Le MacBook Air est Thunderbolt 2… sur le papier

Florian Innocente |

Les nouveaux MacBook Air sont arrivés sans équipement Thunderbolt 2, comme en sont pourtant dotés ses grands frères Pro Retina. On peut arguer du fait que cela n'est peut-être pas d'une absolue nécessité, encore maintenant, sur cette catégorie de portables. À part peut-être pour une minorité d'utilisateurs.

Le MacBook Air reste sur du Thunderbolt de première génération

Mais, surprise, en consultant le manuel on s'aperçoit qu'un port Thunderbolt 2 est bel et bien mentionné. N'ayant pu tester dans l'immédiat ce port par manque de périphérique adéquat on mettra cela sur le compte d'une simple erreur, en attendant de creuser la question. Ou bien d'un changement de plan chez Apple survenu trop tard pour être répercuté dans la documentation. À voir d'ailleurs si elle figure aussi sur les versions originales, en anglais, du manuel.

Le manuel du nouveau MacBook Air
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

La raison de cette absence de Thunderbolt 2 est a priori plus prosaïque, comme le rappelle le Journal du Lapin. Le problème est d'ordre technique et difficilement contournable par Apple. Le MacBook Air, avec le type de processeurs que lui fournit Intel, ne dispose que de 6 lignes PCIe pour raccorder ses principaux éléments. Le lapin énumère ainsi la puce Wi-Fi, la webcam et deux lignes pour le SSD. Restent encore deux lignes, mais elles sont tout juste suffisantes pour assurer les débits prévus par le Thunderbolt 1, et il en faudrait quatre pour le Thunderbolt 2…

Revoir l'architecture interne pour inclure une connectique pas nécessairement indispensable sur cette famille de produit serait probablement fastidieux. Surtout, si une refonte plus générale de ces portables est prévue à la fin de l'année et en attendant qu'Intel propose davantage. Car ces machines ont surtout évolué de la sorte pour se caler sur le rafraîchissement de la gamme de processeurs intervenu récemment chez le fondeur.

En outre, l'utilisation du PCIe pour la webcam par exemple a des bénéfices dont il serait dommage de se priver si l'on voulait absolument récupérer sa connexion PCIe. Dans un précédent billet, le Lapin expliquait ainsi que la caméra intégrée était moins gourmande en énergie depuis qu'elle n'utilisait plus l'USB, car le débit supérieur procuré par le PCIe évitait des étapes intermédiaires d'encodage/décodage des images (lire La webcam des derniers MacBook Air est économe).

[MàJ] : d'après Intel France, l'absence de Thunderbolt 2 avec ce chipset relève uniquement d'une décision de ses partenaires. Le fondeur ne s'exprime pas à la place d'Apple mais, en clair, il y a en réalité suffisamment de lignes PCI, simplement Apple a décidé de rester sur du Thunderbolt 1. merci Julien

avatar ce78 | 

Donc il serait normal qu'Apple attache la plus grande importance à tous ces écrans (Retina iPhone et iPad, iMac, MacBook etc.) et il serait également normal qu'Apple laisse tomber un écran qu'elle présente actuellement sur son site comme l'élément fédérateur du système autour du nouveau MacBook Air ? Pourquoi un nouveau MacBook Air et derrière, un vieil écran ?

avatar patrick86 | 

"Pourquoi un nouveau MacBook Air et derrière, un vieil écran ?"

Parce que c'est toi qui le trouve trop vieux.

avatar Boreal610 | 

Je pense que le jour ou l'écran USB 3 sortiras, MACG devrait faire une news spécial avec en titre

"du nouveau pour ce78" ou "nous avons le remède ce78"

avatar ce78 | 

@ Boreal610 : hi hi :-)

avatar Un Vrai Type | 

@John Maynard Keynes :
Ce n'est pas moi qui ait présenté le TB comme le port pour tous les unir...
J'appuie sur le fait que c'est une arlésienne tout comme le firewire avec un peu trop d'ironie apparemment...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR