Pourquoi les ventes de Mac baissent-elles ?

Anthony Nelzin-Santos |

Pour le troisième trimestre consécutif, les ventes de Mac sont dans le rouge. Pour la première fois en cinq ans, elles tombent sous la barre des 4 millions d’unités trimestrielles. Pourquoi ? « Nos performances d’une année sur l’autre ont été affectées par le calendrier de lancement du MacBook Pro, qui n’est pas intervenu avant le début du quatrième trimestre [fiscal] cette année, au lieu de juin l’an passé », explique Luca Maestri, le directeur financier d’Apple. Une explication largement insuffisante.

Les ventes de Mac baissent depuis neuf mois, et n’ont pas retrouvé leur niveau de 2015, où Apple avait franchi pour la première fois la barre des 20 millions de machines vendues dans l’année.

Le keynote d’ouverture de la WWDC 2017 a été riche en nouveautés : une mise à jour majeure des iMac 4K et 5K, une petite révision des MacBook Pro avec un ajustement de la grille tarifaire, et un speed bump du MacBook Air. Mais ces machines n’ont pas été livrées avant la fin du mois de juin, donc la fin du T3 2017. Il apparaît bien difficile de baser toute une analyse sur deux semaines d’un trimestre qui en compte douze — de fait, le Mac avait fait du surplace au T3 2017.

Luca Maestri invite à la comparaison ? Très bien ! Les ventes de Mac ont donc baissé de 13,33 % au T3 2018, un chiffre qui se compare au T3 2017 où les ventes avaient augmenté de moins d’un pourcent, par rapport au niveau du T3 2016 où elles avaient baissé de plus de 11 %. Le décalage des calendriers ne suffit pas à expliquer pourquoi Apple, qui semblait capable de vendre plus de 6 millions de Mac par trimestre, peine aujourd’hui à vendre plus d’un million de machines par mois.

La moyenne glissante sur quatre trimestres permet de lisser les variations saisonnières et de reprendre un peu de hauteur, surtout avec cette échelle logarithmique. De la même manière qu’elle fait ressortir l’anomalie du « super cycle » des ventes d’iPhone, cette bosse en 2015, elle montre que le Mac plafonne plutôt qu’il ne baisse franchement, mais que la courbe n’est clairement pas orientée vers le haut.

La clef réside dans le panier moyen, autrement dit le prix moyen d’achat, obtenu en divisant le chiffre d’affaires par le nombre de machines vendues. Jugez plutôt : alors que les ventes ont baissé de plus de 13 % ce trimestre, la baisse du chiffre d’affaires est inférieure à 5 %. Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires était même en (très) légère progression alors que les ventes chutaient de près de 3 % ! Cela signifie que si les achats sont plus rares, ils portent sur des machines plus chères.

Le panier moyen, qui a longtemps évolué entre 1 200 et 1 300 dollars, a franchi la barre des 1 430 dollars ces six derniers mois. Alors même que les ventes ne cessent de baisser, le panier moyen ne cesse d’augmenter : 5,8 % en moyenne en 2017, plus de 3 % au deuxième trimestre, et près de 10 % au troisième trimestre. La phrase de Luca Maestri est comme l’arbre qui cache la forêt : les clients achètent toujours des MacBook Pro (et des iMac).

Comme celui de l’iPhone sous l’effet de l’iPhone X, et contrairement à celui de l’iPad qui s’est stabilisé autour des 450 dollars malgré la commercialisation de l’iPad Pro, le panier moyen du Mac s’est envolé ces neuf derniers mois. Un paradoxe ? Non, un indice.

Disons que le Mac semble souffrir d’un certain attentisme. L’entrée de gamme a été poussée vers le haut de la grille tarifaire par l’iPad, et n’a jamais été aussi confuse, avec le MacBook Air qui s’intercale entre le MacBook et le MacBook Pro sans Touch Bar. Les nouveaux MacBook Pro feront sans doute bouger l’aiguille au quatrième trimestre, mais ne résolvent pas tous les problèmes de la clientèle professionnelle dont les doutes n’ont pas été levés par la table ronde organisée l’an passé.

Les fluctuations trimestrielles masquent une tendance de fond : sans être encore franchement orientée vers le bas, la courbe n’est plus orientée vers le haut, et le Mac fait du surplace dans un marché qui montre des signes de frémissement. Oh, tout n’est pas noir, et il faut souligner la capacité d’Apple à attirer de nouveaux clients (60 % des ventes de Mac) et se développer sur de nouveaux marchés (l’Amérique latine, l’Inde, l’Europe de l’Est). Le Mac n’est clairement pas à la fête, mais il ne faut pas encore l’enterrer.


Source
Image Marvin Meyer (libre de droits).
avatar SebKyz | 

@AbsolutMoi

Qu’est ce que tu verrais comme nouvelle gen de Macbook ? Me parle pas de plus de port ou de trucs que tu sais bien qu’ils ne feront pas. Des nouveautés realistes ??

avatar Doctomac | 

Quand même, au sujet de l’iPhone X, on se souvient de quelques analyses éclairées :

https://qz.com/1260811/apples-second-quarter-2018-analyst-expect-poor-iphone-x-sales/

avatar rikki finefleur | 

@doctomac,
Oui mais comme tu ne connais pas leur prévisions de ventes.
Faire 0% de progression, c'est pas la panacée, d'autant que beaucoup de pays sont en pleine évolution à l'exemple de l'inde.

Bref pour connaitre ce qu'ils prévoyaient , et ce qu'il en a été il faut sortir une boule de cristal.

Je te rassure, je ne suis pas du genre a payer 1100 e dans un smartphone , je trouve ce prix complétement débile.. pour un téléphone, et apple sait profiter de cette clientèle à la recherche d'image fausse..
Et profiter est un mot faible ^^

Pour ma part je recherche et j'achète un téléphone. J'ai donc pris un redmi Note 5 à 160 e . 160 euros, snapdragon récent, 3go, batterie 4000, BT 4.2, sd et jack.... Il tient 2 jours et + , et oui pas comme chez les mesquineries chères à la pomme..
Bref j'achète un téléphone...
En gros je suis pas là pour engraisser ces chers actionnaires de la pomme.. et préfère utiliser mon argent d'une autre façon plus subtile.. D'ailleurs peut être es tu actionnaire ? Désolé tu n'auras pas mon argent...

avatar tbr | 

Parce que je viens de claquer 2800€ pour mon MacBook Pro 15" Touchbar et que si je veux le remplacer, ça me coûtera à present 5079€ pour avoir la quasi équivalence de celui que j’ai.

Je ne m’appelle pas Crésus.

Et parce que mon nouvel iPad Pro risque bien de mettre mon MacBook Pro aux oubliettes...

Et la bonne question implicite : pourquoi ne pas aller ailleurs ?

Parce que macOS
Et surtout JAMAIS Windows !

À la limite, Linux, mais je trouve que ça ressemble trop à du Windows.

avatar roquebrune | 

Parce que pour le prix demande on est très très loin du compte ; aucun mac ne sont vraiment attractifs sans compter les concessions faites au design qui finissent de ruiner l' envie d' acheter

avatar diegue | 

Avec ma Samsung Tab3 j'ai en plus de l'iPad Pro la possibilité d'utiliser une souris. J'ai eu le clavier gratuit : il remplace mon MacBook Pro en déplacement : excel devient vraiment autre chose qu'avec un iPad ! ! Pourquoi j'irai mettre 1700€ pour un MacBook ??

avatar pocketalex | 

@diegue

Le Macbook n'est pas une tablette et la tab3 n'est pas un laptop

Ce n'est pas parceque la tab3 fait tourner Excel que tout d'un coup, l'ensemble de l'offre ordinateurs portables et tablettes Apple ou PC devient inutile

Le Macbook 12" est capable de milliers de choses que ta tab3 peut seulement rêver, donc si tu ne mets pas 1700€ dans un Macbook, c'est que tu n'as pas besoin d'un Macbook, point. Pas que le Macbook est inutile ou équivalent à une tab3

avatar lermithe95 | 

Pas envie de vendre un enfant pour acheter un mac

avatar fte | 

@lermithe95

Si ce n’est pas un des tiens, ça ne te semble pas plus jouable déjà ? Il y a sûrement dans ton entourage un mouflet chiant, non ?

avatar Keysertom | 

Parce que les prix sont de plus en plus élevés....

avatar Microbd | 

Plus de pomme qui s'allume
Plus de son de démarrage
Plus de lecteur/graveur de DVD
Plus de port USB-A
Plus de port SD pour transférer mes photos
Plus possible de changer de disque dur facilement
Plus possible d'augmenter sa mémoire à un prix correct
Obligation de se trimbaler un HUB USB-C
Avec tout cela, je n'ai vraiment pas envie d'une nouvelle machine au prix actuel.
Applement vôtre.

avatar Un Type Vrai | 

+1

avatar marenostrum | 

quelqu'un demande au vendeur : c'est la date ça ? non, c'est le prix, répond lui.

avatar ft5777 | 

Quand j’ai commencé ma thèse en novembre 2014 j’ai reçu un MacBook 15 pouces avec 16 Go de RAM et 512 Go de stockage. Il coutait 1915€. L’equivalent actuel fait plus de 3000€. Et on se demande pourquoi ils en vendent moins ? C’est plutôt étonnant qu’ils en vendent encore plusieurs millions.

avatar CorbeilleNews | 

@ft5777

1900 euros pour un ordi de thésard, c'est pour faire quoi ? Votre labo a trop d'argent, il faut le donner à ceux qui pleurent pour avoir ne serait-ce que des locaux décents...

Ah les lignes de crédits orientées, cela permet de dépenser follement dans du papier toilettes et d'avoir une tuyauterie qui fuit de partout

Certains se font même acheter le dernier modèle tous les ans, et on ne voit jamais l'ancien revenir. Et le nouveau ne revient que quand il est en panne, avec pleins de jeux installés bien entendu, c'est pour se détendre dans le train ou en avion entre les congrès ?

avatar Un Type Vrai | 

Ou alors si la recherche cherchait à gagner de l'argent en commercialisant ses découvertes... Haaa y'aurait plus de problème d'argent...
On m'a donné un exemple (à vérifier). Les dalles LCD on un angle de vue large grâce à une université française. Mais l'université n'a jamais déposé de brevet, demandé de royaties etc.
Pourtant, avec quelques centimes par écran LCD vendu dans le monde...

Bref.

avatar dtb06 | 

Parle de ce que tu connais, mec

avatar Un Type Vrai | 

Déjà, quelle agressivité !

Ensuite, j'ai bien précisé, comme je le fais toujours sur les sujets que je ne connais que de loin :
"On m'a donné un exemple (à vérifier)"

Enfin, il y a pas mal d'exemples de chercheurs français s'expatriant aux USA, très peu dans l'autre sens (on cherche en France et on trouve aux USA)

J'adorerai que tu précises en quoi j'ai totalement tord ou que tu nous donnes des exemples de facs autofinancées par leurs labos de recherche...

En tout cas, ce qui pouvait être monétisé dans les labos que j'ai fréquentés ne l'était pas.
Peut-être que ça a changé... Si tu as des exemples, tu pourrais faire un commentaire constructif...

avatar Thibs69 | 

En 2018, je me demande vraiment quelle puissance on pourrait caser dans une portable de la taille du MacBook Pro 15 pouces superdrive... avec écran Retina, ports USB-C et A, composants remplaçables... j’y mettrai ma main à couper que ça marcherai.

avatar Un Type Vrai | 

Ce que fait la concurrence avec 2 emplacements NVMe.
Suffit de regarder les PC portables haut de gamme non gamer... Pour 3000€, tu as une superbe machine aujourd'hui...

avatar _lol_ | 

Je travaille sur mac depuis 1990 et le système 6. Mac II, Centris, Quadra, PowerMac, et les suivantes, j'ai eu le plaisir d'utiliser des machines Apple depuis presque 30 ans, dans l'imprimerie d'abord puis le développement multimédia, montage vidéo et musique. J'y ai même converti mes amis, ma famille. Je connais Mac OS sur le bout des ongles, mais je me les ronge là… Faut savoir qu'à une époque, non seulement on pouvait ouvrir son mac pour en changer/ajouter des composants, mais que en plus, sur certaines machines, c'était du gâteau tellement c'était bien conçu et organisé à l'intérieur…

Mon MacBookPro Retina mid-2012 (machine de rêve, du pur bonheur, qui m'a fait presque fait oublier le 17" écran mat que j'avais avant…) est en train de mourir. La batterie est morte, a gonflé, et a été retirée par un prestataire local parce que dangereux, et le mac semblait monté sur bascule et on ne pouvait plus cliquer correctement sur le trackpad. (Du coup, ça rend le Magsafe hyper dangereux, parce que quand on tire dessus par inadvertance, ça pardonne pas).

Bref, la machine tourne toujours, mais je vais devoir penser à en changer assez rapidement maintenant. Celle-ci a tenu 6 ans. Mais lorsque je lis les tests et critiques des macbook pro équivalent 2018, entre les histoires de clavier, de processeur, de touchbar dont je n'ai pas l'utilité, du trackpad beaucoup trop grand, du manque de fiabilité, du tout soudé, du fait que je dois investir aussi en moult adaptateurs pour utiliser tous mes disques USB, pour ma connection Ethernet, pour mon interface audio/MIDI, pour mes écrans minidisplay et HDMI et même pour brancher un simple casque audio !
Ça me refroidit un peu d'investir 3500 €.

Et là, je suis coincé. Je suis hyper efficace sous Mac OS, avec ce trackpad sublime (et BetterTouchTool), mes raccourcis, et presque 30 ans sur tous les OS Apple. Je manipule mon mac de manière… instinctive. Et De Windows NT 3.51 à W10, mes quelques expériences sous Windows n'ont jamais été vraiment satisfaisantes. Je me vois mal revenir au même niveau d'efficacité / aisance / tranquillité d'utilisation avec une machine sous Windows…

Quand je vois les prix et configurations dans le monde PC, je me dis que je devrais me trouver un laptop hackintosh, mais j'ai besoin de travailler avec ma machine, et je ne peux pas passer du temps à "bricoler" pour que ça fonctionne, sans parler du fait qu'avec les histoires de T2, il n'est pas certain que dans un futur proche, le hackintosh reste possible.

Et là, je pleure. Je ne suis pas un bobo qui veut un mac juste pour faire le beau…

Un conseil ?

avatar webHAL1 | 

@_lol_
« Mais lorsque je lis les tests et critiques des macbook pro équivalent 2018, entre les histoires de clavier, de processeur, de touchbar dont je n'ai pas l'utilité, du trackpad beaucoup trop grand, du manque de fiabilité, du tout soudé, du fait que je dois investir aussi en moult adaptateurs pour utiliser tous mes disques USB, pour ma connection Ethernet, pour mon interface audio/MIDI, pour mes écrans minidisplay et HDMI et même pour brancher un simple casque audio !
Ça me refroidit un peu d'investir 3500 €. »

Je suis dans une situation très similaire à la tienne, et sur Mac depuis aussi longtemps que toi, la seule différence c'est que j'utilise un MacBook Pro mi-2014 qui fonctionne encore très bien. Mais le jour où je devrai en changer, si Apple n'a pas ré-introduit à son catalogue des portables intéressants et aux tarifs réalistes, je ne suis pas sûr de ce que je ferai...
Mon conseil, si tu dois te ré-équiper maintenant, c'est d'évaluer Windows 10. Personnellement j'ai aussi toutes mes habitudes sur Mac, et j'ai l'impression d'être nettement plus efficace sur cette plate-forme, mais j'ai commencé à m'ouvrir au monde d'en face via l'acquisition d'une Microsoft Surface Pro 4 il y a 2-3 ans. Ce n'est encore de loin pas ma machine principale, mais je pense que la courbe d'apprentissage serait moins rude qu'on peut le redouter, si demain je devais switcher. De plus, Windows 10 est globalement un bon système et il y aurait aussi des avantages à l'adopter (beaucoup plus d'applications et d'utilitaires disponibles, par exemple). Je pense que, 6 mois après avoir franchi le pas, on se rendrait compte qu'on s'est très bien adaptés à ce nouvel environnement.

Bon courage à toi dans tous les cas. :-)
Cordialement,

HAL1

avatar Un Type Vrai | 

Dans cette situation avant toi, j'ai un MBP 2009 avec 6Go de RAM. Il me fallait plus !
J'ai trouvé la solution : j'ai acheté sur le refourb un macbook pro 15" sans touchbar à la sortie de ceux là (parce que j'ai aussi été pris de panique en voyant les nouveaux modèle sortir...)

Et à ta place, je chercherai un MBP 15" de 2015 d'occasion ou sur le refourb s'il en passe un.
Par contre j'anticipe un passage à Linux (et tu pourrais imaginer faire pareil pour Windows...)
:

- iPhone => Oppo
- Suppression de tous les softs Apple (je n'utilise plus iTunes, iPhoto-photo etc).
- J'ai cherché et trouvé des remplaçant qui tournent sur Mac et linux, je n'utilise qu'eux.

Quand je passerai sous linux, j'aurai encore mes logiciels, mes données perso etc.

Tu peux peut-être te convaincre que tu n'es plus la cible d'Apple et que tu devras passer sous windows un jour. Dans ce cas, tu peux chercher dès maintenant à migrer tes données, tes habitudes de travail etc comme si tu étais sous windows.
L'anticipation te donnera de toute façon le choix.

PS : Au vu des résultats Apple, c'est normal qu'Apple ne cherche pas à me vendre du mac à moi, je ne consomme pas de service chez eux.

avatar fte | 

@_lol_

"Un conseil ?"

Franchement ?

Claque la thune, beaucoup, du lourd, ça aidera psychologiquement à te convaincre que c’était le bon choix. Ou laisse tomber et fais-toi une raison, passe sur (un très bon) PC, et les tarifs plus raisonnables et l’agrément de la machine feront passer la pilule Windows.

avatar Jeanlucesi | 

Pas assez chères? Plus à la mode? Les consommateurs sont-ils moins des pigeons?

avatar subsole | 

Allo Apple ..... J'ai un scoop , baisse les prix parce que les pigeons n'ont plus de blé.

avatar Boboss29 | 

J'ai mon mac mini de 2011 toujours ok pour faire de la musique (reason, logic) du graphisme (photoshop, indesign), il tourne bien avec 8 go de ram. Je pense lui ajouter un ssd un jour. Si apple ressors un mac mini upgradable, je changerai peut être prochainement. Sinon trop cher. Idem mon macbook pro avec son ssd et hdd de 2012. A part l'écran qui n'est pas rétina, je le trouve nickel. Pourquoi changer ?

avatar marenostrum | 

le mac mini est toujours au catalogue, rien t'empêche de le remplacer. il faut pas mettre comme référence de débat le haut de gamme, la machine la plus chère, en configuration et prix.

et puis celui qui a besoin d'une machine pareille, il doit gagner du fric avec elle, ce n'est pas une machine pour jouer ou faire que du net.

avatar Glop0606 | 

Les macs d'aujourd'hui n'ont plus l'aura de ceux de l'époque de Steve Jobs. Les choix "courageux" d'Apple ont été pour moi des contraintes qui ont repoussé le renouvellement de mon MBP 2011.
Autrefois les macs étaient vraiment d'une qualité/innovation/design qu'aucun PC ne pouvait égaler.
Aujourd'hui la comparaison est plus dure et puis tous ces problèmes à répétition notamment celui du clavier ne donne pas envie d'investir autant d'argent. Dans mon entourage ceux qui renouvellent leur mac ne reprennent du mac que si c'est indispensable sinon c'est souvent retour au PC.

avatar ataredg | 

Le vrai problème est que le rapport satisfaction / prix est de plus en plus faible.
Et puis des iMacs sans SSD en 2018 ??? Avec des prix pareils? Et tout soudés? Apple a beau se targuer d'être écologique, mais dès que vous avez un soucis avec ton mac et passé les 3 ans d'Apple Care (qui gonfle encore plus le prix), vous pouvez tout jeter.

avatar Espcustom | 

Sur le point de remplacer mon vénérable macpro nehalem de 2009 par un iMac 5K, que je pense garder au moins 7-8 ans.

Et avec la vente du macpro ça va me revenir à 1600-1700€. C’est très raisonnable et sur cette période c’est largement amorti.

Après c’est sur que niveau prix on est chez Apple donc c’est cher et ça augmente régulièrement. Mais perso je ne reviendrait jamais sur Windows. Je maîtrise trop Mac OS pour aller voir ailleurs.

avatar softjo | 

2699chf pour un 15" avec un SSD de 256 GB... Même en ayant l'argent, jamais je ne met un seul centime dans un ordinateur dont la gamme commence avec un SSD anémique à ce prix là.

De qui se fout Apple avec cette MerdeBook pro? Un tel absurdité devrait être sanctionné par un boycotte de la gamme entière jusqu'à ce qu'ils retournent sur terre.

avatar marenostrum | 

un TV haut de gamme, qui sert juste à passer le temps, coute 2 fois plus cher que ce macbook pro 15.

avatar lulubotine | 

Parce que chez Apple quand on est milliardaire on a plus aucune raison de se remettre en question. On est dieux. On est parfait.

avatar olgluk | 

Hum, a titre personnel j'ai constaté une chose. Il y a 10 ans, le rythme de remplacement de mes ordinateurs était tous les 3 ans (souvent emprunt de 36mois pro pour le financement). Pour les portable c'était parfois 2 ans. La cause était l'évolution côté processeurs et cartes graphiques. Mais depuis quelques années on est sur un plateau : les évolutions sont moins importantes. Aussi le renouvellement de nos fixes est plus sur 5 ans et les portables +/- la même chose.

Du coup, certes les machines sont plus chères mais si vous avez le même vécu ... le coût lissé sur la période d'utilisation n'a pas forcément explosé. En tous cas pas dans mon cas. Mais certes, au moment de l'achat ça fait mal.

avatar pocketalex | 

@olgluk

va expliquer ça a ceux qui ont acheté un MBP 2016 ou 2017

le modèles 2018, nouveau core i7 et i9 hexa ... + 30% de perfs

et l'option 32Go de RAM (indispensable) !!!

ils doivent se bouffer le cul ????

avatar thunder72fr | 
avatar Jetsurfer | 

Et certainement une... autre réponse/
https://www.youtube.com/watch?v=AUaJ8pDlxi8

avatar cv21 | 

Merci Macg pour "la courbe glissante".
Des ventes qui regroupent : 60% de nouveaux utilisateurs de mac, des nouveaux marchés, des ventes qui selon la courbe lissée plafonnent, des paniers moyens plus élevés... Je consulte mon nombril...pas d'avis ! Je ne suis pas doué pour la finance.

D'ailleurs, ces produits numériques pour un usage personnel c'est un peu comme les voitures : fonctionnel, multifonction, très pratique (selon les lieux pour la voiture), agréable, passionnant et donc frustrant, plaisant parfois, mais en comparaison par rapport à d'autres objets c'est aussi un foyer de dépenses au cycle élevé. Bref, de mon côté, pour du perso, je freine les "ambitions" vis à vis de ces appareils. Le remplacement de l'iMac traine, cela bloque la réalisation de certaines idées, bref pas de drame. Et plus les trimestres passent, plus mon panier s'en porte bien et un jour "mon" nouveau mac viendra... peut-être. Un infime point dans le tracé de ces courbes. Je pourrais râler aussi : impossible d'enlever la poussière à l'intérieur, de remplacer la CG, côté logiciel de plus en plus souvent grrr, etc... oui mais voilà, pas envie. Un post bien inutile écrit avec un iMac de 2009 qui tourne (une panne depuis l'achat). La voiture, pas toute fraiche, fait mieux : 2005. Elle tourne aussi. La voiture : 80km/h Lamborghini ou combi selon l'humeur indispensables, de l'internet, écouter de la musique, etc un i7 six coeurs mini en gris sidéral ;-)

avatar Pico | 

J’ai un MacBook pro datant de 2010, que je pousse jusque dans ses derniers retranchements !
La batterie est naze mais il tient encore !

Comme beaucoup j’attendais énormément de ces nouveaux MacBook.

Quand j’ai acheté le miens en 2010 je savais que c’était un investissement sur le long terme. Et le temps m’a donné raison, SAUF que j’ai pu l’upgrader..
(SSD + Ram)

Aujourd’hui ces upgrades sont impossibles, ou alors il faut claquer enormement de pognon des le depart.
J’ai lu quelques commentaires effrayants au sujet de batterie soudées.. je n’arrive pas à trouver une réponse claire : est-ce que sur ces nouveaux Macbook Pro il est aussi IMPOSSIBLE de changer la batterie ???

Si c’est le cas, je vais vraiment devoir considérer de switcher...
Payer 5000€ une machine qui ne tient plus au bout de 2-3 ans pour batterie défectueuse.. de qui se moque t’on !!
(SVP dites moi que Apple ne sont pas idiots à ce point et que l’on peut changer sa batterie...)

avatar fte | 

@Pico

"SVP dites moi que Apple ne sont pas idiots à ce point et que l’on peut changer sa batterie..."

Ils ne sont pas idiots. Mais ils se foutent de combien ça peut coûter. Les batteries sont changeables. Eventuellement en changeant la coque avec. Pour un prix, donc.

avatar Pico | 

@fte

Merci pour la réponse.
Plusieurs questions :
- le changement ne peut se faire que par Apple donc ? (Ou revendeur agrée?)
- quel est le prix ? (Un lien ?)
- est-ce le même système pour les autres composants ? (Ram, DD ?)

Merci encore

avatar fte | 

@Pico

"Merci pour la réponse.
Plusieurs questions :
- le changement ne peut se faire que par Apple donc ? (Ou revendeur agrée?)

Peut-être pas, selon où tu vis. Mais moyennant que la coque peut souffrir de l’opération et peut nécessiter un remplacement, c’est mieux de le faire dans une officine arborant une pomme.

- quel est le prix ? (Un lien ?)

Appeler l’Apple Store de ton pays.

- est-ce le même système pour les autres composants ? (Ram, DD ?)"

Tout est soudé. Pour changer un composant, il faut changer la machine. En cas de panne, Apple change la carte mère. Aucune mise à jour proposée ni possible.

Seules les anciennes machines sont modifiables pour résumer. Dans non iMac, j’ai par exemple changé le processeur, la mémoire, le disque dur, puis le lecteur optique pour un SSD, puis le disque dur pour un autre SSD... c’était avant.

avatar Pico | 

@fte

Merci. Oui c’est la fin d’une époque...
J’attends l’année prochaine avant de songer à l’achat d’un macbook pro.
J’attends aussi les futurs mac pro par curiosité...

avatar pocketalex | 

@Pico

Le futurs Mac Pro sont très attendus, après, quand on voit l'Imac Pro, quand on voit les stations de travail PC Xeon .... ben faut pas t'attendre à du matos accessible

Pas parcequ'il y aura une pomme dessus, mais parceque les composants de stations de travail, ça coute une blinde (CPU, SSD, CG, carte mère, etc, etc)

Toute la question sur le futur Mac Pro est "y aura t'il un ou plusieurs slot PCI" ????

Impossible de répondre à cette question qui cristallise pourtant toutes les attentes. Si oui, ce sera un grand pas, ou plutôt un grand retour vers des machines comme les anciens MacPro camion

Si non, ce qui est envisageable, alors ce sera un iMac Pro sans écran, peut-être un peu plus accessible, et avec des options comme un double CPU sur la carte mère, et pour la CG, surement du Vega soudé et l'option de chainer des eGPU, mais ça va faire rêver moins de monde

Quoi qu'il en soit, ce ne sera pas du matos accessible. ça, c'est une certitude.

avatar pocketalex | 

@pico

- il est possible de changer la batterie, ce qui n'est plus possible, c'est de commander un modèle chinois pas cher n'importe ou, de remplacer la batterie défectueuse par ta batterie chinoise, et de jeter la batterie officielle à la poubelle. En ça, c'est pas plus mal. Après, le cout de remplacement est plus onéreux. Mais c'est possible.

- la batterie collée, ce n'est pas l'apanage d'Apple. De plus en plus de PC proposent des composants et batteries soudés/collés.

avatar webHAL1 | 

@pocketalex
« En ça, c'est pas plus mal. »

Ah bon ? C'est un progrès pour l'utilisateur de ne plus pouvoir, si par mésaventure sa batterie rend l'âme, courir dans la boutique le plus proche pour en acheter une nouvelle et en quelques secondes la remplacer ?
Devoir immobiliser la machine plusieurs jours pour changer la batterie, là où avant c'était possible instantanément, c'est une amélioration ?

« la batterie collée, ce n'est pas l'apanage d'Apple. De plus en plus de PC proposent des composants et batteries soudés/collés »

Et ? D'autres le font alors c'est la tendance à suivre ? Je ne savais pas qu'Apple était à ce point une entreprises de suiveurs sans imagination...

avatar pocketalex | 

@webHAL1

Si tout le monde envoyait précionneusement la batterie usagée dans un centre de recyclage approprié, mon dieu comme je serait à 400% de ton bord

Sais-tu quels sont les dégâts écologiques d'une LiPo jetée dans la nature ? ou à la poubelle, ce qui est pareil ?

Une batterie est un composant prévu pour durer 3 à 5 ans, donc envisager son remplacement de manière sérieuse ne me parait pas déconnant. Et une batterie, ça ne lache pas du jour au lendemain. On se rend compte sur plusieurs mois, plusieurs mois, qu'elle arrive en fin de vie. Largement de quoi planifier son remplacement.

avatar webHAL1 | 

@pocketalex
*« Sais-tu quels sont les dégâts écologiques d'une LiPo jetée dans la nature ? ou à la poubelle, ce qui est pareil ?

Et c'est bien évidemment la raison pour laquelle les fabricants, et Apple en particulier, soudent les batteries, c'est ça ?
Ce qui est aussi étonnant, c'est qu'un nombre incroyable d'appareils fonctionnent avec des batteries ou des piles. De plus en plus, en fait (par exemple près de 3 millions de drones vendus en 2017). Ça ne pose pas de problème ? Ces fabricants sont irresponsables et devraient souder/coller les batteries ?
On pourrait aussi parler du nombre de produits chimiques vendus en droguerie qui sont nocifs pour l'environnement. Pourquoi donc sont-ils encore en vente libre ?!

avatar fifounet | 

@webHAL1

Et c'est bien évidemment la raison pour laquelle les fabricants, et Apple en particulier, soudent les batteries, c'est ça ? »

Et pourquoi pas ?
Tu as la preuve du contraire ?

« Ce qui est aussi étonnant, c'est qu'un nombre incroyable d'appareils fonctionnent avec des batteries ou des piles. De plus en plus, en fait (par exemple près de 3 millions de drones vendus en 2017). Ça ne pose pas de problème ? Ces fabricants sont irresponsables et devraient souder/coller les batteries ? »

Donc pour faire l’analogie tu n’as trouvé que le drone ?
Donc tu ne prouves rien ?
Non parce qu’un drone su tu veux t’en servir 1 heure t’as intérêt d’avoir des batteries de rechange. Tu comprends bien que ta comparaison ne tient pas une seconde.
Les batteries des drones ne se jettent pas c’est juste pour avoir plus d’autonomie lors de tes vols.

« On pourrait aussi parler du nombre de produits chimiques vendus en droguerie qui sont nocifs pour l'environnement. Pourquoi donc sont-ils encore en vente libre ?! »

La encore tu nous compares des produits constituants les batteries (métaux lourds) avec des trucs en vente libre en droguerie ?? ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR