Google Chrome est-il « mauvais » ?

Anthony Nelzin-Santos |

Google Chrome est-il « mauvais » ? C’est le débat qui agite la blogosphère américaine depuis la mise en ligne du site Chrome is Bad, qui documente les déboires du développeur Loren Brichter, inventeur du fameux « tirer pour rafraichir ». En cause, le processus Keystone permettant la mise à jour du navigateur en arrière-plan, qui affecterait les performances de manière disproportionnée.

Ce n’est pas la première fois que Keystone défraie la chronique. À vrai dire, toute son existence n’est qu’une longue succession de scandales. Dès son apparition en 2009, sous le nom de Google Update Engine, Wired parlait de logiciel « diabolique ». Il faut dire que Google empêchait l’utilisation de Google Earth si l’on refusait son activation. Un autre développeur célèbre était alors monté au créneau, Wil Shipley, le concepteur de Delicious Library.

Plus récemment, le mécanisme de mise à jour automatique de Google Chrome avait entrainé le plantage de milliers de vieux Mac sur lesquels SIP est désactivé. Keystone avait supprimé un lien symbolique à la racine du système, causant ainsi des kernel panics au redémarrage de la machine. Son effet négatif sur les performances est connu de longue date et bien documenté, mais pas dans les proportions décrites par Brichter.

« J’ai remarqué que mon MacBook Pro 16" flambant neuf se mettait à ralentir même en réalisant des opérations aussi triviales que le défilement », explique le développeur, qui indique que le processus windowserver consommait alors 80 % des ressources processeur. Après avoir désinstallé Google Chrome et Keystone, le problème est rentré dans l’ordre.

Brichter accuse Google de « cacher » Keystone, qu’il n’a jamais croisé dans le Moniteur d’activité. Il apparait pourtant une fois par heure pendant quelques secondes, lorsqu’il recherche les mises à jour des applications de Google, avant de disparaitre. Reste à comprendre pourquoi il cause l’emballement du processus gouvernant l’affichage, bien avant et bien après avoir accompli son office.

Mark Chang, responsable du développement de Google Chrome, assure ne pas être informé de l’existence d’un bug qui pourrait expliquer ce comportement. Provient-il du navigateur lui-même ? D’une interaction avec macOS ? Mystère et boule de gomme (mais un rapport de bug est ouvert). Reste que la suppression de Google Chrome et de ses ressources semble régler le problème.

Comme d’autres, Google est régulièrement pris à trifouiller dans le système pour faire les choses à sa sauce, avec des conséquences souvent délétères. En attendant d’en savoir plus, vous pouvez utiliser AppCleaner pour désinstaller Google Chrome, et suivez les instructions du site de Loren Brichter pour nettoyer toutes ses dépendances.


avatar marc_os | 

@ reborn
> C’est quand même une belle connerie ces sites optimisé pour un navigateur précis

Depuis que le web existe, on a affaire à plein de développeurs qui sont soit des feignasses, soit ont des patrons qui leurs demandent de faire de la merde.
Il fut un temps où tout était optimisé uniquement pour Internet Explorer.
Selon les époques, c'est tel ou tel navigateur qui est considéré en priorité.
Quand la vision Apple a été la plus puissante entre autres grâce à iOS et leurs avancées sur les fomats du web, ça a été le moteur de Safari qui a été privilégié.
Depuis Chrome, c'est...
Bref, les moutons de Panurge suivent les modes et ce qui les arrangent pour en faire le moins possible.

avatar reborn | 

@marc_os

C’était surtout webkit (open source) qui étais privilégié.. donc les devs supportaient à la fois Safari et Chrome. Mais vu que Google l’a forké pour en faire Blink et bien la suite on la connait..

avatar marc_os | 

@ reborn

Oui, j'avais un doute sur le nom webkit...
Et comme Microsoft en son temps, Google casse la compatibilité et fait ses trucs dans son coin pour... tenter de tuer la concurrence et pouvoir dire, "regardez, chez nous c'est mieux".
Ces gens sont donc tout aussi malhonnêtes que MS autre fois à ce sujet.
Mais Google devrait faire attention : Il risque de leur arriver un jour la même chose qu'à Internet Explorer, rien n'est jamais définitif !

avatar dorninem | 

@Rosarosarosaem

Microsoft Edge est vraiment très bien sous Macos ou windows...
Chromium est inutilisable car trop de morceaux manquants niveau par exemple décodage vidéo code s...
J'ai viré Firefox car je ne supporte pas ses notions super personnelles de gestion par ex des certificats..

avatar Rigby | 

@Rosarosarosaem

« Peut-on dire que Microsoft a lâché l'affaire ? Microsoft Edge pour Mac, est agréable à utiliser. »

Bah oui, Microsoft a abandonné son moteur de rendu maison. Aujourd’hui, utiliser Edge, Brave, Opera et autres Vivaldi ne change rien : c’est toujours Chromium derrière. Sur un marché privé, il est toujours dangereux qu’un acteur soit en position dominante, comme Internet Explorer à une époque.

Et Google risque bien de profiter de cet avantage dans les prochains mois, ils avaient déjà prévu l’an dernier de diminuer le nombre de « règles » des extensions, ça reviendrait à limiter les capacités des bloqueurs de publicités (étonnant pour une boîte qui commercialise de la pub ...).

Donc oui, Chrome/Edge/Brave sont des navigateurs agréables à utiliser, mais quand on a Safari et/ou Firefox à côté, c’est dommage de choisir la solution Google ... Sur mobile c’est full Safari pour moi, et sur PC c’est l’écrasante majorité du temps Safari avec Firefox/Edge sur les sites qui déconnent (encore aujourd’hui, impossible d’utiliser un site aussi banal que La Poste ...).

avatar Jeckill13 | 

@Rigby

"même Microsoft a lâché l’affaire."

Oui et non, Edge utilise Chromium comme base certes, mais chromium ça n’est pas chrome. Sans les « services » de Google, chromium est nettement moins consommateur de ressources et affamé de données utilisateurs. Quand à Edge, la possibilité de voir Microsoft suivre les traces de Chrome …

avatar Rigby | 

@Jeckill13

Chrome ou Chromium, c’est pareil, Google en fait ce qu’il veut. Même labelisé « Open Source », Chromium reste un projet financé par Google, et que ce moteur de rendu devienne à ce point dominant n’est une bonne nouvelle pour personne (sauf les développeurs web).

avatar vince29 | 

Et safari sur ils n'est pas un problème?

avatar Rigby | 

@vince29

Safari est indisponible sur deux des systèmes les plus populaires : Windows et Android, il y a peu de risque de dominer le marché de la navigation avec ça 🤔

avatar Salapeche | 

"Safari est indisponible sur deux des systèmes les plus populaires : Windows et Android, il y a peu de risque de dominer le marché de la navigation avec ça 🤔"

Pourtant c'est globalement le même moteur de rendu entre chrome et safari... Du coup comment une chose très similaire et qui est partout n'a aucun risque de dominer le marché de la navigation ? :)

avatar Salapeche | 

@Rigby
"Même labelisé « Open Source », Chromium reste un projet financé par Google, et que ce moteur de rendu devienne à ce point dominant n’est une bonne nouvelle pour personne (sauf les développeurs web)."

Le moteur de rendu c'est blink, suite au au fork de webkit par google et pour google, mais toujours webkit chez apple. Du coup si sa position dominante n'est pas une bonne nouvelle, apple en est majoritairement responsable et faut pas se plaindre uniquement de google. :)

C'est pas google qui a crééer une hype bidon avec ses smartphones en carton à l'époque chez les "créa" moisi du monde du développement web mais bel et bien apple et uniquement apple...

Quand on confond moteur de rendu et navigateur à part entière juste pour cracher sa haine d'un responsable minoritaire d'une situation...

avatar pomme-z | 

L'article, n'est pas forcément très étayé, mais on ne reproche pas à chrome de tourner sur blink, mais d'être un mouchard, voir par certains aspects d'être un cheval de Troie.

Webkit ou pas le résultats aurait été de toutes façons le même non ?

avatar Salapeche | 

"L'article, n'est pas forcément très étayé, mais on ne reproche pas à chrome de tourner sur blink, mais d'être un mouchard, voir par certains aspects d'être un cheval de Troie."

Yen a un qui confond navigateur internet (chromium) et moteur de rendu (webkit/blink) et nous explique que donc ça serait de la faute d'un "faux" projet open-source si webkit/blink a prit le pas sur tout les autres moteurs de rendu. Sauf que c'est principalement apple, et sa limitation à webkit uniquement sur ios, le responsable de ce désastre...

"Webkit ou pas le résultats aurait été de toutes façons le même non ?"

Bah non, entre trident, gecko, webkit, presto (opera avant son rachat), et le ptit nouveau de google. Les dévs auraient du choisir le ptit nouveau et le chouchou d'apple. Ou a défaut prendre les 2 en comptes mais yaurait pas eu une hégémonie qui a écrasée et fait capituler les autres...

avatar pomme-z | 

Je ne voyais pas à qui vous faisiez allusion, j'ai du mal lire.

avatar Guizilla | 

@Salapeche

😂👌

avatar bhelden | 

Oui.

avatar cecile_aelita | 
avatar alexandrepasco | 

J’ai abandonné Chrome depuis longtemps maintenant. J’ai utilisé Brave pendant longtemps en complément avec Safari. Aujourd’hui j’utilise Edge que je trouve vraiment vraiment bien foutu honnêtement que ça soit sur Mac, Windows ou iOS.
J’utilise encore Safari de temps en temps.

avatar InFunMatique | 

@alexandrepasco

Oui, mais au final derrière Brave, Edge, Vivaldi... C’est chromium, qui est bien un projet lancé par Google à l’origine, donc au final il n’y aura bientôt plus que Blink comme moteur de rendu, car face à lui il n’y a plus que Safari avec le vieillissant Webkit, maintenu avec acharnement par Apple, et Firefox avec Gecko. Donc conclusion Chromium domine largement aujourd’hui le marché des navigateurs.

avatar alexandrepasco | 

@InFunMatique

La base de tous ces navigateurs est effectivement la même, après l’expérience et l’optimisation change quand même suivant si tu choisis l’un ou l’autre.
Je pense qu’à terme Firefox va doucement disparaître malheureusement... S’il n’est pas maintenu par des passionnés par la suite (peut-être). On le voit de plus en plus que la fondation Mozilla est en difficulté...
La ou Safari est très bon, ça reste sur la confidentialité et l’autonomie quand même 😇

avatar InFunMatique | 

@alexandrepasco

Oui c’est vrai que j’ai un peu peur pour Firefox à cause de la mauvaise santé actuelle de Mozilla, pourtant je suis étonné de voir que depuis peu, ils ont un budget marketing pour promouvoir le navigateur dans des pubs vidéos sur YouTube, Twitch et peut-être même à la télé, j’ai un doute la dessus, mais ça m’étonne. Peut-être justement cherche t’ils à regagner par ce moyen plus d’utilisateurs, mais cela a intérêt à fonctionner pour eux, parce que j’imagine que c’est pas donné la pub vidéo.
Pour ce qui est de Safari, je suis d’accord avec toi, et je suis ravi de voir qu’Apple a redonner un coup de jeune à Safari sur macOS, j’attend de voir pour un éventuel portage sur iOS de son nouveau design, ça serait bonus, mais ces améliorations en terme de vie privée sont remarquables, surtout qu’Apple a les moyens contrairement à la fondation Mozilla en effet, de faire face à Google, et d’ailleurs j’attends leurs moteur de recherche maison. Mais vraiment oui, Safari c’est hyper optimisé :)

avatar vince29 | 

Que Mozilla arrête son militantisme à la noix et qu'ils se concentrent sur FF.

avatar morpheusz63 | 

@vince29

👍👍👍👍👍👍

avatar fousfous | 

J'ai envie de dire qu'un système de mise à jour centralisé ça ne peut que être mieux niveau performance et autonomie.
Comme sur iOS en fait, on a jamais ces problèmes.

avatar zspy59 | 

Firefox pour le privé et Brave pour le travail, je ne sais pas si c’est la solution, mais c’est ce que j’ai adopté !

avatar mk3d | 

@zspy59
Brave nan, tout pourri aussi, bien que l’idée de départ soit élégante, ils revendent pareils les infos des users.

avatar CogipTelematique | 

Avec Firefox tu as l'extension "Multi account containers" qui te permet d'ouvrir des onglets de différentes couleurs qui sont containerisés, donc tu peux ouvrir ton gmail perso dans un onglet (par ex) et celui du boulot dans un autre onglet du même navigateur !

avatar Salapeche | 

"Avec Firefox tu as l'extension "Multi account containers" qui te permet d'ouvrir des onglets de différentes couleurs qui sont containerisés,"

Et dire que ce genre d'extension à vu le jour parce qu'un mec qui utilisait chrome en a eu l'idée alors que les onglets sont dispo depuis +15ans sur firefox et plus de 25 pour opéra...

avatar Giru | 

Ben oui... drôle de question.

avatar TrollMan06 | 

Oui.

avatar cortig | 

Keystone ne sert pas qu’à Chrome, mais aussi à toutes les solutions logicielles Google comme Backup & Sync et Google Drive File Stream.
Il fait partie de « Google Software Update » qui se trouve dans /Bibliothèque/Google

avatar alhugui | 

Oui.

avatar mamatdv | 

Oh que oui !!!

avatar chrab_s | 

Chrome effectivement est efficace quand on est dev et surtout est riche de ses extensions. Ce dernier point est le seul qui m’empêche aujourd’hui de le désinstaller et passer à safari qui est d’une efficacité redoutable dans son environnement natif en vitesse, consommation de ressources et batterie. J’ai cru comprendre que les extensions chrome allaient bientôt être compatibles avec safari mais ce n’est pas encore le cas. Je suis prêt à m’adapter à une inspection de dev chez safari mais pour les extensions je ne vois pas d’alternative.

avatar mk3d | 

@chrab_s
Dev sous chrome? Firefox developer édition fera ton bonheur pour sûr.

avatar chrab_s | 

@mk3d

Firefox est en retard il a perdu beaucoup de terrain en performance depuis quelques années

avatar mk3d | 

@chrab_s
En performances? Oui si tu es sur du core2 c sur

avatar morpheusz63 | 

@mk3d

👍👍👍👍👍👍👍

avatar mk3d | 

Firefox > Safari > Chrome > IEdge

avatar kitetrip | 

Firefox est parfait et les outils de développement sont supers, voir en avance avec ceux de Chrome.
Les dev web reconnus ne cessent de le souligner.

avatar tupui | 

@kitetrip

C’est vraiment un truc que je comprend toujours pas de la part des dev web. Pourquoi s’obstiner à développer autant avec un navigateur. Ok il faut tester mais un vrai bon IDE devrait faire l’affaire. C’est comme certains qui font du python en prod sous Jupiter notebook (oui je sais Netflix le fait aussi, mais franchement...). Un bon PyCharm et de bonnes pratiques et les tests en prods sont très restreint. C’est toujours la foire le WEB j’ai l’impression. Ps ce n’est pas une attaque du tout 😃, je cherche juste à comprendre et m’interroge et je suis dev backend😉

avatar dodomu | 

@tupui

L’avantage c’est qu’on a accès à la page telle que le navigateur la voit. On peut inspecter le contenu dès pages, le modifier rapidement sans tout recharger (pratique quand on veut juste tester un changement de couleur rapidement par exemple), on peut tester différentes tailles d’écran, simuler une connexion réseau plus ou moins rapide, voir quelle partie de la page prend le plus de ressources lors du rendu/chargements des ressources réseaux...
En gros il faut voir ces outils comme un super débugueur sous stéroïdes 😄
Et ça, même le meilleur des IDE ne le fait pas 😉

avatar morpheusz63 | 

@tupui

Justement du fais du back end et pas du front et ça se vois..lol comment veut tu avoir le rendu de ton site si tu utilise pas un navigateur, l'IDE met place le code.

avatar tupui | 

@morpheusz63

Je comprend tout à fait le fait de tester le résultat dans le navigateur. Je comprends juste pas qu’on y passe autant de temps. Quand je discute avec des front ends, certains passent la plupart de leur temps dans chrome. Que ce soit pour faire du profiling, simuler des connections lentes ou gérer le design. IMHO ce genre de chose devrait pouvoir être fait dans un IDE.

avatar Derw | 

@tupui

« Que ce soit pour faire du profiling, simuler des connections lentes ou gérer le design. IMHO ce genre de chose devrait pouvoir être fait dans un IDE. »

Heuu… en général, les IDE n’affichent que le code, pas le résultat -> comment faire du design dans ces conditions ? Nova (comme Coda avant lui) permet d’avoir un rendu directement dans l’IDE (et encore, c’est vrai avec un site HTML, mais avec un site monté avec PHP, Symphonie, Docker, Mustache… je ne sais pas), mais à quoi cela sert-il ?

Perso, je dev dans mon IDE (Nova), débug dans Safari, et test et retouche si nécessaire sur FF et Chrome…

Par contre, effectivement, si les devs front passent plus de temps à débogguer sur Chrome qu’à développer dans leur IDE, il doit quand même y avoir un souci…

avatar jackhal | 

Nova n’est pas un IDE.

avatar Derw | 

@jackhal

Stricto sensu, non, c’est vrai. Ce n’est qu’un simple éditeur de texte poussé. J’ai repris la terminologie utilisée par tupui sans réfléchir plus que ça… Dans ce cas, je n’ai jamais vu de devs front utiliser d’IDE (à part un dev, avec NetBeans, mais je ne suis pas sûr que cela lui était utile…). Pas besoin d’IDE pour faire du HTML / PHP, CSS, JS…

avatar kitetrip | 

Le front est vraiment sous estimé et comme personne ne prend vraiment le temps d'étudier toutes les subtilités du HTML, CSS et JS, y'a des frameworks à la con qui naissent chaque matin.
On va dire que le front c'est un peu comme le graphisme, ça va de la brochure faite sous Word à celle en quadri avec embossage et tout le tralala.
Après le front sur un navigateur web, ça permet de se mettre à la place des utilisateurs et c'est ce qu'il y a de mieux pour développer un bon produit.
Je ne compte plus le nombre de projets super beaux en back et dégueux en front. OK les devs se couchent tranquilles le soir mais les utilisateurs saignent du nez le matin.

avatar Derw | 

@kitetrip

« Je ne compte plus le nombre de projets super beaux en back et dégueux en front. OK les devs se couchent tranquilles le soir mais les utilisateurs saignent du nez le matin. »

🤣👍

avatar monsieurg33K | 

J’utilise la G Suite qui est plus fluide sur Chrome que sur Safari malheureusement, sûrement un bridage de Google ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR