Les puces M2 en phase de test sur plein de nouveaux Mac

Mickaël Bazoge |

Apple prépare l'offensive M2. La future gamme de puces maison qui succèdera à la M1 est en phase d'expérimentation dans le secret (pas si secret…) labo caché de l'Apple Park. Bloomberg, qui a eu accès aux logs de développeurs d'apps tierces, explique que le constructeur a démarré les tests de plusieurs modèles de Mac dotés du prochain système-sur-puce (SoC). Il y a du monde au balcon.

Concept de Mac mini par Jon Prosser.

Ainsi, ce sont pas moins de neuf nouveaux ordinateurs qui seraient en cours de test, équipés de quatre SoC M2 différents. Le fait que ces machines apparaissent dans des logs indiquent que leur développement est bien avancé, suggérant qu'un lancement n'est pas si éloigné — même s'il n'existe aucune garantie qu'Apple les commercialisera toutes.

Ces nouveaux Mac M2 sont les suivants :

  • MacBook Air (J413) avec M2, doté d'un CPU 8 cœurs et un GPU 10 cœurs1 ;
  • Mac mini (J473) avec la même puce M2 que le MacBook Air, et un autre modèle embarquant une M2 Pro (J474). Des modèles dont on a déjà parlé début mars ;
  • MacBook Pro entrée de gamme (J493) avec la même puce M2 que le MacBook Air, et probablement un écran de 13 pouces ;
  • MacBook Pro de 14 pouces (J414) avec M2 Pro et M2 Max. La puce M2 Max aurait un CPU 12 cœurs et un GPU 38 cœurs2, ainsi que 64 Go de mémoire unifiée ;
  • MacBook Pro de 16 pouces (J416) avec M2 Pro et M2 Max, cette puce ayant les mêmes caractéristiques que pour le 14 pouces ;
  • Mac Pro (J180) qui fonctionnera avec le successeur de la puce M1 Ultra du Mac Studio (M2 Ultra ?).

Selon les journaux des développeurs, Apple a également dans ses cartons un Mac mini équipé d'une puce M1 Pro (J374), une machine attendue de pied ferme par tous ceux qui voudraient bien un Mac mini plus puissant mais qui n'ont pas le budget pour le Mac Studio. Une version du mini avec M1 Max aurait aussi été testée, mais avec le Mac Studio c'est un modèle qui serait redondant.

Un nouveau Mac mini se cache dans le système du Studio Display

Un nouveau Mac mini se cache dans le système du Studio Display

Les nouveaux MacBook Air, MacBook Pro 13 pouces et Mac mini sont attendus dans le courant de l'année, dont deux modèles qui pourraient être présentés cet été, peut-être durant la WWDC.


  1. Le MacBook Air actuel embarque un CPU 8 cœurs, un GPU de 7 à 8 cœurs et 8 Go de mémoire unifiée.  ↩︎

  2. La puce M1 Max de base intègre un CPU 10 cœurs, un GPU 32 cœurs et 32 Go de mémoire unifiée.  ↩︎


avatar DouceProp | 

Et ni l’iMac 24, ni un hypothétique iMac 27, 32 ou 64… 😕

avatar Lolo43d | 

@DouceProp

En effet, pas de rumeurs « M2 » pour les iMac.
Bon je positive en pensant que mon iMac M1 deviendra obsolète moins vite 😀, même si j’aurai bien aimer entendre des nouvelles concernant un 27 pouces notamment 😉.

avatar raoolito | 

@Lolo43d

jusqu'à maintenant les macs deviennent obsoletes apres 6-7 ans de memoire (doit y avoir eu des exceptions dans les deux sens)
C'est rarement un soucis de processeur, souvent il leur suffit de debrancher des fonctions suivant la machine. Donc votre avantage sera plutot de conserver toutes les nouvelles fonctions pendant plus de generations :)

avatar corben64 | 

@DouceProp

Si tu ne l’as pas compris encore, l’iMac est mort

avatar pocketalex | 

@corben64

L'iMac version "station de travail" est mort. Rien ne dit que l'iMac "familial / bureautique" va s'arrêter

Le fait qu'il soit absent des tests ne signifie rien, le Mac Studio est tout autant absent, et pourtant Apple ne va pas, me semble-t'il, l'arrêter

Je pense que les machines testées ici sont celles qui vont sortir bientot : à la WWDC et à la rentrée

L'iMac M2 aura droit à un event plus tard, comme l'iMac M1 a eu droit à un event après celui des Mini, Air et Pro 13

avatar quentinmassondu57 | 

J’attends la puce M2 pour passer au MBP 14 pouces.. j’espère ne pas devoir attendre 1 an et demi 😂

avatar pocketalex | 

@ quentinmassondu57

Le M1 se situe au niveau des core i5

Le M1Pro se situe au niveau des core i7

Le M1Max se situe au niveau des core i9 et des Xeons 10C (iMac Pro)

Le M1Ultra joue contre les gros Xeons du Mac Pro et des grosses stations PC

Soyons sérieux : impossible pour le M2 de sortir de sa modeste case "famille/bureautique", donc de dépasser tout autre CPU Silicon. En gros, ce sera un M1 un peu plus rapide, notamment sur la partie GPU (et de pas grand chose) ... et rien de plus

avatar adrien1987 | 

On sait où se situera une M2 "de base" comparé aux M1 Max ou une Ultra ?

avatar pechtoc | 

@adrien1987

Proche du M1, ce sont de petites puces, très loin des Max et Ultra, même face au Pro il ne devrait pas y avoir beaucoup de rapprochement et c'est normal, ce n'est pas le but des puces Mx "basiques"

avatar idhem59 | 

Très loin derrière un M1 Max ou Ultra.
Pour le M2 standard, il faut s'attendre simplement à la même structure ou presque que le M1 actuel (4/4 CPU, 8 GPU, 20W max) mais avec une base d'architecture d'A15 au lieu de A14 et éventuellement des petits ajustements et optimisations à droite et à gauche. Donc en gros les perfs du M1 + 15/20% sans doute.
Les remplaçants des Pro/Max/Ultra arriveront plus tard.

avatar corben64 | 

@adrien1987

Loin très très loin. La M2 sera juste une légère évolution.

avatar val3rie | 

et pour M2 Max vs M1 MAx?

avatar pocketalex | 

pareil ... on va rentrer dans un cycle "naturel" ou chaque évolution de CPU apportera quelques % de puissance en plus

La révolution, c'était le passage des Intel au M1, et si la puissance CPU et GPU a connu un bon coup de boost, en vérité la vraie prouesse d'Apple c'est l'incroyable rapport performances/watt

Il a suffit de quelques mois pour Intel pour revenir dans la bataille de la puissance et proposer des CPU qui repassent devant ceux d'Apple, dans les benchs, dans les domaines où ils étaient, comparativement, derrière.
En revanche, niveau rapport performances/watt, Apple reste loin, très loin devant

C'est ce qui permet des machines plus autonomes pour les laptops, pour plus silencieuses, ou plus fines (iMac M1) ou plus contenus (Mac Studio) pour les desktop

Mais pas des machines plus puissantes.

avatar 406 | 

Il y a de grandes chances pour qu on retrouve le port sd en face sur le Mac mini

avatar Scaterbrain | 

@406

🤞🏻 au moins à l arrière ? Avec plus de ports aussi..? Hâte de voir ces nouveaux modèles

avatar r e m y | 

Et si Apple développait directement la puce M5 pour qu'on soit tranquille un moment sans se dire qu'à peine acheté, le Mac est, sinon obsolète, au moins largement dépassé par la nouvelle génération...

Pourquoi pour concevoir une puce , disons M5, il faut obligatoirement passer par les versions M2, M3 et M4??? 🤔 surtout quand ces évolutions ne repose pas sur une rupture technique (gravure plus fine par exemple)

avatar Jeckill13 | 

@r e m y

Le problème c’est que juste après le M5 il y a le M12… qui va pulvériser les performances du M5… et du coup ton M5 sera obsolète lui aussi… et le M12 aussi car juste après il y a le M48 qui va sortir !

avatar r e m y | 

Oui bien sûr... mais ce que je trouve curieux c'est que les équipes qui ont dessiné le M1 n'aient pas pu directement dessiner le M2 voire le M5 ou le M10?
Qu'est-ce qui les en a empêché ? Le manque d'imagination? Ils ont besoin de voir la disposition des transistors sur le M1 pour se dire "tiens si on les disposait différemment, si on en mettait plus, on gagnerait encore en performance !" ?

Ou bien c'est un choix de ne mettre de la puissance additionnelle que progressivement, histoire d'avoir une nouvelle puce tous les 6 mois?

Autre question... qu'est ce qui garantit que la nouvelle version de la puce sera effectivement plus performante que la précédente ?
En formule 1 par exemple, les voitures évoluent tous les ans. Pour autant la version de l'année n+1 n'est pas toujours meilleure que celle de l'année n. Certaines évolutions se révèlent mauvaises.

avatar rolmeyer | 

@r e m y

Ce qui garanti que la puce sera plus rapide est le fait que la gravure est plus fine et qu’ils vont augmenter la fréquence et que le GPU aura 2 coeur de plus de le M1.
Ce qu’on sait de ce genre d’évolution c’est que ça donne en CPU single core entre 10 et 20 % de hausse.
En GPU faudra voir les optimisations faites par Apple.

avatar r e m y | 

Mais la gravure n'est pas plus fine à chaque fois!
Et pour le nombre de cœurs, pourquoi ne pas mettre tout de suite 8 ou 16 cœurs au lieu de les ajouter un par un ou 2 par 2 à chaque évolution? Sauf à vouloir constituer une gamme en fonction du nombre de cœurs et avoir de quoi afficher de nouvelles évolutions tous les 6 ou 12 mois... mais ce ne sont alors que des raisons marketing! Y a-t-il des raisons techniques qui m'échappent?

avatar rolmeyer | 

@r e m y

Cette fois ci si, la gravure est plus fine.
Et rajouter des coeurs ils le font parce que les coûts restent les mêmes. Mais si tu doubles d’emblée les coeurs, ben là c’est sûr ça ne reste pas au même prix. Donc on progresse pas à pas. Regarde le surcoût demandé si tu rajoutes de la GPU à un pro ou à un max.
Ensuite il y a la maitrise du procédé de fabrication. Je vois bien que des choses t’échappent. Renseigne toi sur le binning. Là aussi les progrès de fabrication permettent d’avoir des saut de perf sans que ça coute plus cher.

avatar BingoBob | 

@r e m y

Un ordinateur n’est pas qu’un processeur. Il y a d’autres composants qui eux aussi, jouent un rôle important dans la vitesse (la ram), qui évoluent technologiquement et qui demandent des centaines d’heures d’optimisation logiciel.
Le M1 pro décode nativement le Pro REs que le M1 ne fait pas. C’est du travail tout ça donc du temps !

Sur l’iPhone par ex : le traitement logiciel commence par la puce et l’objectif photo une fois que celui-ci est décidé. Ainsi, il faut un an de travail et recommencer l’année suivante quand de nouveaux composants physiques arrivent. Voir les articles MacG sur l’iPhone 13…

avatar sebasto72 | 

@r e m y

Les procédés industriels, de la feuille blanche jusqu’à l’objet final (un crayon de bois, un four, une voiture, un pont, une cathédrale, un smartphone) s’améliorent par itérations successives.

Regarde comment les constructeurs de cathédrales se sont améliorées d’une cathédrale à l’autre. Chaque chantier se comptait en décennies. Mais pour chaque construction, les architectes et les artisans faisaient de leur mieux. » en fonction des connaissances du moment sur les chantiers précédents.

Plus récemment, regarde l’histoire d’Eiffel, et comment ses constructions de ponts ont été de plus en plus efficaces, pour finalement donner la tour Eiffel. Chaque chantier se comptait en années, et chaque chantier qui démarrait prenait en compte les succès et échecs des précédents.

En électronique, les itérations se comptent en mois. C’est comme si on savait construire des cathédrales en 1 an. On peut toujours faire mieux, mais à un instant t, on fait le mieux _possible_ : par exemple, à quoi bon mettre 32 coeurs si la batterie ne peut pas suivre ou parce que la finesse de gravure _d’aujourd’hui_ implique trop d’effet Joule ?

Il faut aussi savoir qu’on améliore ces procédés par les retours d’usage : si une fonctionnalité n’est pas utilisée, on aura tendance soit à la faire évoluer, soit à la supprimer. Modifier un appareil petit à petit, par itérations régulières, permet de se corriger plus rapidement. Cf le pb d’antennes, corrigé à la génération suivante.

avatar JOHN³ | 

@r e m y

De même manière tu as eu un iPhone 6s et un iPhone 6ss, et un iPhone 6sss et c’est toujours la même chose aujourd’hui et les gens achètent en masse. Apple se fait des milliards de cette manière

avatar pelipa91 | 

@r e m y

Tu aurait pu avoir le même raisonnement avec Henri Ford, pourquoi il n’a pas créé sa première voiture tel que tu les connaît aujourd’hui.

C’était leur premier processeur d’ordinateur. Déjà pour une première version ça me paraît très bon.

Et puis ensuite viens le marketing.
Si tu envoies tout d’un coup puis plus trop d’évolutions durant 3-4 ans, il ne vendrait plus leurs machines au bout de 2 ans.

Il y a aussi qu’il se sont placés par rapport à la concurrence.
Déjà avec le M1, tu avais une machine autant capable qu’avec les proc Intel d’entrée de gamme qu’ils proposaient avant, tout en consommant 2-3 fois moins. Bref ils ont mis une claque à la concurrence. Pourquoi aller plus loin?

avatar corben64 | 

@r e m y

Les lois de la physique déjà…

avatar pocketalex | 

@R e m y

et pourquoi Intel ne sortirait pas maintenant le CPU qu'ils ont prévu en 2027 ???

ils sont cons chez Intel ...

avatar petergab64 | 

Voir même, commandé, pas reçu... autant aller au suivant !

avatar Paul Position | 

@r e m y

Je ne suis pas d'accord avec toi sur le fait que le SOC M2 va : "au moins largement [être] dépassé par la nouvelle génération".
l’amélioration sera de l'ordre de 15%-20%, rien qui ne ringardise l'ancienne génération.

avatar Crunch Crunch | 

Tu as quel âge ?
L'évolution se fait "étape par étape", est c'est tout ! Ta question est légitime, mais me semble un peu étrange (sans jugement rassure-toi).

Prend "simplement" ta personne. Par exemple: Pourquoi, lorsque tu as terminé la CP, n'as-tu pas directement poursuivi par un Master en technologie ? Ben oui, qu'est ce qui t'en a empêché ? Tu était à l'école pourtant ? Pourquoi "simplement" poursuivre à l'année suivante, alors qu'il aurait "suffit" de passer directement en classe Master ? Qu'est ce qui t'en aurais empêché ?

Cela semble absurde, dit ainsi, j'en convient. Et je n'ai pas envie de te manque de respect. C'est "simplement" une image, pour exprimer le processus de l'évolution naturelle !

avatar TrollMan06 | 

@Crunch Crunch

+1000

Et également le maître mot « marketing » 🤑

avatar Lecorbubu | 

@r e m y

Si il y a bien une chose que les puces conçues par Apple ont pu prouver quelque chose avec les iPhone et les iPad jusqu’ici c’est sur la longévité qu’elles permettent.

Bien entretenu on peut utiliser ses appareils de nombreuses années. Pour les Mac seul l’avenir nous le dira de mon côté j’utilise encore activement mon MacBook Pro Retina de 2012 dans un contexte pro (AutoCAD, Photoshop principalement) et pour ces usages là ça ne bronche presque pas !

Néanmoins espacer davantage les sorties pourraient redonner un peu d’effet wahou d’une machine à l’autre, passé cela nul n’impose le renouvellement de ses appareils.

avatar pocketalex | 

@lecorbubu

« Néanmoins espacer davantage les sorties pourraient redonner un peu d’effet wahou d’une machine à l’autre, passé cela nul n’impose le renouvellement de ses appareils. »

Aucun intérêt
Il y a des utilisateurs qui renouvellent leur machine chaque année, car trop vieille, car obsolète, etc, et ils achètent donc la techno du moment
C’est tout.
Jamais une nouvelle machine avec un nouveau CPU n’a imposé le renouvellement de machines récentes et parfaitement fonctionnelles

Seuls les « passionnés » changent leur iPhone ou leur Mac récent pour le tout dernier modèle, mais ces « passionnés » ne représentent qu’une infime minorité, sinon on parle des gens normaux, on parle des « utilisateurs »

Inutile donc d’espacer les sorties CPU

avatar Jeckill13 | 

@r e m y

"pour qu'on soit tranquille un moment sans se dire qu'à peine acheté, le Mac est, sinon obsolète, au moins largement dépassé"

Mais rassure toi, le jour où un terminal sort, iPhone, iPad ou un mac… il est déjà obsolète et son remplaçant est déjà sur le plan de travail en train d’être conçu… quoi que tu puisses faire, le terminal à instant T est déjà ringardisé par le T+1 en phase de conception.

Plutôt que de te prendre la tête avec des problèmes meta psychiques de crainte de voir son « précieux » être déjà dépassé, achètes le produit dont tu as besoin à l’instant T, et juste profites-en sans te manger les cerveaux sur comment sera le prochain.

avatar Glop0606 | 

Le M1 a déjà mis une grosse claque à l'industrie de l'informatique. Je suis impatient de voire ce que ce M2 va proposer bien que comme beaucoup je pense que ce sera plus une amélioration "légère" du M1.
En tout cas je reste bluffé par ce tour de maître d'Apple sur les processeurs en général. Je lisais justement un article sur les processeurs pour Android et il semblerait que ça galère grave en ce moment sur le haut de gamme à savoir chauffe plus performance certe honorable mais assez loin d'Apple. Pour les processeurs de bureau, j'attend de voire ce que va donner le Zen 4 et meteor Lake chez intel, j'espère qu'on aura de nouveau de la bonne compétition :)

avatar totoguile | 

On a lu le même article :-) Samsung, Qualcomm et TSMC se plaignent des architectures ARM qui chaufferaient trop, par design... à suivre aussi effectivement

avatar raoolito | 

@Glop0606

on a eu des retours ya quelques mois, on parle de 10-15% (20?) une evolution donc plutot qu'un révolution.
wait and see

avatar corben64 | 

@Glop0606

Rien de plus. Une évolution oui, a peine perceptible

avatar Crunch Crunch | 

le "simple" CPU M1 est déjà tellement bon, que vous pouvez acheter dès maintenant, en fait !

J'ai un MacBook Air M1 depuis bientôt 1 an, est c'est un tuerie ! Jamais eu aucun Mac (même MacBook Pro), aussi rapide, silencieux et agréable a utiliser.

avatar rolmeyer | 

@Crunch Crunch

Mais oui mais la question n’est pas la. Tout le monde ne renouvelle pas sa machine quand elle tombe en morceaux.
Il est donc intéressant de savoir si Apple ne passe pas au M2 dans 2 mois, dans ce cas mieux vaut attendre pour le renouvellement d’une machine.

Perso, je dis bien perso, j’espère que le MBAir M1 reste au catalogue et bénéficie d’une baisse de prix, et perso j’achète alors cette machine, oui un M1, alors que le M2 est sorti.
Perso, je dis bien perso, je sais aussi que je rêve un peu, le trou entre les macbook pro 14 et 16 et le MB air est tellement grand que je vois bien Apple positionner le nouveau MBAir M2 plus cher et au dessus du MBA M1 actuel, comblant le fossé qui existe dans la gamme actuelle. Les ventes étant bonnes, Apple ne va pas se priver.

avatar mat16963 | 

@rolmeyer

S’il reste au catalogue, connaissant Apple c’est plutôt mauvais signe: il va peut-être perdre 50$, mais ça voudra surtout dire que le nouveau MBA M2 sera plus cher…
J’espère que le nouveau design reprendra la grille tarifaire de l’actual, l’ancien on le trouvera toujours sur le Refurb avec une ristourne…

avatar rolmeyer | 

@mat16963

Ce serait aussi mon souhait..mais bon j’y crois moyen.

avatar mat16963 | 

@rolmeyer

Moi j’y crois (et il le faut 🤞) sinon ça serait se foutre de la gueule du monde (mais c’est pas ça qui retient Apple) et je vois pas comment ils intercaleraient un MBA entre le MBA actuel et le MBP 13 pouces…
J’espère en tout cas qu’ils ne feront pas les rats sur leur machine qui se vend le plus…

avatar ludmer67 | 

@Crunch Crunch

Apple offre aux clients lambda (#JeSuisLambda) la puissance d'une machine pro pour 1000 euros. Il fallait cette démonstration de force pour assurer une transition dans la douceur... sauf pour Intel qui a participé aux horribles machines de la période sombre d'Apple.

Le MBA M1, c'est la puissance sur la durée : la puce M1 fonctionne de la même manière sur secteur ou sur une batterie, qui elle-même possède une autonomie hors du commun.

Évidemment qu'en comparant avec les PC, on trouvera une machine plus puissante, ou plus autonome, ou avec un meilleur écran, mais la maîtrise du matériel et du logiciel permet à Apple d'offrir des produits équilibrés et accessibles.

En revanche, sur le MacStudio, il est incompréhensible que les tests actuels montrent que les cœurs ne sont pas tous utilisés sur la puce M1 Ultra. C'est certainement dû au fonctionnement en silo de l'entreprise, avec des secteurs hermétiquement séparés. L'équipe en charge de Final Cut Pro a peut-être découvert l'existence du MacStudio comme le reste des clients... Ça la fout mal, parce qu'en test réel, les différences entre M1 Max et M1 Ultra ne semblent pas aussi fortes qu'annoncées par Apple.

avatar MarcMame | 

@ludmer67

"sauf pour Intel qui a participé aux horribles machines de la période sombre d'Apple. "

——-
???

avatar ludmer67 | 

@MarcMame

Surchauffe, clavier papillon, design au dépend de la fonctionnalité (ports manquants)… En gros, les Mac portables de 2016 à 2020.

avatar MarcMame | 

@ludmer67

"Surchauffe, clavier papillon, design au dépend de la fonctionnalité (ports manquants)… En gros, les Mac portables de 2016 à 2020."

———
1/ Quel rapport avec Intel ?
2/ Les puces Intel ont sauvé Apple en 2006

avatar pocketalex | 

@ludmer67

Mon Macbook Pro 16" 2019 était une formidable machine

Il était parmi les plus puissants laptops du marché (rien de mieux niveau CPU, RAM, stockage, écran, et quelques modèles PC au GPU plus puissant mais au prix d'une épaisseur, d'une chauffe et d'une autonomie plus catastrophiques ... les PC de 3Kg avec ventilateur avion de chasse et 1h d'autonomie sur batterie)

Son clavier était parfait, sa conception impeccable, on était LOIN d'une machine "horrible", il a été encensé par l'ensemble des testeurs dans le monde entier

Il représentait ce que l'on pouvait faire de mieux en laptop sous CPU Intel

Son seul souci ... est la sortie des laptops Pro sous CPU Silicon, mais ce n'est pas le Macbook Pro 2019 qui a pris cher ce jour là, mais l'ensemble de tous les laptops du marché

avatar ludmer67 | 

@pocketalex

Tu n'as pas de problème, donc il n'y a pas de problème...

avatar pocketalex | 

@ludmer

attention, je te donne raison sur la période 2016-2018, avec des machines trop fine pour être correctement ventilées, donc qui throttlaient à outrance, les clavier papillons qui ont fait le malheur de nombreux utilisateurs (moi j'ai eu du bol sur ce coup là, mon MB 12" a toujours fonctionné sans le moindre souci)

en fait, je voulais juste changer le son de cloche sur la période : en 2019 les machines qui sont sorties étaient toutes formidables : le Macbook Pro 16", le Mac Mini, etc

Pour moi on est sorti de la "dark era" que tu soulignes ... et je te suis à 400% sur la question

Pages

CONNEXION UTILISATEUR