Fermer le menu
 

iMac Retina 4k : le détail qui gâche tout

Christophe Laporte | | 17:27 |  340

À la rédaction, les machines de test se succèdent tout au long de l’année (enfin surtout à la fin de l’année). Certaines ne suscitent plus une grande curiosité sauf de la part du testeur (c’est le cas du MacBook Pro 15” par exemple), d’autres au contraire ont ce petit plus qui fait qu’on n’hésite pas à faire joujou avec dès que le testeur a le dos tourné.

Ce fut le cas pour le MacBook et incontestablement, l’iMac 21,5 pouces avec écran Retina 4K appartient aussi à cette seconde catégorie. Cette machine a quasiment tout pour elle : un design très mignon (nettement moins imposant que le 27”), un écran Retina de très grande qualité, un processeur qui satisfera le commun des mortels…

Malheureusement, un point vient tout gâcher : le disque dur. Comme indiqué dans notre test, celui-ci se révèle moins rapide qu’un disque dur présent sur un iMac de 2011. Comment Apple peut-elle faire cela ? On ne parle pas d’une machine d’entrée de gamme (sur laquelle on aurait « toléré » une telle pingrerie), mais d’une machine vendue 1699 €, et qui représente le haut de gamme en 21,5”.

La stratégie d’Apple est claire et nous a été parfaitement résumée récemment par un revendeur : pousser à tout prix le consommateur à prendre au moins l’option Fusion Drive 1 To facturée 120 €.

Apple a toujours poussé les utilisateurs à monter en gamme. Cela fait partie du jeu, sauf que ces dernières années, certaines configurations sont de plus en plus des faire-valoir. Et là où Apple incitait le client à prendre des options supplémentaires sur une configuration, elle le force presque désormais. C’est d’autant plus vrai que ces machines sont fermées comme jamais et ne pourront pas connaître une seconde vie grâce à des ajouts ou remplacements d’éléments internes.

Dans les réactions, un lecteur affirmait récemment que son iMac 24“ acheté il y a quelques années connaissait une seconde jeunesse depuis qu’il l’avait doté d’un SSD et de 8 Go de RAM. Rien de cela n’est possible sur cet iMac 4K, il faut tenter d’évaluer, dès la commande, ses besoins futurs.

En début de semaine, nous évoquions les lenteurs de certaines transitions sur Mac comme le passage au Retina, ou l’homogénéisation de la connectique. On aurait pu évoquer la question du stockage. Les portables d’Apple, à l’exception du MacBook Pro 13" SuperDrive, affichent des débits en lecture/écriture qui sont sans commune mesure avec l’iMac et le Mac mini. D’ailleurs, sur les portables, c’est l’un des secteurs où les gains sont les plus importants d’une génération sur l’autre.

Alors oui, il est difficile de proposer à des coûts raisonnables des SSD de 1 ou 2 To sur les iMac. Par contre, le Fusion Drive est un excellent compromis. Trois ans après son introduction, on s’étonne qu’Apple n’ait pas davantage généralisé cette idée. Il commence seulement à être proposé de série à partir de l’iMac 27” de milieu de gamme, lequel coûte la bagatelle de 2 299 €. C’est d’autant plus frustrant qu’Apple est parvenue à réaliser des économies sur le Fusion Drive 1 To, lequel n’embarque plus que 24 Go de mémoire flash, contre 128 Go précédemment. Et justement, ce Fusion Drive rachitique aurait été parfait pour des configurations d’entrée / milieu de gamme.

Au passage, on s’étonne de manière générale d’une certaine clémence à ce sujet de la presse high-tech notamment aux États-Unis. Ce test de Macworld en est un parfait exemple. La liste des défauts (et pas des moindres) est beaucoup plus longue que celle des qualités, le problème du disque dur est reconnu, mais cela n’empêche pas le testeur de lui accorder un très bon 4/5. Si après cela Apple ne se sent pas confortée dans ses choix…

Alors, l’argument que certains emploient souvent pour défendre Apple sur le sujet, c’est que cela convient parfaitement au commun des mortels. Le problème, c’est que le « commun des mortels » utilise depuis des années déjà des smartphones ou des tablettes qui offrent un niveau de réactivité sans rapport avec cet iMac.

Comment expliquer qu’un ordinateur qui coûte 1 700 € soit moins réactif qu’un iPad qui coûte trois fois moins cher ? D’autre part, on entend à longueur de journée chez les dirigeants d’Apple, que la technologie doit être transparente… Pas certain que l’utilisateur qui doit attendre plus d’une minute le démarrage de son ordinateur, chèrement payé, fraîchement installé et pas encore alourdi de logiciels supplémentaires, trouve la technologie de cet iMac très transparente.

D’où cette énorme déception, au lieu de faire de cet iMac 4K une machine incroyablement séduisante, Apple en a fait une machine frustrante. Frustrant !

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


340 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar lll 22/10/2015 - 17:36 (edité)

Je suis tout à fait d'accord avec cet article. Mon iMac de 2011 pourra me faire deux ou trois ans de plus quand je changerai son disque dur au profit d'un SSD. Et encore, je pourrais continuer actuellement, c'est largement suffisant pour mes besoin (y compris en MAO).

Quant à MacWorld, j'imagine qu'ils ont des liens assez... directs avec Apple, non ?

avatar tekikou 22/10/2015 - 17:46 via iGeneration pour iOS

@lll :
Je l'ai fait l'année dernière, iMac 27" de 2011, le changement est incroyable, on a l'impression d'avoir une nouvelle machine, tout devient instantané ou presque !

avatar poulpe63 22/10/2015 - 20:45

Probablement ce qui fait peur à Apple (et les autres fabriquants) : le SSD permet une upgrade à bas coût, et l'ordi reprend vie.
Sans parler qu'en génération Intel Core, les gains ne sont pas extra.



avatar Lopokova Lydia 22/10/2015 - 21:26

@poulpe63

"Probablement ce qui fait peur à Apple"

Il paraitrait même que Tim Cook en a perdu le sommeil

avatar C1rc3@0rc 23/10/2015 - 01:47

@tekikou
Le passage au SSD, dont les tarifs deviennent enfin abordables, offre une impression d'acceleration assez surprenante.
Et cette impression et superieure a ce qui devrait etre en realite.
La question de savoir si Apple optimise son OS pour le SSD ne se pose pas, par contre je me pose la question d'une volonté d'obsolescence programmée concernant la relation entre l'OS et le disque mecanique!

En principe, un concepteur d'OS va faire en sorte que les echange entre le disque et la memoire soient les moins frequents possible, en augmentant la RAM et en mettant en cache un maximum de donnees.
La on dirait qu'Apple a volontairement fait en sorte que les acces disques soient non optimisés! Et cela date d'apres Snow Leopard!

Je rajoute a cela qu'il n'y a aucune raison pour qu'un OS soit reecrit en integralite a chaque mise a jour et donc on devrait avoir des performances au minimum equivalentes avec la majorité des modules qui ne devraient pas changer, a commencer par la gestion des E/S. Eh bien on constate l'inverse: Yosemite est plus lent sur les ES que Snow Leopard!

Certes Apple ne peut pas augmenter les performances qui sont limitées par les x86 d'Intel. Ca stagne depuis 5 ans au moins, et ca va pas changer. Par contre, Apple a la possibilité d'ameliorer les choses avec les GPU, la RAM, les SSD, et d'autres composants. Eh bien on voit avec les iMac que ce n'est pas le cas.
Par contre les imbecilités futiles de design, ça y en a ad nauseam!

avatar Chris_974 23/10/2015 - 15:02 (edité)

Bonjour,

Même chose pour moi, démarrage en 6s avec un iMac 21,5" late 2011 monté avec un SSD Samsung 840EVO 1TO mis à jour de son dernier firmware.
Une bête de course mon iMac et pas question de le revendre pour le moment.
Bon weekend à tous.

avatar bonnepoire 22/10/2015 - 18:24

Je ne suis pas d'accord avec cet article. Si on regarde le prix de cet iMac et qu'on le compare avec le prix des meilleurs écrans 4k (ce qui est son cas), on se rend compte que le prix n'est plus si prohibitif.

Les gens veulent tout pas cher, Apple leur propose l'accès à la 4k quitte à rogner sur certains détails. Libre à tous de choisir des options pour palier à cet aspect dérangeant ou de passer sur une gamme supérieure.
Autant je réprime le tout soudé quand ce n'est pas nécessaire, autant cet argument-ci est mesquin de la part de macg. On sent qu'ils veulent garder captif les haters pour agrandir le public du site. Pas très glorieux tout ça.

avatar jipeca 22/10/2015 - 18:36

Ben y a plus rien a dire ! Ca me laisse sans voix.

avatar frankm 22/10/2015 - 19:45

Cet article soulève cette bien vilaine tendance chez Apple : le modèle faire-valoir.
S'il y avait eu un iPhone 32 Go en entrée de gamme (au lieu de 16) je n'aurais pas pris le 64.
S'il y avait eu un MacBook Pro 256 Go en entrée de gamme (au lieu de 128) je m'en serais contenté et n'aurais pas pris l'option.
Et pour cet iMac s'il y avait eu le fusion drive en entrée de gamme je ne me dirais pas qu'il faut prendre l'option.
Idem pour les iPad et tout le reste.
Et aussi la façon de présenter la garantie de 1 an seulement alors qu'ils sont obligés de faire 2 ans comme tout le monde, et du coup on se chie dessus à l'idée d'une panne et on prend l'option Apple Care.

avatar bonnepoire 22/10/2015 - 20:12

Le modèle faire-valoir existe sur tous les produits technologiques, idem pour les voitures. Les gens n'achètent pas une dacia pour le design, le confort ou la conduite.

Pour la garantie, la cour européenne les a obligé à indiquer une garantie de deux ans sur le site belge. Je connais mes droits, l'Apple care n'est pas pour moi. Je veux bien payer pour deux ans de garantie mais alors ça doit faire un total de 4 ans.

Faut arrêter de brailler pour rien, on sait ce qu'on achète. Qu'on assume ses choix ou pas Apple ne force personne. Quand j'ai acheté mon MacBook Pro Retina ça m'a fait chier de prendre 8gb et un ssd de 256gb parce que j'avais l'habitude d'upgrader moi-même mes machines. Je n'avais pas trop le choix si je ne voulais pas être limité dans les prochaines années donc j'ai fait un choix que je ne regrette pas. Soit on achète le produit d'appel avec les contraintes que ça implique soit on investit dans le temps.

Les gens préfèrent acheter de la merde tant que c'est moins cher. Toujours le même exemple mais les tv samsoule... :vomi:

avatar Lopokova Lydia 22/10/2015 - 20:31

@bonnepoire

"Le modèle faire-valoir existe sur tous les produits technologiques, idem pour les voitures."

C'est une base du commerce largement étudié et documentée.

Et ça fonctionne parfaitement, une entrée de gamme positionne pour satisfaire une part de la cible qui ne dépensera tout simplement pas plus et une offre à un tarifs légèrement supérieur pour laquelle beaucoup consentiront un effort financier.

Là nous avons juste un phénomène issu de l'apparition d'une technologie qui créait un clivage : la SSD.

La différence de prestation entre cette entrée de gamme est le restant est assez conséquente.

C'est d'autant plus dommage qu'Apple a développer avec FusionDrive une techno qui permet d'offrir un compromis transitoire entre ces deux technologies :-)

avatar Florian Innocente macG 22/10/2015 - 19:10 via iGeneration pour iOS

@lll :
Ben l'auteur du test, Jason Sneil, n'est même pas le gars qu'on soupçonnera de complaisance.

Ça rend son jugement d'autant plus incompréhensible. C'est plus un état de fait avec les tests US ils sont assez indulgents en général sans qu'il y ait forcément malice derrière.

avatar lll 22/10/2015 - 20:55

Merci pour la précision. Sans doute tout simplement une façon de voir les choses différemment. C'est comme les magazines japonais, dont la plupart des articles sont en réalité des publipostages. Ça ferait un scandale en France, mais là-bas, ça ne choque pas grand-monde.

@bonnepoire, les TV pas chers Samsoule, comme tu dis, ne sont pas d'une qualité éclatante, mais prends un téléviseur du prix d'un Macbook et tu verras la différence ! Les Coréens font parmi les meilleurs écrans du monde, et ils continuent d'innover. C'est sans doute l'intérêt du produit d'appel, justement ! Cela dit, c'est plus mesquin chez Apple. Un disque dur si lent en 2015, c'est quand même un facteur très limitant (mon iMac de 2011 payé environ 1500€ a un i7 à 2.8GHz et 8Go de Ram mais il est limité par le disque dur, alors que le reste de la configuration me suffit pour 95% de mes usages).

avatar noooty 22/10/2015 - 20:53 via iGeneration pour iOS

@lll :
C'est ce que j'ai fait le mois dernier sur le mien, un 27´ de 2011 avec un ssd de 1To... Et le monde devint silence devant la rapidité de lumière à travers la montagne...

avatar jazz678 22/10/2015 - 17:37 via iGeneration pour iOS

@christophelaporte
"Pas certain, que l’utilisateur qui doit attendre plus d’une minute pour allumer son ordinateur chèrement payé trouve la technologie de cet iMac très transparente."
C'est sûr plus d'une min d'attente c'est insupportable...
Faut pas exagérer. Mais je suis d'accord sur le fait que juste le fait de proposer des DD encore de nos jours est incompréhensible

avatar ErGo_404 22/10/2015 - 17:59

La question n'est pas de savoir si c'est insoutenable ou pas, 2 min d'attente non plus c'est pas insoutenable à ce compte là.
La question est de savoir si en 2015 une machine à ce prix-là peut se permettre de proposer les mêmes performances disque qu'une machine qui coûte 300 euros.

avatar Mémoire Cache 22/10/2015 - 18:10

"mêmes performances disque qu'une machine qui coûte 300 euros"

Même les machines à 300€ n'ont pas ce disque dur.
Les 5200 tr/min commençaient déjà à disparaitre en 2005... Apple toujours à la pointe de la technologie.

avatar bonnepoire 22/10/2015 - 18:25

Les 5200 tr/min commençaient déjà à disparaitre en 2005... Apple toujours à la pointe de la technologie.
T'as peur de rien toi...

avatar Mémoire Cache 22/10/2015 - 18:55

Exprime toi ?

avatar bonnepoire 22/10/2015 - 19:11

Tu crois vraiment ce que t'écris en fait?

avatar Mémoire Cache 22/10/2015 - 19:16

" Apple toujours à la pointe de la technologie"

Ca c'était de l'ironie (au cas tu ne l'avais pas remarqué)

"Les 5200 tr/min commençaient déjà à disparaitre en 2005..."

La date est approximative.

Maintenant dis moi ce qui te choque que je rigole ?

avatar Lopokova Lydia 22/10/2015 - 20:32 (edité)

@Mémoire Cache

"Maintenant dis moi ce qui te choque que je rigole ?"

Simplement le fait que ton assertion sur la disparition des DD 5200 tr/min est une pure contrevérité rien de plus, rien de moins :-)

avatar olaola 22/10/2015 - 23:47 (edité)

Les disques 5400tr/mn ont pas disparu en 2005 effectivement mais c'est la période où les disques 7200tr/mn ont commencé à remplacer les disques 5400tr/mn sur les machines desktop, et même sur des machines pas très chères.

avatar Lopokova Lydia 23/10/2015 - 00:47

@olaola

Et les disques à 5 400 tr/min ont étrangement fini par se tailler la part du Lyon ;-)

avatar byte_order 23/10/2015 - 08:27

L*i*on.

Pages