Record de part de marché pour le Mac aux États-Unis au troisième trimestre

Stéphane Moussie |

« Le Mac a et aura toujours un rôle super important. Aussi loin que l'on puisse voir, il a sa place », affirmait Phil Schiller a l'occasion de son trentième anniversaire. Les derniers chiffres de ventes lui donnent raison. Durant le troisième trimestre calendaire, Apple a vendu dans le monde entier 5,5 millions d'ordinateurs, soit presque 1 million de plus que l'année précédente.

Photo Matthew Pearce CC BY

Aux États-Unis, cela se traduit tout simplement par la meilleure part de marché jamais enregistrée. Selon IDC, Apple a été le troisième vendeur d'ordinateurs (2,34 millions d'unités) de juillet à septembre en captant 13,4 % du marché, ce qui lui a permis de dépasser Lenovo (10,7 %). HP et Dell restent loin devant, avec respectivement 28 et 24 % de parts de marché.

Récemment interrogé par le rédacteur en chef du Wall Street Journal, Tim Cook a lancé une petite pique : « Est-ce que vous préféreriez diriger l’activité Macintosh ou n’importe quel constructeur de PC ? » Et d'ajouter que le Mac avait « un brillant avenir ».


Source
avatar boubloux | 

Tous les gens que je connaît lorsqu'ils achètent un ordinateur achete un Mac même si t'a quelque année répétait sans cesse moi je n'aime pas Macintosh.

avatar joneskind | 

@boubloux :

Il m'a fallu un certain temps avant de décoder ton commentaire, mais je confirme. J'étais un hater patenté avant que par la force des choses (un PC pro sous Vista inutilisable) je me résigne à installer un hackintosh. Ça a changé ma vie comme mon rapport à l'outil, et même ma manière de consommer. Je serais incapable de revenir en arrière.

avatar Vetsa | 

@joneskind :
Tu pourrais stp argumenter au lieu de laisser des sous-entendu!! Car lorsque tu dis que tu avais un Pc sous Vista inutilisable on souhaite en savoir plus, moi surtout!?

Alors dis nous c'est quoi qui n'était pas utilisable? Il était impossible d'allumer la bête ou quoi? Ou bien la configuration n'était pas tip top. Donc lorsqu'on se lance dans cette brèche autant aller jusqu'au bout de son argumentaire.

Pour ma part lorsque les iMac auront une bonne configuration sans qu'on y laisse 2 jambes je sauterai le pas.

avatar Arpee | 

MDR...! Tu reproches à Joneskind de ne pas argumenter et toi tu nous envoies fièrement un "Pour ma part lorsque les iMac auront une bonne configuration sans qu'on y laisse 2 jambes je sauterai le pas" à la gueule. T'es un peu gonflé, non ?

avatar Mécréant | 

Si c'est voulu, c'est un très bel exemple d'ironie, une véritable démonstration par l'absurde! ^^

avatar zol68 | 

@Vetsa

Non, ne saute pas le pas, reste sur Windows.

avatar MrSoul | 

Si ça leurs permettait d'arrêter de faire des conneries comme avec le Mac mini !

avatar John Maynard Keynes | 

@MrSoul

Etrange raisonnement, le fait de battre des records de PDM devrait les conduire à changer une stratégie que tu t'obstine a qualifier de "conne" ?

Désolé mais visiblement ces chiffres montrent qu'Apple sait ce qu'il fait en laissant sur le bord de la route un microcosme ne représentant que fort peu de nos jours.

avatar Silverscreen | 

Le PC est longtemps resté indétrônable pour les particuliers, malgré ses défauts, en raison de l'industrie du jeu vidéo, très restreinte sur Mac. L'essor des consoles de jeu a sensiblement fait baisser l'attrait du PC, de ses configs coûteuses avec carte vidéo sur-puissantes et d'un nécessaire châssis évolutif, quoi qu'il en coûte en termes de fiabilité globale.

Pour ceux qui ne jouent plus que de manière épisodique sur leur ordi, un Mac est à la fois plus fiable, plus intéressant à la revente, plus agréable à utiliser (SSD de série sur les portables, MagSafe, écran haute définition et clavier rétro éclairé) et avec un OS gratuit. Bref, c'est juste plus simple et plus productif...

Apple a encore une grosse marge de progression mais si ils atteignent un jour une masse critique suffisante pour que les éditeurs envisagent systématiquement un portage de qualité sur leurs gros titres de jeux, ça peut vraiment accélérer les choses....

Un MBA 14" Retina peut devenir une sacrée arme à cet égard...

avatar Ukualai | 

Franchement faut arrêter de rêver mais les mac ne seront jamais intéressant pour jouer si Apple continue dans la voie du ultra mince et fanless...

OK, cela coûte plutôt chère de joueur sur une architecture PC, mais avoir quelque chose d’intéressant revient trois fois plus chère chez Apple que chez les assembleurs.

Les gros titre de jeux, en règle général, sont des titres qui en mette plein la vue donc faut pas de petite machine... et puis les éditeurs quand ils font une version pour Xbox ils n'ont pas trop de boulot pour la porter sur PC (DirectX quand tu nous tient par les couilles :p)

Ensuite faut arrêter cet argument à la con du plus simple et plus productif... depuis Windows 7, les écrans bleu ou les problèmes de drivers sont aussi rare qu'un caribou sur une île tropicale.

avatar Mécréant | 

Pour être passé de XP Service Pack 3 à Windows 8 (et avoir ainsi évité Vista), je dois dire que ça fait une dizaine d'années que je n'ai plus eu de plantage sur pc.
De gros plantage s'entend... Je dois régulièrement chipoter pour connecter mon iPad ou un disque dur passé par un Mac!

Concernant l'adaptation, il est vrai qu'il m'a fallu une semaine pour m'habituer à Windows 8 (il m'en aurait fallu moins pour m'habituer à 8.1, d'autant que le pc était livré avec une feuille "Quick Start Guide". Il m'en a fallu autant pour m'habituer à mon MBP. Et d'un côté comme de l'autre, j'aimerais avoir certaines fonctions de l'autre système! Finalement, le pire est peut-être de passer sans cesse de l'un à l'autre...

avatar trolloloI | 

Ukualai
"OK, cela coûte plutôt chère de joueur sur une architecture PC, "

Sur du court terme sans aucun doute mais sur 3 à 5ans, le PC est plus rentable ou les gens n'achètent qu'un jeu console tout les 2ans... Entre les jeux à 70€, le mode online payant, les dlc qui contiennent des chapitres entier du mode histoire..., l'arrêt des fonctions online quand l'éditeur en a envie et sans autre alternative que d'acheter le nouveau jeu et/ou une nouvelle console pour continuer de joueurs avec ses potes, etc, etc.

Les seules pour qui ça coutent une blinde le PC c'est ceux qui veulent le top du top en permanence, soit une infime portion des joueurs PC.
Le reste se contentera du medium voir du low 5 à 6 ans après l'achat de PC pour gratter 1 an ou 2 sur le renouvellement ou pourra se tourner vers l'occaz' pour upgrader avec du high-end de l'époque pour quelques dizaines d'€.

Et steam avec ses promos quasi permanente, l'accès à des serveurs privés/alternatifs quand les offi ne sont plus maintenu, pas de zonage à la con, pas de limitation du hard dispo à cause de features inutiles imposées et qui bouffe des ressources matériel pour rien, pas de TV et donc économie de 130 à 140€/an de redevance TV en France (~350 à 400€/an pour les suisses j'crois ?), etc.

avatar melaure | 

Le piratage a été le premier facteur de succès du PC, déjà bien avant la guerre des prix de la fin des années 80, que ce soit coté des particuliers, ou même pro (souvenez vous des années ou le taux de piratage d'Office était de 50% dans les entreprises françaises …).

Perso ce n'est pas le succès du Mac qui m'intéresse mais le succès d'OS X. Certes Apple cartonne et c'est bien, mais vu ce qu'Apple fait en même temps au Mac, le succès du Hackintosh peut lui aussi se poursuivre … tout le monde ne veut pas forcément un ordi jetable ;)

La RAM soudée, et peut-être un jour le SSD (qui a déjà un connecteur proprio sur MBA par exemple), j'ai du mal à accepter … le reste c'est bien mais c'est handicapé par ces points … on va trop loin dans la miniaturisation. Je ne me vois pas changer mon MBP 2012 du coup, ni mon iMac 2011.

Apple a su attirer une clientèle peu regardante la dessus ou peu consciente du soucis. Mais est-ce que les ventes vont continuer à ce rythme quand les gens vont se rendre compte que pour augmenter la RAM, il faut changer de machine ? Ca fou un peu mal quand on y a mis 1200 à 2000 euros, non ?

Pour le reste je suis d'accord, si tous les softs sortaient sur Mac grâce à une bonne PDM, ce serait un cercle vertueux, mais on en est pas encore là. Et vu la politique GPU faut pas compter sur le jeu ...

avatar patrick86 | 

@melaure :
"tout le monde ne veut pas forcément un ordi jetable ;)"

J'ai beau le chercher, je n'ai encore jamais vu ce Mac à usage unique.

C'est un Mac dont on ne pas recharger la batterie ?

"peut-être un jour le SSD (qui a déjà un connecteur proprio sur MBA par exemple"

Jusqu'à preuve du contraire, le connecteur des SSD des Mac n'est pas la propriété d'Apple.

"Mais est-ce que les ventes vont continuer à ce rythme quand les gens vont se rendre compte que pour augmenter la RAM, il faut changer de machine ?"

Pour répondre à cette question, il faudrait connaître ce que représente la proportion des utilisateurs qui se posent la question de savoir s'ils peuvent changer la RAM — part dont sont évidement excluent les utilisateurs qui n'ont que faire de savoir ce que c'est...

avatar John Maynard Keynes | 

@melaure

Mais est-ce que les ventes vont continuer à ce rythme quand les gens vont se rendre compte que pour augmenter la RAM, il faut changer de machine ?

Toujours difficile de s'imaginer qu'on est pas représentatif des réalités du monde et qu'une grande masse d'individus peut penser autrement que soit.

La plus grande part des machines fini sa vie très exactement dans la configuration de sortie d'usine, même quand elle est facilement adaptable ...

Cela te semble peut-être fou, mais la très grande part des utilisateurs ne changent rien à leur machine et ne veulent surtout pas le faire.

avatar Crkm | 

Bizarrement, cela fait quelques temps que l'on ne les entend plus parler "d'ere post PC"…changement de stratégie après les résultats de vente de tablette ?

avatar Dwigt | 

Le concept de post-PC, ça n'était pas la fin du PC, c'était la fin du PC en tant qu'appareil dominant dans une installation informatique. Avant les smartphones ou les tablettes étaient un peu considérés comme des périphériques du PC, vu qu'ils en avaient besoin pour des synchros. Aujourd'hui, avec les services de nuage, ce sont des appareils qui sont synchronisés les uns avec les autres, avec le PC qui n'est plus que l'un des appareils parmi d'autres.

avatar John Maynard Keynes | 

@Dwigt

Le concept de post-PC, ça n'était pas la fin du PC, c'était la fin du PC en tant qu'appareil dominant dans une installation informatique.

Il y en a au moins un qui comprends :-)

Pour le restant des mal comprenants: quand le sage montre la lune ...

Le post-pc c'est effectivement la perte du statut d'élément centrale de la vie numérique pour l'ordinateur personnel.

avatar XiliX | 

@Crkm :
Il faut attendre le résultat de cette période. Le dernier résultat n'est pas très représentatif car les nouvelles tablettes n'étaient pas encore sorties.
Or il y a des chances que beaucoup ont reporté leurs achats en attendant les nouveaux.
D'autant plus que l'iPad Air 2 a l'air d'être très bien vendu.

avatar Eiffel21 | 

J'ai reçu mon iMac 5K, je l'utilise depuis 5 jours et je suis ravi ! Quelle machine ! Elle démarre en 30 secondes. Par contre, j'ai noté plusieurs bugs dans OS X Yosemite.
Problème de perte de connexion avec le wifi, j'ai dû mettre un câble ethernet.
Bug dans les onglets du Finder, parfois en cliquant sur un dossier trouvé par Spotlight un onglet page blanche s'ouvre et ensuite le Finder est perdu. Que je clique sur mes documents, ma musique etc... page blanche !!!!!
Le plus chiant ce sont les notifications d'emails qui ne marchent pas très bien et UNIQUEMENT sur des comptes en IMAP pas sur les POP !
Le compte GMAIL est PARFAITEMENT géré par les notifications et bien mieux que celui que j'ai chez FREE (que j'ai dû transformer en IMAP) qui marche une fois sur deux. Pas top !!! Y'a des bugs à corriger dans Yosemite !!!!!!!!

avatar Eiffel21 | 

J'ai aussi découvert la gestion très particulière de la mémoire par Yosemite ! Je n'avais pas cette gestion de mémoire dans Lion sur mon vieil iMac de 2006.

Yosemite CONSOMME TOUTE LA MEMOIRE ! Qui peut m'expliquer pourquoi il mange toute la mémoire ? Mes 8 Go y passent !

avatar John Maynard Keynes | 

@Eiffel21

L'utilisateur lambda devrait arrêter d'essayer de regarder ce qui se passe au niveau de l'utilisation de la mémoire faute d'y comprendre quoi que ce soit.

Ce n'est pas parse qu'une grande part de la mémoire a le statut Used qu'elle n'est plus disponible.

La gestion mémoire des OS moderne est performante et efficace, il faut s'y fier et ne pas s'affoler si toute la mémoire semble utilisé, ce n'est en rien bloquant.

Pour t'aider à comprendre :

http://support.apple.com/en-us/ht1342

PS : Tu as tant de pseudo, qu'on oublis que c'est toi ....

avatar Eiffel21 | 

@John Maynard Keynes

La page que tu m'as donné ne correspond plus à la gestion de la mémoire par Mavericks et Yosemite. Elle ne parle pas de la mémoire comprimée. Il n'y a plus le camembert de couleur mais un graphique "Pression sur la mémoire". Je l'aimais bien ce camembert, je m'y étais habitué.

Bref, d'après ce que j'ai compris, tant que le système ne comprime pas les données inutilisées en mémoire et que la mémoire d'échange (le swap) reste à 0 TOUT VA BIEN. Il faut comme tu le dis, laisser le système gérer tout ça !

Donc, je le laisse faire et je ne m'affole pas !

avatar John Maynard Keynes | 

@Eiffel21

Les catégorie d'allocation mémoire de l'OS n'ont pas changé d'un iota, ce qu'il y a sur la page que je t'ai donné reste d'actualité.

Plus tu as de RAM, plus l'OS prend ses aises ;-)

J'ai 64Go sur mon Mac Pro et l'OS s'en prend un beau morceau pour mon bien.

Il faut arrêter de se focaliser sur le niveau de mémoire libre ;-)
Donc, je le laisse faire et je ne m'affole pas !

Yep.

avatar XiliX | 

@Eiffel21 :
Désolé mais swap à zéro n'existe pas avec les OS et applications modernes.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR