macOS Catalina : fin des apps 32 bits, suppression de Dashboard, dépréciation de Quartz Composer

Anthony Nelzin-Santos |

Parmi les changements apportés par macOS Catalina, il faut remarquer… les suppressions. Comme prévu de longue date, les applications 32 bits ne sont plus prises en charge. Après plusieurs années d’agonie, Dashboard tire finalement sa révérence, et n’est plus du tout disponible dans macOS Catalina.

Dashboard dans OS X Yosemite.

D’autres suppressions et dépréciations vous toucheront moins : Apple a supprimé tout le code i386 des frameworks du système, pour laisser place au seul code x86-64. Le framework QuickTime est logiquement retiré, puisqu’il n’avait pas été adapté aux architectures 64 bits, mais l’application QuickTime Player demeure.

Quartz Composer, le langage de programmation visuel qui avait donné naissance à quelques-uns des tous meilleurs économiseurs d’écran, est officiellement déprécié. Apple conseille de passer à Core Image, SceneKit, ou Metal. Dans le même registre, les applications et les plug-ins qui utilisent encore OpenAL et AUGraph devraient adopter AVAudioEngine, et celles qui ont encore recours à Inter-App Audio devraient adopter les AudioUnits.

Pour être tout à fait complet, notons que les configurations automatiques de proxies ne prennent plus en charge les schémas d’URI FTP et locales, au profit des seuls schémas HTTP(S). L’utilisation du protocole SPDY est formellement déconseillée, ses fonctions ayant été reversées dans le protocole HTTP/2 maintenant très commun. Enfin outre les runtimes de langages de script, les commandes Subversion seront supprimées des prochaines versions de macOS, et devront être installées manuellement.


avatar chupastar | 

J’utilise toujours Dashboard pour la calculette et le convertisseur...

avatar Zeldemir (non vérifié) | 

Le centre de notifications à droite permet d'avoir la calculette et d'autres widgets.

avatar bonnepoire | 

J'utilise les post-it tous les jours... je vais devoir changer ma façon de bosser.

avatar Lucas | 

@bonnepoire
J’en utilisais énormément aussi, puis je suis passé à Notes et c’est tellement mieux, plus polyvalent, puissant et toujours sous la main !

J’ai même ajouté au centre de contrôle de iOS un raccourci créant d’un tap une nouvelle note, c’est génial.

Et puis la synchronisation entre tous ses appareils est une merveille, et puis on peut faire des cases à cocher, intégrer des images, tableaux, liens, dessiner...

avatar bonnepoire | 

J'utilise abondamment les notes mais les post-it n'avaient pas le même but ;)

avatar Derw | 

Il y a Aide-mémoire...

avatar bonnepoire | 

@ Derw
Merci. Je connais mais ce n'est pas pareil puisque ça se superpose sur l'écran. J'aime le Dashboard justement parce que c'est un écran "isolé". Je sais y aller à 4 doigts et mes notes y restent discrètes.

avatar Brice21 | 

@bonnepoire

Crée un espace dédié à tes postits ?

avatar bonnepoire | 

@ Brice21
C'est quand même pas la solution la plus pratique. Autant bosser avec notes...

avatar BeePotato | 

@ bonnepoire : « Je connais mais ce n'est pas pareil puisque ça se superpose sur l'écran. J'aime le Dashboard justement parce que c'est un écran "isolé". »

Deux solutions pour recréer cette isolation avec Aide-mémoire (dont, au passage, la longévité remarquable est à souligner) :
• Créer un bureau (via Spaces) dédié à Aide-mémoire, en lui indiquant bien (via les options dans le Dock) de se limiter à ce bureau. Ça permet d’accéder rapidement aux post-it, mais ça a le défaut de faire changer de bureau, sans possibilité de revenir automatiquement au bureau où on était avant.
• D’où la deuxième possibilité, ma préférée, que j’utilise pour Aide-mémoire, Mail, et autres applications du même genre : dans les options du Dock, indiquer à Aide-mémoire d’apparaître sur tous les bureaux, puis masquer l’application grâce à la commande dédiée dans le menu de l’application (celui à côté du menu pomme) ou dans son menu dans le Dock. Ainsi, ça permet de faire apparaître les notes où qu’on soit, sans perdre le bureau où on est, tout en gardant les notes « discrètes » le reste du temps. Conseil : s’habituer à utiliser le raccourci clavier ⌘+H pour masquer rapidement l’application quand on a fini de l’utiliser.

Cette seconde approche présente deux avantages par rapport à Dashboard :
• On n’a pas à faire afficher tout ce qu’il peut y avoir dans le Dashboard juste pour accéder à une des infos qui y sont, puisqu’on cible précisément l’application qu’on veut (ici, Aide-mémoire).
• Et surtout, ça facilité beaucoup les échanges de contenu (copier-coller ou glisser-déposer) entre les notes et les autres applications, dans les deux sens.

Si on ajoute les options supplémentaires que propose Aide-mémoire par rapport aux simples post-it du Dashboard, il n’y a rien à regretter de ce dernier pour la gestion de post-it… si ce n’est l’effet graphique cool quand on ajoute un widget. :-)

avatar bonnepoire | 

@BeePotato
Il y a des mots de passe dans mon Dashboard. On n’y va pas par hasard et toutes les solutions proposées impliquent que les notes risquent d’être visibles par inadvertance.

avatar BeePotato | 

@ bonnepoire : « Il y a des mots de passe dans mon Dashboard. »

La transition vers une autre solution pourrait être l’occasion pour toi de réparer cette erreur, en supprimant ce stockage sans aucune protection de ces mots de passe. À la place, je te suggère de lancer l’application Tousseaux d’accès et d’y créer des notes sécurisées contenant ces mots de passe.

« On n’y va pas par hasard et toutes les solutions proposées impliquent que les notes risquent d’être visibles par inadvertance. »

Les notes stockées dans le Dashboard risquent aussi d’être rendues visibles par inadvertance, surtout si ce dernier est activable par une touche de fonction ou un coin d’écran.
Les solutions que j’ai proposées n’augmentent pas énormément ce risque (surtout la deuxième).
De plus, l’application Aide-mémoire offre une possibilité absente des post-it du Dashboard : réduire une note à sa barre de titre, où apparaît alors uniquemenet la première ligne du texte de la note. De quoi assurer, bien plus qu’avec le Dashboard, que tes contenus confidentiels ne soient pas affichés systématiquement dès que tu fais apparaître tes post-it.

Mais j’insiste tout de même sur le fait que ces mots de passe ne devraient pas être là (que ce soit sur les post-it du Dashboard ou sur ceux d’Aide-mémoire).

avatar Kenny31i | 

"apparaître sur tous les bureaux" ? Je cherche depuis 10 minutes je ne trouve pas cette fonctionnalité. De même pour celle d'après "masquer l’application grâce à la commande dédiée". Je dois être aveugle mais je ne lis rien qui s'apparente à ça...

avatar BeePotato | 

@ Kenny31i : « "apparaître sur tous les bureaux" ? Je cherche depuis 10 minutes je ne trouve pas cette fonctionnalité. »

C’est accessible via le menu de chaque application dans le Dock (menu qu’on obtient via un clic secondaire (ou un ctrl+clic, ou un clic prolongé) sur l’icône de l’application dans le Dock). Il y a un sous-menu « Options », contenant une section « Attribuer à » où on peut choisir entre « Tous les bureaux », « Ce bureau » ou « Aucun » (ce dernier étant le mode par défaut).

« De même pour celle d'après "masquer l’application grâce à la commande dédiée". Je dois être aveugle mais je ne lis rien qui s'apparente à ça... »

Cette commande apparaît également dans le menu de l’application dans le Dock, où elle s’intitule simplement « Masquer ». Mais elle apparaît aussi (et surtout) dans le menu de l’application dans la barre des menus (c’est-à-dire le menu au nom de l’application, juste à côté du menu pomme). Là, on trouve « Masquer nom de l’application », « Masquer les autres » et « Tout afficher », permettant divers usages du masquage d’applications. C’est aussi via ce menu qu’on découvre les raccourcis clavier (bien utiles) pour ces fonctions.

Pour ceux qui ne connaissent pas : cette fonction de masquage n’a rien à voir avec la fonction de minimisation des fenêtres, et n’est pas un raccourci pour envoyer dans le Dock toutes les fenêtres d’un coup. Une application masquée devient juste invisible, sans changer l’état de minimisation de ses fenêtres (état qu’on retrouve donc dès qu’on fait réapparaître l’appli). C’est une fonction très pratique (mais trop méconnue) de Mac OS.

avatar Kenny31i | 

Ah parfait !
Merci beaucoup pour ces explications, ça m'a toujours agacé de voir mon écran basculer d'un bureau à un autre... Maintenant je comprends mieux le fonctionnement ^^

Encore merci ;)

avatar BeePotato | 

@ Kenny31i :
Pour limiter les passages intempestifs d’un bureau à l’autre, il y a aussi une option intéressante dans les préférences de Mission Control : « Lors du changement d’application, activer un Space avec les fenêtres de l’application ».
Il me semble que cette option est activée par défaut. Pour mon usage, je la désactive systématiquement — ça permet ainsi d’activer une application (via son icône dans le Dock ou via command+tab) qui n’a pas de fenêtre dans le bureau actuel, sans se retrouver à basculer sur un autre bureau où elle a des fenêtres. Pratique si on veut ouvrir une nouvelle fenêtre de cette application dans le bureau actuel. Et pour passer tout de même à un autre bureau où se trouvent d’autres fenêtres de l’appli, il suffit de cliquer une nouvelle fois sur son icône dans le Dock.

avatar bonnepoire | 

Pour masquer une application, pomme+h

avatar Kenny31i | 

Eh bien merci pour tous ces tuyaux ! ;)

avatar Yohmi | 

euh… donc on fait comment si on utilise Dashboard ? J'ai 30 post-its, un widget bourse, le calendrier, une calculatrice, un convertisseur de devises, et je les utilise quotidiennement. C'est quoi l'idée ? J'ai mis la bourse dans "Aujourd'hui", mais pour le reste, on fait quoi ? On repeuple le dock avec des utilitaires moins pratiques genre Aide-Mémoire ?

avatar House M.D. | 

@Yohmi

En un mot? Oui.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Yohmi : bourse, calendrier, calculatrice, on les retrouve dans le Centre de contrôle. Convertisseur de devises, dans Spotlight. Post-its, entre Aide-mémoire (où sont importés les notes du Dashboard) et Notes on doit pouvoir trouver des solutions. Cela fait quand même cinq ans que l'on sait que Dashboard va disparaitre.
avatar ziggyspider | 

"Cela fait quand même cinq ans que l'on sait que Dashboard va disparaitre." Et ça doit consoler ceux qui comme Yohmi utilisent Dashboard ?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@ziggyspider : lorsque j'apprends qu'une application qui m'est particulièrement utile va disparaitre, ou être mise à jour d'une manière qui va casser mon workflow, je fais en sorte de trouver une solution de secours, je n'attends pas de me retrouver dos au mur pour venir piailler dans les commentaires de MacG. Dès notre premier article sur la dépréciation de Dashboard nous avons présenté quelques solutions, et on a rappelé chaque année que Dashboard était en sursis. Je comprends bien que Dashboard soit important pour certains utilisateurs, je ne comprends pas que ces mêmes utilisateurs n'aient pas fait en sorte de le remplacer plus tôt, s'il est si important que cela. On a les problèmes que l'on veut se créer.
avatar bonnepoire | 

@Anthony Nelzin-Santos
Je suis d'accord mais parfois il n'y a pas vraiment d'alternatives aussi pratiques et/ou directes. Je vais m'y faire mais je suis déçu quand même. Je ne comprends pas pourquoi ils ne rafraîchissent pas cet écran plutôt...

avatar SyMich | 

C'est clair que le Dashboard (sous réserve d'avoir des widgets mis à jour...) reste nettement plus utile que le LaunchPad!

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@bonnepoire : « mais parfois il n'y a pas vraiment d'alternatives aussi pratiques » : nous sommes d'accord !
avatar Yohmi | 

« je n'attends pas de me retrouver dos au mur pour venir piailler dans les commentaires de MacG. »
Ah, ok, on en est là. Pardon.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Yohmi : il faut venir piailler beaucoup plus tôt !
avatar jeff78 | 

@Yohmi

Restez sur votre système actuel

avatar pga78 | 

La suite office 2011 ne passe plus ....

avatar House M.D. | 

@pga78

En même temps, 2011... donc 8 ans...

avatar oomu | 

8 ans, 12 ans, 8000 ans, du moment que ça marche ? Pourquoi vouloir changer et repayer ?

Y a d'excellents jouets chaque semestre pour occuper l'esprit avec du "nouveau".

avatar House M.D. | 

@oomu

Dans ce cas, cette vue d’esprit vous permettra de ne pas mettre à jour macOS...

avatar armandgz123 | 

@House M.D.

Windows rigole, fort très fort.

avatar House M.D. | 

@armandgz123

Oui, et? Pour rappel, Microsoft est le concepteur d’Office 2011, c’est à eux de maintenir la compatibilité s’ils le souhaitent.

avatar armandgz123 | 

Je trouve que le support des logiciels sur Mac est extrêmement court. Et c’est particulièrement dommage. Ce n’est pas le cas sous Windows et Linux. Cependant, je suis aussi conscient que c’est ce qui permet à MacOS d’être MacOS : fluide, moderne, pratique, peut consommateur en batterie...

avatar Gueven | 

@armandgz123

Pourquoi nommer Linux dans tes propos ?
Dans Linux tu as de tout en terme de LTS, de la RedHat à l'Arch Linux en passant par la Debian.
Et je parle même pas du Kernel Linux qui n'hésite pas à trancher par fois dans le lard ...

avatar armandgz123 | 

@Gueven

Parce que je n’y connais rien et que je fais des raccourcis ?
J’ai ElementaryOS sur un PC portable et Debian je crois sur un PC fixe

avatar Gueven | 

@armandgz123

"Parce que je n’y connais rien et que je fais des raccourcis ?
J’ai ElementaryOS sur un PC portable et Debian je crois sur un PC fixe"

Le problème c'est que chacun décrit Linux comme il le voit et non comme il l'est, c'est presque normal tellement Linux n'est pas un OS mais une multitude d'OS basé sur une même base (le kernel Linux).
Et le pire, c'est que pour beaucoup Linux c'est le PC bureautique, alors qu'il est le plus utilisé en Embarqué et en Serveur. (et je parle pas d'android qui est une distribution Linux).

avatar thauron | 

Sauf qu'en ce qui concerne les distributions Linux, tu arrives à avoir un Linux exactement comme tu le DESIRES... Apple choisit pour toi sans te demander, tant pis si tu es un power user, qui à la base exploite à fond des technologies (ce qui était mon cas Mac OS X server etc...)... En matière de Mac, je suis désolé, mais cette machine devient une véritable loose en matière d'OS [de plus en plus fermé, de plus en plus nuage (sans garantie de préservation et de confidentialité des données, surtout qu'elles sont hébergées aux USA), de fonctionnalités supprimées ou gadgetisées, sans trouver d'équivalent dans les versions suivantes] et en matière de matériel, qui ne mérite absolument pas d'être vendu à ce prix...
Pour ma part, j'utilise Linux Mint Cinnamon quotidiennement depuis la version 13 (on est à la 19.1) et je n'ai jamais eu à regretter une perte de fonctionnalités, d'ergonomie ou autre, bien au contraire, les finitions y gagnent d'une version à la suivante.
Ah oui... J'ai toujours eu une distrib linux qui tourne quelque part depuis MkLinux en 1996 (j'ai tout compilé pour avoir un environnement GNUStep sur PowerPC). Je n'ai pas vu de régressions de fonctionnalités sous Linux comme l'on peut le voir sur Mac, de perte d'ergonomie comme sur le Mac... D'ailleurs niveau ergonomie niveau GUI, Linux fait aujourd'hui au moins aussi bien que le Mac.
Comparer cela avec des suppressions au niveau du noyau n'a aucun sens. Il existe des branches du noyau maintenues pour garder des compatibilités matérielles... Rien n’empêche de compiler un noyau en rajoutant ce qui a été supprimé. Une distribution comme Ubuntu le fait bien...

avatar Bigdidou | 

@thauron

« tu arrives à avoir un Linux exactement comme tu le DESIRES.. »

Le problème reste quand même l’environnent logiciel.

avatar Almadweb | 

@armandgz123

Moi qui utilise mon ordinateur que très peu, je passe presque plus de temps à en faire la maintenance qu’à l’utiliser... blasé

avatar Almadweb | 

@House M.D.

C’est à Apple de pas faire des refontes globales en permanence ! Microsoft fait déjà des mises à jour récurrentes...

avatar en ballade | 

le mac et précisément Appl€ n'a jamais eu vocation à maintenir les logiciels sur le moyen terme. Microsoft, de par son usage professionnel a toujours assuré la compatibilité.

avatar House M.D. | 

@en ballade

C’est bien connu Apple ne fait aucun logiciel professionnel, on se demande d’ailleurs à quoi sert le MacPro, et qui donc l’a demandé. Mais bon, on connaît tous votre impartialité légendaire, et ceux qui ne la connaissent pas n’ont qu’à regarder votre façon d’orthographier Apple...

Quand on trolle, il faut un minimum d’application, sinon on devient ridicule, comme le montre votre exemple.

avatar Almadweb | 

@armandgz123

tu m’as tué sur le coup lol
Mais effectivement system32 est encore là pour un moment ;-)

avatar pga78 | 

Oui mais pas avant de repasser à la caisse ?

avatar pga78 | 

Envie pardon

avatar Artefact3000 | 

Récemment, j’ai installé le logiciel Adobe Digital Edition et MacOS m’a averti que le logiciel était en 32 bits, de contacter l’éditeur... J’espère que ADE passera en 64 bits, car il est essentiel pour les emprunts et achats de ebooks.

avatar pat3 | 

@DareMac

"Récemment, j’ai installé le logiciel Adobe Digital Edition et MacOS m’a averti que le logiciel était en 32 bits, de contacter l’éditeur... J’espère que ADE passera en 64 bits, car il est essentiel pour les emprunts et achats de ebooks."

ADE est une plaie encore utilisée par pas mal d’éditeurs français en mal de « liberté ». Chaque fois que je tombe dessus, je me casse et trouve un autre éditeur. Si son utilisation n’était pas clairement indiquée par l’éditeur, je me fais rembourser illico . S’il n’y a pas d’autres choix que d’utiliser cette ignominie, je signale à la maison d’édition, voire à l’auteur•trice, que je n’ai pas acheté leur bouquin à cause de cette bouse d’Adobe et ses fichiers espions installés n’importe où et difficiles à repérer et à virer, même avec un app dédiée.

J’essaie souvent d’acheter mes ebooks en dehors du Bookstore d’Apple, pour avoir une copie de mes livres dont je puisse disposer librement (et notamment dont mes enfants et ma famille pourra hériter et profiter indépendamment de la machine sur laquelle ils les liront). Mais ce n’est pas pour me retrouver bloquer avec une merde adobienne encore plus contraignante !
D’ailleurs, je déDRMise tous mes achats d’iBooks pour en conserver une copie libre, ou plutôt libérée (délivr… ok, stop).

Bref, je ne comprends pas que vous vous accrochez à cette app qui vous contraint bien plus qu’Apple ou Amazon.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR