Arm développerait ses propres puces, une première

Pierre Dandumont |

Selon des rumeurs, Arm développerait ses propres systèmes sur puce en interne pour les prochaines générations de produits. Et c'est une première : jusqu'à maintenant, Arm (la société) se limitait au développement des « plans » des puces et laissait ses partenaires vendre les produits finis.

Un but encore inconnu

Pour résumer le contexte : Arm (la société) développe des cœurs (les Cortex, par exemple) dont elle vend les plans à des partenaires. Ces derniers intègrent ensuite les plans dans un système sur puce, en le combinant généralement à différents composants (GPU, contrôleur mémoire, NPU, etc.). Une fois le système sur puce connu, il est fabriqué et vendu par le partenaire en question, qui peut être Qualcomm, Mediatek, Samsung, etc1. Jusqu'à maintenant, Arm ne produisait donc pas de puces : quand c'était nécessaire, elle faisait appel à un de ses partenaires pour créer une sorte de version de référence.

Arm concevrait ses puces dans ses locaux (Cmglee, CC BY-SA 3.0)

Mais selon le Financial Times, les choses changent. En effet, Arm développerait maintenant sa propre puce, pour montrer à ses partenaires ce qu'il est possible de faire. Les retours actuels indiquent que cette puce ne serait qu'un prototype et qu'Arm — qui a refusé de répondre à nos confrères — ne comptait pas vendre ou licencier la puce directement.

Malgré tout, pour les partenaires d'Arm, ce choix peut inquiéter. D'abord parce que depuis le rachat avorté d'Arm par Nvidia, les choses changent. Des rumeurs indiquent par exemple que la société compterait revoir ses accords de licence pour tenter de récupérer plus de royalties. Ensuite parce que la suite logique de la conception d'une puce reste sa vente, même si ce n'est visiblement pas ce qui est prévu actuellement.

ARM voudrait plus de royalties sur ses puces

ARM voudrait plus de royalties sur ses puces

De gros risques pour l'écosystème

Pour Arm, évidemment, ce serait un énorme changement, tout comme pour tout l'écosystème actuel. Actuellement, Arm est une sorte de « Suisse » des puces, qui n'entre pas en concurrence directe avec ses partenaires. Et pour Qualcomm, Mediatek ou Samsung, l'arrivée d'Arm serait un problème : les différents fabricants reposeraient en partie sur un concurrent pour le développement des systèmes sur puce, avec toutes les dérives imaginables dans ce cas. C'est par ailleurs ces risques qui ont empêché la vente d'Arm à Nvidia, ce qui explique probablement pourquoi Arm se contente a priori d'un prototype.


  1. Apple est un cas à part, la société conçoit ses propres cœurs grâce à une licence spécifique.  ↩︎

Source
Image d'ouverture : Open Grid Scheduler / Grid Engine
Tags
#ARM
avatar Vicken | 

Excusez moi je ne m’y retrouve plus dans tout ça, je confonds tout. Qui peut m’expliquer la différence entre ARM et TSMC ?

avatar MarcMame | 

@Vicken

"Excusez moi je ne m’y retrouve plus dans tout ça, je confonds tout. Qui peut m’expliquer la différence entre ARM et TSMC ?"

———-
Arm conçoit
TSMC fabrique.

avatar iftwst | 

@Vicken

Arm: architecte
TSMC: constructeur.

avatar MarcMame | 

@iftwst

Ah oui, rien à voir !

avatar iftwst | 

@MarcMame

Mal dormi ? 🙂

La conception peut parfois sous entendre une fabrication.

avatar MarcMame | 

@iftwst

"La conception peut parfois sous entendre une fabrication."

———
Quand on ne maîtrise pas suffisamment la langue française, probablement oui.

avatar ohmydog | 

ARM propose un patron, Nvidia (ou autre) adapte le patron et TSMC fabrique

avatar RomanYeager | 

Il lui faudra bien quelqu’un pour les faire ces puces. Et dans les fondeurs efficaces il y en a beaucoup qui ne voudront pas se tirer une balle dans le pied. Ça sera intéressant de voir qui va le fabriquer

avatar Adodane | 

"apple conçoit ses propres coeurs", ha oui ? Parceque les autres ne conçoivent pas leur propre coeurs ?

Faut bien alimenter la légende lol

avatar House M.D. | 

@Adodane

Ce n’est pas une question de légende, mais de licence. Suivant la licence acquise, les constructeurs ont le droit de modifier plus ou moins profondément les schémas de base d’Arm. Apple, en tant qu’investisseur initial, a une licence spécifique qui l’autorise à toucher à n’importe quelle partie de la puce de base, ce qui est loin d’être le cas de tous les autres. C’est même une exception.

Après, vous voir parler de « légende » alors que ce sont des faits documentés, ça ne m’étonne même pas. Tant de monde passe son temps à remettre en question des faits avérés et vérifiables, ça en est ridicule, mais malheureusement c’est le monde actuel, de Gims à Trump en passant par l’ambassadeur chinois…

avatar Adodane | 

@House M.D.

Des faits documentés 😅
Du vent oui ! 😁😂

avatar House M.D. | 

@Adodane

Dingue cette propension qu’ont certains à remettre en cause des faits… allez-y, croyez ce que vous voulez, et dites-le bien fort, vous n’en serez que plus ridicule. Au plaisir de vous voir vous ridiculiser.

P.S. : si vous tenez à récupérer un peu de crédibilité, je vous en prie, prouvez donc que l’article a tort. Après tout, c’est aux accusateurs de prouver leurs dires.

avatar Adodane | 

@House M.D.

Et ils sont ou les faits ? Il n'y a plus personne pour les faits, les preuves ?
Je veux des liens moi ! 😁

avatar House M.D. | 

@Adodane

L’inversion de charge, grand classique. C’est vous qui venez affirmer, à vous de prouver que vous avez raison. Mais j’arrête là, vous faites partie de ces complotistes ridicules pour qui tout n’est que mensonge.

avatar Adodane | 

@House M.D.

Ce n'est pas moi qui ait parlé de "faits documentés", donc j'attend des liens de ces "faits documentés" ! 😁

Je veux du concret, des faits reels, sinon affirmer que apple aurait une licence mieux que les autres, serait un privilégié sans preuve c'est alimenter une légende oui.

J'ai rien à prouver moi, mais si on peut me faire changer d'avis avec des documents concrets ou des liens sérieux, je dis pas non.

Sinon c'est une légende qui doit être alimentée de temps en temps.🤗

avatar Dimemas | 

A house : bah il n’a pas tellement tort sur le fond…
Tout le monde « conçoit » puces ARM, mais comme tout est déformé ici quand il s’agit d’Apple.
remarque la com d’Apple va bien dans ce sens, regarde ton message, tu passe ton temps à dire que c’est documenté, qu’Apple est l’investisseur initial (ce qui n’est pas tellement vrai) mais pas le seul. Mais tu te bases sur quoi pour dire ça ? Les vidéo marketing d’Apple pendant les Keynote ?

Sinon amd n’aurait pas fait ce bond, qualcomm non plus qui a littéralement réussi un pti avec le nouveau snapdragon ce qui n’a ABSOLUMENT pas été diffusé ici alors que ça fait déjà des mois qu’il se passe quelque chose de leur côté…

Bref, c’est fou comment vous pouvez être sélectif parfois ici

avatar MGA | 

@Dimemas

«
Tout le monde « conçoit » puces ARM, mais comme tout est déformé ici quand il s’agit d’Apple. 
»
Tout le mode conçoit ses puces ARM en assemblant des briques pré-conçues, Apple (et d’autres ?) dispose en plus du droit de modifier en profondeur le design des coeurs ARM. Résultat : meilleur efficacité énergétique et un peu plus de puissance. Tout ceci est documenté et surtout vérifié.

« qu’Apple est l’investisseur initial (ce qui n’est pas tellement vrai) mais pas le seul. »
ARM c’est 3 investisseurs dont l’un d’entre eux, Acorn, ne pouvait pas travailler directement pour Apple pour des raisons commerciales. ARM a été créé pour permettre à Apple d’utiliser le processeur d’Acorn dans le Newton. ARM a connu le succès grâce à Texas Instrument qui fournissait Nokia, et à l’ensemble de l’industrie du GSM.
En retour la vente de ses parts dans ARM en 99 je crois a permis à Apple de survivre (en plus de l’engagement de Microsoft de pérenniser Office sur Mac et d’aider Apple financièrement, Microsoft a « acheté » une relative tranquillité dans les tribunaux)
Apple est grandement à l’origine d’ARM en tant que déclencheur et premier, mais petit, client avec le Newton, qui fût un bel échec commercial et financier mais aussi très visionnaire.

«
Sinon amd n’aurait pas fait ce bond, qualcomm non plus qui a littéralement réussi un pti avec le nouveau snapdragon ce qui n’a ABSOLUMENT pas été diffusé ici alors que ça fait déjà des mois qu’il se passe quelque chose de leur côté… 
»
Après la « branlée » qu’Apple a mis à l’ensemble de l’industrie, nuls doutes que les gros acteurs du marché allaient réagir 👍 c’est une bonne chose pour tout le monde.

avatar House M.D. | 

@MGA

Merci, au moins je ne suis pas tout seul à venir rappeler des faits…

avatar MGA | 

@House M.D.

Avec l’archéologie et l’histoire les faits sont malheureusement la plupart du temps « revisités » et relus en tenant compte d’un contexte totalement anachronique.
Même l’informatique y a droit.

avatar Adodane | 

@MGA

Le newton a été un échec commercial certe mais il s'en ait quand même vendu a tel point que les royalties perçues sur chaque processeur ont permis a ARM de se développer et doubler le nombre d'ingénieurs ( au pif me souvient plus du nombre ).
Après il y a eu Texas Instrument, et la machine était lancée.
Apple a fourni seulement des fonds dans la joint venture.
Les processeurs Apple sont efficaces mais les coeurs ARM ne representent qu'une ( petite) partie du soc. Le reste c'est le GPU , le neural engine, les décodeurs/encodeurs, etc. Cela a été permis par les acquisitions de apple dans divers domaines et le travail de ses ingénieurs, ainsi que de la plateforme ARM qui permets cette integration. ( Comme le font Samsung, Qualcomm, Microsoft etc )

Tout ces éléments sont testés durant les benchs qui sont apparu, ça fait bizarre du coup de comparer des soc apple avec des processeurs Intel qui souvent n'ont rien de tout ça.

Sans parler de geekbench qui est utilisé exhaustivement pour comparer des pommes et des poires, une aberration mais qui passe dans le monde d'internet avide d'émotions.

avatar Pierre Dandumont | 

@Dimemas : le Snapdragon qui double ses performances GPU, on en a parlé : https://www.igen.fr/android/2023/03/qualcomm-le-snapdragon-7-double-ses-performances-gpu-136133

Globalement, on essaye de traiter tout ce qui est important sur les SoC, après ça arrive qu'on oublie/manque de temps, vu que le coeur du site reste tout de même les produits Apple.

avatar Adodane | 

Je pense qu'il voulait parler du Snapdragon 8 gen 3, et non d'une puce milieu de gamme.

avatar Pierre Dandumont | 

@adodane : quelle légende ?

C'est parfaitement documenté : Apple conçoit ses propres coeurs en interne. C'est connu, c'est visible (physiquement ou logiciellement), c'est factuel.

Actuellement, dans le monde ARM "smartphone", c'est en gros les seuls. Qualcomm, Samsung, Google, Mediatek (etc.) emploient des coeurs conçus par ARM sous licence dans l'énorme majorité des cas.

Qualcomm a fait ses propres coeurs y a de longues années et ils reviennent vers ça, mais pour le moment c'est des coeurs ARM. Samsung l'a fait à une époque aussi, mais a abandonné.

Y a quelques marques qui conçoivent en interne dans les serveurs, mais même là, ça se perd et la tendance est de prendre des coeurs sous licence.

Sinon, il reste Nvidia qui a ses propres coeurs, mais c'est pas utilisé en masse du tout.

avatar Adodane | 

Qualcomm conçoit toujours les cœurs Krait, Samsung concevait encore les core M5 en 2019.
S'ils ont fermé l'unité dédiée au Texas c'est que le travail des 190 ingénieurs ne produisait pas de fruits, qu'ils préfèrent concentrer les efforts sur la conception actuelle des socs avec GPU AMD, ou que les nouveaux cœurs ARM cortex X2 ou X3 sont devenus tellement optimisés que toute optimisation ne peut être que minime.

Alors parfaitement documenté ? Oui c'est documenté chez Qualcomm, oui c'est documenté chez Samsung, oui c'est documenté chez Intel, oui c'est documenté chez AMD, oui c'est documenté chez Nvidia.
Par contre chez Apple, à part le nom ces core, on n'a rien pour les comparer à des cortex ARM.
Ah oui c'est visible physiquement ... ça veut dire quoi ? on doit prendre des photos des core ARM de chez Apple et les comparer visuellement avec les cortex ARM ? La bonne blague ...

C'est tellement documenté chez Apple que Wikichip n'en parle meme pas ... ils n'alimentent pas la légende eux !

avatar debione | 

Ca risque de finir comme les vitrines de démonstration que furent les Pixel et les Surfaces...
Des démonstrations qui ont finit en produit finalement rentable...
Mais ils vont avoir les mêmes frictions/restrictions que les deux sus-cités: Ne pas faire le produit trop en masse histoire de ne pas cannibaliser les ventes (et voir les constructeurs se tourner vers des solutions tierces (ici, ce serait qu'ARM sortirait quelque chose de tellement bien que cela pousserait Qualcomm et consort à pousser à fond sur le RISC V.

avatar Kaserskin | 

On sent l’arrivée de Pierre Dandumont dans les colonnes.. et ça fait plaiz ! Plus besoin d’acheter CPC hardware du coup ?

avatar macbook60 | 

@Kaserskin

Et encore tu n’as pas lue les articles payant détailler

avatar Dimemas | 

Avec certaines approximations et confusion ? Genial

avatar cv21 | 

"Arm développerait maintenant sa propre puce, pour montrer à ses partenaires ce qu'il est possible de faire."
Si quelqu'un peut m'expliquer l'intérêt de cette démarche,
hormis la piste évoquée dans l'article d'une première étape avant une éventuelle vente en volume.

avatar redchou | 

@cv21

Peut-être que chez ARM, ils ne sont pas trop satisfait de ce que font les clients avec leur technologie.
Le but serait de montrer ce qu’il est possible de faire ou peut-être de montrer des cas d’usage qu’on ne voit pas actuellement..

avatar cv21 | 

Le point de départ de l'info semble provenir du Financial Times. L'article n'est pas accessible sans paiement. D'après les versions reprises, cette démonstration "qualitative" viendrait appuyer l'entrée en bourse, gagner des parts de marché (en gros qu'Apple sur les Pc et peu de pc), etc...

avatar redchou | 

@cv21

Oui, montrer aux investisseurs qu’il y a un relai de croissance, pourquoi pas…

avatar SuperCed | 

Hello,
j'ai eu des informations de ARM directement.
Les puces qui vont être conçues par ARM ne seront pas vendues pour les différents matériel achetables dans le commerce. Il s'agit uniquement d'une puce créée en interne afin de trouver les meilleurs compromis d'architecture entre les différents organes proposés par ARM. Du genre, comment le CPU et le GPU doivent être reliés ensemble pour avoir de bonnes performances. Aujourd'hui, Apple arrive à des performances 15% supérieures par rapport aux concurrents utilisant des éléments ARM. Donc les autres client pourraient être déçus des performances s'ils utilisent mal l'interconnexion entre les différents organes.
Donc ARM prend les devant et veut proposer des solutions clé en main pour ses clients et proposer des architectures globales avec de bonnes performances comme Apple. Pour cela, ils créent leur puces pour faire des tests et montrer ce qu'est un bon design d'interconnexion.

avatar MarcMame | 

@SuperCed

"Les puces qui vont être conçues par ARM ne seront pas vendues pour les différents matériel achetables dans le commerce.
[…]
Donc ARM prend les devant et veut proposer des solutions clé en main pour ses clients"
—————-
C’est bien ce qui a été expliqué mais absolument rien ne dit qu’ils en resteront là et qu’ils ne finiront pas par proposer des SoC prêts à l’emploi eux mêmes.
L’avenir nous le dira.

CONNEXION UTILISATEUR