Le tout soudé, c’est fantastique !

Christophe Laporte |

C’est une tendance de fond, qui déplait à beaucoup d’utilisateurs : Apple soude de plus en plus de composants de ses produits. Il n'était plus possible de changer la batterie de son MacBook Air, il n'est plus possible de changer la RAM du Mac mini, il ne sera bientôt plus possible de rien changer. Le MacBook montre la voie.

Processeur, RAM et SSD sont soudés sur la (petite) carte mère du MacBook.

À première vue, cette évolution pénalise l'utilisateur. Il ne lui est plus possible de donner un second souffle à sa machine, comme c’était le cas auparavant. L’utilisateur peut avoir à juste titre le sentiment d’être lésé, mais les choses sont beaucoup plus compliquées. Si Apple le fait, c’est pour son bien !

Il était une fois le PowerBook G3 Wallstreet

Les moins jeunes d’entre nous se souviennent probablement du PowerBook G3 Wallstreet. Peut-être en ont-ils encore un souvenir ému. C’était incontestablement une bonne machine à une époque où Apple était en grande difficulté.

C’était une vraie machine de geek. Il possédait deux baies, une de chaque côté, où l’on pouvait mettre ce que l’on voulait ou presque : une batterie supplémentaire, un lecteur de disquettes, un graveur CD, un lecteur DVD… Son logement PCMCIA permettait d'ajouter des ports USB, un lecteur Compact Flash, une connexion Wi-Fi, etc.

Crédits : Vectronic's Collections

Mieux encore, à l’intérieur, on pouvait changer la RAM et monter ainsi jusqu’à 512 Mo ! Même chose pour le disque dur, et impensable depuis des années, le processeur aussi. Celui-ci était en effet logé sur une carte fille, une conception qui a fait le bonheur des partenaires d’Apple. Cette machine respirait la solidité, mais c’était également un beau bébé : quasiment 3,4 kg pour un ordinateur équipé d’un écran de 12 pouces.

Avec le temps, le champ des possibles sur les ordinateurs Apple s’est considérablement réduit. La firme de Cupertino a rapidement abandonné l'approche modulaire, lui préférant une intégration toujours plus poussée. Même le Mac mini, autrefois machine de bidouilleurs armés de spatules et de tournevis, a perdu une bonne partie de son intérêt avec sa mémoire soudée. Alors, qu’est-ce qui pousse Apple à faire cela ?

On mettra de côté les intérêts mercantiles : Apple ne se base pas uniquement sur cet aspect pour prendre ce genre de décisions. Ses choix reposent avant tout sur une vision, sur une philosophie, sur son ADN…

Tout d’abord, un constat simple : les ordinateurs que nous achetons sont autrement plus complexes que ceux que nous avions il y a 20 ans. Nous allons vers des appareils toujours plus puissants, toujours plus compacts et moins gourmands en énergie. Aussi fantastique qu’était le PowerBook G3 Wallstreet, aujourd’hui, il apparait face au MacBook comme une machine mal dégrossie.

Le système sur puce de l’iPhone et de l’Apple Watch en est le parfait exemple. L’A10 comprend le processeur, le GPU et même la mémoire vive. Bref, cette puce se substitue à une bonne partie des grosses cartes mères d’antan à elle seule. Le tout dans 125mm2 pour 3,3 milliards de transistors. Ce que vit actuellement le marché de la high-tech, cette miniaturisation continue, c’est le sens de l’histoire.

À tous ceux qui disent qu’Apple n’innove plus, cette miniaturisation est le passage obligé pour voir apparaître sur le marché des appareils de rupture. Imaginez ce que l’on pourra faire le jour où l’on aura l’équivalent d’une carte mère de MacBook Pro dans le système sur puce de l’Apple Watch !

Une vision fermée de l’informatique

Apple s’est toujours présentée comme une entreprise de design. Le reste n’est que secondaire ou presque. C’est toujours le design qui a le dernier mot sur l’opérationnel ou les ingénieurs. Pour le meilleur et pour le pire…

C’est vraiment quelque chose à prendre en compte pour bien comprendre Apple, celle d’hier comme celle d’aujourd’hui. Dans ce domaine, la philosophie d’Apple est exactement la même que celle du temps de Jobs. Ce dernier n’aimait pas que l’on puisse trop bricoler ses produits. En tout cas, depuis son retour chez Apple, il a toujours eu une vision fermée des choses.

Dans les Mac, les machines qui représentent le mieux l’ADN d’Apple, ce sont sans doute l’iMac et le MacBook Pro. Les extensions des ordinateurs sont forcément externes. C’est pour cela que le Californien a toujours misé sur des technologies comme le FireWire ou le Thunderbolt. Cette philosophie est l’exact opposée de celle du PC qui a toujours été plus évolutif, sans que cela ne soit toujours un avantage pour lui.

La vision d'un poste pro chez Apple. A noter que c'est tout aussi valable pour le Mac Pro.
La vision d'un poste pro chez Apple. À noter que c'est tout aussi valable pour le Mac Pro : il ne possède plus de baies SATA, mais a suffisamment de ports Thunderbolt pour accueillir bien plus de stockage que son prédécesseur.

On peut adjoindre jusqu’à 24 appareils aux nouveaux MacBook Pro grâce à leurs quatre ports Thunderbolt 3. Mieux vaut avoir un grand bureau… Cette vision peut même s’avérer être économique pour l’utilisateur. La personne ayant acheté des équipements Thunderbolt 2 pourra continuer à les utiliser sans souci avec un MacBook Pro 2016. Il est plus facile de mettre un adaptateur à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Mais alors, qu’est-ce que le design selon Apple ? C’est très difficile à résumer en quelques lignes. L’erreur serait de résumer le design à son simple caractère esthétique. Jony Ive se plait à répéter que ses produits sont aussi beaux à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il n’y a qu’à voir les vidéos de présentation, où le designer s’emballe pour des procédés de fabrication, qui montrent des composants s’assembler naturellement.

Apple a toujours estimé que la technologie devait s’effacer au profit de l’utilisateur. Elle doit l’aider et non être une contrainte. Si Apple se bat tant sur la question de la finesse, c’est avant tout pour cela. Il est important de comprendre la philosophie d’Apple (on peut y adhérer ou non), pour comprendre ses choix techniques.

La batterie inaccessible

Le MacBook Air et le MacBook Pro Retina, lorsqu’ils sont sortis, avaient déclenché une levée de boucliers sur un composant bien précis : la batterie. Impossible d’en changer facilement. Il faut impérativement passer par la case SAV ou être bricoleur dans l’âme.

À l’époque, cette décision en avait choqué plus d’un. Les utilisateurs acceptaient que la batterie de leur iPod soit difficilement accessible, mais beaucoup moins celle de leur ordinateur. Quelques années plus tard, cela est semble-t-il entré dans les moeurs. Au passage, il est toujours possible de faire remplacer sa batterie en se rendant dans un Apple Store.

Alors, pourquoi Apple fait cela ? Au lieu d’avoir toute une infrastructure autour d’un composant (coque, connecteur), il n’y a que le composant lui-même. Résultat, on gagne de la place. Autre avantage, en matière d’intégration, Apple peut aller beaucoup plus loin.

L’autonomie est de manière générale le point faible des produits high-tech. Ce qu’Apple a fait notamment sur les MacBook et MacBook Pro pour leur offrir une autonomie satisfaisante est assez exceptionnel. On est loin du petit bloc auquel on a été habitué pendant des années. Si elle rend ses batteries moins accessibles, ce n’est pas pour punir le consommateur, mais pour améliorer son expérience d’utilisation. Cela peut paraitre paradoxal, mais…

RAM et SSD sont toujours moins accessibles

Dans tous ses appareils, Apple cherche à gagner le plus de place possible, parfois pour la batterie, parfois pour rendre ses appareils plus compacts ou légers… Les raisons ne manquent pas.

Mais pourquoi donc ne plus permettre de changer les barrettes de RAM ? En retirant les connecteurs, Apple gagne de la place sur sa carte mère, en hauteur et limite les risques de panne : un connecteur, cela peut casser.

Cupertino améliore aussi la fiabilité et la stabilité de ses machines, car toutes les barrettes RAM ne se valent pas. Vous vous souvenez du Mac qui se met un beau jour à faire kernel panic sur kernel panic sans raison ? D’un point de vue électrique, c’est également mieux.

La mémoire LPDDR3 au coeur des MacBook Air (iFixit)
La mémoire LPDDR3 au coeur des MacBook Air (iFixit)

Autre avantage, la LPDDR3 que l’on retrouve par exemple dans les MacBook Pro est beaucoup plus économique d’un point de vue énergétique que les barrettes traditionnelles. Apple attend sans doute avec impatience Kaby Lake, qui est compatible LPDDR4. Cette évolution consomme encore moins d’énergie et permettra surtout à Apple de proposer en option à ses clients professionnels 32 Go de RAM sur ses portables (lire : MacBook Pro : Intel limite Apple (sur la quantité de RAM)) .

Ce qui est valable pour la RAM l’est également pour AirPort ou le support de stockage. Il ne faut pas perdre de vue qu’un connecteur est un point d’achoppement. Et qu’un connecteur, outre le fait qu’il prend de la place, a ses limites qui lui sont propres. La force d’Apple, c’est d’avoir un contrôle grandissant sur le hardware. Si les SSD des MacBook Pro sont si performants, c’est en grande partie grâce au contrôleur maison d’Apple.

Mis bout à bout, tout cela permet à Apple de proposer des machines plus performantes, moins gourmandes et à terme de minimiser les coûts. Qu’on aime ou non le MacBook, le travail de miniaturisation d’Apple est admirable. Sa carte mère fait davantage penser à celle d’un iPhone que d’un Mac.

image : ifixit
image : ifixit

Quand on évoquait le fait que pour Apple un bon design se juge aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, le MacBook en est la parfaite illustration. C’est une machine très complexe et qui est composée de seulement quelques pièces distinctes. Et pour les techniciens d’Apple, cette machine présente un avantage assez inattendu : la possibilité de changer très facilement la batterie. Il suffit de changer l’une des deux faces de la machine.

Il y a un autre avantage à ne pas pouvoir changer facilement des pièces. Cela semblera tiré par les cheveux pour certains, pourtant au vu de révélations faites au sujet de la NSA ou du FBI, l'argument de la sécurité ne peut être ignoré. Imaginez ce que l’on peut faire par exemple avec une carte AirPort légèrement bidouillée à votre insu…

L’industrie informatique entre enfin dans l’âge adulte

Il est tout à fait possible d’établir un parallèle avec l’automobile. Comparez une voiture à essence à une voiture électrique, le bricoleur du dimanche est autrement plus limité (sauf sur le plan logiciel, mais c’est une autre histoire et c’est d’ailleurs plus que jamais le nouveau terrain de jeu des bidouilleurs).

Quand on a suivi pendant des années l’industrie informatique, on peut trouver cette tendance de fond ennuyante. C’est la mort du geek en quelque sorte. Cette approche n’est pas sans défaut : s’il y a une panne, il faudra dans bien des cas changer la carte mère. Sur les anciennes machines, avec de la chance, un défaut pouvait se limiter à un composant.

Mais aussi sexy fût-il, le PowerBook Wall Street (dont le prix oscillait entre 2299 $ et 7000 $) ne fait pas le poids avec un MacBook Pro 2016 en termes de fiabilité et de longévité. Trois ans après sa sortie, ce modèle faisait déjà pâle figure face au processeur G4 qui avait une fréquence d’horloge deux fois plus importante. Dans cette course à la puissance, qui ressemble de plus en plus à une course d’escargot, le MacBook Pro 2016 sera sans doute loin d’être ridicule dans 5/10 ans.

Le MacBook Pro 2016 en kit - image : iFixit

À l’heure du bilan, il faut bien reconnaitre que les ordinateurs n’ont jamais été aussi stables et fiables qu’aujourd’hui. Et les choix de design d’Apple ne sont pas étrangers à cela.

Le drame de l’informatique, du moins pour les passionnés, c’est que l’ordinateur de 2016 ressemble de plus en plus à une machine à laver ou un four à micro-ondes. On le branche, ça marche et cela fait le travail demandé. Acheter un ordinateur aujourd’hui revient à acheter une voiture. On les remplace uniquement quand ils sont en fin de vie, et plus toutes les deux ou trois révisions comme à la grande époque. Je trouve ces MacBook Pro 2016 très intéressants, mais jamais l’idée de me séparer de mon Retina 2014 ne m’est venue à l’esprit…


Tags
avatar SMDL | 

@awk

Pas Rikki hein !!!

avatar _Teo_ | 

Depuis le premier Mac, je suis pour le tout intégré. Donc aujourd'hui plus que jamais je suis d'accord avec l'analyse faite et les conclusions faites dans cet article.
Ah... Mon PowerBook G3... C'était un peu à quel composant allait cramer en premier... :D

avatar StephG | 

Que l'on soit d'accord ou pas avec cet article, c'est un bon point de vue sur l'évolution des choses dans le monde informatique.
Aujourd'hui Apple avance dans une voie et tout le monde cri à l'obsolescence programmée des choses, ce qui est certainement le cas.

On parle d'obsolescence programmée par les marques, mais au fond c'est le consommateur qui la demande cette obsolescence.
Aujourd'hui quand on croise quelqu'un avec un iPhone 3 ou 4 cela fait un peu "old school" alors qu'il peuvent encore servir à téléphoner sans problème.

Maintenant il faut quand même regarder les choses en face.
Apple conçoit ses produits comme elle l'entend.
C'est son droit que cela plaise ou non et elle ne force personne à acheter ses ibidules.

Donc, si l'évolution des choses ne convient pas, il suffit de ne plus les acheter et de passer à la concurrence.
En 2016, il n'y a que l'embarra du choix
iPhone -> pléthore de Samsung
iPad -> pléthore de Samsung
Macbook -> pléthore de marque
iMac -> pléthore de marque
iWatch -> pléthore de marque
Donc les produits Apple sont substituables sans soucis et il suffit juste d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus verte...

Moi, ça ne me dérange pas que mon Macbook Pro soit soudé comme un iPhone car je ne le démonte pas et n'ai jamais eu de soucis sur mon Macbook pro 2011.
Son remplaçant sera certainement le Macbook 2016 ou 2017 selon mes besoins.

avatar pocketalex | 

pléthore de samsung ... il n'y a pas que samsung en face, et par ailleurs, vu les récentes déboires, si je devais acheter de l'android, j'acheterais TOUT sauf du samsung

HTC, Asus, Huawei, Sony font d'excellents modèles

avatar awk | 

Comme souvent nous sommes confronté à la dualité entre ce que donne les "sens commun" issue de l'observation de ce qui gravite autour de son nombril et les réalité statistique embrassant la diversité et la complexité du monde ?

Contrairement à ce que croit ici "le sens commun" :

- L'upgrade des machines est une pratique marginale toute plateforme confondue qui est de plus en plus en perte de vitesse.
- La réparation des machines hors garanti est une pratique marginale même quand elle est relativement facile.
- L'obsolescence conduisant à un renouvellement de l'acte d'achat de produits techniques est bien plus le fruit d'un sentiment d'obsolescence instrumentalisé par le marketing et l'air du temps que le fruit de pratiques technique déloyales des industrielles.
- La fiabilité des ordinateurs est à des sommets
- L'obsolescence d'usage des machines à son plus bas.

Et j'en passe comme idée préconçus ne passant pas l'épreuve des réalités globales ?

avatar adixya | 

Sources ?

avatar awk | 

@adixya

Tu peux répéter sources sources sources en sortant sur ta chaise comme un cabri cela ne changera pas grand choses aux réalités du monde ?

Fais donc confiance à ton bon sens se nourrissent de se qui gravite autour de ton nombril ou fait l'effort de te renseigner avec ce merveilleux outils qu'est le web ?

avatar Bigdidou | 

@awk
"Et j'en passe comme idée préconçus"
Vous en avez aussi, je dis ça, sans volonté agression (moi aussi, tout le mode en a plein)

"Ne passant pas l'épreuve des réalités globales ?"
Certes, mais comme dirait l'autre, vous n'avez pas le monopole des réalités globales.
Certaines de vos affirmations que vous présentez comme des "réalités globales" mériteraient bien d'être pour le moins étayées.

avatar awk | 

@Bigdidou

Tu sais fut un temps où je proposais, quand c'était possible, des liens en référence.

Complètement inutile, je me faisais chier pour rien ?

Donc chacun accorde la valeur qu'il veut à ce que je met en avant, fait ou pas des rapides recherches, crois ce qu'il veut ?

Je m'en lave les mains ?

avatar NewtonMessagePad | 

Bonne mise en perspective. On veut de la légèreté, de l'autonomie et de la puissance. Concevoir une machine qui répond à cela grâce à une intégration poussée est tout à fait logique.

PS Plus encore que le PowerBook G3, le Pismo reste une chouette machine. Un escargot, certes...

avatar iPat | 

j'ai un iPod mini (génération 5 je crois) dont la batterie m'a lâché, le remplacement de la batterie coûte pratiquement le prix d'un iPod neuf, une fois le produit considéré comme en fin de vie on ne pourra plus faire remplacer la batterie (en AppleStore) voilà ce qui attend les acquéreurs des nouveaux MacBook Pro, la plupart ne tiendront pas 5 à 10 ans comme certains de leurs prédécesseurs d'autant que les ssd, quel que soit leur mode de fabrication n'ont pas une durée de vie infinie. Une fois la période des 2 ans de garantie écoulée les utilisateurs devront vivre avec l'angoisse d'une panne éventuelle qui mettrait au rebut leur magnifique MBP même acheté 4 ou 5000 €. L'argument de la compacité de la batterie incompatible avec la possibilité de la démonter est un mauvais argument, l'un n'empêche pas l'autre ! C'est juste un choix du fabricant qui souhaite conserver la main sur le sav (et par là-même sur le commercial).

avatar Etienne000 | 

Chez MacGé, le tout soudé, ça fait bander

avatar mat 1696 | 

Article très intéressant. Après certains points, je ne suis pas d'accord avec Apple.

Par exemple: Pourquoi, d'une année à l'autre, souder la ram au Mac Mini, sans pour autant changer de design?

Et surtout, il est clair que ça permet directement et indirectement (les clients sont forcés de prendre plus à l'achat) de réduire le coûts et augmenter le profit. Apple pourrait quand même en faire profiter l'utilisateur en vendant, par exemple, le nouveau MBP sans Touch Bar 1199$ comme ça fut le cas dans le passé... et là la pilule passerait déjà mieux

avatar cv21 | 

Je comprends les argumentaires de cet article.
Je crois qu'il aurait été bon de souligner que le "tout soudé" arrive tout doucement dans quelques gammes de PC (dell xps portable ram soudée, hp spectre idem conception mpb tout intégré à la carte mère (à vérifier)).

Etant possesseur d'iMac sans les ventouses pour démonter ! Avec du recul, la petite trappe pour mettre soi même des barrettes mémoires de qualité à des tarifs non Apple est un plus. Quant aux disques, j'ai préféré partir sur de l'externe et ne pas remplacer l'interne via un prestataire. Tout ça pour dire comme la machine est fermée et bien oui j'ai tendance à ne pas l'ouvrir :-)) C'est l'effet escompté par Steve dès le départ.

Tout fermé est-ce bloquant ? A l'usage, oui et non, pouvoir changer une fois, un ou deux composants durant la vie de sa machine, cela peut paraître vieille école mais dans le design d'une machine c'est un aspect que j'apprécie (quitte à passer par un prestataire pour le faire, exemple de l'iMac). Dans les faits, j'ai bien une machine fermée et j'en suis grossomodo satisfait.
Je m'interroge sur le coût de la carte mère du mbp2016 si elle lâche hors AppleCare elle doit coûter 2 bras au lieu d'un ! ;-))

Je trouve que les aspects : léger upgrade dans les 2/3/4ans, le coût d'une réparation si tout soudé, deviennent de nouveaux critères de choix. Là, avec Apple la situation est simple : soit je prends le risque car la machine me "séduit" (j'attends des tests), soit trop risqué et cela me donne un argument (en plus du tarif "délicat" dans mon cas) pour choisir autre chose chez Apple ou malheureusement ailleurs.

Quant à l'argument du % de pannes selon le choix technologique se doit être difficile à prouver vu le peu de machines en tout soudé pour l'instant ? Je reste "open" sur ce point même si la remarque de bluesteeleyes "me parle".

avatar bugman | 

Ce qui a valu mon switch (sans regret) ! Bien de la place dans mon Be Quiet, où j'ai le loisir d'y mettre ce que j'y veux et d'upgrader à loisir ! Prend plus de place (largement) que mon ancien iMac mais tout aussi silencieux et bien plus puissant (i7 4.0, gtx1070). Bref le bonheur.

avatar pocketalex | 

@bugman : j'ai peut-être l'impression d'être un défenseur d'Apple ici, et pourtant, je "conchie" les gammes desktop Apple actuellement en vente et je me suis tourné vers le hackintosh qui me permet d'avoir plus en dépensant moins

Et j'ai pu gouter récemment à l'upgrade de ma carte graphique pour une GeForce GTX 970 ... 250€ d'investissement pour une puissance .. alors c'est pas une GTX 1080, mais grand dieu qu'est-ce que ça déboite, et pour un prix ?

Tout ça pour dire que je te comprends, que tu es malin, et que j'invite les gens qui râlent à franchir le pas, soit du hackintosh, soit d'un bon PC, plutôt qu'a espérer qu'Apple baisse ses prix tout en ré-ouvrant ses machines. Les 1er cas n'arrivera pas tout de suite, le second n'arrivera jamais

Quel intérêt de dépenser son temps et son énergie à espérer un retour en arrière qui n'arrivera pas ?

avatar Wise | 

En modifiant ses produits Apple a aussi changé de clientèle, vu les bénéfices engrangés il ne sont pas trompés.

En fait c'est nous les "anciens utilisateurs" qui faisons fausse route en voulant à tout prix qu'apple conçoive des machines puissantes et ouvertes tel le mac pro camion mais qui malheureusement n'intéressent plus les actionnaires de cette boite ni bcp de clients d'ailleurs.

En tant que chef d'entreprise il est normal d'aller chercher le pognon là où il est et surtout pas là où il fut.

Et le pognon en ce moment il est dans le "tout mobile".

Que ce macbook pro soit tout soudé n'a aucune importance étant donné que ça n'aura aucun impact sur les ventes. Les quelques milliers de mecs qui gueulent dans les forums ne sont absolument pas représentatifs de la clientèle de l'apple d'aujourd'hui.

Un ancien monde disparait pendant qu'un nouveau apparait, ça a toujours été ça nan ?

avatar awk | 

@Wise

Une entreprise écoulant 18M d'unité de Mac par an doit effectivement prendre d'autre considérations en compte que lorsqu'elle s'adressait à un microcosme ?

Pour le reste c'est bien moins Apple qui change que les réalités du monde ?

avatar ibric (non vérifié) | 

Ça reste discutable.. Étant donné que nous ne cesserons d'être des consommateurs à moins de changer nos habitudes.

Si la solution était une machine évolutive, le PowerBook serait une machine répandue encore aujourd'hui. L'utilisateur lambda n'ouvre pas sa machine, quand bien même cela est possible, pour changer la batterie, le disque ou la RAM. Seulement une minorité de personnes le fait.

En général l'attrait de la nouveauté est plus fort et le consommateur cède à la tentation d'acheter un nouveau produit, même s'il lui est possible d'upgrader le matériel qu'il possède déjà.

Et il est clair que les machines continuent d'évoluer sans cesse, les normes aussi.. Il vient un moment où il faudra passer de nouveau à la caisse si l'on veut profiter des dernières nouveautés.

La seule solution c'est de se contenter de la machine que l'on achète ou que l'on possède déjà. Un macbook de 2009 est encore une très bonne machine aujourd'hui, tout comme un iMac de 2005. Le véritable problème c'est l'utilisateur qui n'est jamais satisfait de ce qu'il a, il en veut toujours plus. Il faut juste modifier sa façon de voir les choses.

Partant de cela, une machine qui n'est pas évolutive n'est pas un problème. On l'achète pour un besoin précis. Une fois ce besoin comblé,

avatar kubernan | 

Je confirme : les scores d'iFixit on s'en fout un peu en fait :-)

avatar awk | 

@kubernan

En tout cas il semble bien qu'ils n'aient jamais desservi la carrière commerciale d'un produit ?

avatar macbob | 

Cher Christophe,
ton article est un magnifique éloge à apple, qui malheureusement oublie que la même entreprise demande des sommes astronomiques pour augmenter les capacités ridicules qu'elle propose sur ces modèles d'entrée de gamme, qui font office de prix d'appel et qui sont déjà horriblement cher !

Tu oublie aussi que les machines que tu nous dit fiables ne le sont pas du tout, les cartes graphiques sur beaucoup de macs sont beaucoup trop souvent défaillantes (il suffit pour s'en convaincre, de lire les derniers articles sur le MBC 2016).

Cela oblige à des interventions en SAV très déplaisantes car faire 3 changements de carte mère sur un MBC en 6 mois avec un achat de MBC temporaire à chaque foi car apple ne prête pas de machine pour les 2 semaines que cela dure… c'est franchement très très, mais alors très déplaisant, surtout lorsque tu est professionnel !

Donc si l'attitude l'apple en la matière était vraiment positive, elle proposerais des ordinateurs moins cher (car elle a gagnée en terme de chaine d'assemblage et de composants grâce à la miniaturisation) et elle ne ferais pas non plus payer les options ces prix indécents ou plus simplement elle offrirait directement des configurations confortable.

Qui plus est - étant donnée que cela fait des années que ça dure - elle prendrait le temps de mieux tester ces composants, notamment graphiques, afin que les dites machines durent effectivement les 6 à 8 ans qu'elle devraient. Et pour finir, elle grandirait ces machine 3 ans minimum avec une extension de garantie de 5 ans afin de couvrir cette durée de vie dont tu parles.

Pour ma part, mes 4 derniers MBC ont tous sautés juste après leur garantie (étendue), et j'ai eu une peine folle à faire accepter des changements de cartes mère alors même que les soit disant programmes d'extension de garantie étaient en place et que les 2 modèls en question en faisaient partie…

Bref, ton article c'est du publireportage, très loin d'un article de fond !

+

avatar awk | 

@macbob

Alors que tes propos tiennent de la vision profonde étayée par des faits indiscutables, sans l'ombre d'une généralisation périlleuse ou d'un procès d'intentions, sans caricatures, sans arguments spécieux ?

avatar macbob | 

"Alors que tes propos tiennent de la vision profonde étayée par des faits indiscutables, sans l'ombre d'une généralisation périlleuse ou d'un procès d'intentions, sans caricatures, sans arguments spécieux"

Allo la Terre, ici Awkso… excuse-moi mais si tu nous fournissait un décodeur avec, ce serais plus simple, à moins qu'il ne soit cassé car soudé à ton nombril.

avatar Un Type Vrai | 

Je te traduis :

"Moi, Awk, j'ai la science infuse et je refuse de voir un commentaire centré sur un retour d'expérience. Il faudrait couper la tête à tout ceux qui décident de parler d'eux même plutôt que de lire mon inépuisable savoir".

Le mec est médecin, DG, Conseil en marketing, gère un parc informatique, gère des super calculateur, à plein de pair dans le montage vidéo ...

Alors tu penses bien qu'il faut au moins un décodeur, c'est Canal plus à lui tout seul le mec...

avatar awk | 

@Un Type Vrai

"Le mec est médecin, DG, Conseil en marketing, gère un parc informatique, gère des super calculateur, à plein de pair dans le montage vidéo ..."

De la caricature malhonnête comme toujours avec toi. ? (Pour le médecin je me demande bien où diable tu as été chercher ce délire)

avatar Bigdidou | 

@awk
"De la caricature malhonnête comme toujours avec toi. ?"

On récolte ce qu'on sème, disaient mes ancêtres paysans.

avatar awk | 

@Bigdidou

Il est des terres absolument pas fertile est d'autres produisant des horreurs même avec les meilleurs graine du monde ?

Franchement peu me chaux la bêtise de certains, je n'y perd rien et il n'y gagne rien ?

D'autant que cette caricature malhonnête n'est pas exclusivement destinée à ma petite personnes : les dirigeants d'entreprises, les équipes de MacGe, les industrielles ... en sont l'objet pour les mêmes personnes. C'est juste un des outils facile qui est à leur disposition faute de mieux.

De plus je n'ai jamais recours à l'argument d'autorité ?

avatar Bigdidou | 

@awk
'Il est des terres absolument pas fertile est d'autres produisant des horreurs même avec les meilleurs graine du monde ?"

Oui, oui, toujours la faute des autres, tous des cons sauf moi, je suis tellement au dessus etc...
Comme dans les livres.

avatar awk | 

@Bigdidou

Pas "tous sauf moi" fort heureusement, la vie serait si triste.

Même ici mes propos trouvent, ne t'en déplaise, quelques échos fort positifs et mieux encore des contradicteurs de qualité ??

avatar blopi4 | 

"les meilleurEs graineS

avatar awk | 

@blopi4

Tu vas vites te fatiguer avec mon orthographe et ce n'est pas avec ça que tu me blesseras, je vis avec cette tare depuis bien longtemps ?

avatar Bigdidou | 

@Un Type Vrai
"c'est Canal plus à lui tout seul le mec..."

Et on connaît l'état de déliquescence de Canal plus...
Ça a pas l'air bon pour la santé, de nécessiter un décodeur pour qu'on vous capte.

avatar Un Type Vrai | 

En même temps, Apple n'a JAMAIS été très pro avec les pros...

avatar awk | 

@Un Type Vrai

Cela dépend des secteurs et cela tend à évoluer dans le bon sens chez les grands comptes ?

avatar deltiox | 

Article provocateur à dessein à mon avis.
Le tout soude n'a qu'un seul et unique but, forcer l'utilisateur à acheter plus haut de gamme où se voir contraint à changer sa machine plus vite.

Toute autre explication est de la mauvaise foi

avatar awk | 

@deltiox

Tout ce qui dépasse ton cadre de pensée ne peut donc être que le fruit de la mauvaise foi ?

Bon à savoir.

Il ne te viens pas à l'esprit que la seule explication possible pour toi est peut-être primaire, schématique, caricaturale, simpliste ?

avatar poulpe63 | 

Il s'est probablement planté en disant que c'est le seul et unique but : c'est un des but, mais pas le seul. "Avantages" du tout soudé :
- (pour le fabricant) : incitation à changer, pour augmenter les perfs et autres
- meilleur compacité possible
- moins de risque de pannes (connecteurs, etc...)
- chaine de montage plus simple (?)

Inconvénients :
- gamme pas très étendu (ex : la carte graphique dédié n'est disponible que sur le HdG : impensable dans le monde PC)
- upgrade limité, voire nul.
- Attente que ça tombe en panne pour changer (ex : j'ai toujours mon 4S, MBA, ...)

avatar deltiox | 

@awk :
Merci de ne plus me répondre
Votre pollution dans les commentaires m'exaspère
Je n'ai même pas lu votre réponse (comme l'ensemble de vos commentaires dorénavant).

Merci à la rédaction d'ajouter comme possibilité de bloquer les commentaires de qqun ou à une bonne âme de me dire, si cela est possible.

avatar kitetrip | 

Obsolescence programmée.
Pour les moins de 20 ans : On peut faire du compact et beau tout en gardant un minimum d'évolutivité : regardez le Cube G4 et le PowerMac G5.

Quand on voit des initiatives comme le FairPhone qui vont dans le bon sens (réparable, évolutif, avec une volonté d'être responsable), c'est triste de voir que tout le monde gobe un concept rétrograde de la non-ecolutivité sous prétexte égoïste que le produit final est "beau".

Après 15 ans de Mac, j'étais fan d'Apple. Mais ca c'était avant qu'on nous ponde tous les défauts de l'IPhone dans les Macs.

avatar Remords Sincères | 

Ce qui n'est pas normal c'est souder le stockage.
Surtout sur des modèles "Pro".

Ta carte mère tombe en panne, tes données sont irrécupérables. Normal?

avatar macbob | 

Certains te diraient qu'il y a iCloud pour ça... ou Time machine...

Pour ma part, je trouve indécent que je ne puisse plus sortir mon DD pour le placer dans ma nouvelle machine et y placer quelques giga de RAM en plus à un prix abordable !

Et puis, soyons franc, la finesse c'est pas l'enjeux, que je verrais plutôt autour du poids, et là, ils font pas beaucoup mieux que les machine précédentes ces MBP.

avatar awk | 

@macbob

Indécent carrément ?

avatar awk | 

@Remords Sincères

Un professionnel qui se repose sur le stockage interne de sa machine pour la sécurité de ses données mérite le peloton d'exécution ?

avatar Remords Sincères | 

Les SSD sont quasi infaillibles maintenant. Rare que ça tombe en panne.
Et la plupart des possesseurs lambdas de MacBook Pro s'imaginent difficilement que sur une machine à 5000 euros, rien n'est amovible et récupérable.
Ca ne dispense pas de sauvegarder, mais on n'est pas en train de sauvegarder toutes les 14 secondes non plus.

avatar Un Type Vrai | 

Un professionnel qui laisse partir les données sur les SSD des machines en réparation dans un service inconnu mérite le peloton d'exécution.

avatar awk | 

@Un Type Vrai

Le stockage d'un portable devant impérativement être crypté selon les bonnes pratiques de base.

avatar blopi4 | 

Chiffré, s'il te plait.

avatar awk | 

@blopi4

Si tu veux lutter contre les anglicisme un rien douteux je te souhaites aussi bien du plaisir.

Tu peux aussi essayer de t'attaquer à l'usage de Coder pour Programmer.

Il y a toujours un moment où l'usage prend le dessus. Relire Raymond Queneau à ce sujet ?

avatar toketapouet | 

@Remords Sincères

"Ta carte mère tombe en panne, tes données sont irrécupérables. Normal?"

Si tu n'as pas fait de sauvegardes, tu mérites ce qui t'arrive.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR