Un adaptateur 96 watts pour le futur MacBook Pro 16 pouces ?

Mickaël Bazoge |

Le MacBook Air est fourni avec un adaptateur secteur de 30 watts, le MacBook Pro 13 pouces avec un chargeur de 61 watts, le modèle de 15 pouces avec un chargeur de 87 watts. Apple pourrait pousser le curseur un cran plus loin avec le MacBook Pro de 16 pouces. Une fuite floue partagée par la version chinoise du site ChargerLAB — donc plutôt digne de confiance a priori — montre un détail de ce qui pourrait bien être l'adaptateur du futur portable grand format.

Selon la source du site, cet adaptateur aurait une taille équivalente au chargeur du MacBook Pro 15 pouces, il porterait le numéro de modèle A2166. Surtout, il affiche une puissance de 96 watts. La batterie de cette machine ne dépassera pas les 100 watts-heure, au risque sinon de se voir interdire de vol par les compagnies aériennes.

Autre indice qui indique que le MacBook Pro 16 pouces nécessitera une recharge de 96 watts : le moniteur Pro Display XDR du Mac Pro intègre des ports Thunderbolt 3 capables de charger la batterie d'un ordinateur à cette même puissance. Aucun MacBook ne nécessite actuellement une telle patate. On ne devrait pas tarder à être mis au parfum : le MacBook Pro de 16 pouces devrait être dévoilé d'ici la fin de l'année, peut-être même avant la fin du mois si d'aventure Apple organise un nouveau keynote.


avatar MisteriousGaga | 

J'ai pas trop compris, ils ne peuvent pas aller plus loin dans la capacité de batterie / autonomie "a cause" des avions ou c'est juste les chargeurs de 100w/h qui sont interdits dedans ?

avatar Marco787 | 

Les restrictions dans les avions concernent la capacité des batteries.

avatar SyMich | 

😳😳😳 AUCUN rapport entre la puissance d'un chargeur et la capacité d'énergie emmagasinée dans une batterie !!! 😳😳😳

(Par contre, la norme usb C donne une limite à 100W... si Apple avait besoin d'un chargeur de puissance supérieure, il leur faudrait abandonner l'usb C comme câble de charge)

avatar MisteriousGaga | 

@SyMich

Bah oui mais justement j'ai pas trop compris si c'est le chargeur qui sera interdit ou la batterie parce qu'elle pourra se charger jusqu'à 100w/h ?
Parce que il suffit de brancher un chargeur de 50w pour être sûr que ça dépasse pas les 100w/h même si la batterie peut se charger à 200w/h tu vois ce que je veux dire ? 😂

avatar SyMich | 

Les limites imposées par les compagnies aériennes sont liées à la taille des batteries (exprimées en énergie emmagasinées en Wh ou en mAh)

La puissance des chargeurs, ils s'en contrefichent... un chargeur non branché a une puisssance nulle.

avatar MisteriousGaga | 

@SyMich

Aah d'accord ! Merci beaucoup 😊
Donc en gros c'est une question de "taille/capacité" de la batterie pour l'interdiction ? Sûrement pour causer moins de problèmes en cas d'explosion du coup...
Je pensais que c'était pour pas que ça pompe trop vite sur la batterie des avions 😅

avatar Mickaël Bazoge | 
Je suis allé trop vite, mea culpa. Revu et corrigé !
avatar SyMich | 

C'est mieux... mais on ne voit quand même pas bien ce que vient faire cette hypothèse sur les batteries dans cet article.
Quitte à évoquer une limite qu'Apple ne pourra pas dépasser pour ses chargeurs, il vaudrait mieux évoquer la limite de 100W de l'usb C.
Si Apple avait besoin de plus de 100W, il faudrait abandonner l'usb C (au moins pour le câble de charge)

avatar sachouba | 

@SyMich
En réalité, Apple pourrait tout à fait utiliser un chargeur et un port "custom" qui permettraient de charger le MacBook Pro à une puissance supérieure à 100 W via un port USB C.
Ça existe chez d'autres marques, il me semble.

avatar ech1965 | 

Un port custom .... le magsafe ou magsafe 2 par exemple

La charge usb-c ou l'innovation inversée...

avatar SyMich | 

Exactement... dépasser 100W pourrait nécessiter de réinventer le MagSafe pour l'alim 👍

avatar benny_mac | 

HP vends bien une dock USB C thunderbolt qui délivre du 120w sur 1 port 😊
http://h20195.www2.hp.com/v2/default.aspx?cc=be&lc=fr&oid=20075229

avatar SyMich | 

120W c'est la puissance de l'alimentation de ce dock. Lisez bien les spécifications et les renvois de bas de page... aucun port usb-C de ce dock ne délivre plus de 100W.

avatar benny_mac | 

Les specs parlent des ports usb-c ou on connecte des accessoires , ils ne parle pas du Thunderbolt connecté à l'ordinateur…
On utilise ces docks au travail et j'en utilise une sur mon Mac.
Screenshot fait à l'instant :
https://ibb.co/f459ZyY

avatar SyMich | 

Étonnant! Mais du coup, il y a potentiellement un risque à utiliser ce dock avec des câbles qui, respectant la norme, sont certifiés pour une puissance maxi de 100W. Tirer sur ces câbles 20% de plus en intensité ou en tension, c'est risquer une défaillance électrique (chauffe, voire arc électrique entre contacts)

avatar benny_mac | 

Le cable thunderbolt entre la dock et l'ordinateur n'est pas amovible.

J'imagine qu'HP à utilisé un cable adapté et qu'il n'est pas amovible pour éviter qu'on utilise un cable qui ne supporte pas cette puissance

avatar SyMich | 

Dans ce cas, pas de problème!
(Ce n'est pas visible sur le doc que vous mettez en lien, où ce dock apparaît comme un cube sans aucun câble présent sur la photo ...)

avatar misterbrown | 

@SyMich

Merci beaucoup.
Y a des collégiens sur le forum

avatar SyMich | 

😊 il y a au moins 45 ans que j'ai quitté le collège mais effectivement, ça doit être de la physique niveau collège...😊

avatar Paquito06 | 

“les compagnies aériennes interdisent de vol les batteries lithium-ion qui dépassent les 100 watts-heure.”

Qu’elle en est la raison ?

avatar SyMich | 

Plus une batterie est volumineuse, plus elle risque de causer de dégâts en cas d'explosion.

Je ne sais pas ce qui a conduit à choisir cette valeur limite, mais il fallait bien en mettre une.

avatar Paquito06 | 

@SyMich

Ca a du sens, merci 👍🏼

avatar MisteriousGaga | 

Ah oui c'est super clair la effectivement ! x)
Après si ça se trouve c'est moi qui suis un peu "🤪" et que du coup je comprenais pas hein 😂
Merci pour la modification en tout cas !

avatar LeSedna | 

Je suis pilote de ligne, la raison est simple :
- une batterie lithium ion à la possibilité d’entrer en emballement thermique en cas de mauvais utilisation, conception, tortion, court circuit etc
- quand ça arrive elle peuvent exploser et/ou s’emballer et créer de la fumée toxique assez impressionnante
- elles sont interdites en soute (on préfère les avoir dans la cabine avec au moins la possibilité de pouvoir les mettre dans une bassine d’eau plutôt que de subir non stop leur fumée depuis le cargo)
- pour limiter les risques elles sont effectivement limitées en capacité, je ne connais pas par cœur toutes les normes je me souviens récemment avoir du demander à un passager de sortir sa batterie lithium ion de sa chaise roulante électrique avant de la descendre en soutes. Pour elles je me souviens une limite de 200Wh ? J’ai un doute pour la limite des batteries (qui doivent être certifiées d’ailleurs) de chaise électrique mais c’est 2 ou 300Ah et pris en charge dans la cabine avec notification au commandant de sa positon. Je ne savais même pas qu’un chargeur tout bête devait limiter à 100Wh mais c’est peut être de base leur conception qui est interdite au delà de cette taille et donc l’info se perd.
- y’a eu plusieurs cas récents d’explosion et emballement des batteries de téléphone en Europe et USA. C’est plus impressionnant que dangereux quand c’est bien traité (jeter la machine au sol isolée et la recouvrir d’eau et la refroidir puis la garder inondée) mais ça dégage énormément de vapeur néfaste et on fait quand même une desembarcation rapide de l’avion (pas une évacuation il n’y a pas feu ni danger mortel)
- en vol ça peut être très très désagréable si un téléphone s’emballe tombe dans un coin et est ingérable. La on est bons pour se dérouter dépressuriser la cabine et la ventiler au Max et certains pourraient finir à l’hôpital s’il y a tellement de fumée qu’il y a injection, pour traiter les voies respiratoires

Vivement qu’on trouve mieux que lithium-ion mais malheureusement leurs qualités sont énormes et du coup tous les devices sont en lithium ion du coup on ne sait jamais combien de batteries lithium ion nos passagers ont mis en soute parce qu’ils n’écoutent pas les consignes ou ne lisent pas les conditions

avatar MacFly | 

Jamais d'eau sur le lithium ion !

avatar pim | 

Effectivement, l'eau est pire que tout. Il faut plonger la batterie dans un bac de sable. Gageons que les avions seront tous équipés de sacs de sable, en prévision, comme dans le bon vieux temps des frères Montgolfier !

;-)

avatar simnico971 | 

@MacFly

Si, c'est la procédure démontrée et approuvée par la FAA et l'EASA. Le but numéro 1 étant de refroidir les cellules car le risque principal est l'emballement thermique. C'est une réaction chimique, elle est donc d'autant plus rapide et violente que la température est élevée : pas de surchauffe, pas d'explosion.

Les batteries Li-ion et Li-po ne contiennent pas de lithium sous forme métallique pure, donc pas de risque d'explosion en cas d'immersion d'une cellule endommagée.

https://youtu.be/vS6KA_Si-m8

avatar Paquito06 | 

@simnico971

“Les batteries Li-ion et Li-po ne contiennent pas de lithium sous forme métallique pure, donc pas de risque d'explosion en cas d'immersion d'une cellule endommagée.”

Je confirme pour la Li-Po, j’en ai deterioré quelques unes lors de mes premiers vols en mirage 4000/a380 😅

avatar oomu | 

" A small Li-ion fire can be handled like any other combustible fire. For best result use a foam extinguisher, CO2, ABC dry chemical, powdered graphite, copper powder or soda (sodium carbonate). If the fire occurs in an airplane cabin, the FAA instructs flight attendants to use water or soda pop. Water-based products are most readily available and are appropriate since Li-ion contains very little lithium metal that reacts with water. Water also cools the adjacent area and prevents the fire from spreading. Research laboratories and factories also use water to extinguish Li-ion battery fires."

avatar misterbrown | 

@LeSedna

Merci. Et bon vol !

avatar LeSedna | 

Pour ceux qui ne se rendent pas compte, Google « lithium ion smoke » et regardez ce qu’une simple pile toute bête peut dégager comme fumée (complètement toxique).

avatar LeSedna | 

C’est pourtant la procédure que les hôtesses et mêmes les pompiers suivent, une fois la réaction enclenchée l’idée est de réduire la chaleur dégagée pour arrêter l’emballement. Il faut noyer la batterie.

Google « extinguish inflight lithium-ion battery fire »

avatar neac | 

Lithium + eau = feu 🔥
😬

avatar simnico971 | 

@neac

Non, lithium métallique + eau = feu.

De l'eau sur un un sel de lithium, un électrolyte liquide ou gel contenant des ions lithium, ou un oxyde métallique de cobalt ou de nickel lithié = rien du tout.

Les batteries Li-ion ont des électrodes en graphite et en oxydes de cobalt/nickel+lithium, et un électrolyte contenant des ions lithium, donc pas de risque d'explosion au seul contact de l'eau.

Il ne faut pas confondre les batteries Li-ion de nos iPhone et les piles au lithium (piles bouton notamment) qui contiennent bien du lithium métal, elles.

Batterie Li-ion + eau (🤷🏻‍♀️) : https://youtu.be/qwv80CNJsIE

Pile au lithium (métal) + eau (🔥) : https://youtu.be/cTJh_bzI0QQ

avatar LeSedna | 

On parle de batteries qui sont déjà en feu.
Maintenant si vous savez mieux que les pompiers et, literallement, l’ensemble des autorités aéronautiques, elles sont toutes ouïes à vos suggestions.

avatar MacFly | 

je tiens les infos de concepteurs de batteries et de drones !
leur plus grande crainte un départ de feu d'un batterie lithium-ion et lithium-polymère encore pire m'a t'il dit

avatar LeSedna | 

recommendations IATA
source : Dangerous Goods livre « Emergency Response Guide »
Chapitre « guides »
No147 « piles au lithium ionique »
Partie « mesures d’urgence / incendie »
- poudre chimique sèche, CO2, EAU PULVERISEE, mousse régulière

FAA : source étude « extinguishment of lithium batteries » by « Thomas Maloney » de la FAA
Summary of Results
• Under these test conditions, the aqueous agents exhibited the highest cooling effectiveness.
• Increasing the volume of the aqueous agents resulted in higher temperature reductions.
• The non-aqueous agents exhibited little cooling capacity and showed minimal increase in effectiveness with greater volumes.

Manuel de ma compagnie : idem, noyer la batterie si possible. Stopper le runaway de la batterie. Si possible la noyer exagérément et ne rien toucher avant que l’objet soit refroidi

avatar MacFly | 

Ça fait peut être baisser la température mais ça alimente la combustion et le dégagement des gaz

je vérifierai dorénavant les recommandations de compagnies aériennes car si j'ai les poches adéquates pour les batteries de drone je ne sais pas ce que font les autres !

Merci pour la mise en garde (indirecte) :-)

avatar Paquito06 | 

@LeSedna

Merci pour ce retour 👨🏼‍✈️

avatar LucasMac | 

Et le nouveau LG ultra fine 5K fournit 94W depuis cet été...

avatar LeSedna | 

C’est drôle parce qu’il y a quelques mois noyer la batterie a très bien marché dans ma compagnie. J’ai volé l’avion en question le lendemain.

Qui croire, les gens du forum de macge
Ou l’IATA, les procédures officielles et la preuve qu’elles marchent ?

(Ah internet)

avatar oomu | 

mais enfin ! On sait bien qu'il faut Croire le Oomu :

- vous ne me connaissez pas du tout
- je sors de nul part
- je me permets d'intervenir dans des discussions sans qu'on m'ait appelé.
- je n'ai aucune certification, diplôme, recommandation ou accréditation
- je ne dis rien de personnel sur moi
- je mens constamment selon les articles et humeurs ou si j'ai la grippe

Bref, je suis digne de confiance.

avatar LeSedna | 

Personne n’a dit que l’eau en contact avec le lithium ne produit pas de chaleur, bien au contraire, ça c’est un fait.

Juste que la meilleure méthode, « dans un avion », pour « arrêter un battery runaway de battery de type lithium-ion c’est de la refroidir en la submergeant d’eau ». Le peu d’eau qui va réellement entrer en contact avec du lithium va avoir moins d’effet que toute l’eau qui augmente l’échange thermique avec l’air et permet d’arrêter l’emballement avant la consommation complète de la batterie. Il ne faut pas oublier qu’on ne parle pas de lithium seul qui entre en contact avec de l’eau. Juste d’une batterie commerciale qui a une forme et des protections et que la présupposition c’est que toute la surface ne va pas être du lithium, qu’au pire il y a un trou, au mieux l’eau ne rentrera même pas dans la batterie car il y déjà pression sortante du gaz et l’eau va juste être en contact avec la coque.

Ni plus ni moins, et ça fonctionne, pour l’avoir vu en vidéo. Personne ne dit que ça arrête immédiatement la batterie. Juste que ça finit par arrêter son emballement au bout de peut être une minute ce qui est mieux que de la laisser flamber 20mn dans 30m3 d’air pleins de passagers.

Je répète que c’est une procédure de secours une fois que la batterie a déjà explosé/commence son thermal runaway. Personne ne va ouvrir une batterie et ensuite la jeter dans l’eau. D’ailleurs toute vidéo YouTube démontrant le danger d’une batterie lithium ion avec l’eau commence par le démantèlement de celle ci d’une manière qui est probablement exagérée par rapport à la réalité + sous l’eau la réaction ne va pas jusqu’à la destruction totale de la batterie.

Je sais pas comment expliquer la chose mieux ! L’IATA est le plus gros organisme mondial de sécurité aérienne (il crée les recommendations et libre à chaque entité de les suivre) et les plus grands spécialistes y compris de lutte contre le feu ont participé à l’élaboration des livres de « dangerous goods » et « emergency response guide » un fameux livre rouge que tout avion emporte.

Et en l’occurrence la méthode marche. C’est pas aussi bien que de pouvoir magiquement prendre la batterie et la déplacer dans un caisson ignifugé et trouver du sable, ou utiliser un équipement spécial (qui existe d’ailleurs). De même qu’on ne peut pas être équipé pour les milliers de types de produits contenus dans cette documentations. Chaque types de danger chimique liquide etc à sa propre procédure et aucune n’est optimale mais chacune sont vouées à stopper le danger le temps d’amener l’avion au sol et c’est déjà pas mal !

avatar oomu | 

merci.

avatar 33man | 

Question conne mais j’ai le mbp du boulot qui est model de 2009 et j’ai un chargeur USB-c 29W.. ça met aucune charge, bref c’est hyper lent...

Mais comme il y a 4 port usb-c si on branche 4 chargeurs de 29W ça marche ?

avatar oomu | 

non.

avatar niroz | 

*UNE nouvelle Keynote.

CONNEXION UTILISATEUR