L'iMac M1 au bistouri : beaucoup d'ingénierie, pas beaucoup de réparabilité 🆕

Mickaël Bazoge |

Sans trop de surprises, l'iMac 24 pouces n'est pas spécialement facile à réparer, selon les spécialistes d'iFixit qui en ont terminé avec leur autopsie du nouveau tout-en-un. Déposer l'écran est une opération plus facile que pour un iPad, Apple utilisant le même adhésif que pour ses autres iMac.

Une fois ouverte, il n'y a pas grand chose qui puisse être changé dans la machine : la mémoire est soudée au plus près de la puce M1, et le stockage ne peut tout simplement pas être changé. Comme sur les autres Mac M1, en somme… En revanche, il est toujours possible de remplacer les ports USB, le port jack, les ventilateurs, le bouton d'allumage, les hauts parleurs ainsi que la webcam et bien sûr le bloc secteur. Ce qui vaut à l'iMac une note de réparabilité de 2 sur 10, pas terrible.

iFixit a voulu en savoir davantage sur les deux grandes plaques métalliques positionnées derrière l'écran. Très fines, ces deux feuilles d'1,5 mm d'épaisseur sont liées au système de son de l'ordinateur, elles permettent d'amplifier le son et les basses des hauts parleurs.

Le système de refroidissement est assuré par deux ventilateurs sur ce modèle, un iMac doté d'un GPU 8 cœurs et de 4 ports USB-C au dos. Le modèle d'entrée de gamme (GPU 7 cœurs et 2 ports USB-C) se contente lui d'un seul ventilateur

Sur la carte-mère, une des plus petites jamais vues sur un iMac, il y a un mystérieux bouton avec trois LED (en violet à droite) dont on ignore l'utilisation. Peut-être un outil de diagnostic ?

Sous le logo d'Apple — qui aide l'antenne à faire son boulot de transmission —, se trouve une paire de piles CMOS (CR2016). Montées en parallèle pour la redondance, elles sont maintenues par un adhésif qui rappelle celui qui sert à sécuriser les batteries des iPhone.

Les bricolos en ont également profité pour ouvrir le Magic Keyboard et remplacer le capteur Touch ID par un autre. La touche fonctionne sans problème… mais sans reconnaitre les empreintes digitales : chaque capteur semble être jumelé à son clavier d'origine, ce qui ne va pas faciliter les réparations.

Si le bloc secteur est facile à remplacer (il suffit d'en acheter un nouveau !), l'ouverture du bloc exige d'y aller à la brutasse : impossible de remplacer un composant à l'intérieur sans exploser le boîtier. Petite information intéressante : le bloc secteur peut fournir jusqu'à 143 watts de jus, mais l'iMac se contente de 60.

Mise à jour 26/05 — Cette histoire des deux piles CR2032 a intrigué iFixit, qui a peut-être trouvé la raison de leur présence (habituellement, une seule pile est nécessaire pour protéger la NVRAM). Le châssis de l'iMac serait tout simplement trop fin pour accueillir une pile au complet — et pourtant, elle n'est pas épaisse ! C'est la même que celle dans un AirTag. Apple a donc tout simplement (si on peut dire) utilisé deux piles CR2016 : elles sont moitié moins épaisses que les CR2032, mais au moins elles entrent dans l'iMac…


Tags
avatar sachouba | 

@YetOneOtherGit

Quelle étroitesse d'esprit...

Si Apple, avec sa force de frappe monumentale, décidait de sortir uniquement des Mac réparables et upgradables à prix raisonnable et en faisait la promotion, la portion d'utilisateurs réparant et upgradant leur Mac serait sans commune mesure avec ce qu'elle est actuellement.
L'impact écologique serait énorme !

L'écologie, ce n'est pas juste supprimer un chargeur de la boîte pour réduire les coûts (ça, c'est l'écologie à la petite semaine), c'est aussi avoir du "courage". Le courage de changer l'industrie et les habitudes des consommateurs quitte à réduire un peu ses revenus sur le long terme, pour défendre ses convictions.
Autrement, ce n'est pas une conviction écologique, mais simplement du greenwashing.

avatar YetOneOtherGit | 

@sachouba

"Si Apple, avec sa force de frappe monumentale, décidait de sortir uniquement des Mac réparables et upgradables à prix raisonnable et en faisait la promotion, la portion d'utilisateurs réparant et upgradant leur Mac serait sans commune mesure avec ce qu'elle est actuellement."

Très loin d’être certain ce n’est pas ce qu’attend le marché et tu surestimes comme tous les membres su microcosme l’importance de ce désir.

Toutes plateformes confondues l’écrasante majorité des machines finissent leur vie dans l’exacte configuration de sortie d’usine mais quand les modification sont possibles et faciles.

Nos désirs et nos pratiques sont marginaux 😎

avatar sachouba | 

@YetOneOtherGit

Évidemment que peu de gens réparent ou upgradent leurs machines, puisqu'Apple ne leur a pas proposé de solution miracle et le marketing qui va avec.

Ce serait comme dire, en 2012 : "Peu de gens paient avec leur téléphone bien que Google Wallet existe, je ne pense pas qu'Apple puisse y changer quoi que ce soit".
Même chose pour les écouteurs true wireless et bientôt les traqueurs connectés.

Même manque de vision.

avatar YetOneOtherGit | 

@sachouba

"Évidemment que peu de gens réparent ou upgradent leurs machines, puisqu'Apple ne leur a pas proposé de solution miracle et le marketing qui va avec."

Nope : toute plateforme confondues et même quand c’est totalement possible 😉

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Nope : toute plateforme confondues et même quand c’est totalement possible 😉"

Et pourquoi ? Pourquoi on ne répare plus un lave-linge en panne ? Une télé en panne ? Un ordinateur en panne ?

Ça n’a pas toujours été le cas. Peut-être qu’il faudrait revaloriser les réparations dans leur ensemble. A commencer par rendre les choses réparables.

Ce n’est pas en baissant les bras que ça évoluera. Au contraire. Ça empire, avec de plus en plus de choses jetables soudées et collées.

avatar Steekus | 

@fte

Je crois que le « low tech » va progressivement se développer par la force des choses;
Moins d’energie disponible
Moins de ressources
Un changement des mentalités lent mais nécessaire.
Nous verrons peut être le retour d’un métier disparu : réparateur.

avatar YetOneOtherGit | 

@sachouba

"L'impact écologique serait énorme !"

Ca reste à démontrer et je de très gros doutes 😎

avatar pocketalex | 

J'ai grand souvenir d'une époque où l'on pouvait vraiment "bidouiller" ses Macs et où apple faisait l'objet de critiques constantes dans les forums et les sites de la part de personnes qui avaient "mis les mains dedans" et qui avaient rendu leur machine instable ou carrément plus fonctionnelles

Il en est de même des vidéos "iPhone on fire" qui font un sacré buzz et dont on apprend après que l'iPhone qui prend feu ... l'utilisateur a remplacé la batterie officielle par une noname chinoise. Peu importe, les millions de gens qui ont vu et relayé la vidéo propagent l'idée qu'un iPhone peu prendre feu (ou un Mac, ou ...)

Bref, la bidouille c'est aussi ça : des gens qui font nawak ou qui pervertissent les produits pour mieux s'en plaindre à coup de bad buzz derrière.

Je sais que ne pas pouvoir bidouiller ses machines est un crève coeur pour beaucoup ici, mais comme déja dit : souvent l'immense majorité des machines vit sa vie d'utilisation pour terminer exactement comme dans la configuration d'origine, et je rajoute les bidouilles "immondes" qui pourrissent les produits pour finir en bad buzz

On peut donc comprendre qu'Apple soit passé dans un logique "tu configures ta bécanes à l'achat", d'autant plus qu'a part le stockage, et dans de rares cas la RAM, on a moins besoin de faire évoluer ses machines qu'a une époque
Sauf pour une ultra-minorité de pros ... et encore. Et pour eux il y a le Mac Pro avec des slots PCI disponibles

avatar YetOneOtherGit | 

@pocketalex

Je suis un grand fan du bricolage informatique, j’adore redonner une seconde vie à des stations de travail haut de gamme… mais je suis conscient que ce goût est extrêmement marginal et que l’écrasante majorité des cibles veut quelque chose qui marche du début à l fin sans y toucher.

avatar jazz678 | 

@sachouba

« Autrement, ce n'est pas une conviction écologique, mais simplement du greenwashing. »

Le greenwashing va dans les 2 sens. Y compris dans celui de vouloir à tout prix faire croire qu’avoir la possibilité d’upgrader et réparer tout seul sa machine est bon pour la planète

avatar fte | 

@jazz678

"Le greenwashing va dans les 2 sens. Y compris dans celui de vouloir à tout prix faire croire qu’avoir la possibilité d’upgrader et réparer tout seul sa machine est bon pour la planète"

Si ça permet à ne serait-ce que 10 personnes de mettre à jour leur machine plutôt qu’en acheter une nouvelle, il y a des chances que ce soit moins dommageable que de changer.

Mais du coup la question est, à partir de quel niveau d’amélioration améliore-t-on ? Il faudrait que ça permette de ne pas changer 1 milliard de machins ? 1 million ? Mille ? 1 ? Qui décide ce qui vaut la peine ou pas ?

avatar jazz678 | 

@fte

« Si ça permet à ne serait-ce que 10 personnes de mettre à jour leur machine plutôt qu’en acheter une nouvelle, il y a des chances que ce soit moins dommageable que de changer. »

C’est sûr…mais ça ne concernerait que ces mêmes 10 personnes.

Peanuts. Aucun intérêt pour Apple si on se met 2 sec à leur place

avatar fte | 

@jazz678

« C’est sûr…mais ça ne concernerait que ces mêmes 10 personnes. »

Nope. Toute économie écologique profite au monde entier. Le cumul de toutes les petites économies fait une grosse économie, et tout le monde en profite.

« Peanuts. Aucun intérêt pour Apple si on se met 2 sec à leur place »

Aucun intérêt de se mettre à leur place. En plus si je me mettais à leur place, je ferais probablement exactement la même chose et sans doute avec beaucoup moins de profits, et je n’ai aucune envie de me compromettre.

avatar jazz678 | 

@fte

« Aucun intérêt de se mettre à leur place. En plus si je me mettais à leur place, je ferais probablement exactement la même chose et sans doute avec beaucoup moins de profits, et je n’ai aucune envie de me compromettre. »

Avec moins de profits? J’en doute. Facile à dire quand on se met du côté des « gentils »😊

De l’autre côté il y a plein de méchants actionnaires qui veillent au grain et pour lesquels faire moins de profit dans l’absolu pour des prétendus concepts vertueux est juste inaudible

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Nope. Toute économie écologique profite au monde entier. Le cumul de toutes les petites économies fait une grosse économie, et tout le monde en profite."

Ok c’est sans doute la la clé de nos divergences.

Je crois à la hiérarchisation des pb et pour moi une solution ayant un impact marginal adresse un faux pb.

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Je crois à la hiérarchisation des pb et pour moi une solution ayant un impact marginal adresse un faux pb."

Moi pas.

C’est le classique « il y a des problèmes plus importants » pour justifier de ne pas s’occuper d’un problème.

Sauf que si une voiture individuelle à un problème… les maladies cardiaques sont un problème tellement plus important ! Je n’ai pas envie que mon mécano s’occupe de ma maladie de cœur si un jour j’en ai une, par contre mon problème de voiture, yep, c’est cool. Mais pas mon cardiologue hein, pas touche à ma caisse.

Tu sais quoi ? Tu frôles l’argument fallacieux.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Tu sais quoi ? Tu frôles l’argument fallacieux."

Nous sommes inconciliables sur ce point visiblement.

Sans doute mon côté partisan du commissariat au plan 😁

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

« Je crois à la hiérarchisation des pb et pour moi une solution ayant un impact marginal adresse un faux pb. »

Donc pas besoin de trier ses déchets ou de couper l’eau quand on de brosse les dents...

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Donc pas besoin de trier ses déchets ou de couper l’eau quand on de brosse les dents..."

Absolument ridicule par rapport à mon propos 🙄🙄🙄

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

« une solution ayant un impact marginal adresse un faux pb »

Et pourtant mon exemple illustre parfaitement ton propos...
Pas besoin de me prendre de haut merci.

Je te recommande vivement la dernière conférence d’Aurélien Barrau (ton « ami » pour lequel tu as de l’estime d’après tes dires) à polytechnique dispo sur Youtube.
Et on pourra discuter sérieusement de ce qui a un impact ou pas.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Et pourtant mon exemple illustre parfaitement ton propos..."

Nullement ton exemple assimile une somme de petits gestes individuels pouvant avoir un impact global relativement conséquent.

Sur le cas dont nous discutons c’est l’impact global quand bien même les petites contributions seraient possibles que je questionne.

Après c’est sans doute trop fin et trop subtil 😎

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

« Sur le cas dont nous discutons c’est l’impact global »

Ce dont nous discutons c’est de la non réparabilité des produits Apple. Tu peux considérer que cela n’a pas d’impact, d’autres pensent le contraire. Et donc...?

« Après c’est sans doute trop fin et trop subtil »

Oui ça doit être ça.

avatar YetOneOtherGit | 

@Steekus

"Je te recommande vivement la dernière conférence d’Aurélien Barrau (ton « ami » pour lequel tu as de l’estime d’après tes dires) à polytechnique dispo sur Youtube. "

À laquelle tu n’as sans doute strictement rien compris dépassant des caricatures superficielles que tu colportes bêtement 🙄

avatar Steekus | 

@YetOneOtherGit

tatata...
Encore ta petite pirouette agressive et personnelle.
Tu débats d’écologie sans rien y comprendre et sans info..
C’est pas beau.

avatar jazz678 | 

@fte

« Qui décide ce qui vaut la peine ou pas ? »

Le nombre de gens qui achètent
Le profit

avatar fte | 

@jazz678

"Le nombre de gens qui achètent
Le profit"

Bah, ce n’est pas notre problème, ce sera celui de nos enfants. On s’en balance totalement. C’est joli de regarder le monde brûler.

Ou alors on inscrit dans la loi le droit à la réparation et autres babioles contraignantes pour les entreprises. Comme les taux d’émissions pour les constructeurs automobiles, qui les forcent à adapter leurs technologies et leurs offres.

avatar v1nce29 | 

> chaque capteur semble être jumelé à son clavier d'origine, ce qui ne va pas faciliter les réparations

Ca fait des années que les claviers Apple sont jetables. Je ne vois pas pourquoi celui-là ferait exception.

avatar oomu | 

@v1nce29

Ca fait des années qu'on le rappelle. Je ne vois pas pourquoi il faudrait cesser.

avatar vincentn | 

On en sait enfin un peu plus sur ce fameux port ethernet…
La conception du système sonore est pas bête du tout.

avatar toto_tutute | 

Salut, est ce que quelqu’un peut m’expliquer à quoi servent les piles boutons qu’on trouve dans cet iMac plus généralement dans les ordinateurs ? Qu’alimentent-elles ?

avatar Khrys | 

@toto_tutute

Lorsque l'on éteint son ordinateur et/ou que l'ordinateur n'est plus alimenté électriquement, la puce CMOS stocke alors des informations (date, heure et les détails de configuration nécessaires pour démarrer et exécuter le système). Une pile bouton sert essentiellement à alimenter la mémoire de la puce CMOS dans ce contexte particulier.

avatar Franck971 | 

Ça confirme ce que je pensais… le menton aurait pu être supprimé contrairement au dire d’Apple tout les composants auraient pu être réparti sous l’écran à l’image de l’iPad ou d’autre ordinateur !
Vraiment dommage

avatar Dark Phantom | 

@Franck971

Ça va venir pour la version 3; en terme de design, parfois, il faut y aller progressivement : d’abord on supprime le logo, après on raccourcit le menton , puis on enlève ce menton: ça permet aussi de faire des keynote en disant que c’est encore plus fin encore plus amazing et encore plus écolo parce qu’on économise des matériaux.

Même chose pour le mini, le air et le pro en M1: ils reprennent lés design des prédécesseurs pour que la transition se fasse en confiance. Maintenant ils vont pouvoir changer de design.

L’histoire montre qu’une rupture trop grande dans le design, ça déstabilise le consommateur

avatar pocketalex | 

@Dark Phantom

Je suis passé au BHV avant hier, j'en ai profité pour aller voir le nouvel iMac.

> il ne fait pas "fin" du tout. L'ancien iMac est bombé, il est plus épais au niveau du pied, mais bien plus fin au niveau de l'écran : à peine quelques mm. Le nouvel iMac est "plat" et je m'attendais à l'épaisseur d'un iPad, mais sur 24''. Pas du tout !!! Il est franchement plus épais, quasi 1 cm. En fait, on a l'impression qu'Apple a modernisé l'iMac G5 blanc de 2005.

> Le menton, le contour blanc ... ça ne gêne pas du tout et c'est même franchement réussi

> Je m'attendais à une entre-deux entre l'iMac 21" et l'iMac 27", que nenni. Il est bien plus proche de l'iMac 21", un peu plus grand mais à peine. Ceux qui ont un iMac 27" n'auront aucun intéret à passer sur l'iMac M1 sauf à vouloir un retour en arrière significatif en terme de confort. Ceux qui ont un iMac 21", retina ou non retina, par contre, gagneront en vitesse et en espace de travail

Au final : l'appareil est très réussi, et sera la machine parfaite de remplacement pour qui a un iMac 21", ou veut investir dans une bonne machine familiale ou de bureautique. Point barre. Les adeptes de l'iMac 27", les pros ... passez votre chemin

avatar Bounty23 | 

Les gens qui s’enflamment….

Non modifiable ne veux pas dire non réparable. Si le prix de remplacement d’une carte mère d’iMac est de 400€ et qu’elle tombe en panne au bout de 5 ans, ça fait ça fais pas un gros investissement même si ça reste chiant, l’ordinateur ne part pas à la poubelle non plus. 400€ de réparation sur un ordinateur qui commence à 1500€ ça reste raisonnable et il sera à moitié neuf après sa réparation.

avatar Rogntudju | 

@Bounty23

"Non modifiable ne veux pas dire non réparable. Si le prix de remplacement d’une carte mère d’iMac est de 400€ et qu’elle tombe en panne au bout de 5 ans, ça fait ça fais pas un gros investissement même si ça reste chiant, l’ordinateur ne part pas à la poubelle non plus. 400€ de réparation sur un ordinateur qui commence à 1500€ ça reste raisonnable et il sera à moitié neuf après sa réparation."

Géniaaaaaal … 🤡

avatar Dark Phantom | 

@Bounty23

Dans cinq ans, il n’y aura plus de carte mère M1 d’iMac dispos: on sera passé au m3 ou m4 et qui nous dit qu’elles seront compatibles avec le châssis de l’imac M1 ?
Non il y a de fortes chances pour qu’Apple fasse comme avec les iPhone et iPad pour tous ses produits.

avatar melaure | 

Et puis des cartes mères de rechange ne seront pas disponibles pour le client final, donc bidon ton hypothèse ... 400 euros c'est juste le prix de la carte (et encore je pense plutôt 500), tu rajoutes 50% avec la main d'oeuvre, et personne ne fera réparer quoi que ce soit, ça ira à la benne ...

avatar debione | 

@Bounty23:

Pour avoir grillé 3 carte mère d'Imac, je t'assure, on te demande 50% du prix d'achat pour le changement de ce seul composant... et c'était avant le tout soudé. Perso, c'était pas 400€ qu'Apple me demandait, mais 800.-... Du coup j'ai pas réparé (a 400 j'aurais réparé) et je peux même pas utiliser comme dock ou écran externe... il pourrit à la cave.

avatar en chanson | 

Apple a inventé le concert d’ordinateur iphone. Aussi jetable et aussi peu paramètrable en plus de la même puce.

avatar pocketalex | 

@en chanson

Et donc ? c'est pas bien ? Dis moi ce que ça change pour un utilisateur qui s'assoit à son bureau, allume sa machine et travaille ?

Attention très important : je parle d'un utilisateur, pas d'un geek-bidouilleur.

avatar Roscotripack | 

Vous connaissez le verbe RECONDITIONNER c’est l’utilisation d’un iMac dont une des parties est cassées par ex carte mère écran etc venant d’un autre iMac dont la partie n’est pas cassée mais en bonne état et en plus il y a une garantie. Le mac peut durer longtemps plus de dix ans mais le problème c’est les logiciels qui évoluent vite et n’est plus compatible et n’oubliez pas la technologie change rapidement et pourquoi en sommes nous arrivés la, c’est nous les responsables c’est nous on veut le dernier cri et que ce dernier cri dure 10 ans. Alors automatiquement après on dégomme les fabricants de pc et Mac c’est toutes la chaînes qui est responsable de cette situation, alors accuser une société clés facile mais nous remettre en question c’est autre chose

avatar pagaupa | 

@Roscotripack

Vous oubliez l’écosystème d’Apple qui est une obligation supplémentaire pour pouvoir garder l’inter-opérabilité des ibidules qui ne se reconnaissent plus entre eux selon les Os installés...
Apple force la mise à jour autant qu’elle le peut. C’est un fait indéniable... pas besoin des éditeurs de logiciels pour ça, qui bien évidemment en rajoutent une couche.

