Alfred 5 améliore et simplifie son éditeur de workflows

Nicolas Furno |

Alfred, le lanceur multitâches qui existe depuis de nombreuses années sur macOS et qui s’enrichit régulièrement, va bientôt connaître une nouvelle mise à jour majeure. Un petit peu plus de trois ans après la sortie de la version 4, c’est Alfred 5 qui pointe le bout de son nez, dans une version bêta en accès anticipé pour le moment. Seuls les possesseurs d’une licence PowerPack peuvent tester la nouvelle app, les autres devront attendre la version finale ou acheter une licence, comme toujours à partir de 34 £ (39 €).

L’éditeur de workflows amélioré d’Alfred 5.

Le plus gros accent de cette mise à jour est à chercher du côté des workflows, ces automatisations concurrentes et bien plus puissantes que les raccourcis désormais proposés par Apple sous macOS. Alfred 5 intègre un éditeur revu et corrigé, qui dispose notamment d’une barre latérale sur la droite de l’écran avec une liste d’actions que l’on peut glisser directement. Auparavant, tout se faisait depuis la zone centrale, celle qui permet de relier des blocs d’actions pour créer l’automatisation, et via des clics secondaires.

Ce changement répond à une augmentation constante du nombre d’actions offertes par Alfred et la cinquième version enrichit d’ailleurs encore le catalogue. À la base, cette fonction permettait surtout d’enchaîner des scripts créés par l’utilisateur et ce dernier devait faire l’essentiel du travail. De plus en plus, l’app suggère des actions clés en mains qui peuvent être combinées et on trouvera également des « Prefabs », des workflows de base qui peuvent ensuite être modifiés.

L’une des nouvelles briques fournies par Alfred 5 est très intéressante, surtout pour les débutants. Nommée « Automation Task », elle permet de réaliser une action prédéfinie, comme récupérer l’URL en cours dans un navigateur web, activer le mode sombre de macOS, déplacer une fenêtre ou encore savoir si une app est ouverte. Cette liste d’actions sera mise à jour au fil du temps par les créateurs du lanceur, mais elle est déjà bien remplie et elle permet de créer une automatisation aussi simplement que dans Raccourcis, sans avoir à saisir la moindre ligne de code.

Sélection de l’une des actions prédéfinies d’Automation Task, nouveauté majeure d’Alfred 5.

À propos de Raccourcis, Alfred 5 pourra aussi en exécuter dans le cadre d’un workflow, ce qui est une bonne manière de réunir les deux mondes. Dans la longue liste de nouveautés, on note aussi la possibilité de définir un panneau de préférences pour un workflow, ce qui permettra à l’utilisateur de changer son comportement à l’import. Et il y en a encore des dizaines d’autres, mais on ne peut pas les lister toutes ici et les préférences intégrées à l’app fournissent une liste exhaustive pour les plus curieux.

Alfred 5 n’est pas traduite en français et l’app nécessite macOS 10.14 au minimum.


avatar Amaczing | 

Intérêts d’Alfred pour certains ?

avatar Nicolas Furno | 

@Amaczing

Difficile de répondre de manière générale, c'est un outil assez pointu notamment pour automatiser son Mac.

Moi je l'utilise tous les jours, plusieurs dizaines de fois par jour et je ne sais plus faire sans. Il me sert à lancer des recherches spécifiques sur des sites web, j'utilise aussi son gestionnaire de presse-papiers, c'est mon gestionnaire d'abréviations, j'utilise aussi son contrôleur pour l'app Musique et quelques workflows encore…

Le mieux c'est encore d'essayer, la version 4 est bien suffisante pour savoir si c'est un outil utile pour son usage ou pas.

avatar Amaczing | 

@nicolasf

🙏🏻

avatar Mageekmomo | 

@Amaczing

Ça me permet de piloter beaucoup de choses au clavier, notamment :
- lancer une app
- chercher un fichier de façon plus précise et plus puissante que Spotlight (ex : un fichier synchronisé avec Google Drive)
- historique du presse papier
- morceaux de textes utilisés souvent prêts à être copiés
- changer la casse d'un extrait de texte facilement
- workflows custom comme accéder directement à des commandes clients sur les outils e-commerce grâce à des numéros de commande

J'ai longtemps regardé ça avec curiosité, une fois essayé j'ai adopté, c'est excellent en productivité. Je m'en sers des centaines de fois par jour

avatar fosterj | 

Un de mes workflow préféré : j’ai besoin d’ouvrir une adresse FTP parmi les 60 que je gère ?
Je tape FTP + le début du nom du site et
Bim transmit s’ouvre avec le bon ftp ouvert .. il me reste plus que à synchroniser..

Autre chose : sélectionner une image et taper resize 1000 pour la rédimensioner en 1000 de largeur ..

Bref ces petits rien qui font la productivité de votre journée ..

Vive Alfred ..

avatar jul69 | 

Est-ce que quelqu’un sait comment obtenir un raccourcis ou un workflow permettant d’ouvrir un groupe d’onglet sur safari ??? (Les groupes d’onglets la feature apparue avec ios15 et monterey)

avatar Nicolas Furno | 
avatar jul69 | 

@nicolasf

Ah super ! Merci beaucoup pour ta réponse ❤️

avatar jul69 | 

@nicolasf

Et comme on peut lancer des raccourcis directement depuis Alfred c’est parfait 😁

avatar yd29021976 | 

@nicolasf

Hha tiens… je ne l’ai jamais trouvé le raccourci pour switcher de groupe d’onglet. C’est quoi son petit nom ?

Pour le moment j’ai fait un apple script + raccourcis clavier dans bettertouchtool

avatar Nicolas Furno | 

@yd29021976

Il me semble l’avoir mis dans l’article, « Ouvrir un groupe d’onglets » de mémoire.

avatar yd29021976 | 

@nicolasf

Yes, mais lu en diagonale. Je vais chercher dans raccourcis

avatar yd29021976 | 

@nicolasf

My bad, je n'avais pas vu que c'est pour macOS Ventura ces nouveaux raccourcis :-(
Donc je vais rester pour le moment avec mon AppleScript (qui fonctionne mais bon, ça fait un peu bidouille je trouve)

avatar h-de-pierre | 

À quand une version francisée ?

avatar calitel | 

@h-de-pierre

Je l’attends avec impatience également. J’utilise Alfred depuis de nombreuses années, j’ai la version 4 à présent, mais je suis certain de n’utiliser que 10% de ses possibilités (et pourtant, impossible de m’en séparer). Mais il y a tout de même un côté frustrant de passer à côté des fonctionnalités que je ne parviens pas à comprendre.

avatar Vivarais | 

J’utilise également Alfred depuis des années et je ne pourrais plus m’en passer. Il suffit de l’essayer pour rapidement comprendre son intérêt et l’adopter.

CONNEXION UTILISATEUR