Apple M1 : MacBook Air ou MacBook Pro, une histoire de ventilateur

Nicolas Furno |

Quand ils tournaient sur des processeurs Intel, les MacBook Air et MacBook Pro 13 pouces avec deux prises Thunderbolt étaient déjà très proches. En passant ces deux machines sur son unique puce Apple M1, le constructeur brouille encore davantage les frontières entre les deux Mac. Même puce, même taille d’écran… pourquoi payer plus de 300 € supplémentaires pour le Pro ?


avatar abalem | 

@John McClane

Le news de ce matin semble indiquer que je ne suis pas le seul et que ce problème viendrait d’un bug dans l’installation de Big sur. C’est exactement mon cas, sur un MBpro mid 2014...

avatar PierreBondurant | 

@pat3

Gros avantage de l’iPad Pro qui a encaissé des dizaines d’heures de conf call sur zoom sans broncher

avatar melen | 

Pour quelle raison le processeur est-il autant sollicité pour de la simple visioconférence ? J'avoue ne pas comprendre, c'est juste un flux vidéo, non ?

avatar Pomme2Poule | 

@melen

Flux vidéo donc streaming, dans les deux sens, donc double. Affichage de l'image sur l'écran, éventuellement traitements ML pour faire un flou derrière soi… Quasiment tous les composants de l'ordinateurs sont impliqués, et surtout les GPUs qui doivent servir à décoder le flux et qui sont ceux qui créent le plus de chaleur et creusent le plus l'autonomie.

avatar melen | 

@Pomme2Poule

Merci !

avatar abalem | 

@melen

Une quinzaine de participants, ça tire sur le proc, plus le partage d’écran et trois quatre appli ouvertes, bah... 🤯

avatar YetOneOtherGit | 

Apple va segmenter son offre en ayant un même processeur exploité différemment selon les machines.

Il y a fort à parier que le M1 n’offre pas le même niveau de performance sur le MacBook Air, le Mac Book Pro et le Mac Mini.

Ils vont sur l’enveloppe thermique et les capacité de refroidissement pour échelonner les performances.

Et il n’est pas impossible que dans le futur cela aille encore plus loin avec un même SOC en sortie d’usine ayant des fonctionnalités désactivées plus conséquente qu’un simple cœur GPU en plus ou en moins.

Intel a montré la voix avec une segmentation pléthorique de sa gamme très loin des réalités de fabrication de modèles différents.

avatar pacolapo | 

Oui logique pour une entreprise de fonctionner comme ca, et fabriquer une seule puce qu'on bride coute moins cher que de modifier un design et avec une seule ref, on peut l'adapter en fonction de la demande.

Après pour le cœur GPU désactivé sur les premiers Air, c'est très probablement du binning comme supposé dans de nombreux médias, vu que c'est très courant.

avatar sofad | 

On a bien fait de renouveler le matériel il y a 3 semaines car plus de MacBook Air Intel au catalogue. Impossible pour le moment de prendre un M1, je ne pense pas que les logiciels pour les lecteurs de cartes vitales et de gestion/facturation pour les patients soient déjà prêts 😉. Pas envie de passer par Rosetta. Et en portable il ne reste que la MacBook Pro a plus de 2000€ 😳 !!!

avatar austinforest | 

Bonjour,

Points à clarifier entre les Air et les Pro (et peut être aussi au sein de chaque gamme):
- cadence des processeurs,
- performance des SSD,
- nombre d’antennes wifi (habituellement 2 sur les Air et 3 sur les Pro (de tête)).

On compte sur vous!

avatar melen | 

@Nicolas Furno
"Si vous avez besoin d’un Mac pour naviguer sur le web, faire de la bureautique et de la visioconférence, alors le MacBook Air devrait s’en sortir sans problème et faire l’affaire. Si vous en avez besoin pour jouer, pour du montage vidéo ou de la 3D, alors le MacBook Pro avec son ventilateur sera peut-être plus approprié."

C'est aussi la même recommandation pour ces 2 machines qui étaient jusque là sur processeur Intel.
Pourtant, j'ai entendu hier soir du "3 fois plus performant", voire "5 fois plus performant" pour la partie graphique. J'en déduis qu'un MacBook Air puce M1 surclasse les MacBook Air et Pro puce Intel. Je me trompe quelque part ?
Selon les usages, c'est la ventilation qui sera le critère déterminant ?

avatar raoolito | 

@melen

actuellement les cartes sont brouillées:
* on ignore les perfs reelles du M1 (bientot, bientot..)
* en theorie, on devrait retrouver les meme différences de performances relatives entre toutes les bécanes apple sous Apple Silicon comme sous Intel. Mais actuellement les deux processeurs sont en ventes du coup ca complique les comparaisons.

avatar Nicolas Furno | 

@melen

Il faudra vérifier à l’usage, les chiffres d’Apple sont trop théoriques pour répondre vraiment.

avatar lcd_ts | 

Curieux de lire les premiers tests car j’hésite vraiment entre ce Air M1 ou l’iPad Air pour une utilisation light / canapé ... à voir surtout si il chauffe car c’est ce qui rend (en dehors du poids et de la taille) mon MacBook Pro 15 inutilisable pour cet usage.

avatar raoolito | 

@lcd_ts

repondez simplement à ces questions: plutôt doigt/pencil ou souris, plus canapé ou sur une table ?

ca devrait vous aider :) Les benchs seront meilleurs sur MBAir que sur ipadAir, ca c’est une evidence.

avatar lcd_ts | 

@raoolito

Plutôt canapé à 70% on va dire... pour l’instant j’ai un iPad 5 mais je voudrais me reequiper car il devient trop lent. Sinon l’iPad est génial dans le canapé mais pour taper des longs messages ou mails c’est vite pénible, et l’écran est un peu petit pour certaines utilisations. Le MacBook Air permet d’autres usages et le M1 le rend proche d’un iPad en termes d’autonomie et de réactivité visiblement... et le clavier aide bien mais évidemment ce n’est pas le même confort dans le canapé... peut-être que l’iPad Air et un Magic Keyboard serait le plus polyvalent et le prix sera assez proche au final. Vivement les tests !

avatar John McClane | 

@lcd_ts

Je crains que sur un canapé, le MacBook Air ne devienne trop cuisant pour les cuisses ! Surtout vu qu’il n’a pas de ventilateur, et irradie littéralement par son châssis.
Au vu de ce que tu cherches, l’iPad Air me semble plus approprié, avec un Magic Keyboard sur la table pour rédiger de longs messages.

avatar Chrone | 

@lcd_ts

Il y a quand même une différence de prix de quasi 500€...

avatar JokeyezFX | 

Dommage qu’il n’y ait pas de touch bar sur le nouveau Macbook Air... on pourrait préférer sa finesse par rapport au Macbook Pro mais tout en voulant cette touch bar. Après c’est sûr qu’ils seraient encore plus difficilement différentiables.

avatar max351 | 

Il me semblait que ces puces devaient permettre d'améliorer drastiquement la dissipation thermique de ces ordinateurs. Maintenant, on s'aperçoit que la pomme pourrait nous refaire le même coup que les derniers MBA et MBP sous Intel : un ventilo et une petite modification logicielle pour les différencier côté CPU. Vraiment hâte de voir les tests de cette puce pour voir ce qu'il en est réellement.

avatar Marcos Ickx | 

Pour info, Apple indique sur son site que l’enveloppe thermique du MacBook Air M1 (refroidissement passif donc) est de 10 watts.

Pour plus de détails :
J’avais raté l’info que l’enveloppe thermique du nouveau MacBook Air M1 était de 10 watts.Ça vaudra donc peut être la peine de payer plus pour le MacBook Pro M1, finalement qui lui pourrait tirer pleinement profit du M1.À surveiller dans les tests. https://t.co/1xrVlSl76D pic.twitter.com/XXbt7VrV7f— Marcos Ickx (@MarcosIckx) November 12, 2020

Pages

CONNEXION UTILISATEUR