L'Inria annonce la disparition de Jean-Marie Hullot

Florian Innocente |

L'Inria a annoncé le décès de l'un de ses célèbres chercheurs, Jean-Marie Hullot, à l'âge de 65 ans. Dans le monde Apple, le nom de ce français est surtout connu des anciens développeurs et de ceux qui ont suivi au plus près l'aventure de NeXT et les premières années de Mac OS X.

Jean-Marie Hullot en 2008. Crédit : Joi Ito/CC BY 2.0

Son parcours, débuté dans la recherche mathématique, et que retracent Gérard Berry et Gérard Huet sur le site de l'Inria, l'a amené à croiser le chemin de Steve Jobs. Il fut l'un de ses intimes et un fidèle lieutenant.

Initialement, Jobs fut séduit par un outil qu'Hullot avait mis au point pour simplifier la création d'interfaces logicielles. Baptisé "SOS Interface" il allait devenir "Interface Builder" chez NeXT. Un environnement de travail que les développeurs Mac adoptèrent lorsqu'Apple acheta NeXT et récupéra ses technologies. Directeur technique chez NeXT, Jean-Marie Hullot s'en alla en 1996, avant la décision historique d'Apple.

Mais il n'avait pas rompu tous ses liens avec la petite entreprise de Jobs. Lors d'une interview à la fin de l'année 2000 pour le mensuel SVM Mac Jean-Marie Hullot racontait, en se marrant, que Steve Jobs l'avait appelé quelques jours avant le Noël de 1996 pour le mettre au parfum : « Ce n'est pas encore signé, il ne faut le dire à personne mais ce soir tu seras millionnaire ». Au moment de cette conversation, Hullot s'était reconverti comme investisseur dans de jeunes pousses.

Quelques années après son retour chez Apple, Steve Jobs proposa à son ami de le rejoindre. Hullot obtint de rester travailler depuis la France et de constituer une équipe de développeurs sur Paris (qui existe encore et contribue aux développements des plateformes et services d'Apple). L'histoire raconte qu'il compta parmi les personnes qui firent avancer l'idée chez Apple — contre l'avis même de Jobs — de concevoir un smartphone en vue de préparer l'après-iPod.

Entre 2001 et 2005, bien avant l'arrivée de l'iPhone, Hullot et son équipe parisienne mirent au point iSync et iCal, un utilitaire de synchronisation et un agenda qui fonctionnaient avec des téléphones de Nokia, Palm ou SonyEricsson. Le Mac commençait à dialoguer avec des smartphones et il serait prêt lorsque sortirait l'iPhone.

Durant cette discussion, Hullot montrait qu'il sentait tout le potentiel de Mac OS X pour Apple, pour peu que l'OS gagne le pari de séduire le grand-public :

Avec Mac OS X, Apple va repasser dans le monde moderne. Si Mac OS X arrive à passer dans le grand public et à grande échelle, il va forcément passer de l'autre côté, chez les professionnels, les pros d'Unix. Si tu l'utilises chez toi que ça marche bien, pourquoi tu ne l'utiliserais pas au boulot ? Ça va partir de toute façon par le grand public et l'arrivée d'iMovie et des autres ne va faire qu'augmenter son attrait. Aujourd'hui je connais des gens qui ont acheté des Mac uniquement pour iMovie !

Avec le recul, le même propos pourrait s'appliquer à l'iPhone, qui a d'abord accroché auprès d'un public éclairé, mais lambda, avant de devenir commun dans les entreprises.

Hullot a quitté Apple deux ans avant la sortie de l'iPhone, il a fondé RealNames (sur une idée de mots clefs associés à des sites Web pour simplifier leur découverte) puis Fotopedia, une sorte de Wikipedia de la photo qui fonctionna pendant 5 ans. L'Inria explique que Jean-Marie Hullot animait aujourd'hui la fondation Fondation Iris avec sa compagne, une initiative destinée à la préservation de sites naturels.

Source
avatar VivaLaVista | 

Belle histoire.
RIP M. Hullot

avatar LeoNeyssi | 

RIP

avatar Le Gognol | 

Bonnes vacances Monsieur Hullot, et merci...

avatar LeoNeyssi | 
avatar reborn | 

Deux choses:

Initialement, Jobs fut séduit par un outil qu'Hullot avait mis au point pour simplifier la création d'interfaces logicielles. Baptisé "SOS Interface" il allait devenir "Interface Builder" chez NeXT

SwiftUI est donc vraiment le genre de solution que Jobs aurait apprécié.

•Au milieu des années 2000 les gens achetaient des macs juste pour iMovie

Et ça n’a pas changé aujourd’hui. Les gens aiment le mac pour toutes ces petites choses. qu’offre le mac.

Si l’on écoute les legacy users ils pensent que ce n’est pas adapté pour ces gens là car trop cher ou que ce n’est que pour se pavaner avec, ou encore pour des raisons de statuts social etc...

avatar Mac13 | 

@reborn

"Au milieu des années 2000 les gens achetaient des macs juste pour iMovie"

C'est encore en vigueur la semaine dernière : ma nièce de 12 ans qui m'avait regardé mon montage familial des vidéos avec iMovie sur MacBook Pro. Elle m'avait demandé le nom de ce logiciel et son prix :
-"iMovie gratuit uniquement sur Mac
- Maman ! je peux avoir un MacBook ?
- frérot ne reviens pas avec ton ordi !"

Le succès c'est avec la facilité et la gratuité des contenus...

avatar reborn | 

@Mac13

Fallait lui répondre achète lui un iPad il y a aussi iMovie dessus. En plus c’est moins cher

??

avatar Liena | 

Un grand monsieur ! Et lucide !

avatar Splinter | 

Un génie méconnu. RIP.

avatar Pierfusion | 

Que retiendra-t-on ?
Peut-être qu’il s’agissait de l’artisan majeur de la création logicielle d’Apple ?
Peut-être qu’il aura été le « big bang » de la plus grande réussite industrielle de l’histoire ?
Ou seulement l’ombre de S.Jobs ?
Moi ce que je retiens c’est l’homme visionnaire et simple qui seulement voyait la beauté du monde...
@fondation IRIS
Merci

avatar Leborde | 

On est quand même balaise en informatique, y'a pas à dire. On a des talents de folie, mais on est nul à mourir pour la vente, et c'est donc les ricains qui récoltent la gloire… J'attends quand même avec impatience l'OS à la française.

avatar vincentn | 

Grand monsieur qui vient de s’éteindre. Merci pour tout.
D’une importance folle dans l’histoire d’Apple et de NeXT. Comme d’autres français d’ailleurs, et je pense à Serlet et aux autres…

avatar crapule | 

Un grand monsieur s’est éteint.
J’espère que l’université Apple dont je n’ai pas lu depuis longtemps d’info sur son programme saura lui donner la place qu’il mérite pour son intégrité intellectuelle et ses visions.

avatar GaspardNic92 | 

Coup de chapeau à Jean-Marie Hulot qui a su si bien inspirer Steve Jobs sur les sentiers révolutionnaires de l’iPhone, et même si son mérite aura été reconnu relativement tardivement, le personnage était de plus très très attachant.
Merci encore et bravo !
Un grand bonjour à Steve de notre jean Marie !

avatar umrk | 

Un très, très grand monsieur (Normalien, ENS Saint-Cloud, avant que cet établissement ne soit relocalisé à Lyon ...), dont la contribution en tant que Chief Technology Officer de Next (pas mal, sur une business card, hein ...), fut essentielle pour que Steve, grâce au contenu de la corbeille de mariage Next, revienne chez Apple .. il aurait pu continuer à être un dirigeant de premier plan d’Apple .. s’il n’avait pas préféré vivre en France ... choix respectable

Chez Next, Steve ne recrutait que les meilleurs des meilleurs des meilleurs ... (la petite histoire dit que la personne assurant l'accueil chez Next avait un PhD, ce qui ne manquait pas de faire ricaner tout le monde dans la profession).

Michel-Ange n'aurait pu développer son talent sans le soutien du pape Jules II, son commanditaire. Jean-Marie et Steve ont entretenu le même type de relation symbiotique, chacun apportant quelque chose d'essentiel à l'autre (volonté de pouvoir + génie ...), leur très improbable rencontre s'avérant déterminante pour la suite de leurs existences respectives ... comme celle de la nôtre .....

(comparaison d'autant plus appropriée que Steve considérait ses ingénieurs comme des artistes ...).

Pour savoir dans quelles conditions Steve l'a recruté (les anecdotes sont savoureuses, je vous l'assure ...), et comment , dans le secret le plus total , les toutes premières bases de l'iPhone sont été jetées, dans des bureaux sur les Champs Elysées (si, si ...), voir cette passionnante intervention de Jean-Marie :

(M'iLife by Jean-Marie Hullot sur Youtube (le lien ne passe pas....))

Je déplore aussi la disparition de Fotopedia, qu'il avait crée. Ce fut le site de photographies le plus sublime que j'ai jamais rencontré .... Mais évidemment, son refus héroïque de toute publicité ne pouvait que le condamner ....

L'INRIA ne donne aucun détail sur les circonstances de sa disparition, mais il n'avait pas encore l'âge de mourrir de vieillesse (surtout qu'il avait un an de moins que moi ...), et restait très actif. C'est donc une très triste nouvelle. Il restera dans le panthéon du tout petit nombre de ceux dont le génie a façonné le monde informatique tel que nous le connaissons, même si cette histoire est trop peu connue (mais merci au passage à MacG d'être un des rares sites à donner l'information, comme toujours de façon très fidèle et complète) .

Respect, Jean-Marie ! Tu peux maintenant discuter de mathématiques avec Alexandre Grothendieck ! (et, probablement, continuer à t'engueuler avec Steve ..)

avatar IceWizard | 

Que ton sommeil soit paisible, soldat. Tu l'as bien mérité ..

avatar Jacti | 

Je suis très triste de la disparition de Jean-Marie Hullot, un très grand bonhomme sous tous les aspects : humain, scientifique, écologiste. RIP Jean-Marie.

avatar NerdForever | 

@Jacti
Tout à fait d’accord!
Mot pour mot ce que j’allais mettre!!

avatar switch | 

Un des plus grand noms de l'interface utilisateur est parti.
Sa contribution à l'informatique est immense.

avatar Forsete | 

Je le vois encore rire avec SJ par iChat lors de la Keynote de 2003.
Merci.

avatar Moonwalker | 

Vos dates ne sont pas bonnes. La fusion à lieu en décembre 1996. J.-M. Hullot venait tout juste de quitter, en fait il était parti en vacance (trois mois). C'est au retour qu'il reçoit le message de Jobs.

Au passage, ce souci de Steve Jobs de faire gagner de l'argent à Jean-Marie Hullot en dit long sur l'estime qu'il portait à sa personne.

C'est un des grands artisans de NeXT qui s'en est allé et un des fondateurs de l'iPhone.

Regardez la vidéo Youtube comme vous le suggère umrk, c'était un personnage étonnant, drôle et anti-conformiste.

avatar XiliX | 

Merci Mr Houllot, votre contribution dans le monde Apple est immense...
Qu'est-ce un ordinateur aussi beau, aussi puissant soit-il sans logiciels

avatar Jacti | 

M. Hullot et non pas Houllot.

CONNEXION UTILISATEUR