iOS 10 et macOS Sierra : « de super fonctions, et la vie privée »

Anthony Nelzin-Santos |

Le menu du keynote d’introduction de la 27e WWDC, présenté à 5 000 développeurs venus de 74 pays, était copieux et varié. Un menu en quatre volets, comme les quatre plateformes d’Apple, qui « définissent leur catégorie » et « changent le monde » : macOS (oui, macOS), iOS, watchOS, et tvOS.

watchOS 3

À défaut de dévoiler les chiffres de vente de l’Apple Watch, Kevin Lynch a présenté watchOS 3. Alors que watchOS 2 n’était rien d’autre qu’un watchOS 1.1, watchOS 3 s’impose comme la première mise à jour majeure du système d’exploitation de l’Apple Watch. Promis, juré, craché : cette fois, les applications se lanceront rapidement, grâce à une combinaison de mise en mémoire et de rafraîchissement en mémoire.

Des applications qui ne sont plus écartelées entre les « coups d’œil » et l’« écran d’accueil » : watchOS hérite d’un « Dock » qui fusionne les deux concepts en permettant de voir le contenu des applications sans même les lancer. Les « coups d’œil » envolés, le geste de balayage depuis le bas convoque désormais un « centre de contrôles ».

Le cadran prend donc clairement le rôle d’un écran d’accueil, qui donne l’heure et permet de lancer ses apps favorites par le biais de leurs complications. Les cadrans les plus simples gagnent des emplacements pour les complications, le cadran Mickey gagne une variante Minnie, et deux nouveaux cadrans font leur apparition. Et il suffit de balayer latéralement pour changer de cadran.

Vous l’aurez compris : watchOS 3 doit régler les principaux problèmes fonctionnels de l’Apple Watch. Ainsi, les notifications de messages donnent directement le choix des options de réponse, et permettent même d’épeler les lettres en les dessinant. Et les applications Rappels et Localiser mes amis, étrangement manquantes au lancement, sont désormais disponibles sur le poignet.

Mais ce nouveau système poursuit aussi le travail d’Apple dans le domaine du « bien-être » et de la santé. Un appui prolongé sur le bouton latéral permet désormais d’appeler les secours en cas de problème. Activité s’enrichit d’un composant social et prend mieux en compte les mouvements des utilisateurs de fauteuils roulants. Et la nouvelle application Breathe doit vous aider à vous relaxer avec des exercices de respiration.

WWDC oblige, watchOS 3 s’accompagne aussi d’un nouveau SDK qui permet d’exploiter Apple Pay dans les apps, de faire tourner les applications de fitness en arrière-plan, et offre de plus grandes possibilités graphiques grâce à SpriteKit et SceneKit. La première developer preview de watchOS 3 est disponible dès ce soir.

En savoir plus :

tvOS 10

Après le petit écran, le grand écran : Eddy Cue est venu présenter quelques nouveautés pour l’Apple TV. Vous perdez toujours la petite télécommande entre les coussins de votre canapé ? L’application Remote peut complètement la remplacer, y compris comme manette et comme interface à Siri.

Siri qui peut désormais chercher dans un catalogue de 650 000 films et séries TV, mais aussi sur YouTube. L’assistant virtuel est aussi capable de lancer les applications de télévision en direct… qui demandent souvent un code de connexion lors de leur premier lancement. Une fonction d’authentification unique permettra de se connecter une bonne fois pour toutes à l’ensemble des apps du genre pour éviter ce genre de désagréments.

Au rayon des frustrations, l’interface aveuglante dans le noir est désormais déclinée dans une version sombre, et le téléchargement des applications iOS déclenche automatiquement le téléchargement de leur composant tvOS. La première developer preview de cette nouvelle version de tvOS est disponible dès ce soir.

En savoir plus :

MacOS Sierra

Ne l’appelez plus OS X : le système d’exploitation des Mac s’appelle désormais macOS. Apple continue toutefois de lui adjoindre le nom d’un haut-lieu californien, cette année Sierra, en référence à la Sierra Nevada. Craig Federighi a enchaîné les nouveautés à une cadence soutenue, en commençant par de nouvelles fonctions de Continuité, le système qui intègre macOS et iOS à travers iCloud.

Vous avez une Apple Watch ? Vous n’aurez plus besoin d’entrer votre mot de passe pour sortir votre Mac de veille, la montre servant de vecteur d’authentification. Vous avez commencé à travailler sur iPad ? Votre presse-papier est synchronisé avec iCloud, et ce que vous avez copié sur un appareil peut être collé sur un autre.

De manière générale d’ailleurs, iCloud est beaucoup plus intégré dans macOS. iCloud Drive étend désormais votre disque dur : les anciens fichiers sont supprimés du stockage local pour laisser de la place aux nouveaux, mais conservés dans le nuage. MacOS se fait plus agressif sur la gestion de l’espace disque, offrant même un panneau de gestion des caches et autres fichiers superflus. Mieux : le Bureau peut désormais être synchronisé entre vos différents appareils avec iCloud Drive.

Deux fonctions d’iOS font leur apparition dans Safari. La première est Apple Pay : il ne s’agit évidemment pas de payer en magasin avec son MacBook, mais de payer en ligne sans devoir entrer son numéro de carte bancaire. En attendant que les Mac intègrent (peut-être) un capteur Touch ID, l’authentification passe par un iPhone ou une Apple Watch par le biais de Continuité. Bonne nouvelle : Apple a confirmé le lancement prochain de son système de paiement en France et en Suisse.

La deuxième est le PIP : vous pouvez désormais envoyer une vidéo dans une fenêtre séparée dans le coin de l’écran. À l’inverse, des fonctions de Safari sont étendues au reste du système. C’est notamment le cas des onglets : intégrés au Finder il y a quelques années, ils sont désormais disponibles dans toutes les apps. Non, toutes : cette fonction est activée dans les applications tierces sans même que les développeurs ne doivent la prendre en charge.

Enfin (enfin !) et comme prévu, Siri fait son apparition sur Mac. L’assistant virtuel prend place dans le Dock et dans la barre de menus, et apparaît sous la forme d’une bulle dans le coin supérieur droit de l’écran. Aux fonctions que l’on connaît s’ajoutent de nouvelles possibilités uniques au Mac, comme l’intégration à Spotlight qui permet de rechercher des fichiers à la voix, ou le glisser-déposer des résultats d’une recherche d’image sur le web vers une application.

La première developer preview de macOS Sierra est disponible dès ce soir. La bêta publique sera ouverte en juillet, pour une finalisation à l’automne. Notez que la première fois depuis des années, Apple laisse quelques Mac sur le carreau : alors que des machines de 2007 pouvaient tourner sous El Capitan, Sierra demandera un Mac d’au moins 2009.

En savoir plus :

iOS 10

Mac OS abandonne le « dix » juste au moment où iOS l’adopte. Surprise : Apple a repris l’interface du système de l’iPhone et de l’iPad, quoique par petites touches. Les éléments ont été arrondis et adoucis, d’une manière qui rappelle parfois webOS, et les sections des applications sont soulignés par des titres en gras, d’une manière qui rappelle carrément Windows Mobile.

L’ensemble est sans doute plus clair et plus lisible : iOS 10 veut améliorer l’expérience de l’utilisateur. Ainsi, il suffit de prendre l’iPhone en main pour allumer son écran, sans avoir besoin d’appuyer sur un bouton. Si des notifications apparaissent, une pression 3D Touch permet de consulter leur contenu et d’afficher des options.

Dans le Centre de notifications d’ailleurs, 3D Touch permet d’effacer toutes les notifications d’un coup. De l’autre côté de l’écran, le Centre de contrôles comporte désormais plusieurs panneaux latéraux, dont un dédié aux contrôles du lecteur musical. Le défilement horizontal prend d’ailleurs de l’importance, comme sur l’écran d’accueil où il permet d’accéder d’un côté à l’appareil photo, de l’autre aux widgets.

Comme prévu là aussi, Siri s’ouvre aux développeurs. Les domaines d’applications sont encore limités : la messagerie (WhatsApp, Slack), les transports (Uber), la recherche de photos (Pinterest), l’activité sportive (Runtastic, RunKeeper), le paiement (Number26), ou encore les appels VoIP (Skype). Mais ce premier pas montre comment Apple s’est investie discrètement dans le domaine de l’intelligence artificielle, et comment elle entend en faire profiter les développeurs.

L’« intelligence » de Siri est par exemple mise à profit par le clavier : les suggestions seront plus fines, plus pertinentes, plus contextuelles. QuickType pourra ainsi gérer plusieurs langues à la fois, extraire les données de manière plus précises, ou répondre à une question comme « où es-tu ? » par un bouton permettant d’envoyer sa position.

Cette intelligence infuse aussi Photos : comme Google Photos, il est désormais capable de reconnaître non seulement les visages, mais aussi les objets et les situations. Il peut ainsi regrouper un ensemble de photos en « souvenir », des albums collectés automatiquement que le système se charge d’assembler et même de mettre en musique.

Comme Siri, Plans, Messages et Téléphone s’ouvrent aux développeurs. Plans prend désormais tout l’écran, et se fait plus « proactif » en vous proposant un itinéraire vers le bureau le matin (que vous pourrez faire en voiture Uber), ou vers quelques restaurants à midi (que vous pourrez réserver avec OpenTable). Téléphone, qui sait désormais transcrire les messages du répondeur, intégrera quant à lui les services de VoIP.

Mais c’est encore Messages qui connaît le plus grand nombre de changements : à défaut d’être disponible sur Android, il s’enrichit de nombreuses fonctions qui ont fait le succès de nombreuses applications de messagerie. L’aperçu des liens et des pièces jointes est plus riche, l’appareil photo est directement intégré au navigateur de photos, les emojis s’affichent en gros dans la discussion.

Surtout, l’apparence des discussions se veut plus personnelle qu’une avalanche de bulles bleues. Celles-ci peuvent désormais grossir ou vibrer, voire déclencher sons et lumières pour attirer l’attention sur un événement particulièrement important. Elles peuvent contenir du texte bien sûr, mais une réponse peut aussi prendre la forme d’une simple icône, ou bien d’un dessin Digital Touch. Et grâce aux développeurs, il sera bientôt possible de payer via Messages, ou de s’envoyer des stickers.

Et la liste de nouveautés ne s’arrête pas là : Apple Music et Apple News adoptent un design qui marque une nouvelle direction esthétique chez Apple, les appareils HomeKit seront plus faciles à gérer grâce à l’application Home, et certaines applications d’Apple peuvent désormais être supprimées. iOS 10 est disponible en developer preview dès ce soir, et sera disponible cet automne après quelques mois de bêta publique.

En savoir plus :

Vie privée

Au-delà de ces nouveautés (et de la présentation de Swift 3 sur laquelle nous reviendrons), ce keynote aura surtout marqué par la manière dont les cadres d’Apple ont distillé leur vision de la vie privée à l’heure des algorithmes et de l’intelligence artificielle. Ce n’est pas un serveur qui aide Photos à organiser vos souvenirs et Quick Type à proposer des suggestions : c’est votre appareil.

Le résultat n’est pas renversant : Apple n’a rien montré que Google ou qu’Amazon ne sache pas faire. Mais ce résultat est obtenu par des moyens différents : Apple vend des appareils, et ces appareils sont plus que jamais au centre de sa vision de l’informatique. « De super fonctions et la vie privée », disait Craig Federighi : tel semble être le nouveau slogan d’Apple.


avatar Stardustxxx | 

@MacGyver
Ceux de moins de 7 ans peut-etre...

avatar shaba | 

@MacGyver :
J'en ai vu pas mal oui.

avatar Moumou92 (non vérifié) | 

@MacGyver :
Ça m'arrive régulièrement pourquoi? Mon fils l'adore!

avatar C1rc3@0rc | 

@MacGyver
+1

Y a surtout de moins en moins de gens qui portent des montres, et les montres connectés sont en pleine déconfiture (-50% en 2015 par rapport a 2013...)

Y a aussi des développeurs qui ont payé 1500$ pour voir une application iOS qui permet aux enfants d'apprendre Swift comme Smaltalk80 le faisait il y a plus de 30 ans...

avatar reborn | 

@C1rc3@0rc :
C'est 1500$ pour la semaine nan ?

avatar C1rc3@0rc | 

@reborn

t'as raison c'est $1599 pour l'inscription a la WWDC entière du 13 au 17.

Mais tout de meme, une conference d'ouverture ou la majorité des spectateurs sont des développeurs assez bons et motivés pour claquer 1600$ et se taper des heures de voyages, leurs balancer la presentations d'une application pour apprendre aux enfants a programmer avec Swift et cela sur un ton infantilisant d'une presentatrice... ça te choque meme pas, meme un tout petit peu?

De mon coté j'ai participé a des conf développeurs d'Apple il y a des années, mais aussi d'autres autant en commercial qu'en opensource, ben le sujet normal c'est les nouvelles tech, les outils de développement, le materiel, les indicateurs du marché, les solutions pour répondre aux attentes des clients, ...
Je veux bien que la keynote doive englober d'autres spectateurs que les dev purs et durs, mais de la a faire la revu facon Club Mickey!

avatar Le Dernier Uchiwa | 

L'avantage de tes commentaires c'est que ça m'a poussé à m'inscrire ici (et hop un abonné de plus).
Sans juger,je trouve que tu abuses dans tes comms. T'as perdu des actions AAPL ? :)
Tu n'arretes pas de citer cette histoire de mickey et de truc pour enfant :D à croire que c'est tout ce dont à parlé Apple.(respire un peu, ils en parlent pour apporter un peu de légèreté dans la présentation. C'est comme le prof de Droit qui balance une anecdote pendant le cours). Et puis, en quoi ça te derange ?
Vont-ils devoir innover en temps et en heure selon les envie de tout un chacun ?
1) Ce qui a été présenté n'est que la partie visible de l'iceberg. le reste du travail sous le capot se poursuit durant toute la semaine de la WWDC et ce sont les développeurs présents qui en profiteront..
2) iOS 10 m'a plu, enfin l' iPhone a l'air plus vivant!!(y'en a marre de toujours déverrouiller tout le temps, meme pour des trucs qui doivent être pratiques). Beaucoup de nouveauté sur le plan "Experience utilisateur" (Si ça ne te parle pas, nous les jeunes ça nous plait :) Tu peux toujours t'acheter un blackberry sous BB10 )Avant je commençais à trouver l' iPhone terne, sans vie, une fois que tu l'as bof..il devient un cercueil. Alors que c'est censé etre un un précieux qu'on manipule tout le temps, qu'on joue avec. Le plaisir de repondre aux imessage avait disparu laissant place à whatsapp/snapchat/periscope/etc.
Home : L'idée est bonne. Et comme tu l'as dit, c'est vrai que pour l'instant c'est vide. Mais au moins il y a une base et faut bien commencer par la (s'ils ne l'avait pas fait t'aurais râlé encore plus)
macOS..bof (Siri je m'en fout) je cherche plutôt à retourner sous mountain lion :(
tvOS : trop bien, on progresse.
watchOS : j'ai pas d'applewatch mais je vois qu'il y a une belle progression sous le capot et qu'il n'arrete pas de bosser dessus.
Moi perso, je prefère que iOS soit completement fun et vivant et macOS plus serieux.

avatar xx-os | 

@C1rc3@0rc : T'es pas censé la fermer, toi qui jurais les grands dieux qu'Apple arrêterait l'AppleWatch début 2016...
J'irai me planquer à ta place... tellement tu es risible et arc-bouté sur tes convictions...

avatar Trillot Bernard | 

Oui mais tu sais, les cons ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnait

avatar C1rc3@0rc | 

@xx-os

«T'es pas censé la fermer, toi qui jurais les grands dieux qu'Apple arrêterait l'AppleWatch début 2016...»

Tiens, le nouveau compte de tick tock?
Allez toujours pas digéré l'echec de la tocante et l'absence de v2 en mars.

Je comprends ta frustration et que je puisse t'horripiler par mes propos qui vont a l;encontre de tes croyances, mais au moins tu pourrais rester correct et au moins avoir des propos un peu constructif plutôt que vomir des rancœurs ressassées.

Tiens commence donc par arreter de m'attribuer des propos que je n'ai jamais tenu et argumenter sur ce que tu as trouvé d'innovant et utile pour toi dans cette keynote!

Ceci dit, je reconnais et je persiste, j'ai pronostiqué qu'Apple braderait sa tocante debut 2016, que ni les acheteurs ni les dev ne s'y intéresseraient, que ses ventes seraient catastrophiques et sous la moitié des projections d'Apple et des deblaterages ridicules de Ive (qui se fait lui bien discret), mais surtout que la tocante d'Apple avait les memes tares que les autres tocantes connectées.

avatar patrick86 | 

"Allez toujours pas digéré l'echec de la tocante et l'absence de v2 en mars."

Apple n'a jamais laissé entendre qu'elle sortirait forcément une nouvelle Apple Watch chaque année. Vous prenez vos fantasmes pour des réalités.

avatar BeePotato | 

@ C1rc3@0rc : « Y a aussi des développeurs qui ont payé 1500$ pour voir une application iOS qui permet aux enfants d'apprendre Swift comme Smaltalk80 le faisait il y a plus de 30 ans... »

On n’a pas dû voir la même version de Smalltalk-80…

Cela dit, c’est un peu con pour eux s’ils ont payé leur inscription juste pour venir voir cette démo durant le keynote et repartir ensuite. Ils auraient dû lire un peu plus attentivement la description de la conférence. ;-)

avatar patrick86 | 

"Y a aussi des développeurs qui ont payé 1500$ pour voir une application iOS qui permet aux enfants d'apprendre Swift comme Smaltalk80 le faisait il y a plus de 30 ans..."

Foutaises. Ils ont payés pour 5 jourS de conférenceS et atelierS.

avatar byte_order | 

... et les goodies !!!!

avatar MacGruber | 

Et les accusés réception ?

avatar jackhal | 

Lu

avatar byte_order | 

^_^

avatar ecosmeri | 

Bon ba je resterai sur elcapitan et ios9 je prend pas le risque de perdre en réactivité pour ces nouveautés.

avatar stemou75 | 

@ecosmeri :
Idem pour moi.

avatar Armaniac | 

Je sens que je vais faire pareil... Sauf si les quelques bugs agaçants d'El Capitan sont résolus, et que d'autres n'apparaissent pas en même temps (on peut toujours rêver :-) ).

avatar Alex Giannelli | 

Attention, l'heure des moribonds et des grincheux est arrivée. Faites place, ce n'est pas fini...

avatar Alex Giannelli | 

@gigab
Afficher ou non les notifications, comme ça a déjà été dit, c'est une option déjà présente.
Ensuite, je pense qu'il y aura Touch ID au milieu lorsqu'on voudra répondre. Apple ne peux pas rendre un iPhone vulnérable à ce point.

avatar Grahamcoxon | 

Très déçu par les mini nouveautés présentées ce soir. Et aucun Pados! On va donc continuer à avoir un iPad Pro avec un écran géant mais une présentation d icônes identiques à un iPhone

avatar frobyr | 

WatchOS 3 ne sera compatible qu'avec l'Apple Watch 2... Ah on me dit dans l'oreillette que en fait toutes les Apple Watchs sont compatibles, and, that's amazing!

avatar Mike Mac | 

@MacGruber

"Et les accusés réception ?"

Ouais, toi tu as pas écouté la keynote, sinon, tu saurais qu'il suffit juste de s'adresser à Siri :

"Accusés, levez-vous !"

...et la magie de la légendaire simplicité Apple fait le reste...

Décoiffant, n'est-il pas ?

avatar ppj505 | 

Et pour iOS 10 : quels appareils compatibles ?

avatar 8enoit | 

Apple fait bcp de choses. Déçu que maç OS se renouvelle si peu.
Sinon l'unification entre les 4 univers est une bonne chose. Très bonne chose. Indispensable même.
Ça manque un peu de magie tout de même :'/

avatar xx-os | 

.

avatar cyberbobjr | 

Je suis bien content de cette Keynote, plein de petites nouveautés bien pratiques ! le déverrouillage automatique, iCloud en solution d'archivage, les notifications plus complètes, la gestion des messages, l'ouverture des API, ApplePay en France, non franchement je suis content :)

avatar LogBoy | 

@cyberbobjr
C'est bien de se contenter de peu, moi je n'y arrive pas. Au final tu es le plus heureux.

avatar Crist'o (non vérifié) | 

Bien que je trouve bien désolante cette Keynote qui confirme encore une fois le (désormais avéré) goût d'Apple pour le gadget, plus suiveuse que pionnière, plus prompte à traiter l'écume des choses que le fond et qui s'éloigne délibérément des applis (semi) pros ou dites "de productivité"... (respiration)... je lui reconnais néanmoins sa réelle et (semble t-il) sincère détermination à protéger ce qui relève strictement du privé et... c'est déjà énorme, au regard des choix intrusifs (liberticides ?) de ses concurrentes sans vergogne !

avatar rikki finefleur | 

Crist'o
Quand tu as des algorithmes qui étudient tes données comme siri et autres tu n'as plus de vie privée.
Pas plus lorsque tu places toi même des micros reliés a l"internet dans ta maison..
Ces société s abusent du terme de vie privée..
La vie privée c'est privé et donc ce n’est pas connecté à un serveur , qui épient tes conversations, conversations ou données dont on en sait qui y a accès , ni les algorithmes derrière..

Mais bon ces sociétés ont l'habitude de détourner les mots..
Un peu comme les pollueurs de la planète style BP qui mettent du vert partout même dans leur logo..

un peu comme facebook, roi de l'auto flicage..
Le plus simple serait , mettez vos relations , vos amis, vos photos, vos idées, votre surf, vos micros sur le net.. Et now ils parlent de vie privée.. Non mais franchement qui aurait pu croire il y a 20 ans qu'on puisse en arriver là.. et à quel point on se fait raboter le cerveau par ces boites, dont l'emprise sur la vie quotidienne et la vie privée est de plus en plus présente !
Jusqu'à mettre des micros chez vous !

Si mettre des micros chez vous ce n'est pas de l’intrusion dans la vie privée, c'est que l'on est en pleine glissade sur la notion des mots, et de notre vie privée.

avatar alan1bangkok | 

bof ..des nouveautés façons Disney et plaisir du coloriage , et toujours un lecteur QuickTime famélique ..mais l'important c'est les bidules , La mort du Mac est inévitable..

avatar jazz678 | 

@alan1bangkok :
Ce qui semble inévitable c'est ce genre de propos sans fondement. Analyse faite de bric et de broc pour arriver à la conclusion voulue. La mort du Mac ça fait 30 ans qu'elle est annoncée.
Les augures ont disparus heureusement pour tout le monde...

avatar alan1bangkok | 

@jazz678 :
avant ce n'était pas fondé ( de toutes façons vous n'étiez pas né.. )
maintenant oui..
les bidules ont pris le pouvoir
perso , ça ne plait pas
je serai peut être crevé avant que le Mac disparaisse complètement , mais on y va droit
oui c'est inévitable ,que cela nous ( vous ) plaise ou pas
le Solex a disparu , le Minitel aussi , la Panhard PL17 aussi , les cabines téléphoniques presque toutes, le poste à galène aussi , sans oublier les VHS ..etc
seuls les cons survivent et se reproduisent ..
le Mac disparaîtra mais je ne regretterai pas les bouses QuickTime lecteur et iTunes
quand aux propos que vous jugez sans fondement aujourd'hui , vous vous asseoirez dessus demain
amen

avatar BigMonster | 

@alan1bangkok

«…quand aux propos que vous jugez sans fondement aujourd'hui , vous vous asseoirez dessus demain…»

Je ne prendrai pas parti dans votre dispute, c'est juste pour dire que j'aime bien ce genre de remarques :)

avatar popeye1 | 

Finalement, El Capitan, il est pas mal ce système maintenant que les principaux bugs sont vus et pas tous corrigés. Ceux qui n'aiment pas s'en faire une montagne peuvent passer sous Sierra. Bref, mon iMac mi-2011 va encore durer un peu

avatar patrick86 | 

Comme d'hab, les aigris se jettent sur les quelques annonces du keynote d'ouverture pour vomir leurs rancœurs et haine de la Vie. Et ce avant même d'avoir fait le moindre effort d'explorer un peu plus en détail les annonces qui seront faites durant les 5 jours à venir.

avatar Jef-67 | 

J'attends plus de précisions sur l'APFS ... Est ce que cel veut dire qu' Apple va revenir vers des solutions Entreprises un jour ? J'attends un FileSystem moderne, depuis l'abandon par Apple de l'idée de mettre ZFS à la sortie de 10.6.

avatar melaure | 

Le respect de la vie privée avec toutes tes données chez Apple ... Oui bien sur ...

Merci pour le clin d'oeil a webOS que j'utilise toujours ;)

Pas que du mauvais mais quand mem très gadget, et certaines personnes sont sorties d'un mauvais sitcom US ...

avatar macinoe | 

Le maître mot de ce keynote est "dépendance"

Dépendance au cloud, dépendance des appareils Apple entre eux..
Dépendance au fait que tout ce bric à brac soit chargé et en réseau.
Jusqu'à vouloir s'occuper de la santé, de l'heure du réveil, d'être notifié en permanence.

Et pour toute cette aliénation, il faut filer une bonne partie de son salaire..

Un monde meilleur ? Un cauchemard oui.

Je sature complètement, c'est terminé.

avatar Orion | 

L'autre jour j'étais dans le métro à Paris et j'ai vu un carré de places et les gens assis sur le côté… sur les 8 personnes, 6 avaient le nez sur leur smartphone… j'ai eu l'impression de ne pas vivre dans le même monde. Là où on loue la communication, le social, la connexion à l'autre… quelque chose est mort.

avatar IceWizard | 

@Orion
Le métro a toujours été une zone de non-communication, bien avant les smartphones, les ordinateurs, internet et même la télévision. Je le fréquente assidument depuis 30 ans, et franchement les gens s'ennuient moins depuis qu'ils ont des trucs à faire sur leurs smartphones pour s'occuper. La communication, le social et la connexion à l'autre ont surtout disparus quand les familles se sont mis à manger devant la tv.

avatar virgilerl | 

La deuxième est le PIP : vous pouvez désormais envoyer une vidéo dans une fenêtre séparée dans le coin de l’écran.

Quand on quitte Safari. QuickTime peut prendre la suite de l'affichage vidéo,.....

VLC charge les URL contenant des vidéos !

avatar jazz678 | 

@alan1bangkok :
Vos pseudo prophéties n'engagent que vous et vous seuls.
"seuls les cons survivent et se reproduisent"
Vous avez l'air de savoir de quoi vous parlez alors je le garderai bien de vous contredire. J'avais pour ma part quelques doutes avant notre échange...

Quant à ce sur quoi je m'assoirai vous n'en avez aucune idée même si vous semblez me connaitre puisque vous connaissez ma date de naissance

avatar alan1bangkok | 

@jazz678 :
j'ai bien peur effectivement que vous paraissiez votre âge ...

avatar jazz678 | 

@alan1bangkok :
Vous avez peur pour pas grand chose je vous assure :0)

avatar alan1bangkok | 

@jazz678 :
nous sommes tous des victimes du principe de précaution qui nous obsède ...

avatar malcolmZ07 | 

On dirait que beaucoup n'ont pas compris que le keynote était orienté grand publique. Et que les parties techniques viennent après. À croire que tous les auditeurs de macg sont dév...

avatar Chanteloux | 

A malcom
Le keynote, orienté grand public???? Mon oeil! Pas sûr que mme Michu aie regardé le Knote... pas sûr non plus que le contenu l'aurait interessé, pas sûr même qu'elle aurait compris..

Pages

CONNEXION UTILISATEUR