Comment Google gère son parc de 43 000 Mac

Christophe Laporte |

Si certains ont des doutes dans la capacité du Mac à être utilisé en entreprise, l’exemple de Google devrait inciter à les faire réfléchir. Lors de la conférence Lisa’ 13, Clay Caviness a expliqué comment le géant de l’internet gérait son parc de 43 000 ordinateurs estampillés d’une pomme.

L’ingénieur de Google en recense très exactement : 43 207. En tout cas, c’est le nombre d’ordinateurs Apple qui se sont connectés au moins une fois sur les serveurs internes sur une période de trente jours.

Le plus gros parc de Mac, derrière Apple

Bref, rien que ce chiffre permet de montrer que les solutions d’Apple sont tout à fait valables en entreprise. Comme l’explique Clay Caviness, le Mac n’a pas toujours été majoritaire chez Google. Sa montée en puissance a été progressive et maintenant, le Mac est devenu la norme, à tel point qu’il faille remplir un dossier pour commander un ordinateur d’une autre marque. Précisons que tous les Mac comprennent OS X, mais Boot Camp est souvent utilisé. Le fait de pouvoir faire tourner OS X, Windows et Linux est un vrai plus, notamment pour les développeurs.

D’après nos informations, c’est le plus important parc de Macintosh au monde, si l’on met de côté celui d’Apple. Contrairement à d’autres sociétés comme Microsoft qui avait à une époque un parc important de Mac pour le développement de la Xbox, Google n’a pas de contrat pour le support avec Apple. Tout est traité en interne. Pour l’anecdote, le logo du Mac est souvent remplacé par un petit robot vert.

Comme l’expliquait Clay Caviness lors de cette conférence, le seul souci d’Apple, c’est qu’elle ne propose aucun outil permettant d’administrer un tel parc. Des outils comme OS X Server ou Remote Desktop sont pensés pour gérer au mieux des parcs de plusieurs centaines de machines.

Pas de fragmentation chez Google

Google a développé lui-même ses outils pour parvenir à ses fins. Elle propose certains d’entre eux en open source. C’est le cas de Cauliflower Vest qui permet aux administrateurs d'activer FileVault sur un poste, de déposer automatiquement la clé de secours sur un serveur Google App Engine sécurisé et de pouvoir accéder à l’une de ces clés en cas de problème (lire : Cauliflower Vest : un outil pour FileVault 2 en entreprise). La division Macintosh Operations de Google possède une page Google+ dans laquelle elle évoque ces problématiques.

À cette occasion, l’employé de Google a évoqué un nouvel outil, CanHazImage, qu’il prévoit de proposer prochainement en open source. Cet outil permet d’ajouter une série de packages à une image système et de créer une nouvelle image. Parmi les autres outils que Google a mis au point pour le Mac, il y a Crandk lequel permet d’exécuter du code Python ou un script shell en réponse à de nombreux événements du système : changements réseau, l'activité du système de fichiers, lancement d'applications, etc.

Ce qui est intéressant avec le cas de Google, c’est qu’en dépit d’un parc conséquent le géant de l’internet fait preuve d’une grande agilité. Il explique avoir migré 99,5 % de son parc de Lion vers Mountain Lion en 8 semaines. Google espère faire aussi bien avec Mavericks !

Il était une fois l’iPhone

Afin de promouvoir ses solutions, Google aurait pu être l’exemple rêvé pour Apple s’il n’y avait pas eu Android. Car à une époque pas si lointaine, l’iPhone était le terminal dominant au sein de l’entreprise.

Image : Andy / iLounge
Image : Andy / iLounge

Les employés de Google n’ont pas beaucoup de choix lorsqu’il s’agit de prendre un téléphone. C’est un Nexus, sinon rien (ou à l’extrême limite un smartphone Motorola). D’après nos informations, il est assez mal vu de demander un smartphone Samsung, par exemple.

Mais la démarche de Google est on ne peut plus logique. Les Nexus ont été conçus, car certains hauts dirigeants n’étaient pas satisfaits des terminaux Android en vente. Le Nexus a été pensé avant tout afin de répondre aux besoins de Google. Sa commercialisation n’est en quelque sorte que la cerise sur le gâteau.


avatar nova313 | 

Tous les designers et développeurs qui travaillent chez Google et que je connais, utilisent 2 macs. Un iMac au bureau et un MBPR hors bureau.

avatar ddrmysti | 

Ce qui est marrant, c'est de voir que google à son propre OS desktop, mais que ce dernier est tellement génial qu'ils ne l'utilisent pas eux même...

avatar robrob | 

Ils ont un OS destine au grand public, pas pour le travail.
On peut dire de la meme chose d'Apple qui utilise des Unix sur nombre de ses serveurs plutot que leur propre OS serveur.

avatar inoga | 

Ca c'est pertinent dis donc ! Un futur analyste...

Chrome OS est une alternative pour ceux qui ne font que du web et de la bureautique légère. Et puis c'est très récent comme OS.

avatar sImPOD | 

Attends, on en sait rien ; si ça se trouve, ils le font tourner avec BootCamp.

avatar robrob | 

"l’exemple de Google devrait inciter à les faire réfléchir"
Effectivement ca incite a reflechir mais ca confirme aussi ce que dit beaucoup de monde qui travaille dans le domaine. Pour pouvoir utiliser des Mac dans un parc il faut des outils et a moins d'avoir la capacite de Google de les developper en interne, on est vite tres limite par rapport a ce qui se fait a la concurrence.

Ce serait marrant que ce soit Google qui ouvre ce marche grace a leurs outils open source.

avatar henpat | 

On voit qu'au niveau Entreprise, rien ne remplacé pour le moment à Windows Server!

avatar patrick86 | 

@henpat :
Sauf dans les entreprises qui utilisent des solutions à base Linux, BSD, etc.

avatar oomu | 

majoritairement du Linux/Unix.

avatar Pticed | 

Petits problèmes de traductions:
network changes => Changement réseaux
application launching => Lancement d'applications

avatar Christophe Laporte | 
merci, mon lit me manque :)
avatar Orus | 

Comme quoi toutes ces histoires de guerre entre Google et Apple et Samsung c'est bien de la manipulation et de belles histoires pour motiver les employés.

avatar oomu | 

non, ce sont des conflits commerciaux, et ce sont des entreprises qui sont en concurrence frontale sur plusieurs marchés.

Il s'agit donc bien de vraies histoires et il faut motiver les employés pour écraser la concurrence.

Cela n'enlève rien au fait qu'ils sont tous les 3 dans le même bateau: l'industrie informatique, et qu'elles doivent en tenir compte.

Parfois partenaire, parfois concurrents, parfois dans les même consortiums ou organismes.

avatar yoa | 

1. "Sa montée en puissance a été progressive et maintenant, le Mac est devenu la norme"

Oui enfin ce n'est pas par choix des utilisateurs. C'est une volonté politique de Google de privilégier OS X à Windows. Et ce depuis 2010. (Eric Smidth chez Apple, don't be evil, toussa toussa, ..)

2. Venir expliquer que Mac en entreprise c'est possible mais qu'il existe "aucun outil permettant d’administrer un tel parc" et que Google est obliger de faire ses propres devs, c'est un peu paradoxal. Je vois pas quel DSI peut se laisser convaincre.

3. En (grande) entreprise, il n'y a pas de fragmentation non plus. Par contre il y'a très peu de migration.

avatar FrancoisR | 

Il n'y a peut être pas d'outil d'administration pour gérer autant de machines. Toujours est-il que la migration des postes en 8 semaines c'est juste incroyable. Quand on pense que Windows XP représente encore 20% des postes en entreprise et que son support est terminé (après multiples prolongations) en AVRIL 2014 !!! oui oui 5 mois... tu crois que les DSI sont plus rassurés ???

avatar Wolf | 

@yoa : La plupart des DSI sont des imbéciles. Ils n'aiment pas le Mac parce que celui ci permet aux utilisateurs de se passer d'eux pour la plupart des problèmes de base. Ils aiment Microsoft car ça leur permet de se défausser dessus pour pallier à leur manque d'imagination ou de réflexion.

Plutôt que d'investir leur temps dans de la recherche et du dev, ils préfèrent lire 01 en espérant y trouver une réponse à des questions qu'on ne leur posent même pas.

avatar yoa | 

Toi, tu n'as jamais parlé de ta vie à un DSI.

avatar FrancoisR | 

Le lien que vous donnez pour Crandk n'est pas bon.
Le dernier commentaire de commit est "I think the project is dead", avec comme contenu un lien vers GitHub car certains ont repris le projet :
https://github.com/acdha/pymacadmin

Ça n'a plus l'air d'être Google qui le gère.

En tout cas merci pour cet article, c'est intéressant !

avatar joneskind | 

Effectivement, c'est plutôt intéressant de noter qu'une des plus grosses boites informatique du monde a choisi le Mac pour son parc. À force d'entendre dire que le Mac en entreprise c'est pas sérieux, on aurait pu finir par le croire. J'attends les arguments des zozos encore convaincus que Microsoft est tellement supérieur à Apple en entreprise.

PS: @Yoa

Eric Schmidt a quitté Apple en aout 2009. Tu crois vraiment que la domination du Mac chez Google est encore due à la vieille collaboration Apple/Google ? Franchement, à qui crois-tu faire avaler une telle couleuvre ?

Tiens, afin de t'éviter une constation inutile des faits:

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Eric_Schmidt

La guerre thermonucléaire a commencé en 2008. Et encore aujourd'hui il est plus difficile d'acheter un PC qu'un Mac chez Google...

avatar robrob | 

Avant de traiter les autres de zozos, lis l'article et tu verras que pour l'instant ca marche si tu developpes tes outils d'admin toi-meme. Rien que pour ca et les nombreuses solutions qui existent sur le marche, c'est pas dur de voir en quoi Windows est plus adapte.

avatar joneskind | 

@robrob

Oh mais j'ai bien lu l'article. Mais les outils d'administration ne sont pas les seuls points faibles montrés du doigt pour expliquer que le Mac n'est pas bon en entreprise.

Et tant mieux si Google développe des outils puissants pour gérer de tels parcs. Je suis sûr que Apple en fait autant en interne. J'ai tellement entendu dire qu'Apple n'utilisait pas ses propres solutions pour administrer ses machines, comme si c'était simplement impossible pour Apple de gérer ses propres Macs, qu'aujourd'hui ça me fait simplement doucement rigoler.

Apple travaille sur des solutions PME. C'est pas qu'elle ne soit pas capable de proposer des solutions pour les gigantesques multinationales comme Google. C'est juste que ce marché ne l'intéresse pas.

avatar rikki finefleur | 

@joneskind
"J'attends les arguments des zozos encore convaincus que Microsoft est tellement supérieur à Apple en entreprise.J'attends les arguments des zozos encore convaincus que Microsoft est tellement supérieur à Apple en entreprise."
puis
"C'est juste que ce marché n'intéresse pas Apple"

En deux phrases tu viens juste de te contredire. Évites d'appeler les autres zozos quand on débite autant d'absudités , et que l'on se contredit en 3 mn.

Tu n'as jamais géré de parc. Contentes toi de faire le fanboy que tu es et d'écrire tes absudités et de te contredire tout seul.
Au fait les gens qui gérent les parcs ont aussi un cerveau, Mr le fanboy, qu'ils gèrent des gros systèmes ou tout autres systèmes, et sont certainement plus à même de savoir ce qui est bien ou pas pour leur compagnie.
Les fanboys, tel que vous, on les laisse à la porte d'entrée.

avatar joneskind | 

En quoi je me suis contredit ?

Si tu m'avais correctement lu, j'ai indiqué que c'est le marché des multinationales qui n'intéressent pas Apple. Pas les entreprises. Au contraire, les solutions Apple sont particulièrement efficaces pour les petite et moyennes entreprises.

Tu tronques évidemment la partie de mon paragraphe qui t'empêches d'envoyer ton petit argument. C'est pas sérieux.

Je ne vois pas en quoi j'ai fait le fanboy là. Tu t'es senti visé? Je voudrais bien savoir pourquoi. Après tout, Google vient de démontrer à une bonne partie des haters que le Mac avait parfaitement sa place en entreprise. C'est tout ce qui est défendu ici. Le fait que Windows n'ait pas le monopole de l'efficacité en entreprise. Il n'est pas question des solutions de gestion de parc, mais de la pertinence d'utiliser des Macs plutôt que des Pc en entreprise. J'entends toujours dire que le Mac en entreprise c'est pas gérable, c'est trop fermé, c'est pas assez rétro-compatible, c'est pas assez ceci, c'est pas assez cela.

Je ne parle que de cela. Mais en bon hâter de base, tu t'es senti visé par mon "zozo". En fait tu viens juste de prouver que t'en es un de zozo. Si t'en avais pas été un, t'aurais compris où je voulais en venir plutôt que te focaliser sur les outils d'administration. Je vois que je dois me répéter: Les outils d'administration ne sont pas le seul argument utilisés par les haters pour décrédibiliser le Mac en entreprise.

Voilà.

Effectivement, je n'ai pas administré de parc informatique. Mais je suis un professionnel qui travaille sur Mac. Comme 40207 employés de Google, je suis là pour prouver que le Mac a parfaitement sa place en entreprise.

avatar rikki finefleur | 

Hum.
Je rencontre beaucoup d'admins, et je ne les appelle pas "zozo" car ils travaillent sur des systèmes ou applications autres.
Chaque OS a ses spécificités, ses cohérences, son environnement, son avenir, la fiabilité de son éditeur.

Et pour finir, je ne donne pas des leçons de compta à mon comptable, du fait que j'ai acheté une calculatrice, contrairement à toi semble-t-il.

avatar joneskind | 

@rikki finefleur

À quel moment je donne des leçons aux admin réseau je te prie ? À quel moment j'ai dit "tous les admin réseau sont des zozos ?"

J'ai pas parlé des admins réseau. TU en as parlé.

Moi les zozos dont je parle c'est les mecs qui viennent balancer à longueur de commentaires que le Mac n'est pas adapté à l'entreprise. Pas nécessairement parce que Apple ne fournit pas les outils pour administrer des dizaines de milliers de machines (comme je l'ai dit, le marché des très grosses entreprises n'intéresse pas Apple), mais pour des raisons de rétro-compatibilité, d'obsolescence, d'efficacité des logiciels etc... Tout un tas d'arguments fumeux.

J'ai été parfaitement clair. J'ai même remercié Google de développer des solutions pour faciliter l'administration de gros parcs de Macs. Et je les remercierai encore si comme le dit l'article, ils rendent leurs travaux Open Source.

Donc bon. Le Mac en entreprise c'est pas sérieux ? Google n'est pas une entreprise sérieuse et 42 207 employés de cette boite ne sont pas sérieux si l'on en croit les quelques zozos qui l'affirment ici.

Alors par pitié, relis moi avant de poster.

[Edit]

"Je rencontre beaucoup d'admins, et je ne les appelle pas "zozo" car ils travaillent sur des systèmes ou applications autres.
Chaque OS a ses spécificités, ses cohérences, son environnement, son avenir, la fiabilité de son éditeur."

Je n'ai jamais dit le contraire. Dire que le Mac est adapté à l'entreprise ne signifie pas que tout ce qui n'est pas Mac n'est pas adapté à l'entreprise. Y a que les haters pour le prendre comme ça, et se sentir invariablement agressé dès qu'on ose affirmer qu'à côté c'est bien aussi. Pour ma part j'ai d'ailleurs dit à de nombreuses reprises que Windows 7 était un très bon OS, ou qu'Android avait quelques qualités incontestables sur iOS. Ça n'empêche pas que je préfère la simplicité de OSX, que OSX est moins sensible aux virus, et que le noyau Realtime Audio d'iOS en fait le meilleur OS mobile pour produire de la musique. Je te citerai bien David Bosman qui préfère aujourd'hui utiliser Microsoft Office et OneNote pour écrire, sous Windows plutôt que sur Mac. À lui je n'ai pas besoin de me justifier à chaque fois que je rappelle les points qui font, à mes yeux, qu'OSX est plus agréable au quotidien que Windows.

Je dis UNE chose et rien d'autre. Qu'à la lumière de cette nouvelle, le Mac est parfaitement adapté à l'entreprise, et que ceux qui prétendent le contraire malgré l'illustration évidente de leur erreur sont des zozos. 40 207 Macs chez Google ça devrait pourtant aider à faire évoluer le débat plutôt que de cristalliser les crispations.

Alors maintenant, j'aimerai bien savoir qui de nous deux est le plus barbu.

avatar BenUp | 

43 000 postes Apple mais pour tourner sous Windows aussi et Linux. Google aime leur hardware car il est fiable, donc oui c'est le retour de la machine. Mais OSX est il une valeur ajouté pour leur développement chez eux ?

Soyons un peu réaliste car Google est un peu l'exception qui nous confirme la règle pour le moment. Le Mac n'est pas encore de retour en entreprise. Mais un signal rassurant qui sera peut être suivi si les entreprises peuvent se permettre de changer avec tous les risques que cela comporte. Mais le plus dur reste de trouver des personnes qualifiés pour le faire.

Joneskind peux tu me donner tes solutions pour les PME ? Qui y a t'il de plus aujourd'hui qu'il n'y aurait pas chez Windows ou Linux ? Car en attendant Google pour faire la gestion de leur flotte c'est maison la solution.

avatar joneskind | 

@BenUp

"Joneskind peux tu me donner tes solutions pour les PME ? Qui y a t'il de plus aujourd'hui qu'il n'y aurait pas chez Windows ou Linux ? Car en attendant Google pour faire la gestion de leur flotte c'est maison la solution."

OSX Server a tout un tas d'outils ultra accessibles pour gérer de petites flottes de Macs, serveurs wiki, mail, calendriers, contacts, gestion de comptes, applications OSX et iOS, cloud etc...

Vas voir sur le site d'Apple les nouveauté d'OSX Server, tu verras.

L'avantage c'est que ces solutions ne nécessite pas d'administrateur réseau pour fonctionner. T'as pas besoin de galérer en lignes de commandes. En fait, n'importe qui sachant utiliser un Mac sait utiliser OSX Server.

Alors bien sûr, il faut une solution full Apple pour que ça marche, mais ça tu t'en doutais.

"43 000 postes Apple mais pour tourner sous Windows aussi et Linux. Google aime leur hardware car il est fiable, donc oui c'est le retour de la machine. Mais OSX est il une valeur ajouté pour leur développement chez eux ?"

C'est pas toi qui me disais qu'une bonne machine vraiment fiable en entreprise c'est les Thinkpad Lenovo ? Si Google a choisi de faciliter l'accès au Mac dans son entreprise à priori c'est pas pour le matériel. T'as du matériel plus robuste et sans doute moins cher que du Mac en PC. Alors si c'est pour acheter des Macs et y foutre Windows ou Linux et oublier OSX je ne vois pas bien l'intérêt de l'opération.

Et puis on équipe pas 43 000 bonhommes de Macs pour la vitrine. Google c'est pas un cabinet de comm', c'est des ingénieurs informaticiens. Je ne suis pas informaticien, donc je suis bien incapable de te dire l'intérêt d'OSX sur Windows ou Linux pour eux. Le fait est qu'ils ont des Macs. C'est donc qu'à un moment de la chaine ils ont suffisamment besoin d'OSX pour payer leurs machines beaucoup plus chères.

"Soyons un peu réaliste car Google est un peu l'exception qui nous confirme la règle pour le moment. Le Mac n'est pas encore de retour en entreprise."

L'a t-il seulement déjà été en entreprise ? En tout cas, dans les entreprises historiquement associées à Apple comme la presse ou la photo il ne l'a pas quitté, à part peut-être dans certaines rédactions locales un peu fauchées. Je ne crois pas avoir beaucoup vu de comptables équipés de Mac, enfin pas depuis que Office est disponible sur PC (puisqu'il a d'abord été développé sur le Mac avant que Bilou ne rachète MS-Dos et développe Windows).

Et je ne prétends pas que le Mac est de retour en entreprise. Je dis juste qu'il y a parfaitement sa place. C'est pas exactement la même chose.

Et qu'une grosse boîte comme Google, qui doit avoir un budget informatique totalement délirant soit prête à investir dans du Mac beaucoup plus cher, c'est bien qu'il y doit y avoir une raison. Google aurait pu préférer s'équiper en Thinkpad et acheter quelques centaines de Macs pour les devs des Apps iOS, mais non. C'est pas quelques centaines de Macs que Google a acheté, c'est 43 207.

En fait je crois que je commence à comprendre pourquoi Apple ne développe pas de solutions pour les grosses entreprises. Parce que c'est la merde. Imagines que demain Google dise "Ok on arrête avec le Mac, c'est trop d'emmerdes", c'est très très mauvais pour l'image d'Apple. Alors qu'avec que des PME y a pas trop de risques qu'une plainte émerge au degré de visibilité critique. Et évidemment, il doit y avoir pas mal de boîtes qui auraient tout intérêt à voir Apple se planter. Mais ce n'est plus le cas de Google, vu qu'iOS ne sera jamais une menace étant donné le prix des machines - exactement comme le Mac pour Windows d'ailleurs.

avatar BenUp | 

@joneskind

"T'as pas besoin de galérer en lignes de commandes. En fait, n'importe qui sachant utiliser un Mac sait utiliser OSX Server."

Sur les autres solutions il n'y a pas besoin des lignes commandes, faut quand même faire attention à pas dire de bêtise. De plus il est complément faux de dire n'importe qui sachant utiliser OSX sait utiliser OSX server. J'en connais une paires qui serait bien incapable (ma mère y compris ^^).

"L'avantage c'est que ces solutions ne nécessite pas d'administrateur réseau pour fonctionner."

C'est complément faux, car au delà de mettre des machines connectées ensembles il y a des choix à faire. Comme un cœur de réseau et j'en passe. Les logiciels avec les solutions de virtualisation très utilisé en entreprise. Bref tu es loin d'avoir une idée claire et précise. De plus choisir Apple pour des solutions réseau faut vraiment être joueur car Apple pourrait virer OSX server comme il l'a fait pour ses Xserves.

"C'est pas toi qui me disais qu'une bonne machine vraiment fiable en entreprise c'est les Thinkpad Lenovo ?"

Et je le dis toujours, mais Google prend des Mac car ils peuvent faire tourner OSX, Windows et Linux nativement.

Je pense que ta vision est : "comme c'est simple pour toi" ça l'est pour le reste du monde. De plus OSX server reste un épiphénomène dans le système économique d'Apple qui dans 3 ans peut avoir disparu.

avatar Marc-Alouettes | 

@Ben-UP: "Et je le dis toujours, mais Google prend des Mac car ils peuvent faire tourner OSX, Windows et Linux nativement."

Dis-le toi une fois de plus et tu comprendras sûrement la supériorité de l'écosystème de la  et pourquoi cela n'a pas échappé à Google qui n'a jamais été une société philanthropique !

avatar rikki finefleur | 

@joneskind
Mais, parce que tu dis des âneries, ou des bêtises.
Et si tu étais de la partie, tu t'en rendrai vite compte. Tu as juste le discours d'une personne qui achete un ordinateur, et qui pense savoir que c'est le même en entreprise.
Or cela n'a rien a voir. Je te l'ai signalé, en quelques mots.
Une entreprise c'est un historique déjà. Déjà un historique.
Un historique applicatif donc lié à un OS.
'est aussi un flux de production.
C'est aussi la formation des mainteneurs , de la hot line au sein de cette boite.
C'est aussi la formation des utilisateurs sur cet OS.
C'est aussi celle du budget de la boite, celui du financement, du SAV, de la maintenance sur site, du temps de réparation
C'est aussi l'offre progicielle des éditeurs sur tel ou tel os, de sa fiabilité et son poids financier
Et ainsi de suite..
C'est un environnement donc de contraintes qui ne s’arrête pas seulement à savoir si on choisit du Linux , de l'osx ,de l'as400 ou du windows.
La ou j'ai tiqué sur ce que tu écris, c'est que tu t'étonnes pourquoi les gens n’achètent pas du Apple , pour finalement dire Apple ne s’intéresse pas a ce marché (sic !)
Alors la question est :
Crois tu être de bons conseils quand l’éditeur de ton outil de travail n'est pas intéressé sur le secteur auquel tu travailles, et en plus peut te faire faux bonds ? D'autant que lui même a une offre de gestion de parc bien moindre que ces concurrents (d'ailleurs il s'en fout complétement).

Un parc ce sont des hommes, des machines, des utilisateurs, un historique, des habitudes, un environnement technique et financier, et cela n'a rien avoir avec le particulier comme toi ou moi qui allons à l'apple store ou ailleurs acheter leur ordi.
On peut changer de slip facilement, il est plus difficile que toute la boite adopte le slip que tu as décidé de changer.

avatar joneskind | 

@rikki finefleur

Si tu voulais bien arrêter 2 secondes de me faire dire qu'il faut remplacer tous les macs par des PCs ça m'arrangerait. Je l'ai dit à de nombreuses reprises, je ne suis pas administrateur réseau. Je dis une seule et unique chose: "Le Mac a sa place en entreprise". Je ne dis pas qu'il faut remplacer tous les PC par des Macs. Je ne dis pas que les Macs sont simples à administrer dans un système mixte. Je dis et uniquement cela: "Le Mac a sa place en entreprise".

OSX Server est une solution simple et pratique tant qu'on est full Mac. Je n'ai rien dit d'autre.

Donc oui, le Mac est compliqué à administrer dans un environnement mixte. Merci d'enfoncer des portes ouvertes.

Ça ne veut pas dire que c'est ingérable. Et les 43207 gus de chez Google sont là pour le prouver.

Ni plus, ni moins.

Maintenant vos talents et expertises sont parfaitement respectables et je ne prétends pas la remettre en doute. Je me permets juste de nuancer un peu vos propos, ce que vous avez semble t-il beaucoup de mal à faire.

En conclusion. Le prochain zozo qui m'affirmera d'un ton péremptoire que le Mac n'a pas sa place en entreprise, je lui sortirai donc ces chiffres de mon chapeau et j'ajouterai "oui, le Mac n'a pas sa place dans une entreprise incompétente".

avatar Duude | 

Très intéresssant cet article (Y), merci !

avatar Jimmy_ | 

En France, le plus grand parc de Mac est constitué de 1200 postes. Anecdotique en terme de périmètre comparé à ce que l'on trouve sous Windows.

avatar joneskind | 

@Jimmy_

"En France, le plus grand parc de Mac est constitué de 1200 postes. Anecdotique en terme de périmètre comparé à ce que l'on trouve sous Windows."

Et c'est vrai que depuis que c'est la France qui dirige le monde c'est la France qui est le référent absolu du reste du monde. En particuliers dans le domaine de l'informatique où on a tout inventé ou presque.

avatar MrZ3ki3l | 

Je serai intéressé de connaitre tes sources par rapport au plus grand parc de Mac en France.

avatar Sunyanzi | 

Ouai enfin en entreprise on a pas attendu Google pour gérer du poste de travail Mac. ConfigMgr, Landesk, Altiris...

avatar Jimmy_ | 

ConfigMgr c'est vraiment "tout nouveau" sur Mac et son déploiement pas très intuitif si l'on peut dire.

avatar philoo34 | 

@rikki finefleur

"Au fait les gens qui gérent les parcs ont aussi un cerveau, Mr le fanboy, qu'ils gèrent des gros systèmes ou tout autres systèmes, et sont certainement plus à même de savoir ce qui est bien ou pas pour leur compagnie. "

Ha parce que tu crois que ce sont ceux la qui viennent ici nous dire ce que dénonce joneskind ?
Non ceux qui viennent nous dire que tout ça ne branchent souvent que 2 PC en réseau avec un câble croisé :-)) et n'ont jamais vus en vrai une armoire de brassage de leur vie .

Je crois que tu déformes fortement les phrases juste pour pouvoir caser cette réplique qui devient récurrente ici mais qui n'en reste pas moins ridicule .

Mot magique : FANBOY

avatar BenUp | 

Il y a quand même pas mal de FANBOY ici ^^

avatar Marc-Alouettes | 

@BenUP: "Il y a quand même pas mal de FANBOY ici ^^"

Autant que de haters qui n'ont pas d'arguments ( contrairement aux FanBoys)!

avatar Aquarius87 | 

La cause du mac en entreprise c'est principalement le prix trop cher et le manque d'outil à côté windows à beaucoup d'outils pour les pme , grosse boîte.

Par ailleurs toutes les personnes admin , responsable informatique que j'ai rencontrées ne connaissent rien en mac à part que c'est trop cher pour faire la même chose ou qu'il n'y a pas de solution cloud ...

Le mac en entreprise c'est une utopie , un mac = pour son design et parce que c'est classe dans son salon la majorité des admins réseaux,systèmes vont diront ça...

D'ailleurs certaines écoles utilisent des macs depuis l'évènement iPhone , iPad.

avatar joneskind | 

@Aquarius87

Voilà, c'est précisément le genre d'argument de zozos dont je voulais parler.

Tout ce qu'on voit du Mac c'est son prix et son design. Comme si un bel objet était nécessairement moins performant qu'un objet vilain. Comme si le prix brut d'une machine était sa seule et unique répercussion sur le chiffre d'affaire d'une entreprise.

Une machine qui n'est pas sensible au virus, une machine qui est stable et belle c'est une machine qu'on a envie d'utiliser. C'est une machine sur laquelle on est plus productif. J'ai personnellement commencer à gagner ma vie quand j'ai viré Vista de mon PC pour y coller Leopard. Parce que je ne passais plus mon temps à essuyer les plâtres de cet OS foireux et parce que mon environnement était brutalement devenu simple et beau.

J'ai connu une boîte où on s'échangeait des clés vérolées pour planter le PC (sous XP) pour pas bosser. Dans cette même boîte y avait deux mecs payés à l'année pour faire le débuggage des machines et la police pour qu'on installe pas n'importe quoi sur nos PC.

Si on avait été sur Mac on aurait pas eu besoin de ses 2 gars et on aurait jamais pu rater de journée de boulot à cause d'un virus. Pas plus qu'on aurait eu à être fliqué pour installer nos programmes.

Alors ok, il est pas question d'emporter son MBA sur un chantier de BTP, mais dans les bureaux c'est recommandé.

avatar rikki finefleur | 

joneskind
Avec un couteau, on peut tuer sa femme ou faire de la bonne cuisine. Pourtant c'est le même couteau.
Déjà tu viens de démontrer en quelques phrases des gens qui ne respectent pas leur outil de travail et pire qui font n'importe quoi avec. Solution simple: Faire signer des conditions d'utilisation de l'informatique . Tu verras tout devient simple.
J'ai vu des gros parcs informatiques ou ces cas étaient extrêmement rares par rapport à tous les utilisateurs, et les 3 guguss qui installent n'importe quoi, la hiérarchie leur tombait dessus.
Un outil de travail , c'est un outil de travail. Car au delà c'est l'ensemble du réseau qui peut être touché par leur stupidité.
Tout comme un électricien ne fait pas n'importe quoi pour protéger la vie de son collègue.

Avec ta voiture tu peux soit boire et foncer comme un con dans un platane en chopant en + d'autres piétons, ou bien conduire normalement avec la plus fille du monde.

avatar Marc-Alouettes | 

@rikiki finefleur: "Avec un couteau, on peut tuer sa femme ou faire de la bonne cuisine. Pourtant c'est le même couteau."

Je vois que tu commences à comprendre pourquoi Google préfère la  et a pu facilement utiliser son couteau pour faire la meilleure cuisine possible !

avatar CBi | 

43000 Macs, c'est quand même pas mal pour une entreprise de 46000 employés.
Moins bien que chez moi (8 macs pour 3 personnes) mais pas mal.

avatar Sunyanzi | 

Oui pour configmgr ça a à peine 1 ans la gestion du mac, mais pas les autres produits. Quand a l'intuitivité il parle correctement à son public.

avatar Androshit | 

@Aquarius87
La grosse ânerie : on trouve de nombreuses études sérieuses qui prouvent par A+B que le surcoût est vite rattrapé par les économies réalisées sur la maintenance, l'entretien des parcs, et la productivité des utilisateurs - et aucune n'a jamais réussi à démontrer qu'un parc Windows est plus économique, loin s'en faut. L'utopie c'est de croire qu'on a des connaissances quand on n'a en fait que des convictions... c'est loin d'être identique ;)

avatar JustTheWay | 

C'est également des grosses âneries ce commentaire.

Tout comme dire que acheter un mac perso est rentable sur long terme car c'est plus fiable et il a une plus longue durée de vie.

C'est juste faux.

La réalité c'est que la maintenance, comme l'entretien n'est pas forcement prévisible à l'avance, un parc mac tout comme un parc PC peut également nécessiter de la maintenance, cela va dépendre des aléas, de l'utilisation, de l'objet de la société.

Donc une étude qui balance ce que tu dis, et une étude hypothétique au mieux, au pire un tas d’âneries. Et même dans l'hypothétique, il n'est pas dit qu'il va y avoir des économies, donc vive l'étude.

Et la productivité soit disant meilleure, juste LOL.

avatar BenUp | 

Je te donne un exemple, je remplace 27 postes sous Mac j'en ai pour 54 000 euros. Sous PC pour même configuration avec écran et clavier, et windows pro, soit 32500 euros. Mon patron me dit on peut faire la même chose avec les deux ? Ben oui...

Tu choisis quoi quand tu signes le chèque ? Car 22 000 euros d'écart il faut l'amortir et surtout le payer.
Et avec les 22 000 euros j'ai pu avoir toutes mes licences C4D et quelques bonus.

Donc si tu es pas Google tu prends PC.

avatar Marc-Alouettes | 

@BenUp : "Car 22 000 euros d'écart il faut l'amortir et surtout le payer."

22 000 € c'est "pea nuts" en regard du temps que tu perds en efficacité !
Google et sans doute LA MAJORITÉ des  users l'ont parfaitement compris. Time is Monay, sauf pour une minorité !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR