Club iGen : le palier des 150 000 € est atteint, plus que 90 minutes pour participer !

Christophe Laporte |

Il est temps, c’est le moment ou jamais pour vous de rejoindre le Club iGen sur Kickstarter : notre campagne de sociofinancement se termine en effet ce dimanche à 22 heures.

[MàJ à 19h00] : le palier des 150 000 a été atteint et même dépassé, il frôle actuellement les 152 000 €.

Tout d’abord, un très, très, très grand merci à ceux qui ont participé ou qui s’apprêtent à le faire : la somme récoltée dépasse largement nos espérances. Elle va nous permettre de développer notre projet, et d’aller plus loin encore. Encore une fois, un immense merci !

Vous hésitez à franchir le pas ? Sachez qu’en souscrivant dès à présent au Club iGen, vous bénéficierez d’une réduction intéressante sur le prix final de l’abonnement. Au lancement du Club iGen ce printemps, les prix seront les suivants :

  • 45 € par an (abonnement depuis notre site web)
  • 49,99 € par an (abonnement depuis notre application). Il s’agira du nouveau prix par défaut dès lundi dans notre application pour les nouveaux abonnés.

L’abonnement au Club iGen sera plus cher depuis notre application pour compenser en partie la commission de 30% prélevée par Apple (celle-ci passe à 15% au bout d’un an).

Sur Kickstarter, les prix que nous vous proposons sont plus avantageux : 40 € par an, ou 75 € pour deux ans. Des formules sont également disponibles pour des durées d’abonnement plus longues et/ou d’excellents goodies.

Et maintenant ?

Même si le Club iGen ne sera lancé qu’au printemps, vous bénéficierez de plusieurs privilèges dès les prochaines semaines, pour profiter tout de suite de tous nos supports dans le plus grand confort :

  • Désactivation de la publicité dans notre application dès le mois de décembre ;
  • accès à toutes les fonctions premium de notre application (mode nuit, masquage des commentaires et des contenus qui ne vous intéressent pas, personnalisation en tout genre) ;
  • sur internet, un thème spécial pour accéder à nos sites (MacGeneration, iGeneration, WatchGeneration) sans publicité.
  • notre livre sur Raccourcis qui sortira en début d’année prochaine ;
  • accès aux premières versions bêta du Club iGen au printemps.

Mais le meilleur argument que nous pouvons vous soumettre finalement, c’est que vous allez participer aux débuts d’une aventure qui s’annonce riche et passionnante ! Nous allons bâtir tous ensemble une plateforme pour suivre mieux que jamais l’actualité d’Apple et des nouvelles technologies. On compte sur vous !

> Abonnez-vous au Club iGen !


Tags
avatar lawappe | 

@fte

Toutes ces avancées ont été possibles sans les conneries de discriminations positives, égalité, nivèlement pas le bas, etc.

Chacun sa chance. Il y a eu de merveilleux philosophes, scientifiques, artistes, penseurs, etc. car ils n’ont pas eu la malchance d’entendre « égalité » ! Et la, pour le coup, la théorie du ruissellement fonctionne parfaitement. Tous les êtres humains ont pue en bénéficier.

Tendre vers l’égalité est une absurdité, incompatible avec la Vie elle-même.

Place, dans notre société, à Liberté Équité Fraternité !

avatar marenostrum | 

ça ne concerne que les gens ordinaires l'égalisation. les gens supérieurs, au dessus du lot (les philosophes, penseurs, grands artistes, écrivains, etc) passent toujours, n'importe lesquelles circonstances. ils passent pas par la direction des ressources humaines ces gens. ils ont pas besoin d'être embouché.

pour écrire des articles, la différence entre hommes et femmes n'est pas grande. pour ça qu'on trouve une parité, dans la presse, les TV, etc. mais pour les métiers compétitifs, c'est plus pareil, la différence se creuse tout seul. les femmes on les voit plus, se font rares.

avatar lawappe | 

@Eyquem

???????

avatar lawappe | 

@Khrys

L’apport des femmes dans tous les domaines est considérable. Mais la parité imposée est une des conneries les plus incroyable du XXe siècle.

avatar fte | 

@lawappe

Quelles solutions autres proposes-tu ? Car tu es bien entendu d'accord que la discrimination est un problème qu'il faut résoudre.

avatar Bigdidou | 

@fte

« Quelles solutions autres proposes-tu ? »

Je ne sais pas, mais quelque chose de plus global qu’une parité globale qui est absurde.
Les femmes sont de plus en plus présentes dans des secteurs comme l’éducation, la santé, le social.
On va s’amuser à faire une parité inversa là aussi ?
Exiger le recrutement de profs homme dans le lycée de ma fille où la totalité du personnel directeur et 80% des profs sont des femmes (c’est un lycée privé orienté filières artistiques) ?
Exiger que nous ne recrutions plus que des hommes dans ma clinique où 80% du personnel;sont des femmes et où je suis le seul cadre masculin ?

avatar fte | 

@Bigdidou

"On va s’amuser à faire une parité inversa là aussi ?"

Pourquoi pas. Tu as mieux à proposer ?

Le fils d'un ami aimerait devenir éducateur de petite enfance. C'est un métier 95+ féminin où les hommes sont considérés avec méfiance et pédophiles par défaut. Faut-il lui refuser les stages ? Les cours ? Lui dire qu'il ne trouvera jamais de boulot dans ce domaine ?

Ma fille adore l'informatique. 10 ans, et elle suit des cours à l'école d'ingénieurs où j'ai obtenu mon diplôme. Un cours pour les filles. Donné par des ingénieures et des étudiantes en informatique. Parce que les cours non discriminatoire sont entièrement squattés par les garçons. Pourquoi ? Parce que les petites filles dans les magasins de jouets voient des rayons roses remplis de poupées. Les rayons bleus avec des trucs cools c'est pour les garçons. Pourquoi ? Parce que les écoles d'informatiques sont remplies de garçons à 95+%. Pourquoi ? Parce que les entreprises embauchent des garçons blancs de moins de 30 ans sans enfants pas cher travaillant 60 heures par semaines avec un turnover monstrueux. Pourquoi ? Parce que les filles ont peur de poursuivre ces métiers sachant qu'elles devront affronter une clique mysogyne et de la discrimination. Idem pour les garçons et la petite enfance, c'est moyen de se faire accuser de pédophilie lors des entretiens de candidature pour l'entrée à l'école ou stages.

Il faut que ça change.

Oui. Parité dans le social. Parité dans l'informatique. Pour créer une demande d'éducation paritaire. Et des changements de mentalité forcés.

Ça pique. Mais il faut faire quelque chose. Soit mieux, mais il faut venir avec de vraies propositions ou la fermer, soit ça.

avatar Bigdidou | 

@fte

« Oui. Parité dans le social. »

Dans le médico-social, c’est juste impossible.
Et pour longtemps : ça se féminise terriblement dans les formations et c’est une tendance dure.
En quoi c’est génant ?
Je ne comprends pas bien l’obstacle représenté par un monde où les filles préfèrent être psychomotriciennes et les garçons garagistes.
Du moment qu’on n’empêche pas les filles de devenir garagistes et les hommes psychomotriciens, au nom de je ne sais quelle théorie sociale il faut absolument s’appliquer à aller former des psychomotriciens et des garagistes en les persuadant que c’est qu’ils ont toujours voulu être mais contrariés par notre société sexiste ?

Oui, il y a des champs professionnels plus investis par les femmes, d’autres plus par les hommes.
Je comprends même pas le problème.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Du moment qu’on n’empêche pas les filles de devenir garagistes et les hommes psychomotriciens"

Comment on fait ça ? Parce qu'on en est très très loin.

Si tu le sais, cool. On en a très besoin en Suisse. Peut-être moins en Suède.

D'ici là, jusqu'à ce que ça change, parité.

avatar Bigdidou | 

@fte

« Si tu le sais, cool »

Je sais pas, mais je vois que ça change.
Et que c’est pas facile.
Je vois par exemple plus de femmes chefs de chantier, et c’est formidable. Pas facile en revanche de l’autre côté de la barrière pour des ouvriers cinquantenaires (c’est eux que je vois en consultation) qui se voient dirigé non seulement par un jeune, mais en plus une femme pas nécessairement formée spécifiquement à faire face à cette situation. Clairement, il y a des efforts à faire de ce côté si on veut que le mouvement de féminisation de ces métiers se confirme.

avatar lawappe | 

@Bigdidou

Bravo !! ??

avatar lawappe | 

@fte

Je pense que tu te trompes. Tu essaies de trouver des solutions aux problèmes actuels. C’est louable. Très louable même.

MAIS : la cause des problèmes dont tu parles est beaucoup lié au MLF. Elles ont mis les femmes dans des situations intenables, et ont rendu les hommes coupables.

Il y a des jouets plutôt garçons et d’autres plutôt fille. Et je ne vois pas en quoi cela devrait être modifié, pour satisfaire une pseudo morale du moment.

Idem pour les boulots. Certains sont plus physiques que d’autres. Certains demandent des compétences que seules les femmes ont génétiquement (vision globale, par exemple, à l’inverse d’une vision lointaine mais très focalisée des hommes).

Les nanas du MLF ont tout faux. A demander quelques chose, ce n’est pas l’égalité, mais l’équité ! Mais je serai même allé plus loin à leur place. J’aurai demandé que la femme retrouve (voire conserve) le statut qu’elles ont toujours eues. Ce sont elles qui tiennent le monde depuis toujours (et pas que par le sexe ?). Les hommes ne sont là que pour le labeur.

Si on en écoute certaines, il faudrait même que l’homme soit plus « femme ». C’est du délire.

Les hommes et les femmes ne seront jamais égaux. Et c’est tant mieux !! En revanche, lutter pour une équité, pour celles et ceux qui exercent la même profession, oui !!

L’équité dans la différence ! Voilà un bon slogan pour les prochaines campagnes électorales ?

avatar fte | 

@lawappe

Je ne peux pas répondre. C'est un discours épouvantable du début à la fin.

Chacun ses opinions je suppose.

avatar lawappe | 

@fte

???

Il est surtout plein de bon sens... qui échappe malheureusement aux « grands théoriciens » de notre temps.

avatar romainB84 | 

@Bigdidou

+100
La seule chose qui compte c’est la compétence de la personne.
Aucun dirigeant d’entreprise intelligent qui souhaite que sa boîte tienne la route (je sais de quoi je parle) ne s’amusera à refuser de prendre quelqu’un qui est compétent (femme ou homme)

avatar fte | 

@romainB84

"Aucun dirigeant d’entreprise intelligent qui souhaite que sa boîte tienne la route (je sais de quoi je parle) ne s’amusera à refuser de prendre quelqu’un qui est compétent (femme ou homme)"

Si seulement c'était vrai.

Les congés parentaux sont discriminatoires. Les hommes n'en ont pas en Suisse. Enfin, 1 jour ! À compétence égale dans la vingtaine, l'homme sera pris. Pour que la boîte tienne la route. J'ai entendu la question "vous désirez des enfants" posée en entretien. À des femmes évidemment. Oh, c'est totalement illégal comme question soit dit en passant. Détail.

À quand des congés parentaux non discriminatoires, paritaires, voire obligatoires ?!

avatar Bigdidou | 

@fte

« À quand des congés parentaux non discriminatoires, paritaires, voire obligatoires ?! »

Quand les hommes accoucheront et allaiteront, par exemple ?

Il y a un certain mouvement féministe délirant qui veut nous faire admettre l’exact équivalence du rôle familial, éducatif, social de la femme et de l’homme.
Aucune différence biologique, aucune différence dans la relation au nouveau-né puis au nourrisson.
Tout pareil.
Et donc dispositions symétriques face à la maternité.

Y a pas un tout petit détail dont il serait bon de tenir un peu compte ?

avatar fte | 

@Bigdidou

"Quand les hommes accoucheront et allaiteront, par exemple ?"

Mauvaise raison.

Les hommes peuvent participer. Plus que participer. Accompagner. Faire. Les femmes tirer leur lait et aller dormir pendant que l'homme donne le biberon par exemple. Juste un exemple.

Les femmes accouchent toutes seules ? Les hommes n'ont pas le droit d'être là et de donner la main, de masser, d'encourager ?

avatar Bigdidou | 

@fte

« Les femmes accouchent toutes seules ? Les hommes n'ont pas le droit d'être là et de donner la main, de masser, d'encourager ? »

Ben oui, et puis de vivre les chamboulement de la grossesse, de l’accouchement.
C’est aussi eux qui vont vivre le baby blues voire la dépression du post partum.

Y & un moment où faut admettre l’asymétrie de la grossesse et de l’accouchement, quand même.

avatar fte | 

@Bigdidou

"Y & un moment où faut admettre l’asymétrie de la grossesse et de l’accouchement, quand même."

Je suis bien évidemment d'accord.

Mais tant que ce sera utilisé comme justification de discriminations, et c'est le cas en Suisse, il faut prendre des mesures pour le stopper. Pourquoi les femmes de 40+ ans sont moins payées que les hommes à poste et compétences égales ? Les enfants ma bonne dame, vous comprenez, vous allez prendre des congés maladie d'enfant toussa. Et paf 20% d'écart en Suisse tous métiers confondus.

Il faut taire les justifications même factuelles lorsqu'elles sont pour partie au moins responsables de discriminations institutionnelles généralisées. On ne s'en sortira jamais sinon, car il y aura toujours un mais ceci mais cela.

Jusqu'à peu, quelques années à peine, notre déclaration fiscale m'était adressée, avec le contribuable et sa conjointe marqué partout. C'est enfin les contribuables. Enfin !

Parfois avoir raison tout de suite c'est avoir gravement tort plus tard.

avatar Bigdidou | 

@fte

‘Pourquoi les femmes de 40+ ans sont moins payées que les hommes ‘

Il est là, le problème.
Peut-être qu’avec la féminisation des cadres, ça va s’estomper puis disparaître.

avatar lawappe | 

@Bigdidou

Ré bravo ! ?

avatar romainB84 | 

@fte

« J'ai entendu la question "vous désirez des enfants" posée en entretien. À des femmes évidemment »
A mon avis c’est un faux problème ça !
Si le problème sous jacent est « vous voulez des enfants donc nous pouvez partir en congé mat » il suffit de répondre « non j’en veux pas^^ » rien ne lui empêchera d’en avoir après ?
Comme on dit « quand la question est debile, faut pas s’étonner que la réponse le soit aussi » ?
En tout cas mes 2 collaboratrices ont 32 et 34 ans et aucune n’a d’enfants et je ne me suis pas posé la question une seule seconde pour les embaucher !!
Elles sont toutes les deux excellentes dans leur domaine et je ne me voyais pas me passer de leur compétences uniquement parce qu’elle allait PEUT ÊTRE vouloir avoir des enfants !
Parce que là choses dont j’étais SUR par contre c’est que j’aurais vraiment été dans la merde si je les avait pas embauché vu le travail qu’elles font !
Et ça marche également pour les 2 autres membres de mon équipe ?

avatar Bigdidou | 

@fte

« Les congés parentaux sont discriminatoires »

Je ne pense pas que ce soit la solution du problème.
Il y a un truc qu’on peut pas nier : l’impact d’une grossesse. Une femme enceinte, elle va être peu ou indisponible 6 à 9 mois voire un an.
C’est comme ça, c’est biologique.
Les femmes, ça fait les enfants, ça introduit une asymétrie qu’on peut pas gommer.

Aucun congé parental obligatoire d’aucun homme ne compensera ça. Ça désorganise en France, là où j’ai pu l’observer dans mon « entreprise » juste un peu plus les choses : quand les filles tombent enceintes d’un côté, les types partent en congés parental;de l’autre : on a une période ingérable et y est encore.

Rendons simplement plus simple les remplacements temporaires des femmes qui partent en congé maternité.
Un congé mater de 6 mois voire un an, ça,fait un cdd très convenable, tout roule.
Et au contraire, arrêtons le tabou de la demande du désir de grossesse.
On le sait bien qu’une jeune femme en couple, elle a ce désir.
Autant que ce soit sur la table, on prévoit le truc, c’est pas si compliqué.

avatar Zara2stra | 

Ca serait bien aussi d'intégrer les minorités visibles également.

avatar oomu | 

vous êtes sur un débat stérile.

Le surplus d'hommes face aux femmes n'a jamais été un gage de qualité (l'inverse non plus)

Il est intéressant d'avoir des gens différents pour des points de vues plus personnels, plus riches.

Au delà de ça, je n'en ferai pas un critère de qualité.

-
Après, je dois rappeler une chose:

il y a des handicaps que la société impose aux femmes. Des préjugés par exemple. Et en informatique, y a eu toute une culture (portée apr des films, par les geeks, , dans mon école par mon propre directeur d'étude, etc) mortifère qui dégoutaient les femmes en leur promettant une carrière médiocre (peu d'avance, salaire bas) et de se farcir des geeks lourdingues à blague crasses (ou drague permanente).

Conclusion: à l'heure actuelle, il faut effectivement artificialiser les choses. Comment on artificialise ? En encourageant à venir en informatique (parce que la raison est simple: c'est MEGA COOL les ordis), via des clubs, des rencontre en collège/lycée avec des professionnels, etc.

En embauche: faut garder l'esprit ouvert !

-
Ici on parle de médias, et non d'ingénieure de métier pour une société de logiciel ou autre (à ce propos, je bosse avec des ingénieure sur du logiciel linux. Elles sont encore rares, dans un milieu très très masculin).

En medias, il faut cultiver des profils différents. Parce que J'AI BESOIN DE VOIX ET DE POINT DE VUE DE GENS VARIES POUR POUVOIR ME RENSEIGNER EFFICACEMENT ! ET JE PAIE POUR CELA !

Dans la presse jeux-vidéo, il est indéniable que des points de vue féminin ont considérablement infléchi la culture. Je conseille de lire des interviews de journalistes en presse jeux vidéo par exemple (pre et post gamergate).

exemple: http://zqsd.fr/joystick-le-podcast/

avatar Derw | 

Je suis d’accord avec @Eyquem : pourquoi cet argument sur la parité ? Je ne vois que 2 arguments possibles :
1. C’est un choix sociétal et non qualitatif. Vous préférez soutenir une entreprise qui a réussi à mettre en place la parité. Cela est tout à fait justifié, de la même façon que moi je choisi en priorité des entreprises « écologiques »...
2. Vous pensez réellement qu’une rédaction mixte fera un meilleur travail qu’une rédaction non-mixte (homme ou femme) et là, pardon, mais même en 2018 ce n’est pas une évidence et un débat est possible !

Malheureusement, votre texte initial ne me permet pas de deviner à quel cas vous répondez.

avatar Zara2stra | 

N'oublions pas aussi l'intégration des minorités visibles.
Il n'y a pas que la parité homme/femme, il y a aussi la nécessité d'intégrer des minorités visibles.

avatar Eyquem | 

@Zara2stra

On n’est pas sorti de l’auberge... ?

avatar lawappe | 

@Zara2stra

Si l’on commençait déjà par intégrer les SDF dans les « minorités visibles », ce serait un grand pas.

Et les intégrer si elles sont compétentes ok. Sinon, qu’elles restent « visibles ».

avatar lawappe | 

@Khrys

Mais vous vous rendez compte de ce que vous dites ? ?

avatar fte | 

@Eyquem

L'homme blanc caucasien a créé un gros problème de discrimination basée sur ne pas être un homme blanc caucasien.

Ça a assez duré. Il est temps que l'homme blanc caucasien ferme sa gueule, et que tout le monde règle ce putain de problème de discrimination.

Partout où on se trouve, dans tous les lieux, dans tous les métiers, on devrait voir des gens comme dans la rue. De tous les sexes, de tous les genres et de toutes les couleurs. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a un gros problème.

Aussi simple que ça.

avatar Eyquem | 

@fte

Avec un tel extrémisme dans les idées, faut pas s’étonner de l’instabilité générale de nos sociétés... Donc, d’après toi, il faudrait obliger l’application de cette vision par la force ?

Et cette repentance éternelle « du méchant homme blanc », faudrait pas que ça cesse un jour ? Nous ne sommes plus au temps des colonies et si on continue d’être faibles, le prochains colonisés ce sera nous par les puissances émergentes...

avatar fte | 

@Eyquem

"Nous ne sommes plus au temps des colonies et si on continue d’être faibles, le prochains colonisés ce sera nous par les puissances émergentes..."

Tu as raison, quelle horreur, risquer d'être colonisés par des femmes. Oulala.

avatar Eyquem | 

@fte

Rien à voir avec les femmes... pendant qu’on se chamaille pour savoir si 48,53% de femmes dans tel ou tel domaine est préjudiciable, il y en a d’autres qui évoluent à très grande vitesse, tel que la Chine etc. Avec des valeurs qui devraient faire hérisser tes poils. Tout ça pour dire, que des pensées extrémistes comme les tiennes ne peuvent amener que de la contestation (il suffit de voir l’engouement des commentaires). D’autres plus haut se sont déjà bien mieux exprimés que moi :)

avatar fte | 

@Eyquem

Whataboutisme et accuser les autres de ses propres travers. Dans le même message.

avatar Eyquem | 

@fte

Wow... t’es sérieux ? J’espère que c’est du troll, car ça fait peur ?

avatar xbill | 

J’aime bien lire macg pour l actu mais leurs tests son superficiels et se rapprochent du publi-reportage.

Pour des tests approfondis sur des tâches concrètes, j’aime bien Snazzy Labs sur youtube. Mac4ever est bien aussi sur youtube ( je ne consulte pas leur site ).

Mon abonnement va prendre fin et je ne suis pas certain de vouloir faire partie du « club » ( sic ).

avatar kheirou2paris | 

C’est fait ?

avatar thierry37 | 

J'espère qu'on aura aussi par la suite les abonnements juste pour l'app. A un peu moins cher.
Je suis presque jamais sur le site.

Mais je participe pour ce lancement. Et pour tout ce que j'ai pu lire pendant 11 ans que je vous suis.

avatar Rage68 | 

C’est vrai que c’est un coût (d’ailleurs je suis déçu qu’il n’y avais pas plus de formule à 30€)

Mais vu que j’aime bien lire macg (uniquement via l’app je ne passe jamais par le web) je me suis dit pourquoi pas donner un coup de mains et par là même occasion avoir un prix sur l’abonnement (ex: 75€ pour 2 ans an lieu de 90€)
Donc je me donne 2 ans pour apprécier le changement et voir si ça vaut le coup de continuer ou pas.

Je comprends que certains trouve ca cher et il est vrai qu’il pourrais y avoir une option/formule pour activer uniquement le mode sombre et enlever les pubs (peut être une idée a creuser) ça permettait d’avoir une entrée d’argent supplémentaire pour macg et pour les lecteurs un meilleur confort de lecture sans avoir besoin de faire un « prêt » pour entrer au club!

avatar Weldon | 

@Rage68

Tout à fait juste. Utilisant que l’appli, la seule chose pour laquelle je paye est le mode sombre et le retrait de la pub. Je n’ai rien besoin de plus. Ce serait sympa que mcg laisse l’abo a 15€ sur l’appli que pour cà...

avatar Christophe Laporte | 

@Weldon

Ceux qui sont le système d’abonnement d’Apple pourront le conserver jusqu’au lancement du club voire un peu plus tard. Comme ça ils pourront bénéficier du club et ensuite décider en âme et conscience si cela vaut la peine de poursuivre au
Nouveau prix.

avatar Weldon | 

@cl97

D’ici là vous aurez aussi le temps de revenir un peu sur vos choix ou c’est définitivement mort pour un abonnement pour les petits porte-monnaie ?

avatar Christophe Laporte | 

@Weldon

On sait que cette situation peut être difficile à avaler pour nos abonnés historiques. Je l’entend bien. Et c’est pour cela qu’on essaie de les avantager. Ceux qui avaient cumule des abonnements via notre ancien système d’achat inapp jusqu’en 2022 par exemple pourront bénéficier du club jusqu’à cette date sans surcoût. Ceux qui étaient plus récemment passé à la formule d’abonnement récurrent d’Apple ne verront pas leur prix changer avant octobre ou novembre 2019. Mais a un moment donnée

je nous vois mal nous déjuger et après avoir proposé des offres à 40€ l’année revenir dans un an avec une offre à 15 euros comme dans l’ancien temps.

Que vous soyez exclusivement sur le web ou sur iOS ou sur les deux, on souhaite proposer une expérience assez différente de celle qu’on propose aujourd’hui.

avatar Weldon | 

@cl97

15 € / an que pour l’appli c’est pas possible ?
Tout le reste (ipad. Web etc..) serait bloqué...

avatar iVador | 

@Weldon

Apparemment non, tant pis, nous serons nombreux à lever l’ancre et aller voir ailleurs

avatar Weldon | 

@iVador

Oui dommage. Je réfléchissais à 2 fois avant de cliquer sur l’abo à 15€ alors à 40€ ce ne sera juste plus possible. Faut espérer qu’il n y aura pas trop de monde dans ce cas et que ceux qui auront pris l’abo à 40€ ne lâcherons par la suite une fois que l’euphorie des débuts sera passée.

avatar Korhm | 

@cl97

« je nous vois mal nous déjuger et après avoir proposé des offres à 40€ l’année revenir dans un an avec une offre à 15 euros comme dans l’ancien temps »

C’est un peu dommage cette réflexion car en lisant les commentaires on voit clairement 3 types de lecteurs
- celui qui veut pas payer et est prêt à supporter la pub (ou à la bloquer...)
- celui qui veut juste profiter de votre site/app actuel sans pub (et a priori le monde sombre est très apprécié). La formule actuelle semble convenir parfaitement en terme de prix. Une petite augmentation du prix ne serait pas forcément mal perçue.
- celui qui veut plus (tests, podcast, nouveau site...) et qui est prêt à dépenser plus.

Vous ne semblait vouloir satisfaire que la 1ère et la 3ieme catégorie.
Pourquoi ?

Pourquoi vouloir absolument modifier votre système de rémunération alors qu’il pourrait juste être complété ?
Plusieurs niveaux de tarifs pour plusieurs niveaux de prestation semble simple et logique pour moi. Mais j’ai l’impression que vous ne voulait partir que vers du « haut de gamme » et en plus sans vraiment savoir comment.

avatar Iphoneur | 

@Korhm

« Vous ne semblait vouloir satisfaire que la 1ère et la 3ieme catégorie.
Pourquoi ? »

Je ne peux répondre à leur place, mais peut-être que parce que la deuxième catégorie, dans laquelle je me retrouve, risque de « canibaliser » la troisième. De sorte que les recettes attendues seraient dans ce cas moins importantes.

Mais il est vrai que les autres, ceux qui n’utilisent que l’appli IOS, ont la désagréable impression de payer pour un service (web) qu’ils n’utilisent pas, n’ont pas demandé ou va comporter des nouveautés dont ils ne sont pas spécialement demandeurs eu égard à leurs attentes et leurs besoins.

C’est ce côté tout ou rien qui me laisse dubitatif, même si j’ai souscrit au KS pour les soutenir.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR