Édito : pourquoi nous soutenons la démarche d’Apple face au FBI

Anthony Nelzin-Santos |
Image CC BY EFF.

« Le FBI a créé un monde dans lequel les citoyens doivent compter sur Apple pour défendre leurs droits », réagissait Edward Snowden à la parution de la lettre ouverte de Tim Cook sur l’« affaire San Bernardino ». Les révélations du lanceur d’alerte avaient poussé les géants de la Silicon Valley, et tout particulièrement Apple, à remettre l’accent sur le chiffrement. Vingt ans après la première crypto war, l’utilisation de méthodes de chiffrement fortes est à nouveau remise en cause.

Car le débat ne porte pas seulement sur le cas particulier de l’iPhone 5c de Syed Rizwan Farook. Le FBI possède l’historique des communications du tueur de San Bernardino, fourni par l’opérateur, les nombreux contenus extraits d’une sauvegarde remontant à octobre 2015, fournie par Apple, et pourrait accéder au téléphone lui-même… si son propriétaire, le comté de San Bernardino, avait configuré correctement cet appareil professionnel.

Non, malgré ses dénégations, James Comey cherche bien à établir un précédent. Le directeur du FBI voudrait entrer dans un smartphone comme il peut entrer dans un domicile, si ce n’est plus facilement encore. Mais une perquisition requiert l’établissement d’un mandat, qui ne peut être délivré que sur la base d’une présomption sérieuse, et repose sur une logistique qui empêche sa multiplication à grande échelle.

Or à l’heure où les technologies permettent d’amasser et d’analyser des données à grande échelle, la « perquisition » d’un téléphone demande autant d’efforts que la perquisition d’un million de téléphones. La remise en question de la vie privée d’un individu, fût-il terroriste, pose donc celle de la vie privée de tous.

Les détracteurs d’Apple ont bien raison d’en appeler au peuple : c’est à lui, en dernier recours, que la décision revient. Mais cette décision oblige les agences gouvernementales, qui doivent faire preuve d’une exemplarité sans bornes pour mériter la confiance du peuple qui lui confie sa sécurité. Confiance qui a été ébranlée par les révélations de Snowden, et qu’il est difficile de reconstruire lorsque les progrès technologiques ouvrent la porte à tous les abus.

Si les pratiques du FBI ou la DGSI ne peuvent plus être distinguées de celles de leurs homologues des « républiques autoritaires », comment pourrons-nous demain nous offusquer des pratiques de dictatures assumées ? Si une agence peut demander un droit d’intrusion permanente au nom de la sécurité, pourquoi une autre ne pourrait-elle pas le demander au nom de la lutte contre la fraude fiscale ?

« Science-fiction ! », « paranoïa ! », diront certains. Ces questions méritent pourtant d’être posées, et nos démocraties doivent y répondre, comme à chaque fois qu’une mutation technologique entraîne des mutations sociales. C’est d’ailleurs parce qu’elles ne se sont pas emparées de ces sujets que des entreprises privées comme Apple imposent aujourd’hui leurs conditions.

Mais ce débat théorique ferait presque oublier des aspects beaucoup plus prosaïques : si tant est qu’il ait déjà été tout à fait affirmé, notre droit à la vie privée n’a-t-il pas déjà été irrémédiablement érodé ? Avoir le droit à une vie privée, c’est pouvoir contrôler ce qui doit rester privé et ce qui peut devenir public. Au-delà du seul chiffrement, dont on sait qu’il n’a jamais vraiment empêché les agences de renseignement de faire leur travail, il nous faut imposer la discussion sur les usages des technologies dans le débat public.

En tant que média spécialisé, nous continuerons donc à expliquer ces technologies et leurs effets, avec une motivation encore renouvelée. En tant que citoyens, nous militerons pour un usage raisonné des nouvelles capacités techniques, dans le respect des valeurs de notre République. En tant qu’utilisateurs, nous soutenons la démarche d’Apple face aux demandes du FBI.

— L’équipe de MacGeneration


avatar christ60 | 
avatar christ60 | 
avatar christ60 | 
avatar mixou49 | 

la sécurité avant tout

avatar Antony Matué | 

C'est bon de vous voir combattre le capitalisme anxiogène ou le libéralisme effréné pour vous ranger à la raison d'une société plus équilibrée dont la préservation de l'intimité électronique semble être une pierre angulaire.

Surtout quand les instances secrètes d'Oncle Sam et consorts pensent que les données privées, c'est une simple prostate hypertrophiée et qu'ils veulent y glisser le doigt pour un diagnostic très personnalisé avec biopsie maison.

Certains ici sont mûrs pour la webcam interne, essentielle afin de les aider à se soigner. Tendez les fesses, et toussez un peu pour voir !

MacGe, on attend votre point de vue sur le plafonnement des rétributions pour une société moins au bord de la faillite morale. Il y a plusieurs volets à traiter dans le dérèglement de ce bas monde. Et pas seulement se cantonner à ce point de vue qui n'est qu'une partie des maladies à traiter. Lesquelles sont intimement imbriquées si on veut bien se pencher dessus.

avatar Chanteloux | 

Oui, bravo Macgé, d'accord en tout!

avatar pommecroquee | 

+1 MacG!

avatar willyboy75 | 

Euh c'est moi où cette bataille on l'a déjà perdu en France l'année dernière avec la loi sur le renseignement...?

avatar TKZ | 

Merci pour cet article.
La prise de position d'Apple contre la demande du FBI doit être soutenue haut et fort ! Les enjeux sont énormes... !

avatar rikki finefleur | 

Oui, Les enjeux sont énormes... !
Pour les criminels et les personnes dangereuses, surtout.
Car ils sont au premier plan vis a vis de la police et de la justice.
Pour les autres n'ayant pas affaire a la police , ni n'ayant d’activités criminelles, rien ne changera beaucoup, sauf le risque d’être un peu moins protégé face a cette population.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@rikki finefleur "Oui, Les enjeux sont énormes... !
Pour les criminels et les personnes dangereuses, surtout."
Oui les criminels attendent avec beaucoup d'espoirs l'arrivée d'une backdoor qui devrait les aider à accomplir leurs crimes. Que ce soit le FSB, la CIA, ou des mafias traditionnelles.
Par contre, le reste de la population, pas sur qu'elle entrera ses carte de crédit aussi facilement dans un téléphone vérolé. Enfin l'espionnage des présidents et grande entreprise par la NSA est un crime qui devrait en être facilité.

avatar marenostrum | 

je m'en fous complètement en fait, si iPhone utilise des portes dérobés je vais utilisé un smartphone chinois et hop affaire résolu.
Apple protège sa production, ils vont vendre moins, et MacGe sa gagne pain. c'est lié avec Apple, si Apple ferme ... ils doivent changer de métier. nous les autres on a rien à foutre, la plupart, on vient ici pour passer le temps. notre liberté ou sécurité ne dépend pas de usa ni de apple, mais du gouvernement français.

avatar Olivoude | 

Après lecture de l'article de MacG, j'ai juste 2 questions :
- est-ce que dans certaines circonstances prévues par la loi, la police peut entrer chez vous, dans votre appartement ?
- dans cette affaire de sécurité nationale, quelle est la légitimité d'une entreprise privée qui n'émane donc pas d'une volonté du peuple ?

avatar marenostrum | 

c'est pas la sécurité nationale en fait mais juste de l'Etat. c'est pas la Nation qui attaquent les terroristes mais l'Etat (qui ciblent).

avatar sambucus | 

Avec justesse, les rédacteurs de MacG ont soulevé la question centrale, celle de la CONFIANCE entre citoyens et autorités. Beaucoup de choses changeront lorsque nos représentants (les politiques que NOUS élisons) choisiront de reconquérir notre confiance au lieu de crier haro sur les lanceurs d'alerte, les traiter en criminel et les priver d'une vie digne et constructive. En fait, ce devrait être l'inverse.

Il y a en tout cas une chose que l'on peut faire, c'est de ne plus élire machinalement des candidats dont on sait qu'ils nous trahissent, pire qui nous ont déjà trahi et ont été condamnés pour cela. En s'engageant en masse, malgré les contraintes que cela suppose, il est possible d'influer sur notre destin. Le ferons-nous ? Confondrons-nous à notre tour autorité et pouvoir ?

NB
L'autorité est la capacité à rendre l'Autre auteur de son histoire, de son destin.
Le pouvoir est la capacité de contraindre ou soumettre l'Autre.
Le premier est un acteur social. Le second est un soumis.
Actuellement, le second scénario est dominant.

avatar marenostrum | 

c'est impossible pour les nations de l'occident, ce que tu préconises. parce que n'importe qui peut devenir français (avec des différences en ethnie, religion, mentalité, etc). en cas de conflit international, n'importe quel français peut être susceptible de devenir un terroriste potentiel.
d'où l'exigence des l'états occidentaux pour le contrôle total de tous leurs citoyens.
ça serait facile si tous les français avaient la même origine. pas besoin de contrôle, l'ennemi est ailleurs, il est étranger.

avatar lecapotar | 

@tous

Bon ok
On le sort celui-là ?

avatar reborn | 

"l'ennemi est ailleurs, il est étranger"

hmm, tu t'es trompé. Ici c'est macg pas fdesouche

avatar marenostrum | 

c'est toi qui te trompes, ce que je dis c'est juste de l'observation, pas de la propagande ou mon opinion. d'ailleurs je ne suis pas français moi même.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@sambucus "a question centrale, celle de la CONFIANCE entre citoyens et autorités."
oui mais,
C'est aussi la question de confiance vis à vis d'une autorité étrangère qui espionne autant qu'elle peu nos dirigeants politiques et nos entreprises... alors confiance ? ;-(
ou confiance dans les autorités politiques de *tous* les pays qui obtiendraient cette clef,
Comment Apple pourrait donner cette clefs aux espions américains sans aussi la transmettre à tous les autres pays ?

avatar kheirou2paris | 

Bravo MacG
Article ajouté a mes favoris

avatar pifpaf | 

Je ne me ferai pas l'echo de la manière dont Apple redirige l'information (Canard Enchainé voir Apple et la pression de la pub) ni de Charb à propos de la censure que sous entend Apple pour la presse sur iPad "... L’ensemble de la presse devrait se retirer d’iPad en attendant que l’espèce de mormon fasciste qui dirige la boîte renonce à imposer ses codes moraux au reste du monde ..." (Charb) texte accompagné d'un dessin. Charb sur lequel Apple s'est versé d'une larme de crocodile sur son site ni non plus :
http://www.numerama.com/magazine/16830-apple-menace-de-supprimer-un-journal-de-l-ipad-pour-une-pub.html
Apple aurait obtenu le retrait d'une vidéo publicitaire des écrans de télévision, en menaçant l'annonceur de supprimer les applications qu'il propose sur l'iPad.
Je préfère vous citer :
https://www.macg.co/aapl/2015/05/une-publicite-detournant-le-logo-apple-censuree-88789

"Mediakosk a indiqué à l'équipe d'Humanoïde que le service juridique d'Apple l'appelait systématiquement quand son logo ou sa marque apparaissait dans une publicité, qu'il s'agisse d'un détournement ou d'une simple citation. Ce fut d'ailleurs le cas pour la récente Une de l'Obs sur « le côté obscur de la pomme ». "

Finalement l'idée de diriger l'information n'est qu'une question de point de vue et pour nous rassurer selon reporters sans frontieres, question liberté de la presse en 2014 la France se classe au fabuleux 39 eme rang devant les Etats Unis 46 et bien loin devant le Qatar si cher au PSG (sans jeu de mot) 113 eme.

avatar demenla971 | 

A première vue on voudrait soutenir le FBI, mais comme l'homme est mauvais je ne soutiendrai personne. Les agences de renseignements sont des agents doubles aujourd'hui je travaille pour le pays demain je ferai tomber tous ceux qui n'épousent pas notre dogme. Avec ce genre de backdoor, il sera très facile de créer des fausses preuves politiques, quand une catégorie de citoyens ou de professionnels s'indigneront contre un projet de loi, on ressortira toutes les preuves réelles ou fabriquées pour les contrer. Quand le citoyen lambda ne voudra pas adhérer à un partie ou projet politique on le fichera lui et ses semblables et ils auront droit à des coups de pression d'intimidation ou leurs leaders feront des accidents comme par un hasard. A tous ceux qui me pensent paranoïaque regardez vers le Sud regardez bien l'Afrique rapprochez vous encore un peu vous y serez bientôt. Et dire qu'ils n'ont pas de smartphones alors s'ils en avaient je n'ose pas avoir idée de ce qu'ils feraient des portes dérobées même si j'ai une petite idée.

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@demenla971
La meilleur technique étant de favoriser l'élection des candidats les plus corrompus afin de pouvoir les manipuler aux mieux de leurs intérêts. Les services secrets n'ont que rarement attaqué le crime, mais utiliser les personnes corrompus pour qu'elles agissent au mieux de leur intérêt.

avatar christ60 | 
avatar christ60 | 

@ joneskind
lutter contre les terroristes par des idées...
Je préfère ne pas continuer cette conversation

@ j'en crois pas mes yeux
Si tu crois que l'espionnage industriel passe encore par le téléphone... Tu es encore au 20e siècle!

Je pense personnellement qu'il y a un juste milieu entre liberté et sécurité.
Mais bon vous préfèrez la liberté de crypter tout et n'importe quoi!!!!
On en reparlera dans quelques années si rien ne change pour les enquêteurs!

N'oubliez pas que votre domicile est légalement inviolable sauf pour des motifs prévus par la loi. Bonne ou mauvaise chose, ce n'est pas à moi de juger mais je pense qu'un téléphone ou un ordinateur ne doit pas être totalement inviolable. Sinon ce sera fini des arrestations de pedophiles, terroristes,.....

Après si vous souhaitez rester dans un monde de bisounours..... Libre à vous, c'est la démocratie de penser!

A bon entendeur!

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@christ60 "Bla bla bla"
Dommage au lieu de répondre sérieusement à @ joneskind ou à moi même,
voilà que tu blablattes un long monologue qui ne répond d'aucune manière aux questions que l'on pose et aux arguments que l'on expose.
Pourtant, je te demandais à plusieurs moments de bien vouloir répondre à certaines questions qui me paraissaient indispensables pour bien comprendre ton point de vue.

Cette demande du FBI te parait justifiée.
Cette outil doit-il être transmis à la CIA et NSA ,
Cette outil doit-il être transmis au services secret européens ?
Cet outil doit-il être transmis au FSB ?
Peut-on penser que le FSB le transmettra à la Mafia russe ,
Cet outil sera-t-il transmis au chinois pour lutter contre le terrorisme tibétain (immolation de moines terroristes) ?
etc. ?

avatar feefee | 

@christ60 :

lutter contre les terroristes par des idées...
Je préfère ne pas continuer cette conversation

Ha ben oui c'est sur , tu préfères juste discuter avec ceux qui sont d'accord avec toi ...
Tu refuses juste d'analyser les choses autrement , comme l'autre boulet de Flash .
Peut être manques tu d'éléments pour analyser calmement les choses .

Toi tu veux juste combattre les choses uniquement avec des mesures qui n'ont d'impact que de manière temporaire , tu ne vois pas plus loin que le bout de ton nez
Après moi le déluge !! Qu'ils fassent tout ca pendant que je suis la , qu'on voit un début de petit résultat , ça va me rassurer , pour la suit je m'en tape .
Comme si les terroristes ne s'adaptaient pas .... Ridicule !

Réfléchis un peu plus bordel !

Le terrorisme vient aussi idées !! Tu piges ? Les mauvaises donnent naissances aux actes barbares !
La bases c'est les idées ! C'est si dur à comprendre ??
Don. Pour arrêter tout ca de manière définitive il faut combattre tout ca aussi avec des idées !

Tu préfères combattre les crimes odieux avec la peine de mort , parce que le résultat est immédiat ?
Plutôt que de chercher à comprendre la véritable origine des crimes ?

Toujours pareil ici , toujours les mêmes qui se forgent leur raisonnement uniquement par opposition à Apple . Flash en tête de liste !

avatar rikki finefleur | 

feefee
tu parles de terroriste.
Mais pourquoi tu ne parles pas de criminels au quotidien.
Dans nos prisons , il n'y a donc que des terroristes ?
J'aime bien votre vue uniquement sur le cas du terroriste, crypteur et geek.
Comme si les autres criminels n'existaient pas dans notre société.

Mais vous avez raison. Rendons tous les équipements électroniques, inviolables aux yeux de la justice. On nous doit bien ca ! Les criminels vous disent merci et se marrent.

avatar feefee | 

@rikki finefleur :

"Mais pourquoi tu ne parles pas de criminels au quotidien."

Relis mieux ...

avatar feefee | 

@rikki finefleur :

"Rendons tous les équipements électroniques, inviolables aux yeux de la justice. On nous doit bien ca ! Les criminels vous disent merci et se marrent."

Haaaa donc rendons les équipements violables QUE pour les gentils ? C'est ca ?
Car les méchants n'y auront pas accès ? Quelle naïveté .
Mais c'est quoi cette logique infantile a 2 balles juste juste pour satisfaire ton besoin de taper sur Apple .

Apple, qui quand ça t'arrange, représente le mail américain , ce même mal que tu effaces immédiatement du FBI quand ca ne te convient plus ...

C'est toi qui joue le jeu des criminels et autres terroristes pour qui le but est de mettre à mal notre société en y semant le doute et le cahot , en nous montant les uns contre les autres .

Donnons des primes aux délateurs qui pourraient permettre d'arrêter des voisins potentiellement dangereux , sans penser une seule seconde au bordel que cela pourrait engendrer .
Continue à regarder ton nombril

avatar christ60 | 

@j'en crois pas mes yeux

Ta vision est restreinte à ta paranoïa des écarts des services secrets et gouvernement!
Tu peux t'inquiéter car ces grandes agences et consort trouveront un jour un moyen de contourner les cryptage.
Je vois juste que dans la vie de tous les jours, la police ne pourra plus enquêter car les communications seront toutes cryptées, les téléphones seront cryptées et les ordinateurs seront sauvegardés sur un cloud crypté. Donc les enquêtes seront plus compliquées avec moins de personnel... Nous en reparlerons dans quelques années.

Sinon tout le monde qui continue à crier à sa liberté, je rigole car FB ou autres, sociétés privées par excellence, récupèrent tellement de données, sociales, ethniques, religieuses... Qu'un jour certains auront des surprises!!!! On crie au loup alors que l'on est dans sa tanniere.

Je n'ai pas la bonne ou la mauvaise solution mais je sais juste que l'une et l'autre auront des bonnes et des mauvaises utilisations. Reste à savoir laquelle sera moins pire!!!!

avatar christ60 | 

Les idées, les paroles.... Ça pas être simple de lutter contre le terrosrisme avec vous.

Je respecte votre opinion même si je ne la respecte pas.

Après je ne suis absolument pas anti Apple... Je suis Apple user depuis 12 ans et j'adore cette marque... Bien avant l'iPhone!
Mais nous sommes en démocratie et j'ai le droit de ne pas partager toutes ses opinions. C'est aussi ça la richesse de la liberté de penser... Et pas de besoin de cryptage pour sauver cette liberté.

Bonne soirée à tous!

avatar marenostrum | 

c'est pas une richesse c'est juste un choix (qui t'est donné par le sujet) que tu fais. ou avec Apple ou contre Apple.
la richesse maintenant c'est quand t'en a plus que deux possibilités.

avatar byte_order | 

> Mais nous sommes en démocratie

Non. Nous sommes en *république*, nuance.
C'est pas aussi "démocratique" que tu sembles le croire.

> et j'ai le droit de ne pas partager toutes ses opinions.

Toutafé.

> C'est aussi ça la richesse de la liberté de penser...

La liberté *d'expression*. La liberté de penser, c'est très difficile à interdire même dans les pires états totalitaires...

> Et pas de besoin de cryptage pour sauver cette liberté.

De penser, non (du moins tant qu'on ne disposera pas d'une technologie capable de lire nos pensées sans notre accord).

Mais d'expression, potentiellement, si.

L'Histoire est remplie d'exemple.
Radio Londres, par exemple, utilisait des messages codés pour diffuser des informations importantes au réseau de résistants en France, alors sous occupation allemande.
Pourtant, à l'époque, l'état français interdisait d'écouter cette radio et punissait les auditeurs.

Et cela se passait pas y'a 400 ans de ça, non, juste du temps de votre grand-père.

Les choses changent vite parfois, et les concessions faites pour notre soit-disante sécurité peuvent très rapidement se retourner contre ceux censés être plus protégés ainsi.

Je ne vois pas en quoi un terrorisme sera freiné dans son entreprise parce que des iphones pourront être plus facilement "perquisionnés". Au contraire, il aura bien fait gaffe à utiliser une autre méthode encore plus obscure pour cacher ses intentions...

La démarche anti-chiffrement des gouvernements produit un effet anti-Streisand: a force de vouloir avoir accès à tout facilement, on pousse en masse des gens à chiffrer tout alors qu'ils ne l'auraient pas fait sans cela. C'est totalement contre-productif. Cela a d'ailleurs été souligné par les spécialistes du renseignement...

avatar christ60 | 

Oups

Je respecte votre opinion même si je ne la PARTAGE pas!

Désolé

avatar VirtualDid (non vérifié) | 

Merci pour cet article et cette prise de position claire et sans ambiguïté.

avatar jojojf | 

Bravo, merci d'être aussi clair et didactique sur la question. Il s'agit là d'un sujet qui dépasse de loin nos génération actuelle, il faut penser plus loin.
Il suffit d'avoir lu un peu de science fiction pour ce rendre compte à quel point notre donnée que l'on souhaite privée peuvent vite nous échapper. Et c'est déjà trop tard...

avatar mic0001 | 

Je soutiens Apple!

avatar YAZombie | 

Soutien sans borne à cette prise de position.

avatar tbr | 

@Flash @Christ60

Vous deux, on peut très bien voir que vous n'avez pas vécu la période faste du communisme "de derrière le rideau de fer" — le paradis, comme on disait ironiquement — pour parler de la sorte avec autant de dédain pour ceux "qui n'ont simplement pas besoin de se sentir surveillé... Ou pas.

Les habitants de ce fameux "paradis" disparu à la chute du (double) mur de Berlin — j'y ai vécu entre 1988 et 1989 —, côté des cocos n'avaient aucune vie privée, donc aucune liberté de penser de se rebeller, de fuir leur pays si ce n'est entre quatre planches, de croire. Que dalle !

— "Mais on n'en est loin ! Allez-vous me rétorquer.
— Oui, mais de plus en plus de ces grands pontes des gouvernements occidentaux imitent la Stasi et ses surveillants (caméras, vigipirate, etc.) "pour notre bien" — ou plutôt car ils ont de plus en plus la trouille de nous, les "sans dent", le peuple. Et qui te dit qu'un de ces puissants, par crainte et parce qu'il ne sait pas comment différencier les truands, les terroristes de nous autres, va nous mettre tous dans le même panier : surveillance générale !
— T'es un gros parano !
— Un peu comme la grenouille qui a dit à ses copines de se barrer car l'eau allait bouillir"

J'ai vu ces gens dans ce paradis, qui étaient éteints parce que surveillés dans leurs vies privées. JAMAIS je ne tolérerai d'aucun qu'il me prive de mon droit d'être libre de dire merde "pour mon bien". Jamais !

Ceux qui acceptent de se priver d'un peu de leur liberté au nom de la sécurité ne méritent n'ai l'une ni l'autre et perdront les deux.

Bravo Apple et merci à MacG pour leur soutien. Le contraire aurait été étonnant.

avatar popeye1 | 

Et si le FBI et son patron se posait la question du danger quant à la libre circulation des armes à feu dans leur pays, la nécessité de contrôler ce qu'en font leurs détenteurs serait moins nécessaire car le mal serait coupé à la source et les Grandes Oreilles n'auraient pas à solliciter des passe-droits qui affectent la planète entièreté.

avatar popeye1 | 

Si le FBI l'emporte dans cette affaire je retire immédiatement mon autorisation de carte bancaire sur l'App Store. Je pense d'ailleurs que conjointement à l'ouverture d'une porte dérobée, Apple devrait détruire tous les fichiers de données personnelles en sa possession.
Cette affaire est peut-être un mal pour un bien : l'impossibilité pour les grandes sociétés capitalistes américaines de ratisser automatiquement aussi large et aussi facilement : Apple et toutes ses consœurs devraient par exemple accepter le mode e-carte qui permet de "contrôler l'importance du vol" en cas de fuites.

avatar Sic transit | 

Bravo ! Hoover doit commencer à serrer les fesses !

avatar grincheux25 (non vérifié) | 

J'approuve aussi

avatar Sica | 

+1 et pour ceux qui pensent que l'on protège ainsi le terrorisme, je les invite à lire ou relire 1984. Ce livre est résolument visionnaire sur la société que nous pourrions obtenir...

avatar françois bayrou | 

Je préfère 2084, de Boualem
Sansal, beaucoup plus lucide sur ce qui nous attends...

avatar perlaurent | 

Porte dérobée fournie aux autorités = porte dérobée fournie aux hackers et à des groupes terroristes à court terme = renforcement de leurs connaissances et des moyens de contournement pour leurs communications . CQFD

avatar larkhon | 

Je trouve dommage dans cet édito de ne présenter qu'une vision des choses, plutôt que de lancer plusieurs axes de réflexion. Le peuple qui décide, c'est bien. Maintenant qu'une grande entreprise comme Apple, avec l'image qu'elle véhicule, donne son avis, il est difficile de ne pas se sentir manipulé si on n'écoute qu'elle.
Penser que l'iPhone est le dernier bastion de liberté sur la base de ce refus est une illusion. Tout ce que nous faisons en ligne a des chances d'être surveillé. C'est bien nos habitudes qu'il faut changer en matière de sécurité, pas rendre l'iPhone plus sûr ou autres balivernes. Il faut contrôler les informations qu'on donne, savoir où elles vont et à quoi/qui elles vont servir.
Aujourd'hui les gens qui utilisent nos données personnelles ce n'est pas nécessairement le FBI, c'est sans doute plus Google et d'autres grandes entreprises, et les conséquences, y compris pour le citoyen qui n'a rien à cacher, sont directes et immédiates !

avatar françois bayrou | 

"Penser que l'iPhone est le dernier bastion de liberté sur la base de ce refus est une illusion."

+1
Je suis étonné du discours qu'on peut lire dans les commentaires. Ils sont allés crescendo et maintenant je lis "la mort de la démocratie", "le retour de la Stasi" etc.
Elle est bien fragile, notre démocratie, si c'est le cryptage de l'iPhone 5s et + qui va la garantir.
C'est ridicule.

( Il doit avoir une sacrée pression, ce petit iPhone ! Pire que Bruce Willis dans Armageddon ! )

Pages

CONNEXION UTILISATEUR