Les Chromebooks ont pris la relève des netbooks

La redaction |

Il semble que Google soit sur la bonne voie avec ses Chromebooks, ces portables sur Chrome OS vendus moins de 300 euros pour la plupart. Entre janvier et novembre 2013, un peu plus d’un ordinateur portable sur cinq (21%) vendu aux États-Unis était un Chromebook, selon une étude NPD. Celle-ci ne porte toutefois que sur les ventes réalisées en magasins « physiques », excluant les sites de ventes en ligne. Sont ainsi comptabilisées les ventes de 14,4 millions d'appareils de différents formats : PC de bureau, portables, tablettes iOS/Android/Windows et les Chromebooks.

HP Chromebook 14" - 329€

Des chiffres de ventes positifs par rapport aux années précédentes où ces petits PC étaient pratiquement invisibles. Ce succès s’explique en partie grâce à la popularité grandissante de ces ordinateurs dans le monde de l’éducation. En octobre dernier, l'un des vice-présidents de Google, Caesar Sengupta, se félicitait que plus de 5 000 écoles américaines utilisent des Chromebooks (lire aussi : Les Chromebooks plaisent de plus en plus aux étudiants).

HP Chromebook 11" - 279€

Un autre facteur qui peut expliquer ce succès est évidement celui des prix très agressifs pratiqués. Là où le tarif moyen d’un netbook sur Windows était de 359$, l'offre sous Chrome OS se vend en moyenne à 247$ (les plus chers sont à 299 euros en France). Même si l'on a pu voir certains Chromebook se promener dans le haut de gamme - tel le Pixel de Google avec écran 12,8" Retina vendu 1300$ - c’est bien sur l’entrée de gamme que la majorité des ventes se font et que l'offre des HP, Samsung et Acer se concentre.

Alors que le marché des ordinateurs a tendance à stagner ces derniers temps, voire à reculer, les netbook équipés du système d’exploitation de Google affichent une belle progression. En 2012, ils ne représentaient même pas 1% des ordinateurs et tablettes, toutes ventes confondues, alors qu’en 2013 ce pourcentage grimpe à 9,6%. Une progression énorme, surtout que la majorité des autres constructeurs reculent. En effet, Apple enregistre une baisse des ventes de ses iPad et MacBook sur la même période, à l’instar des PC Windows.

On relève aussi que 34% des ventes enregistrées sont le fait de produits sur iOS, Chrome OS et Android, c'est à dire des systèmes d'exploitation récents.

En bleu la période janvier/novembre 2012, en vert la même période en 2013. D'une année sur l'autre, les Chromebook sont apparus, les tablettes Android ont doublé leur présence et celles sur Windows gagnent (un peu) plus en visibilité.

Néanmoins, tout cela est à relativiser. La présence de Chrome OS semble encore anecdotique malgré ses bons chiffres de vente. Sur le web par exemple, la plupart des outils de mesures, comme Stat Counter, ne prennent même pas en compte les visites venant de Chromebook, et le peu de statistiques qui apparaissent montrent des chiffres en deçà des 0,3%. Ces statistiques sont pour le moins surprenantes, quand on sait que Chrome OS n’est pratiquement basé que sur les usages Internet. Peut-être que la forte présence en milieu éducatif - on ne va pas sur les même sites web - peut expliquer ce constat.

Google et ses partenaires constructeurs semblent bien décidés à pousser le plus possible les Chromebooks puisque l’on attend des nouveaux modèles pour l’année prochaine chez Dell, Asus, Toshiba, LG ou encore Samsung (lire aussi Asus parie sur les smartphones, les Chromebook et l'informatique vestimentaire & Acer met à jour son Chromebook avec Haswell).

Dernier enseignement de cette étude, Apple se classe à la troisième place derrière Lenovo et HP en premier sur les marques qui ont le plus vendu, grâce notamment au renfort des iPad.


Tags
avatar Klouk | 

@rikki finefleur

Je ne suis pas d'accord. Il reste encore un énorme fosse entre le googleplay et l'appstore. De nombreuses apps n'existent pas chez Google et certaines n'existeront sans doute jamais (applis de M.A.O. Notamment.

avatar philoo34 | 

@rikki finefleur

"Ce qui est drôle c'est de voir vos analyses."

Dommage , j'aurai bien aimé avoir une autre analyse pour pouvoir peser le pour et le contre sur le sujet .

Mais comme d'hab y'a du vide en face , sauf de l'attaque perso .

avatar puff | 

Je ne crache ds la soupe de personne, j'essaye tout ou presque, n'aime pas rester que sur une marque ou un point de vue. Certains critiquent sans connaître les produits. Pour avoir testé ChromeBook et la surface, je n'ai pas été convaincu par ces produits. J'aime Apple mais rien ne dit que j'achèterai pas autre chose. C'est bien pour certains, pas assez pour moi. Ce n'est que mon avis, chacun fait le sien.

avatar puff | 

Et pour ceux qui traitent tjrs les autres d'Apple maniacs, j'ai eu un tel Android, qui n'a pas duré longtemps, et Windows 8 après xp et la version 7, donc qd je donne mon avis, je sais de quoi je parle et ne donne que mon avis, ou répond à des gens qui ne connaissent pas Mavericks et te soutiennent qu'Apple y' oblige le Cloud, et Ben moi je répond non, tu n'es pas obligé

avatar zorg2000 | 

Hé, je lis deux autres chiffres de cette news :
les PC se vendent encore bien et même s'ils baissent, il ne sont pas mort vu leurs chiffres !

L'autre point que personne ne regarde c'est qu'il y a plus de tablettes windows vendues que de Mac !!! redmond est loin d'être mort.

avatar shenmue | 

"redmond est loin d'être mort."

C'est une évidence et surtout la conséquence du poids considérable de Microsoft dans le secteur pro. Ils ont quand même dégusté méchamment sur le secteur grand public et plus du tiers des machines qui se sont vendues en 2013 ne sont pas sous Windows. Alors ce n'est pas la fin très loin s'en faut, mais c'est quand même la fin du règne du Microsoft tout puissant. Ceci dit, la fable médiatique du Google tout-puissant que les analystes de Wall-street veulent mettre à la place sent encore plus du bec celle-là. Le marché américain s'équilibre dans les faits, Apple tourne à 20% dans les usages, Google péniblement approche des 10% , Linux plafonne à 1% et le reste (70% donc) va à Microsoft. C'est déjà en soi un énorme changement par rapport aux années 90 et au début des années 2000 où 97% de la part d'usage allait à Microsoft, soit ce que l'on appelle un monopole.

La chute des solutions applicatives et de services de Microsoft est encore plus brutale. Chrome est aujourd'hui devant iE par exemple, même si là encore on va vers un équilibrage du marché avec 4 navigateurs qui sont au delà des 15% de Pdm. Le monopole là encore est mort. Google ne surdominera pas ici comme il l'a fait avec son moteur de recherche internet. Et c'est tant mieux.

Et à terme, d'ici 2017, je vois bien Microsoft laisser la moitié du marché à ses concurrents, et l'apparition de Tizen dans les stats.

avatar zorg2000 | 

70% de part d emarché pour win mais 2% pour mac osX, le reste ce sont els os alternatif, il y a quelques années j'avais un psion puis un palm, machine dont on avait les winCE en concurence et les stats ne prenaient pas ces machines en compte, pourtant ils faisait la même chose.
(processeur ARM, ecran tactiles, mémoire fash, bref ce qu'à nos ios device aujourd'hui).

Je n'aime pas que l'on compare les stats en mettant Ios et consort dedans car ils n'entrent pas en compte dans les anciennes stats.

avatar puff | 

Tout le monde met toute sa vie sur iCloud, faux. Bcp dans mon entourage ne laissent que les contacts, notes et calendriers et que quelques fichiers, car ils veulent contrôler leurs données. Après qd c'est des achats, livres, films, music, séries, que ce soit Apple, Google, ou Windows, je trouve pratique pour ne rien perdre. Mais ce n'est pas aussi personnel que les photos, fichiers word, excel et autres...

avatar puff | 

Tout le monde met toute sa vie sur iCloud, faux. Bcp dans mon entourage ne laissent que les contacts, notes et calendriers et que quelques fichiers, car ils veulent contrôler leurs données. Après qd c'est des achats, livres, films, music, séries, que ce soit Apple, Google, ou Windows, je trouve pratique pour ne rien perdre. Mais ce n'est pas aussi personnel que les photos, fichiers word, excel et autres... Et on a jamais dis qu'Apple était gentil, Apple comme Google, Microsoft, amazone et autres, incitent à stocker dans le Cloud, mais tant qu'on nous en laisse la liberté no problem. Mavericks te propose mais te laisse choisir, encore un qui ne va pas souvent sur Mavericks, c'était aussi le cas sur les 2 versions d'avant et on était pas obligé. C'est toi qui choisit ce que tu veux être sauvegardé ou pas ds le Cloud. Sur ChromeBook, t'as pas trop le choix

avatar rikki finefleur | 

Malheureusement sous couvert de simplicité on nous fait tout avaler. Souvent de façon insidieuse.
Apple l'a démontre avec son App Store.
Il y a dix ans, si on avait dit que désormais le constructeur de l'OS prendrait 30% de tout ce qui passe sur l'os, tout le monde lui aurait ri au nez. Et pourtant c'est désormais le cas aujourd'hui.
Comme quoi.
La NSA et PRISM et le peu de réactions sont aussi un bel exemple de l'affaiblissement de nos pensées et de nos réactions.
A croire qu'il y a 30 millions de terroristes en France? Comment peut on accepter qu'une firme lise notre courrier, quel serait votre réaction, si le gouvernement en place, lit tout votre courrier postal ?
C'est pourtant la même chose à part qu'ici c'est numérique.
Vue notre degré de somnolence, le pire est a venir :p

avatar philoo34 | 

@rikki finefleur

"Il y a dix ans, si on avait dit que désormais le constructeur de l'OS prendrait 30% de tout ce qui passe sur l'os, tout le monde lui aurait ri au nez. Et pourtant c'est désormais le cas aujourd'hui."

Mais c'est dingue des conclusions pareilles ...
Comment peux tu survoler le sujet à Mach 2 et malgré tout faire une conclusion ?

Qu'est qu'il y a dans ces 30% ??
Tu veux nous faire croire que c'est juste une taxe ?
T'es tu seulement posé la question ?
Comment faisait un petit développeur avant pour vendre son logiciel auparavant ?
À plus de 5 exemplaires bien sur .

Qui prend en charge toute la logistique, le règlement , la mise en place dans la logithèque ?
Le développeur n'a plus à s'occuper de toute cette partie rébarbative .
Tu veux que ce soit gratuit ?

avatar rikki finefleur | 

Parce que tu crois que toutes les sociétés qui font du règlement , de la mise a disposition physique ou numérique ou qui vendent prennent 30% de com ? Juste une blague...
Dans quel monde tu vis ?
Quand tu télécharges VLC sur leur site par exemple tu payes combien ?
Quand tu payes avec ta CB, l'organisme CB te prend 30% en plus ? Pourtant il fait du règlement a une structure informatique, du physique local (comme ta pompe a essence via les terminaux de paiement) ,LUI ..
Materiel.net qui fait du physique et des serveurs en ligne, lui, prend 30 % ?

Apple bannit par exemple tout lien qui pourrait accéder a la boutique de l'éditeur.
Apple prend 30 % même si l’éditeur gère lui le physique des serveurs ou résident les fichiers !..

Actuellement les frais de paiement électroniques tournent autour de 1 à 3%.
Tu peux même faire appel a des sites ou il s'occupe de tout (créer une boutique en ligne, serveur + paiement ) et payer 4% du CA. Entre 4 et 30%, je te laisse calculer le %..

Apple ou goog, pourrait prendre 30 ou 40 % de toute façon les éditeurs n'ont plus le choix..
Apple et Goog le savent très bien...

Qu'un constructeur d'OS prenne 30% de tout ce qui passe par son OS, étaient juste risible il y a 10 ans, et ne se voyait que sur le marché des consoles de salon (!). Chemin que souhaite prendre les constructeurs.

Faire de notre ordi, un genre de console bridée par lui même, avec toutes les taxations financières et obligations parfois loufoques désormais obligatoires.
Icloud, chromebook, les appstore, n'en sont que les acteurs de façon silencieuse mais pourtant bien réélle de cet enfermement à marche forcée, made in console...

avatar sinbad21 | 

Ces valeurs d'usage sont à prendre avec des pincettes, avec android il est très facile de se faire passer pour une machine de bureau, c'est juste une case à cocher dans les préférences. Quand on n'aime pas avec les versions mobiles des sites, qui sont souvent simplifiées et ne permettent pas d'accéder à tout, on coche cette case et hop, le mobile android n'est plus considéré comme tel mais comme un ordinateur de bureau.

Par exemple, le user-agent de mon Chrome sous Android est par défaut "Mozilla/5.0 (Linux; Android 4.3; Nexus 4 Build/JWR66Y) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/29.0.1547.59 Mobile Safari/537.36". On voit là clairement que c'est du Android.

Par contre, si je coche simplement l'option "Voir version ordinateur", le user-agent devient "Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/29.0.1547.59 Safari/537.36". Plus aucune trace d'android.

Donc ces stats ne sont pas fiables.

avatar Stanley Lubrik | 

@rikki finnefleur

C'est pas faux.... On cherche à nous enfermer dans des prisons dorées... Et les jailbreakistes sont nos Pancho Villa et Emiliano Zappatta...

@zorg2000

C'est vrai qu'avec un chœur des vierges chantant la mort du Notebook, puis du PC * - depuis la naissance et les succès mérités de l'iPad - on en oublierait presque qu'il s'en vend toujours vachement beaucoup des PC sous Windows !

En 2014, c'est l'avalanche annoncée de tablettes X86 véloces comme des iPad et économes en énergie comme des iPad... Mais dispo à partir de 300 €, voire moins, et avec la suite Microsoft Office offerte (130 € de valeur marchande).... Du coup le Windows 8 que d'aucuns voient mort et enterré - syndrome Vista - devrait prendre réellement son envol....

Les Bay Trail quadricores d'Intel apportent cette vélocité et cette gestion efficace de l'énergie pour des produits fanless sous Windows 8...

Du coup, les Netbooks vont revenir en masse, et les combos comme les tablettes, et le fameux Asus Transformer Book T100 est le fer de lance de ce futur proche...

http://www.amazon.com/Transformer-T100TA-C1-GR-10-1-Inch-Detachable-Touchscreen/dp/B00FFJ0HUE/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1388402002&sr=8-1&keywords=asus+t100

On reparle dans 6 mois de cette renaissance du netbook prévisible....

* Même Flash est toujours là malgré les nombreux bulletins de décès prévisionnels depuis 2007 naissance de l'iPhone !

avatar philoo34 | 

@Stanley Lubrik

"Du coup, les Netbooks vont revenir en masse, et les combos comme les tablettes, et le fameux Asus Transformer Book T100 est le fer de lance de ce futur proche... "

Tiens, revoilà notre commercial Asus et son catalogue :-D
Bon la on a eu juste le lien , d'habitude on a aussi droit à toutes les caractéristiques ..
Un coup de mou ?

avatar philoo34 | 

@Stanley Lubrik

"On reparle dans 6 mois de cette renaissance du netbook prévisible...."

Moi je te laisse même un an !
Juste pour voir qu'on en parlera même plus d'ici la .

avatar philoo34 | 

@Stanley Lubrik

"En 2014, c'est l'avalanche annoncée de tablettes X86 véloces comme des iPad et économes en énergie comme des iPad... Mais dispo à partir de 300 €, voire moins, et avec la suite Microsoft Office offerte (130 € de valeur marchande).... Du coup le Windows 8 que d'aucuns voient mort et enterré - syndrome Vista - devrait prendre réellement son envol.... "

Doit on te rappeler que TOUTES les tablettes , iPad compris , peuvent se connecter à des claviers BT ? Donc rien se nouveau sous le soleil ..

Office ? Quel avantage pour le grand public ?
Car il faut bien te mettre dans la tête que le succès d'une machine se fera GRÂCE au grand public , pas aux personnes comme toi et moi .
Tu sais ? Ce grand public qui n'a sûrement rien à voir avec toi (ni moi) , et qui n'a pas les même connaissances ni les mêmes besoins que toi et moi.

Windows 8 ne va pas faire démarrer le succès des tablettes x86 , quelles qu'elles soient , trop orienté desktop et qui ne favorisera pas les applis bien pensées pour le tactile .
La vraie révolution aurait été la RT mais MS n'y a pas cru et l'a sabordée d'entrée de jeu . MS n'a plus aucune vision (si elle l'a déjà eu...) de la micro informatique grand public .

avatar zorg2000 | 

Clairement, on a donc a espérer qu'Apple ne se repose pas sur ses lauriers et inove encore dans ce domaine.

Je lis pas mal d'article de fan de tablette wacom qui trouve que surface 2 (X86 +win8) est pas mal pour dessiner. A surveiller, on ne peux pas dessiner sur l'Ipad.

avatar i-han | 

moi ce qui me gene dans le chromebook c'est la qualité et le debit de nos reseaux en france, peu adapté au cloud

et là , le chromebook devient mou et peu interessant dans le nuage, versus le local

pour le reste , je lui prefere tout de même un notebook quelques euros plus chers , mais sous windows et avec un Dd 500go on en trouve a 350€

la capacité a faire tourner les programmes de w7 , l'integration dans un reseau local , le stockage important , bref .

avatar patrick86 | 

@i-han :

on a des débits pourris, surtout en émission, parce que nos opérateurs sont partis du principe qu'on avait pas besoin d'émettre, puisqu'on a pas envie de s'héberger soit même.

Sauf que Mme Michu n'a pas envie d'attendre des plombes pour envoyer des photos de son chat par mail à son fils.

avatar alan63 | 

Madame Michou n'est pas cliente d'Apple...

avatar patrick86 | 

"Madame Michou n'est pas cliente d'Apple..."

Quel rapport ?
Apple est un opérateur réseau ?

avatar lmouillart | 

C'est tout l’intérêt de l'opération, il n'y a pas de temps d'upload comme avec un client lourd puisque tout à été envoyé sur le cloud dés que possible plutôt que dés que nécessaire.

Et notre Mme Michu de se balader heureuse puisque sans rien faire ses données sont synchronisés avec sont smartphone, sa TV, la PS3 de son fils, la Samsung du neveu et le tout sauvegardé et mis sur stockage redondant.

Ses données ne lui font plus peur, la voilà enfin maître, grâce au nuage !

avatar patrick86 | 

"C'est tout l’intérêt de l'opération"

Oui. On fait en sorte qu'Internet fonctionne mal pour favoriser l'utilisation du Minitel.

"Et notre Mme Michu de se balader heureuse puisque sans rien faire ses données sont synchronisés "

… sur des serveurs sûr lesquels elle n'a aucun pouvoir.

"la voilà enfin maître, grâce au nuage !"

WTF ?

avatar ericb2 | 

Ce qui m'inquiète, c'est pas l'OS, c'est pas le cloud, mais le fait qu'il y ait des backdoors MATERIELLES dans tous ce qu'on nous vend aujourd'hui.

Si on contrôle le matériel, alors on peut mettre ce qu'on veut dessus, et on n'emm.... personne. L'utilisation ? C'est pareil, chacun voit midi à sa porte. Mais cela ne sera bientôt plus possible (Intel ARM et autres architectures comprises ...)

Le pire est à venir: objects connectés, drones et j'en passe.

Rappel : il faut pouvoir contrôler la technologie, au lieu de la subir.

P.S. pour les querelles Apple / Microsoft : "state of the union" lu en 2007 à la WWDC, et personne ne s'est posé la question. La réponse c'est : même combat ...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR