Le futur Microsoft Store se positionne à l'opposé de l'App Store

Mickaël Bazoge |

Alors qu'Apple cherche à verrouiller toujours plus l'App Store, Microsoft prend le contre-pied total pour sa propre boutique d'applications en s'affichant très nettement du côté des éditeurs et des développeurs en lutte contre les pratiques d'Apple. Et après les paroles, les actes : le Microsoft Store va subir une refonte aussi bien sur la forme que sur le fond.

Il est vrai que le Microsoft Store, qui végète dans un coin de Windows (il a été lancé avec Windows 8), a besoin d'une vigoureuse injection de sang neuf. Windows Central rapporte que l'interface du magasin va bénéficier d'un sérieux coup de pinceau, avec de nouveaux boutons, un design rafraîchi et des animations supplémentaires. Un gros travail va également être apporté au niveau de la fluidité de la navigation — c'est bien simple, on se croirait sur le Mac App Store d'avant macOS Mojave.

Ce coup de frais devrait être officiel avec la mise à jour « Sun Valley » de cet automne (lire : Microsoft : un moment « Big Sur » pour Windows 10). Mais si le contenant est important, le contenu l'est tout autant sinon plus. L'éditeur devrait ainsi permettre aux développeurs de soumettre des logiciels Win32 packagés au format EXE ou MSI, plus commun que le MSIX imposé par Microsoft jusqu'à présent.

Autre changement profond, les mises à jour des logiciels pourront être fournies aux utilisateurs depuis les propres serveurs des éditeurs (jusqu'à présent, ce sont les serveurs de Microsoft qui les distribuent). On peut ainsi imaginer que la Creative Suite ou Chrome pourront être proposés dans le Microsoft Store et mis à jour depuis les CDN (content delivery network) d'Adobe et de Google. Enfin, les développeurs pourront utiliser leurs propres mécanismes de facturation — exit donc la commission à reverser à Microsoft. De la science-fiction quand on voit cela du côté de la rive d'Apple…

Tout cela devrait revigorer la boutique de Microsoft, qui cherche désormais à la positionner comme une plateforme ouverte tout autant que comme une vitrine pour les meilleurs logiciels Windows. À commencer par les propres logiciels de Microsoft : Teams, Office, Edge et Visual Studio pourraient finalement y faire leur apparition !


avatar Florent Morin | 

@YetOneOtherGit

Une entreprise vise le profit.
Indirectement ou directement.

avatar occam | 

@Florent Morin

« Indirectement ou directement. »

Voilà. Vous l'avez exprimé de façon admirablement succincte.
Il ne vous reste qu'à suivre le tracé balisé par votre pensée.

avatar YetOneOtherGit | 

@FloMo

"Indirectement ou directement."

Yep et c’est là où ton raisonnement précèdent pêchait 😉

Offrir un moyen de distribution facile d’accès pour les clients et les fournisseurs sans prélèvement d’une commission est un bon moyen de s’offrir à moindre coût de l’attractivité 😎

Malgré sa domination sur les OS clients MS se soucis fortement de la qualité de l’expérience depuis de nombreuses années.

avatar mne | 

@FloMo

La cible de microsoft c'est les pro (en général) et les développeurs (en particulier)
Donc offrir un outil qui permet de distribuer de manière "sécurisé" (en tout cas se poser en garant intermédiaire entre le développeur et son client) des produits fait par des pros à d'autres pros, c'est enfermer un peu plus les développeurs dans son environnement (à travers leur relation client), comme le fait apple avec le grand public.
ça va dans le sens de leurs services (azure, linkedin, teams, office, github ...) et c'est hyper cohérent avec leur cible. Windows est un passe-temps pour eux à côté, qui permet au mieux d'occuper l'espace médiatique de tout le monde.

avatar YetOneOtherGit | 

@mne

"La cible de microsoft c'est les pro (en général) et les développeurs (en particulier)"

La part du business sur les particuliers pour Windows est très loin d’être négligeable quand même 😉

avatar san_ | 

+1, la productivité sur W10 est vraiment excellente. En tant que développeur, le seul véritable avantage de macOS a sauté à mon sens depuis l'arrivée de WSL. Et quel bonheur de retrouver la liberté de son écosystème matériel...

avatar fte | 

Ouaip.

Le monde change ici et là. Évolue en tout cas. Moi aussi sans doute.

Apple me rebute et heurte mon éthique de tellement de manières... pendant ce temps Microsoft semble essayer si dur de tout faire juste ou en tout cas le plus juste possible - selon mes critères de justesse tout au moins -.

Hier je disais qu’un Mac tactile supportant le stylet pourrait me ramener au Mac. Un MacBook Pro en couleurs, pliable à l’envers, stylet pourquoi pas en couleur aussi...

Sérieusement ? Non. Un ThinkPad X12 par contre, oui.

Je vais acheter un sticker Microsoft pour le coller sur ma voiture.

avatar minounet | 

Je bosse comme presque tout le monde avec Windows au boulot et malgres les informaticiens chevronnés au boulot, je mis fait toujours pas, toujours autant de problème d’imprimante, de wifi, de logiciel qui crash sans savoir pourquoi .
Alors même si l’interface est mieux , je préfère leurs explorer au finder, je reste sur Macos pour l’instant.

avatar shaba | 

Oui enfin tout ça c’est un peu comme l’engagement d’Apple pour la vie privée ou l’écologie : de l’opportunisme. Ils ne le font que parce que leur boutique ne fonctionne pas et qu’il faut trouver un moyen de s’y intéresser.

avatar fte | 

@shaba

"Oui enfin tout ça c’est un peu comme l’engagement d’Apple pour la vie privée ou l’écologie : de l’opportunisme."

Leurs raisons ne me touchent pas pour ma part. J’ai un iPhone et non un Android à cause de cet engagement. Certainement critiquable, bien évidemment imparfait, mais objectivement mieux que l’alternative sur ce point précis.

Si c’est mercantile, tant mieux même. Une excellente raison de continuer pour eux, et c’est bon pour moi.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Si c’est mercantile, tant mieux même. Une excellente raison de continuer pour eux, et c’est bon pour moi."

C’est même essentiel : quand un engagement est étayé par des enjeux business c’est bien plus solide et crédible 🤑

Sur les enjeux de défense de la vie privée je ne fais pas confiance sur parole mais en lisant leurs bilans comptables 😉

avatar Krysten2001 | 

Comparons ce qui est comparable. Le marché du logiciel sous pc est bien différent du mobile. Ils essayent juste de bien se faire voir même si ça peut-être bénéfique🙃 et de plus ça leur coûte rien de le faire car leur boutique n’a jamais vraiment fonctionné.

avatar PTT91 | 

Bonour,

Windows d'aujourd'hui n'a rien à voir avec celui il y a 10 ans.
J'ai switché à Mac OS il y a une dizaine d'années à cause d'instabilité de Windows et de son interface d'utilisateur.

Désormais je bosse sur Windows 10 et n'ai jamais eu d'écran bleu, etc. Ca marche très bien. J'ai même un peu délaissé mon iMac 27, mon MBP 16 pour vous dire.

Si Microsoft change son interface pour qu'il devienne intuitif, ce n'est pas sur que je resterai dans le monde verrouillé par Apple malgré que leurs produits sont beaux, juste beaux c'est tout.

Je n'ai rien contre Apple mais le monde qu'ils sont en train d'imposer ne me plait pas forcément.
D'ailleurs avec un PC Windows que j'écris cette note

avatar YetOneOtherGit | 

Nous sommes sur un store dédié aux ordinateurs individuels qui comme le MAS a un poids économique anecdotique.

Le modèle est issu du mobile, les tentative de le transposer sur un marché ancien aux positions établies et à la dynamique atone ont toutes été des échecs prévisibles.

Hors jeu vidéo la bataille n’est vraiment pas sur ces supports 😎

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Nous sommes sur un store dédié aux ordinateurs individuels qui comme le MAS a un poids économique anecdotique."

Toi même il y a peu soulignait que les CEO et autres huiles de ces boîtes technologiques croyaient en leurs discours pontifiants pour bonne part.

Je ne suis que partiellement d’accord avec ces propos, mais tu as sans doute montré qu’il y a une part de vérité et de sincérité, au moins une part.

Je crois donc bien volontiers que cette volonté d’ouverture et cette position de Microsoft n’est pas que marketing. L’aspect anecdotique du store est une chose, mais cette posture déborde de ce cadre et sur des pelouses moins anecdotiques...

L’insignifiance du store participe sans doute. Mais toi même m’en a convaincu, ce n’est pas la seule raison et sans doute pas la motivation première.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Je crois donc bien volontiers que cette volonté d’ouverture et cette position de Microsoft n’est pas que marketing. "

Là j’adhère pleinement et c’est aussi une pure vision business de la part Satya Nadella que MS ne cesse de prouver.

Ils ont compris que le centre de gravité de la croissance se déplaçait sur le Cloud et que la posture de la citadelle assiégée devenait contre productif.

Tu sais fort bien que je ne fais pas partie de ceux qui déteste MS sur des réalités du passé ou sur des clivages artificiels.

W10 est aujourd’hui un OS très fréquentable et il y a de superbes offres Wintel auxquelles certains devraient s’intéresser ici pour trouver ce qu’Apple ne leur offre plus 😉

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

«  il y a de superbes offres Wintel auxquelles certains devraient s’intéresser ici pour trouver ce qu’Apple ne leur offre plus »

plutot que de venir se plaindre ici…
est ce que sur les commentaires des sites windows on a des gens qui claquent la porte en hurlant et en disant « je pars sur MAC! «  ou « je pars sur LINUX! » ;)

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"est ce que sur les commentaires des sites windows on a des gens qui claquent la porte en hurlant et en disant « je pars sur MAC! «  ou « je pars sur LINUX! » ;) "

Les guerres picrocholine sont ridicules.

Nous avons la chance d’avoir des offres variées de produits de qualité pour les usages micro-informatique aujourd’hui.

C’est une immense richesse où chacun peut s’épanouir en fonction de ses goûts ou de ses besoins.

Personnellement je ne pourrais pas abandonner un des écosystèmes avec lesquels je travail et je vie : MacOS, Wintel, GNU\Linux et BSD.

avatar occam | 

@raoolito

« est ce que sur les commentaires des sites windows on a des gens qui claquent la porte en hurlant et en disant « je pars sur MAC! « ou « je pars sur LINUX! » ;) »

Oui. Et comment ! Tous.Les.Jours. Et depuis toujours. C'est même une constante.

Les nouveautés des dernières années :
1. Le flux en sens contraire qui va s'amplifiant ; inimaginable depuis, disons, le nadir de 1996/97.
2. La réponse à ceux qui clament « je pars sur LINUX! » :
Mais vous êtes sur Linux ! Activez WSL et utilisez Linux directement dans Windows [1] ; ou installez en parallèle des distros Linux à volonté, si ça vous chante. L'un n'exclut pas les autres. Explication suivie généralement d'un You're way out of date amical...

_____
[1] Avec, désormais, le(s) GUI(s) de Linux, comme je l'indiquais hier sur un autre fil :
https://devblogs.microsoft.com/commandline/the-initial-preview-of-gui-app-support-is-now-available-for-the-windows-subsystem-for-linux-2/

avatar raoolito | 

@occam

merci !

avatar occam | 

@raoolito

À ce propos, ArsTechnica vient de le tester, sur un NUC-like AMD à 430 USD :
https://arstechnica.com/gadgets/2021/04/graphical-linux-apps-are-coming-to-windows-subsystem-for-linux/

(Et ça marche plutôt pas mal.)

avatar raoolito | 

@occam

oui ca a meme ete un articke ici il me semble
autant j'imagine la joie de certains devs, admins et geeks éclairés autant j'ai un gros doute sur 90% des utilisateurs windows
si on etait chez apple on se dirait: ils préparent une transition de tout leur OS vers linux

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"Et ça marche plutôt pas mal."

Il y a vraiment une très intéressante dynamique effectivement 😉

avatar iftwst | 

Heureusement qu’ils ne sont pas en dominance totale sur le marché.

C’est pas comme Apple qui pré installe sa suite bureautique Office sur chaque PC et fait en sorte que les documents générés ne s’ouvrent bien qu’avec leurs logiciels.

C’est pas ça ? 😉

avatar Glop0606 | 

Ca s'appelle un fourre-tout, comme Windows en gros. On s'ouvre à tout et n'importe quoi, on lance des projets qu'on abandonne, on fait des essais, on s'amuse, on change d'UI tous les 4 matins, faut juste attendre, attendre, attendre... ça peut plaire, perso j'ai pas assez de temps (et j'ai mieux à faire) pour jouer à ce jeu. Le MS Store est déjà un tel "bordel" qu'avant de l'ouvrir encore plus, il ferait mieux d'y faire le ménage. Et puis sérieusement, qui utilisent sérieusement plus de 50 programmes en même temps sur un ordinateur? Pour le boulot je télécharge et paie directement chez l'éditeur, et je vois pas du tout ce qu'un store pourrait m'apporter de plus (sans parler qu'un paquet de métiers/programmes sont sur internet/cloud et qu'un simple Browser suffit)

avatar Crunch Crunch | 

Bref:
- Avec un Mac, on l'allume et on travail avec !
- Avec un PC, on l'allume et on doit:
1) Faire les x màj (BIOS, Antivirus, Drivers GPU, etc…)
2) Tout plante -> Chercher pourquoi.
3) Faire tout foirer -> Chercher la dernière copie "Ghost"
4) Ghoster le PC
5) FIN de la journée… Pas pu bosser…

avatar san_ | 

@Crunch Crunch

C'est tellement, tellement faux. En fait, c'est très précisément le contraire.

avatar raoolito | 

@Crunch Crunch

ya longtemps oui, mais plus maintenant.
Par contre là ou windows peche c’est coté ecosysteme.. on a l’ecosysteme onedrive/office et c’est bien tout. alors que chez apple on a beaucoup plus d’interaction avec ios et les devices. un homePod mini, un iphone et un mac discutent tres bien et appleMusic/apptv+ sur sa smartTV sont aussi reliés.

avatar dvd | 

tu devrais te mettre à jour car ce n'est plus du tout comme ca. un peu d'objectivité sur ce site devrait faire du bien. le but n'est pas de dire que windows est parfait mais qu'il n'est plus l'horrible bête pour laquelle on veut le faire passer.

avatar YetOneOtherGit | 

@Crunch Crunch

"1) Faire les x màj (BIOS, Antivirus, Drivers GPU, etc…)
2) Tout plante -> Chercher pourquoi.
3) Faire tout foirer -> Chercher la dernière copie "Ghost"
4) Ghoster le PC
5) FIN de la journée… Pas pu bosser…"

Les légendes noires obsolètes ont la vie dure 😄😄😄🤯

Tant mieux pour Apple qui a réussi à créer des clivages inébranlables et à faire porter des œillères à ses utilisateurs.

La puissance du marketing à utiliser les biais d’aversion à la dépossession, de confirmation, de statu quo...

avatar 7X | 

Je viens de faire ma première installation de Windows 10 sur un PC. Ça pris 5 heures dont 30 mn pour créer un compte avec contrôle parental. Ensuite, j'ai installé Ubuntu, en 30 mn.

avatar dvd | 

heu... tu exagères. je paie l'huissier et je te parie que je le fais en moins d'une heure. chiche ?
Pourtant je ne suis pas Windows taliban.

avatar Carbonized | 

Je veux bien participer.
Lors de mon dernier montage de PC pour la 3D et les jeux, je pense avoir mis environs 30mns (toutes les mises à jour comprises, et avec pas mal de périphériques).
Avec la fibre et un bon SSD NVMe bien sur :)
Il n'y a quasiment plus rien à faire lors d'une installation Windows, tout se fait automatiquement.
Il faut juste la dernière image disque de Windows 10 sur un bon petit SSD externe du genre Samsung T5 ou T7 et un compte Microsoft.
la seule chose qui n'est pas automatisée, c'est la mise à jour du Bios de la CM, opération qui est totalement facultative.

avatar 7X | 

@Carbonized
Je compte
- le temps de trouver un Mac OS qui accepte de me faire 2 partitions sur le SSD
- trouver comment ré-intialiser le BIOS pour effacer le mot de passe (le PC est une récup')
- tenter de démarrer le PC sur la clé USB, se rabattre sur un vieux Pentium IV, puis un Mac Mini, puis un Mac Pro
- remettre le HDD Ubuntu pour télécharger Win 10, graver 1 DVD (en ayant retrouvé des double couches)
- remettre le SSD, echec du DVD
- remettre le HDD Ubuntu pour graver un 2ème DVD
- re-tenter et réussir à demarrer sur la clé
- trouver comment reformater en GPT
- trouver l'astuce qu'il faut supprimer les deux partitions précédemment préparées
- ... et j'en oublie encore
- Ensuite comment créer les comptes. Voir que le log in chez Microsft est obligatoire ou quasi. Relever les mails de confirmation sur mon Mac de travail qui est à la cave,
...

avatar byte_order | 

@7X
> - le temps de trouver un Mac OS qui accepte de me faire 2 partitions sur le SSD

Pb de MacOS, pas de Windows 10.

> - trouver comment ré-intialiser le BIOS pour effacer le mot de passe (le PC est une récup')

Pb de mauvaise récup du PC, pas de Windows 10.

> - tenter de démarrer le PC sur la clé USB, se rabattre sur un vieux Pentium IV,
> puis un Mac Mini, puis un Mac Pro

Pb de maitrise des technos de boot de la machine, pas de Windows 10.
Quelqu'un qui ne connait pas les Mac ne saura pas plus comment activer les modes de démarrage alternatifs pour démarrer sur une partition alternative, encore moins s'il ne s'agit pas de macOS dessus !

Vous n'avez pas du chercher très longtemps, parce que n'importe quel recherche "comment démarrer mon PC sur une clé USB" indique qu'il faut presser une touche (en général ESC) lors du du démarrage pour accéder au menu de boot. La touche est souvent indiqué à l'écran, en plus, suffit de savoir lire "Press ESC to enter Boot Menu"...

> - remettre le HDD Ubuntu pour télécharger Win 10, graver 1 DVD
> (en ayant retrouvé des double couches)
> - remettre le SSD, echec du DVD
> - remettre le HDD Ubuntu pour graver un 2ème DVD
> - re-tenter et réussir à demarrer sur la clé

Égarements liés à l'échec durant votre recherche du point précédent, pas à Windows 10.

> - trouver comment reformater en GPT
> - trouver l'astuce qu'il faut supprimer les deux partitions précédemment préparées

L'installateur de Windows 10 propose de (re)formater une partition ou le disque complet de votre choix, et c'est automatiquement du GPT si le PC à booter en UEFI, en MBR sinon. Cela n'a rien d'une astuce. Tout est dispo dans la fenètre "Où souhaitez-vous installer Windows ?".

> - ... et j'en oublie encore

En particulier de dire que vous n'avez même pas chercher à trouver comment démarre votre PC de récup ni à installer Windows 10 dessus mais avez finalement utiliser une machine qui n'est pas vraiment un PC, un Mac, pour installer Windows 10 sur un disque externe.

> - Ensuite comment créer les comptes. Voir que le log in chez Microsft est obligatoire ou quasi.

Il suffit de fournir une adresse mail valide. Et c'est pas absolument obligatoire, même si Microsoft fait tout pour cacher l'option "se connecter d'une autre manière", j'en conviens.

> - Relever les mails de confirmation sur mon Mac de travail qui est à la cave,

LOL.
Comme si vous n'aviez pas de smartphone sur vous pour le faire et qu'il vous fallait vraiment descendre "à la cave".

Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il à la rage.

avatar 7X | 

@byte_order
- J’admets que c'était mon premier contact avec Win 10. J'ai autrefois installé XP sur un vrai PC, sur un Mac et dans Virtual Box. J'ai aussi virtualisé Win 8 Béta à l'époque. Mais c'était avant.
- Cette machine destinée à Win 10 est vrai PC, que j'ai reçu avec Ubuntu installé.
- J'estime avoir suffisamment cherché pour finir par réussir. Merci Google et les contributeurs de forum.
- Je ne travaille que sur Mac OS, mais je suis un jeunot : je l'ai découvert avec mon premier ordi, un iBook G3 sous Mac OS 10.2. Excusez mon ignorance. Figurez-vous que certains humains arrivent à vivre assez bien sans entrer des lignes de commandes toute la journée.

avatar 7X | 

@7X
J'avais testé Ubuntu autrefois et ai trouvé quelques manques/retards dans la version actuelle. Comme, par exemple, avoir besoin du terminal pour créer un dossier partagé entre les utilisateurs.

avatar byte_order | 

@7X
> Excusez mon ignorance. Figurez-vous que certains humains arrivent à vivre assez
> bien sans entrer des lignes de commandes toute la journée.

Appuyer sur ESC et ensuite cliquer sur le bouton Format ou Delete Partition, c'est pas entrer des lignes de commandes.

Ce que vous reprochez n'est pas lié à Windows 10 ni même à Microsoft.
Votre reproche, valide, c'est que le monde des PC (sans parler d'OS) est plus hétérogène, et donc y'a pas une seule façon unifié de démarrer un PC sur une clé USB.

Vous auriez rencontrer les mêmes problèmes à installer un Linux depuis une clé USB sur ce PC, par exemple.

Que les PC soient des machines un peu plus "hétérogènes" dans leur mécanisme de boot que des macs, c'est factuel.
Mais le reprocher à un éditeur d'OS c'est se tromper de cible.

Une fois que l'on connait la touche pour entrer dans le Boot Menu, le démarrage et l'installation de Windows 10 ou même un Linux ou même un OS exotique comme Haiku depuis une clé USB se fait très facilement.

Mais comme je le disais, une personne qui ne connait pas du tout les macs aura tout autant de mal à rebooter le mac pour qu'il démarre sur autre chose que le disque de boot par défaut. Parce qu'il ne saura pas quand ni sur quel combinaison de touches appuyer pour acceder au menu de démarrage de la machine.
Alors même qu'aucun OS n'a encore démarré dessus.

avatar agrippa | 

@7X

On ne peut pas parler d’une installation classique avec tout ça !
J ai un thinkpad de recup et je viens d’installer un ssd de 512go pour avoir Ubuntu et Windows 10 en dual boot.
Ubuntu, c’est simple, c’est rapide. L’installation a pris 15 minutes tout en ayant ajouté mon imprimante (ça c’est fait automatiquement, bluffant).

Pour Windows, avec l’outil Microsoft et l iso récupéré tous deux sur le site de Microsoft, l’installation a pris environ 30 minutes. Il y a bien la partie longue avec cortana à zapper, un formulaire à remplir, OneDrive à connecter, mais Pas de quoi y passer des heures.

En 5h, on a le temps d installer une dizaine de Windows !

Alors oui, Mac OS s installe plus rapidement que Windows, mais à ce jeu, Ubuntu est encore meilleur.

avatar 7X | 

@agrippa
En fait, je ne voulais pas critiquer Windows. Une fois installé, il semble très agréable à utiliser. La création des sessions a été la goutte qui a fait déborder le vase après toutes ces "galères".
Dans sa démarche d'évangélisation, Ubuntu soigne son installation et nous prend par la main de bout en bout. Pour un ignorant comme moi, c'est sympathique.

avatar agrippa | 

@7X

Je découvre Ubuntu et c’est vrai que c’est assez simple d’utilisation, très loin de l’idée que je m’en faisais. La communauté est vraiment un point fort avec des personnes sympathiques qui apportent beaucoup d’aide.

avatar Azurea | 

J'ai deux PC avec Win 10 qui fonctionnent à merveille et évolues sans problème.
Un avec Linux Ubuntu aussi stable (deux logiciels très utiles qui ne fonctionne qu'avec Ubuntu).
Un iMac 27" de février 2014 (estampillé fin 2013).
Si je veux évoluer sur Mac je doit m'en racheter un récent et pour Windows juste faire la mise à jour.
Mes PC avec Windows sont beaucoup plus vieux que le Mac et suivent l'évolution.
Mac je suis coincé !
Et pourtant je suis fan de Mac (attend le nouveau 27") mais la pilule avec Big Sur est dure à passer.

avatar raoolito | 

@Azurea

big sur est le meilleur os d'apple
apres au moins chez moi je suis un grand fan

Pages

CONNEXION UTILISATEUR