Proton va muscler les fonctions de Mail et Calendar en 2023

Florian Innocente |

Protection, confort et productivité. Telles sont les trois mamelles des améliorations prévues par Proton pour ses applications et services l'année prochaine. L'entreprise suisse a détaillé ses projets de développement pour les mois à venir, après avoir récemment lancé Proton Drive, une solution de stockage en ligne. Elle complétait le courrier électronique, le calendrier (sur le web et smartphone) ainsi que l'offre de VPN.

Pour le courrier électronique, Proton prévoit plusieurs nouvelles fonctions — pas très originales, car elles sont déjà bien connues ailleurs — qui permettront de raccrocher le service au train de la concurrence. L'éditeur cite les envois programmés à une certaine heure ou date ; les rappels de lecture d'un mail reçu (la fonction Snooze) ; la catégorisation automatique des courriers en fonction de leur émetteur pour alléger un peu la boite d'arrivée et la recherche par contenu dans l'app mobile.

Proton Mail aujourd'hui

La boite d'arrivée est un autre chantier, Proton veut la rendre plus pratique et lisible. On pourra répondre à un message sans obligatoirement ouvrir l'interface de rédaction d'un mail, à la Spark. L'app Android va être entièrement revue pour gagner en rapidité et se doter de la vue de conversation.

De nouvelles mesures seront prises pour éviter le suivi au travers des messages ouverts. Proton va travailler sur le blocage des traqueurs associés aux mails pour rendre leur pistage inefficace et en faire une capacité par défaut du logiciel sur iPhone et iPad. Enfin, tous les mails provenant de Proton seront marqués d'un badge attestant de leur nature.

Avec maintenant plusieurs services sous son aile, Proton veut améliorer leur intégration. Il est prévu de mieux gérer dans Proton Mail les alias d'adresses créés avec SimpleLogin.

Les trop grosses pièces jointes ajoutées dans un courrier seront automatiquement déposées sur Proton Drive et récupérables depuis un lien sécurisé. Dans le même esprit, les PJ reçues pourront être facilement transférées vers le Drive de l'éditeur.

Petite amélioration de confort encore, l'identification dans une app mobile de Proton vaudra pour les autres installées, grâce à l'utilisation de Single Sign-On sur iOS et Android.

Nouvelles vues sur l'agenda

Le service de calendrier n'est pas oublié. Proton veut y ajouter des listes de tâches et la possibilité de transformer une tâche en rappel. Le partage d'un agenda avec un autre abonné de Proton est au programme de 2023 pour éviter les conflits de date. Tout comme de pouvoir vérifier ses disponibilités depuis la boite d'arrivée dans Proton Mail et d'y créer des événements.

Proton Calendar aujourd'hui

La présentation de Proton Calendar va évoluer. Il est envisagé une liste avec défilement infini et chronologique de tous ses événements. Sur mobile, on pourra alterner entre différents affichages, dont des vues sur 3 et 7 jours, ou encore de voir son agenda en mode paysage. Améliorations attendues enfin avec les widgets pour les agendas et la vue par mois, et l'intégration de calendriers pour les anniversaires de ses contacts et les prévisions météo.

Proton a deux formules payantes sur abonnement, soit pour le mail uniquement à partir de 4,99 € par mois soit pour ses quatre services à 11,99 € par mois (les deux sont actuellement en promo de 40 %).

Proton étoffe son offre de services avec Proton Drive, du stockage en ligne sécurisé

Proton étoffe son offre de services avec Proton Drive, du stockage en ligne sécurisé


avatar falemaster | 

Proton a t il une fonction de tracking d’e-mail justement ? Comme Polymail

avatar Jeckill13 | 

@falemaster

Non ! Proton se contente de donner accès au tracking de ton adresse IP par le gouvernement si tu es un activiste écologique… 🫢… sinon je n’en sais rien ! Depuis cette histoire je n’ai plus confiance en eux donc je ne les utilise plus.

avatar DP-Britto | 

Aucune entreprise n'est au-dessus des lois, il est normal qu'ils aient répondu à la justice...

avatar Chris K | 

@DP-Britto

Et puis se connecter à une messagerie chiffrée avec son adresse IP... comment dire…

avatar LaJague | 

@Jeckill13

Ouais ils ont donné une adresse IP (et uniquement ça) suite à une réquisition d’un tribunal fr !

avatar Chris K | 

@LaJague

C’est la justice Suisse qui a ordonnée suite à une demande française.

avatar _Lion04_ | 

@Jeckill13

Voilà encore un commentaire d’une personne qui juge une entreprise sans savoir tout de a à z sur ce qui c’est passé 🤦‍♂️
Et si c’est juste pour répondre à la fin de votre commentaire « sinon je n’en sais rien », autant ne pas répondre, si vous n’avez pas la réponse.

avatar Chris K | 

@falemaster

Tout ce que l’on peut faire c’est de demander une confirmation de lecture. C’est une demande qui peut être refusée par le destinataire et donc il n’y a pas de retour d’infos dans ce cas.

avatar LaJague | 

Il manque quand même une appli native calendrier !
Car pas de notification avec un signet et c’est reloud

avatar emgb | 

@LaJague

Vous pouvez rejoindre la Beta Testflight pour le Calendrier :)

avatar LaJague | 

@emgb

Ouais mais il faut le code 🥲

avatar makeiteasy | 

@LaJague

Elle est sur le Store 🙂

avatar Link1993 | 

Aucune possibilité d'utiliser le calendrier d'iOS. C'est casse pieds quand on reçoit des invitations... (on peut même pas les ajouter manuellement ...)

Et pas possible non plus de passer par un client mail standard (dont iOS). Je comprends la raison, mais il devrait y avoir une option pour activer la fonction avec un message "on pourra vous suivre". Ça serait pas mal quand même...

avatar Brice21 | 

@Link1993

Le calendrier de MailFence.com est complètement compatible avec Calendrier sur iOS, iPadOS et MacOS car il utilise le protocol standard CalDAV.

avatar Link1993 | 

@Brice21

Oui, mais je parle de proton, pas d'un autre service...

Le but, c'est d'accepter des invitations pour les ajouter sur un calendrier iCloud partagé...

avatar iPop | 

@Link1993

Un petit script Pour rajouter des évènements à tout allure ferait l’affaire, non ?

avatar Martin40 | 

La boite d'arrivé ? Encore un copié/collé foireux ça.
Boite de réception plutôt non ?

avatar Ali Baba | 

Je ne comprends pas bien. Sur leur site je vois que Proton Unlimited est habituellement à 7,99€/mois en payant pour 24 mois. Et là l’offre Cyber Week c’est à 7,19€ avec un prix barré de 11,99€, également en payant pour 24 mois.

C’est quoi le prix hors promo du coup ? 7,99€ ou 11,99€ ? 🤔

avatar Sometime | 

@Ali Baba
« Discounts are based on the standard monthly pricing. »
En fait ils calculent les promos sur le prix le plus élevé, donc au mois sans engagement. Donc c’est 11.99 au mois, 9.99 sur 12 et 7.99 sur 24 hors promo. chiffres exacts a verifier.

cela rend l’interêt de la promotion tout de suite plus relatif…

avatar Ali Baba | 

@Sometime

Oui, au final la promo c’est quelques centimes… C’est limite malhonnête de présenter ça comme ça. On vous fait une promo mais ah c’est seulement si vous vous engagez sur 24 mois et ah au fait en temps normal c’est deja quasiment ce prix là mais sinon achetez achetez mesdames messieurs…

avatar Brice21 | 

Toutes les fonctionnalités décrites dans l’article comme à venir sont déjà disponibles depuis des années dans MailFence.com. Ils sont surtout fort en Press Release chez Proton. MailFence.con et ContactOffice.com ont encore quelques années d’avance avec leur filtres serveurs avancés, les templates, les automatisations, les fonctions de partage de groupe, les domaines personnalisés, etc.

avatar LaJague | 

@Brice21

Proton est peut être bon en Press release, mais au moins ils disent bien qu’il email ne reste crypté qu’entre 2 adresses proton, mailfence n’en fait même pas référence !

Et le fait que mailfence soit compatible tous logiciels de messagerie renforce bien cette idée, comment ils sécurisent des mails qui passent par Spark ?

Je suis pas expert en se yet mais les bases me disent que mailfence est bien loin d’être parfait, sauf qu’ils ne l’admettent même pas

avatar Brice21 | 

@LaJague

"Et le fait que mailfence soit compatible tous logiciels de messagerie renforce bien cette idée, comment ils sécurisent des mails qui passent par Spark ? "

MailFence offre plusieurs niveaux de sécurité.

- Les e-mails peuvent être simplement signés avec votre clé privée.

- les emails peuvent être signes et encryptés avec PGP. Dans ce cas ils ne sont lisible qu’avec les logiciels qui comportent une fonction de décryptage PGP ou un plugin PGP (MailFence, Thunderbird, etc.)

- les emails peuvent être encryptés avec un algorithme symétrique (pas PGP) et décodé a l’aide d’un mot de passe (transmis par un autre moyen tel un SMS). Ce système fonctionne avec tous les clients mails, dont Spark.

MailFence a beaucoup d’avance sur la compétition.

CONNEXION UTILISATEUR