Jusqu'à 64 Go de RAM pour l'iMac 5K, mais de la RAM soudée pour l'iMac 4K

Mickaël Bazoge |

Si Apple ne propose pas d’aller au-delà de 32 Go de RAM dans l’iMac 27 pouces, il est possible de porter cette capacité à 64 Go annonce OWC. Le spécialiste de l’amélioration matérielle indique que ces nouveaux tout-en-un intègrent quatre slots qui peuvent embarquer jusqu’à 16 Go de RAM chacun. OWC va donc proposer de pousser son iMac à 64 Go en vendant des barrettes que l’on pourra installer soi-même via la trappe au dos de l’ordinateur. Le magasin commercialisera également des kits pour 32 et 48 Go.

Cliquer pour agrandir

Les prix de ces kits débuteront à 329,99 $ (16 Go), puis seront de 599 $ pour 32 Go (16 Go x 2), 729 $ pour 48 Go (16 Go x 2 + 8 Go x 2) et 1 195 $ pour 64 Go (16 Go x 4). Rappelons que le maximum de 32 Go proposés par Apple revient à 720 €. Attention, seuls les nouveaux iMac lancés hier peuvent emporter avec eux une telle dotation en mémoire vive ; les précédents modèles d’iMac 5K se limitent eux à 32 Go.

Cliquer pour agrandir

OWC a également démonté un iMac 4K 21 pouces pour y trouver une bien mauvaise nouvelle : la RAM est soudée à la carte-mère. Il faudra donc sélectionner le maximum de mémoire vive à la commande (Apple propose 16 Go pour 240 € supplémentaires).


avatar Orus | 

De la RAM soudée, disque dur lent d'un autre temps, iMac pratiquement indémontable,
Il n'y a pas de petits bénéfices, ni d'assez grosse marges chez Apple. Minable.

avatar Glop0606 | 

Personnellement, je pense que cette évolution ne va pas dans le bon sens. J'ai pu mettre à jour à moindre frais mon mac mini de 2012 avec SSD et 8 go de mémoire. ça m'a permis de garder une machine relativement véloce avec les nouveaux systèmes d'exploitation. Aujourd'hui cette impossibilité de mettre à jour les composants ne fera que rendre nos Macs plus rapidement obsolettes. J'espère que des ingénieurs chez Apple lisent nos commentaires. On aimerait seulement retrouver un peu de liberté!

avatar arlonjohn | 

Que de clichés... 64 go c'est super utile pour de la video et aussi pour faire de la production musicale ( les samples une fois chargés en mémoire prennent une place folle et 32 go est un minimum avec la qualité des samples d'aujourd'hui qui prennent parfois 30 go pour une simple section de cordes)

Un IMAC avec le plus puissant des I7 est extremement puissant , bien plus qu'il n'en faut pour faire du Logic ou de la vidéo. Le probleme souvent, dans le cas de la musique, c'est qu'on est pas bridé par le processeur mais par le manque de ram.

Il était temps que l'IMAC soit enfin 64 go
Même si je déplore le prix de la ram ...

avatar Lopokova Lydia | 

@arlonjohn

Sur des applications lourdes la tenue en température de l'iMac est un gros handicap.

Un Mac Pro est largement préférable.

avatar melaure | 

Les fanboys avec leur 16 Go sont comme Bill Gates qui aurait dit : personne n'aura jamais besoin de plus de 640 Ko de RAM ...

avatar bonnepoire | 

Sauf que 16 gb de ram t'as le temps de voir venir. Si t'achètes un iMac c'est pas pour faire des trucs très lourds. Faut arrêter de délirer. Je fais meme de la virtualisation avec 8gb de ram. Les ssd font leur boulot de swap à merveille.

avatar byte_order | 

Si c'est pas pour faire des trucs lourds, a quoi bon claquer 2500 euros pour se contenter de surfer, liker, twitter, streamer dessus !?

Si c'est pour faire "un peu plus" que ça, la nature digitale ayant tout autant horreur du vide que celle physique, les x Go se rempliront bien plus rapidement qu'on le croit initialement.

Rien que tous les mécanismes de cache de l'OS exploiteront plus de mémoire au profit d'une meilleure réactivité.

Tout comme plus de coeurs CPU participent bien plus à la réactivité qu'à une plus grosse performance brute, celle qui n'est pas forcément représentative de l'usage général.
La réactivité, par contre, c'est une attente assez générale de l'utilisateur.

La mémoire est la première des ressources critiques d'un ordinateur. Plus y'en a mieux c'est. Plus elle est rapide d'accès, mieux c'est. Cela se vérifie depuis le tout début de cette technologie, et c'est pas par hasard.

Alors même que la puissance brute des CPU, elle, stagne depuis quelques temps...
Mis à part les gains dûes à... plus de mémoire cache intégrée.
:-)

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

Ce serait bien d'accepter de regarder ce que sont les réalités de la plus grande part des utilisateurs d'informatique pas d'aller se balader aux extrême de la gaulssienne ;-)

"Plus y'en a mieux c'est. "

Non « Pluralitas non est ponenda sine necessitate » le bon vieux rasoir d'Ockham.

Et aujourd'hui la plus grande part des usages informatique de masse sont adressé sans pb avec 8Go ou 16Go.

Et rien ne permet de considérer qu'à un horizon raisonnable l'évolution des OS ou des logiciel changera quelques choses à cette donne.

Ce n'est plus que les usages spécifique qui nécessite plus de mémoire.

Les OS et les app ont enfin sur de nombreux usage largement suffisamment d'espace pour s'exprimer.

Nous avons longtemps vécu une situation de pénurie entre ce qu'aurait été la dotation en RAM confortable et les possibilité du moment.

C'est maintenant fini pour pas mal de temps.

Je le répète strictement rien de ce qui est dans les tuyaux à moyen terme n'importera l'empreinte mémoire sur les usages de la plus grande masse des machines. En tout cas au moins largement sur le cycle de vie d'une machine.

Il en est d'ailleurs de même avec les ressources CPU qui sont elles aussi enfin largement pléthorique pour la plus part des usages standards.

Pour finir :

"Mis à part les gains dûes à... plus de mémoire cache intégrée."

ça c'est très réducteur et insultant vis à vis du travail des ingénieurs

avatar byte_order | 

Ce n'est pas parce que vous considerez que la plupart des gens n'ont pas un usage de leur ordinateur assez "exigent" pour avoir besoin de plus de 16Go que :

1) ce soit généralisable à tous les utilisateurs

2) ces utilisateurs là ne soient pas légitimes à aspirer a pouvoir ajouter plus de mémoire dans l'avenir sans devoir en faire l'achat dès maintenant (en gros, a aspirer à un peu d'évolutivité d'un équipement, sans devoir "tout racheter")

3) que les autres utilisateurs ne puissent pas eux aussi le vouloir à l'avenir mais qu'en l'ignorant actuellement ils risquent de devoir "tout racheter" simplement parce que quelqu'un, un peu comme vous d'ailleurs, pense mieux savoir qu'eux ce qu'ils ont besoin. Ou pas. (Au moins Apple le fait avant tout pour forcer au rachat et réduire ses coûts, pas par arrogance et autoritarisme)

4) que les futurs usages ne reposeront pas justement, comme pour les précédents, sur la possibilité de faire mieux, plus, plus vite certaines tâches *si* y'a assez de ressource pour ce faire.

5) les faits sont têtus et montrent que depuis toujours l'augmentation des capacités se traduisent en de nouvelles possibilités qui débouchent sur de nouveaux usages qui, à leur tour, poussent à la généralisation de ce type de capacité, permettant la généralisation desdits usages pour tous.

Essayez donc 1h de surfer sur le web d'aujourd'hui mais avec *que* les 4Go de mémoire si répandues y'a 5 ans et dont déjà à l'époque certains disaient que c'était amplement suffisant pour les 5 ans à venir.

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

"1) ce soit généralisable à tous les utilisateurs"

Ce n'est absolument pas mon propos c'est même le contraire.

C'est toi qui généralise des besoins de niches à tous les utilisateurs ;-)

"2) ces utilisateurs là ne soient pas légitimes à aspirer a pouvoir ajouter plus de mémoire dans l'avenir sans devoir en faire l'achat dès maintenant (en gros, a aspirer à un peu d'évolutivité d'un équipement, sans devoir "tout racheter")'

Quand on est marginal on en subit les conséquence et on s'adresse aux spécialistes de ces besoins. C'est classique et standard.

Pour la plus grande part des cibles d'Apple sur les produits ne pouvant pas évoluer en RAM la capacité à évaluer les besoins en RAM lors de l'achat n'est nullement un pb.

Je te rappel que toute machine confondues plus des deux tiers des ordinateurs vendus finissent leur vie dans l'exact configuration de leur achat quand bien même ils sont totalement ouvert à de nombreuses améliorations (RAM, Stocake, Carte Graphique, CPU) et il y a de grande chance que cette étude minimise les réalités des cibles d'Apple.

Donc oui c'est fort légitime mais c'est aujourd'hui un besoin de plus en plus marginal que certains adresse sans soucis et sur ce front cela risque pas d'évoluer favorablement dans les années à venir.

"3) que les autres utilisateurs ne puissent pas eux aussi le vouloir à l'avenir mais qu'en l'ignorant actuellement ils risquent de devoir "tout racheter" simplement parce que quelqu'un, un peu comme vous d'ailleurs, pense mieux savoir qu'eux ce qu'ils ont besoin. Ou pas. (Au moins Apple le fait avant tout pour forcer au rachat et réduire ses coûts, pas par arrogance et autoritarisme)"

Sur ce point je m'inscrit en faux, la capacité actuelle des machines de base en RAM est largement suffisante pour le cycle de vie d'une machine.

C'est déjà une réalité pour la plus grande part des achats de PC comme évoqué plus haut.

Je sais c'est très difficile d'admettre qu'on est marginal

avatar byte_order | 

Comme l'immense majorité des ordinateurs de "bureau" toute marque confondue propose une minimum d'évolutivité postérieure à l'achat, en particulier coté RAM, je ne suis pas d'accord pour dire que cette possibilité est marginale.
Elle est au contraire "classique et standard".

Sauf chez Apple, depuis quelques années.

Et si refuser d'accepter qu'Apple me dicte mes besoins pour faire passer les siens avant les miens fait de moi un marginal, j'en suis ravi.

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

" je ne suis pas d'accord pour dire que cette possibilité est marginale'

Elle l'est pourtant, avoir la possibilité d'une pratique ne veut pas dire si adonner.

Comme tu le rappelait les faits sont têtu et même si c'est fait vont à l'encontre de tes resentits, les deux tiers des machines vendues ne subissent strictement aucune évolution durant leur cycle de vie même si elle le permettent largement.

Je sais bien que ça choque ton retentit de geek ne regardant qu'un microcosme mais c'est la réalité de l'époque.

Mais bon je commence à comprendre que tu n'admettra jamais que le monde puisse à ce point être différent de tes pratiques, de tes usages et de tes visons.

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

"Et si refuser d'accepter qu'Apple me dicte mes besoins pour faire passer les siens avant les miens fait de moi un marginal, j'en suis ravi."

Ce n'est absolument pas mon message, mon propos et juste de dire qu'Apple en a visiblement rien à faire de tes besoins et s'en porte pas plus mal en laissant ce type de clients à la concurrence.

C'est juste un arbitrage simple.

Tes besoins et tes envies sont fort légitime pas de pb, mais ce n'est pas toi qui dicte à Apple ça stratégie dont j'essais désespérément de te faire comprendre la cohérence et la logique.

Apple à depuis plusieurs années visiblement décidé de se focaliser sur les besoin de son vaste coeur de cible et pas sur la marge.

C'est fort logique et cela fonctionne d'un point de vue économique.

Tu ne l'as peut-être pas remarqué mais tous les acteurs du marché cherche à développer des stratégie pour résister dans un marché en contraction du fait de l'arrivée à saturation de la puissance des machine au regard de l'évolution des usages.

Apple fait un choix de positionnement clair et logique qui lui assure un CA et une rentabilité sur son activité Mac a faire pallier d'envie ses concurrents, tout en préservant ses volumes de vente dans un marché en contraction.

PS : C'est très agréable de discuter avec toi, même si nous sommes en désaccord ;-)

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

"4) que les futurs usages ne reposeront pas justement, comme pour les précédents, sur la possibilité de faire mieux, plus, plus vite certaines tâches *si* y'a assez de ressource pour ce faire."

Les évolution à moyen terme des OS et des logiciel sont plus que prévisible, rien dans les tuyaux qui nécessite de multiplier la mémoire dans un avenir proche pour la plus grande part des usages.

"5) les faits sont têtus et montrent que depuis toujours l'augmentation des capacités se traduisent en de nouvelles possibilités qui débouchent sur de nouveaux usages qui, à leur tour, poussent à la généralisation de ce type de capacité, permettant la généralisation desdits usages pour tous."

C'est une erreur commune de faire de la prospective en complétant une courbe sans tenir compte du contexte.

Nous sommes indubitablement sur un plateau et une donne qui a profondément changée ces dernière années.

Tu n'as qu'à voir l'état du marché, la vitesse de renouvellement et d'obsolescence des machines, il y a un très net ralentissement.

Nous ne sommes plus dans la situation ou chaque génération de machine rendait obsolète la précédente.

Une machine de 4/5 ans tient encore largement le choc aujourd'hui pour des usages standards ce qui était inenvisageable dans le passé.

"Essayez donc 1h de surfer sur le web d'aujourd'hui mais avec *que* les 4Go de mémoire si répandues y'a 5 ans et dont déjà à l'époque certains disaient que c'était amplement suffisant pour les 5 ans à venir."

Non 4Go n'était pas le seuil de confort des usages, par contre la barre des 8Go/16Go l'est et l'est pour assez longtemps pour les usages les plus communément partagés des machines.

Analyse le marché et son évolution sur la dernière décennie cela t'ouvrira peut-être les yeux sur le profonds changement de paradigme qui a eu lieu et qui au passage met l'industrie dans une position assez délicate.

avatar byte_order | 

Et je vois vraiment pas en quoi le rasoir d'Ockham est applicable ici. A part pour tenter de briller avec une citation. Le principe de parcimonie d'Ockham s'applique à l'économie des raisonnements et des démonstrations logiques, pas des ressources !

A la limite, une citation de Epicure aurait plus de sens ici. Mais bon, passons.

La réalité est têtue, toute comme l'Histoire, et la tendance à la croissance exponentielle de la RAM est installée depuis plus de 50 ans.
Malgré votre volonté d'en finir par la seule force de votre "c'est fini", je pense moi qu'il en faudra bien plus que ça pour stopper la boulimie de bits qui est au coeur du monde numérique.

"ça c'est très réducteur et insultant vis à vis du travail des ingénieurs"

Comme c'est loin d’être simple de concevoir un bus de données performant, je vois pas en quoi c'est réducteur ou insultant. Par ailleurs, cela souligne surtout que c'est depuis pas mal de temps déjà l'attente des IO le goulot d'étranglement principal d'un processeur et rarement l'inverse.

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

Tu avances que "Plus y'en a mieux c'est. " assertion face à laquelle je m'inscrit en faux et sur laquelle je m'amuse à te mettre face à ce principe qui au vu de ton pseudo tu dois connaitre.

C'es juste un clin d'oeil, pour briller avec ce quasi lieu commun il faut se lever tôt.

Avoir plus de mémoire que nécessaire avec une honnête marge de sécurité c'est juste une dépense inutile.

8 à 16Go (la zone dans laquelle nous sommes aujourd'hui) sont plus que confortable pour la plus grande part des usages et de loin

"La réalité est têtue, toute comme l'Histoire, et la tendance à la croissance exponentielle de la RAM est installée depuis plus de 50 ans.
Malgré votre volonté d'en finir par la seule force de votre "c'est fini", je pense moi qu'il en faudra bien plus que ça pour stopper la boulimie de bits qui est au coeur du monde numérique."

Ce n'est pas la réalité qui est têtu mais toi et cela t'aveugle justement sur la réalité du marché et le changement profond du contexte que nous avons vécu ces dernières années.

Par contre les faits sont effectivement têtu, si tu voulait bien analyser sérieusement le marché ils te sauteraient peut-être aux yeux ;-)

"Comme c'est loin d’être simple de concevoir un bus de données performant, je vois pas en quoi c'est réducteur ou insultant. Par ailleurs, cela souligne surtout que c'est depuis pas mal de temps déjà l'attente des IO le goulot d'étranglement principal d'un processeur et rarement l'inverse."

Excuses moi de te renvoyer à ce que tu as écris mais ton affirmation que "Mis à part les gains dûes à... plus de mémoire cache intégrée." c'est indubitablement une caricature du travail des ingénieurs sur ma micro architecture des processeurs.

avatar Lopokova Lydia | 

@melaure

Comparaison n'est pas raison comme toujours.

Le contexte est très loin d'être le même.

De plus la citation de Gates es grandement apocryphe tout comme celle de Ken Olsen "here was 'no reason for any individual to have a computer in his home".

C'est faire une insulte flagrante à l'intelligence de Gates de croire qu'il pouvait proférer un tel propos sérieusement.

avatar feefee | 

@Melaure

"Les fanboys avec leur 16 Go sont comme Bill Gates qui aurait dit : personne n'aura jamais besoin de plus de 640 Ko de RAM ..."

J'attends que tu nous trace la courbe d'évolutions de la puissance des machines sur les 30 dernières années.
Puis celle des besoins en RAM et de leur réel apport aussi en fonction des années par la même occasion.

Si la pente était abrupte au départ , la on est plutôt sur un étape facile du tour de France.

Ensuite tu reprends ton propos, tu vas rougir du ridicule de ta remarque mais c'est pas grave .

avatar byte_order | 

Genre ça :
https://scalometer.wikispaces.com/file/view/Kurzweil_RAM_bits_per_dollar_growth_over_time.png/237066132/800x682/Kurzweil_RAM_bits_per_dollar_growth_over_time.png

Attention, l'échelle est exponentielle.

Par ailleurs, regardez un peu la quantité de mémoire virtuelle consommée par le cache fichiers sur votre mac. S'il est rapide à accéder à vos fichiers fréquents, c'est bien grâce à la quantité de RAM physique libre, qui est nettement plus rapide d'accès qu'un SSD ou bien pire, un disque.

Evidement, si vous accedez a peu de fichiers, alors 16Go c'est pas vraiment indispensable.
Mais dans ce cas, achetez un mac a 2500 euros plutot qu'un bête PC a 600 euros non plus, hein...

Un exemple d'usage actuel qui profite a fond du cache fichier et donc d'avoir beaucoup de RAM : compiler du code source.

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

"Genre ça :
https://scalometer.wikispaces.com/file/view/Kurzweil_RAM_bits_per_dollar..."

Non complètement hors sujet, ton grappe montre juste l'évolution des coûts par bit de stockage.

Strictement rien à voir avec le débat ;-)

avatar byte_order | 

bah tiens, bien sur, tout le monde aujourd'hui achete simplement extrement moins la même quantité de ram qu'ils auraient acheté y'a quelques années nettement plus cher.

En aucun cas ils leur viendraient l'idée saugreneu de mettre nettement plus de mémoire pour le même prix.

Nan. Jamais ils ne feraient ça.

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

"En aucun cas ils leur viendraient l'idée saugreneu de mettre nettement plus de mémoire pour le même prix"

Pourquoi faire ce serait totalement idiot et économiquement contre-productif

Et ton graphe est bien hors sujet, attention à vouloir faire feu de tous bois, tu te disperses :-)

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

Pour le reste personne ici n'a dit que des quantités de RAM très conséquente sont absolument inutile (J'ai dans mon parc quelques stations avec 256Go de RAM)

Juste qu'il y a une nette dichotomie entre les besoins de l'écrasante masse des utilisateurs (grand public et pro) et ceux d'une minorité d'utilisateurs.

Tu t'évertues à vouloir tirer une maxime universelle de la maxime de tes actes :-)

avatar byte_order | 

On parle bien de machine de bureau, hein. Pas de iBidules pour grand public, non, des machines de bureau, orientée productivité.

Compiler du code d'une app iOS et/ou Android qui doit s'interfacer avec un serveur big data, c'est pas ce que j'appelle un besoin ultra marginal. Moi j'appelle ça la demande très tendance actuelle chez les clients. Genre "on veut un nouveau service web big data et une application pour iPhone et Android, vous savez faire ?"

Mais si pour continuer a le faire avec un iMac faut payer dès "maintenant" pour être sur de pouvoir avoir 64Go le jour ou la base mongodb (ou redis ou elastic search ou que sais-je) du client approchera cette taille sous peine de devoir racheter un autre iMac, et bien non.

Et c'est pas être un marginal d'avoir besoin de ne pas racheter un ordinateur de bureau dès qu'il lui manque quelques barrettes de RAM.
C'est être un client d'Apple qui ne trouve pas d'offre à sa demande chez Apple.
Ni plus ni moins.

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

"compiler du code d'une app iOS et/ou Android qui doit s'interfacer avec un serveur big data, c'est pas ce que j'appelle un besoin ultra marginal. Moi j'appelle ça la demande actuelle chez les clients."

La c'est claire, je te le dit sans aucune animosité ni volonté de te blesser : tu n'as strictement aucune idée de ce que sont les réalités du marché.

C'est assez banale mais il est dommage que tu ne cherches pas à évoluer sur cet aspect, un rien de prise de hauteur ne fait jamais de mal ;-)

Je ne connais ni ton âge, ni ton parcours, mais si tu fais du développement il n'est jamais mauvais pour sa carrière de s'approprier un minimum de culture business ;-)

avatar byte_order | 

Je vois pas pourquoi. Je ne suis pas dans la gestion des "realités du marché", c'est pas mon taf à moi.
Je conçois ce que d'autres vendent ensuite (souvent, hélàs, "avant", et sans avoir un minimum de culture techno pour pas vendre des promesses intenables...)

Tout le monde n'aspire pas forcément a plonger dans le "business", le "marché'. En vivre c'est amplement suffisant.

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

"On parle bien de machine de bureau, hein. Pas de iBidules pour grand public, non, des machines de bureau, orientée productivité."

La ecore tu as une vision très biaisée de ce qu'est la productivité d'un poste de travail sur des usages professionnelle.

Les tâches exigeante en ressource ne représentent qu'une petite part des usages de poste de travail dans un contexte professionnel.

Tu as décidément beaucoup de mal à imaginer les choses au delà de ce qui semble être ton environnement immédiat.

De plus les Mac sont bien loin de n'être utilisé dans un contexte professionnelles.

avatar byte_order | 

"Tu as décidément beaucoup de mal à imaginer les choses au delà de ce qui semble être ton environnement immédiat."

Et ? C'est le cas pour tout un chacun. Par definition.

En quoi je devrais me préoccuper des problèmes d'Apple, du "marché", des "réalités" de celui-ci plus que de mes intérêts particuliers, a savoir en aurais-je pour mon argent si j'achete un nouvel iMac pour mes besoins actuels en dev iOS & big data.

Mon argent. Mes besoins. Je me contrefous des réalités du marché d'Apple.
Je constate juste qu'il n'y a plus d'offre chez eux qui répondent a mes besoins. Ce n'était pas le cas y'a 4-5 ans.
Dont acte.

Je ne vais pas modifier mes besoins pour pouvoir rentrer dans le moule de l'offre d'Apple.

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

"Et ? C'est le cas pour tout un chacun. Par definition."

Non fort heureusement, on peut avoir un peu plus de hauteur par la curiosité, l'empathie, la culture, la lecture, les rencontres, les voyages, les échanges, les expériences ... et surtout une volonté farouche de ne pas se laisser confortablement enfermé dans un cadre restreint.

"En quoi je devrais me préoccuper des problèmes d'Apple, du "marché", des "réalités" de celui-ci plus que de mes intérêts particuliers, a savoir en aurais-je pour mon argent si j'achete un nouvel iMac pour mes besoins actuels en dev iOS & big data."

En quoi devrais-tu te préoccupé des problèmes du monde dans lequel tu vis, c'est du même acabit.

Tu vis et travail dans un contexte que tu refuses obstinément à prendre en considération, c'est tout simplement dangereux et stérile. On gagne toujours à comprendre le contexte à dépasser les limites, à élargir le cercle de sa culture et de sa compréhension.

"Mon argent. Mes besoins. Je me contrefous des réalités du marché d'Apple."

Amis elles ne se foutent pas de toi et tu les subits :-)

Encore cette étrange volonté de vouloir vivre dans une bulle : je me fiche de comprendre l'économie, je me fiche de comprendre l'histoire, je me fiche de comprendre la géographie, je me fiche de comprendre la philosophie.

Ce n'est pas jeune mais "Knowledge is Power" ta volonté farouche à ne pas vouloir dépassé la dualité désire/gratification te condamne à subir en rallant vainement.

"Je ne vais pas modifier mes besoins pour pouvoir rentrer dans le moule de l'offre d'Apple.'

Personne il me semble ne te le demande ici, tes besoins je le répète son respectable tout comme les choix stratégiques d'Apple :-)

avatar byte_order | 

Pour finir, j'ai ma dose de suffisance et de donnage de leçon sur la réalité de mon vécu professionnel dont, pourtant, vous ignorez tout, sinon merci d'etre présent(e) demain matin a la revue de sprint, 9h, car je ne vous ai jamais vu aux mélées... :p

Je pense avoir donné mon point de vu : y'a des besoins très actuels oùu disposer de beaucoup de mémoire sur un iMac est très utile si ce n'est indispensable quand on ne dispose pas d'une infrastructure large. Mais Apple fermant la porte de l'évolutivité même minimale, il est grand temps de migrer sur d'autres plateformes plus flexibles *et* meilleur marché.

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

Dommage que tu ne veuille pas même chercher à comprendre mes propos et que tu en vienne à les caricaturer ainsi.

Tu aurais eu beaucoup à y gagner, pas grave considéré cela comme la marque de ma suffisance plutôt que de chercher à comprendre les connaissances que je cherche à partager avec toi.

Il n'y a pas pire sourd que qui ne veut pas entendre

"Mais Apple fermant la porte de l'évolutivité même minimale, il est grand temps de migrer sur d'autres plateformes plus flexibles *et* meilleur marché."

Là je suis d'accord quand on n'est pas contant d'une offre on en change :-)

"Je pense avoir donné mon point de vu : y'a des besoins très actuels oùu disposer de beaucoup de mémoire sur un iMac est très utile si ce n'est indispensable quand on ne dispose pas d'une infrastructure large"

Je ne dit nullement le contraire je dis juste que ce n'est pas la cible d'Apple sur nombre de ces produits et que plus généralement ce type de besoins représente juste une niche qui marché.

Dés banalités que tu ne veux pas regarder en face et que tu prends pour une volonté de nier tes besoins ou de les considérer comme illégitimes, ce qui n'est nullement le cas.

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

"C'est être un client d'Apple qui ne trouve pas d'offre à sa demande chez Apple."

Pour frustrant que cela soit, c'est assez banal de se rendre compte qu'on n'est plus au coeur des cibles stratégique d'un de ses fournisseurs.

Tu sais on peut fort bien vivre sans machine Apple ou OS X ce n'est pas un drame de travailler sur d'autre solution on s'y fait.

avatar byte_order | 

je serais ravi de pouvoir produire légalement des apps iOS sans avoir besoin d'un mac.
Sauf qu'en pratique, c'est pas possible.

Pour le reste, evidement qu'il ya belle lurette que j'évite de bosser sur Mac, je suis ingénieur, pas fanboy.

avatar Lopokova Lydia | 

@byte_order

"je serais ravi de pouvoir produire légalement des apps iOS sans avoir besoin d'un mac.
Sauf qu'en pratique, c'est pas possible."

Là l'équation devient très simple, soit cette activité te permet d'amortir l'achat d'une machine Apple te permettant de la poursuivre soit elle ne te le permet pas et tu l'abandonne.

"Pour le reste, evidement qu'il ya belle lurette que j'évite de bosser sur Mac, je suis ingénieur, pas fanboy."

Là c'est idiot de placer et d'opposé ton statuts d'ingénieur comme une supériorité de préservant d'une prétendue stupidité que représenterait l'achat de produit Apple qui ne pourrait se justifier que par ce concept cru, stupide et passe partout de "fanboysme"

En général tout propos faisant référence à cela ou à la notion de bobo ne fait que masquer une abîme de misère dans le propos.

avatar byte_order | 

C'est pas mon status d'ingénieur qui me préserve de cela, c'est le fait d'avoir expérimenter depuis de longues années de nombreuses plateformes de developpement et d'avoir choisi en conséquence que le Mac n'était pas ma préférée.

Et surtout une volonté farouche de ne pas me laisser confortablement enfermé dans un cadre restreint (oui, je vous cite), professionnellement parlant.
Voyez, je vous ai pas attendu pour comprendre que devenir dépendant d'une plateforme logicielle fermée était "dangereux et stérile" pour ma carrière.

Et n'ayez crainte, j'ai déjà pris note qu'il en est de même en ce qui concerne les plateformes matérielles d'Apple, y compris celles qui jusqu'à lors avaient encore certaines modularités post-achat.

Je répète simplement que, si, pouvoir augmenter la ram sans devoir racheter tout une plateforme matérielle c'est mieux que de ne pas pouvoir.

Je répète simplement que, non, personne ne peut avoir l'arrogance de croire savoir quelle sera la diversité des usages possibles d'une plateforme informatique, et que dans la plupart du temps c'est surtout un discours marketing cachant une gamme commerciale volontairement restreinte pour maximaliser les marges et forcer au rachat.

Vous affirmiez qu'aucun usage actuel d'iMac ne profiterait de disposer de plus de 16Gb.Je vous dis moi que mon usage actuel, qui n'est en rien unique dans mon secteur d'activité loin s'en faut, en profite déjà et que le fait de ne plus pouvoir le faire a l'avenir avec un nouvel iMac change la donne.

Par ailleurs, Knowledge is power est so cliché que Bacon s'en retourne dans sa tombe chaque fois qu'on l'évoque en maudissant ceux qui oublient l'action dans cette doctrine, la connaissance n'étant que le moteur. Pauvre Francis.

avatar crazy_c0vv | 

Les ordis Apple sont de plus en plus bridés : Ram soudée, disque anémique de 5400tr, Fusion Drive avec 24Go de flash, CPU et GPU en retard, prix exorbitants, iMac Retina qui rament...

Tout ça sur des machines de bureau. Je ne parle pas des portables où ces choix peuvent être justifiés par un gain de place, de poids, une augmentation de l'autonomie, etc. Sur une machine de bureau, aucun sens.

Tout le monde râle à chaque annonce ou découverte, et pourtant Apple continue de vendre, et donc continue ses choix débiles. Si vous n'en voulez pas de ces Mac, n'en achetez pas. Peut-être qu'Apple finira par comprendre quand les gens se seront lassés.

Je lis souvent ici des gens qui disent que désormais ils vont faire des hackintosh ou retourner sur PC. Combien l'ont fait réellement ?
Personnellement, je l'ai fait. D'abord un hackintosh, puis comme ça ne fonctionnait pas si bien que ça et que je ne voulais pas me prendre la tête, j'ai installé Windows 8.1. J'ai fais la mise à jour vers Windows 10.

En aucun cas je en regrette ce choix. Mon desktop, avec son boitier, son écran, ses câbles, ses enceintes, c'est parfait pour moi. Exactement l'ordi dont j'ai besoin. Je peux changer ou upgrader les pièces comme je veux. Ne retrouvant rien de tout ça chez Apple, c'était la meilleure chose à faire.

Bref, pensez-y, lorgnez du côté de Windows 10 qui est un très bon OS, regardez les PC qu'on peut avoir et à quel prix. N'oubliez pas Linux aussi qui s'améliore en permanence...

Et si Apple vous convient toujours, alors tant mieux ! :)

avatar bonnepoire | 

C'est surtout Windows dans mon cas qui ne me convient pas. Je préférerais encore un Ubuntu.

avatar byte_order | 

Ben, y'a plus qu'a tenter l'expérience Ubuntu, alors.
C'est pas bien compliqué de nos jours, en plus.

Et cerise sur la gateau : cela fonctionne sur tout type d'ordinateur quasiment...

avatar patrick86 | 

"Tout le monde râle à chaque annonce ou découverte, et pourtant Apple continue de vendre, et donc continue ses choix débiles. Si vous n'en voulez pas de ces Mac, n'en achetez pas. Peut-être qu'Apple finira par comprendre quand les gens se seront lassés."

Justement. Tout le monde ne râle pas.
Seules quelques geeks sur des forums râlent à chaque nouveauté Apple.
Mais évidement, ces geeks se prenants pour le centre du monde, n'arrivent pas à comprendre qu'Apple puisse encore vendre.

avatar crazy_c0vv | 

Effectivement, tout le monde ne râle pas, j'ai un peu généralisé en disant ça.

Ceci dit, les gens qui vont acheter une machine 2000$, machine qui va ramer parce qu'ils n'ont pas pris telle ou telle option, on verra s'ils ne râlent pas. Certains ne verront même pas que ça rame, c'est vrai. Puis les autres, hé bien on ne les reprendra pas et ils ne referont pas la même erreur.

En tous cas, s'il y a quelques années je conseillais volontiers aux gens de prendre des Mac, c'est bel et bien finit maintenant.

avatar LeSedna | 

64 Go est tres utile en audio si on compose de la musique a base de synthesizers banquet de son etc. Dans son projet chaque instrument virtuel chargé est stocké en RAM pour être appelé quand il doit jouer, comme n'importe quel logiciel. Et il n'est pas tolérable de devoir recharger comme dans un jeu video : le son ne doit pas être interrompu. Du coup les plugins et logiciels audio sont en permanence chargés en RAM et quand une simple batterie fait 5 Go, un clavier réaliste 8 ou un orchestre 10, Cest pas mal de pouvoir tout charger sans concessions. Dans ce type d'utilisation précisé il n'est pas impossible de tomber sur des ordis PC avec 128 ou 256 Go pour composer des musiques de film. C'est très spécifique mais il est pas mal pour ces gens là d'avoir la possibilité d'avoir 64 sur leur iMac qui, du côté du processeur, est aujourd'hui assez bon pour la production audio extrême.

avatar Lopokova Lydia | 

Quitte à me faire incendier pour ne pas hurler avec les loups, plus des deux tiers des machines vendues finissent leur vie dans l'exacte configuration matériel de l'achat. Et il n'est pas impossible que cela soit plus conséquent encore sur les Mac.

Bidouiller ses machines est une activité de plus en plus marginale, c'est ainsi.

De plus sur bien des usages nous touchons un plateau en terme d'empreinte mémoire une fois arrivée à 8Go ou 16Go ce n'est pas l'évolution de l'OS ou des logiciel qui changera la donne, seulement des usages qui en général évoluent peu.

Bref beaucoup de bruit pour juste un microcosme assez marginal.

avatar byte_order | 

Jamais entendu parlé de technologie comme memcached, redis ou mongodb?
C'est très utile dans ma branche, et cela te remplie 16Go (ou plus, evidement) en un rien de temps.
En pratique, dès leur lancement.

Croire qu'il existe un plateau en matière de "mais tiens donc que pourrais-je faire d'autant de mémoire", c'est ne rien connaître en informatique.

Dans un monde où les données sont devenus la nouvelle valeur, plus vous pouvez manipuler rapidement de grosse quantité de données mieux c'est. Et la mémoire vive est le premier support des données, de facto.

Il n'y a pas de limite à l'utilité d'une plus grosse quantité de mémoire vive.
Il y a une limite, par contre, chez certains à imaginer un usage.

De pas confondre les deux limites.

avatar tokugawa | 

@Lopokova Lydia :
Si on prend tes chiffres, on a donc 1/3 des machines qui sont modifiées pendant leur cycle se vie.

1/3 : je n'appellerai pas ça de "marginal" ;-)

avatar Lopokova Lydia | 

@tokugawa

On peut effectivement chipoter sur le qualificatif à appliquer à ce tiers ;-)

Cela ne change pas grand chose au fait qu'une constructeur peut fort bien vivre en ayant une part conséquente de son offre ne ciblant pas ce tiers.

D'autant plus quand il s'agit d'Apple, ce tiers étant global et englobant donc les autres PC qui sont classiquement assez privés des bidouileurs.

Donc oui on peut trouver un autre qualificatif sans doute plus pertinent mais cela ne change rien au propos ;-)

avatar Steph.G | 

Le tous souder et électriquement le meilleur compromis que les cartes ou barrettes qui se positionnent dans des systèmes de fiche ou de broche.
Ses fiches peuvent provoquer des problèmes de connectivité et des échauffements qui est mieux contrôler par le tous soudé. Passé une armoire électrique a la thermographie vous verrez c'est la ou y'a des vis, des fiches ou des broches que y'a les échauffements les plus important. Même si les courant dans un ordi ne sont pas les mêmes, a une échelle inférieur le résultat et le même.
Maintenant le scandale c'est le prix pratiquer pour l'upgrade, passer de 8 a 16Go par exemple.
On le vois en ce moment avec le lancement des nouveaux iPhone, Apple marge TROP sur la mémoire quelques soit sa forme.
Maintenant pour être honnête, a part monté la Ram ou changer le disque dur des mes ordis, ça fait bien des années que je ne mets plus les mains dans les machines a part pour un nettoyage de temps en temps. Mon MacBook Retina acheté en début d'année dernière ne changera pas, bon ok soudé et j'ai prévus en prenant 16Go de Ram.
Je confirme le temps ou on changeait carte graphique, son ou autres tous les 6 mois est révolu. Et puis avec des systèmes comme une NAS ou le Cloud, avoir de "gros" disque dur ne sert pas vraiment a grand chose.
Autre époque, autre façon de consommé et de stocké ses datas.

avatar byte_order | 

Y'a pas que le stockage des données, y'a la manipulation des données.
Et là, la première ressource nécessaire, c'est la mémoire vive, pas le cloud, pas le ssd...

avatar rikki finefleur | 

byte_order
heu tes données viennent du SSD, non ?
Est ce que d’après toi , la personne classique verra une différence dans son usage quotidien
- Si elle passe de 8 a 16 go
- Ou si elle passe d'un disque dur a 5400 ou même a 7200 a un ssd ?
Au choix.
A mon, avis ca fait longtemps que tu n'as pas touché un DD..
De plus j'adore quand ils se mettent en veille.
Enfin un ssd peut pallier plus facilement un manque de mémoire, contrairement au DD.

avatar byte_order | 

Il n'est pas envisageable de rechercher des index de plusieurs giga directement sur un SSD, encore moins de les modifier très fréquemment ainsi.

Pour ce genre d'usage, le mieux reste de mapper les fichiers d'index (enormes, donc) directement en mémoire et on laisse le gestionnaire de mémoire virtuelle utiliser à fond la mémoire physique disponible pour monter en RAM un maximum de données à manipuler et/ou modifier rapidement.

La mémoire de stockage qu'elle soit dd ou ssd ou cloud reste moins rapide que la ram.
Pour manipuler une grosse quantité de données rapidement, rien de mieux actuellement que d'en charger un maximum en ram, peu importe le stockage persistent.

avatar Tesh (non vérifié) | 

Voila ce que j'ai vu c'est que la AMD Radeon R9 M395X existe aussi avec 8GoVRAM. mais n'est pas proposée lors de l'achat de l'iMac 27".

Donc est-il possible après coup (ou après cout !) de faire remplacer la carte graphique ou alors d'augmenter à 8GoVRAM ?
Ou l'iMac est-il réellement trop fin pour cela ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR