Jony Ive confirme qu'il n'y aura pas de Mac avec écran tactile

Mickaël Bazoge |

N’espérez pas de l’interview de Jony Ive publiée par Cnet une raison claire pour expliquer le peu d’appétit d’Apple pour les écrans tactiles sur Mac. Culture du secret oblige, le designer en chef se contente d’incriminer « tout un tas de raisons pratiques ». Évidemment, s’il en disait plus, cela reviendrait à rentrer dans des détails concernant des produits en cours de développement.

Cliquer pour agrandir

Dans cette retranscription au complet d’une interview donnée la semaine dernière, Jony Ive précise tout de même que lui et son équipe ont commencé à explorer le multitouch il y a très longtemps. Et l’écran du Mac ne leur a pas semblé le « lieu » idéal pour ce genre de fonctions. « Nous avons essayé de comprendre les opportunités [des interactions tactiles] et les usages appropriés. Nous n’avons pas senti que le Mac était l’appareil idéal pour ça. Ce n’était ni particulièrement pratique, ni un usage approprié du multitouch ».

D’après ce qu’on comprend de cet entretien parfois difficile à déchiffrer, Apple a exploré un certain nombre de designs (et peut-être bien un écran tactile pour le Mac, qui sait). Mais « après les avoir utilisé quelque temps, de manière pragmatique et au quotidien, ils se sont montrés moins convaincants ». Lorsque l’on retrouve un bon vieux clavier, on s’en rend encore plus compte, ajoute-t-il.

Pour la Touch Bar, le point de départ a été de déterminer s’il y avait une manière de mettre au point une nouvelle interaction qui représente « le meilleur de deux mondes différents », à savoir le tactile et le clavier traditionnel. Quelque chose qui puisse être « spécifique contextuellement » et « flexible ». « Clairement, les touches de fonction nous semblaient une bonne opportunité à explorer », à savoir la combinaison du tactile et d’un affichage dynamique avec un clavier mécanique.

L’équipe de Ive a mis deux ans environ pour développer cette barre tactile. Une des difficultés a été de travailler avec un prototype suffisamment avancé du MacBook Pro, que ce soit au niveau du matériel ou du logiciel. Et en parallèle, il a aussi fallu garder en tête la faisabilité de cette nouveauté, sans compromettre le produit final.

Plus généralement, Jony Ive explique que le travail sur les matériaux est essentiel, un thème qui le passionne véritablement et sur lequel il s’est déjà beaucoup exprimé (lire par exemple Jonathan Ive sur l'iPhone 4 et la science des matériaux).

  • Nous passons beaucoup de temps à explorer les matériaux (…), les différents processus. Je pense que vous seriez surpris de connaitre le niveau de sophistication de nos conclusions après ces explorations.
  • Comme quoi ? Demande le journaliste. Pouvez-vous me donner un exemple ?
  • Non.

Évidemment, la politique du secret donne ce genre d’échanges dignes de Samuel Beckett. Mais on notera avec intérêt : « Nous essayons continuellement de peaufiner de meilleures solutions. (…) Mais nous n’avons pas encore trouvé quelque chose de mieux que l’architecture Mac actuelle ». Pas sûr donc qu’on trouve un jour un Mac avec un châssis en céramique…

Malgré tout, Apple pourrait mettre au point quelque chose de « radicalement différent, mais [qui ne serait] pas meilleur ». « J’en ai déjà parlé, et Apple en a déjà parlé avant : faire quelque chose qui soit différent est en fait relativement facile et relativement rapide, et cela peut être tentant ». On en revient à l’hypothèse de l’écran tactile qui a visiblement été testé en interne, mais qui n’a pas séduit. C’est là qu’intervient la Touch Bar, présentée comme « une nouvelle direction » par le designer. Quel est le chemin qu’empruntera cette innovation ? Qui peut le savoir…


avatar Ast2001 | 

Regarde la présentation MS avant de te ridiculiser un peu plus...

avatar Doctomac | 

Non mais réponds, je pose la question.

avatar Ast2001 | 

La présentation de word était bien entendu avec l'écran vertical.

avatar Doctomac | 

Alors pourquoi tu me parles de Word, on discutait des utilisations avec l'écran abaissé.

Justement, allez, explique nous l'ergonomie de l'utilisation en tactile de Word avec un écran vertical. Tu scrolle dans tes documents avec le doigt à l'écran ?

avatar Doctomac | 

Ce qui m'amuse aussi est le point suivant : prenons le Surface Studio comme ordinateur sans son utilisation tactile. Aucun, je dis bien aucun de nos amis lovers de tout ce qui n'est pas d'Apple n'a soulevé les points suivants qu'ils considéraient pourtant négatifs pour l'iMac, à savoir l'impossibilité de régler l'écran en hauteur ; l'utilisation d'une carte graphique mobile ; la disposition des ports à l'arrière.

C'est beau...

avatar Ast2001 | 

Pour info, l'écran est tout à fait réglable en hauteur et quel est le pb des ports à l'arrière ?

avatar Doctomac | 

Ah bon en hauteur, comment ?

Pour les ports, perso je n'ai pas de problème mais les PC lovers critiquaient souvent l'iMac sur ce point (comme en Ballade) et j'aimerais qu'ils s'expriment au sujet du Surface Studio.

avatar Ast2001 | 

RTFM !!!!! Regarde la présentation (cette partie est au début).

avatar Doctomac | 

La présentation de Microsoft était soporifique. Réponds à la question.

avatar en ballade | 

@Doctomac

"l'utilisation d'une carte graphique mobile"

Même avec une superbe carte graphique OS X (ca n'existe pas) n à ni les logiciels ni la capacité pour faire aussi bien que Windows avec cette carte graphique.

avatar Doctomac | 

Oui oui c'est ça. Sauf que c'est une carte graphique mobile et comme vous le disiez ,une merde par rapport à ce que l'on pourrait avoir en performance avec une carte desktop.

Sois un homme, assume tes propos.

avatar Gillesmath | 

… et voilà, ne pouvant réellement écorcher le CONCEPT du Surface Studio, @DoctorMac détourne l'attention en s'attaquant aux spécifications techniques de la première itération/concrétisation de ce concept … en résumé tout ce que l'on demande à Apple s'est de se sortir les doigts du c..l sur sa gamme d'ordinateur (à l'instar de MS) …

avatar stemou75 | 

Mais non !
Pour répondre à la surface studio de Microsoft, Apple travaille sur un iPad Giga Pro de 27 pouces de diagonale !!!
Je vous parle même pas de la Smart Cover.....

avatar Orus | 

C'est pourtant simple. Et étonnant que vous déblatériez dans un débat de plus sur les avantages et inconvénients d'un écran tactile sur un Mac.
Apple ne veut pas d'écran tactile et ne veut plus du clavier actuel.
La touchBar actuelle va s'agrandir et devenir le clavier. Ce qui permettra de faire un Mac encore plus fin.

avatar Gillesmath | 

C'est clairement une possibilité d'évolution mais elle ne me fait pas "triquer" :D

avatar Mike Mac | 

Il y a une 3ème voie qui va au-delà celle de cette toolbar qui aurait d'ailleurs pu être doublée en hauteur et tomber en pente douce sous l'écran en continuité de l'affichage principal. Un ruban à bascule d'une prochaine version ?.

La base pourrait être IOS avec sa filiation MacOS mais il faudrait revoir le comportement de tous les logiciels ou presque.

Si Apple voulait faire de l'iPad Pro un produit plus Pro, l'innovation serait de nous proposer un nouveau clavier avec trackpad,et des logiciels maison capable de s'afficher de deux manières différentes. Le tout sans quitter IOS.

Pour faire simple, en usage tablette,Pages, Numbers, Keynote et iMovie sont bien les versions tactiles qu'on connaît. Et dès que le nouveau clavier trackPad est raccordé au connecteur la page sur laquelle on travaille reste la même mais bascule dans la version desktop de ces logiciels. IMovie lui devient alors Final Cut X. Ces deux logiciels n'offrent pas les mêmes fonctions d'ensemble et le même niveau d'expertise, mais revenir en tactile sous iMovie signifierait repasser au montage pour les opérations basiques de bout à bout et d'insertion de plans.

La version Windows d'InDesign d'Adobe propose ce double interfaçage tablette/ desktop via une icône. On ne quitte pas son travail, l'interface change en fonction de l'usage de l'appareil. Tactile ou trackpad / souris… On notera que l'application Adobe Comp CC pour iPad, c'est le même fameux module tactile qui est intégré dans le InDesign Windows.

IOS reste donc bien un 0S tactile mais certains logiciels pourraient offrir la version complète d'une même application aux professionnels qui aimeraient autre chose que la gestion via le cloud d'un fichier pour jongler entre 2 appareils, 2 OS, et 2 interfaces.

Ma suggestion vaut plus spécialement pour l iPad Pro 12" dont la surface de travail correspond au MacBook.

avatar powerjaja | 

Ce qui me paraît évident, ce serait qu'un jour le Trackpad deviendrait un écran à par entière, tactile bien sûr.

avatar Doctomac | 

À Gillesmath,

Visiblement pour le dessin, le Surface Studio n'est pas très doué :

https://www.macg.co/materiel/2016/10/surface-studio-des-fonds-decran-et-des-deceptions-96148

Du pur Microsoft, le seul atout de la machine a été bâclé. Pour dessiner, vive les Wacom et ....l'iPad Pro.??

avatar Rez2a | 

Bah moi ce que je retiens de l'interview et qui me rassure vachement, c'est "nous n'avons pas trouvé mieux que l'architecture actuelle".

Et pourtant, ils ont dû en explorer des pistes, autres que la Surface Studio / iMac tactile et la Surface Book / hybride MacBook Pro + iPad.

Je suis clairement pas partisan du nouveau MBP et surtout de la hausse de prix qui va avec.

Mais je préfère 100x une boite qui avoue "on n'a pas trouvé mieux que le concept d'il y a 10 ans alors on a essayé de le peaufiner", plutôt qu'une boite qui essaie de tout réinventer sans que ça soit foncièrement meilleur pour l'utilisateur.

avatar Hazo | 

Moi je confirme que je n'achetrai de mbp.

avatar L.Fire | 

Il a raison, le futur n'est certainement pas un mac tactile.

avatar mike1 | 

Bon des que j'aurais pu tester physiquement la machine et cela est bon je prévois l'achat de la surface studio de microsoft, j'aime les produit apple, mais là désoler pas d'imac pour moi en comparaison à celle de MS.

avatar mike1 | 

bon le chois entre un iMac et la surface studio de MS est claire , la surface studio de MS est en haut !

avatar awk | 

@mike1

En haut de quoi ?

avatar awk | 

Ce qui est quand même amusant c'est que fort peut réalise que les ventes de machines de MS restent anecdotique devant celle des Mac ?

Les volumes de ventes des surfaces peuvent être mis en regards de ceux des iPad Pro, rien de plus.

MS a eu l'intelligence d'adresser opportunément une niche différentiante pour son offre où Apple n'irait pas.

C'est du bon business et de la bonne communication pour redorer une image, mais certainement pas une révolution du marché et de la donne.

MS sur le marché de la tablette ou de l'ordinateur c'est un acteur absolument marginal pour l'instant ? et ce ne sont pas les récentes annonces qui changeront cet état de fait.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR