Un Mac mini plus pro et un MacBook Air Retina à venir, selon Bloomberg

Stéphane Moussie |

Les amateurs de Mac mini pourraient bien retrouver le sourire dans les prochains mois. Après quatre ans de disette, le petit ordinateur de bureau aura enfin droit à une mise à jour d'ici la fin de l'année, selon Bloomberg, qui corrobore ainsi une information de l'analyste Ming-Chi Kuo.

Mac mini actuel

Mieux que ça, toujours d'après Bloomberg, dont les sources sont généralement très bien renseignées sur les futurs produits de Cupertino, le nouveau Mac mini « se destinera principalement aux utilisateurs professionnels ». Il aurait de nouvelles options en matière de stockage et de processeur qui pourraient le rendre plus cher que les modèles actuels, qui débutent à 549 €.

Le journaliste Mark Gurman ne le précise pas, mais on peut raisonnablement penser que ce Mac mini plus pro bénéficiera aussi d'un ou plusieurs ports Thunderbolt 3, le rendant ainsi compatible avec les boîtiers eGPU.

Ce n'est pas tout, Apple pourrait aussi réjouir les amateurs d'ordinateurs portables qui ont un budget limité avec le lancement d'un MacBook Air en partie revu.

Il ressemblerait au MacBook Air actuel, mais aurait une bordure moins épaisse autour de l'écran (sa taille resterait de 13"), et surtout cet écran serait Retina. Il serait moins cher que le MacBook 12" vendu 1 299 $/1 499 € — on ne sait pas si cette famille évoluera par la même occasion. Sortie prévue d'ici la fin de l'année, également, autour de 1 000 $ a priori.

Enfin, Bloomberg répète que trois nouveaux iPhone sont au programme, ainsi que des Apple Watch à l'écran élargi, et de nouveaux iPad Pro.

avatar pim | 

Bonsoir ! Ça ressemble à un programme de Noël annoncé dès le mois d’août : que du bon !!! On veut y croire ! :doigts croisés:

avatar lepoulpebaleine | 

@pim

C’est tout à fait ça, Noël en septembre !
Décidément, avec en plus le jour de l’an qui tombe un vendredi 13, cette année 2018 n’est vraiment pas banale...

avatar ziggyspider | 

… avec en plus le jour de l’an qui tombe un vendredi 13 …
Cool ! Je n'avais pas remarqué ! En plus je vais jouer au casino avec quelques actions APPL !

avatar frankm | 

La vache : je suis en train de configurer un Mac Mini, c'est hyper rapide ! Et c'est celui de 2014 1,4 GHz !!!! à disque dur !

avatar jeremiecroupotin | 

Un Mac mini plus pro (et plus cher).
C’est cohérent :-)

avatar gwen | 

@jeremiecroupotin

J’espère juste qu’il y aura un Mac mini de base en plus du pro.

Et surtout qu’il sera modifiable comme le modèle 2012 contrairement au 2014.

avatar jeremiecroupotin | 

@gwen

Ca c’est un vœux pieu. Il sera certainement encore plus fermé que l’actuel. Mémoire soudée, etc...

avatar iPop | 

@gwen

Plus simple mais modifiable ? J’ai des doutes

avatar EBLIS | 

Pourquoi ne pas l'appeler tout simplement un Mac Pro Mini, ça sera l'occasion de pouvoir lui coller une étiquette de prix plus élevée, genre 1800 2000 sans pour autant être dans les 3-4000 du Mac Pro qui serait la gamme au dessus.

avatar Pierre H | 

Déconnez pas, il va être gris sidéral. Et seulement 50% plus cher !

avatar Un Type Vrai | 

Et tout soudé, sans ethernet, avec juste 2 ports USB-C dont un pour l'alimentation...

Ha et le port pour l'alimentation sera en dessous de la machine.

Et vu le poids du bestiaux, il sera déstabilisé par les 15 adaptateurs qu'il tentera de cacher...

Par contre, il sera beau.

J'attends plus de bonnes surprises d'Apple, ça m'évite d'être déçu...

Maintenant, espérons que j'aie tord :)

avatar melaure | 

Quand on dit plus "Pro" dans l'Apple de Cook, c'est en général Think Bobo et viva le Dow Jones ... ;)

Perso ça me fait peur ce genre de news ... quelle nouvelle crasse vont-ils sortir ???

avatar MacoGeek | 

Ils ne savent pas faire autrement que plus de cher de toute façon

avatar iPop | 

Un mini plus cher ? Autant prendre un MacBook. C’est peut être l’idée recherché.

avatar bugman | 

@iPop

Pas vraiment la même cible.

avatar lulubotine | 

@iPop

Un portable et un ordi de bureau c’est pas forcément le même usage..

avatar John McClane | 

@iPop

Un Mini Pro pourrait par exemple être branché sur deux écrans 32 pouces.
Pas un MacBook.

avatar adrien1987 | 

"Mac mini Plus Pro". C'est mini ou c'est plus alors ?

avatar Androshit | 

Un MacMini Pro, 8 Go de RAM et 128 Go de SSD, à seulement 1500€ avec tout soudé dedans. Je cache ma joie 😕

avatar occam | 

@Androshit

Couvrez ce spleen, que je ne saurais voir.
Par de pareilles idées les snowflakes sont blessés,
Et cela fait venir de maussades pensées.

Viendra le temps de maudire et de maugréer quand Apple nous aura déçus, une fois de plus.
Et pour se consoler entre-temps, un Lenovo ThinkPad P1.
Xeon 6 coeurs, Nvidia Quadro P2000, jusqu’à 64 GB RAM, jusqu’à 4 TB NVMe.

À configuration comparable, sachant que le P1 est doté d’un écran 15.6” 4K UHD (3840 x 2160) IPS multi-touch, ouvrons les paris: lequel des deux, Mini 2018 ou ThinkPad P1, sera plus onéreux ?

avatar EBLIS | 

Même au quart du prix une personne aimant Mac ne prendra pas un Lenovo. Vous le feriez ???

avatar occam | 

@EBLIS

Hélas, étant obligé de gagner ma vie, j’ai besoin d’outils fiables qui font le boulot. Je n’ai pas le luxe de me borner à admirer un bel objet.
Alors, même à prix égal, un MBP 2018 ne ferait pas le poids face à un P1. Si je m’en tiens strictement aux critères de performances et de fiabilité.

Je ne vais pas répéter ce que j’ai expliqué ici maintes fois. Pendant de très longues années, j’ai préconisé le Mac dans tous mes projets pour sa fiabilité, sa longévité, la polyvalence, son ergonomie et son bon rapport qualité-prix sur la longue durée. Ce n’est actuellement plus le cas. En cela, je ne suis pas seul.
Sur mon dernier projet, cette année, pour la première fois depuis, je crois 1996, plus personne n’a spécifié de Mac, alors que la moitié des participants en sont des vétérans aficionados depuis plus de 20 ans.

C’est donc avec une très grande trépidation que j’attends de voir si le rêve impossible d’un nouveau Mini se réalisera, et si ce sera une machine capable et suffisamment adaptable à des usages professionnels, même au prix fort. Ou si Apple fera encore une fois le feu d’artifice des pingreries et des faux-semblants qui ont caractérisé tour à tour les lancements de chaque nouveau Mac depuis au moins le Mini mutilé de 2014.

Si la machine est correcte, je suis prêt à lui accorder toutes les réserves de bienveillance que je conserve encore, malgré tout, à l’égard de l’idée iconique du Mac.

Car, voyez-vous, pour que le Mini redevienne viable et vivable, il faudrait qu’Apple l’aimât. Ce n’est pas mon désamour qui m’en éloigne, c’est celui, progressif, d’Apple à l’égard du Mac et son dédain pour ses utilisateurs. Le désamour, le dédain avilissent leur objet.

Comme l’écrivait Léonard de Vinci dans son étrange poème,
« L’amant se meut pour la chose aimée.
Si la chose aimée est vile, l’amant se fait vil. »

https://m.youtube.com/watch?v=XUEKuhSIQTA

avatar pagaupa | 

@occam

Je commence à bien t’aimer...😜

avatar pagaupa | 

@EBLIS

Ça mérite de olus en plus de réflexion en tous cas...

avatar EBLIS | 

@pagaupa
Tout à fait d'accord, ça mérite de la réflexion, il faut aussi se dire que les utilisateurs qui veulent la tranquillité de Mac Os ne risquent pas tous de se dire "ah bah tiens, Lenovo, Asus, Acer, font des bêtes de puissance, je vais plutôt prendre ça".
Moi oui, toi peut-être, Occam aussi, car de 1 on connaît la concurrence, on l'utilise depuis des décennies et on a des impératifs plus poussés. À vrai dire depuis 20 ans j'ai vu mon entourage changer. Les prix des Macs les rebutaient et on me demandait conseil sur des pc fixes et des portables. Je ne me suis jamais trompé et la satisfaction était toujours au bout du chemin. Mais ces personnes au fil des années en ont eu marre d'un pc dont il faut s'occuper très souvent. Ils voulaient tranquilité et simplicité même s'il fallait payer plus cher. Force est de constater que le Switch vers Apple était plus que simple même vu le prix car derrière ils ont "une belle console design" qui tourne quand on l'allume. Je continue à penser que c'est ce qui attire beaucoup de clients et jusqu'à présent la concurrence traîne, non pas à cause du hardware, mais à cause de Windows qui refuse de changer de personnalité tout en gardant sa force de caractère. Et c'est dommage, car je l'appreciais beaucoup mais il ne s'améliore pas forcément sur les points importants aux yeux de plusieurs.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR