Il y a trente ans, la première vraie gamme Macintosh

Jean-Baptiste Leheup |

On est bien d'accord, on ne va pas souffler les bougies de chaque Mac, chaque année. De toute façon, on n'a pas assez de bougies. Mais maintenant que le keynote et les Prime Days sont passés, on peut se permettre un coup d'œil dans le rétroviseur, non ?

Alors si vous le voulez bien, c'est vers le 15 octobre 1990, il y a tout juste trente ans, que nous allons nous tourner. Ce jour-là, Apple présentait au public trois nouvelles machines, créant pour la première fois une gamme Macintosh complète1.

L'objectif des patrons d'Apple, John Sculley et Michael Spindler, était très clair : « Rendre le Macintosh abordable pour tout le monde et regagner les parts de marché perdues. » Pour y parvenir, Apple avait prévu une grande campagne publicitaire de près de 40 millions de dollars.

Les trois petits nouveaux se répartissaient harmonieusement pour couvrir tous les besoins et tous les budgets. En entrée de gamme, on trouvait ainsi le Macintosh Classic, remplaçant du Macintosh Plus resté cinq ans au catalogue. Il en reprenait l'écran 9 pouces monochrome et le processeur 68000 à 8 MHz, dans un boîtier rajeuni. Malheureusement, au passage, Apple s'était décidée à intégrer un ventilateur dans son petit Mac. Un gage de durabilité, mais un nouveau bruit à supporter.


avatar raoolito | 

j’ai meme appris « à utiliser des ordinateurs » sur les mac LC (2?) aux beaux-arts. Il me semble que c’est donc la generation suivante.
donc je passe...

avatar LeonlegranD | 

Mais oui, mais, oui, après un macintosh plus d’occasion gonflé : 2,5 Mo de mémoire vive, et un disque dur externe de 20 Mo en 1991, j’ai acquis mon premier Macintosh LC, écran gris, neuf en 1992. Il avait un disque dur interne de 40 Mo, et il me semble qu’il avait 4 Mo de mémoire vive... et j’ai reçu en cadeau un disque dur interne à échanger avec le précédent de 80 Mo en 1993. (Tonton C..., si tu me lis) C’était fantastique !

avatar Sindanárië | 

Ah que c’était magique ces trucs là !
Souvenirs.
Moi j’avais le SE/30 avec 2 eme écran : le Radius Pivot. Et la LaserWriter

avatar GaelW-Mac | 

Je crois que j’ai eu chaque modèle phare depuis 86. Dans mon mini musée, tous fonctionnels, entre autres et juste pour les desktop et juste pour ces années là, l’Apple II, le Macintosh 512, le SE30, le Classic Color, le LC 475, le Performa 6400, le 5300, le Quadra 660AV, le Quadra 950.

avatar MacPlusEtc | 

Souvenirs... après un passage par le Mac 512 puis le Mac plus, le PowerBook 100. Mon mac préféré, puisque le seul à permettre de travailler au soleil (ecran à cristaux liquides)... puis, besoin de puissance, passage aux CX... un écran au boulot, un a la maison, un gros sac... portabilité de l’époque...
Et gestion d’un parc d’environ 150 de ces machines que vous décrivez... SE, SE30 (remarquable machine!) Macintosh II, IIFX, LC, CX, SI...LaserWriter...
C’était incroyablement facile à maintenir : un disque externe avec un système compatible avec toutes les machines (il fallait avoir la liste de tous les fichiers spécifiques à chacune d’entre elles, redémarrage sur disque externe, remplacement du dossier système.... extinction, disque externe débranché et hop....
Bon, c’est vrai que pour Apple talk, il fallait prévoir un mac fx avec un routeur et autant de cartes réseau que de groupes de travail pour ne pas engorger le réseau...
mais la encore, quelle facilite d’installation et de maintenance..

avatar iftwst | 

Pffff je regrette tant d’avoir vendu mon LC....

avatar melaure | 

@iftwst

J’en possède encore 8 !

Le LC II n’était pas mon premier mac (mac + et Apple II avant) mais le premier que j’ai pu acheter moi même.

Merci pour ces rappels d’une époque qui me plaisait bien plus que la camelotte a bobo actuelle. Ok c’était lourd et encombrant, mais Il n’y a plus aucun plaisir aujourd’hui ...

J’ai encore deux 12 ‘’ aussi, par contre les 14 sont nazes et remplacé par des 15’’ sony tft ...

Et bien sur j’ai la carte pds Apple IIe avec lecteur externe et jioystick.

Ma petite collection commence a prendre un sacré coup de vieux ...

avatar Pobla Picossa | 

@melaure

"Merci pour ces rappels d’une époque qui me plaisait bien plus que la camelotte a bobo actuelle."

+1

avatar Crunch Crunch | 

Ha, le Macintosh LC :-D
Un rêve cette machine ü

avatar h-de-pierre | 

J’avais un Macintosh Classic avec le disque dur de 40 mo.

Après m’être séparé d’un Apple II +.

Nostalgie.

avatar MacPlusEtc | 

Visiblement, il n’y a pas que des jeunes sur ce site... Nous faisons un peu anciens combattants...

avatar Azurea | 

Oui ! Mais que de souvenirs..... tout une époque palpitante.

avatar Makmaniaque | 

J’ai découvert le mac avec des IIsi et ci à mon école vers 1992, j’adorais ces bécanes ☺️

avatar Macounette | 

J'ai fait mes premiers pas en informatique sur un Mac Plus dans les années 80. La première fois que j'ai vu un Mac avec un écran en couleur, c'était dans l'un des labos de l'université! J'ai pu utiliser de temps en temps un MacIIfx (le rêve!) réservé d'habitude aux doctorands. J'y tapais mes mémoires et j'écrivais des petits programmes en TurboPascal!

avatar h-de-pierre | 

@Macounette

Existe-t-il encore le Turbo Pascal ?

avatar horatius | 

Souvenirs, souvenirs :-)
Le Lc mon premier Mac, au bureau en 90 et en réseau AppleTalk pour l’impression laser. Il remplaçait un Compaq, achat justifié auprès de la compta par les économies et l’autonomie ainsi acquise pour faire des documents publics.

avatar vincentn | 

Découverte du Mac chez les parents d’un camarade de classe. Un Macintosh Plus.
Usage régulier d’un Mac LC à la fac avec une StyleWriter pour imprimer (oui, à l’époque les facs avaient encore un peu de moyens).
Mais j’ai du attendre 1996 pour m’acheter mon premier Mac perso, un 6400.
Cela ne nous rajeunit pas…

avatar chepiok | 

Mon premier Mac LC !!!!

avatar olgluk | 

Mon premier Mac : un vénérable Mac Portable cité un peu rapidement dans cet article. Machine assez incroyable : transportable à défaut d'être portable c'était un ovni que j'ai encore quelque part chez moi (hélas il me manque des pièces pour le refaire fonctionner).

avatar bertrandparis | 

Premier mac de la maison, le LC. Bon souvenir, pour jouer à SimCity, Maelström etc. 40 mo de disque dur, la place était chère...

avatar cacao | 

J'ai découvert le Mac en 1993 avec un IIfx prêté par un collègue de bureau, durant une semaine.
Après achat d'un IIci d'occase, c'était magique.

avatar almyor | 

Mon premier Mac d’occasion en 1988 a été le Mac plus ; ensuite j’ai acheté le kit SE/30 qui l’a donc transformé en SE/30. Je l’ai gardé longtemps, je le transportais dans un sac entre le bureau et chez moi .

avatar koko256 | 

LC = low cost
SE = ?

avatar almyor | 

@koko256

SE = Son Excellence😉

avatar Jean-Baptiste Leheup | 

@koko256

SE pour System Expansion : on pouvait y installer une carte PDS interne. Carte graphique, ethernet, carte accélératrice...

avatar koko256 | 

@j-b.leheup

OK. Merci.

avatar Pobla Picossa | 

Souvenirs émus du LC puis du LC2...

avatar Manuko | 

Avec mes parents, c'est un Apple //c que l'on avait rapporté pour l'achat d'un LC 4/40 + moniteur couleur.
4 ou 5000 Frs de reprise pour l'ancêtre, ça aidait pas mal à basculer. Le jeu de prédilection : Crystal Quest !!

avatar gillesb14 | 

Mon musée compte 4 LC (475 ...) et en tout un 40 aine de machines récupérées sur leur départ à la poubelle pour la plupart

avatar Gandalf | 

Souvenir de mon premier Macintosh, un MaC LC venu remplacer mon Atari ST.
Passer de l’ersatz au Graal!

avatar Brice21 | 

J’avais un Sinclair QL et un Amiga 2000 quand j’ai touché la souris de mon premier Mac dans la chambre du père d’un ami, un Mac Plus. Mon pote avait un Atari et on passait des nuits de joutes verbales à comparer Atari et Amiga.

Mais quand j’ai vu le Macintosh, ma vie a basculée.

Mon premier Mac était un SE/30 avec une Image Writer II que j’utilisais aussi comme scanner. Pour imprimer mes documents définitif, j’allais chez mon revendeur Apple avec mes disquettes 3,5 pouces pour imprimer sur une LaserWriter.

Quand j’ai fondé ma boîte, en 1991 j’avais 23 ans et j’ai vendu ma voiture, mon Amiga, toutes mes BD et mes CD pour payer l’acompte pour acheter un Mac II fx et une LaserWriter. Mon revendeur Apple m’avait fait un crédit de 6 mois et j’ai remboursé rubis sur l’ongle.

Je dois aux Mac ma carrière entière, ils m’ont permis de faire la différence et de vendre mes services à des entreprises dont les managers étaient handicapés car ils utilisaient des PC sous Windows. Ils était incapable de faire quoi que ce soit de présentable ou sexy.

Pour faire court, aujourd’hui ma boîte emploie plus de 1000 personnes dans 15 pays. Merci Apple, merci Steve, je vous dois tout.

avatar Albator1138 | 

@ Brice21

tes microdrives fonctionnent encore ??

--> []

avatar Brice21 | 

@Albator1138

Ahah non, ni ceux du microdrive pour ZX Spectrum 48k, ni ceux du QL.

avatar andmag | 

Ah le LC avec son moniteur incompatible avec les jeux au format 13’ !
La souris quittait l’écran d’une fenêtre non repositionnable. Nostalgie des CD-ROM de SVM Mac et du modem olitech...
O tempo, o mores

avatar Lau19670 | 

@andmag

Ah le LC et les modems Olitec !
Prendre un abonnement Internet à MSN, puis à Compuserve, Club Internet ...
Je me rappellerai toujours du bruit de la porteuse et du temps mis pour télécharger des logiciels !
Quand je pense que j’avais acheté à prix d’or le LCII, en promo avec un moniteur Samsung...
Et que je l’avais upgradé avec l’achat d’un coprocesseur que j’avais fièrement installé seul.
Mes premières bidouilles !
Laurent

avatar ange | 

J’ai toujours dans grenier mon LC 4/40 acheté avec mes premiers salaire. Et il tourne encore !!!
Je l’ai conservé contrairement aux suivants : performas donnés à des associations ou iMac jetés car devenus HS. C’est là aussi qu’on voit la baisse de qualité (les performances ont augmenté c’est sûr)

CONNEXION UTILISATEUR