Nouveau CarPlay : le patron de Mercedes-Benz ne cache pas son scepticisme

Nicolas Furno |

Le nouveau CarPlay doit prendre le contrôle de l’intégralité des écrans dans le tableau de bord et gérer toutes les fonctions des véhicules. C’est ainsi qu’Apple l’a imaginé et présenté par surprise à l’occasion de la dernière WWDC et si le résultat est impressionnant, une question se pose rapidement : est-ce que les constructeurs automobiles vont réellement accepter cette prise de contrôle ? À l’heure où l’interface affichée sur les écrans devient essentielle, ce serait perdre un avantage concurrentiel potentiel.

CarPlay : les constructeurs automobiles vont-il céder le contrôle de leurs écrans à Apple ?

CarPlay : les constructeurs automobiles vont-il céder le contrôle de leurs écrans à Apple ?

À cet égard, l’interview réalisée par The Verge d’Ola Källenius est intéressante. Le CEO du groupe Mercedes-Benz a répondu à plusieurs questions sur l’électrification des voitures conçues par Mercedes et notamment sur l’échéance de 2030 promise par le constructeur pour l’arrêt du thermique. Mais comme c’est un site d’actualité plutôt tech, la conversation a surtout porté sur les nouvelles technologies et notamment sur CarPlay.

L’Hyperscreen de Mercedes, un assemblage impressionnant de trois écrans imaginé pour les véhicules électriques de la marque. L’entreprise va-t-elle permettre à ses clients de basculer l’ensemble sur CarPlay ?

Mercedes-Benz faisant partie des constructeurs mis en avant par Apple pendant la WWDC, on pouvait s’attendre à un refus poli d’aborder le sujet, connaissant le goût du secret de la firme de Cupertino. Ola Källenius n’a pas botté en touche toutefois et quand Nilay Patel lui demande directement s’il compte laisser Apple prendre le contrôle des écrans dans ses voitures, sa réponse laisse penser que la vision d’Apple reste à ce stade largement hypothétique. « Nous verrons ce que nous ferons avec [Apple]. Nous devrons en discuter. Notre objectif est d’offrir une expérience Mercedes de bout en bout. »

Une expérience Mercedes de bout en bout, voilà qui semble bien difficile à combiner avec l’idée d’Apple où l’utilisateur reste en contrôle de l’interface grâce à son iPhone. Plus surprenant encore, le CEO commence par répondre qu’il a « regardé cette vidéo », celle de la WWDC, ce qui laisse entendre qu’il n’avait pas vu le nouveau CarPlay avant sa présentation publique. Le journaliste l’a repéré aussi, car il lui demande juste après s’il était surpris de retrouver le logo de son entreprise sur la diapositive d’Apple. Et s’il répond par la négative, sa justification est étrange :

Non, pas du tout, parce que nous avons travaillé avec Apple depuis des années. Nous avons une très bonne relation avec eux et nous avons décidé très tôt que CarPlay était une fonction que nos clients voudraient utiliser. Nous devrons discuter pour voir comment enrichir cette relation.

Autant dire que l’arrivée du nouveau CarPlay dans de futures Mercedes est loin d’être assurée. Le CEO du groupe ne ferme pas entièrement la porte à la nouvelle fonction d’Apple, mais à un autre moment de l’interview, il fait part sans détour de son scepticisme à son égard :

Nous cherchons à fournir une expérience Mercedes complète. Qui est physique et numérique. Qui est belle et intuitive. Est-ce que cela veut dire que c’est un environnement fermé ? Bien sûr que non. […] Vous pouvez choisir d’avoir CarPlay dans nos voitures si c’est plus pratique pour vous. Cela couvre certaines, mais pas toutes les fonctions de la voiture. Je doute que ce sera le cas un jour, parce que chaque constructeur a sa propre interface pour toutes ces fonctions.

On peut tirer deux conclusions de ces réponses. D’une part, la liste de constructeurs automobiles présentés par Apple n’est pas tant une liste de partenaires qui se sont engagés à intégrer le nouveau CarPlay qu’une première liste de marques potentiellement intéressées par le principe1. D’autre part, que le monde de l’automobile se méfie de l’initiative lancée par l’entreprise californienne et que les marques ne céderont pas facilement.

De son côté, Apple a un argument de poids à faire valoir : ses centaines de millions de clients et leur intérêt pour CarPlay. De quoi forcer la main de l’industrie automobile ? Il faudra attendre fin 2023 et l’annonce des premières voitures avec ce nouveau CarPlay pour avoir un début de réponse.

Apple compterait sur la pression de ses clients pour imposer le nouveau CarPlay

Apple compterait sur la pression de ses clients pour imposer le nouveau CarPlay


  1. L’absence de BMW, partenaire de prédilection d’Apple pour CarPlay et plus récemment la fonction clés de voiture, est d’autant plus troublante. La firme munichoise a-t-elle refusé toutes discussions ou s’agit-il d’un oubli ?  ↩︎


Tags
avatar Dimemas | 

très bien tu as répondu au fond du problème alors !

apple n'a pas sa place pour aller plus loin

avatar Furious Angel | 

@docdav

« 1-comme beaucoup l’on dit, ils ne veulent ps avoir la même interface que dans une Dacia. Pas juste un changement de couleur, il faut que l’interface soit différente et fasse premium. »

L’argument s’entend mais dans la réalité des faits, quand on voit les clignotants en plastique branlant ou les boutons de clim issus des milieux de gamme qui sont apparus sur les Mercedes, BMW ou Audi depuis dix ans, il est faux

avatar GAEL2060 | 

Cela montre, dans certains cas, qu’Apple a mis trop de temps à sortir CarPlay sous cette forme. Après, je trouve la réaction des constructeurs automobiles un peu excessive. CarPlay ça reste CarPlay, c’est pas carOS. CarPlay ne sait pas gérer la caméra de recul ou bien les réglages de la voiture par exemple. C’est juste une extension du téléphone… Sans iPhone cela ne marche pas… et c’est la philosophie de CarPlay.

avatar Nicolas Furno | 

@GAEL2060

> CarPlay ne sait pas gérer la caméra de recul ou bien les réglages de la voiture par exemple.

Ben justement… c'est tout l'objectif du nouveau CarPlay ça !

avatar Rodolphe69 | 

Ce qui me gêne avec ce CarPlay c’est que tous les tableaux de bord vont être identiques. Déjà que l’électrification des gammes va rendre les autos de gammes identiques bcp plus proches question sensation…

avatar Furious Angel | 

@Rodolphe69

De toute façon le tableaux de bord sont amenés à devenir des écrans géants. Et les meilleures solutions finirons par se généraliser, donc tout se ressemblera.

De même que tous les smartphone convergent et qu’iOS et Android ont toujours plus de choses en commun (depuis 2-3 ans chaque nouvelle version d’Android adopte surtout des choses existant sur iPhone, et vice-versa).

Donc cette uniformisation visuelle étant inévitable, autant faciliter aussi la vie de tout le monde en évidant d’avoir une plateforme pour chaque modèle de voiture.

avatar pagaupa | 

Je serais Mercedes, je serais plus que sceptique…
Rien ne vaut l’indépendance !

avatar Furious Angel | 

@pagaupa

Comme pour Nokia ou Motorola qui ont préféré ne pas intégrer Android des la fin des années 2000 ?

avatar vince29 | 

pas le début du moindre rapport

avatar pagaupa | 

@Furious Angel

« Comme pour Nokia ou Motorola qui ont préféré ne pas intégrer Android des la fin des années 2000 ? »
Mais oui! Carplay va sauver Mercedes de la disparition 😂😂😂

avatar Glop0606 | 

Enfin les dirigeants ont compris que le software est la clé dans notre monde technologique. Je me risque même à un parallèle avec les smart TV. Aujourd'hui l'expérience utilisateur des marques avec Google TV est la même pour tous, la différence se faisant essentiellement sur le hardware. Il n'y a plus d'avantages comparatifs à ce niveau là. C'est de cela que parle ce monsieur, il veut une expérience Benz unique.
Le problème pour tous ces constructeurs, c'est la puissance phénoménal de Google et Apple et leurs services associés qui sont sont 1000 fois plus performant que ceux des constructeurs (ce n'est pas leur coeur de métier). Donc c'est un peu l'histoire de la peste et du choléra. Il n'y a pas de bons choix, se la jouer Solo et mécontenter potentiellement ses clients, ou donner les clés d'une partie de son indépendance et espérer que les clients ne perdront pas trop l'attachement à la marque.
Personnellement que les écosystèmes Google/Apple deviennent des éléments de choix d'achat de voiture me gêne beaucoup. Bientôt on aura plus des cages dorées, mais des murs de 3 mètres d'épaisseur, certes, mais en or :)
Enfin au vu de tous écrans je me demande bien si c'est tellement bien pour la sécurité routière...

avatar joelcro | 

Je rêve d'un tableau de bord qui me suive.

Un des futurs de la voiture c'est l'usage collectif, partagé, des voitures dispos dans la rue sur abonnement... appelez ça comme vous voulez. Donc, pouvoir amener son tableau de bord avec soi, le pied.

Utilisateur régulier de voitures de location, c'est un peu barbant (certes il y a pire comme frustration) en passant d'une voiture à une autre de devoir reprendre ses repères à chaque fois, même si l'on s'y fait et que l'on retrouve souvent les mêmes modèles. Un tableau de bord dans la poche et c'est plus simple.

J'entends le discours commercial des grandes marques qui veulent offrir "une expérience", se démarquer, la voiture est un marqueur social, ça permet de "s'élever socialement", bla bla bla. La plupart des automobilistes ne recherche pas une expérience ou un faire-valoir, mais juste un moyen de se déplacer, si possible économique et écologique. Donc attention à leurs choix. Personnellement, les modèles qui me proposeront d'amener mon tableau de bord auront ma préférence, et de loin.

avatar r e m y | 

Alors là, je dis oui! Voilà une situation où le fait d'apporter son tableau de bord avec soi présente un véritable intérêt 👍

Cela dit, pour que cette expérience soit parfaite, il faudrait que les constructeurs adoptent des écrans identiques d'un modèle à l'autre et d'une marque à l'autre pour que les affichages, même gérés par un iPhone, se situent toujours au même endroit.

avatar vince29 | 

Donc c'est mort. Sauf à construire une usine à gaz (qui ne sera pas utilisé) ou à réduire la voilure et proposer une configuration basique et du coup pas besoin de carplay.

avatar helmut | 

Une expérience Mercedes belle et intuitive…

les allemands font peut être du beau mais niveau intuitivité ils sont nuls. On se rappelle de ce que pensais Steve Jobs des téléphone Siemens… les systèmes embarqués fait par Mercedes Audi WV sont juste préhistoriques. Arborescence inutile, redondance, emplacement des menus illogique. Comme leur smart phone époque pre iPhone.

Cela dit, c’est clair que Apple a quand même l’air de faire un effet d’annonce en voulant prendre de cours les autres. Typique !
Mais CarPlay c’est aussi un système simplifié. Apple ne veut que satisfaire les utilisateurs d’iPhone une fois au volant.
Je pense que les seules qui ambitionnent d’avoir un vrai OS pour voiture commercialisable et embarqué multimarques c’est Tesla. A terme pareil pour leur auto pilote.

avatar r e m y | 

J'ai l'impression que Google, avec Android auto, à cette ambition de devenir l'OS de base sur lequel les constructeurs bâtissent leurs logiciels de gestion embarquée, et ce de façon transparente pour le conducteur (peut importe la marque de son smartphone).

avatar 406 | 

J imagine que ça pourrait récupérer les infos du BSI. Top pour le gps plus précis de l iPhone dans les tunnels mais niveau sécurité…faut voir.

avatar frankm | 

CarPlay comme ça je n’y crois pas. Et un écran sur tout la longueur du tableau de bord, pannes en vue…

avatar PtitXav | 

Mercedes , c’est pas toujours la techno la plus récente, sur la plupart des modèles ce sont des technologies éprouvées et robustes. 🧐

avatar lldjandoll | 

Les constructeurs automobiles chinois, ne se posèrent pas la question OUI ou NON d’intégrer CarPlay et certainement le même système chez Google dans leurs voitures pour séduire le client européen ou américain.

avatar fredsoo | 

Une voiture c’est pas un salon… déjà quand on voit la merde des boutons dematerialisé pour la ventilation, chaud froid, rien que ça c’est pas le top…

avatar Mac Hiavel | 

Sur ma Golf 2018 je ne peux plus me servir de CarPlay car il faut obligatoirement activer Siri…
Si l’avenir devient aussi cloisonné et plein d’impasses pour l’utilisateur lambda, l’industrie (tech ou auto) aura du mal à attirer des clients.

avatar Jacti | 

Je veux Carplay dans mon auto. Androïd c'est de la m****. Je le sais parce que j'ai une télé Sony Bravia et que l'interface est d'un fouillis indescriptible et pleine de bugs à cause d'Andoïd.

avatar debione | 

@Jacti:

Et pas la faute à Sony qui peut modéliser absolument comme il le veut Android??????

Android n'est pas IOS, chaque constructeur peut en faire ce qu'il en veut, si il en fait de la merde Android n'y est pour rien...
Sinon, fallait acheter une Tv Apple...

avatar Jacti | 

@debione : ah mais j'ai une Apple TV reliée à la télé pour compenser les conneries d'Androïd.
Non les constructeurs ne peuvent pas modéliser comme ils veulent Androïd car il y a, dans Androïd des bugs intrinsèquement incontournables. Je le sais car j'ai 40 ans d'informatique derrière moi. Par exemple Mycanal fonctionne parfaitement sur une Apple TV alors que sous Androïd ça fonctionne quand ça a le temps. Maintenant, dans ce cas, c'est peut-être de la faute de Canal... En tout cas, sous MacOS avec n'importe quel navigateur, Mycanal fonctionne aussi parfaitement. Sur un PC, je en sais pas car je n'ai pas de PC (banni chez moi).

avatar vince29 | 

> il y a, dans Androïd des bugs intrinsèquement incontournables. Je le sais car j'ai 40 ans d'informatique derrière moi.

Ca te dérange si j'en fais un t-shirt ?

avatar Jacti | 

@vince29 : Non pas du tout. Tu n'as pas l'air de comprendre l'ironie (il est vrai, au 3ème degré...)

avatar debione | 

Moi ce qui me fait le plus souci, c'est de laisser un truc autant important (voir vital) à un constructeur qui est reconnu pour avoir de nombreux bugs qui ne sont jamais résolu avant la prochaine mouture de l'OS (voir même qui se traine d'Os en Os), qui oblige a tout upgrader pour utiliser les dernières fonctions de certaines applications, qui pourrait du jour au lendemain devenir inopérant parce qu'ils ont un bug sur une nouvelle mouture d'IOs...

Je pense que Mercedes ce comporte comme Apple en fait, Apple ne veut pas que l'on puisse dénaturer IOS par l'ajout de fonction visuelle... Je comprends que Mercedes ne voudrait pas voir apparaître des Mickeys comme icones sur leur tableau de bord...

avatar Furious Angel | 

@debione

Attention quand même avec ce raisonnement. Nokia et Motorola régnaient sur le monde du teléphone et auraient probablement survécu s’ils avaient embrassé le smartphone et Android plus tôt.

La révolution qui est en cours dans l’automobile peut aussi faire des morts si on n’adopte pas les bonnes technologies et les bons concepts. L’industrie automobile est certes plus lourde et on voit que Tesla ne parvient pas à suivre la demande, mais rien n’est à exclure.

avatar debione | 

@Furious Angel

"La révolution qui est en cours dans l’automobile"
Révolution qui sera bien moins longue que ne le pensent certains... Perso j'ai plus l'impression d'assister à une escroquerie. Le problème n'est pas la propulsion, il suffit de regarder le mix énergétique mondial pour la production d'électricité pour ce rendre compte de l'absurdité de devoir produire beaucoup plus d'électricité pour les véhicules. (la propulsion n'étant qu'un pouillème de la problématique de l'hypermobilité voulue par les entreprises/aménagements du territoire et des infrastructures dévolues à cet effet).

J'appelle cela non pas une révolution mais une adaptation passagère et marketing.
La révolution (qui ne sera pas voulue) sera la fin du véhicule individuel. Après, dans le cadre de location/TEC/autres solutions, il faudra voir la pertinence de tout cela.
Et au vu de comment se situe tous les voyants actuellement (rouge très foncé), je pense que je verrai cette obligation de mon vivant, là ou je pensais il y a 5 ans que peut-être mon enfant la verrait...

avatar Furious Angel | 

@debione

Perso je rêve de véhicules autonomes partagés, adaptant leurs trajets. Si moi je veux du point A au point C, que le véhicule s’arrête au point B pour prendre un passager et le dépose ensuite au point D. Comme un bus mais avec une infinité de parcours recalculés en permanence. C’est un peu aussi le rêve d’Uber d’ailleurs.

Ça correspondrait à ce que tu décris et avec uniquement des véhicules comme ça, on réduirait énormément le nombre de véhicules, donc on fluidifierait le trafic, et on polluerait beaucoup moins. Mais c’est pas pour tout de suite…

avatar iPop | 

@Furious Angel

Ce ne sont pas les buts d’un constructeur, un service oui. Un constructeur s’en fiche de la pollution et ne veut certainement pas remplir le désert de voitures invendables. Mais il est vrai qu’un système d’abonnement pourrait changer la donne.
Ça aiderait les constructeurs à se focaliser sur les services et moins sur la production en masse. Et bien sûr avec de nouveaux types de gain en sus.

avatar byte_order | 

@Furious Angel
> Nokia et Motorola régnaient sur le monde du teléphone et auraient probablement
> survécu s’ils avaient embrassé le smartphone et Android plus tôt.

Attention à ne pas tout confondre.

Nokia et Motorola n'ont pas vu que la fonction première d'un téléphone ne resterait plus très longtemps de téléphoner et accessoirement de pouvoir jouer a snake ou écouter de la musique, ils n'ont pas vu que le téléphone n'était plus un téléphone mais un nano-ordinateur ultra mobile dont l'une des fonctionnalités est de pouvoir aussi téléphoner, mais dont la fonction première était de permettre la multitude de fonctionnalités d'un ordinateur mais en ultra mobilité.
En perdant ça de vu, ils n'ont pas su voir que la fonction première est amenée par du logiciel ultra polyvalent, et donc n'ont pas investi dessus à temps.

La fonction première d'un véhicule, lui, reste et restera fatalement de permettre de pouvoir aller d'un point A à un point B, en sécurité pour vous et pour les autres.
Pouvoir le faire avec une interface toute numérique, tout en utilisant des fonctions logicielles pour naviguer, distraire les passagers et communiquer, c'est cool, mais en cas de panne, cela reste des fonctions annexes, c'est l'incapacité à pouvoir se déplacer avec qui posera, toujours, le plus gros problème aux utilisateurs, pas que l'interface ne soit pas la même que celle de leur smartphone préféré.

C'est d'ailleurs pour cela que iOS et Android coexiste : les deux proposent un OS ultra-polyvalent utilisable sur des plateformes ultra-mobiles. Preuve que l'interface utilisateur n'est pas leur fonction première.

Vous croyez vraiment qu'a l'avenir si un constructeur n'est pas compatible avec ce nouveau CarPlay il va disparaitre, que plus aucun client n'en voudra ?! Comme si la totalité des gens qui veulent aller d'un point A à un point B le veulent uniquement si l'affichage du véhicule est géré par le fabricant de leur smartphone, même si celui-ci n'assurera aucune conséquences juridique en cas de défaut entrainant un accident de transport ?

Je pense, moi, que c'est surtout la propriété d'un véhicule individuel qui va baisser drastiquement, et donc, comme dans toute location, les utilisateurs, désormais loueurs, usagers, auront de facto moins de levier d'exigence sur ce qu'ils n'acheteront, de tout façon, plus.

Vous arrivez à forcer la main sur l'interface utilisateur des véhicules loués par Hertz, vous ?

Les plus riches, et seulement eux, continueront d'acheter, avec *leur* exigence propre. Mais cela sera une minorité, donc un marché de luxe. Tous le monde n'a pas une Tesla, comme tout le monde n'a pas un iphone, par contre beaucoup de monde a un besoin de se déplacer sur de longue distance ou pouvoir disposer de fonctions logicielles avancées en mobilité.

Et ce monde là, cette majorité là, elle le fait et continuera de la faire, même si l'interface utilisateur n'est pas homogène partout. Parce qu'elle n'a tout simplement pas les moyens de cette exigence de diva, et pour une partie, s'en contrefout totalement, habituée qu'elle ait de jongler dans un environnement hétérogène technologiquement.

C'est une vision très typique de la communauté Apple de voir l’hétérogénéité, la diversité, la non uniformisation comme un handicap.

avatar FrDakota | 

Et Apple certifiera tout ça avec une nouvelle licence MFC (Made For Carplay) qu’elle fera payer cher aux constructeurs histoire de récupérer plein de brouzoufs au passage. 😁

avatar byte_order | 

@FrDakota

Si Apple assume les risques juridiques lorsque CarPlay était l'interface utilisateur qui était affichée lors d'un accident du véhicule avec conséquences graves (genre, homicide), pourquoi pas.

Dans le cas contraire, c'est très très peu probable.

Pour rappel, autant les logiciels et systèmes d'exploitations pour ordinateur et smartphone sont fournis sans garantie, y compris juridique, de bon fonctionnement, autant là on rentre dans un autre domaine, celui où les défauts, qu'ils soient matériels ou logiciels, sont de votre responsabilité juridique. C'est plus vendu "tel quel, en aucun cas l'éditeur du logiciel X ne peu être tenu responsable bla bla bla", là, hein.

Et cela change pas mal de chose.

avatar Mac13 | 

Prendre le contrôle c'est pas ce que je vois du CarPlay j'espère ! Ce serait plutôt une surcouche visuelle et intuitive avec siri et configurations personnelles.

avatar Jipy | 

C'est exactement ce qu'il est déjà possible de faire actuellement avec le MBUX de Mercedes. "Dis Siri", "Hey Mercedes", les applis de musique, le carnet d'adresse et le calendrier de mon iPhone, etc... sont disponibles dans ma Mercedes sans avoir besoin d'utiliser CarPlay. Si Apple veut faire un CarPlay "étendu", il faudra qu'ils visent d'autres constructeurs que Mercedes ou Tesla qui n'ont besoin de personne pour leur dicter comment faire pour qu'un véhicule premium soit équipé comme une Lada d'entrée de gamme !

avatar vince29 | 

Tous ces utilisateurs d'iphone qui rêvent de skinner des écrans de taille et de forme variés alors qu'aucune personnalisation n'est possible dans ios, ça me laisse songeur.

avatar Mektoub | 

Je pense que la voie à suivre pour les constructeurs est celle de Tesla: développer sa propre interface native, épurée et réactive, et y greffer des services tiers qui excellent dans leur domaine et qui sont populaires, comme Spotify, Tunein, Google Maps, Netflix, …

Chez Tesla il manque encore Waze et Applemusic mais cela viendra peut être un jour.

Je n’ai pas vu le Keynote avec le nouveau CarPlay, mais je ne doute pas que c’est pas mal, mais je pense que Apple doit le garder pour elle et son propre véhicule.

avatar Jipy | 

Tesla, Mercedes et VW sont les rares constructeurs qui développent leurs propres logiciels et ils ambitionnent même de développer leurs propres OS afin de s'affranchir d'Apple avec ses 30% de commission sur tout ce qui bouge et surtout de Google et de son mépris du respect des données personnelles.

avatar Gillesgilles2 | 

Ou est passé la fonction annoncé l’année dernière pour avoir des restaurants dans CarPlay afin que l’on puissent commander directement via CarPlay ?

avatar CorbeilleNews | 

Et pourquoi s’ouvrir à une marque comme Apple qui prône et vit de la fermeture de ses OS !!!

avatar r e m y | 

Qu'un constructeur accepte la main mise d'Apple sur l'interface utilisateur de ses voitures a autant de chance de se produire que de voir Apple accepter que n'importe quel OS puisse être installé sur ses iPhones et iPad en remplacement d'iOS...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR