SSD : verra-t-on la dernière merveille de Samsung dans un MacBook ?

Florian Innocente |

Samsung a démarré la production à grande échelle d’un composant minuscule qui renferme un SSD, le contrôleur ainsi que 4 Go de RAM LPDDR4. Le tout est serré dans une puce plus petite qu’un timbre poste, qui pèse seulement 1 gramme et qui se décline en capacités de stockage de 128, 256 ou 512 Go.

Ses performances surclassent celles du SATA 6 Gb avec des scores de 1,5 Go/s maximum en lecture séquentielle et 900 Mo/s en écriture avec le TurboWrite de Samsung. Un fichier vidéo de 5 Go peut être transféré en l’espace de 3 secondes, assure le fabricant.

Samsung destine son petit prodige aux « prochaines générations de PC et de portables ultrafins » et les appareils informatiques que les constructeurs veulent « faire plus fin et plus design ». Les livraisons auprès des premiers clients commencent ce mois-ci un peu partout dans le monde.

Est-ce que ce SSD PM971 NVMe pourrait rejoindre en l’état les prochains portables d’Apple ? Difficile à dire, mais on peut observer comment Apple s’y est prise pour son portable le plus fin et le plus récent, qui préfigure ceux à venir : le MacBook Retina.

Là où Samsung propose une solution tout en un, ce portable utilise plusieurs puces. Dans les démontages effectués par iFixit pour les modèles 2015 et 2016 du MacBook (avec 256 Go de SSD) il y a deux composants de 128 Go chacun, signés Toshiba. La RAM est distincte, fournie par Micron dans un cas, Samsung dans l’autre. À chaque fois il s’agit de deux puces LPDDR3 de 4 Go chacune.

Apple ne propose maintenant plus qu’un minimum de 8 Go de RAM dans ses portables, (sauf sur les MacBook Air 11" et le vieux 13" SuperDrive). Enfin, la Pomme sait aussi fabriquer ses propres contrôleurs de SSD depuis son acquisition d’Anobit en 2011.

Quant aux performances des SSD de ces MacBook, elles ne font pas mauvaise figure face aux chiffres donnés par Samsung. Sur le modèle 2016 que nous avions testé en 256 Go et 512 Go, on atteignait 1,3 Go et 1,4 Go en lecture puis 700 et 900 Mo/s en écriture.

À défaut d’utiliser la solution de Samsung en l’état, les deux meilleurs ennemis auront peut-être travaillé sur une solution sur mesure en associant leurs compétences. Mais ce ne sont là que des spéculations, la réponse viendra de futurs démontages.

Pour aller plus loin :
Tags
avatar r e m y | 

512 Go d'un coup, ça va faire peur à Apple! Ils vont demander une production spéciale limitée à 64 Go.... ;-)

avatar Kayli | 

@r e m y :
Ce serait le rêve d'avoir ça dans le 7

avatar C1rc3@0rc | 

@r e m y
Non parce que dans ce cas le cout du composant monterait, ce qu'Apple cherche c'est a augmenter ses marges.

Supprimer des ports ou réduire l'épaisseur ça permet de faire des économies d'échelle et donc d'augmenter les marges. Pareil pour les dotations en mémoires, Apple négocie très a l'avance des achats de lots a très bas prix dans ce qui est en production! Les seuls moments ou Apple fait produire du spécifique c'est quand cela permet de gagner de la rentabilité ou que le produit n'existe pas.
L'exemple de ça c'est l'abandon de l'iPod classique: Apple n'allait pas commander des dd qui ne sont plus produits et le cout d'un SSD aurait trop baissé la marge.

En fait ce type de composant va surtout se retrouver dans des netbook, les mini PC et tablettes d'entree de gamme, voire des smartphones.
Samsung fait ici le pendant de ce que fait Intel avec ses processeurs qui deviennent des SoC en intégrant progressivement les divers composants qui se plaçaient sur la carte mère.

Le hic c'est qu'on va de plus en plus vers du materiel jetable: le SSD a une duree de vie limité, le jour ou les performances sont trop degradées, faut jeter la machine entière...

avatar r e m y | 

Plaisanterie mise à part, c'est peut-être le début de MacBook encore plus fins et légers et enfin équipés de SSD de taille correcte!
Je crains le prix de ces bijoux, mais d'un point de vue purement technique, on pourrait avoir 1 To voire plus dans un portable.

avatar lamainfroide | 

Ive doit déjà être en train de se palucher sur un portable encore plus fin que le MacBook.
Ultra fin et "sans connectique".
Il va finir par nous réinventer le papier.

