Le mystère des points cachés à l’intérieur du Mac Pro

Nicolas Furno |

Le Mac Pro n’a pas encore dévoilé tous ses secrets. La preuve avec cette découverte d’un utilisateur de la machine : il y a des points gravés sur les cartes d’extension PCIe et sur les petits morceaux de métal qui ferment les emplacement vides. Ils sont placés sur la languette qui vient s’insérer dans l’ordinateur, ce qui explique probablement pourquoi ils sont restés sous le radar jusque-là.

Les points gravés sur la carte d’entrées et sorties d’un Mac Pro.
Les points gravés sur les caches d’un autre Mac Pro.

D’après les constats de deux utilisateurs différents, les points ne sont pas identiques d’un Mac Pro à l’autre. Le nombre de points varie, de deux à six selon ces deux témoignages, et leurs emplacements changent aussi selon l’ordinateur. Leur disposition n’est même pas identique des deux côtés de la languette, ce qui permet d’envisager une quantité de combinaisons assez impressionnante. Il ne s’agit pas de braille en tout cas, il faudrait des points en relief, ni à du morse qui demanderait des traits en plus des points. Ce pourrait être un code binaire, mais les échantillons présentés ne permettent pas d'en comprendre le sens.

Ce constat posé, il reste la question la plus intéressante : à quoi servent ces points ? Puisqu’il y a énormément de combinaisons envisageables, et puisque chaque Mac Pro semble différent, on peut imaginer que ces points représentent un code unique associé à chaque ordinateur. Peut-être une représentation de son numéro de série ? On évoque aussi la possibilité d’un guide pour l’assemblage, par exemple l’identification d’un lot, ou encore un système de vérification de la qualité de fabrication.

Les points d’un côté et de l’autre d’une carte graphique, en l’occurrence une Radeon Pro Vega II.

À moins qu’il ne s’agisse d’un easter egg ? Pour autant que l’on peut en juger, ces points ont été façonnés par la même machine qui façonne ces pièces en métal et on peut imaginer que leur ajout soit assez indolore dans le processus de fabrication. De là à imaginer qu’un designer ait inscrit un message codé…

Parmi les théories les plus folles qui circulent sur les forums de MacRumors, voici notre préférée :

Un domino avec les caches PCIe du Mac Pro ? Il fallait y penser !
Pour aller plus loin :
avatar iftwst | 

Pas compris votre théorie favorite !

Une âme charitable pour m’aider à mourir moins con ?

avatar pelipa91 | 

@iftwst

Un jeu de dominos

avatar iftwst | 

@pelipa91

Ah juste ça.
Ok.

avatar iftwst | 

@pelipa91

Merci en tout cas.
Je cherchais un truc plus complexe.

avatar b_eddy | 

Je connais bien l’origine de ces marqueurs sur les Mac Pro 2019. J’ai eu le privilège de bosser sur cette partie du projet. En fait... attendez on sonne à ma porte je reviens.

avatar pocketalex | 

😂😂😂

avatar flapy | 

Si c'est du binaire, avec 12 points, ça fait 4096 possibilités. Ça me parait trop peu pour être un numéro de série.

avatar Nicolas Furno | 

@flapy

Je n'ai peut-être pas été assez clair, mais je pensais à une information encodée sur tous les éléments, toutes les extensions PCIe et tous les caches. Ce qui ferait nettement plus de possibilités…

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@flapy : et ce sont 24 points, 12 de chaque côté, donc 16 777 216 possibilités. Pour des numéros de lot, du couplage à une machine, ou du suivi au long de la chaine de fabrication, ça doit suffire.
avatar pocketalex | 

@flapy

C'est 100x le nombre de Mac Pro vendus, il y a donc de la marge

avatar GaelW-Mac | 

Je ressors mon DVD de Cube ! 🤔

avatar macfredx | 

Traçabilité ?

avatar occam | 

Il s’agit d’une variante de la numération maya, mais à base 24 au lieu de 20, et à double sous-base (2 et 6) sur deux axes de position, ce qui augmente considérablement le nombre de combinaisons :
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Numération_maya
https://mayaarchaeologist.co.uk/2016/12/28/maya-numbers/

Ceci évoque la prophétie du premier Chak Tok Ich'aak à Tikal, que l’on avait du mal à interpréter jusqu’à ce jour :
« Quand le dernier point aura été gravé sur la dernière languette du dernier module du dernier Mak Chan, le dernier Mak Chan aura été accompli. »

À la lumière des dernières découvertes, il devient évident que Mak Chan n’est autre que le Mac Pro.

avatar oomu | 

c'est du haut niveau dans l'Absurde. Il me faut encore apprendre. #éternelDisciple

avatar occam | 

@oomu

#tropModeste

avatar Link1993 | 

@occam

Imbattable...

Mes genoux sont déjà sous terre par le poids de mon corps agenouillé devant toi...

avatar Fennec72 | 

@occam

C’est en fait beaucoup plus simple:
C’est un code à décrypter pour avoir le droit de monter à bord du grand anneau cupertinien avant son décollage le jour du Big One.

avatar vince29 | 

Ca ferait cher l'easter egg

avatar irep | 

J’ai vu le même genre de points minuscules à l’intérieur de mon iPad mini 4. Après avoir décollé la batterie on les trouve gravés sur la face interne du dos en aluminium. Je n’ai pas pensé à prendre une photo.

avatar 406 | 

Vu que tout le monde se souvient d avoir lu leur âge dans les verres, on pourrait penser au numéro du moule utilisé ce qui faciliterait l identification si un était défectueux.
Ps : je crois qu on ne pouvait pas avoir plus de 43 ans sur les verres duralex car 43 moules...

avatar povpom | 

@406

Commentaire le plus de sensé.

avatar wilfried50 | 

Brail

avatar Wilthek | 

@wilfried50

Idem ! Je pensais au brail 😬

avatar wilfried50 | 

Sur la photo de la carte avec 4 points en forme de T c’est la lettre J en braille

avatar wilfried50 | 

Les deux points lettre A

Pages

CONNEXION UTILISATEUR