L'iPad surpassé par les Chromebook dans les écoles américaines

Stéphane Moussie |

Pour la première fois, les livraisons trimestrielles de Chromebook ont été supérieures à celle de l'iPad dans le milieu de l'éducation aux États-Unis. D'après IDC, 715 500 portables Google ont été écoulés entre juillet et septembre, contre 702 000 tablettes Apple.

Une écolière triste de rendre son Chromebook. Photo Kevin Jarrett CC BY

Les Chromebook ont les faveurs des établissements en raison de leurs faibles coûts (la gamme débute à 199 $), une gestion de flotte simple et leur clavier. Petit à petit, Chrome OS s'ouvre à des outils professionnels. Adobe a récemment annoncé l'adaptation de Photoshop pour ce système. Les Chromebook étant pour la plupart très limités techniquement, Photoshop fonctionne en streaming — le logiciel est calculé dans le nuage (sur des serveurs de Google). Des applications Android commencent également à être portées sur Chrome OS.

Apple a récemment perdu un contrat d'un milliard de dollars concernant un programme d'achat d'iPad pour les écoles de Los Angeles. À la suite de soupçons de collusion lors de l'appel d'offres, l'opération a été annulée.

En prenant en compte les ventes de MacBook, Apple reste légèrement devant Google au troisième trimestre. Sur les tablettes seules, la firme de Cupertino reste leader.

Tim Cook a déclaré en juillet que 13 millions d’iPad ont été vendus dans le secteur de l’éducation dans le monde entier depuis 2010. Un chiffre pas aussi bon que le CEO voudrait le faire croire, puisque cela représente moins de 6 % du total des ventes, alors que l'éducation est un marché de prédilection pour Apple.


avatar lmouillart | 

"Vous avez le choix d'utiliser ou non ce logiciel."
C'est effectivement le choix qui est fait, puisque l'ipad et iOS sont remplacés par Chromebook/ChromeOS dont la version avec un système de boot non verrouillé est proposé sous la forme de ChromiumOS.

La magie de cet OS est qu'il s'agit quasi uniquement d'un navigateur, vous faites ce que vous voulez comme vous le voulez (où comme votre école le permet) : webmail de l'école, plateforme de cours libre etc ... Il n'y a pas vraiment de limites.

avatar xx-os | 

Si, la limite de ton navigateur... qui bien qu'il soit "le meilleur du monde" (dixit toi...) est bien pourri pour faire tourner de l'applicatif... Avec Google, retour 25 ans plus tôt... me souviens quand on travaillait sur CATIA tournant sur Mainframe IBM 360... Le pied quand tu était tout seul à travailler... l'horreur dès qu'on était plusieurs...

avatar patrick86 | 

"Il n'y a que moi que ça choque l'idée de confier à nos enfants pour leur éducation un appareil dont l'OS et les applis essentielles sont conçues par la plus grosse régie publicitaire au monde ?"

Plus grand chose ne me choque dans ce bas-monde.

Au fond, un tel choix paraît logique — même si pas forcément moral —, car il permet d'habituer les individus dés le plus jeune âge au model publication-publicité, puis monétisation de la vie des individus, ainsi qu'a l'omniprésence de la publicité dans la société.

avatar robrob | 

Habituer les individus comment? Est-ce que ces appareils affichent de la pub sur le bureau ou dans les applis?
Si ce n'est pas le cas je ne vois pas en quoi ca habituerait a plus de pub qu'un iPad.

avatar patrick86 | 

"Habituer les individus comment? Est-ce que ces appareils affichent de la pub sur le bureau ou dans les applis?"

La première étape consiste à bien leur faire rentrer dans la crâne que, le produit "gratuit" en l'échange de sa vie, c'est COOOOL. Ensuite, il sera près à voir une AVALANCHE de publicité ciblée.

avatar robrob | 

Est-ce que l'OS envoie des donnees persos a Google? Ou est simplement via le navigateur. Si c'est juste via le navigateur, je ne vois pas de difference avec l'iPad.

avatar bibi81 | 

Les 20% (et quelques) d’iPhone et d'ipad affichent 80% de la pub mondiale...
Tu fais parti de ceux qui nous rabâchent que les iPhone et iPad sont plus utilisés que des Android...

avatar lmouillart | 

Mouais, Google pour Education (si on l'utilise) est dépourvu de publicité et d'analyse de données.

Ensuite c'est plus une histoire de conditionnement des enfants aux marques. Effectivement dans ce cas distribuer les produits en marque blanche serait une très bonne idée.

avatar Ducletho | 

@Silverscreen :
Mac do ? Au moins payer sa cantine avec apple pay serait plus pratique pour nos chérubins : simple, rapide, clever

avatar p@t72 | 

un cahier et un crayon c'est suffisant!

avatar Mécréant | 

@Silverscreen et autres:

OS « fermé et propriétaire » VS OS « publicitaire »

1) Il n’y a pas plus de pub sur chromebook que sur iPad. Dans le cas contraire, ce serait effectivement un GROS problème !

2) « L’effet kisscoooool » craint par certains (patrick86) ne durera probablement qu’un certain temps : l’habitude et « l’effet quitschoooool » feront bien vite penser aux élèves que ce qui est coooool n’est PAS à la schoooool... (c’est ainsi depuis que l’école est obligatoire, ça m’étonnerait que ça change pour un chromebook)

3) Le réel problème publicitaire – et il concerne tant Google qu’Apple – c’est que mettre du matériel informatique entre les mains d’enfants est en soi de la publicité (voire contre-publicité) pour le fabriquant choisi :
si tout se passe bien, l’élève s’habitue à un modèle et se dirigera naturellement vers celui-là adulte
(mais si ça bogue sans arrêt, l’élève ne voudra pas y revenir adulte…)

avatar en ballade | 

Donner des tablettes sans clavier a des enfants n'est quand même pas sérieux sauf peut être pour jouer . Adultes c'est Windows qui les attendent dans 99% des entreprise MS devrait se bouger.

avatar patrick86 | 

On a fait chier nos vieux pour qu'ils lâchent leur Minitel et se mettent à l'Ordinateur Personnel et Internet, pour ensuite refourger du Minitel 2.0 à nos gosses. Fabuleux.

avatar patrick86 | 

"huhu, je n'ai jamais utilisé de Chromebook de ma vie, et je m'amuse à dire que c'est un minitel 2.0.. huhuhu...."

On va commencer par reprendre les bases, hein :)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Redécentralisation_d%27Internet#Minitel_2.0
http://www.fdn.fr/IMG/pdf/transcription_minitel_2.0.pdf

--

Un Chromebook avec Photoshop en "streaming" sur un gros serveur central, correspond exactement à la notion de "Minitel 2.0".

avatar flagos | 

Et justement, comme tu méconnais le chromebook, tu le considères comme un minitel2.0.

Hors tu es a coté de la plaque ! Indice: il est désormais possible d'installer des applications sur les chromebooks, et celles ci peuvent ouvrir une socket pour offrir des fonctionnalités de type serveur.

avatar lmouillart | 

" il est désormais possible d'installer des applications sur les chromebooks, et celles ci peuvent ouvrir une socket pour offrir des fonctionnalités de type serveur."

Oui !

Puis tout aussi simplement, rien n’empêche de proposer ses propres serveurs, ou son propre logiciel serveur.

@Patrick86
Si vous voyez avec des limites alors vous vous en mettrez, élargissez votre point de vue et libérez votre esprit des contraintes imposées par votre actuel fournisseur de logiciel système privateur.

avatar joneskind | 

@Ze_misanthrope :

Sur Mac et PC Photoshop tourne en local et pas en streaming sur un serveur distant.

Minitel 2.0 je dis.

avatar Ast2001 | 

Ne t'énerve pas à répondre à des personnes dont le seul but consiste à vouloir t'énerver :-) Relax.

avatar xx-os | 

Internet aussi tourne sur des serveurs distants... Mais il y a une différence entre extraire des données à l'extérieur et transposer du calcul lourd à l'extérieur...
D'ailleurs bizarrement, on décharge de plus en plus les serveurs pour transposer les calcules, animations etc... par la machine locale avec de l'Ajax... mais non, Google, eux, ils vont à contre-coutant... comme il y a 25 ans... Mais c'est sûr que Google, ils prêchent pour leur paroisse... c'est leurs métiers, les millions de serveurs répartis... mais extraire des données, c'est pas la même chose que de transposer des calculs lourds... Quand on voit les 2 grosses pannes Google ces 2 derniers mois... ça laisse rêveur !!!

avatar xx-os | 

Mouai encore un truc batard prévu exclusivement pour le réseau, avec, ô miracle, une version dégradée dont on (tu) fai(s)t une feature majeure... le pied de pouvoir éditer un document dans le train, ou mater une vidéo... mdr... avec un peu de chance, Google offrira une gégène pour faire fonctionner ton chrombouse et ainsi pouvoir éditer un document même quand il n'y a pas d'électricité au milieu d'un champ... le pied, je vous dis...

avatar Stardustxxx | 

Et puis c'est vrai il y a tellement d'endroit ou il n'y a pas le réseau (ADSL, Fibre, 3g, 4g, Wifi, ....)!!

L'internet c'est comme l'eau ou l'electricité, ca va être partout, c'est considére comme indispensable.
En 2020, on prevoit de 50 a 100 milliards de device connecté sur Internet, le tout sur 5G.

avatar patrick86 | 

"Et puis c'est vrai il y a tellement d'endroit ou il n'y a pas le réseau (ADSL, Fibre, 3g, 4g, Wifi,"

Dans le monde, oui, il y a énormément d'endroits où il n'y a pas de connexion au réseau Internet.

"En 2020, on prevoit de 50 a 100 milliards de device connecté sur Internet, le tout sur 5G."

Vivivi… Avec quelle proportion dans les grandes villes ?

avatar Stardustxxx | 

Je ne suis pas en train de dire que le réseau est dispo partout dans le monde loin de la, car je parlais de la france en particulier. En france, a moins que tu habites au fin fond d'une campagne, tu as accès a Internet. Le taux de couverture internet haut débit fixe en France est de 99,3% de la surface du territoire (http://www.tactis.fr/?p=2059). 99,3% en fixe, et si on compte en plus la couverture 3g/4g... Il n'y a pas beaucoup d'endroit ou tu ne peux pas avoir accès a internet.

Pour ce qui est du monde, en 2005, 16% de la population mondiale utilisait internet, en 2010 30%, en 2013 39%. En 2014, c'est 42,3% (http://www.internetworldstats.com/stats.htm). La progression me semble évidente, au moins 3 points par an, c'est énorme, le monde s'équipe pour Internet. A ce rythme la tout le monde sera équipé dans moins de 20 ans...

Avec quelle proportions dans les grandes villes, bah probablement comme le taux d'urbanisation de la population.... Mais je voulais illustré le fait que Internet va être partout et être utilisé de plus en plus, et que les techno évoluent pour avoir des débits de plus en plus rapide.
Et puis une simple question, personnellement tu as combien de device qui se connecte sur Internet ? 2, 3, 4, 5 ? Si tout le monde sur la planète est équippé comme ca, ca fait combien de device au total, sachant que nous somme deja plus de 7 milliars.

avatar patrick86 | 

@Stardustxxx :

Intéressant l'article que tu me propose. :)

Tout de fois, parler de 99,3% du territoire couvert en haut débit fixe, me parait un tantinet exagéré. L'article dit lui-même, je cite : "98,3 % des Français ont en effet accès à des services ADSL depuis leur domicile. Toutefois, selon l’ARCEP, ce taux de couverture n’est plus que de 77 % seulement pour les connexions bénéficiant d’un débit supérieur ou égal à 2 Mbps."

On évitera de prendre les gens pour des lapins de trois semaines en leur parlant de "haut débit" en dessous des 2 Mbits/s. Donc nous ne sommes déjà plus à 99,3%, mais 77%.

--

"Et puis une simple question, personnellement tu as combien de device qui se connecte sur Internet ? 2, 3, 4, 5 ?"

3

avatar Stardustxxx | 

Tu as raison, c'est 99.3% de la population, pas du territoire. Mais quel est l'interet d'aller brancher les zones ou personne habite ?

Oui ils n'ont pas tous du haut débit (2 Mpbs) mais ils ont une connexion internet, et a priori on ne prevoit diminuer leur débit mais plutot l'augmenter. Donc je ne suis pas trop inquiet pour l'avenir.
Sans compter qu'une connexion 1 Mbits, ca dépanne quand même très bien.

Et puis le débat n'est pas sur le haut débit, que tu utilises un laptop, un chromebook ou autre, tu va être limité de la même facon. C'est l'accès qui est important. Et on sait tous que les vitesses augmentent, rappelle moi a quelle vitesse on se connectait a internet en 1995 ? Et maintenant en 2014 ?

Ce qui est sur c'est que de plus en plus de gens et de plus de superficie seront connecté a Internet.

Avec les PCs, les tablettes, les telephones, les consoles de jeux, les lecteurs multimedia, les imprimantes sans fils, les smartwatches, les tvs qui sont toutes connectées. Sans compter tout ce qui va arriver avec la domotique (Homekit), la voiture (car play), etc... Le nombre d'objet connecté va exploser.

Perso, je doit être autour de 8 objets connecté. J'imagine le nombre dans 6 ans, ...

Si chaque personne sur terre a 3 objets connectés comme toi, ca fait déja 21 milliard d'objet.
Bien sur les vieux equipement ne seront jamais être connecté a internet, mais tout ce qui va sortir va être connecté. Essaye de trouver une TV sans internet maintenant.

avatar Mécréant | 

@Patrick86 :

Je viens de survoler votre lien à propos du Minitel 2.0. J’en déduis que l’iPad n’est pas moins Minitel 2.0 que le chromebook

- Point de vue technique :
Centralisation et type de réseau : les services d’Apple et de Google sont aussi centralisés l’un que l’autre ; leurs réseaux de même type et le chromebook comme l’iPad sont capables de sortir de leurs réseaux centralisés (Stores de Google/Apple) pour visiter Internet ou le Minitel 2.0 (= Wikipedia, Dailymotion, Facebook, Youtube, etc…)
Passivité : le chromebook est actif/passif, comme Internet et non passif seul comme le Minitel

- Point de vue financier :
L’un comme l’autre accèdent à Internet par abonnement > Minitel 2.0
Leurs services propres se payent par abonnement > Minitel 2.0
Les services (app) tiers s’achètent ou se payent par la pub > c’est pareil des deux côtés

- Point de vue juridique, le Minitel c’est : DRM, brevets, etc. > Google ne vaut pas mieux qu’Apple…

Bref, l’auteur de cet article tente de démontrer qu’Internet dans l’ensemble évolue et que cette évolution ressemble à du Minitel (centralisation, abonnement, etc.)
Dans son introduction, il fait cependant un lien entre Internet et les logiciels libres qui n'existeraient pas l'un sans l'autre. Si l’on s’en tient à cela, Android se rapprocherait plus d’Internet et iOS du minitel 2.0…

avatar en ballade | 

Avec mon iPad je suis envahi de publicités. Vous faites comment pour vous en débarrasser?

avatar joneskind | 

@en ballade :

Où ça ?

Le seul endroit où j'ai de la pub c'est dans Safari, parce que je n'installe pas d'app financée par la pub. Mais heureusement, avec le mode Lecteur je les fais disparaître facilement.

avatar philoo34 | 

@en ballade :

"Avec mon iPad je suis envahi de publicités. Vous faites comment pour vous en débarrasser?"

Arrête de faire ton radin et achètes les applis plutôt que de juste te servir des versions free limitées

avatar robrob | 

Les avantages cites semblent en faire un choix logique dans les ecoles pour l'instant. Mais bon c'est comme tout il y a des phases. Il y a eu une courte phase iPad, maintenant c'est Chromebook. Juste des cycles en fait.

avatar arekusandoro | 

Je peux comprendre que les écoles préférés les Chromebook...ne serait-ce que pour le coût d'utilisation...tout simplement. De plus, pour l'utilisation d'un écolier cette "bouse" comme certain aime appeler ces produits, sont bien largement suffisant....mais bon certain commentaire comme toujours sont binaire sans avoir utilisé le produit pour les taches en question : pas Apple = nul

avatar alan1bangkok | 

@Indépendance

c'est vrai qu'avec un iPad 16 Go ......
bref ...

avatar JLG47_old | 

"Les Chromebook étant pour la plupart très limités techniquement, Photoshop fonctionne en streaming"
Je voudrais bien voir fonctionner 20 Photoshop sur un accès internet. Même avec la fibre, cela risque d'être chaud.
Au-delà, c'est évidemment le prix d'achat qui explique le choix. Mais, est-ce bien raisonnable si l'on sait l'espérance de vie d'un Chromebook comparé à un iPad? Surtout entre des mains fonctionnellement malhabiles!
Ensuite, offrir à la première régie publicitaire du monde un regard (streaming oblige) sur l'activité scolaire des enfants ne me semble pas nécessairement du meilleur goût. Mais c'est aux USA, c'est probablement mieux vécu.

avatar patrick86 | 

"C'est effectivement le choix qui est fait, puisque l'ipad et iOS sont remplacés par Chromebook/ChromeOS dont la version avec un système de boot non verrouillé est proposé sous la forme de ChromiumOS."

Oui, pourraient faire le choix d'autre chose encore…

"La magie de cet OS est qu'il s'agit quasi uniquement d'un navigateur"

J'ai du mal à trouver ça "magique", m'enfin, si on veut.

"vous faites ce que vous voulez comme vous le voulez"

Mouais. Dans la limite du navigateur quoi.

"webmail de l'école, plateforme de cours libre etc"

Le webmail n'est pas ma tasse de Thé. C'est du "Minitel 2.0" avec toutes les limites que ça implique.

" Il n'y a pas vraiment de limites."

J'arrive à peine à trouver que mon Mac avec de multiples machines virtuelles (OS X, GNU/Linux et Windows) n'a pas de limite, alors ne venez pas me dire qu'un OS qui est "quasi uniquement un navigateur" puisse ne pas "vraiment avoir de limites".

Je ne peux pas exécuter tout ce que je veux dessus, ni traiter/stocker tout type de données comme je l'entend.

---

"Tu fais parti de ceux qui nous rabâchent que les iPhone et iPad sont plus utilisés que des Android..."

Merci de me l'apprendre.

---

"Tu fais encore partie des gens qui pensent qu'un Chromebook affiche des publicités partout comme un Android?"

Z'avez l'air de le savoir mieux que moi. :)

"Vous sortez des fois de chez vous ou vous utilisez autre chose que des iBrol dans la vie?"

Je vis seul dans une petite hutte en plein Himalaya népalais. Mon Mac est le seul objet matériel que je possède et je ne me nourris que de pommes.

"si cela te fait plaisir de dire du mal!"

Je surkiff grave ! ouech !

---

"il est désormais possible d'installer des applications sur les chromebooks, et celles ci peuvent ouvrir une socket pour offrir des fonctionnalités de type serveur."

En caricaturant : on peut aussi installer Android ou jouer à Mario Cart sur un Minitel (l'original, le français).

"Merci Patrick pour ton lien, cela confirme exactement mes dires:"

Tout le plaisir est pour moi.

"tu bases ton opinion, juste sur l'exemple d'Adobe"

???

"qui comme Apple ou Microsoft proposent des solutions dans le cloud."

Moi qui pensais que iCloud c'était pas du cloud…

"Tu aimes dire du mal sans savoir, juste par plaisir"

Graaaave. c' tro sa mec !

" je t'assure qu'il n'y a aucune notion de serveur-client dont tu parles..."

Quoi de plus normal quand un machine n'est pas connectée à un réseau.

"Sur mon Mac, iCloud tourne sur un serveur distant."

Donc il ne tourne pas sur le Mac.

"Sur mon PC, Office365 tourne sur un serveur distant..."

Donc il ne tourne pas sur le PC.

iCloud et Office 365, c'est du Minitel 2.0.

---

Pourquoi Chrome OS s'apparente à du Minitel 2.0 ?

Ce n'est pas l'appareil en lui-même, mais le logiciel (avec ses limites) + les limites du matériel (très peu de stockage interne et performances) + plus l'incitation à s'appuyer sur le Cloud Google.
C'est le fait qu'avec cette machine vendue comme un ordinateur portable, je sois encore davantage limité que sur une tablette.

Epargnez moi la blague des apps Android sur Chrome OS.
C'est applications ne sont pas adaptées et optimisées pour une IHM de type écran-clavier-souris.
C'est un bricolage même pas digne d'un petite distribution GNU/Linux développée par une bande de geek bénévoles manquant de moyens et de temps.

Je n'affirme pas que les tablettes soient une solution ultime à l'école. En revanche, si le choix est porté sur des appareils qui s'apparentes à des ordinateurs portables, alors choisissons de véritable Ordinateurs Personnels Portables.

---

"et libérez votre esprit des contraintes imposées par votre actuel fournisseur de logiciel système privateur."

Hum… Intéressant (sans ironie). Mais dans cette logique là, j'aurais plutôt tendance à aller me libérer avec du logiciel Libérateur, plutôt que de me jeter dans un Cloud non moins privateur.

---

"Google pour Education (si on l'utilise) est dépourvu de publicité et d'analyse de données.

Ensuite c'est plus une histoire de conditionnement des enfants aux marques. Effectivement dans ce cas distribuer les produits en marque blanche serait une très bonne idée."

Oui, donc inutile de faire l'autruche avec Google pour Education.

Nous savons pertinemment que tout fournisseur de solution informatique, qu'il s'agisse de systèmes généralistes tels que ceux de Google, Apple ou Microsoft, ou de système tournés pro et/ou industriels, a tout intérêt à ce que ses produit soient utilisés dans les établissement d'enseignement. C'est ainsi qu'on habitue dés le plus jeune âge, les enfant à utiliser un ordinateur Machin plutôt que Truc.

Google peut bien ne pas monétiser les écoliers. Parce que qu'est-ce qui va se passer plus tard, quand ces dorénavant anciens écoliers voudront utiliser un Chromebook comme ils avaient à l'école ? Il y a de très fortes chances qu'ils se créent un compte Google, parce que y'a plus de services coooool avec. Et là, c'est JACKPOT — pour Google.

avatar Xav852 | 

@patrick86 :
Concours du plus long commentaire, qui d'autre veut s'amuser à faire un copier/coller de chaque commentaire avant d'y répondre ?

avatar lmouillart | 

"Je ne peux pas exécuter tout ce que je veux dessus, ni traiter/stocker tout type de données comme je l'entend."
Vous faîtes ce que vous voulez, un Chromebook est un ordinateur, vous pouvez exécuter des applications natives avec distribution local ou distante. Vous aimez virtualiser ? Faites le !

Vous voulez stocker en local des vidéos cours pour lire dans le train ? Faites le ! Vous avez plusieurs GO de stockage local et la possibilité de mettre une carte SD dans n'importe quelle machine afin de porter le stockage au niveau de n'importe quel Macbook Air.

---
Que les élèves utilisent un écosystème Apple, Microsoft le résultat est le même, ils seront liées à une solution propriétaire et fermé (qui plus est hors de prix !)

" Il y a de très fortes chances qu'ils se créent un compte Google,"
Bof tout le monde à déjà un compte Google ...

Il y a tellement d'avantage dans le domaine éducatif de proposer des terminaux cloisonnées (sous ChromeOS) ou libres (sous ChromiumOS).

Bref la solution la moins pire est un système Linux (ChromeOS en est un), robuste (vous plantez votre système, un rafrachissement et hop vous retravaillez, pas besoin d'être ingénieur pour cela), fermé si besoin (pas de youtube, pas de recherche ou de chose que l'établissement ne souhaite pas que vous utilisiez dans son environnement et dans le cadre de vos études), et ouvert si nécessaire (avec le temps et surtout les années, émancipez vous de ce cloisonnement, bidouillez, codez, créez comme bon vous semble en passant en mode développeur).

On est très loin du minitel et du minitel 2.0

ps : concernant les applications Android. Nombre de Chromebook sont tactiles (mode tente ou clavier détachable).

ps2 : "alors choisissons de véritable Ordinateurs Personnels Portables."
Nous sommes parfaitement en ligne et les Chromebook le sont bien heureusement : totalement.

avatar patrick86 | 

"Vous faîtes ce que vous voulez, un Chromebook est un ordinateur, vous pouvez exécuter des applications natives avec distribution local ou distante. Vous aimez virtualiser ? Faites le !"

Donnez-moi un Chromebook, j'y installerais Ubuntu.

"Vous avez plusieurs GO de stockage local"

Pas beaucoup non plus…

" et la possibilité de mettre une carte SD dans n'importe quelle machine afin de porter le stockage au niveau de n'importe quel Macbook Air."

Moins je jongle entre plusieurs volumes de stockage, mieux je me porte.

Quand à comparer une cartes SD aux capacités d'un SSD PCIe, c'est un peu poussé quand-même. :)

--

"Bref la solution la moins pire est un système Linux (ChromeOS en est un), robuste (vous plantez votre système, un rafrachissement et hop vous retravaillez, pas besoin d'être ingénieur pour cela), fermé si besoin (pas de youtube, pas de recherche ou de chose que l'établissement ne souhaite pas que vous utilisiez dans son environnement et dans le cadre de vos études), et ouvert si nécessaire (avec le temps et surtout les années, émancipez vous de ce cloisonnement, bidouillez, codez, créez comme bon vous semble en passant en mode développeur).

On est très loin du minitel et du minitel 2.0"

Je ne peux pas être d'accord.
Il y a un énorme écart entre une distribution GNU/Linux digne de ce nom et ChromeOS. Une distribution GNU/ Linux c'est le noyau Linux ET le système GNU. Suffit pas de mettre un noyau Linux pour faire du GNU/Linux. Or, moi je parle de GNU/Linux.

"Nous sommes parfaitement en ligne et les Chromebook le sont bien heureusement : totalement."

Mauvaise fois et vous le savez.

Les capacités d'un Mac, d'un PC Wintel ou d'un PC sous GNU/Linux sont bien SUPÉRIEURES à celles d'un Chromebook.
Ou alors, vous devrez m'expliquer pourquoi Adobe ne se contente pas de sortir une toute bête version ChromeOS de Photoshop, exécutée en local.

--

"concernant les applications Android. Nombre de Chromebook sont tactiles (mode tente ou clavier détachable)."

C'est un autre bricolage.

avatar Napoleon Bonaparte | 

@Patrick86

Des enfants n'ont pas beaucoup de ordi super puissant pour se familiariser avec l'informatique et les technologies d'aujourd'hui et de demain. Un Chrome Book leur suffit amplement !

avatar lmouillart | 

"Pas beaucoup non plus…"

Les cartes SD c'est actuellement 64go pour une 40ene d'euros, vous pouvez monter dans l'état actuel des technologies à 256go. Ceci dit, sois dit en passant, quel élève à besoin d'avoir des go de données stockés et accessibles à tout instant en hors ligne ?

"Moins je jongle entre plusieurs volumes de stockage, mieux je me porte."
Utilisez donc en seul.

" moi je parle de GNU/Linux."
;) Chrome OS, c'est du GNU/Linux :-) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Google_Chrome_OS

"C'est un autre bricolage."
? Le sous-système Android et ChromeOS est quasi similaire.

"Les capacités d'un Mac, d'un PC Wintel ou d'un PC sous GNU/Linux sont bien SUPÉRIEURES à celles d'un Chromebook.
Ou alors, vous devrez m'expliquer pourquoi Adobe ne se contente pas de sortir une toute bête version ChromeOS de Photoshop, exécutée en local."
Question de simplicité pour Adobe, réécrire Photoshop pour ChromeOS eu été plus long que de le proposer en affichage distant.

ChromeOS en mode normal fait tourner du C et C++ dans une sandbox, donnez, lui du C et C++ ou n'importe quel environnement tournant dans la sandbox et porté, cela s’exécutera sans soucis. Vous ne serez limité que par le matériel local et distant (comme sur n'importe quel ordinateur) et par votre capacité créative. Le reste c'est vous qui vous l'imposé ou vous le limité sans autre forme de procès.

avatar patrick86 | 

@lmouillart :

"Les cartes SD c'est actuellement 64go pour une 40ene d'euros, vous pouvez monter dans l'état actuel des technologies à 256go. "

et les débit d'accès ?
Voila.

"Ceci dit, sois dit en passant, quel élève à besoin d'avoir des go de données stockés et accessibles à tout instant en hors ligne ?"

Par exemple, un élève qui voudrait s'ouvrir à autre chose que les cours servis à l'école.

"Utilisez donc en seul."

C'est ce que je fais en grande partie :
- 1 To dans le Macbook Pro
- 3 To en externe pour la sauvegarde et ce qui est moins important.

"Le sous-système Android et ChromeOS est quasi similaire."

Du point de vue utilisateur, ça reste un bricolage. Tout comme balancer des apps iOS sur OS X serait du bricolage.

") Chrome OS, c'est du GNU/Linux :-) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Google_Chrome_OS"

Je vois que nous avons consulté la même source.
Source qui dit, je cite "Google Chrome OS est un système d'exploitation développé par Google […] il repose sur les bases posées par le navigateur Web Chrome et sur un noyau Linux"

Ça parle de noyau Linux, mais pas de GNU.

avatar lmouillart | 

"et les débit d'accès ?
Voila."
Pour lire un pdf, ou un cours en h264 on s'en fiche un peu non ? Le débit des classes 3 est largement suffisant alors que dire des classes 10.

"Par exemple, un élève qui voudrait s'ouvrir à autre chose que les cours servis à l'école."
Depuis Internet ? Il utilise Internet
Depuis une clé usb ? Il utilise sa clé usb
Depuis une carte mémoire ...

"Du point de vue utilisateur, ça reste un bricolage. Tout comme balancer des apps iOS sur OS X serait du bricolage."
Bof, en quoi avoir les applications iOS lancée sur une machine tactile serait plus du bricolage, que lancée sur une autre machine tactile ?

J'installe les applications proposées en un clic, et elles s'utilisent simplement via l'écran.

Chrome OS (https://chromium.googlesource.com/) utilise entre autre freetype, dbus, la glibc, grub, mesa, WPA Supplicant, syslog, ntp, cron, ffmpeg, X Window, etc ... alors effectivement tout n'est pas sous GPL et tout ne vient pas de GNU, mais on est quasiment dans la même architecture que tout GNU/Linux, il n'y a que l'initialisation de grub qui change (recovery).

Il s'agit bien d'un Linux et plus précisément d'un GNU/Linux notamment basé sur Gentoo.

Il y a juste quelques restrictions en plus qui sont supprimables en mode développeur.

avatar patrick86 | 

"Pour lire un pdf, ou un cours en h264 on s'en fiche un peu non ?"

Et pour mes machines virtuelles ?

"Bof, en quoi avoir les applications iOS lancée sur une machine tactile serait plus du bricolage, que lancée sur une autre machine tactile ?"

Je parlais aussi des machine dites "hybrides".

avatar Napoleon Bonaparte | 

Chrome OS sera le système du futur ! Windows a vécu, Mac OS X bienqu'il soit excellent est pénalisé par le prix des machines Apple. Les jeunes de demain seront des adeptes de Chrome OS

C'est comme ça, la roue tourne ...

avatar Gagolak | 

Que ce soit un iPad, une tablette Android ou un Chromebook, je me demande toujours à quoi ça sert de fournir un terminal à chaque enfant d'une école.

C'est une bonne manière de les endoctriner dès le plus jeune âge aux joies de la consommation de matériel électronique.

La bonne excuse souvent servie est qu'il est important de les initier aux outils qu'ils utiliseront dans le futur.

La bonne blague...

Les enfants utilisant ces Chromebooks sont-ils sujets aux même conditions d'utilisation que fait accepter Google aux adultes ? Quelles seront les limites de l'exploitation des données de ces étudiants par Google ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR