Photos profite du trackpad Force Touch

Florian Innocente |

Photos se joint à la petite liste des logiciels qui utilisent de manière un peu plus poussée le trackpad Force Touch des MacBook et MacBook Pro 13" Retina. Il y a deux endroits où ce trackpad est capable de réagir à une action particulière.

Lorsque vous cliquez sur les flèches gauche ou droite pour passer en revue des photos, si vous faites un clic soutenu (on presse plus fort et on laisse appuyé), le défilement va grandement s’accélérer. C’est un principe précédemment utilisé dans QuickTime pour des avance et retour plus rapides et dans Plans pour un zoom plus véloce.

La seconde utilisation se trouve dans la fonction Recadrer de Photos. Lorsqu’on pose son pouce sur le trackpad et qu’avec un autre doigt on fait tourner l’image, le trackpad transmet un cognement au doigt posé au moment où vous passez sur la position 0°. Imaginez qu'en roulant vous passez sur un dos d'âne, c'est pareil. C’est assez pratique lorsqu’on cherche une position très précise et qu’on regarde l’image plutôt que la gradation à côté.

Lorsqu’on tourne l’image et que l’on arrive sur le degré 0, celui-ci s'éclaire en bleu et le trackpad Force Touch vous cogne sous le doigt — Cliquer pour agrandir

Le trackpad Force Touch est utilisé dans plusieurs applications d’Apple, notamment pour le clic soutenu (fiche technique). Peu d’applications en revanche font usage de ce type de retour haptique. Avant Photos il y avait iMovie, Plans et le lecteur QuickTime (lire Le trackpad Force Touch va ajouter une dimension aux interfaces).

Un trackpad dont les nouvelles possibilités peuvent être exploitées par les développeurs. Pour le moment on n’a pas vu grand chose (un rare exemple Inklet fait du trackpad Force Touch une mini tablette graphique) ni même de grandes déclarations d’intention. Il y a probablement deux ou trois raisons à cela.

Le SDK pour Force Touch sur Mac n’est arrivé que tardivement dans les bêtas d’OS X 10.10.3 et la version finale de l’OS vient tout juste d’être distribuée. Ensuite, il est difficile d’appréhender tout ce que l’on peut faire avec ce trackpad sans s’équiper de nouvelles machines (lorsqu’on peut… le MacBook n’étant pas le meilleur exemple). Et puis le travail autour de l’Apple Watch a probablement occupé pas mal de développeurs, notamment les indépendants qui sont les plus à même de sauter les premiers sur les nouvelles technologies fournies par Apple.

Enfin, un détail amusant, encore aujourd’hui Apple a du mal à s’accorder sur la terminologie à employer pour ce “Trackpad Force Touch”. Dans une fiche technique elle parle de “Force clic” et de “Force cliquer”. Dans la page produit des portables cela devient un “Clic soutenu” tandis que les québécois font entendre, comme souvent, leur propre musique : le trackpad Force Touch est un “Pavé-pression” sur lequel on peut faire un “Clic prononcé”.


avatar oomu | 

les français se contenteront d'adopter n'importe quelle expression en américain déformé. pas de worries.

avatar Hiqosa | 

En même temps Apple veut que tout le monde utilisé iCloud mais rien ne fonctionne correctement.

Il suffit de voir comment est géré l'espace disponible de iCloud photo library.

Prenez quelques photos et supprimez les. La syncro se fait mais les données ne sont pas actualisées via l'iPhone.

En gros prenez 100 mega de photos et supprimez ces mêmes photos. L'iPhone gardera un cache de 100 mega qu'il ne supprime pas comme si pour lui les photos étaient encore synchronisées !

Le seul moyen est de restauré le TEL. C'est ce qu'un Apple store m'a confirmé.

Bravo Apple. Ma seule raison d'avoir un iPhone était l'utilisation de iCloud. Ça merde. Aplle vient de perdre un client.

avatar stéphane83 | 

@Hiqosa :
Ça synchronise en wifi

avatar joneskind | 

@Hiqosa

C’est quoi le rapport entre ta petite expérience d’iCloud et le Trackpad Force Touch au juste ? Juste pour essayer de comprendre ton raisonnement, parce que là vraiment, je ne vois pas.

avatar Vanton | 

C'est ce que je n'aime pas dans la nouvelle Apple, et j'ai le même ressenti avec l'Apple Watch : avant quand une techno apparaissait elle était aboutie, on avait en haut lieu conceptualisé ses usages et on savait où on allait.

Aujourd'hui Force Touch débarque, et techniquement pour avoir essayé j'ai été impressionné, mais on a le sentiment que personne ne sait trop quoi en faire... C'est juste là, parce que c'était dispo, mais personne ne semble avoir eu une vision globale de ce que ça pouvait apporter.

Dans sa démarche Apple est en train de devenir une boite quelconque et ça m'agace...

CONNEXION UTILISATEUR