford, le fabricant de taxis britannique The London Electric Vehicle Company en 2013 ou encore le constructeur automobile britannique Lotus Cars en 2017.

Que de chemin parcouru et à mon avis c’est pas fini 😉

avatar pagaupa | 

@marc_os

Point sur les i ou pas, si Volvo cars rachète les parts de Geely, ce n’est pas pour rester dans la Holding…

avatar Adodane | 

@pagaupa

Oui Geely va laisser partir sa filiale comme ça, tant pis pour les milliards qu'elle a débourser en 2010 pour l'acheter a Ford 🙄

avatar pagaupa | 

@Adodane

« Oui Geely va laisser partir sa filiale comme ça, tant pis pour les milliards qu'elle a débourser en 2010 pour l'acheter a Ford 🙄 »…
On en a vu d’autres…

avatar Adodane | 

mais n'importe quoi ... à un moment faut admettre qu'on a tort et que Volvo cars est bien chinois à 100% ... ça va bien se passer lol

avatar pagaupa | 

@Adodane

Une Holding n’est pas figée… autant polestar que Volvo ont refusé la fusion… si ce n’est pas pour s’en libérer, expliquez-moi pourquoi ils rachètent les infrastructures chinoises…
Vous avez l’air d’en savoir tellement…

avatar Adodane | 

@pagaupa

Ce n'est pas une holding, volvo cars est une filiale a 100% de Geely.
Volvo cars rachete des parts, mais c'est Geely qui rachète (ou qui transfert ses parts dans sa filiale ) puisque c'est la société mère.

Est ce que c'est si compliqué de comprendre ça ?

C'est pas grave d'avoir acheté une voiture chinoise, Volvo c'est très bien, et ça reste un constructeur européen puisque le siège est en suede, même si le propriétaire est chinois.

avatar pagaupa | 

@Adodane

Je n’ai aucun problème avec l’achat d’une voiture « chinoise » fabriquée de surcroît à Gand. D’ailleurs je suis ouvert à un prochain achat éventuellement chinois car on ne peut pas dire que nos constructeurs aient la palme de la fiabilité. Néanmoins, quand je parle de holding, c’est bien de Geely.
Je vous invite d’ailleurs à lire le communiqué de presse de Volvo cars de juillet 2021.
Le fait de refuser une fusion, de reprendre le contrôle de la chaine de fabrication est pour moi le signe de vouloir quitter cette holding.
Mais peut-être me trompe-je!
Bref! Je ne suis pas ici pour débattre de la nationalité de Volvo mais juste pour me réjouir de l’arrivée de Polestar en Europe, polestar qui optimise déjà les moteurs Volvo.

avatar Adodane | 

@pagaupa

Je le répète, ce n'est pas une holding. Geely est propriétaire à 100% de Volvo cars. Tout ce que Volvo cars peut acquérir est aussi propriété de Geely a 100% et ce sera le cas tant que Volvo restera une filiale.

C'est la valeur de Volvo cars qui augmente ainsi en cas de revente de la part du chinois.

Le communiqué n'indique pas qu'une autre entreprise aurait investi dans Volvo cars, donc Geely est toujours propriétaire a 100%.

avatar pagaupa | 

@Adodane

« Geely ou plus exactement Zhejiang Geely Holding Group est un groupe automobile mondial dont le siège est à Hangzhou, dans la province du Zhejiang, dans le sud-est de la Chine. Le groupe est fondé en 1986 par Li Shufu et est entré dans l'industrie automobile en 1997 avec sa marque Geely Auto. »

avatar Jacalbert | 

@Adodane
@pagaupa
Pour faire simple :

同样,这不是一个控股公司。吉利拥有沃尔沃汽车100%的股份。😅😂🤣

avatar pagaupa | 

@Jacalbert

C’est drôle ?

avatar Jacalbert | 

@pagaupa
Pour moi oui 🙌 second degré comme d’hab
Difficile pour les Français ?

avatar pagaupa | 

@Jacalbert

Absolument pas! 🙂

avatar max351 | 

@Adodane

"à un moment faut admettre qu'on a tort et que Volvo cars est bien chinois à 100%"

Je te rassure... tu as bien raison.

avatar bipi0105 | 

@Adodane

Volvo est détenue à 100% par un actionnaire chinois en effet. Est-ce que pour autant ça en fait une société 100% chinoise ? Tout autant que Seat et Skoda sont allemands.

avatar pagaupa | 

@Jacalbert

Ok et donc?

avatar Jacalbert | 

@pagaupa
Latest news : encore une preuve que Volvo appartient à Geely

Volvo Cars ferme l'une de ses usines chinoises
Publié le 2 septembre 2022

Par Louis Choiset

< 1 min de lecture
Le constructeur suédois a annoncé la fermeture provisoire de son usine chinoise de Chengdu. La ville vient en effet d'être confinée par les autorités du pays en raison d'une reprise des cas de Covid-19.
L'usine de Chengdu est l'un des trois sites de production de Volvo sur le territoire chinois.
L'usine de Chengdu est l'un des trois sites de production de Volvo sur le territoire chinois.
Un nouveau confinement en Chine provoque la fermeture d'une usine de Volvo Cars située à Chengdu, au sud-ouest du pays. Ben Foulds, un porte-parole de la marque suédoise, a confirmé, à l'AFP, l’arrêt de la production de ce site qui emploie 3 000 salariés.

La Chine a confiné, jeudi 1er septembre 2022, plus de 20 millions d'habitants à Chengdu, continuant à suivre la politique sanitaire stricte du zéro Covid.

A lire aussi : Volvo va ouvrir une usine dédiée à l’électrique en Slovaquie

Selon le constructeur, il est trop tôt pour savoir quand l'usine rouvrira, mais le groupe assure "surveiller la situation".

Propriété du groupe chinois Geely depuis 2010, Volvo Cars exploite, en plus de l'usine de Chengdu ouverte en 2013, deux autres sites dans le pays.

avatar pagaupa | 

@Jacalbert

Volvo cars venant de racheter les parts de Geely, je pense que ce lien n’est plus à jour.

avatar Jacalbert | 

@pagaupa
Il y a une telle évolution/révolution dans l’automobile qu’il est parfois difficile à suivre.
Dernier en date ;

Renault aurait signé des accords inégaux avec Geely en Chine et en Corée pour la fabrication de moteurs thermiques ?
Rien n'est encore décidé. Mais Geely est déjà actionnaire dé référence chez Daimler et AB Volvo (camions). Il détient aussi 82% des voitures Volvo

Renault sous la coupe d’un puissant groupe chinois? C’est un scénario possible.
Dans combien de temps Geely va « manger Renault » ?😉
A suivre …

avatar max351 | 

@pagaupa

"Volvo cars venant de racheter les parts de Geely"

À partir du moment où Volvo Cars appartient à 100% à Geely, Volvo Cars peut bien racheter autant de parts de Polestar qu'ils veulent à Geely, cela n'empêche que les 2 marques restent la propriété de Geely.

avatar marenostrum | 

tu as raison mais tu vas pas au bout de ton raisonnement. ils achètent leurs actions et alors ? le marché (ou la maison mère ou je sais pas qui) leur permet de le faire, mais ça veut rien dire en économie. quand ils seront encore indépendant, ils vont voir qu'ils y gagneront rien, et vont encore trouver un autre acheteur (chinois ou indien, ou autre, la où la main d'œuvre ne vaut rien).

selon ma perception, le chinois vend leur part, parce que la marque ne lui rapporte plus grand chose (des clients, des ventes). l'eau coule sous les ponts chaque jour. l'Europe ne sera plus un marché pour les chinois. d'ailleurs l'automobile personnel va disparaitre. tout ça n'est que passager.

avatar pagaupa | 

@marenostrum

C’est mal connaître les ventes et les finances de Volvo… qui se porte comme un charme.
Rien d’étonnant d’ailleurs vu la fiabilité et la finition de leurs voitures. Et encore, je ne parle pas de l’accueil qui est à l’opposé de celui des marques qui se disent premium.

avatar TR3NT | 

En plus certains modèles de Polestar intègrent un beau navigateur Vivaldi : https://vivaldi.com/blog/a-browser-first-vivaldi-now-in-polestar-2/

avatar iftwst | 

Android automotive est un des atouts de la nouvelle Megane qui est assez séduisante.

avatar flux_capacitor | 

Ce n'est pas précisé dans l'article, mais l'infotainment des véhicules Polestar a beau reposer sur Android Automotive OS de Google, la marque est l'un des premiers partenaires du futur CarPlay étendu récemment présenté par Apple (à la WWDC 2022) ! Tout comme Renault d'ailleurs. Je trouve cela à la fois étonnant et positif.

avatar pagaupa | 

Enfin une bonne nouvelle !

avatar pagaupa | 

Mon concessionnaire change d’emplacement et contocte un projet d’implantation pour deux marques sans les préciser…
Je vois venir un concessionnaire Volvo-Polestar! 😉

avatar SIMOMAX1512 | 

@pagaupa

Polestar ne devrait pas avoir de concession , c’est Volvo qui gérera les entretiens mais la vente se fait en ligne comme tesla .

avatar sailor29 | 

C’est une très belle voiture, j’aime beaucoup le soin apporté au design mais j’ai un peu de mal avec la planche de bord qui ne fait pas très moderne et concernant google automotive

avatar Biking Dutch Man | 

Jolie voiture, la qualité doit être au rendez-vous (j’ai une Volvo) mais deux choses me refroidissent:
Google inside, qui garantit que G épiera tous les déplacements du véhicule et autres métadonnées le concernant et concernant les passagers
La consommation est de 21 kWh aux 100 km, contre 16 kWh aux 100 km pour une Tesla Model 3 (dont la qualité de finition doit être moindre).

avatar marc_os | 

Quand même, 50 000 € pour une bagnole...
La "crise" (tiens, on n'en parle plus) et l'inflation ne touchent pas tout le monde de la même manière.

avatar Matlouf | 

Je pense que la conception et la mise sur le marché de cette voiture ont commencé bien avant la crise. Un peu comme Citroën avec sa SM.

avatar flux_capacitor | 

@Matlouf

Pas du tout, la Polestar 3 qui sera annoncée officiellement en octobre 2022 devrait débuter à partir de 75000 euros et certaines configurations dépasseront les 100000 euros.

Ce n'est pas la crise pour tout le monde…

avatar Matlouf | 

Quant au prix, j'imagine que la plupart des constructeurs attaquent déjà le haut de gamme pour bénéficier de marges plus importantes et permettre de financer tous les investissements qui viennent avec l'électrification des voitures. Les pauvres pollueront plus longtemps.

avatar flux_capacitor | 

@Matlouf

Ça c'est vrai. Les sous sont dans le haut de gamme. C'est d'ailleurs pour ça que Renault arrête les micro-citadines telles que la Twingo, qui n'aura aucun modèle dans cette gamme tarifaire pour lui succéder. La raison est qu'ils ne dégagent aucune marge sur ce segment.

La pilule va être dure à avaler pour les gens qui devront renouveler leur voiture et qui n'auront bientôt plus que des choix du segment supérieur, c'est-à-dire une citadine minimum, qui plus est électrifiée donc avec un surcoût d'environ 7000, 8000 € par rapport à la même voiture en version thermique. Chez Renault ce rôle sera dévolu à la "nouvelle R5" qui remplacera à la fois la Twingo ET la Zoé !

L'augmentation du coût de l'essence semblait favoriser cette stratégie, mais l'inflation galopante et l'augmentation drastique du coût de l'électricité va sans doute la freiner.

avatar anonx | 

@marc_os

Ne regardez pas le prix de la nouvelle Peugeot 408 PureTech 130 donc véhicule essence 🙈

Allez si je spoil 47000€ 😂👍

avatar Matlouf | 

Ca, c'est la tendance générale : arrêtons de vendre des voitures pour les pauvres ! Pas de volume, des marges ! Vendons peu mais vendons cher !

(A mon avis ça va leur retomber sur le coin du nez.)

avatar flux_capacitor | 

@Matlouf

Pas du tout non plus. Vendre peu mais vendre cher est la stratégie de BMW (et d'Apple, au passage…) et fonctionne parfaitement y compris et surtout sur la durée, contrairement à celle, opposée, de vendre beaucoup et pas cher.

Le constructeur premium bavarois réalise régulièrement jusqu'à 14% de marge opérationnelle, un rêve dans un secteur très concurrentiel où les généralistes tels que Renault dégagent péniblement entre 2 et 4% et s'étranglent ou doivent partager des technologies ou s'associer à d'autres pour ne pas faire faillite. Mais heureusement ils ont les crédits/LOA qui les maintient à flot.

avatar marc_os | 

@ anonx

Et y a des gens pour acheter ça ? 😳
En même temps, le "chacun pour soi" et "après moi le déluge", c'est la règle générale.

avatar anonx | 

@marc_os

Je ne comprends pas non plus...

Ce que je comprends c'est qu'on pousse de plus en plus les gens à la location (80% des voitures neuves sont en loc en 2020) à l'image de tout... 🙄

Pages

CONNEXION UTILISATEUR