L’iPad Pro entrouvre les portes d’un Mac sans Intel

Christophe Laporte |

Les processeurs ARM d’Apple continuent leur montée en puissance. Le processeur A8 de l’Apple TV n’a rien à envier à celui d’une console — selon les responsables d’Apple — alors que le tout nouvel A9X de l’iPad Pro n’a semble-t-il plus rien à envier à celui d’un PC. Faut-il y voir des indices de bouleversements à venir pour le Mac ?

Le discours d’Apple est clair : sa tablette est plus puissante que « 80 % des portables PC vendus cette année » (et 90 % pour ses capacités graphiques). Preuve supplémentaire qu’il n’a rien à envier à l’ordinateur de monsieur tout le monde, Apple a doté son nouveau jouet de 4 Go de RAM, une première pour un terminal iOS ! C'est par ailleurs ce qui est proposé de base dans les MacBook Air.

Récemment, Intel fanfaronnait en indiquant que ses nouveaux Core M Skylake étaient deux fois plus puissants que l'A8X de l'iPad Air 2. Cela tombe bien, car selon Apple, sa puce de troisième génération, l’A9X monte encore une marche. Elle est jusqu’à 1,8 fois plus rapide que l'A8X. On se gardera bien de comparer des mesures réalisées, d’une part avec des utilitaires en partie développés par Intel et de l’autre des chiffres avancés par Apple sans trop d’explications.

Les 22 et 360 fois plus rapides s'entendent pour les CPU et GPU de l'iPad Pro face à ceux du tout premier iPad — Cliquer pour agrandir

Mais une chose est certaine, la dynamique penche clairement en faveur des processeurs ARM. Ces graphiques réalisés l’année dernière montraient l’évolution des performances avec l'app de test Geekbench depuis 2011, entre les différents iPad et MacBook Air d'entrée de gamme (lire : Mac ARM : pas encore une réalité, mais plus un rêve).

On attend avec impatience les premiers benchs de l’iPad Pro pour pouvoir les mettre à jour. Nul doute que d’ici une génération ou deux, Apple aura techniquement la possibilité de proposer des MacBook avec une architecture ARM (lire : Mac ARM : dans les deux ans avec un processeur A10X ?).

Ensuite, entre avoir la possibilité technique de le faire et prendre cette décision stratégique… il y a un pas non négligeable. Au pire, ce serait un formidable moyen de pression sur Intel.

Lorsqu’Apple est passée du PowerPC à Intel, il y avait une véritable plus-value pour l’utilisateur : un gain de puissance important, la compatibilité des applications Windows et une roadmap alléchante chez le fondeur pour les ordinateurs portables. À l'inverse, l'horizon était bouché pour le PowerPC question mobilité.

Le passage à ARM ne bloquerait pas forcément « la compatibilité Windows ». Plusieurs techniques sont possibles pour continuer à faire tourner des applications Windows avec un niveau de performances satisfaisant. Quant à l'Ax, il est né pour des plateformes mobiles.

Le grand intérêt pour Apple serait de faire du sur-mesure pour ses ordinateurs comme elle le fait pour ses smartphones et tablettes. Elle serait en mesure de différencier de manière plus importante ses ordinateurs de la concurrence et sans doute de sortir de nouveaux formats d’ordinateurs. Reste à savoir si le jeu en vaut la chandelle. À l’heure où le Mac se vend tout seul et vit dans l’ombre des terminaux iOS, il n’est pas certain qu’Apple s’en donne la peine. C’est peut-être bien la plus grande chance d’Intel !

Tags
avatar tbr | 

Question con :

Et si Apple rachetait ARM et intégrait leur technologie dans ses propres processeurs AX.X, si tant est que cela soit possible ou envisageable techniquement et économiquement (ARM qui refuserait le rachat) ?

Elle pourrait arguer du fait de continuer en AX.X tout en virant lentement Intel. Enfin, "lentement", à la sauce Apple = Ouste, dégage !!! :)

avatar oomu | 

Ne pas oublier que ARM fut fondé par Apple avec Arcorn. Il y a déjà historiquement de fort liens entre Apple et ARM. Apple doit être encore au capital de ARM (une part minoritaire sans pouvoir décisionnel).

mais voilà ce qu'il en est:
ARM vend sous licence le design de ses processeurs. ARM ne vend pas de processeurs mais la technologie elle même.

Apple a une licence qui lui permet d'utiliser et modifier les technologies ARM.

Apple intègre et modifie déjà à sa convenance la technologie ARM.
C'est ce que sont déjà les A9, etc: des processeurs ARM modifiés par Apple, et intégrant ses propres technologies ou celles d'autres entreprises (Imagination Technologies par exemple, sous licence encore.).

Un rachat d'ARM ne lui apporterait pas grand chose sauf la possibilité de fermer l'usage des technologies ARM à toute l'industrie. Et vu le poids de ARM dans l'industrie, il m'étonnerait que cela soit légal.

avatar en ballade | 

@oomu :
L'architecture ARM a initialement été développée en interne par la société britannique Acorn Computers, qui l'utilisa à partir de 1987 dans sa gamme d'ordinateurs 32 bits Archimedes.

Arrête de voir Apple partout. Apple a surtout beaucoup pris des technologies des autres. Et cette architecture est européenne.

avatar JoKer | 

Ça fait loin, mais dans mon souvenir Apple a collaboré avec ARM (et pas pris une simple licence) pour la conception du processeur du Newton.
Conception qui a été utilisée par ARM pour faire progressé son propre design par la suite.

avatar PierreBondurant | 

@JoKer :
Et je pense que c'est la force du modèle ARM: chaque innovation d'un des partenaires peut potentiellement bénéficier à tous les autres détenteurs de licences via l'acteur central qu'est ARM.
Cercle vertueux s'il en est!