avatar Roscotripack | 

c'est juste aussi comme quoi il y a du travail pour tout le monde, mais même si vous ne faites plus de mise à jour votre appareil fonctionne toujours, moi j'ai toujours un iPhone 4 qui est un peut lent mais fonctionne toujours pour les mail et les message et téléphone, car n'oublions pas à la base cela reste un téléphone.

avatar pagaupa | 

2/10. La messe est dite. Vous aurez beau gesticuler dans tous les sens, Apple se fout de l’écologie. Ça c’est un fait!

avatar Alpy74CH | 

@pagaupa

Tu peux étayer là au lieu d'avancer des arguments stériles et vides de sens ?

avatar pagaupa | 

@Alpy74CH

Teste, au lieu de m’agresser... il ´n’y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir...

avatar Castio | 

L'éphémère irréparable dont seul le prix relève du luxe...
Ajouter la malveillance de pièces soudées à l'arrogance financière va rapprocher cette marque de la porte de sortie dans beaucoup de foyers et entreprises.

avatar pocketalex | 

"L'éphémère irréparable dont seul le prix relève du luxe..."

Reprenons un à un les termes loufoques de cette participation farfelue

éphémère : pour un ordinateur, on parle d'une durée de vie très courte. La moyenne d'utilisation d'une machine se situant autour des 5 ans, j'imagine donc que vous estimez la durée de vie des nouveaux iMac autour de quelques mois, à peine un an. Pourriez vous nous préciser sur quelle base se situe votre argumentation pour en conclure une telle connerie ?

irréparable : vous considérez donc que l'iMac, si il a un souci, ne sera pas réparable et bon pour la poubelle ? Si cela est vrai, vous détenez une bombe entre les mains !!! Apple va se viander méchant si tous les utilisateurs du nouvelle iMac rencontrent des "soucis graves" dès les premiers mois d'utilisation, et qu'Apple leur répond, en plus, "désolé, c'est pas réparable"
Apple ne va pas se remettre d'un tel fiasco, assurément. J'ai pourtant peur que vous soyez dans l'erreur "bien profond", et que ces nouveaux iMac vont ronronner pendant des années et des années sans le moindre souci. Quand on observe les produits qui partagent la même base technique (iPhone, iPad, etc) tous durent 10 ans sans broncher. Je dis ça, je dis rien ...

Luxe : Ah ça c'et un domaine que je connais bien. Le Luxe, c'est des produit très couteux, entre 200 et 2000% plus chers qu'un produit "non luxe" et pourquoi est-ce si cher ? Parceque l'on achète le travail d'un artisan : chaque produit est réalisé dans une manufacture, par des artisans qui possèdent un savoir faire unique, souvent transmis de génération en génération
Corrigez moi si je me trompe, mais les Macs sont environ 10% plus cher que leur équivalent PC quand ils sont sous Intel. 10%, ce n'est pas 200 ou 2000%, non ?
Et j'insiste, sous INTEL. Parceque sous Silicon, renseignez vous, mais pour avoir un PC équivalent (en puissance, en autonomie, etc) il faut payer plus cher
Ajoutons que les Mac ne sont pas fabriqués dans une manufacture par des artisans, mais à la chaine dans des usines chinoises, à coté des aspirateurs et des fours micro onde. Que ce soit sur les prix, ou sur la fabrication, on est LOIN du luxe. On est dans de l'électro ménager, plutot "haut de gamme"

Bref, n'hésitez pas à continuer de participer, c'est toujours un plaisir de démonter vos absurdités

avatar j.coquoz | 

Si tu veux pouvoir utiliser l’écran indépendamment tu prends un Mac mini et un écran séparé,… oui ça serait cool si Apple avait un bel écran abordable du coup,…

Pages

CONNEXION UTILISATEUR