Quel GPU pour un futur Mac ARM ?

Antoine Collin |

L'histoire d'Apple et des GPU est longue et parsemée d'embûches, de problèmes, d'amour et de haine. Le possible passage sur une architecture ARM va sûrement amener son lot de changements.

Notre série d'articles sur les processeurs du Mac

Commençons par évoquer le passé. Dans les premiers Macintosh, et jusqu'au milieu des années 1990 environ, Apple utilisait ses propres « cartes graphiques » — le mot « GPU » n'existait même pas à l'époque. Les cartes graphiques servaient à gérer l'affichage plus ou moins rapidement, mais la 3D n'entrait pas en ligne de compte. La marque essayera bien de lancer sa carte graphique accélératrice 3D dans la seconde moitié de la décennie, mais elle sera balayée directement par les 3dfx et les produits des autres constructeurs.


Tags
avatar romainB84 | 

Article de fond vraiment intéressant!
Hâte de voir ce que ça va donner dans l’avenir.
(Le nombre de commentaires montre bien que dès qu’un article ne dit pas que Apple fait de la merde, ça attire moins de monde dis donc 😂)

avatar  | 

Merci pour cet article, un peu technique mais j'ai les idées principales ! :)

avatar totoguile | 

C’est une des questions légitime qu’on peut se poser avec cette transition vers ARM.
Je ne savais pas qu’AMD pouvait faire des gpu pour soc ARM.

avatar dandu | 
L'article de Hardware.Fr explique justement que non. Le rendu des PowerVR implique une partie matérielle pour la gestion des tuiles, les GPU concurrents ne le font pas, même si une partie du rendu se fait comme ça pour des raisons d'économie de bande passante.
avatar dyonoctis | 

Ah, oui, en effet. Il y a quelques années que je n'avais pas relu l'article. 😅
Mais cet article suggère que du tile rendering pur n'a pas vraiment d'intérêt pour un gpu "haute performance"

avatar Grahamcoxon | 

Ne pensez vous pas que Apple en a sous la pédale et pourrait sortir un GPU bien plus puissant que celui des actuels Ipad. Sans compter qu’avec un ventilateur les fréquences vont pouvoir être boostées.

avatar tof3 | 

Ce premier Mac ARM aura assurément un potentiel indéniable, et cela pour plusieurs raisons:

1 Le passage d’un dimensionnel 7 nm à du 5 nm (EUV) permettra de doubler le nombre des composants (transistors) pour une même surface.
Résultat, en schématisant grossièrement, on peut imaginer jusqu’à 50% de performance en plus (MultiCore).

2 Les processeurs présents dans les iPhones et iPods ne possèdent pas de refroidissement actif ni même passif (radiateurs…)
Là ou un Mac ARM pourra se munir à minima d’un refroidissement passif optimisé.
Un Mac ARM, c’est également s’affranchir des contraintes d’une batterie (iMac/Mac mini/Mac Pro) ou alors une batterie bien plus importante (MacBook…), permettant quelques largesses supplémentaires quant aux fréquences possibles.
Résultat, un augmentation des fréquences permettra une augmentation des performances de 25 à 50%.

3 Le Mac ARM, ne s’appuiera pas sur une simple copie d’un futur A14 ou A14X, il devra assurément prendre en compte l’ensemble des nouvelles contraintes inhérents à Mac OS, donc une nouvelle architecture optimisé, multiplications des cores, de fréquences dynamiques (Boost...), de l’IA amélioré et j’en passe…
Egalement, un Mac ARM, c’est potentiellement un processeur 2 fois plus gros, donc deux fois plus de possibilités, plus de cache, de cores…
Résultat, à nouveau potentiellement un doublement des performances.

4 Le hardware n’est pas tout, le software possède également un potentiel d’optimisation important.
Des algorithmes plus puissants, toujours plus d’IA, multithreading amélioré, simplification et optimisation du codage et des appels systèmes….
Un MacOS optimisé prenant en compte une nouvelle architecture ARM, elle-même optimisé pour MacOS, la boucle est bouclé!
Résultat, à nouveau un énorme potentiel.

Sans compter la possibilité d'y intégrer de nouvelles technologies,
LPDDR5, PCI-E 4.0 voir 5.0, Apple étant là libre de suivre sa propre vitesse de croisière et de ne plus dépendre d'Intel ou d'AMD.
Pour finir, comme cité dans l'article, il y a toujours effectivement la possibilité d'intégrer une solution GPU d'AMD ou Nvidia dans les configurations haut de gamme, MBP inclus.

avatar romainB84 | 

@tof3

« prendre en compte l’ensemble des nouvelles contraintes inhérents à Mac OS, donc une nouvelle architecture optimisé »
C’est également ce que je me dis !
Et c’est ce qui me fait peur à acheter un MacBook Pro cette année !
Si Apple commence à optimiser macOS pour ARM, les processeurs x86 seront encore supportés quelques années, mais il y va a une différence majeure entre un OS qui est « supporté » par une machine et un OS qui est prévu pour une machine !
Apple c’est la philosophie du « le matériel et le logiciel » sont optimisés pour travailler ensemble... mais là j’ai bien peur que ce soit moins le cas du coup pour les machines acheté avant 2021...
(Cf les PowerBook G4 de 2006 (pour les plus anciens) qui sont sorti sur OSX 10.6 et dont le dernier OS supporté fut OSX10.7... un peu la loose quand même !!)

avatar sandalfo | 

Oui je suis d'accord avec l'article. Pour le bas de gamme on peut compter sur des iGPU made in Apple avec plus d'unités de calcul, comme dans les iPad Pro voire plus encore. Et pour le haut de gamme AMD fait parfaitement l'affaire d'autant que certaines des puces Navi 21 annoncées par AMD pour la fin de l'année seront exclusives aux Mac. Ces puces seront sans doute des 6700XT en remplacement des 5700XT actuelles RDNA1 et seront au niveau même pour un Mac Pro. Avec sans doute la possibilité de sortir une carte avec 2 GPU qui en feront une vraie station de travail 3D.

avatar anti2703 | 

« Apple a une certaine tendance à choisir des versions mobiles ou à modifier un peu le nombre d'unités [...] »

Ou sinon Apple a fait exactement comme pour l’iPad pro 2019... elle s’est arrangée avec AMD qui lui fournit des GPU « défectueux » sur lesquels il faut désactiver une ou plus unités de calcul et c’est tout bénéfices pour Apple !!
C’est moins cher à l’achat, ça consomme moins d’énergie, ça chauffe moins et au niveau marketing ça permet de faire passer une puce pour ce qu’elle n’est pas !

avatar Krysten2001 | 

@anti2703

??? Apple fait ses propres puces

avatar pariscanal | 

Ok à loupé un monde Apple nvidia 😭😭ça aurait tout changé

avatar fte | 

Mon instinct me dit qu’il n’y aura pas de différence entre les composants d’un MacBook ARM et d’un iPad. La boîte changera, et l’OS. Le reste, pareil.

Plus grosse batterie, un ventilo, donc une enveloppe thermique à la hausse. Donc peut-être plus puissant. Peut-être.

GPU ? Comme dans un iPad. Pour ce que ça importe encore de toute façon...

avatar BingoBob | 

Donc on aurait un premier Mac ARM sur un A14x ?
Si on pouvait avoir la puissance des derniers MacBook Retina qui équivalaient je crois, les MacBook Air, avec une autonomie multipliée par 2, ce serait déjà pas mal pour un premier modèle.

PS : J’adore ce genre d’article !

avatar max351 | 

Oh, une Dreamcast !! Que de bons souvenirs !

CONNEXION UTILISATEUR