Le partenariat apple-intel n'a jamais été une relation d'amour mais la défaite de l'un face à l'autre.
Avec ARM, Apple semble avoir suffisamment de flexibilité pour trouver à se différencier des autres sans avoir à réinventer l'eau chaude.

avatar JoKer | 

Oui, sauf que prendre une licence ne veut pas dire partager la recherche et les modifications de design avec ARM (et tout les autres). C'est même le contraire.

avatar zorg2000 | 

Palm a utilisé des ARM, sony a utilisé des ARM et il y a eu Windows CE sous ARM aussi avant le windows 8 RT.

bref un CPU populaire sous plein d'OS. Et je ne compte pas les OS exotiques de tous les fabricants de téléphones de par le monde.

Apple a pris des actions longtemps après.

avatar JoKer | 

Oui, enfin le Newton c'est vieux et a ce moment Apple n'a pas fait d'échange d'actions mais de technologies.

avatar zorg2000 | 

Exactement l'Archimède était une machine formidable avec un OS en ROM et un CPU 32 bits a 4 mips là ou l'Amiga/l'Atari et le Mac trainait à moins de 1 mips. Une machine très en avance mais fort mal distribuée.

avatar xDave | 

très mal distribuée, sûr... et en ROM, ça sclérose en plaques (de fondeur) pour l'évolution du zinzin, non?

avatar zorg2000 | 

on changeait les puces à l'époque, pas d'internet, pas de mises a jour.
Tu utilisait l'OS comme il était.

avatar xDave | 

Un iPad Pro, ok Why not.
Mais si déjà Mr Safari pouvait permettre l'upload de fichier via un formulaire dans une page web ça serait un début. Et par fichier, j'entends autre chose qu'une image ou une vidéo contenue dans la photothèque d'iOS.
Cette contrainte est tout simplement rédhibitoire, j'avais essayé il y a 3 ans quand j'ai eu l'iPad. et c'est toujours aussi minable.

Apple Cook si tu m'entends!!?

avatar TmrFromNO | 

Intel va aussi continuer à évoluer de son côté.
Et pour l'heure, il n'existe aucun processeur mobile qui délivre autant de puissance qu'un Core i7 quad core. Aucun.

avatar JoKer | 

Sauf qu'il est clair que si Apple travaille sur un Mac ARM, le processeur utilisé ne sera pas comparable à celui de l'iPad Pro. La consommation pourra être bien supérieur et donc la puissance aussi.

avatar oomu | 

c'est vrai.

avatar PierreBondurant | 

L'innovation est plus du côté d'ARM que d'untel et ça devrait s'accélérer grâce a la flexibilité du business modèle d'ARM: au lieu d'imposer un processeur figé, ils vendent la licence du design de leur processeur et leur client peut en faire ce qu'il veut, le faire produite par qui il veut
Ce qui fait que leur puces se retrouvent partout: téléphone, tablette, frigo, serveur, ordinateur de plongée... et demain ordinateur portable.
C'est qu'une question de temps je pense

avatar macinoe | 

La seule chose qui me semble avérée, c'est qu'Apple veut étendre iOS à des appareils dont l'utilisation s'approche de plus en plus de celle d'un ordinateur.

De là à dire que ça va aboutir à un Mac sous arm, je trouve qu'il y a une grosse part d'interprétation.

On peut tout aussi bien dire qu'Apple pourrait abandonner le Mac au profit d'iOS.
iOS et OSX commencent a marcher sur les mêmes platebandes.
Faire cohabiter 2 OS avec des applications incompatibles sur le même type d'appareil ( l'iPad pro avec clavier s'approche beaucoup d'un mba ) n'est pas un signal encourageant pour l'avenir du plus ancien des 2.

avatar en ballade | 

Bref on attend réellement les benchmarks versus architecture x86. On va quand même pas croire les VRP de chez Apple sur la puissance cpu.

avatar macinoe | 

J'aimerais bien aussi quelque chose de sérieux et de rééllement comparable.

Genre des bench sous chrome OS arm vs chrome os intel.

Ca doit bien existé non ?

avatar feefee | 

@en ballade :

"On va quand même pas croire les VRP de chez Apple sur la puissance cpu."

Ha ben non ne t'inquiètes pas moi j'ai une confiance aveugle en tes théories .

avatar macinoe | 

Ah bon, ça marche encore les 360x faster et ce genre de connerie ?

Dans ce cas Apple aurait tort de s'en priver.

avatar en ballade | 

@feefee :
Tu peux nous en sortir des théories ? Tu paraîtrais plus intelligent

avatar feefee | 

@en ballade :

"Tu peux nous en sortir des théories ? Tu paraîtrais plus intelligent"

Heureusement tour toi l'intelligence ne se mesure en fonction de ce que l'on sort ici :-)

avatar lilron | 

MacG maintenant que l'iPad Pro a été présenté j'hésite à acheter cette tablette ou un MacBook Air. Quel est votre avis ? Pourriez-vous nous faire un article à ce sujet ?

avatar bellague | 

@lilron :
Je voudrais juste vous répondre que je vends mon MacBook Air et mon iPad Air pour prendre juste l'iPad pro... Il me plait beaucoup et depuis que j'ai l'iPad, je me sers bien moins du MacBook Air

Pages

CONNEXION UTILISATEUR