avatar Kayli | 

Top top top !!!
Faut mettre ça dans un iPhone !! Et l'iPad of course
Arrêter avec vos petites places de stockages
Vos films en hd font 6 Go
Et on doit faire avec des merdes de mémoire
Mon 6s 128 devient relativement lent en dessous des 30 go libre
Résultat
Mon 128 est aussi bon qu'un 64
Soit ils tapent plus grand
Soit vous gérer mieux

avatar lillegubben | 

Avant le démontage il faudrait encore qu'Apple daigne les sortir ces futurs portables ultra fins.

avatar vrts | 

le SSD et la RAM c'est la grosse marge d'Apple, ils vont se regaler avec ça :)

avatar melaure | 

S'ils peuvent en mettre 4 de 512 Go, pourquoi pas ...

Enfin avec toutes les rumeurs, on se dirige vers un MB pseudoPro pour 4000 euros en version de base :D

avatar jerome71 | 

Je crains de ne pas comprendre la news de Samsung comme l'auteur de l'article :
- 4Gb ça fait 512Mo
- la RAM, de 4Gb/512Mo, sert à gérer le SSD et n'est pas de la RAM pour le système.

C'est donc un SSD de 512Mo tout petit et tout léger et c'est déjà très bien, mais de là à remplacer la RAM sur un MacBook ...

avatar vrts | 

4Go pas 4Gb

avatar jerome71 | 

C'est mes yeux :-) ?
Je lis "4Gb LPDDR4" à droite sur le schéma. Non ?

avatar vrts | 

ah pardon, je lisais dans l'article de Macgé ils parlent de 4Go
c'te bordel :)

avatar PierreBondurant | 

@jerome71 :
Le SSD est de 512 Go (pas Mo)
Les 4Go de RAM sont inclus dans le controlleur du SSD et sont donc dédiés au seul SSD. rien à voir avec la RAM du Mac.

avatar jerome71 | 

J'ai corrigé mon texte pour les 512Go du SSD, et non Mo, merci.

Par contre, pour la RAM, je comprends toujours 512Mo, et non 4Go, et effectivement rien à voir avec la RAM du Mac.
... alors que l'article parle justement de 4Go de RAM pour le système.

avatar PierreBondurant | 

@jerome71 :
A la relecture tu as raison pour la RAM dédiée, c'est bien 4 Gb donc 512 Mo alors que l'article parle de 4Go ! Le bordelo

avatar occam | 

Comme on le répète aux conventions IEEE depuis des années :
« Storage is not the problem. Retrieval is the problem. »

avatar Vouzemoi | 

Sont sorti aujourd'hui des baies de disques embarquant des SSD de 15,3 To. Dans 1 ou 2 ans ce sera dispo pour tous.

avatar Ethereum | 

Il est aussi fort probable que la volonté d'Apple soit l'utilisation massive du cloud.
Comme on stocke ses photos, ses textes et bientôt sa musique dans le cloud, le besoin en stockage se ferait moindre selon Apple.

C'est un peu ce que vers quoi veulent tendre les constructeurs de consoles de jeux vidéos par exemple, en poussant vers le tout dématérialisé.

avatar lll | 

Reste que les consoles n'ont jamais eu autant d'espace disque qu'aujourd'hui ! ;)

avatar ErGo_404 | 

Tout stocker dans le cloud ne veut pas dire ne plus rien avoir sur sa machine, au contraire. C'est essentiel pour la bonne tenue des serveurs d'avoir des caches locaux, et c'est encore plus essentiels pour des gros fichiers quand on a une connexion un peu limitée, ce qui reste le cas de 90% d'entre nous.

Bref ça n'a rien d'exceptionnel d'avoir 512Go dans son ordinateur aujourd'hui.

avatar Ginger bread | 

Ça parait dingue ce que l on peut faire de nos jours.

avatar Ginger bread | 

Peut etre un gain de place pr la batterie

avatar Iounmoutef | 

Le stockage exclusivement dans le nuage pour pallier la trop faible capacité des SSD, merci, mais sans moi : déjà qu’il me faut pas loin de 5 To de stockage pour mes activités professionnelles et mes documents personnels (iMac 5K avec SSD 1To et 4 To de SSD sur port Thunderbolt).

Je n’ose pas imaginer le côté « sympa » qu’aurait l’accès aux fichiers lorsque je suis en mission quelque part dans le désert entre l’Égypte et le Soudan ;- (

C’est la raison pour laquelle j’ai encore mon vieux MacBook Pro 17 pouces… avec deux SSD de 1 To.

avatar PierreBondurant | 

@Iounmoutef :
Entre l'Égypte et le soudan... Il a l'air sympa ton métier, c'est quoi si c'est pas indiscret ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR