Avec la fin de NetBoot, c'est le « Mac NC » qui s'éteint

Jean-Baptiste Leheup |

macOS Catalina a terminé d'enterrer NetBoot, la technologie permettant de démarrer un Mac depuis un système enregistré non pas sur un disque dur, mais sur un serveur.

Pour la plupart d'entre vous, NetBoot n'est qu'une technologie parmi d'autres, qui ne vous manquera pas, mais pour quelques-uns, c'est une nouvelle petite page de l'histoire d'Apple qui se tourne. Car la technologie NetBoot est intimement liée au premier iMac, le bonbon translucide bleu de 1998.

Au milieu des années 1990, Larry Ellison, patron d'Oracle et ami de Steve Jobs, surprend son monde en annonçant la fin des PC tels qu'on les connaît. D'après lui, ceux-ci doivent être remplacés à terme par des Network Computer, simples terminaux connectés à un réseau local ou à Internet, sans disque dur, dépendant de serveurs qui leur fournissent tout ce dont ils ont besoin : un système, des applications et des espaces de stockage pour les documents.

Le marché est immense : on sait bien que la plupart des particuliers n'utilisent qu'une fraction des capacités de leurs coûteux ordinateurs, et la situation est encore pire en entreprise, où beaucoup de PC sont cantonnés à des fonctions de secrétariat. Sans compter le temps perdu à configurer, entretenir et sauvegarder chaque machine.


avatar Karamazow | 

Super article merci 😊

avatar Bounty23 | 

Utilisé aussi au Genius Bar pour les mac...

avatar Mehuneau | 

@Bounty23

Yep

avatar House M.D. | 

@Bounty23

C’est une variante pour être exact, appelée « Deploy Studio », mais qui se base sur les memes outils, seule la GUI est différente ;)

avatar tempest | 

Top article.

avatar moua | 

Le chromecast est devenu l’équivalent du « network computer » :

Pas de stockage (ou presque), mais la possibilité de voir du contenu, y compris des jeux vidéos performants (Stadia...)

avatar JLG01 | 

Le rêve des informaticiens biberonnés à l’IBM, être les rois du monde et diriger à leur guise les « final user » en oubliant que seuls ces derniers sont réellement utiles.
J’ai passé beaucoup de temps à combattre cette absurdité utilement irréaliste et qui rappel trop l’inefficacité de l’ordinateur central et des terminaux passifs.

avatar oomu | 

??

caricatural.

La gestion de parcs sert à enlever la charge de la gestion des systèmes et logiciels de la part des commerciaux, ingénieurs de développements et administratifs d'une entreprise, pas à les dominer, les lier et les amener au Mordor.

De même qu'automatiser le boot des machines voir les rendre "sans état" (rien de stockée en disque dur) est un outil précieux pour des machines de labs, pour du prototypage de solutions, pour automatiser leurs mis à jour ou déploiement en masse de bancs de tests.

Ainsi, on décharge du temps précieux pour les testeurs, qui ont un outil de travail correspondant à leur spécification après un simple redémarrage.

avatar zoubi2 | 

👏

avatar Microbd | 

Super article 😀

avatar smertz67 | 

Juste une petite précision : Netboot est une des technos héritée de NeXT. Les NeXTStation savaient démarrer en NetBoot depuis les années 90.

avatar JLG01 | 

Je faisait démarrer des MAC SE30 double disquette sur des MAC SE DD. La technologie était déjà présente en système 8.
J'activait aussi bien Excel à distance.
Absolument pas fonctionnel et d'une lenteur désespérante, mais une bonne solution de dépannage.

avatar Wixeo | 

Justement j’allais le dire pour le Genius Bar, donc ce ne sera plus possible pour eux de démarrer une version de macOS / leur système de diagnostic sur leur serveur ou rien à voir ?

avatar House M.D. | 

@Wixeo

Pour les diagnostics des outils internes existent et existeront toujours, mais pour faire une clean install par le réseau, le facteur limitant est la puce T2, qui bloque tout type d’install de ce genre. Après j’imagine qu’ils ont un workaround, mais n’étant plus en place depuis presque 5 ans, je manque d’infos fraîches ;)

avatar horatius | 

Ça m’avait permis de faire installer une salle de cours uniquement Mac à la fac de Lille.

avatar Mehuneau | 

C’était un outil du Genius Bar

avatar techhelp | 

Excellent article! Merci la rédac!

avatar sambucus | 

Je suis pourtant un vieux macqueux, mais je ne l’ai jamais vu être utilisé, bien que j’ai connu son existence.

J’ai travaillé sur des terminaux « Wang » et leurs petits écrans verdâtres, mais peu de temps. Cette marque qui devait utiliser cette sorte de technologie a disparu très vite, je dirais au début des années 1990. Leur traitement de texte fonctionnait très bien, mais comparé au MacPlus et MacWrite comme traitement de texte… !!!

La question est : quel a été le véritable succès de cette technologie et depuis quand a-t-elle été rangée aux oubliettes ?

avatar oomu | 

"Je suis pourtant un vieux macqueux, mais je ne l’ai jamais vu être utilisé, bien que j’ai connu son existence. "

je n'ai jamais vu l'usage d'un jet ski bien que j'ai connu leur existence.

"La question est : quel a été le véritable succès de cette technologie et depuis quand a-t-elle été rangée aux oubliettes ?"

le même succès que le microscope à effet tunnel : ça servait aux techniciens qui avaient un besoin technique à résoudre.

Je m'en suis servi considérablement pour automatiser des macs pour grandes écoles.

" et depuis quand a-t-elle été rangée aux oubliettes ?""

Catalina, la grande faucheuse.

avatar sambucus | 

@oomu

Visiblement, vous êtes un grand connaisseur. Pour moi, « Mac NC » est totalement ésotérique, mais mes questions étaient sincères et relevaient d’une « insatiable curiosité ». Je les ai mal formulées. OK. Ne croyez-vous pas que de répondre sans vous montrer fat, aurait tout aussi bien fait l’affaire ?

avatar oomu | 

ha. je suis désolé. Je pensais que vous parliez de "netboot" et non du concept de "Network Computer" (NC). J'aurais du le comprendre puisque vous donniez en exemple des terminaux Wang.

"Mac NC" c'est une sorte d'allégorie de la part de MacG. Y a jamais eu le terme "mac nc" chez Apple. Mais disons qu'avec netbook et du "sans état" (stateless), on pouvait improviser un mac "network computer", comme Sun et Oracle voulaient populariser le terme (commercial) début 2000s.

----
"OK. Ne croyez-vous pas que de répondre sans vous montrer fat, aurait tout aussi bien fait l’affaire ?"

Je ne sais pas ce que signifie "fat" dans ce contexte.
Mais je suppose que vous me demandez si je suis capable de répondre sans être un gros connard, un lourdingue, un de ces geeks snobinards à lunette qui sait tout.

Le soucis, c'est que JE suis un geek snobinard à lunette qui sait tout (plus exactement: qui a un avis sur tout, c'est tragiquement pas la même chose... :( )

Mais en pour dire vrai, j'ai adapté mon ton au votre. Je me suis calé sur cette tournure de phrase "Je suis pourtant un vieux macqueux, mais je ne l’ai jamais vu être utilisé, bien que j’ai connu son existence. " + "La question est : quel a été le véritable succès de cette technologie et depuis quand a-t-elle été rangée aux oubliettes ?"

ça m'a sonné comme un "je n'ai jamais eu à en avoir l'usage, donc le reste du monde n'existe pas et/ou c'est inutile".

Je voulais donc insister, en mode "pavé dans la mare" (plouf), que ben vi, ça a servi.. pour ceux qui pour qui ça sert, et c'est cool.

Cependant, je répondais à propos de "Netboot", pas de l'idée de faire un Mac "NC". Qui là pour le coup n'a jamais été un terme utilisé par Apple. Donc effectivement, inconnu au bataillon.

avatar sambucus | 

@oomu

Ne vous traitez pas mal. N’allez pas trop vite, votre agilité vous conduisant à interpréter. Partagez votre savoir avec ceux qui en savent moins. Vous verrez, vous serez gratifié et cela vous fera du bien. Bien plus que vous montrez suffisant.

Merci, de vous être donné la peine de nous donner à tous une réponse plus intéressante.

avatar occam | 

@sambucus

Ne demandez pas à Gainsbourg de se faire Guy Béart, ou à Brassens d’être Gérard Lenorman.
Le ton, c’est le style, et le style, c’est l’homme (enfin, la face qu’il veut bien nous présenter).

Nous y perdrions tous au change, pardi.

avatar oomu | 

@occam

orf, toute façon, je suis bien trop obnubilé par les trucs qui font BIP pour avoir une quelconque velléité de changer...

Le point est : quel que soit les humeurs, susceptibilités, lubies, arrogances, mépris, etc, le truc qui compte c'est que l'Informatique c'est vachement cool, mangez en :)

Sur ce je retourne lire des docs Alerta, Grafana, etc.

avatar oomu | 

@sambucus

sarcasme, auto-dérision et ironie. En général c'est moi qui claque des "soyez grand et le ciel s'ouvrira à vous" sur les forums ;) et use de ton paternaliste.

Bien entendu, même cela est une posture, idéalement pour que les gens s'en offusquent et décident de prendre le taureau par les cornes eux même.

Bref, vivement qu'un mac utilise PXE...

avatar Matlouf | 

Pour moi, c'est aussi l'adieu d'Apple au marché des grands comptes. Plutôt pragmatique, certes, connaissant l'absence de positionnement réel de la firme...

Mais observant le merdier que représente l'administration d'un parc de PC, je me dis que ce n'était pas forcément une mauvaise idée.

avatar oomu | 

Le NC n'a pas changé l'informatique (c'était déjà une vielle idée mal remise à la mode).

La VRML n'a pas été la 3eme dimension d'internet (c'est vite tombé en désuétude, les artistes ont par contre adoré Flash pour en rester à de la 2D. Maintenant y a les apis 3D des navigateurs web, mais ça reste anecdotique en usage).

On a vite compris comment marchait le Pentioum Prou.

Le Pilot n'était pas si surdoué.

-
Dans 30 ans, on ressort la une d'un de nos sites web informatique devant une génération médusée sur leurs holo-démons d'actualité. :)

avatar mimolette51 | 

La 3D dans le navigateur à de l'avenir, le soucis c'est que ça dépasse de très très loin les compétences d'un développeur web classique...

avatar oomu | 

"La 3D dans le navigateur à de l'avenir,"

ha.

" le soucis c'est que ça dépasse de très très loin les compétences d'un développeur web classique..."

ha.

Donc pour le développeur web non classique tout va bien ? Il ou elle est capable de se former WebGL ? Utiliser un des frameworks JS facilitant le développement d'une app ?

-
Je raille les titres des médias, qui décennies après décennies claquent des affirmations sur les couvs, pour qu'on les achètes.

Mais je suis comme tout le monde ,j'attends l'avenir depuis bien longtemps dans le passé.

(concrètement, j'utilise plusieurs sites exploitant webgl en navigateur, pour de la prévu de trucs de jeux vidéo, d'objets de logiciels 3D, etc)

L'avenir a de l'avenir.

avatar LeFrenchFab | 

Ah... j'ai un souvenir tout particulier de l'article sur l'arnaque aux cartes mères...

avatar bbibas | 

Chapeau à MacG pour retrouver cette couv de SVM...

avatar oomu | 

Ha SVM, j'ai encore les pages, soigneusement rangées, de leur article sur NeXTstep.

ça m'avait vendu du rêve à l'époque.

avatar FollowThisCar | 

Pour ma part, j'ai décidé de rester en deçà d'APFS. Ainsi, mes Macs continuent de communiquer entre eux joyeusement sans entrave, j'évite la puce T2, et je reste libre de combiner Snow Leopard avec Mavericks à ma guise. Je viens d'ailleurs de rajouter un beau MacBook Pro 15" (2014) reconditionné, sur Mavericks. Pourquoi acheter du neuf alors que l'usagé fonctionne mieux ?
Incidemment, je ne peux plus utiliser iCloud (merci Tim), car aucun Mac n'apparaît dans les machines dites "reconnues" (= récentes) sur mon compte Apple. Du coup, je ne peux utiliser FaceTime non plus, car Apple exige un code qui n'arrive que sur des appareils "reconnus".
Mais, ô surprise, Skype fonctionne toujours gratuitement et fidèlement. Après plus de 30 ans de Macs, je n'aurais jamais cru qu'un jour je dirais : MERCI MICROSOFT, car je peux continuer mes sessions vidéos sur Skype (gratuites et sans problème) avec ma collègue en Norvège, qui, pourtant, n'a elle aussi que des Macs. Voilà au moins une boîte qui respecte ses clients, même non payants (!).

avatar Moonwalker | 

Pas faux.

avatar oomu | 

vrai.

Au final, c'est pouvoir travailler avec ces machines qui compte.

avatar Laurent_G | 

J'espère que vous savez ce que vous faites avec des vieilles versions de MacOS non maintenues ?
Car ce n'est pas raisonable d'utiliser des vieilleries sur l'internet sans un minimum de précautions (dns qui bloque les sites malveillants, navigateur firefox à jour, arrêt de Safari etc ...).
Le problème n'est pas l'OS mais la connexion à l'internet qui le met en danger à cause des failles connues et exploitées.

Vous parlez du même Microsoft qui déploie aléatoirement des nouvelles versions obligatoires de Windows 10 tous les 6 mois ?
Skype fonctionne parce qu'ils n'y prêtent aucune attention, ce n'est pas volontaire.

"Au final, c'est pouvoir travailler avec ces machines qui compte."
Travailler en sécurité serait un minimum...

avatar mouahahaha | 

"Vous parlez du même Microsoft qui déploie aléatoirement des nouvelles versions obligatoires de Windows 10 tous les 6 mois ?"

C'est un peu le principle d'une rolling release comme chez les barbus. Où tu suis où tu switch sur un OS qui fonctionne par version.

avatar byte_order | 

@Laurent_G
> Skype fonctionne parce qu'ils n'y prêtent aucune attention, ce n'est pas volontaire.

Bah tiens.

> "Au final, c'est pouvoir travailler avec ces machines qui compte."
> Travailler en sécurité serait un minimum...

Non, le minimum c'est de pouvoir travailler avec ses ordinateurs.
Si l'on peut travailler en sécurité, c'est mieux, mais si l'on doit travailler sans sécurité, cela reste toujours mieux que ne pas pouvoir travailler du tout.

avatar FollowThisCar | 

A propos de la sauce causée par Apple ID et iCloud, j'ai trouvé un semblant de solution, que je partage ici pour ceux que çà intéresse.
Si on se retrouve sorti d'iCloud sans pouvoir y retourner, il est possible de créer un nouveau compte iCloud avec une nouvelle adresse mail, et l'on peut s'abstenir de l'enregistrement à 2 facteurs. Ainsi, FaceTime devient possible sans exigence de vérification sur un appareil "reconnu" (= récent).
Après, faut se débrouiller pour arriver à fusionner les données des 2 comptes iCloud, ce qui n'est pas sans soucis potentiels. Voici un article sur la question :
* https://jacksadvice.com/looking-merge-apple-ids-well-heres-way-around/86/

avatar TheUMan | 

On dit bien le Mac NC, c'est Apple qui l'enterre mais cela ne signifie pas que la philosophie des "ordinateurs" NC soit définitivement abandonnée; on a simplement changé le nom, aujourd'hui ça s'appelle le Cloud demain cela portera un autre nom, mais cette idée de centralisation des données (iCloud), des applications (App stores), des resources matériels (Stadia), logiciels, etc.. n'est pas morte.

avatar oomu | 

hmhm..mm... non.

ce n'est pas tout à fait la même chose.

A la rigueur vous m'auriez parlé des chromebooks.

après, la guerre centralisation vs décentralisation c'est une vielle marotte d'informatique

time sharing, terminaux X , network computer, app web, clouderie, ...

et à l'inverse, faut aussi acheter du zordi local surpuissant

ben vi ! Les vendeurs de solutions centralisées veulent vous vendre de l'abonnement et du service

et les vendeurs de machines veulent vous vendre de la puissance et du truc à mettre chez vous

et le génie d'Apple c'est de vouloir vendre les DEUX à la fois :) Matin quel courage ! (alors ici je fais du sarcasme sur Apple, et je rappelle que deux pans de l'industrie se tirent la nouille régulièrement depuis 40 ans).

avatar TheUMan | 

hmmhmmhmmm, donc on est d’accord ;-)
Ce que je dis c’est que c’est pas mort et vous dites qu’il y a les deux donc l’un est compris dans l’autre :-p

avatar damienjdc | 

Merci pour ce passionnant article... !

A l'époque j'utilisais professionnellement le système VAXCluster sous VMS qui ressemble à s'y méprendre au Mac NC. C'était le rêve pour gérer un parc de stations de travail... Et puis plusieurs années après, l'enfer: décision en haut lieu de passer sur des PC Windows... snif...

avatar bunam | 

Le temps présent, c'est avec https://www.jamf.com/ qu'il faut composer non ?

avatar owkiii | 

Du coup on fait comment maintenant pour installer une salle de 20 machines à partir d’une image disque? Désormais quel alternative au netinstall?

avatar Laurent_G | 

Il y a des outils de gestion de parcs qui poussent les images et les mises à jour vers les mac/pc.

avatar pat3 | 

@Laurent_G

Vous pouvez donner des noms? Parce que mon service informatique ne les connaît vraisemblablement pas (pour les macs, s’entend). Et ça m’arrangerait fort qu’ils en connaissent un et le déploient, qu’on puisse avoir des salles de Mac à jour.

avatar zooropa | 

@pat3

Pour pousser des packages et maj ainsi que gérer un kiosk d'application (mais pas que) : Filewave, simple, fiable et qui ne coûte pas un bras comme jamf

avatar zooropa | 

@owkiii

Si tu es riche jamf, sinon mds mais bien moins rapide que deploy studio...

avatar owkiii | 

Genre DeployStudio par exemple ou y a-t-il mieux ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR