LG présente un écran UltraFine OLED de 31,5 pouces 🆕

Nicolas Furno |

À l’occasion du CES 2021 qui a débuté virtuellement aujourd’hui, LG a présenté un nouvel écran dans sa gamme « UltraFine » où l’on retrouve notamment les deux moniteurs vendus par Apple. Ce nouveau modèle, nommé LG UltraFine OLED Pro, est un écran 4K de 31,5 pouces qui a la particularité de reposer sur une dalle OLED, une technologie quasiment introuvable sur cette dimension (au moins pour le grand public). L’éclairage de chacun de ses huit millions de pixels est géré indépendamment, ce qui promet des contrastes infinis.

La technologie OLED est bien connue dans les smartphones et dans les montres, on la retrouve d’ailleurs sur tous les iPhone récents et sur toutes les Apple Watch. Elle est aussi très présente dans le salon, sur les téléviseurs de 55 pouces et plus. C’est entre ces deux extrêmes qu’elle se fait plus rare, même si elle existe notamment sur des ordinateurs portables haut de gamme. Sur les moniteurs dédiés, c’est encore moins courant : Dell a sorti un 30 pouces OLED en 2017, mais c’était uniquement aux États-Unis, à un prix élevé et il a rapidement été retiré de la vente.

Ce nouvel écran de LG est une bonne nouvelle pour tous ceux qui attendaient cette technologie dans un écran externe, mais il faudra faire preuve de patience. Le constructeur se contente de lever le voile sur ce nouveau produit, sans donner de prix ou de date de commercialisation. Le tarif devrait rester relativement élitiste1 et il faut se méfier des annonces du CES sans date, il peut se passer parfois plusieurs années avant une commercialisation.

S’il sort bien un jour, l’UltraFine OLED Pro devrait disposer d’une prise USB-C, en plus du DisplayPort et HDMI. LG parle d’une couverture de 99 % de l’espace colorimétrique DCI-P3, le même niveau que l’Ultrafine 5K conçu pour Apple. Par rapport à ce dernier, il faut noter qu’on se limite à la 4K, devenue la norme partout sauf chez Apple.

MàJ le 12/01/2021 10:26 : dans un communiqué de presse, LG laisse entendre que la sortie de cet écran est bien prévue pour 2021, sans donner plus d’informations. Il n’est pas question non plus de prix à ce stade, mais c’est toujours mieux que rien.


  1. On ne devrait sans doute pas atteindre le niveau d’élitisme du Pro Display XDR d’Apple qui débute à 5 499 € sans pied, n’exagérons rien.  ↩︎


avatar CogipTelematique | 

Écran 4K de + de 30 pouces, la résolution est vraiment basse du coup. Le XDR est un 6K avec 218 pixels par pouce. Là on sera autour de 140 dpi, donc il devra fonctionner en résolution "scaled".

avatar pocketalex | 

@ CogipTelematique

4K, 5K, 6k c'est forcément "scaled", ce n'est pas le souci

Le souci, et ça me concerne, c'est le niveau de lissage (peut-être que c'est ça dont tu parles)

Avec une dalle 5k en 27", comme l'iMac, on a un scaling @2x qui est ce qu'il y a de mieux. On pourrait surement faire encore mieux mais on aurait du plus invisible que l'invisible...

Avec une dalle 4k en 30", on a plus de diagonale, et moins de pixels dans la dalle pour lisser

Actuellement, je suis sur une dalle 27" en non lissé, non retina, 2560x1440.
Pour bosser ça commence à devenir limite pour moi, je me pose la question d'un écran 30" pour obtenir plus d'espace encore, et une dalle HiDpi (4 ou 5k) pour bénéficier d'un lissage, notamment pour Photoshop ou After Effect (les interpolations quand je zoome dans mes travaux sont pas top top du fait des gros pixels)

Mais on en revient à la base : lisser un espace de plus d'environ 2800x1600px avec 4096x2160px ça en fait pas beaucoup pour lisser. Ce sera toujours mieux que du non retina (72/96 ppp), mais j'aimerais bien voir le résultat avant de m'engager

Bref cet écran m'intéresse beaucoup

avatar jean512 | 

c'est quoi votre terme lissage ? pouvez vous exprimer avec les termes basique de définition, résolution et mise à l'échelle ?

avatar flux_capacitor | 

@jean512

C'est simple pourtant, ça signifie que la résolution est suffisante pour que les pixels ne se voient pas à l'oeil nu à la distance de travail, le principe de base du "Retina" selon Apple.
Avec pour conséquence que les courbes sont nettes et non baveuses, et ne présentent pas d'effet d'escalier.

Peu importe la définition réglée pour cet écran, en mode HiDPI ou non, sa résolution à 140 ppp sera toujours trop basse pour être Retina. Ce n'est pas pour rien qu'Apple est en 4K à 21,5", 5K à 27" et 6K à 32".

avatar pocketalex | 

@flux_capacitor

"Peu importe la définition réglée pour cet écran, en mode HiDPI ou non, sa résolution à 140 ppp sera toujours trop basse pour être Retina"

Sans mode HiDpi, tu affiches du 3840x2160 pixels sur 30", j'ai un pote qui bosses avec ça, je l'ai regardé faire ... moi je peux pas

Certes c'est "moins petit" que sur une dalle 24", mais ça reste quand même tout petit. Moi je trouve que c'est encore trop petit

Et oui, 4K sur 30", tu pourras jamais atteindre les 200ppp minimum demandés pour être qualifié de "retina", tu as 400% raison
La question que je me pose c'est "OK c'est moins lissé, mais est-ce que ce ne serait pas assez lissé pour être "correct", surtout par rapport à un écran non retina comme le mien actuellement ?

avatar pocketalex | 

@jean512

Il y a quelques démarches de vulgarisation dans des commentaires plus bas, mais pour faire simple, ce qui ne l'est jamais avec les retina/HiDpi :

Avant tu avais deux notions totalement différentes qui étaient mixées en une et une seule :

L'espace de travail de ton ordinateur correspondait au nombre de pixels de la dalle de ton écran

Aujourd'hui, ces deux notions sont séparées, car les dalles "HiDpi", comme les dalles 4 ou 6 ou 6 ou 8K, observent les même diagonales que l'on a toujours connu : 22", 27", 30" et Cie

Mais à diagonale égale... elles offrent bien plus de pixels. Donc ... les pixels sont plus petits, si petits, qu'ils deviennent invisibles à l'oeil nu

Comme on ne vas pas s'amuser à afficher, sur un écran 4K proposant 3840x2160 pixels dans sa dalle, un espace de travail de "1 pixel pour 1 pixel", donc de 3840x2160, ce qui serait immense en place, mais microscopique au niveau des textes, des fenetres, des boutons, de tout, Mac OS propose une solution rudement ingénieuse : faire 1 pixel à partir de 4 pixels

Donc avec une dalle 3840x2160 pixels, si tu prends 4 pixels de la dalle pour faire un pixel de ton espace de travail, tu afficheras un espace de travail de 1920x1080

Alors tu vas me dire, quel intérêt ? c'est du gachis de pixels, c'est complètement con

Sauf que... sauf que la majorité des éléments d'une interface graphique : les fenetres, les textes, les boutons, les icones, les ascenseurs, etc, etc sont aujourd'hui vectoriels
Et donc, l'OS va prendre en compte ces éléments vectoriels, et va exploiter les "4 pixels pour faire un pixel" pour calculer de belles courbes, et de beaux arrondis, et toute ton interface, tes textes, tes boutons, tes icones, etc seront finement lissés

Tu prends la lettre "e", sur mon écran, si je m'approche, je vois à l'oeil nu chaque pixel et je vois très bien, de près, les escaliers que font les arrondis de cette lettre "e"
Sur un écran HiDpi/Retina, déja on ne voit pas les pixels à l'oeil nu, et les arrondis de cette lettre "e" sont finement calculés, avec plus de pixels qui sont plus petits, des courbes bien rondes

Comme une impression papier j'ai envie de dire, et c'est pas faux : une bonne impression papier commence à 150/300 dpi (ou ppp) et la définition d'un écran qualifié de "retina" est aux alentours des 220/240 dpi (ou ppp), on a donc à l'écran :

- le même espace de travail qu'avant, par exemple 1920x1080
- un rendu bien plus fin de tous les éléments vectoriels (interface, textes, boutons, etc), comme une impression papier

Le retour à un écran "classique" peut vite piquer les yeux

Je sais pas si j'ai été clair

avatar CogipTelematique | 

> 4K, 5K, 6k c'est forcément "scaled", ce n'est pas le souci

@pocketalex Quand je parle de résolution "scaled" je parle de quelque chose qui n'est pas un multiple. Un 4K si on le fait fonctionner en x2 ça donne du 1080p Retina ce qui est très gros sur un 30 pouces. Il reste donc les possibilités d'un lissage x1,5 ce qui crée des artefacts ou une sorte de flou, ou alors le faire fonctionner en x1 ce qui donne un grand espace de travail mais du texte peu lisible.

Sur Windows, une mise à l'échelle 1,5x ce sont les éléments de l'UI qui sont dynamiquement redimentionnés. MacOS ne gère pas ça aussi intelligemment mais a une approche plus pragmatique. Quand on affiche du faux 1440p (qui reprend la même densité) sur un écran 4K, MacOS génère une image type 1440p Retina sur une dalle virtuelle en 5K (comme si on était sur un iMac 27), puis redimentionne en temps réel ce canevas sur la dalle 4K de l'écran (elle est là la mise à l'échelle "scaled"). Ça crée des artefacts visuels et ce n'est pas très propre même si c'est compatible facilement avec toutes les applications.

avatar shaba | 

Je ne comprends pas votre remarque sur la taille de cet écran OLED, il y a bien des TV OLED non ? C’est même commun.

avatar Nicolas Furno | 

@shaba

Les TV OLED sont bien plus grandes, ce qui est rare ce sont les tailles intermédiaires, entre moins de 10 pouces et plus de 50.

avatar shaba | 

@nicolasf

D’accord merci pour la précision !

avatar dandu | 
Y a de petits OLED (les smartphones), de grands OLED (les téléviseurs, à partir de 48 pouces) mais pas grand chose dans les tailles classiques de moniteurs. On commence seulement à voir en masse des OLED pour PC portables (13/15 pouces) et en moniteur entre 20 et 30 pouces... y a rien.
avatar NestorK | 

4K sur un 32", c'est pas fou : en optimisé coté macOS, ça nous donne un 1920 par 1080 qui va sembler bien étiré sur une dalle de cette diagonale. Il faut donc passer par la mise à l'échelle pour avoir quelque chose de plus adapté (dommage).

En 6K, il aurait été parfait.

avatar Derw | 

@NestorK

J’ai un 4K en 27’ et je suis déjà obligé d’utiliser la mise à l’échelle. Alors avec 32 !

Heureusement, cette mise à l’échelle est bonne…

avatar pocketalex | 

1920x1080 si tu lisses en @2x

Mais tu peux lisser en moins, heureusement !!!

Sinon tous les moniteurs 4K serait en 20 à 24" pas plus (la diagonale pour du 1920x1080)

Même chez Apple ils font pas du @2x partout, c'est dire. Et personne ne se plaint

avatar CogipTelematique | 

Le rendu mise à l'échelle n'est pas optimal, c'est bien pour ça que chez Apple c'est minimum du x2 partout. Non seulement certaines lignes sont floues par moment, mais en plus ça demande un travail supplémentaire au GPU (redimentionnement du canevas virtuel plus grand sur le canevas taille écran en temps réel). Et puis MacOS Big Sur n'est pas du tout prévu pour être affiché sur des écrans non-Retina. Sur mon 1080p classique, les icones de barres de fenêtres qui sont floues (par ex le finder) et les polices de texte font mal aux yeux. C'est pas facile de trouver un bon écran pour le Mac Mini, les seuls convenables finalement c'est le XDR ou les LG Ultrafine 24" 4K / 27" 5K. Certains sont satisfaits du rendu "mise à l'échelle", pas moi. Ça me perturbe d'avoir des irrégularités dans l'affichage des lignes de 1px.

avatar NestorK | 

Étonnamment, c'est pas toujours x2 chez Apple. Par exemple, sur le MacBook Pro 15 2016 (je parle pour ce que je connais mais j'imagine que c'est pas le seul modèle). Mais ça passe très bien, à tel point que je n'y fais pas attention.

En revanche, sur des moniteurs tiers, j'ai souvent utilisé un 2560x1440 à partir d'une dalle en Ultra HD et c'est vrai que la mise à l'échelle est visible et moins "parfaite" à l'oeil nu que le 1080 par défaut proposé par macOS.

avatar Kenny31i | 

@pocketalex

Si moi je m’en plains.
Je suis designer et j’ai besoin de voir les pixels pour ceux qu’ils sont à l’échelle 1:1 et 1:1@2x.
La mise à l’échelle macOS est infâme sur ce point. Celle de Windows est bcp plus qualitative puisque c’est un agrandissement de l’UI (retravaillé donc) et non pas un upscale flou pour faire rentrer une résolution définie dans un écran.
D’ailleurs les anciens MacBook proposait une option 1680x1050 au lieu de 1440x900 par défaut. Aujourd’hui nous avons 2880x1800 soit celle par défaut en @2x (qui depuis les Touchbar est configuré par défaut en 1680x1050 pour nous faire croire que définition est différente de la génération d’avant alors que non). L’option n’existant plus, on a par défaut moins d’espace de travail depuis le passage au Retina. Alors oui c’est plus beau mais c’est moins efficace encore aujourd’hui dans bien des cas.

avatar flux_capacitor | 

@Kenny31i

La résolution HiDPI Apple n'est jamais un upscale. C'est un downscale depuis une résolution plus élevée.

avatar Kenny31i | 

@flux_capacitor

Là n’est pas la question.

avatar flux_capacitor | 

@Kenny31i

Un peu, si. S'ils avaient choisi d'upscaler, le résultat serait plus rapide mais plus mauvais. Or le fait de calculer l'image finale en partant d'une plus grande version et de la réduire est davantage consommateur de ressources, mais donne ce résultat net propre et précis que la plupart des utilisateurs reconnaissent, moi y compris. Je ne reviendrai personnellement jamais sur un écran non-HiDPI.

Je pointais juste que ton commentaire précédent était justement erroné puisque expliquant une vision toute subjective de "l'infamie" de l'interface Retina d'Apple comme résultat d'un processus d'upscale, ce qui est faux.

avatar Kenny31i | 

Tu n'as pas compris ce que je disais justement.
Le Retina c'est très beau, incomparable. Mais lorsqu'il est @2x uniquement. Faire rentrer 1680x1050 pixel sur un écran conçu pour en afficher 1440x900@2x, c'est dégueulasse puisqu'on est à @1,754x. Comme on ne peut pas faire des quarts de pixel on se retrouve avec des bords qui bavent dans tous les sens. Que l'image soit upscalée ou downscalée on s'en fiche. Le problème c'est qu'elle est scalée sur une valeur qui n'est pas entière @2x généralement ou plus rarement @3x sur certains iPhone
Quand tu passe ta journée à compter les pixels c'est un enfer. Chose qu'Apple a arrêté de faire quand on voit la tronche des pictogrammes de l'UI sous Big Sur avec un écran non Retina.
Adieu le si propre "Pixel Perfect", bonjour le flou de rééchantillonnage.

avatar Krysten2001 | 

@Kenny31i

Finalement le Retina c’est juste du marketing ou il y a vraiment quelque chose ?

avatar Kenny31i | 

@Krysten2001

Initialement le Retina c’était la mention marketing pour signifier que les pixels étaient quadruplés (comme l’UHD face à la FullHD par exemple). Utilisé pour la première fois sur l’iPhone 4, c’était une petite révolution. Ensuite sur MacBook c’était toujours vrai et c’était très chouette. Mais maintenant c’est moins vrai car comme je le disais ce ne sont plus toujours des valeurs entières. C’est à dire que l’on utilise plus 4 pixels pour en faire un mais plutôt 3,25 pixels. C’est là que ça pose problème. Effectivement l’image est plus « lisse » mais elle est aussi moins précise et plus flou. Puisque les éléments de l’UI ne peuvent plus s’aligner sur les grilles de pixels. Comme on ne peut pas faire 0.25 pixel, le pixel va prendre tenter de reproduire la dimension en jouant sur l’opacité. En bref c’est moche. Et surtout Apple tente de nous berner en configurant par défaut leur MacBook sur une valeur non entière. Les premiers Retina 15" et 13" étaient bien 4 fois plus grand et la résolution était bien configuré @2x (1px = 4px).
Maintenant ce sont les mêmes définitions d’écran mais ils ne sont plus configurés ainsi mais plutôt à @1,75. Alors ça se change mais c’est pénible. Et surtout sur un MacBook 12" si on utilise la mise à l’échelle @2x certaines fenêtres ne rentrent plus sur l’écran. Alors on a le choix entre une UI flou ou une UI clean mais avec des fenêtres qui ne rentrent plus sur l’écran. Bref c’est très pénible, surtout lorsque l’on travaille l’image (designer, photographe, etc.).

avatar pocketalex | 

@Krysten2001

"Finalement le Retina c’est juste du marketing ou il y a vraiment quelque chose ?"

C'est du marketing

Du marketing et de la com, dans le sens ou Apple a donné un "nom" simple et parlant à une technologie compliquée et difficile à expliquer

Là ou je ne comprends pas ta question, c'est sur la 2e partie : "ou il y a vraiment quelque chose ?" qui est totalement déconnectée de la notion de "marketing"

Ce ne sont pas deux notions opposables (soit on a quelquechose, soit on fait du marketing ... ????)

Bref, oui, c'est du marketing, ou plutot de la com, d'appeler une "dalle LCD HiDPi avec scaling" un écran "retina"
ça parle aux gens, ça explique en un mot simple un paquet de notions compliquées et ça permet de comprendre le résultat immédiatement (un bel affichage lissé)

Je re-tique encore sur ta question "il y a vraiment quelque chose ?".
Le Retina date de l'iPhone 4, puis a été progressivement étendu à tous les smartphones, tablettes et ordinateurs, et ce depuis plus de .. 10 ans
Pour poser cette question, il faut que tu utilises encore un iPhone 3 ou 3G ou un Android de 2008 et des ordinateurs de 2012.
Si tu as des appareils plus récent que ça, alors tu utilises un écran HiDpi/Retina, donc se demander si ça apporte quelquechose me parait quelque peu ... étrange

Non ?

avatar Krysten2001 | 

@pocketalex

La discussion parlait dés écrans, je voulais savoir ce que le retina avait en plus 😉

avatar pocketalex | 

je me suis peut-être mal exprimé

"retina" n'est rien d'autre que "hiDpi". Le terme est différent, le principe est le même : une dalle haute résolution avec des pixels microscopiques et bien plus nombreux.

Donc qu'est-ce qu'un écran d'iPhone 4 et plus (jusqu'a 12) apporte à un écran d'iPhone 3 ?
Qu'est-ce qu'un moniteur 4K ou 5K apporte par rapport à un moniteur classique (ex 24" 1920x1080 à 100 balles) ?

avatar CogipTelematique | 

Exact ! Les pictogrammes ne sont pas optimisés pour du non-Retina, alors que sur Linux par exemple, l'environnement KDE possèdes des icônes vectorielles ET correctement adaptées sur une grille de pixels non-Retina. D'ailleurs sur Big Sur certains menus déroulants aussi semblent buggés avec du texte "écrasé". Par exemple le deuxième menu-bouton dans la barre de fenêtre du Finder : toutes les lignes du menu n'ont pas la même hauteur.

avatar Kenny31i | 

@CogipTelematique

Ils étaient toujours impeccables sur macOS 10. C’était le souci du détail que l’on appréciait. Mais au fil du temps on perd cette attention. Et la je te rejoins je rencontre les mêmes problèmes. C’est vraiment dérangeant sur un écran externe. Les plaintes sont réels sur internet mais je doute qu’Apple proposera une police d’icônes alternative pour les écrans non Retina.
La police d’icônes est téléchargeable sur la page des Guidelines Apple depuis leur site. L’application s’appelle SF Symbols si ça t’intéresse. Et lorsque l’on importe ces pictogrammes sous une application comme Sketch on voit à quel point ils n’en avaient rien à carrer du « pixel perfect ». Forcément sur un écran Retina ça passe, mais sur un écran classique c’est degueulasse. Il n’y a clairement aucun effort même pour de simples formes géométriques. Il y a un picto qui est 4 petits carrés (onglet explorer dans Podcast). L’un des 4 n’est même pas alignés avec les autres. Et aucun n’est sur la grille de pixel. La clairement on se moque de nous... c’est le genre de petites choses faites pour renouveler le matériel sans le dire.
« Qui veut un écran 5K ? ».
Un peu comme quand Apple rend incompatible une application sur l’app Store sans permettre d’installer la dernière version compatible avec l’OS.
Bref, c’est pénible !

avatar Krysten2001 | 

@NestorK

Ce que vous dites a l’air intéressant mais je ne comprends rien 😅🥲

avatar pocketalex | 

@ Krysten2001

C'est parfois compliqué à vulgariser

Avant, un pixel, c'était un pixel. Le pixel d'espace de travail (1920x1080 pour un 22" par exemple) était le pixels de l'écran (il y avait 1920x1080 pixels dans la dalle de l'écran)
C'est ce qu'on appelle du "non retina", du "72 ou 96ppp", bref, un pixel pour un pixel

Aujourd'hui, avec les écrans haute résolution, on a plein de pixels, par exemple pour un écran 4K on a 3840x2160 pixels
Alors comme les diagonales changent pas, vous imaginez bien qu'il est illusoire de travailler en "natif", c'est à dire en continuant d'utiliser un pixel pour un pixel, l'espace de travail serait plus que gigantesque, mais les pixels étant tellement petits, tout serait microscopique : les boutons, les interfaces, etc

Donc l'idée c'est d'utiliser plusieurs pixels "de l'écran" pour en faire un "de l'espace de travail"

cela a un avantage indéniable : on peut alors "lisser" tout ce qui est contour, et donc ne plus voir les petits crénelages que l'on voit sur un écran LCD habituel. C'est un confort énorme, on s'approche de la lecture papier

Toute la question dont nous discutons est simplement : combien de pixels "de la dalle" utilise t'on pour avoir un pixel "de l'espace de travail", c'est tout

C'est une question de vase communiquant : plus on utilise de pixels, moins l'espace de travail est grand
Exemple, si on utilise 2 pixels en largeur, 2 pixels en hauteur, pour un pixel de l'espace de travail, on est alors en "@2x", ce qu'Apple appelle originellement le "retina"
Donc avec une dalle 4K, on pourra afficher en "@2x" un espace de travail de
3840/2 = 1920
2160/2 = 1080

Donc un moniteur d'ordinateur d'une diagonale de 22" et avec une dalle 4K permet d'afficher un espace de 1920x1080 de manière "lissée", donc le même espace de travail qu'un moniteur 22" classique (non retina), mais avec un rendu incomparablement plus propre

Mais ... si la diagonale n'est pas de 22", mais de 27 ou 30" ????

C'est là ou ça se complique. Soit, simplement, on continue de faire du "@2x" et on a un espace de travail de 1920x1080 mais franchement, sur des diagonales pareilles c'est complètement con.
Soit on va demander un espace de travail qui correspond à ces diagonales :
- 2560x1440 sur un 27"
- environ 2800x1600 sur un 30"

Sauf que le nombre de pixels de notre dalle 4k, lui, il est toujours de 3840x2160, donc on aura plus 2 pixels (en H et L) pour faire un pixel, mais ... moins

On aura du lissage, mais moins

Pour retrouver un meilleur lissage, il faudrait plus de pixels dans notre dalle : une dalle 5K ou une dalle 6K par exemple, ou même une 8K il existe quelques modèles.
Souci : ça court pas les rues. Les modèles 5K du marché se comptent sur les doigts d'une main, et ils sont parfois très couteux

Donc la question, que moi je me pose par exemple, c'est "est-ce que le lissage sur un 30" 4K reste correct et intéressant ? ou faut il impérativement une dalle 5K ?"
Et je n'ai pas la réponse, il faudrait que je puisse essayer, me faire mon avis, ce que je n'ai pas encore pu faire

Pour en revenir à @NestorK, il dit simplement (et moi aussi) qu'Apple nous vend du "retina" sur toutes ses gammes, et "retina" c'est un lissage @2x, mais en vrai, on a pas des dalles qui offrent du @2x partout. On en a sur les iMac 21 et 27", mais pas sur les Macbook Pro par exemple
Mon MBP 16" dispose d'une dalle de 3072x1920 pixels, en retina @2x cela donne une résolution par défaut de 1536x960, or la résolution proposée par défaut sur cette machine est 1792x1120. Alors c'est toujours lissé, pas de souci, mais "un peu moins" qu'un vrai lissage retina.
Au final on s'en tape, on voit pas le lissage tout est très fin, tout va bien, mais... on est pas vraiment "retina" comme c'est vendu, il faut juste le savoir

avatar Norandy | 

@pocketalex

Merci infiniment pour ces explications. Un point que je recherche c’est la fréquence - éviter que la souris ne saccade lorsqu’elle bouge... j’ai ça sur mon HP Z27 et ça m’embête un peu à l’utilisation.

avatar armandgz123 | 

@pocketalex

Merci beaucoup pour les explications !

avatar Krysten2001 | 

@pocketalex

Merci 🙏

avatar raf30 | 

J'aurais un peu peur pour les effets de marquage sur un moniteur OLED. je pense que LG a du y penser.

avatar Kenny31i | 

@raf30

Pour avoir un UltraFine 5K je peux te dire qu’ils n’ont pas pensé à grand chose…

avatar tleveque | 

Heuuu le problème avec les écrans oled c’est le « burn in » (je ne me souviens plus du terme français). L’image qui reste longtemps affichée reste imprimée.
Et c’est vraiment un problème avec un écran d’ordinateur vu que beaucoup d’éléments d’interface reste longtemps affichés sans bouger. Toute la journée souvent.
Alors, la question est: ont-ils réglé ce soucis avec l’oled? Sinon, vaut mieux éviter cette technologie pour l’instant....

avatar iftwst | 

@tleveque

Oui c’est cela le gros soucis des OLED sur les ordinateurs portables et écrans informatiques.
D’où l’orientation Apple vers mini/microLED.

La stagnation des images est bcp moins fréquente sur une TV ou un téléphone.

avatar Nicolas Furno | 

@tleveque

Le problème n’est pas réservé à l’OLED, il est bien présent avec du LCD aussi. D’ailleurs, c’est une des critiques courantes contre l’Ultrafine 5K et les écrans d’Apple en souffraient aussi.

Je suis sûr que LG va utiliser les mêmes techniques que pour les TV OLED, avec un programme qui tourne pendant la veille pour limiter l’effet. Mais le problème existera sans doute malgré tout, au minimum comme sur le LCD.

avatar flux_capacitor | 

@nicolasf

Il y a des gens qui travaillent toute la journée et même plus sans compter leurs heures, parfois éventuellement 1 seule pause pour manger. Pas de pause café, etc.

avatar armandgz123 | 

@tleveque

Je joue beaucoup à la Xbox sur un écran Oled, 3/4 heure par jour (moi + mon frère), avec les mêmes éléments d’interfaces affichés (c’est le même jeu), et pas de soucis. Ça fait 3 ans qu’on a la TV.
Par contre, sur le modèle de mes parents, ça marche très rapidement...
Donc, je suppose qu’ils ont amélioré les choses entre temps.

Cependant, j’éviterai encore l’Oled

avatar frascorpion | 

Ecran oled pas nécessaire pour poste traitement photo mais pour vidéo oui 🤔
Et est ce que cet écran fonctionne en utilisant la touche de luminosité du clavier apple pas exemple ?

avatar BingoBob | 

J’avoue me sentir un peu seul face à l’engouement des TV Oled. Je ne suis quasiment qu’un consommateur de cinéma et même si je trouve que l’OLED de ma TV est superbe pour les contenus infos / reportages, etc, j’ai mis des plombes à trouver les bons réglages pour le cinéma. Je n’aime pas le contraste infini de l’OLED, la saturation parfois trop artificielle des couleurs. Je sais que certains films n’ont pas été tournés comme ça, ou plutôt, je sais comment ils ont été tournés et après 1 an de réglages, je n’arrive toujours pas à retrouver les choix esthétiques du chef opérateur.
Du coup, j’attends énormément du mini LED.

avatar Carbonized | 

Normalement il y a le mode "Filmaker" pour les films.

avatar Bounty23 | 

@BingoBob

Ce n’est pas lié à l’OLED ce genre de problème de couleur, mais au logiciel et aux choix du constructeur.

Les profils de base de ma Philips c’est de l’HDR comme toutes les TV récentes mais il y a en plus deux modes différents de Dolby Vision, un sombre et un lumineux, et là l’image est splendide.

De plus le problème du HDR c’est que chaque constructeur a « le sien » du coup c’est pas uniforme dans le rendu, alors que le Dolby est universel.

avatar lmouillart | 

Je vois souvent ici parler du mini led ici avec très grand intérêt. Ce n'est pas spécifique à ce commentaire, mais vous ne mélangeriez pas mini led et micro led ?
Les mini led sont de plus petites leds et plus denses pour du rétroéclairage de dalles LCD, mais ça reste dans la même idée que le rétroéclairage full LED+local dimming classique.
Les micro led, sont bien plus petites et ce sont des matrices autoémissives à l'image des OLED.

avatar flux_capacitor | 

@lmouillart

Exact ! Mais il n'y a à ma connaissance aucun écran micro-LED sur le marché, uniquement des prototypes en laboratoire. Concernant les mini-LED je ne sais pas non plus si c'est déjà sorti, en revanche le steak a l'air à point pour sortir cette année ;)

avatar lmouillart | 

Justement Samsung vient d'en annoncer en 110” et 99” : https://news.samsung.com/fr/first-look-event (bon à des prix hors d’atteinte par contre pour la très grande majorité : dans les ~155 000$).

avatar Adodane | 

Des contrastes infinis mais des gris pas terribles ...

CONNEXION UTILISATEUR