Avec la fin de NetBoot, c'est le « Mac NC » qui s'éteint

Jean-Baptiste Leheup |

macOS Catalina a terminé d'enterrer NetBoot, la technologie permettant de démarrer un Mac depuis un système enregistré non pas sur un disque dur, mais sur un serveur.

Pour la plupart d'entre vous, NetBoot n'est qu'une technologie parmi d'autres, qui ne vous manquera pas, mais pour quelques-uns, c'est une nouvelle petite page de l'histoire d'Apple qui se tourne. Car la technologie NetBoot est intimement liée au premier iMac, le bonbon translucide bleu de 1998.

Au milieu des années 1990, Larry Ellison, patron d'Oracle et ami de Steve Jobs, surprend son monde en annonçant la fin des PC tels qu'on les connaît. D'après lui, ceux-ci doivent être remplacés à terme par des Network Computer, simples terminaux connectés à un réseau local ou à Internet, sans disque dur, dépendant de serveurs qui leur fournissent tout ce dont ils ont besoin : un système, des applications et des espaces de stockage pour les documents.

Le marché est immense : on sait bien que la plupart des particuliers n'utilisent qu'une fraction des capacités de leurs coûteux ordinateurs, et la situation est encore pire en entreprise, où beaucoup de PC sont cantonnés à des fonctions de secrétariat. Sans compter le temps perdu à configurer, entretenir et sauvegarder chaque machine.

Seuls les abonnés du Club iGen peuvent lire l‘article dans son intégralité.

-> Déjà membre ? Je me connecte
-> S‘abonner au Club iGen