Fermer le menu
 

Monter un hackintosh : choix des composants

Nicolas Furno | | 14:45 |  356

C’est décidé, je vais monter un hackintosh pour accompagner mon MacBook Pro Retina de première génération qui commence à présenter quelques signes de faiblesse. Si vous avez raté le premier épisode, vous trouverez ma réflexion et mes arguments en faveur de cette solution à cette adresse.

Composants nécessaires à ce hackintosh.
Composants nécessaires à ce hackintosh.

Décider de suivre cette voie plutôt que d’acheter un Mac officiel, c’est le point de départ, mais ce n’est pas l’étape la plus difficile, loin de là. Il faut ensuite choisir un boîtier et surtout les composants à installer à l’intérieur. Entre les multiples options et les choix conditionnés par macOS, ça se complique vite.

Je monte un hackintosh, deuxième étape : quels composants ?

L’embarras du choix

Quand on choisit un Mac, on a quelques choix à faire d’entrée de jeu (portable ou desktop, gamme de prix), puis il faut choisir entre trois ou quatre configurations. En ajoutant les options, on multiplie les possibilités, certes, mais il n’empêche que l’on reste sur une sélection assez limitée à l’arrivée. Puisque je veux un ordinateur de bureau, le choix chez Apple est encore plus restreint : iMac, Mac mini ou Mac Pro.

Vous êtes plutôt Mac mini ou Mac Pro ?
Vous êtes plutôt Mac mini ou Mac Pro ?

Lorsqu'on commence à regarder du côté du hackintosh, c’est une toute autre histoire. Vous voulez une tour ? Il y a au moins trois tailles standard, de la mini tour à la grande tour. La décision dépend de nombreux paramètres : l’espace disponible sous le bureau, l’espace nécessaire à l’intérieur, le prix… Et quand vous aurez choisi un format, il faudra encore sélectionner une marque, puis un modèle.

La variété est de mise en matière de design. Vous pouvez avoir quelque chose de très sobre, parfois sans aucune ouverture ou port sur la façade, et puis vous pouvez avoir ça :

La tendance du moment : des vitres pour voir les composants et des LED.
La tendance du moment : des vitres pour voir les composants et des LED.

Voire ça :

Ceci est un bien un ordinateur. Le boîtier est le PC-Y6 de Lian-li, s’il y a des amateurs dans la salle.
Ceci est un bien un ordinateur. Le boîtier est le PC-Y6 de Lian-li, s’il y a des amateurs dans la salle.

Ce sont deux cas extrêmes, naturellement, mais qui illustrent bien la diversité quasiment infinie de choix qui s’offrent à vous pour monter un ordinateur. C’est le cas pour le boîtier, mais c’est le cas également de tous les composants à l’intérieur de celui-ci, même si macOS réduit considérablement les options, on y reviendra.

Quels sont mes objectifs ?

La première chose à faire est de définir les objectifs de la machine. Quel est le plus important : la puissance ou le silence, la modularité ou la compacité ?

Voici les principaux critères que j’avais établis en commençant à y réfléchir :

  • Autour de 1000 € sans périphériques ;
  • un boîtier de taille moyenne tour ;
  • autant de silence que possible ;
  • suffisamment de puissance, mais surtout de l’endurance pour les tâches les plus lourdes ;
  • un SSD pour le système et les données, un disque dur pour la sauvegarde ;
  • au moins 16 Go de RAM et de la place pour en ajouter
  • une carte graphique suffisante pour de la bureautique sur un écran 4K ;
  • de l’Ethernet pour se connecter à internet ;
  • une carte Wi-Fi Apple pour conserver les fonctions de Continuité ;
  • les ports importants en façade.

J’ai fixé l’objectif d’environ 1000 € pour deux raisons : d’une part, c’est grosso modo le prix payé par ce développeur qui a monté son hackintosh et qui m’a donné l’envie d’essayer ; d’autre part, c’est environ le prix de la configuration minimale pour un Mac mini, si je devais choisir un Mac. C’est un prix rond et une bonne base de départ, mais comme on le verra à la fin, c’était un prix un peu trop optimiste.

Environ 1000 €, c’est le prix d’un Mac mini neuf avec un SSD. C’est aussi le prix que je me suis fixé comme base de travail pour mon hackintosh.
Environ 1000 €, c’est le prix d’un Mac mini neuf avec un SSD. C’est aussi le prix que je me suis fixé comme base de travail pour mon hackintosh.

La taille du boîtier était le choix le plus facile : ce hackintosh allait rester sous le bureau, je n’avais pas besoin d’une petite machine. Étant donnée mon utilisation de l’ordinateur, je n’ai pas non plus besoin de ces énormes tours qui permettent de tout mettre, mais qui sont beaucoup trop grandes. Entre les deux, avec une poignée d’emplacements encore disponibles à la fin du montage pour faire évoluer la machine, il restait toutes les tours moyennes.

Le critère du silence est un choix personnel, mais je ne voulais pas d’une tour qui produit en permanence le bruit d’un avion au décollage. À une époque, il fallait payer très cher pour avoir un PC silencieux, mais c’est plus facile aujourd’hui, et pas forcément beaucoup plus coûteux. Précisons d’emblée que je ne cherche pas le silence absolu, mais un compromis : en temps normal, il faudrait un ordinateur quasiment inaudible depuis mon fauteuil, et pendant les charges, il devrait rester raisonnablement silencieux.

Si je veux changer de Mac, c’est pour gagner en performances par rapport à mon MacBook Pro Retina de première génération. Mais cela ne veut pas dire que je veux le meilleur processeur sur le marché, ou la carte graphique la plus puissante, ce n’est pas conciliable avec le budget et/ou avec l’exigence de silence. Plus que de la puissance, je cherche en fait de l’endurance.

Cela reste le point fort des Mac Pro : même si les modèles actuels sont dépassés sur le plan technique, ils tournent plus longtemps à plein régime que les iMac Retina, alors que ces derniers sont plus puissants en théorie. La différence, c’est la ventilation : même à plein régime, les composants sont suffisamment ventilés. Alors que sur un iMac, les ventilateurs ne suffisent pas et si le processeur est exploité à 100 %, il finit par être bridé automatiquement.

Le Mac Pro est construit autour d’un gros ventilateur et d’une colonne de radiateurs pour refroidir tous ses composants.
Le Mac Pro est construit autour d’un gros ventilateur et d’une colonne de radiateurs pour refroidir tous ses composants.

Inutile d’expliquer pourquoi le SSD est indispensable pour le système et les fichiers les plus importants. Je profiterai de la place disponible pour ajouter un gros disque dur qui servira de sauvegarde Time Machine, et de stockage local pour les données rarement utilisées, comme mes archives de projets Final Cut Pro. Quant à la mémoire vive, j’ai actuellement 8 Go sur mon Mac et je me sens parfois à l’étroit : les tarifs ayant baissé, on peut bien commencer avec le double…

Côté graphismes, je ne compte pas jouer avec ce hackintosh, donc je n’ai pas besoin d’une carte dernier cri et hors de prix. Néanmoins, j’aimerais passer dans un deuxième temps sur un écran Retina, en 4K voire en 5K si c’est possible. C’est pourquoi il me faudrait une carte pas trop ancienne, capable de gérer un tel écran en bureautique. Pour commencer, j’utiliserai un écran Dell de 30 pouces, un vieux modèle avec une définition similaire à celle des derniers écrans Apple.

Inutile de s’embêter avec le Wi-Fi pour un hackintosh fixe placé sous un bureau, non loin d’un câble Ethernet. En revanche, je veux conserver les fonctions de Continuité et AirDrop et le plus simple pour cela est d’acheter une carte AirPort Apple, adaptée au format tour. Enfin, j’aimerais avoir quelques ports essentiels en façade, histoire de connecter rapidement un casque ou un périphérique USB sans passer sous le bureau.


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


356 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar bonnepoire 26/07/2016 - 15:22

(iii) installer, utiliser et exécuter jusqu’à deux (2) copies supplémentaires du logiciel Apple sur des systèmes d’exploitation virtuels sur chaque ordinateur Mac que vous possédez ou contrôlez qui exécute déjà le logiciel Apple.

Autrement dit, Apple tolère la virtualisation uniquement si elle est faite à partir d'un Mac. Voilà qui devrait ravir les utilisateurs de Parallels Desktop, VMware Fusion, et Oracle Virtualbox.

SUR MAC UNIQUEMENT.

avatar jackhal 26/07/2016 - 15:12

"La copie de macOS tu l'obtiens parfaitement légalement (...) Alors certes, tu violes le CLUF de Apple qui interdit de l'installer sur autre chose qu'un Mac, mais tu violes pas la lois française (ni belge, au passage) Car jusqu'à preuve du contraire, ce n'est pas Apple qui fait les lois. Après l'obtention d'une licence logiciel"

C'est bien, tu comprends quand même qu'il y a une histoire de LICENCE et donc que ce que tu achète n'est pas une suite de bits dont tu peux faire ce que tu veux.
Cette licence, au cas où tu n'aurais pas remarqué, tu l'acceptes avant d'activer le produit. Bizarrement, ça a l'air de te sembler beaucoup plus abstrait.

J'imagine que du coup, les licences multipostes ou monoposte, c'est du bullshit, du moment que tu as acheté, mettons, un DVD d'installation ? OEM ou non, c'est pareil ? Le prix est différent mais c'est les même bits, du coup...

Et les licences comme celle de SQL Server avec un tarif selon le nombre de coeurs ? Il suffit de télécharger le produit pour monocoeur et de le transférer sur une machine multi-coeurs, non ? Et à la limite, s'il y a une protection, vu que tu as le droit de modifier le logiciel, si tu arrives à la faire sauter, c'est bon, c'est légal ?

avatar alushta 26/07/2016 - 15:13

Et si Apple te dit de sauter par la fenêtre, tu le fais?
Apple peut mettre ce qu'ils veulent dans la licence OSX... C'est le droit français qui fait fois!

Il me semble pas que les boîtes de hackintosh ont été fermé pour la licence mais pour autre chose!



avatar jazz678 26/07/2016 - 15:42 via iGeneration pour iOS

@alushta :
La loi n'est qu'un outil pour faire valoir tes droits. Et dans le cas du hackintosh le droit d'Apple qui est de dire que OS X ne doit être installé que sur des machines Apple n'est pas respecté

avatar alushta 26/07/2016 - 15:49

Pour rappel, Dell / Microsoft n'a pas eu de problème lié avec hardware+OEM ou tout était marqué dans le CLUF?

avatar gwen 25/07/2016 - 22:14

Perso, je trouve ce travail journalistique très intéressant. Si Apple sortait de produits performants, la question ne se poserait sûrement pas. Mais aujourd'hui, les Mac sont à la ramasse et le but d'un site comme celui-ci est plus d'informer et aider l'utilisateur. Donc, cette aventure tombe bien.

avatar jackhal 26/07/2016 - 01:25

Mais ouais, carrément. Et Netflix et iTunes ont un catalogue dépassé comparé à ce qu'on trouve en piratage, et ils ne sont pas compétitifs niveau prix. S'ils proposaient des abonnements gratos avec tout ce qui sort ou qui n'est pas officiellement sorti, la question ne se poserait pas, mais comme ça n'est pas le cas... ça informerait et aiderait les utilisateurs.

Sinon, quelqu'un aurait le crack de Photoshop ? Et ne me parlez pas de GIMP, merci. Ma demande est légitime : tout comme cet article ne parle pas de passer à Linux mais de profiter d'OS X en court-circuitant Apple, j'aimerais profiter de Photoshop, mais sans Adobe.

avatar Manubzh 26/07/2016 - 12:11

n'importe quoi, tu es bête ou tu en fais exprès, perso j'ai un abonnement netfflix et spotify parce que c'est une solution (oui payante) mais correcte et LEGALE.

Sauf que tu mélange tout, contrairement à ce que ta cervelle de piaff pense, installer macOS sur un PC, c'est LEGAL !

avatar bonnepoire 26/07/2016 - 12:17

Ben oui la légalité impose des contraintes là où les pirates font ce qu'ils veulent. J'espère qu'un jour leur patron estimera qu'ils ne doivent plus être payé. Ils comprendront peut-être... même pas sûr!

avatar Manubzh 26/07/2016 - 14:10

XD XD XD
allez prend un mars, ça ira mieux, t'es vraiment pitoyable mon pauvre

avatar bonnepoire 26/07/2016 - 14:16

Encore une insulte à défaut d'argument. mélanchon serait fier de toi!

avatar alushta 26/07/2016 - 16:42

Pour info, le téléchargement est totalement légal en Suisse!
Canal+, Paramount et tous les autres producteurs ce sont cassés les dents via les lois suisses!

Emule était hébergé en Suisse, paramount et Cie ont du abandonner absolument toutes les charges des utilisateurs qui avait téléchargé qqch!

Donc tu vois ton CLUF, Licence ou tu peux le mettre!

avatar LordJizzus 26/07/2016 - 19:02 via iGeneration pour iOS

@alushta :
Oui, le téléchargement est légal chez nous. Le piratage pas. J'ai déjà eu des contrôles de licence suite à une dénonciation fallacieuse d'un concurrent (qui a fait faillite).

avatar alushta 26/07/2016 - 19:21

Est-ce que j'ai parlé de piratage de logiciels??
Je parle de téléchargement de films/mp3 est totalement légale en Suisse malgré les dizaines d'avertissement que tu n'as pas le droit!
Comme signalé, ce n'est pas parce qu'Apple note que tu n'as pas le droit que tu n'as pas le droit!

avatar jazz678 26/07/2016 - 19:32 via iGeneration pour iOS

@alushta :
Au sens juridique, si Apple (ou tout autre société) stipule que tu n'as pas le droit de faire certaines pratiques avec ses produits...tu n'as pas le droit de le faire.

Ça ne veut pas dire que tu ne peux pas le faire. Mais c'est à tes risques et périls

avatar ecosmeri 26/07/2016 - 21:07 via iGeneration pour iOS

@jazz678 :
C'est bon mec on ta compris. Mais beaucoup d'entre nous s'en tape royalement des droits ( surtout pour de l'immatériel), et la morale....c'est pas ça qui va m'empêcher de dormir. Si demain je veux windows je le telecharge je ne l'achèterai pas non plus.

Donc je crois que l'on a tous saisis ton propos .c'est ton droit de n'etre pas d'accord et personne ne t'oblige a faire un hackintosh donc change de disque.

Merci et bonne soirée

avatar Chanteloux 26/07/2016 - 21:17

Réaction typique du français moyen - trés moyen. Dommage.

avatar Manubzh 25/07/2016 - 15:02 via iGeneration pour iOS

J'adore ce fil, et je serai le prochain à vous suivre ;)
Mon Prochain Mac sera un hackintosh !

avatar Flash 26/07/2016 - 11:55 (edité)

C'est fait depuis octobre dernier. Tu ne le regretteras pas ;)

avatar Landric 25/07/2016 - 15:02 via iGeneration pour iOS

Super! Merci pour cette suite! Plus ça va, plus je pense que je vais aller dans cette direction aussi.. je vais attendre t'es retours en terme d'assemblage, d'installation et d'utilisation pour me décider. Merci :)

avatar occam 25/07/2016 - 15:07

Nicolas : des choix très pertinents.
Félicitations, et bonne chance pour la suite des opérations. Ce sera le thriller de l'été ;)

avatar Nicolas Furno macG 25/07/2016 - 15:33

@ occam : merci pour les encouragements ! :-)

avatar françois bayrou 25/07/2016 - 18:13

je vais suivre tout ça de très près.
J'ai failli m'en faire un pour avoir un mediacenter mais je me suis finalement dégonflé, et suis parti sur un mac mini.
En fait j'avais peur de claquer 1000 Euros et me retrouver avec un ordinateur trop bruyant.

avatar bonnepoire 25/07/2016 - 15:12

Vu que ça a marché pour moi je conseille d'installer osx sur le ssd qu'on place dans vrai mac, puis d'installer clover sur la partition et de mettre le ssd dans le PC. Ca évite les aléas de l'installation.

avatar Paulux13 25/07/2016 - 15:15

Intéressant comme sujet ! Est ce qu'il existe un boitier, comme les anciens Mac pro (camion), avec un système de tiroir pour remplacer des composants ?

Pages