Pourquoi encore acheter un MacBook Air en 2018

Anthony Nelzin-Santos |

Avec le lancement d’un programme de réparation du clavier des MacBook et MacBook Pro, et faute de nouvelles machines pour les remplacer, nous avons revu les recommandations de notre guide d’achat. Pour la première fois depuis la publication de notre nouveau guide du Mac, nous déconseillons l’achat de toutes les machines au catalogue. Toutes… sauf le bon vieux MacBook Air. S’il est loin d’être au summum de la technologie, il conserve quelques arguments.

MacBook Air. Image Apple.

Le MacBook Air n’est pas aussi fin que le MacBook, ni aussi puissant que le MacBook Pro, mais il possède une meilleure autonomie que l’un et l’autre. L’autonomie du MacBook frôle les dix heures, mais celle du MacBook Pro 13 pouces avec Touch Bar ne dépasse pas six heures, alors que le MacBook Air peut tenir jusqu’à douze heures sur une charge. Autrement dit, c’est une machine d’autant plus portable que l’on peut laisser son chargeur à la maison.

Le MacBook Air n’est plus le nec plus ultra, mais il a fait ses preuves. C’est une machine robuste, qui vieillit plutôt bien, même si vous devrez probablement resserrer les fixations de la charnière de l’écran après quelques années d’usage. Le capot peut encaisser quelques rayures sans que l’on craigne de défigurer la machine, les coins peuvent prendre quelques coups sans que l’on craigne pour l’écran.

En somme, c’est une machine moins « précieuse » que les nouveaux MacBook et MacBook Pro, dont la finition brillante des logos se raye au moindre regard et les mécaniques papillon des claviers s’enrayent au moindre grain de sable. Ce n’est certes pas la machine idéale pour les technophiles à la recherche des dernières nouveautés, et on n’ira pas jusqu’à vous conseiller de remplacer votre MacBook Pro flambant neuf par un MacBook Air vieillissant.

Mais si vous avez toujours besoin d’un lecteur de cartes SD et de bons vieux ports USB-A, si vous êtes suffisamment maladroit pour regretter la disparition du connecteur d’alimentation magnétique MagSafe 2, ou si vous voulez pouvoir manger à votre bureau sans craindre pour la durabilité de votre clavier, ne disqualifiez pas trop vite le MacBook Air. Surtout si vous n’avez pas un budget de 1 500 €, le minimum pour s’offrir un MacBook ou un MacBook Pro 13 pouces.

MacBook Air. Image Apple.

Le ticket d’entrée du MacBook Air ? 1 099 € chez Apple, un peu moins avec les réductions estudiantines, et beaucoup moins chez les distributeurs qui n’hésitent pas à rogner sur leurs marges. Ainsi à l’heure de la rédaction de cet article, la Fnac propose la configuration d’entrée de gamme à 949 €, et Boulanger descend même jusqu’à 849 €.

Non, le MacBook Air ne possède pas d’écran Retina. Mais vous savez quoi ? Avec sa résolution de 128 ppp et sa colorimétrie tout à fait honorable, l’écran du MacBook Air reste d’une qualité acceptable. Il n’est pas aussi vibrant que les nouveaux écrans Retina DCI-P3, certainement pas aussi lumineux, mais il fait l’affaire. L’écran du MacBook Air n’est plus parmi les meilleurs, comme il pouvait l’être il y a quelques années, mais il est loin d’être parmi les pires.

Non, le MacBook Air n’est pas l’ordinateur portable le plus puissant du catalogue d’Apple. Mais vous savez quoi ? Ce n’est pas l’ordinateur portable le moins puissant de la gamme non plus. Le processeur Intel Core M 1,2 GHz du MacBook est à peine plus rapide que le processeur Intel Core i5 1,8 GHz du MacBook Air d’entrée de gamme, et moins que le processeur Intel Core i7 2,2 GHz optionnel.

Autrement dit, le MacBook Air n’est pas fondamentalement moins puissant que le MacBook, malgré trois générations de retard architectural. Disons plutôt qu’il manque de raffinement technologique, lui qui n’a pas connu de révision majeure depuis 2015. Oh, il est bien compatible avec toutes les fonctions de « continuité », et possède une webcam 720p, alors que le MacBook doit se contenter d’une webcam 480p.

MacBook et MacBook Air. Image MacGeneration.

Mais il ne possède pas de trackpad Force Touch, doit se contenter d’un SSD PCIe x4 alors que les autres machines sont passées aux SSD NVMe x2, et ne peut pas passer à 16 Go de RAM. Les autres machines sont mieux armées pour le futur, avec leur puce graphique plus moderne et leurs puces réseau plus avancées, mais l’inverse aurait été étonnant.

Nous ne disons pas que le MacBook Air est la meilleure machine de la gamme, ou même la plus équilibrée (le MacBook Pro 13 pouces sans Touch Bar, qui ressemble au MacBook Air à écran Retina que de nombreux clients attendaient, conserve nos faveurs). Nous disons simplement qu’il nous est impossible de recommander le MacBook et le MacBook Pro les yeux fermés, parce que les modèles actuellement vendus sont touchés par un problème de fiabilité officiellement reconnu par Apple.

Par contraste, nous n’avons aucun mal à recommander le MacBook Air, s’il répond à vos besoins. Il reste une bonne porte d’entrée dans l’univers Apple, un concurrent toujours pertinent aux MacBook et MacBook Pro 13 pouces, surtout si votre budget est sérieusement limité. Il est loin d’être au summum de la technologie, mais tout le monde ne recherche pas le summum de la technologie. Dans l’ombre de machines plus modernes et plus puissantes, le MacBook Air continue son bonhomme de chemin.


avatar ckermo80Dqy | 

Vous délirez complètement chez MacG sur ce coup. Donc, selon MacG, tous les MBP nouvelle génération seraient touchés par le prob du clavier. C’est quoi vos sources ? En tous aucun problème chez moi.

avatar violonisme | 

@ckermo80Dqy

Ce n est pas ce qui est dit..Ils parlent d'une gamme touchée par un problème reconnu officiellement par le fabricant. Conseiller un ordinateur dont le clavier est à même de fonctionner de façon erratique ne serait pas un bon conseil.

avatar jazz678 | 

@violonisme

« Conseiller un ordinateur dont le clavier est à même de fonctionner de façon erratique ne serait pas un bon conseil. »

Quelle est la probabilité d’avoir un MBPro dont le clavier n’aura aucun problème par rapport à celle d’avoir une panne?
Quel est le nombre de MBPro en circulation dont les possesseurs n’ont aucun problème de clavier?

Se mettre systématiquement dans une optique de verre à moitié vide n’est pas forcément le bon conseil non plus.

avatar webHAL1 | 

@jazz678
« Quelle est la probabilité d’avoir un MBPro dont le clavier n’aura aucun problème par rapport à celle d’avoir une panne? »

Quel type de panne ? Les claviers de type "papillon", eux, ont un problème de conception reconnu. Quant à savoir quel pourcentage de machines sont touchées, seule Apple pourrait le dire et, étrangement, quelque chose me dit qu'elle ne le fera pas...
Ça me semble donc tout à fait pertinent de la part de MacG de ne plus recommander ces machines tant que ce souci n'est pas réglé. Impossible de conseiller l'achat d'un ordinateur portable dont un élément aussi essentiel que le clavier peut à tout moment commencer à dysfonctionner.

avatar sdick | 

@webHAL1
« Ça me semble donc tout à fait pertinent de la part de MacG de ne plus recommander ces machines tant que ce souci n'est pas réglé. Impossible de conseiller l'achat d'un ordinateur portable dont un élément aussi essentiel que le clavier peut à tout moment commencer à dysfonctionner. »

Surtout quand il est impossible de changer le clavier sans remplacer la moitié de l’ordi. A ce niveau l’erreur de conception ne concerne pas que le clavier car une pièce d’usure doit de toute évidence pouvoir se remplacer, tout particulièrement sur une machine « pro » qui est censée être pas mal sollicitée

avatar webHAL1 | 

@sdick
« A ce niveau l’erreur de conception ne concerne pas que le clavier car une pièce d’usure doit de toute évidence pouvoir se remplacer, tout particulièrement sur une machine "pro" qui est censée être pas mal sollicitée. »

Tout à fait d'accord. Le fait que la machine doit être immobilisée pendant plusieurs jours pour le remplacement de cette pièce fait que cela est bien plus problématique que certains ici veulent bien l'admettre.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@webHAL1

Remplacé par la même pièce fautive. Même si l’immobilsation pour un choix de design réduisant les coût de prod est une vraie galère, beaucoup pourrait le supporter s’ils repartaient ensuite avec une machine qui n’aura plus le problème. Ce qui n’est pas le cas...

avatar webHAL1 | 

@0MiguelAnge0
« [...] beaucoup pourrait le supporter s’ils repartaient ensuite avec une machine qui n’aura plus le problème. Ce qui n’est pas le cas... »

Oui, on est bien d'accord. Il n'est pas totalement impossible qu'Apple ait réussi à régler le problème, et que maintenant elle remplace les pièces défectueuses par des composants avec lesquels il ne se représentera pas. Malheureusement, rien ne nous permet de le penser et, puisqu'il s'agit d'un problème de conception, la situation reste celle d'une épée de Damoclès suspendue au-dessus du clavier de la machine...

avatar pagaupa | 

@ckermo80Dqy

Moi moi moi...le syndrôme du fanboy!

avatar CRonoS007 | 

@ckermo80Dqy

+1 ça fais un an que je le ponce tous les joue pour ke boulot et rien à signaler pour le clavier du 13 touch bar...

avatar raf30 | 

Pour éviter d’avoir un clavier qui lâche tôt ou tard et dans 4 ans de s’entendre dire que ce n’est plus pris en charge dans le cadre de la garantie...alors qu’il y a bien un problème de conception sur tout le reste de la gamme....

avatar adnz | 

Machine légère et assez puissante pour du dev Front / back ... franchement je regrette pas l’achat pour remplacer un MBP mid 2009 . En plus en suivant les promo MacG j’ai pu l’avoir à un prix défiant toute concurrence ! Top ! En attendant une version MBP qui mérite qu’on dépense autant d’argent !

avatar Madalvée | 

Dommage qu'ils ne fassent plus le 11 pouces, sinon j'aurais renouvelé le mien sans me poser de questions. Enfin d'ici que mon mid 2012 soit obsolète, ils peuvent encore sortir un modèle ou baisser le macbook.

avatar armandgz123 | 

@Madalvée

C’est pas trop petit ?

avatar Walwald75 | 

J’ai un MacBook Pro fin 2014 basique et j’en suis ravie (juste les performances graphiques c’est pas sa) j’hésite vraiment a le renouveler je pense attendre encore 1ans voir se que Apple proposera.

avatar david rennes | 

Alors que je me pose des questions sur mon prochain mac portable, votre article résonne fortement et me fait poster ce message (je poste exceptionnellement)...
Mon MBA date de 2010, j'avais eu du nez en le prenant avec un SSD, c'était dans les premiers et on avait le choix. Il arrive à ses 8 ans de très bons et loyaux services sans défaillance dans le quotidien perso et pro (bureautique essentiellement). J'ai juste changé la batterie il y a un an, pour une batterie non Apple trouvée sur Amazon, pour des raisons de prix par rapport à l'âge de mon MBA et sa durée de vie, et j'en suis très satisfait.
Entre leur prix exorbitant et leurs défauts mécaniques, acheter un MBP certes joli et avec un joli gadget qu'est la touch bar reste une vraie question pour moi. D'autant que tout est plus compliqué à changer, voire impossible. Et que je n'achète pas du matériel pour en changer tous les 2 ans. Si le MBA est revu (écran et processeur), j'y regarderai à deux fois...

ps: même question... pour mon iPhone 4 qui a le même âge et se trouve être increvable (j'ai juste changé une fois la batterie), si ce n'est l'incompatibilité de plein d'apps clairement par obsolescence programmée (qu'on ne me fasse pas croire que l'appli sncf nécessite pour changer un billet pro une technologie hors d'atteinte des smartphones de génération précédente...).

avatar armandgz123 | 

@david rennes

Pareil, la batterie finit tôt ou tard par être morte, je trouve donc important de savoir combien coûte un remplacement et si c’est simple pour quand Apple ne prendra plus en charge l’appareil. C’est pour ça que je vends mon iPad 12,9

avatar adixya | 

« (qu'on ne me fasse pas croire que l'appli sncf nécessite pour changer un billet pro une technologie hors d'atteinte des smartphones de génération précédente...) »

C’est pas comme ça qu’il faut le comprendre. C’est que la sncf ne veut pas payer des devs pour maintenir une version qui n’interesse qu’un nombre infinitesimal d’utilisateurs.

avatar Mac Hiavel | 

@david rennes

J’ai aussi changé mon 4 pour la simple raison d’être bloqué sur iOS 7 et parce que de trop nombreuses app ne fonctionnaient plus. Sinon il était aussi beau qu’au 1er jour...

avatar magic.ludovic | 

Et le MacBook Pro 13" de 2015 ... Le top ... pour pas bien plus cher que le MBA ( achat sur le refurb ) ... Dommage qu'il n'y en ai plus de dispo ...

avatar demus | 

Je lis cet article en déballant mon tout nouveau MacBook Air :)

avatar Jetsurfer | 

Apple, rendez-nous des machines comme le MacBook Pro 2008 par exemple sur lequel j'écris ou en deux minutes l'on peut changer la batterie et celle-ci peut être recyclée, ajouter de la Ram si nécessaire et pas "soudée", remplacer son disque dur d'origine par un SSD, avec des connexions de chaque côté du... clavier, et pas tous ces modèles sortis depuis "soudés" ou "collés". Merci!

avatar pat3 | 

@Jetsurfer

"Apple, rendez-nous des machines comme le MacBook Pro 2008 par exemple sur lequel j'écris ou en deux minutes l'on peut changer la batterie et celle-ci peut être recyclée, ajouter de la Ram si nécessaire et pas "soudée", remplacer son disque dur d'origine par un SSD, avec des connexions de chaque côté du... clavier, et pas tous ces modèles sortis depuis "soudés" ou "collés". Merci!"

Tu peux toujours rêver ?
A moins que la loi européenne force la main des américains et des chinois en obligeant à un certain degré de réparabilité, Apple ne reviendra pas en arrière.
Et c’est dommage, très dommage. On a vécu une décennie dorée avec l’Apple des années 2000, tant au niveau du matériel que du logiciel. La décennie 2010 s’achève avec un petit goût de déclin.

avatar Dimemas | 

oooooooh oui pat, je te suis à 200% dans ce que tu dis, Apple a été une des entreprises qui a le plus évoluée dans les années 2000 pour ces raisons.
L'apparition du tout soudé, tout collé va leur revenir dans la tronche

avatar Brtrnd | 

Que pensez de l’écran lorsque qu’on a l’habitude du Retina sur l’iPhone ou l’iPad?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR